Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la fable d'Eliam

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 la fable d'Eliam le Mar 13 Sep 2011 - 12:57

Eliam

avatar
Admin
...il y a longtemps, vivaient près d'un village, deux bergers, un bon berger honnête et un jeune berger ambitieux qui voyait dun mauvais oeil la concurrence que lui faisait son voisin... tout deux étaient uni par une même crainte, le grand loup qui vivait dans les bois tout proche et qui ne cessait de dévorer des moutons...ne pensant qu'a son profit, le plus jeune berger parti dans les bois et appela le loup... "grand loup ! oh grand loup ! il me faut te parler !" ... ainsi vint le loup, il était grand comme deux de ses semblables les plus robustes et ses yeux brillaient de sagesse autant que de force, d'un grognement qui se muait en voix il dit "que veux tu petit homme" et l'homme, tremblant répondit "j'ai un marché grand loup, je me fiche des moutons et veux juste le malheur de mon voisin, je cesse de lâcher mes chiens autour de nos domaines et tu t'engage a dévorer tout ses moutons avant de t'en prendre aux miens..." ... le grand loup hésitait, il n'avait que peu a craindre des chiens, mais leur nombre lui donnait parfois bien des difficultés... aussi il accepta, jurant au berger de venir le chercher lui si la promesse n'était pas honorée... le marché se déroula d'abord sans problèmes, le loup dévora petit a petit le troupeau du brave vieux berger sans voir le moindre chien, mais alors que le vieux berger, ruiné, pleurait son troupeau décimé, le loup fut tout en fureur de voir les chien a nouveau postés autour du troupeau du second berger, qui par cet acte le trahissait ouvertement, les chiens ne surveillant plus qu'un seul et unique troupeau, sa tâche était encore plus difficile... aussi on ne le revit pas... le jeune berger, tout heureux se pavanait au village,racontant partout qu'il avait résolu le problème du loup, et quand on
lui demandait comment il avait fait il répondait "sachez monsieur que tout se négocie, les loups sont crédules visiblement" ... et l’assistance riait et félicitait le jeune homme. ... Les mois passèrent et le berger passa des jours tranquille dans sa maison,auprès de ses moutons et des ses chiens... mais un jour, alors qu'il se réveillait dans son sommeil troublé, le grand loup était là, ses yeux remplis de fureur le fixait depuis la porte de sa maison, et le loup approcha lentement, sans dire un mot, l'homme, glacé d'effroi lui cria "comment es tu passé ?! que font les chiens ?!" et le loup répondit "sachez petit homme, que tout ce négocie, si les loups sont crédules,
est il bon de se fier a des chiens ?" , ces mots furent les derniers que le jeune berger entendit...

Morale de Siobhan: Il ne faut jamais trahir une promesse... ni mentir à un loup.

Morale d'Eliam: on doit se méfier de ses propres moyens, car quand on piège un adversaire, ce piège sera son meilleur atout...

Voir le profil de l'utilisateur http://kingsnewgame.forumgratuit.org

2 Re: la fable d'Eliam le Mer 14 Sep 2011 - 11:22

Ma morale est vachement plus morale, quand même...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum