Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Archives Novembre

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Archives Novembre le Mar 1 Nov 2011 - 20:57

[15:22:30 31/10/11] Siobhan : *Un
homme apparait sur le chemin menant à Kaamelott. Vu de loin, il est
relativement grand, large d'épaules. Il a une grande cape (très
méchantesque, ça) et des cheveux noirs. Rien de particulier, sauf
si les observateurs sont doués : les gens s'écartent de lui, alors
que rien dans son maintien ne dénote la menace. Il est à une
centaine de mètres*


[15:24:38 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Est
accoudé à la muraille, juste au dessus de la porte, discutant avec
des soldats. *


[15:25:58 31/10/11] @ Eliam : *tourne
en rond dans sa cellule, une barbe maintenant plus que naissante sur
le visage et les yeux cernés, marmonne et donne un coup de pied
résigné dans une chaise*


[15:26:54 31/10/11] Enyo : *est
en train de passer la poterne, un sourire aux lèvres*


[15:30:51 31/10/11] PNJ-01 : *l'homme
progresse à pas souples. Maintenant qu'il est plus proche, on peut
s'apercevoir qu'il arbore un large sourire que d'aucuns trouveraient
effrayant. Il fait jouer les articulations de son cou et se ses bras
avec ostentation*


[15:31:07 31/10/11] Siobhan : *Siobhan,
qui semblait plus ou moins dormir, ouvre de grands yeux paniqués*
Non ! *elle commence machinalement à se débattre dans les fers, se
blessant au passage sans paraitre s'en apercevoir*


[15:34:12 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Le
capitaine, ressentant une curieuse sensation parcourir son echine, -
bien connu des vétérans de combat sentant le venant tourner au
vinaigre - donne des ordres à plusieurs soldats et descend dans la
cour, un rictus appréhension sur le visage *


[15:35:10 31/10/11] Silas : *posté
à une fenêtre qui donne sur la cours, observa l'agitation du coin
de l'œil, se redresse et vérifie les articulations de son armure*


[15:35:36 31/10/11] @ Eliam : *un
léger frisson parcours son corps, sensation bien connue des
personnages fictifs, s'assoit sur le lit, le regard soucieux*


[15:36:04 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Regardant autour de lui, fixe Siobhan de loin, puis le calme plat,
enfin, relevant le nez, croise le regard de Silas au coin d'une
fenêtre. Gareth fonce les sourcils, interrogeant le chevalier du
regard *


[15:37:39 31/10/11] Silas : *hausse
les épaules en signe de calme ... prudent tout de même puisqu'il
enfile son heaume et disparaît de la fenêtre, se dirigeant vers les
escaliers*


[15:39:16 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Regardant le chevalier un long moment, se dit que celui-ci ne met
surement pas son heaume pour rien. Le picte regarde le sol, réfléchit
puis se dirige au milieu de la cour, non loin du pilori. Fixant
l'entrée du château. *


[15:40:27 31/10/11] Enyo : *s'arrêtant
non loin, la jeune femme fronce le sourcil -hé oui la tension est
palpable - puis reprend sa marche vers l'intérieur, en courant
presque.*


[15:40:59 31/10/11] PNJ-01 : *arrivé
devant les premiers gardes, l'homme demande poliment, avec un fort
accent* Bonjour, messieurs. Je suis bien à Kaamelott ?


[15:42:13 31/10/11] Vaan
Gareth
: *Les
gardes répondent à l'inconnu, se gaussant l'un et l'autre * Ben non
ici c'est la boulangerie du coin, d'ailleurs c'est pour ca qu'ya des
gardes partout, un pont levis et des drapeaux avec un K dessus et un
dragon, au dessus de nos tête. Du con, va !


[15:42:49 31/10/11] Siobhan : *le
sang aidant, a réussi à ôter une de ses mains du pilori, et pousse
à présent sur le bois. On peut noter que l'instrument grince
considérablement*


[15:44:14 31/10/11] Enyo : *monte
maintenant l'escalier quatre à quatre*


[15:44:29 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Gareth, n'étant pas loin, fronce les sourcils - plus malin tout de
même - sent un curieux sentiment et met la main à son épée en
observant l'entrée et les gardes. *


[15:46:01 31/10/11] PNJ-01 : *toujours
aimable, l'homme a un sourire séduisant et s'incline* Merci, c'est
bien ce que je cherchais. *décroche sa cape et la laisse glisser au
sol. Il est entièrement nu, fort musclé... et subitement remplacé
par une forme presque deux fois plus grande, poilue, elle aussi
musclée, qui donne un négligent coup de patte au niveau du visage
du garde le plus proche, lequel se retrouve sans très rapidement.
Quant au second... Il se penche et lui arrache délicatement la
gorge*


[15:47:07 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Sursautant sur place, le capitaine se fige un moment, puis begaye *
A...Alaaarrme !!!! * Tire son épée et s'avance à grands pas vers
la créature *


[15:58:13 31/10/11] Siobhan : *le
pilori craque dans un bruit sec, la jeune femme s'en extrait en
grimaçant, hume l'air et semble pâlir* Merdemerdemerdemerde !
*commence à courir vers l'endroit où résonnent les cris*


[15:58:48 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Trottine et s'arrête sous le seuil de la porte, face à Vulk. *


[15:59:49 31/10/11] Silas : *un
genre de golem de fer sort d'une porte annexe, tenant à la main une
immense épée, il s'arrête à côté du capitaine, observant le
lycan*


[16:01:29 31/10/11] PNJ-01 : *la
créature balance le corps du garde dans un coin, s'essuie la gueule
d'un revers de patte, se tourne vers les deux hommes, les yeux
flamboyants* Vous retenez fille. (il est difficilement intelligible
tant sa gueule ne semble pas faite pour articuler) *l'animal fait un
pas étonnamment léger vers les deux hommes* Donnez à moi.


[16:02:33 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Le
picte recule légèrement puis d'un geste du pied ramasse une des
lances d'un des gardes mort - geste du pied vif pour faire sauter la
lance jusqu'au niveau de sa main - prends la lance, arque les jambes,
en position de chasseur *


[16:03:14 31/10/11] Silas : ...
Je crains de devoir refuser cette proposition *se met tranquillement
en garde, son heaume se tournant légèrement vers Gareth*


[16:03:59 31/10/11] Vaan
Gareth
: Repars,
créature des forets, tu es ici aux portes du royaumes des humains,
et du Sanglier de Cornouailles. Ne fais pas un pas de plus. * Se
tends *


[16:08:50 31/10/11] Siobhan : *arrive
derrière les deux hommes, se faufile entre eux deux* Tire toi, Vulk.
Je suis ici de ma propre volonté, et tu n'as pas de raisons de venir
t’immiscer dans ma vie. *n'a pas l'air très bien plantée sur ses
jambes*


[16:11:24 31/10/11] Silas : Avec
tout mon respect Siobhan, vous n'avez pas l'air en grande forme, vous
devriez reculer ...


[16:12:44 31/10/11] Vaan
Gareth
: On va
s'en charger, Siobhan. Barrez-vous.


[16:16:50 31/10/11] PNJ-01 : *la
créature jette la patte pour agripper la lycane qui ne l'évite que
de peu, puis rit -un truc effrayant* Faible. Toi, soumise à humains.
Proie. *sourire plein de crocs*


[16:18:30 31/10/11] Silas :
*l'épée s'abat sur le bras, retiré
extrêmement vite par la créature, le chevalier s'avance, frappant
de son pied dans le torse du monstre

*


[16:20:09 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Tente
un roulé-boulé, se roule agilement jusqu'au coté de la créature
en même temps que le geste de Silas, élève sa lance et la jette de
toute ses forces vers le monstre *


[16:21:05 31/10/11] Siobhan : *a
reculé, un masque de souffrance sur le visage* Vulk. Arrête cette
folie ! Ne... *recule encore*


[16:23:25 31/10/11] PNJ-01 : *le
coup de pied de Silas l'a fait reculer. Le lycan a l'air surpris,
mais pas plus. La lance qui lui effleure le flanc lui arrache à
peine un grognement. Il recule de quelques pas, pose ses pattes avant
sur le sol, et pousse un hurlement à faire trembler les vitres...
avant de s'élancer vers l'entrée de château, visiblement pour y
entrer*


[16:24:39 31/10/11] Vaan
Gareth
: Et
merde, Seigneur Silas ! * S'élance à sa poursuite, reprenant la
lance. De toutes part et ca et là des soldats tentent d'entraver la
course de Vulk *


[16:25:22 31/10/11] Silas : Oui
! Il est fort, on s'le fait à deux *fonce à la poursuite du
monstre, étrangement vite pour un homme en armure, il saisit une
lame courte à sa ceinture et la lance vers la chose*


[16:28:43 31/10/11] Siobhan : .*bousculée
dans l'échauffourée, se relève, les yeux rouges. Regarde vers la
sortie, puis, la direction prise par les hommes. Soupire. S'empare
d'une arme et les suit, inhabituellement lente*


[16:30:26 31/10/11] Artheon : *devant
l'entrée dévastée, une petite silhouette s'avance à très grande
vitesse, rattrapant rapidement la jeune femme* Siohan !


[16:30:38 31/10/11] PNJ-01 : *La
créature a l'air de s'amuser beaucoup, et se contente pour le moment
de renverser les humains comme de grosses quilles. Il fait le tour de
la cour, puis semble opter pour entrer réellement dans le château,
après avoir humé l'air à plusieurs reprises*


[16:31:26 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Tout
en courant, projette sa lance de toute ses forces, vers la créature,
degaine son épée en plein sprint * Nooon !!!


[16:34:57 31/10/11] Enyo : *Ayant
entendu le cri d'alarme alors qu'elle était encore à portée
d'oreille, la jeune femme a dévalé les marches direction les
geôles, en perdant sa cape au passage. Elle arrive hors d'haleine
devant la cellule de son duc et entame le jeu par un glapissement
terrifié.*


[16:36:15 31/10/11] Siobhan : Arthéon
? *freine* Mais que faites vous là ? Est il possible que nulle
personne saine d'esprit n'habite ces terres ??! *le détaille de haut
en bas s'adoucit un peu* Quoi ?


[16:36:36 31/10/11] @ Eliam : *entend
des bruit de l'autre coté de la porte et s'y colle pour mieux
entendre*


[16:37:37 31/10/11] Artheon : *hausse
un sourcil, presque amusé* Je ne doute pas que vous jetez contre
Vulk, affaiblie et lente comme vous l'étiez, soit une démonstration
de santé mentale. Mais je vous conseillerais de partir pendant que
vous le pouvez encore. Qu'au moins cela serve à quelque chose.


[16:38:01 31/10/11] Silas : *plus
prudent, contourne légèrement Vulk, essayant manifestement de le
prendre en tenaille*


[16:38:35 31/10/11] Enyo : *s'abat
contre la poitrine d'un des gardes (CLANG) et piaille :* Y a un
mooonstre ! Dans la cour !


[16:39:11 31/10/11] PNJ-01 : *évite
la lance avec une grâce de toréador, celle ci se plante dans la
porte d'entrée avec un bruit sourd. L'observe arrêter de trembler,
puis se retourne, lentement, vers ses poursuivants, un grondement au
fond de la gorge* Vous prétentieux insectes. *pas en avant*
Tremblez. Et Mourrez. *se dirige vers Gareth de façon très rapide.
Très très. Son but : quelque chose entre lui planter ses griffes
dans le torse et le mordre au cou*


[16:40:51 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Gareth, en plein sprint, n'a pas le temps de faire quelque chose de
correct ni de censé, il lève son épée, hurlant, saute à pieds
joint sur Vulk, faisant tomber son épée sur le torse du lycan mais
se plante dans ses griffes d'un coup sec *


[16:40:59 31/10/11] Siobhan : Jeune
insolent. *a un sourire fatigué* Je le connais. Je ne tiens vraiment
pas à le combattre physiquement, mais je pourrai peut être donner
des conseils à... *relève la tête* Il gronde, là, non ? *repart
au pas de course*


[16:41:17 31/10/11] @ Eliam : *frappe
a la porte* qui est là ?!


[16:42:00 31/10/11] Artheon : M'man,
à ce que je sache, l'un d'eux est chevalier, l'autre est pas mal
doué aussi paraît-il, non ? *suit la cadence de la jeune femme sans
forcer*


[16:42:34 31/10/11] Silas : *un
tank blindé se jette brutalement sur le monstre, essayant
manifestement de l'éloigner de Gareth*


[16:44:12 31/10/11] Enyo : *S'accroche
à l'armure du garde et balbutie avec des sanglots :* Il tue tout le
monde ! S'il vous plaît le laissez pas venir jusqu'ici ! *se tourne
vers la porte* Enyo !


[16:45:08 31/10/11] PNJ-01 : *l'épée
entaille le torse de Vulk, lui arrachant un nouveau grondement. Il
s'apprête à doubler son coup de griffes d'un second au niveau du
cou quand il est percuté par Silas qui le fait rouler un peu plus
loin, le faisant lâcher Gareth. Il se relève immédiatement, et
fixe à présent son attention sur le chevalier*


[16:45:20 31/10/11] @ Eliam : ...*serre
les poings* ...Écoutez là ! vous devez protéger le château ! un
duc enfermé ne servira a rien si le château est attaqué !


[16:46:38 31/10/11] Siobhan : Je
ne mets pas en doute leurs capacités, mais... Arthéon, je ne
pourrais vaincre Vulk en combat singulier. Eux doivent en plus se
protéger des morsures. Pensez vous vraiment que ce soit, même
légèrement, égal ? ... Vulk est MA responsabilité. Et je me dois
de... tenter de faire quelque chose.


[16:47:33 31/10/11] Vaan
Gareth
: * Gareth
fait un tonneau à l'impact, du sang s'étalant sur toute la distance
ou il roule à terre, inconscient, assommé par le choc et par
l'empalement du coup de griffes*


[16:47:45 31/10/11] Silas : *le
chevalier se relève d'un bond, l'épée déjà levée, prêt à
arrêter la prochaine charge, il n'attaque pas, tournant autour du
monstre sans oser attaquer*


[16:52:21 31/10/11] PNJ-01 : *lèche
le sang sur sa patte* Sang... vie. Une de prise. Ton tour ? *s'avance
vers Silas en le jaugeant du regard, s'attardant aux jointures de
l'armure en semblant réfléchir*


[16:53:44 31/10/11] Silas : C'est
ce que m'ont dit pas mal de lycan avant, tu peux essayer aussi *son
épée tournoie autour de lui, menaçante*


[16:54:09 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Plusieurs des gardes restaient en retrait, craignant pour leurs vies,
l'un d'eux murmure à un autre, le bousculant * ...V-va réveiller
l-le Sarmate.


[16:54:20 31/10/11] Enyo : *Un
des gardes s'engouffre dans l'escalier sans plus réfléchir, un
autre hésite, les deux derniers sont franchement sceptiques. Enyo
trépigne :* Mais allez, quoi ! Vous croyez quand même pas que je
vais lui ouvrir la porte avec mon épingle à cheveux ? *le garde
hésitant suit son collègue.*


[16:54:20 31/10/11] Artheon : J'aurais
au moins essayé *hausse les épaules* J'vous suis.


[16:55:52 31/10/11] @ Eliam : ...*réfléchit
a toute vitesse* ouvrez pour qu'elle puisse se mettre en sécurité
ici ! faites au moins cela !


[16:57:11 31/10/11] Enyo : *L'un
des geôliers restants finit par dégainer une clé massive et
déverrouille la porte. Enyo continue de sangloter convulsivement en
jetant des regards paniqués vers l'escalier.*


[16:58:04 31/10/11] Siobhan : *sourire
bref* Bon garçon. *repart, un peu plus vite* Ne vous laissez pas
approcher par Vulk à moins d'une allonge et demi. Et c'est un ordre,
Artheon, peut être le seul que je vous donnerai, donc... Prêtez y
attention. *arrivent près du combat. Siobhan pâlit* Et merde.


[16:59:41 31/10/11] @ Eliam : *avec
sang froid saisit le poignet du garde lorsque la porte s'ouvre, tire
l'épée de se dernier et abat le plat de celle ci contre le crâne
du garde qui tombe au sol puis plaque la pointe de l'arme contre le
cou du second garde, le regard plus froid que jamais* ...dans la
cellule toi...vite !


[16:59:53 31/10/11] Vaan
Gareth
: *
Patauge dans son sang, inanimé. *


[17:00:11 31/10/11] PNJ-01 : *effectue
ce que Silas peut voir comme un "test" : il bondit de façon
à feinter sur la gauche... et tente de frapper au niveau de la
jointure de l'aine, testant la résistance de l'armure à ce point
plus fragile*


[17:00:56 31/10/11] Enyo : *Enyo
qui avait sorti sa dague de derrière son dos et la pointait tout
pareil contre le cou du dernier garde, sourit en coin, plus du tout
sanglotante.* Bonjour, Eliam.


[17:02:24 31/10/11] Silas : *son
épée s'abaisse mais Vulk est déjà trop prêt pour le toucher, il
laisse tomber l'arme et se tord alors que les griffes frappent, son
armure résiste mais se plie clairement, il saisit brutalement le
bras de la créature et se sert de son élan pour la soulever
littéralement avant de l'abattre sur le sol derrière lui*


[17:02:47 31/10/11] Artheon : Très
bien. Je me transforme ou pas ?


[17:03:31 31/10/11] @ Eliam : *sourit
a Enyo malgré son regard toujours aussi glacial* bonjour ...*regarde
a nouveau le garde, pivote de 90 degrés autour de lui et presse
légèrement la pointe de l'épée pour le faire reculer dans la
cellule qu'il ferme alors sèchement avant de la verrouiller*
...Enyo, dans ma chambre a coté de mon bureau il y a mon arc et des
flèches en argent, allez les chercher, je vais dans la cour...


[17:04:55 31/10/11] Enyo : J'y
vais. A tout de suite. *sans effusion inutile, elle attrape les pans
de sa robe pour grimper l'escalier plus vite.*


[17:05:50 31/10/11] @ Eliam : *la
dépasse dans l'escalier, épée en main, lui touche le bras de la
main gauche au passage* faites attention...*sans plus attendre
accélère le pas en direction de la cour*


[17:05:55 31/10/11] Siobhan : ...
Non. Ne donnons pas aux gardes plusieurs cibles à larder de
flèches... pour l'instant. *contourne les combattants et s'accroupit
à côté du capitaine, grimaçant au vu de la blessure* Par contre,
il faudrait le rentrer... *a l'air curieusement détachée, le regard
fixé sur le sang*


[17:07:31 31/10/11] Artheon : Je
m'en occupe *s'agenouille au côté du capitaine et avise le poste de
garde non loin* Vous, allez aider l'autre ... seul et sans épée ...
Ça sera pas top *soulève prudemment le capitaine*


[17:07:42 31/10/11] Enyo : *continue
dans le colimaçon, atteint le bon étage, court jusqu'à la chambre.
s'empare de l'arc bien connu et délaisse le carquois de chasse pour
fouiner un peu plus avant.*


[17:10:21 31/10/11] PNJ-01 : *atterrit
sur le sol avec un "crac" déplaisant et un glapissement,
puis se relève. Il fait jouer son épaule plusieurs fois, avec un
drôle de rictus.* Proie... Intéressante. Mais faiblesses, comme
autres proies. *recommence l'action, un peu plus vite, essaie de
renverser Silas*


[17:10:35 31/10/11] @ Eliam : *traverse
les couloirs, bousculant sans ménagement grouillots et nobles
apeurés*


[17:12:26 31/10/11] Silas : *tombe
en effet mais tente d'agripper le lycan au passage, voulant
l'entraîner avec lui et le frapper ensuite, de son poing*


[17:16:38 31/10/11] Enyo : *finit
par dégoter les flèches en argent et enquille le couloir au pas de
course, sans même refermer la porte.*


[17:19:27 31/10/11] PNJ-01 : Se
laisse tomber sur le chevalier, ses crocs claquant à quelques
centimètres de son visage*


[17:19:29 31/10/11] Siobhan : *le
"clac" des mâchoires de Vulk semble réveiller Siobhan,
elle se tourne, écarquille les yeux, puis se jette de toute sa
vitesse sur le dos du lycan avant de lui planter la courte épée
dans le dos*


[17:20:18 31/10/11] @ Eliam : *déboule
dans la cour par la porte qu'il pousse de toute ses force, parcours
la zone du regard, s'arrêtant sur l'énorme lycan* ...Vulk...? *se
crispe, serrant l'épée de toute ses force, pose se yeux sur le
pilori, hausse un sourcil et cherche Siobhan du regard, la voyant
soudain se jeter sur le lycan* ...Sio ! *se dirige vers les
combattants en courant*


[17:21:42 31/10/11] Enyo : *déboule
à son tour dans la cour, avise le tableau sanglant puis Eliam qui
court, n'a pas le temps de faire fonctionner ses neurones, se rue à
sa suite.*


[17:23:00 31/10/11] Silas : *écrasé,
le chevalier essaye de repousser la créature, qui heureusement est
éloigné par l'intervention de Siobhan, Silas se relève à nouveau
d'un bond, mais moins prestement*


[17:26:52 31/10/11] PNJ-01 : *le
lycan hurle de contrariété ou de douleur, puis se jette en arrière
pour écraser l'importune. Siobhan roule un peu plus loin, l'épée
reste dans le dos du lycan. Un mouvement attire son attention : Eliam
et Enyo, si appétissants et plus faibles...*


[17:27:44 31/10/11] Enyo : Eliaaaam
! *lui jette l'arc et le carquois quand il se retourne.* Tirez pas
sur elle...


[17:27:49 31/10/11] Silas : Non
! *se jette brusquement sur lui, sans arme mais avec la force d'un
fanatique, frappant directement dans la gueule*


[17:28:39 31/10/11] @ Eliam : *s'arrête
net et brandit son épée dans une garde basique et tremblant, jette
un œil derrière lui* ...Enyo ! reculez !


[18:07:30 31/10/11] PNJ-01 : *l'impact
du poing ganté fait reculer le lycan, sonné quelques secondes, mais
il ne quitte pas les nouvelles proies du regard. Il se passe la
langue sur les babines, puis se retourne vers le chevalier. Avec un
hurlement terrifiant, il se jette sur Silas*Laisser proiiiiies !


[18:08:53 31/10/11] Silas : *essaye
d'intercepter la chose comme il peut, sans arme si ce n'est les mains
gantées*


[18:11:01 31/10/11] Enyo : *Très
désobéissante, continue d'avancer jusqu'à pouvoir tendre son arc
et ses flèches à Eliam.*


[18:12:01 31/10/11] @ Eliam : *empoigne
l'arc et passe son carquois a l'épaule, lâchant l'épée* ...allez
vous mettre a l'abri...


[18:12:59 31/10/11] Siobhan : *secoue
la tête en se relevant, du sang coulant d'une plaie à la tête.
Écarquille les yeux en voyant Eliam et Enyo* ... Mais.... Mais...
Ils sont tous fous dans ce château ?! *court rejoindre les deux "E",
a priori pour les catapulter à l'abri*


[18:14:03 31/10/11] Enyo : *recule
sagement, cette fois*


[20:44:30 31/10/11] PNJ-01 : *le
fauve se jette donc sur Silas et les deux personnages se retrouvent
au sol, prenant tour à tour le dessus, jusqu'au moment où, les yeux
luisants de haine, le lycan plonge son museau dans le cou du
chevalier, mordant l'acier avec férocité. Silas peut sentir son
armure ployer sous les puissantes mâchoires de la Bête*


[20:45:21 31/10/11] Unravel : *
A ce moment précis, une énorme poutre vient heurter le lycan de
plein fouet - de la taille d'un bélier, la poutre, et du genre
chêne - *


[20:45:52 31/10/11] Siobhan : *se
pose entre les deux jeunes gens et la scène d'une rare violence se
passant un peu plus loin* Vous ne devriez ni l'un ni l'autre être là
! ... Personne ne devrait, du reste... *sursaute en entendant un
énorme shbonk*


[20:50:05 31/10/11] PNJ-01 : *Vulk
vole, emportant avec lui quelques morceaux de métal échappés de
l'armure de Silas. Il reste étendu quelques instants, puis s'ébroue
et se relève, les naseaux frémissants, cherchant le nouvel ennemi*


[20:50:41 31/10/11] Siobhan : *voix
blanche* QUI a osé utiliser un trébuchet au milieu de la cour du
château ??


[20:51:27 31/10/11] Unravel : *
Apparait maintenant avec un hurlement sauvage et grave Unravel, géant
barbare aux peaux de loups accrochés aux épaules, mains nues, des
peintures de guerre épaisses recouvrant son corps et son visage, il
frappe son torse de son poing en mugissant * Gro'lou pa taper ami !!!


[20:51:33 31/10/11] Silas : *se
redresse, sans même voir d'où venait le projectile* Unravel ? Tu
vois ? J't'avais dit qu'on jetterais des poutres sur les gens *le
sourire est perceptible dans la voix, malgré tout, le chevalier
retire son heaume, déchirée en bas et dévoile un cou éraflé par
les morceaux de métal déchiré*


[20:58:19 31/10/11] PNJ-01 : *plisse
les yeux. Le chevalier ET le sauvage. Bon. Et tous ces gens sans
protection contre ses 5 extrémités pourvues de bouts pointus....
Hurlement, et charge le barbare, semblant voler tant il est rapide*


[21:00:40 31/10/11] Unravel : *
le Barbare hurle à son tour et bondit, masse imposante faisant
trembler le sol, tête baissé, bras relevés *


[21:02:40 31/10/11] Silas : *fonce
sur son épée, la récupère et se dirige maintenant vers Vulk, ne
voulant surtout pas rater une supériorité numérique*


[21:07:01 31/10/11] PNJ-01 : *finit
sa course par un saut toutes pattes en avant, visant direct dans le
buffet du Sarmate*


[21:08:07 31/10/11] Unravel : *
Bondit en plein course en mode recroquevillé/boulet de canon,
percute de plein fouet l'animal *


[21:09:22 31/10/11] Silas : *se
jette lui aussi sur la bête, voulant le frapper à nouveau juste
après le choc contre Unravel*


[21:14:00 31/10/11] PNJ-01 : *l'impact
entre les trois titans fait trembler la poussière de la cour, les
envoie au sol dans un fouillis de jambes, bras et torses plus ou
moins à découvert. Là dedans, Vulk griffe et déchire tout ce
qu'il peut. Et là, il s'apprête à mordre ce qu'il a sous le mufle*


[21:15:00 31/10/11] Siobhan : *déglutit
et recule un peu* Ils vont démolir le château, en s'y mettant à
trois... *jette un coup d'œil inquiet à des tuiles qui glissent des
toits avoisinants*


[21:15:35 31/10/11] Unravel : *
Se fait mordre le bras, Unravel hurle - ou plutôt rugit, vu le
gabarit - lève son bras et abat son poing contre la truffe de Vulk,
s'ensuit d'un geste du genou pour venir lui faire devenir des
orphelines son entre-jambe, le Sarmate tremble furieusement *


[21:17:35 31/10/11] Unravel : *
Une grand-mère non loin dans la cour ouvre ses fenêtres * C'est pas
fini ce bordel ?! Sous prétexte d'être des bourrins, bourrinez vous
en silence ! Bourrins ! * Claque ses fenêtres *


[21:17:53 31/10/11] Silas : *le
chevalier ressort en titubant de la mêlée, l'armure déchiquetée
en plusieurs points, il s'effondre au bout de quelques pas*


[21:20:31 31/10/11] PNJ-01 : *le
lycan hurle. Deux fois : une de joie, il a enfin réussi à mordre
quelqu'un ! Et l'autre, sur un mode plus aigu, de douleur. Il roule
sur le côté et tente de se relever, les yeux vitreux, et tremblant
mi de colère, mi de douleur*


[21:22:18 31/10/11] Unravel : *
Le Sarmate ne se fait pas prier, et ivre de rage, plus bestial que la
bête elle même, saute sur place, lève son pied et dégomme d'un
revers de talon la tête du lycan, puis lui saute dessus, l'arrosant
de poings violents et traumatisant pour tout spectateur *


[21:25:14 31/10/11] Siobhan : *devient
toute pâle, fait un pas comme pour... arrêter les frais ? Suggérer
un armistice ?*


[21:26:06 31/10/11] PNJ-01 : *se
roule en boule sous les coups*


[21:27:24 31/10/11] Unravel : *
Le barbare éructe, de la bave et du sang aux bords des lèvres, ivre
de sang et de rage, le rue de coups d'une rare violence, étau dont
personne ne peut s'échapper, enclume d'acier et marteau assommant *


[21:32:55 31/10/11] Siobhan : *voix
blanche* Il se concentre pour guérir... Et merde... Il faut faire
vraiment, vraiment vite !


[21:41:06 31/10/11] Unravel : *
S'arrête, en sueur et respirant fort tel un buffle, recule de
quelques pas, poings serrés, visage tuméfié *


[21:41:08 31/10/11] PNJ-01 : *l'animal
subit les coups d'Unravel pendant de longs instants, grondant parfois
sous un impact plus fort ou mieux porté, puis soudain se déplie
d'un seul coup, repoussant Unravel au loin. Et s'il est toujours
couvert de sang, il semble évident que ses blessures se sont
refermées. Il s'avance vers ses ennemis... Guéri.*



Dernière édition par Deidre le Mar 1 Nov 2011 - 20:58, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Archives Novembre le Mar 1 Nov 2011 - 20:57

[16:02:41 01/11/11] Unravel : *
Le titan se fait éjecter lourdement, tombant sur le dos non loin
dans un grondement sourd. Se relève tant bien que mal, un genoux,
puis l'autre. *


[16:06:42 01/11/11] PNJ-01 : *dans
un hurlement de défi, il se tourne tour à tour vers tous les
protagonistes plus ou moins en un seul morceau de la scène,
choisissant probablement qui commencer à boulotter*


[16:07:41 01/11/11] @ Eliam : ...*encoche
une flèche d'argent, posté a quelques mètres de Vulk, les yeux
fixé sur lui, crispé, ajustant son premier tir*


[16:08:31 01/11/11] Enyo : *Une
fois l'arc et le carquois remis à son duc, la donzelle hésite.
Attaquer le machin ? Avec sa dague ? Et pourquoi pas terrasser un
rhinocéros avec une tapette à mouches ? Elle recule aussi vite
qu'elle peut vers la porte.*


[16:08:44 01/11/11] Unravel : *
Le Sarmate réfléchit, chose quelque peu rare, glisse un œil à
Eliam, puis se tient devant Vulk, hurlant * Toi venir ! Allez !!


[16:16:54 01/11/11] PNJ-01 : *se
tourne vers le Sarmate, semble hésiter, jetant un regard à Eliam,
repérant l'arc, il lui fonce dessus, tentant des zig-zag*


[16:18:19 01/11/11] @ Eliam :
* écarquille les yeux et roule sur le coté
a l'arrivée du lycan puis se redresse sur sa droite, respirant
rapidement, encochant lentement une autre flèche *


[16:19:32 01/11/11] PNJ-01 : *réagit
au quart de tour, rebondissant littéralement contre le mur pour se
projeter sur Eliam et frapper*


[16:19:52 01/11/11] Enyo : *s'arrête
à la porte en voyant que son duc est en mauvaise posture, refait
quelques pas en sens inverse, prend une grande goulée d'air et crie
:* Par ici, mon louloup ! Viande fraîche !


[16:20:12 01/11/11] Unravel : *
Tape un sprint, saute et enroule ses bras massifs autour d'une des
jambes de la bête, comme un boulet de ralentissement *


[16:21:40 01/11/11] @ Eliam : *se
crispe en voyant le lycan bondir vers lui, pris de panique, sursaute
en voyant Unravel se jeter sur la bête puis regarde Enyo plus loin
dans la cour* ...Ne faites pas ça ! allez vous planquer !


[16:22:36 01/11/11] PNJ-01 : *roule
de nouveau au sol avec le Sarmate, hurlant de rage, plantant ses
griffes et ses crocs dans tout ce qui passe à portée*


[16:23:09 01/11/11] Enyo : *tape
du pied en voyant que sa diversion marche moyen, mais ne fait pas
mine de reculer.*


[16:25:42 01/11/11] Unravel : *
Remonte ses bras le long de sa jambe, s'accrochant maintenant à sa
taille, de tout son poids, poids considérable d'ailleurs, hurle *


[16:28:36 01/11/11] PNJ-01 : *se
calme un peu, bien décidé à se débarrasser du Sarmate cette fois,
il frappe violemment, visant le dos démuni avec ses griffes*


[16:32:55 01/11/11] Unravel : *
Sous la lacération, le Sarmate serre les dents, grimaçant et
gémissant, mais enserre sa prise comme un étau, déterminé,
cherchant Eliam du regard, son dos commençant à dégouliner de sang
*


[16:32:56 01/11/11] @ Eliam : *serre
les dents, hésite puis recule a nouveau, se postant sur un muret
légèrement surélevé, bande son arc, flèche encochée et vise,
puis hésite a nouveau, craignant de toucher Unravel dans le feu de
l'action*


[16:35:31 01/11/11] PNJ-01 : Lâche
! *gronde la créature avant de pousser un nouveau cri de rage, ses
coups de griffes se faisant furieux, visant maintenant les bras du
Sarmate*


[16:36:32 01/11/11] Unravel : *
Unravel hurle de douleur, sentant la violence des coups, projetant
son sang partout, il hurle, rugissant comme un lion * TIRE !!!!


[16:37:22 01/11/11] @ Eliam : ...et
merde...*soupire et tire une première flèche en direction du cou de
la créature puis aussitôt une seconde visant la poitrine*


[16:40:27 01/11/11] PNJ-01 : *au
début, ne semble pas réagir, puis s'immobilise soudainement, son
faciès de loup se tord de douleur ou de rage avant qu'il ne pousse
un hurlement aussi puissant que terrifiant, il saisit les bras du
Sarmate déjà lacérés de coups et les écarte brusquement avant de
lancer Unravel contre un mur*


[16:42:00 01/11/11] Unravel : *
Percute un mur de plein fouet, celui-ci se craquèle sous le coup,
mais la craquèlement ne semble pas être du qu'aux pierres mais
aussi aux os. Le Sarmate s'effondre, dos contre le mur, son corps
tuméfié saignant de toutes parts, il est agité de soubresauts de
douleur.*


[16:45:39 01/11/11] @ Eliam : *encoche
une troisième flèche, prêt a tirer a nouveau*


[16:48:11 01/11/11] PNJ-01 : *avec
un nouveau cri de rage, se dirige vers Eliam à une vitesse
effarante*


[16:50:03 01/11/11] @ Eliam : *tire
la flèche, visant a nouveau l'aine de la créature et saute du
muret*


[16:56:08 01/11/11] PNJ-01 : *est
touché à la cuisse, ralentit à peine au début mais pousse
rapidement un autre hurlement de douleur, ses blessures ne
disparaissent plus alors qu'il tente de sauter au-dessus du muret*


[17:00:17 01/11/11] @ Eliam : *recule
a nouveau, mais se retrouve dos au mur du château*


[17:02:57 01/11/11] PNJ-01 : *avance
de plus en plus lentement, haletant et crachant, la créature finit
par tomber à genoux, puis au sol, glapissant de douleur en sentant
les flèches rentrer un peu plus dans sa chair, il se tait ensuite
définitivement*


[17:05:24 01/11/11] @ Eliam : *reste
un moment immobile, tremblant, puis approche très lentement de la
créature* ...


[17:07:46 01/11/11] PNJ-01 : *la
créature justement, disparaît peu à peu pour laisser place à un
homme, nu comme un ver et apparemment assommé*


[17:10:56 01/11/11] Artheon : Vous
devriez le buter pendant qu'on le peut encore *semble être sorti
d'une petite porte annexe mais c'est difficile à dire*


[17:12:20 01/11/11] Vaan
Gareth
: * Sort
de la ou il à été planqué, boitillant, avançant lentement, des
hommes le suivant. *


[17:13:59 01/11/11] @ Eliam : ..non,
Siobhan le fera...*respire lentement et s'accroupit a coté de
l'homme, lui redresse la tête* ...pourvu que ça fonctionne
*approche une de ses bagues a aiguillon et la lui plante dans la
jugulaire*


[17:14:21 01/11/11] Enyo : *aussi
discrètement qu'elle le peut, elle se coule le long du mur jusqu'à
arriver à hauteur d'Eliam, qu'elle prend par le bras. Murmure :*
C'est pas là que vous vous esbignez discrètement ?


[17:14:26 01/11/11] Artheon : *un
frisson semble parcourir le corps du jeune homme* C'est ... le truc
anti-lycan ?


[17:15:00 01/11/11] @ Constantin : *un
peu plus loin, une forme boitillante s'avance vers le sarmate à
terre* Unravel ? Unravel, tu entends ?


[17:15:50 01/11/11] @ Eliam : ...*regarde
Enyo et secoue la tête puis regarde Arthéon* la version la plus
concentrée oui...


[17:17:36 01/11/11] Artheon : ...
Il le mérite après tout...


[17:22:41 01/11/11] @ Eliam :
il mérite de finir une épée dans la gorge, mais je ne le ferait
pas a la place de Siobhan...*regarde Enyo, lâche son arc et la serre
contre lui*


[17:25:38 01/11/11] Artheon : Logique
oui *avise le capitaine qui approche* J'vais sans doute devoir
partir...


[17:26:43 01/11/11] Enyo : *se
pelotonne contre Eliam puis regarde qui arrive entre ses cheveux.* Et
nous, mon duc ? On retourne en cellule ?


[17:28:03 01/11/11] @ Eliam : *l'embrasse
doucement* je pense... attendons un peu... a l'air libre...


*

**

[18:50:27 01/11/11] Siobhan : (Et
pendant ce temps, un peu plus loin, un peu plus tôt...) *Est montée
sur un banc déplacé -assez violemment- en travers de la porte* NON
! Personne ne sort, hormis les hommes d'armes ! C'est DANGEREUX et
les gens dehors n'ont pas que ça à faire de vous sauver. Remontez
dans vos chambres !!! *cris protestations, huées, bruits d'armes
tirées* ... REMONTEZ DANS VOS CHAMBRES ! *le hurlement est
terrifiant. D'ailleurs, c'est ce que semble se dire le public, qui
s'éparpille dans le plus grand désordre* … *se laisse tomber sur
le banc, en sueur, et grogne* Mais quelle grosse bande de cons...


[18:53:02 01/11/11] Artheon : C'est
un point de vue *arrive d'un couloir* C'est en train de se calmer
dehors au fait ...


[18:55:09 01/11/11] Siobhan : Oh.
*se redresse en grimaçant* Et qui gagne ? J'ai vu qu'Eliam avait
fait amener ses flèches ? *a un léger frisson*


[18:58:30 01/11/11] Artheon : Il
l'a déjà touché deux fois, je pense que Vulk est fichu quoiqu'il
arrive.


[19:02:29 01/11/11] Siobhan : Bon.
... Faut... aller voir alors. Et... quid du capitaine ? *l'air de pas
y toucher* ... *se lève et se dirige vers la porte* N'arrivons pas
ensemble, histoire que... vous ne soyez pas plus mouillé que vous ne
l'êtes. ... Et Merci d'être venu.


[19:03:46 01/11/11] Artheon : J'ai
mis le capitaine à l'abri, des gens m'ont dit qu'ils enverraient
chercher un mec pour le soigner. *prend un autre couloir et disparaît
*


*

**

[19:06:58 01/11/11] @ Eliam : *va
s'assoir sur le muret avec un soupire de soulagement, fixant l'homme
inconscient se faire emmener*


[19:07:56 01/11/11] Enyo : *file
s'asseoir sur le muret à côté de son duc avant que quelqu'un lui
fauche la place*


[19:08:38 01/11/11] Siobhan : *croise
la "procession" portant Vulk, a un geste comme pour les
arrêter, puis fait rapidement demi tour et se dirige vers Eliam et
Enyo* ... Pas de bobos ? *regarde autour d'eux* Et... Les autres ?


[19:09:06 01/11/11] Artheon : Enyo,
la prochaine fois que vous croisez un gros loup, évitez peut-être
de lui parler comme à un ami. Tous les lycans sont pas aussi gentils
*grand sourire, se dirige vers la sortie du château, s'arrête en
voyant Sio* M'man ?


[19:09:50 01/11/11] @ Constantin : *après
s'être occupé du Sarmate toujours inconscient, le Prince se dirige
vers le chevalier inconscient*


[19:10:07 01/11/11] @ Eliam : *pose
sa main sur l'épaule d'Enyo et regarde Siobhan avec un sourire
fatigué* … pas le moindre... et vous ? *inquiet* … ça va ?


[19:10:27 01/11/11] Enyo : *Enyo
écoute Artheon et finit par sourire.* Bien noté... *A Siobhan* Ça
va, madame, moi j'ai rien.


[19:11:31 01/11/11] Siobhan : Je
suis très fatiguée. Vraiment. Nous ne sommes pas... taillés pour
jeûner, il faut croire. *se tourne à demi* Arthéon ?


[19:12:14 01/11/11] Artheon : ...
Vous allez repartir ?


[19:14:40 01/11/11] Siobhan : ...
*hésite, puis soupire* Oui. Si je ne mange pas, je serai bientôt
aussi dangereuse que Vulk. Je... ne pourrai pas tenir bien plus
longtemps. Je viens. ... *se tourne vers Enyo et Eliam* Et vous ? Je
suppose que vous restez pour prouver votre bonne foi ?


[19:16:14 01/11/11] Enyo : ...
Si vous voulez, j'vais dévaliser les cuisines pour vous, m'dame ?
J'en aurais pour quelques minutes, pas plus.


[19:17:50 01/11/11] Artheon : *s'arrête,
semblant attendre Siobhan* Au pire, j'ai à manger chez moi. C'est
pas si loin, les gardes auront pas le temps de la raser avant qu'on
arrive ...


[19:27:15 01/11/11] Siobhan : *Sourit*
Et après, je fais quoi ? Je reviens et je retourne au pilori ?
*secoue la tête* Je serai plus utile dehors. Si... vous êtes
toujours emprisonné malgré le... remède anti-lycan, je viendrai
vous aider à sortir. Envoyez Enyo chez Artheon pour nous prévenir.
... *commence à s'éloigner en compagnie d'Arthéon* Oh. Et si par
hasard... le pouvoir en place voulait... discuter avec un "diplomate"
lycan, vous pouvez signaler que je ne suis pas loin. *se dirige vers
la sortie, espérant ne pas avoir à marcher sur quelqu'un pour y
arriver*


[19:28:58 01/11/11] Artheon : *reste
aux aguets jusqu'à ce qu'ils soient sortis du château, se détend
ensuite visiblement*


[19:33:41 01/11/11] Siobhan : *murmure,
à Artheon* Je resterai sous forme de loup dans les bois. Ça me
permettra de chasser et de rester dans le coin sans vous encombrer.
... Merci d'être venu. Vous êtes... un bon louveteau. *sourit d'un
air vaguement ému, serre brusquement Artheon contre elle avant de se
transformer en loup et de se barrer en courant*

[19:38:08 01/11/11] Artheon : *la
regarde donc partir, intrigué mais se dépêche de s'éloigner, a
une valise à préparer, juste au cas où*

*
**

[20:12:11 01/11/11] Silas : *se
dirige droit vers Eliam, son armure brisé en plusieurs points mais
ne semble plus blessé*


[20:12:41 01/11/11] @ Constantin : *suit
le chevalier en boitillant, deux ailes déployés dans son dos*


[20:12:46 01/11/11] @ Eliam : *regarde
le chevalier arriver vers lui, poussant un léger soupir*


[20:14:18 01/11/11] Silas : *se
campe devant lui, n'as pas l'air vraiment en colère mais pas non
plus amical* Vous comptez repartir, duc ?


[20:14:29 01/11/11] Enyo : *semble
beaucoup plus fascinée par les ailes de Const' que par l'approche de
Silas*


[20:16:19 01/11/11] Vaan
Gareth
: Hey ! On
arrête tout là ! * S'avance à grands pas - quoique boitillant - *


[20:17:54 01/11/11] @ Constantin : *se
tourne aussitôt vers le Capitaine* Ah ! Vous voulez peut-être que
j'arrange ça ? *désigne sa jambe*


[20:18:36 01/11/11] Vaan
Gareth
: Non non,
non. Chevalier, mettez aux arrêts cet homme ! * pointe Eliam du
doigt, des hommes suivants le capitaine *


[20:20:23 01/11/11] @ Eliam : ...oh
oh oh...on se calme, d'un point de vue purement théorique je suis
pas en cavale là *lève les mains en signe d'innocence*


[20:20:31 01/11/11] Silas : *regarde
le capitaine, puis Eliam, pose la main sur son épée* Je crois qu'il
n'avait pas l'intention de partir, de toute façon.


[20:21:32 01/11/11] Enyo : *marmonne*
le cul sur un muret, vachement suspect, pour sûr.


[20:24:23 01/11/11] @ Constantin : *se
rapproche* Eliam, avant que vous soyez arrêter : z'êtes blessé ?
*a Enyo* Et vous ?


[20:24:30 01/11/11] Vaan
Gareth
: Je veux
savoir QUI à amené cette bestiole à faire un carnage ici ! QUI ? *
Grimace, furieux, regardant tout le monde * En quinze minutes,
vingts-cinq hommes d'armes de la citadelle sont morts, qui à amené
ce monstre, il n'est pas venu tout seul ! Soldats, remettez le duc
Eliam aux arrêts, comme il était censé y être encore.


[20:24:44 01/11/11] Enyo : Non,
ça va, merci, prince. *faible sourire.*


[20:25:54 01/11/11] @ Constantin : Moi
je sais qui l'a ramené. *ton calme et neutre*


[20:29:12 01/11/11] @ Eliam : ...pas
blessé *saute du muret et approche du capitaine le fixant sans
ciller* ...vous savez que "duc Eliam, veuillez regagner votre
cellule" suffit amplement, j'aurais largement eu le temps de
fuir pendant votre sieste si je l'avais voulu *ton calme* … quant
au lycan... je pense qu'il s'est amené ici tout seul... imaginez
vous qu'un homme l'a amené en laisse jusqu'aux portes avant de lui
sommer d'attaquer ?


[20:31:50 01/11/11] Vaan
Gareth
: * Le
capitaine lui inflige pour toute réponse un coup de gantelet bien
senti sur la figure. Il claque des doigts et ses hommes se saisissent
du jeune homme. Gareth regarde tout le monde, puis Constantin *
Parlez, prince Constantin. Qui ?


[20:33:12 01/11/11] @ Constantin : Ceux
qui ont ordonné d'attacher une lycane au pilori en imaginant qu'à
aucun moment elle ne risquait de faire une crise et que cette
situation n'attirerait aucun autre lycan. Tout simplement.


[20:34:27 01/11/11] Vaan
Gareth
: Lycane
qui de base, était bannie de Kaamelott pour des raisons de sécurité,
rien n'aurait amené à tout ca si elle aurait gardé son cul là ou
elle était censée être, dehors. Cette fois-ci elle est bonne pour
la potence.


[20:35:39 01/11/11] Enyo : *Enyo
serait allée coller une baffe au capitaine si les hommes d'armes ne
l'avaient pas retenue.* Il a sauvé vos miches, abruti, et la lycane
aussi !


[20:36:40 01/11/11] @ Constantin : Bon
courage dans ce cas. Si une lycane au pilori peut tuer 25 hommes, je
n'ose imaginer ce que fera une pendaison de lycane ... *le ton,
devenu légèrement hautain, redevient calme* Capitaine, je comprends
votre point de vue mais il faut rester réaliste. Si cette lycane
n'avait pas été là aujourd'hui, vous seriez mort ainsi qu'une
bonne partie des habitants de Kaamelott. Peut-être qu'on pourrait
éviter de lancer toute la garde à ses trousses immédiatement, non
?


[20:39:03 01/11/11] @ Eliam : *étouffe
un cri de douleur, cligne un moment et après quelques secondes
ricane douloureusement en regardant le capitaine* je confirme...vous
êtes responsable indirectement, Akashak est le vrai responsable...
elle ne s'est pas rangée du coté de ce truc mais du votre... et
tout autant que moi elle a essayé de sauver des gens qui veulent les
voir en prisons ou a l'échafaud... *ton acide*


[20:41:17 01/11/11] Vaan
Gareth
: Embarquez-moi
ca. * les hommes d'armes trainent le duc par les bras, tandis que
Gareth donne ca et là des ordres, puis reviens à Const * J'en ai
rien à foutre. On verra ce qu'en dit le Roi. Moi je réagis en
fonction du nombres de personnes et familles que je devrai aller voir
pour leurs annoncer la mort de chacun des hommes que j'ai perdus ! *
hurle, fusille du regard Enyo avec haine *


[20:42:27 01/11/11] @ Eliam :
Par la faute des gens qui on mis Siobhan ici ! sombre abruti ! dites
leur bien au familles !


[20:42:47 01/11/11] @ Constantin : Je
comprends capitaine. Mais prenez aussi en compte le fait que, pour
des gens qu'on a enfermés, ils se sont battus pour Kaamelott. Sans
le duc, ce loup serait encore en train de détruire le château. Et
le duc n'est en rien responsable, contrairement à la lycane *ton du
diplomate* Et pour votre jambe ? Vous êtes sûr, vous faites pas mal
pour rien ...


[20:45:56 01/11/11] Vaan
Gareth
: Ma jambe
va se remettre je vous remercie ! Je vous rappelle que si il y a
quelque chose qui merde à propos de la défense intérieure et d'une
faille dans la garnison, c'est moi qui me fera casser les doigts un
par un, prince. * Essaie de reprendre son calme * Aucun de vous
n'abat le dixième du boulot que j'fais ici pour essayer que chacun
de vous puisse dormir peinard le soir ! Le duc va être remis aux
arrêts comme tels ont étés les ordres, pas plus. Là. * Fait un
geste de la main pour que les hommes s'empressent d'aller enfermer le
jeune homme *


[20:50:07 01/11/11] @ Constantin : Très
bien, très bien. *se retourne simplement vers Enyo, lui fait signe
de se calmer* Si l'un de vos gardes à besoin de soin, vous savez à
qui vous adresser.


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Archives Novembre le Sam 5 Nov 2011 - 16:28

[22:37:19 03/11/11] Akashak : *sourit* ... hé bien.. l'idée de base de les envoyer au bucher tous les deux me semble encore plus d'actualité... *sourire plus que froid*

[22:43:40 03/11/11] Arthur : Voilà, voilà. Je m'y attendais à celle-là. Donc je vais vous exposer les faits... Siobhan, elle s'est barrée. Mais barrée, barrée hein. Disparue, impossible de la retrouver et tout le tremblement. Remarque, vu la sentence qu'elle se pense réservée, je la comprends. * siffle entres ses dents, réfléchissant * Puis... Dans le rapport, il y'a pas eu seulement ça, mais aussi le fait que le machin ambulant ayant tout foutu en l'air dans la baraque en une vingtaine de minutes, un certain....Vulk, selon le rapport de mon capitaine... Et ben c'est le Duc Eliam qui à réussi à nous sortir d'affaire, sans quoi selon les dires de pas mal de monde, on se serait tous bien fait charcuter proprement. Donc là vous allez gueuler bien-sûr, tout ça.... Mais il y'a une justice, ici. Une justice équitable et selon les faits, et les faits sont les suivants : le duc nous a sauvés. Donc pas de bucher. Non.

[22:46:48 03/11/11] Akashak : *serre subitement les poing* ... mais vous plaisantez ! ce type a utilisé la nécromancie... il... il est entré chez moi pour me narguer et ... *approche un peu plus* ... je veux le voir cramer !*serre les dents, les yeux écarquillés de colère*

[22:51:46 03/11/11] Arthur : ... Okay, je vais la jouer cool mais vais tenter d'être le plus explicatif possible. *Il se redresse lentement, lui faisant face.* Ici, c'est chez moi. Je suis le TAULIER. Je punis ceux qui foutent la merde, okay. Mais je gracie et même, récompense ceux qui, comme Eliam, ont tiré leur épingle du jeu en prouvant qu'ils pouvaient se racheter une conduite et nous sauvant, ici. Et soit-dit entre nous.... La prochaine fois que vous élevez le ton contre moi, Vatican ou pas, je vous renvoie à Rome chez les curetons en cube dans un paquet, trié par ordre, du morceaux ou y'a le plus de tripes et des morceaux ou il n'y a que les os. * Il le fixe avec neutralité et calme, presque nonchalant. *


[22:57:56 03/11/11] Akashak : ...*grogne*... je vois... *semble essayer de se calmer, ses poings serrés tremblant, une veine palpitante sur la tempe* ... je... *s'assoit, serre les dents a nouveau et respire lentement* ... je... *souffle longuement* ...je conçois... Sire... *crispé, comme parlant a contre cœur* ... que votre clémence puisse... S'exercer dans un tel cas *marmonne un instant puis reprend, visiblement en colère* ... mais il y a dans ces crime une atteinte a ma personne et... *ton acide* en oubliant toute idée de voir ce nobliau prétentieux cramer a petit feu sur un bucher... j'espère néanmoins obtenir la réparation adéquate... *soupire froidement*

[23:02:16 03/11/11] Arthur : *Arthur le regarde un long moment, puis fini par se rassoir lui aussi, tandis qu'il met ses mains à plat sur la table. * Je préfère ça. Donc, on dire que par un concours de circonstances, la peine du Duc sera donc très fortement allégée, et vous, de votre coté, devez bien-sûr avoir réparation. Ça, c'est bon. Mais ici on est en Bretagne, Akashak, la magie fait partie de l'air que vous respirez, alors il va pas falloir faire l'hostile envers elle, malgré votre... Placement religieux vis à vis de ça. Le Duc va être libéré, mais il paiera non seulement de ses sous des dommages et intérêts que vous recevrez, mais fera aussi des travaux d’intérêt général. Que je n'ai pas encore... * Hausse les épaules * J'ai pas encore eu le temps de plancher dessus. Là.

[23:09:58 03/11/11] Akashak : ...*réfléchit, plus que contrarié* ... la somme devra être a la hauteur de l'acte, je ne suis pas le pécore du coin... *fait craquer ses doigts d'un geste sec puis se lève, se tourne puis après un instant d'immobilité tourne a nouveau et regarde Arthur* ... c'est à la Bretagne que revient la quête du Graal, et ma mission première ici est de m'assurer de son bon déroulement vis à vis des attentes du Vatican quant a la découverte d'un artéfact chrétien... alors pays plein de magie... de lycans... de papillon géants ou de tout ce que vous voulez... Sire... sachez que cela ne plait pas à l’Église et que je vomirai la magie que je respire plutôt que de la tolérer... *ton acide* ... sur ce... mes respects Sire *se retourne vers la porte* et en le libérant, dites au duc Eliam d'éviter de croiser mon chemin, je suis l'instrument de dieu et il n'échappera pas éternellement a son jugement...

[23:17:07 03/11/11] Arthur : C'est ça, vos respects. La somme sera très conséquente, c'est ce qui sera sûre. Je savais pas qu'un homme d’église en tout cas s’intéressait à ce genre de détails. Bon et puis au revoir, c'est ça. * Lui fait un rapide signe de tête * Tachez plutôt de réfléchir au fait que les jugements ici, c'est moi qui les rend, et que je reste pas magnanime très longtemps quand on m'emmerde. * Se lève et va refermer la porte derrière lui. *

[23:19:48 03/11/11] Akashak : ... *s'éloigne
du bureau, furieux, marmonnant* sale merdeux de duc de Bretagne de
merde... foutu roi et foutue magie... Saloperie de petit duc minable ! je
l'aurai... *shoote sèchement dans une armure qui tombe avec fracas puis continue son chemin vers la sortie d'un pas rapide et plus qu'énervé*


*
**


[22:39:59 03/11/11] @ Deidre : *un "clac !" de mauvais augure suivi d'un couinement retentit dans la cuisine. Peut de temps après, une silhouette menue et sort en se suçotant les doigts* Vieille peau psychotique. Folle furieuse peinte en bleu. Tous des tarés dans c'te taule... *se dirige vers la salle de repos avec un gros bout de pain et un pot de miel*


[22:42:09 03/11/11] Melior : *Elle croise Melior qui apparemment va y faire sa petite station du soir, flanquée de sa servante. Plus emmitouflée que jamais et les paupières mi-closes, la serpente s'arrête avec un sourire.* Duchesse. Une petite faim ?

[22:45:48 03/11/11] @ Deidre : *arrête son suçotement, répond dans un gracieux sourire* Oui. Telle l'écureuil je fais des provisions pour la soirée. Et vous ? Que faites vous dehors aux moments les plus froids de la journée ? On m'a dit que vous étiez frileuse.

[22:53:32 03/11/11] Melior : *Accompagne Deidre jusqu'à la salle de repos et désigne l'immense cheminée.* Ce n'est pas pour critiquer l'hospitalité d'Arthur, non, mais il fait plus chaud ici que dans mes appartements. *Sur un claquement de doigts, Calliopé s'occupe d'ailleurs de remettre des bûches dans le feu. Melior s'installe confortablement dans un fauteuil près de la bonne chaleur et lève le nez vers Deidre.* Ma haine du froid est devenue proverbiale, alors ?

[23:17:33 03/11/11] @ Deidre : Exactement. Et comme je n'aime pas ça non plus... On va pouvoir s'entendre. *s'assied près de l'âtre, commence à faire des tartines* Z'en voulez une ? Le miel est super bon. .... Ça se passe bien, avec Pers ?

[23:20:42 03/11/11] Melior : *sourire grimaçant.* Non, merci... Je n'aime pas trop le miel. Profitez-en, vous. *jette un regard en coin vers le ventre de Deidre.* Perséphone ? Elle est parfaite. *Calliopé émet un bruit peu élégant de son coin.*
[23:24:05 03/11/11] @ Deidre : *tend une tartine à ladite Calliopé* Vous devriez peut être faire tendre des tentures de velours doublé, dans votre chambre. Ça aide, pour le froid et puis c'est joli.

[23:26:09 03/11/11] @ Hyrion : * Un petit chuchotement parvient aux oreilles de Deidre. Quelque chose, comme une torche non loin, ronronne puis se tait. La flamme a t-elle murmuré ? *

[23:26:53 03/11/11] @ Deidre : *regarde autour d'elles* ... N'avez vous rien... ? ... Non, pardonnez moi.

[23:27:17 03/11/11] Melior : C'est une excellente idée, en effet... *Calliopé semble complètement prise de court et regarde la tartine d'un air bovin.* Laissez, elle a déjà dîné. Hm ? Non... Si, peut-être... Je ne sais.

[23:44:47 03/11/11] Guilan : *entre par la fenêtre, jette un coup d’œil intrigué a la pièce puis sourit* coucou !

[23:45:41 03/11/11] Melior : *large sourire.* Hé, bonsoir, petit écureuil.

[23:48:00 03/11/11] Guilan : *entre et s'approche, s'inclinant maladroitement en riant* ...bonsoir madame la Reine Serpent !

[23:50:43 03/11/11] Melior : *Tousse puis sourit.* Petit insolent. Vous connaissez la duchesse Deidre ?

[23:51:11 03/11/11] Guilan : ...oui ! elle est jolie ! *sourit* pourquoi insolent ?

[23:53:12 03/11/11] Melior : On ne traite pas les dames de serpents, voyons. Encore moins les reines. *tente d'avertir le jeune homme du regard.*

[23:54:47 03/11/11] Guilan : ...oh ..ah bon...*rit*...je le ferais plus alors ! je dois vous appelez comment alors ? juste 'm'dame la Reine ?

[23:55:43 03/11/11] Melior : Pourquoi pas... *sourit* Normalement, c'est "majesté", vous savez. Et c'est plus court.

[23:56:24 03/11/11] Guilan : ...majesté...*rit*...non ! majesté ça fait trop...sérieux ! les trucs sérieux c'est pas marrant non ?

[23:56:56 03/11/11] Melior : Bon, alors dites Melior. *sourire indulgent.*

[23:59:00 03/11/11] Guilan : Melior c'est joli...*s'approche et s'assoit sur un fauteuil proche* ... vous êtes Reine d'où Melior ?

[00:00:57 04/11/11] Melior : De Landsdel, très, très loin au Nord. Un tout petit royaume plein de volcans.

[00:04:42 04/11/11] Guilan : *curieux*... ooooh... c'est quoi un Volcan ?

[00:05:33 04/11/11] Melior : Ah, c'est vrai, il n'y en a pas dans cette partie du monde... Un endroit où le feu des entrailles de la terre se déverse à la surface.

[00:09:54 04/11/11] Guilan : ... ça doit être amusant... *sourit* ... pourquoi vous êtes a Kaamelott si votre pays est très loin ?

[00:11:44 04/11/11] Melior : *se pelotonne rêveusement dans sa fourrure* Pour la quête du Graal. J'étais curieuse.

[00:13:23 04/11/11] Guilan : ... comme moi ! je suis curieux... *penche la tête sur le coté* ... le Graal c'est le verre ou ils ont mis le sang du mec qui construit les Églises c'est ça ?

[00:15:10 04/11/11] Melior : *sourire hilare* Exactement. Ou alors autre chose, allez savoir.

[00:16:02 04/11/11] Guilan : *rit puis la regarde avec un petit air presque peiné* vous avez encore froid m'dame Melior ?

[00:17:34 04/11/11] Melior : Ça va à peu près, là. *Elle est assise si près du feu que d'autres en auraient le poil roussi.* Pourquoi ? Vous voulez être ma bouillotte, petit écureuil ?

[00:20:52 04/11/11] Guilan : ... bien sûr... j'aime être proche des jolies dames, et vous êtes une très jolie dame *immense sourire*

[00:23:39 04/11/11] Melior : Je vois que vous n'abandonnez jamais. *penche la tête sur le côté, intriguée.* Je ne savais pas que les femmes enceintes pouvaient avoir des nausées si tard le soir.

[00:26:05 04/11/11] Guilan : ... j'y connais rien en femmes enceinte moi... *penche la tête sur le coté pour imiter l'expression de Melior puis rit* ...non, je n'abandonne jamais...

[00:30:58 04/11/11] Melior : Je n'y connais pas grand-chose non plus. *demi-sourire.* Méfiez-vous, je vais peut-être demander à ma garde du corps si je ne peux pas faire une exception pour vous.

[00:32:27 04/11/11] Guilan : ...exception de quoi ? *intrigué*

[00:35:37 04/11/11] Melior : Vous êtes à croquer, Guilan. Littéralement. *Petit aperçu de langue fourchue.

[00:36:52 04/11/11] Guilan : *hausse les sourcils* ... littéralement c'est quand ça veut dire ce que ça veut dire ?

[00:37:12 04/11/11] Melior : *grand sourire plein de dents* C'est ça.

[00:37:51 04/11/11] Guilan : ... vous voulez me manger ? *penche la tête sur le coté* c'est pas très sympa ça... *ton boudeur*

[00:38:49 04/11/11] Melior : Mais si, c'est très flatteur, au contraire. *tapote la main du jeune homme.* Ça ne vous plaît pas, d'être appétissant ?

[00:39:24 04/11/11] Guilan : ... pas dans ce sens là... *regarde le plafond avec un air boudeur*

[00:41:20 04/11/11] Melior : *le regarde bouder, amusée.* C'est tout ce que je peux vous proposer pour l'instant. Si vous et moi sommes encore là au printemps prochain, je vous chanterai une toute autre chanson.

[00:41:51 04/11/11] Guilan : ... je veux pas être mangé... *la regarde* ... il se passe quoi au printemps ?

[00:42:47 04/11/11] Melior : *air innocent* Au printemps, les petits oiseaux font leur nid, les fleurs éclosent partout et les serpents font des bébés.

[00:43:19 04/11/11] Guilan : ...c'est la saisons des amours ! oh...vous voulez dire qu'au printemps vous serez d'accord pour... ?

[00:46:01 04/11/11] Melior : ... Pour ce qui vous intéresse tant. Oui.

[00:46:47 04/11/11] Guilan : ...*grand sourire* ça c'est chouette ! mais c'est loin le printemps...pouvez pas avancer la saison des amours ?

[00:48:05 04/11/11] Melior : *rit de bon cœur* J'aimerais beaucoup. Déjà, parce qu'on n'aurait pas d'hiver, comme ça, et ça m'arrangerait fort.

[00:48:25 04/11/11] Guilan : ...et vous pouvez pas ?

[00:48:46 04/11/11] Melior : *soupir* Hé non.

[00:50:38 04/11/11] Guilan : *soupire* zut !

[00:51:31 04/11/11] Melior : *soupir* Je ne vous le fais pas dire.

[00:51:58 04/11/11] Guilan : et si on le fait maintenant ça marche pas ? z'avez juste envie de me manger ?

[00:54:16 04/11/11] Melior : *sourire lent* Oui, c'est tout. J'ai rarement vu un homme avec des appétits pareils, Guilan, mais quand même : vous n'avez pas une fille, comment dire, normale, pour patienter ?

[00:55:31 04/11/11] Guilan : ... si... surement... je sais pas *rit* ... mais je dois dire que vous êtes vraiment très très jolie ! alors du coup c'est pas drôle si vous voulez pas...

[00:58:23 04/11/11] Melior : Je suis très flattée. En même temps, je n'ai aucun mérite : les demi-déesses, c'est toujours un peu plus joli à regarder que la pécore moyenne. *sourit*

[00:59:02 04/11/11] Guilan : ... demi déesse ! waho ! ça ça a l'air chouette !

[01:00:36 04/11/11] Melior : Ce n'est pas mal. Mais vous n'êtes pas complètement blasé, avec tous ces demi-anges et autres lycans qui traînent dans Kaamelott ?

[01:03:01 04/11/11] Guilan : ... il y a des trucs comme ça a Kaamelott ? *hausse les épaules avec un sourire* ... je savais pas, pour moi il y a les jolies filles, les gens marrants et les autres... *rit*

[01:05:46 04/11/11] Melior : Pour moi, il y a les proies, les géniteurs potentiels, et ceux qui pourraient m'apprendre quelque chose. Je crois que vous entrez dans les trois catégories. *sourit*

[01:06:58 04/11/11] Guilan : ... merci ! enfin sauf pour les proies, je peux pas être une proie si on peut pas m'attraper ! *rit* ... vous, vous êtes marrante et une jolie fille !

[01:08:23 04/11/11] Melior : Comment vous pouvez être aussi sûr qu'on ne vous attrapera jamais ? *curieuse*

[01:10:46 04/11/11] Guilan : ... hé bien... *sourire amusé* ... comme ça *disparait comme a son habitude mais cette fois sans fumée ni artifice* ... je suis là ! *assis sur un second fauteuil*

[01:12:29 04/11/11] Melior : *cligne des yeux* Je n'ai pas vu le truc. Mais je ne vous le demanderai pas, après je serais trop tentée de vous attraper. *sourit

[01:13:31 04/11/11] Guilan : ... le truc ? hé bien je disparais, c'est ça le truc !

[01:15:15 04/11/11] Melior : Ça doit être pratique... Vous m'apprenez ?

[01:17:07 04/11/11] Guilan : ... ça prend du temps...et puis c'est compliqué je crois...*fronce les sourcils* ...c'est pas comme la magie vous comprenez...et puis rien n'est gratuit m'dame Melior ! *rit*

[01:20:17 04/11/11] Melior : Ce n'est pas comme si j'étais très occupée. Qu'est-ce que vous demandez, en échange ? *sourit à demi*

[01:22:24 04/11/11] Guilan : ...je voudrais bien faire des galipettes avec vous mais vous voulez pas...je veux au moins un baiser alors ! *sourit* ...par contre je suis pas sûr que vous pouvez apprendre en fait...j'ai déjà appris ça...*fait apparaitre une pomme d'un tour de main et disparaitre ensuite* ...a quelqu'un mais soit même c'est beaucoup plus dur...je crois...

[01:24:05 04/11/11] Melior : Le prix ne me semble pas trop élevé. Nous verrons bien si ça peut s'apprendre ou pas...

[01:26:52 04/11/11] Guilan : oui ! juste...pour commencer...*réfléchit* ...vous devez...*réfléchit a nouveau* ...vous devez vous demander répondre a une question ! *rit* est-ce que c'est impossible ...par exemple...faire léviter un objet sans utiliser la magie ?

[01:27:45 04/11/11] Melior : Non, ce n'est pas impossible. ... mais c'est quand même plus rapide et pratique d'utiliser la magie...

[01:28:30 04/11/11] Guilan : *sourit et hoche la tête*...pourquoi les gens pensent que c'est impossible ?

[01:29:40 04/11/11] Melior : ... parce que c'est très difficile ?

[01:30:23 04/11/11] Guilan : *secoue la tête* parce qu'on leur a dit ou parce qu'ils pensent que c'est impossible !

[01:32:25 04/11/11] Melior : Haa... Donc il suffit d'être persuadé que c'est possible ?

[01:35:21 04/11/11] Guilan : ...non, il faut oublier pourquoi ça a l'air impossible ou difficile ! aller a un autre en droit que ou on est c'est comme marcher, mais les enfants apprennent a marcher et pas a aller a un endroit...oui c'est ça ! comme marcher, et ça a des limites pareil en fait, si je marche loin ou en portant quelqu'un je suis fatigué et je peu même en mourir ! et c'est pareil pour quand je disparais a un autre endroit ! vous comprenez ? il faut juste... oubliez qu'on ne peut pas et ensuite c'est comme apprendre a marcher !

[01:37:41 04/11/11] Melior : *écoute attentivement puis sourit* Vous expliquez bien, Guilan. Je vais m'entraîner. Mais pas maintenant, parce que maintenant, c'est l'heure du dodo. *soupir de soulagement de la servante*

[01:38:17 04/11/11] Guilan : ...d'accord ! *penche la tête sur le coté* ... hé... dites, je peux être payé tout de suite ?

[01:39:45 04/11/11] Melior : *sourit* Vous n'avez pas peur que je vous mange ?

[01:40:14 04/11/11] Guilan : ...non...*sourit*

[01:43:28 04/11/11] Melior : *prend Guilan par la nuque pour lui poser un bécot très sage sur les lèvres.* Moi, si. *se lève avec un soupir* Bonne nuit, petit écureuil...

[01:45:08 04/11/11] Guilan : *ferme les yeux un instant puis la regarde avec un petit sourire* ...la prochaine fois j'exigerais un baiser a la romaine ! je suis trop gentil *rit* bonne nuit m'dame Melior !


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Archives Novembre le Sam 5 Nov 2011 - 17:24


[14:30:51 04/11/11] @ Deidre : *Assise tel un félin au centre d'un amoncellement de coussins multicolores, la jeune femme déchiquète machinalement en mouchoir en tissu léger, ses yeux scrutant l'âtre. La pâle lumière extérieure donne à la pièce une ambiance claire-obscure propre à la sieste*


[14:34:39 04/11/11] @ Hyrion : * L'âtre du feu crépite légèrement. Une fois, deux fois... Puis surgit comme un diable de sa boite Hyrion, dans une explosion d’étincelles. Son visage se tient à quelques centimètres du sien, des veines brillantes parcourant sa peau semi-translucide et sombre. Ses jambes sont arqués d'un coté et de l'autre, entourant Deidre, à cheval sur elle, dans une brillante tenue de soie cette fois couleur bordeaux et blanc. Il claque de la mâchoire d'un air reptilien, souriant * ...Bonjour, Deidre.

[14:42:55 04/11/11] @ Deidre : *La jeune femme pousse un léger cri d'effroi et se laisse tomber sur le dos, les mains tendues devant elles par réflexe défensif. Au bout de quelques secondes, elle rouvre les yeux et pose lentement les mains sur le tissu brillant* Hyrion ? .... Vous avez failli me faire claquer, espèce de grand malade ! Il n'y a pas idée de surgir comme ça, enfin ! *le repousse légèrement, le regard encoléré*

[14:46:24 04/11/11] @ Hyrion : Les cœurs des humains sont-ils si facilement cassables ? Les apparitions font donc mourir les êtres comme vous... Mmmh. Je le sais, maintenant, je le sens. * Malgré les mains voulant repousser Hyrion, celui-ci ne bouge pas d'un poil comme si il pesait huit tonnes. Il observe longuement Deidre puis pose une main sur son sein gauche, la fait remonter et regarde le plafond. * Oui, oh je vois, une sorte de rythme effréné sous constante pulsion à variations selon le degré d’émotivité et d’afflux sanguin.

[15:13:43 04/11/11] @ Deidre : *écarquille les yeux, rougit fortement* Mais... ! C'est une image.... Mais enfin j'ai eu très, très peur, en fait. .... Vous... pourriez éviter de... *petite voix* trop me tripoter, s'il vous plait ? *le repousse encore un peu, doucement*

[15:19:05 04/11/11] @ Hyrion : * Hyrion fixe Deidre d'un regard aux pupilles étrangement rétractés, une lueur s’échappant de ses yeux - Hallucinerait-elle de voir ses yeux laisser s’échapper une fine fumée ? - Comme deux lanternes fumantes, son regard se plonge dans le sien et chauffe le cœur de Deidre, ainsi que sa température corporelle. L'être retire lentement sa main et parle de sa voix rauque et gravissime * Ne craignez pas l'ombre d'une sauvagerie de ma part, sinon si je ne suis pas d'humeur. J'aime à savoir, savoir ces choses et me renseigner pour construire ce qui peux me faire aimer les humains, devorer leurs envies et leurs activités corporelles. * Il se redresse, toujours à cheval sur elle, puis sourit. *

[15:26:44 04/11/11] @ Deidre : ... *laisse retomber ses mains, demi sourire hésitant* Je sais bien que vous en voulez pas à ma vertu. Sinon, je suppose qu'avant de m'en rendre compte je serais déjà en train de frémir et de couiner à vos pieds. C'est juste que... Je me sentais un peu... étouffée, là. Sinon, je n'ai rien contre être un objet d'études pour vous.... Que m'a valu cette apparition aussi spectaculaire ? Vous faites plus dans le feutré, d'habitude. *touche du bout du doigt la soie de l'habit, murmure pour elle même* Un jour, je trouverai de la soie aussi belle pour en faire des robes.

[15:33:47 04/11/11] @ Hyrion : Peut-être, peut-être...Serais-je peut-être alors moins spectaculaire ! * Se rapprochant maintenant de très près d'elle, son visage le touchant presque du bout du nez, il élargit un énorme sourire et murmure de sa voix si oralement excitante * ...Quelle est votre couleur preferé, Deidre ?

[15:37:06 04/11/11] @ Deidre : Vert. *sourire spontané, cette fois ci* Vous êtes toujours, spectaculaire, enfin. Même quand vous déambulez simplement dans le jardin ou êtes assis sur un banc. Je ne connais personne d'autre à avoir des yeux de braise au sens strict du terme, et si cela n'est pas spectaculaire... Je me demande ce qui l'est. *le ton est alangui, pas tout à fait tendre, mais... tout au moins chargé d'affect*

[15:41:43 04/11/11] @ Hyrion : Mmmh...Peut-être, peut-être...Je n'ai des yeux que sur le monde dans son entier et sur les chaleurs et passions des gens, mais guère sur moi-même. * Ses yeux s'embrasent légèrement, une longue langue fine lèche les lèvres de Deidre et il grogne * ...Je reviens. De suite. * Se fait comme happer par l'âtre du feu et disparait. *

[15:47:52 04/11/11] @ Deidre : *bat des cils, plusieurs fois. Puis éclate de rire.* Une arrivée en fanfare, un départ précipité. J'aurai eu mon quota d'émotions fortes aujourd'hui... Pas vrai ma douceur ? *caresse doucement son ventre* ... J'espère juste que... ce n'est pas une guerre ou quelque chose d'aussi... grave qui... *fronce les sourcils, se lève et va se pencher à sa fenêtre en tendant l'oreille. Fait de même en se postant dans le couloir des chambres puis rentre* ... Malin. Je suis inquiète, maintenant.... *prend une bonbonnière et va se rassoir sur le lit*

[15:56:15 04/11/11] @ Hyrion : * L'âtre du feu ronronne tranquillement, puis revient au fil des flammes, mais porte quelque chose à son coté. L'être tourne autour de Deidre, s'assoit à coté d'elle... Et lui laisse voir ce qu'il au bras, une sublissime, magnifique robe de soie couleur émeraude et feuilles, brodés de filins d'ors. La soie est une d'une douceur incomparable. Hyrion la tends vers Deidre, se penchant en même temps. * Celle-ci pourra très bien s'accorder même à votre grossesse. * Ses yeux brille de malice amicale *

[16:01:48 04/11/11] @ Deidre : ... *laisse glisser la boîte à ses côté, les yeux brillants d'anticipation. Pose à peine la main sur le soie, murmure* Si douce... Merci ! *jette les deux bras autour du cou du démon et l'embrasse comme du bon pain, puis recule, sourire ravi aux lèvres* Je... peux l'essayer ? Maintenant, vous croyez ? *ne quitte pas la robe des yeux, suivant les arabesques des broderies du regard*

[16:05:21 04/11/11] @ Hyrion : Bien-sûr, allez-y. * Il esquisse un large sourire, se laissant faire, puis joint ses mains en plissant le regard d'un air toujours aussi malicieux * ...Mais allons, n'en touchez pas mot à votre compagnon mon lointain frère. Ce sera notre petit secret. * Lui adresse un clin d’œil qui fait l'effet d'une fragrance visuelle plein de charmes et de chaleur. Le démon l'observe longuement. *

[16:09:44 04/11/11] @ Deidre : Vous croyez qu'il en prendrait ombrage ? *surprise* Il n'est pas... *bat des cils, prend la robe et l'emmène derrière le paravent* Peu importe, je ne dirai rien, promis. *bruit de froufrous étouffés, longuement* Bon, vous me dites comment c'est, d'accord ? *sort prudemment dudit paravent*

[16:17:32 04/11/11] @ Hyrion : * S'asseyant lentement au milieu du lit, il croise les jambes et s'etend, son regard ardent se posant sur la tenue de Deidre, puis sur son visage. * ...Vous êtes resplendissante. * Il s’évanouit dans l'air, puis une main brulante se pose sur son ventre, la présence d'Hyrion revenant mais cette fois, dans son dos. Un souffle chaud derrière son oreille * Elle embellit deux vies. Quel sera son nom, à cette prochaine vie ?

[16:19:48 04/11/11] @ Deidre : *sursaut, mieux maîtrisé cette fois ci* ... On hésite encore. Mais... C'est une fille. Et je commence à la sentir remuer. *léger rire* Vu comme elle remue, elle tiendra plutôt de moi à ce niveau ! ... Vous pouvez la sentir ? *tord le cou pour regarder son démoniaque visiteur*

[16:23:02 04/11/11] @ Hyrion : Bien-sûr que je le peux. Elle est en parfaite santé. * La braise dans les yeux d'Hyrion fixe Deidre dans l'ombre de la pièce, il murmure * Ne reste qu'a savoir de quelles paires d'ailes la petite colombe venante sera t-elle pourvue ? * Un sourire sombre s'entrevoit *

[16:29:41 04/11/11] @ Deidre : ... *fronce les sourcils* Déjà, j'espère qu'elle n'en aura pas à la naissance, sinon,elle risque d'avoir du mal à sortir. Ensuite... *pose la main sur son ventre* Elle n'est pas née pour être un réceptacle, ou quoi que ce fut. Elle sera élevée dans l'amour. ... Ensuite, quelle sera sa voie, peu importe. J'ai le cœur assez grand pour tolérer des excentricités même dans les ailes de mes potentiels futurs enfants.

[16:33:25 04/11/11] @ Hyrion : Malgré l'amour, la magie du sang et l’héritage Luciférien perdure malgré les naissances entres n'importe quel chair. Prenez...Gardes.... * Il retire sa main brulante, sa présence diminuant * ... Aux mauvaises surprises. * Un léger froid s'installe à la suite de sa disparition, comme à l’accoutumée. *

[16:38:23 04/11/11] @ Deidre : *le visage douloureusement crispé d'inquiétude, la jeune femme reste un long moment sans broncher puis va se recroqueviller sur le lit dans une position protectrice, le regard chargé de songes n'ayant visiblement rien de plaisant*

*
**

[13:30:41 05/11/11] Arthur : * Loin dans le donjon, dans les parties sombre des couloirs ou marchent des ombres en armes gardant des pièces obscures, un cliquetis bruyant vient soulever un verrou. Apparait au pas de la porte des geôles confortables d'Eliam, le roi. Bras croisées, il s’appuie sur le mur. *

[13:34:27 05/11/11] @ Eliam : *assis sur le lit, redresse la tête et hausse les sourcils* Sire ? ...*incline la tête poliment*

[13:37:50 05/11/11] Arthur : * Il le regarde longuement, puis agite une main * ...Allez, vous pouvez sortir. Vous êtes libre, faut qu'on discute. Suivez-moi.

[13:44:40 05/11/11] @ Eliam : ...*hésite, ouvre la bouche puis la referme, se lève et le suis, entre l'étonnement et le soulagement contenu*

[13:46:49 05/11/11] Arthur : * Sortant de la petite pièce, le couloir ne contient presque aucune lumière si ce n'est tout les quinze mètres une torche vacillant, il semble qu'ils se trouvent dans les tréfonds de la citadelle. La porte du cachot se referme derrière les deux, Arthur marche, de passages en passages, jetant un coup d’œil à Eliam parfois pour vérifier qu'il le suit bien. Arrivé à un angle, un grand escalier à colimaçon s'offre à eux. Le grimpant, une lumière diffuse commence à s’infiltre par les interstices des meurtrières, preuves qu'ils ont regagnés la surface.

[13:48:38 05/11/11] @ Eliam : *le suit, un mètre derrière lui, jetant parfois un regard sombre au décor peu accueillant*

[14:00:02 05/11/11] Arthur : * Remontant enfin le grand escalier en colimaçon, les premières lueurs diffuses du jour se projettent à travers les premières fenêtres du large couloirs qu'ils empruntent. Ils sont revenues dans les couloirs simples de Kaamelott, connu de tous. Arthur le mène par un détour de couloir fortement gardé, puis ils arrivent aux couloirs habités des chambres et des salles de repos du château. Arthur s’arrête enfin, se tourne vers lui et entame * ...Bien. Alors. Vous nous avez été d'un grand secours, la dernière fois contre euh... Machin, hein. Et donc j'ai réussi, à vous amender d'un sort pas terrible qui vous attendait, par Akashak. Ce que j'ai pu faire de mieux, c'est vous donner comme punition de lui devoir pour réparation Une importante somme d'argent. Huit milles pièces d'ors. En sus de cela, vous devrez aussi accomplir des travaux d’intérêt général pour Kaamelott. Du genre s'occuper de la protection des dames lors de leurs voyages, accueillir les invités, récurer le dos d'Unravel... Ramasser les crottes de chouettes quand Merlin à sa semaine ou il se transforme en chouette, tout ça tout ça... C'ta dire que pendant un temps donné, vous devrez sans broncher être présent pour vous dire ce qu'on attendra de vous. Et ce pendant trois semaines. Là.

[14:02:45 05/11/11] @ Eliam : ...*écoute attentivement puis sourit* huit mille pièces et...et des travaux pendant trois semaines...c'est oui ! pas de problème et...et je suis libre ?

[14:03:53 05/11/11] Arthur : * Arthur fait un pas de coté, avec un demi-sourire et tends une main vers le bout du couloir. * ...Vous êtes libre.

[14:05:09 05/11/11] @ Eliam : ... Et je... pour les...corvées...il faudra que je vienne a un endroit précis ou on viendra me chercher ?

[14:06:55 05/11/11] Arthur : Non, non. C'est ça le truc, il à été fait dire à tout les habitants que peu importe ce que vous faites, si l'un deux viens vous voir, noble ou grouillot, vous devrez l'aider dans sa tâche, ou faire ceci ou cela. Sans refuser. Donc on viendra vous chercher. En sachant que la plupart des habitants ont étés prévenues...Ne souriez pas tout autant, des jours difficiles vous attendent. * Il sourit d'un air moqueur. * Allez...Filez maintenant.

[14:08:29 05/11/11] @ Eliam : ...pas plus difficiles que seul dans un cachot a attendre de savoir si on sera cramé ou non Sire...*hausse les épaules* ...après je me doute que ce sera pas des vacances...*s'éloigne* ...Et euh...Merci Sire !

[14:09:36 05/11/11] Arthur : Ah bah quand même ! Allez, barrez-vous et que j'entende plus parler de vous ! * s’éloigne aussi *

[14:11:53 05/11/11] @ Eliam : ...je ferais de mon mieux *sourit et s'éloigne rapidement*

*
**

[17:20:28 05/11/11] @ Constantin : *dans la salle de repos, face à la cheminée diffusant une chaleur douce, le jeune prince observe fixement sa main tendue, des éclairs bleus traversant l'espace entre ses doigts rapidement, il semble très concentré*

[17:24:03 05/11/11] @ Hyrion : * En réponse à la concentration du Prince, au bout d'un temps... La cheminée crépite un peu plus fort, finissant par ronronner de plus belle, ses flammes montants hautes et brulantes. Soudain, un hurlement étrange, son de gorge féminin étranglé survient, lointain sous les braises, comme si l'âtre du feu recelait un passage, un puits menant à quelques ténèbres sans fonds. Surgit le visage d'Hyrion, puis son corps, marchant hors de l'âtre du feu, un pieds après l'autre. Vêtu d'une pourpre tunique de cuir, il tourne autour de Constantin, ses yeux fumant de braises dardant Constantin avec une humeur malicieuse. Sa voix ronronne * ...Et bien mon cher parent, que me vaux le plaisir de tes suées magiques ?

[17:28:54 05/11/11] @ Constantin : *tente de ne pas paraître surpris, refermant précipitamment la main, suivant le déplacement d'Hyrion de ses yeux vairons* Je suppose que je ne dois m'en prendre qu'à moi, pensez à vous provoque votre arrivée ... *soupire doucement, dégageant un calme feint* Enfin, vous tombez bien à la vérité. J'avais besoin de quelqu'un comme vous *regarde un instant sa main* Mes pouvoirs se dissipent, vous devez vous y connaître là-dedans non ? Puisque nous sommes ... parents

[17:32:47 05/11/11] @ Hyrion : * Hyrion s’élargit d'un immense sourire, puis fini de tourne autour de lui pour venir se poser accroupi, dans les flammes de l'âtre, ce faisant donnant une impression de siège fait de braises et de feu. Il fixe Constantin et murmure * ...Je l'avais senti. Je l'avais sentit depuis un temps et me demandant pourtant ce que vous allez en dire, mon frère. Mais sachez que nous faisons partie de la magie, en cela nous ne sommes guère détenteurs, au contraire des magiciens. Si vous perdez, c'est que vous commencez à disparaitre. Vous êtes fait de magie.

[17:34:34 05/11/11] @ Constantin : *hausse un sourcil, examine sa main comme s'il s'attendait à la voir disparaître, serre le poing* Et comment pouvons nous arranger ce fait ? Je devine que cela peut être fait ...

[17:38:57 05/11/11] @ Hyrion : * Hyrion semble à ce moment perdre de son sourire, il plisse le regard un moment et parle d'une voix plus douce, presque familière et amicale, si ce n'est son visage toujours aussi étrange et prédateur. * ... Cela arrive, parce que les gens ne croient plus à la magie. Constantin, ils ne croient plus en nous. Si tel est le cas pour vous, alors vous finirez par n'avoir qu'un pied dans le monde des humains, ou vous marchez. Vous n'aurez plus vos amis, vous n'aurez plus Deidre. Les gens cessent chaque jour de plus en plus de croire que nous sommes réels.

[17:42:25 05/11/11] @ Constantin : Heureusement que vous êtes là pour leur rappeler votre existence *étouffe un ricanement amer ne servant qu'à dissimuler sa propre peur* Comment faire dans ce cas ?

[17:46:56 05/11/11] @ Hyrion : Je vous dirais bien de faire comme je le fais, donner matière à ce que je les gens pensent à vous, par l'humeur, la peur, le sang et le frisson...Mais vous ne vous l'autorisiez surement pas. Petit ange que vous êtes. * Hyrion se tait, son visage scrute celui de son "frère" contraire et fini par ajouter * ... Montrez-vous, utilisez vos pouvoirs, repaissez-vous de votre puissance sur les autres, donnez une vision aux gens que vous êtes...Une puissance archangélique bien présente dans leurs monde. Que sais-je...

[17:52:07 05/11/11] @ Constantin : *se penche vers Hyrion, intrigué* En effet, je ne suis pas comme vous Hyrion. Néanmoins *se recule sur le siège, mine réflexive* Je crois comprendre le problème. Je me comporte en ange, utilisant mes pouvoirs pour ce que je crois bon ... mais cela n'aide pas à ce qu'on croit en moi précisément ... Vous êtes le feu Hyrion ... Devrais-je être .. ?

[17:55:52 05/11/11] @ Hyrion : ...Soyez la chose que vous sentez qui coule dans vos veines. Peut-être surtout que vous ne savez pas vraiment qui vous êtes, et qu'il temps mon frère...De vous éveiller. Rien de ce que vous possédez n'est du au hasard. Je suis le Feu, oui. Qu'êtes vous ? * Il revient à un sourire torve, sa figure rougeoyant tandis que des petites filins d"or parcourent son visage comme de fines veines brillantes. *

[17:59:23 05/11/11] @ Constantin : *baisse les yeux, fixant encore une fois sa main* Je l'ignore ... peut-être comme mon père, peut-être complètement autre chose *relève les yeux vers le démon, dévoilant presque de la crainte cette fois* Je suppose que vous demandez comment le découvrir ne me servirait pas, vous l'avez toujours su, vous ?

[18:05:22 05/11/11] @ Hyrion : Je n'en ai pas le droit. C'est à vous de le découvrir. Les choses sont faites ainsi. Un jour vous perdrez tous vos pouvoir...Et vous savez pourquoi ? Parce que vous évoluez ici en tant qu'humains, parmi les humains, comme un humain. Alors que vous faites partie de la magie. La Magie qui coule en vous vous abandonnera car elle ne s'y sentira plus chez elle. Vivez comme un humain...Bien. Mais acceptez alors de perdre tout ce qui fait que vous n'êtes pas humain. * Hyrion se tapit dans les flammes de l'âtre du feu, reculant tel un félin. * Et puis un jour vous y perdrez la vie et disparaitrez, parce que la Magie est un don, et quand l'on ne l'adopte pas complètement, elle reprends. Et vous dévore jusqu’à ce qu'il ne reste plus rien de vous.

[18:10:15 05/11/11] @ Constantin : Je le découvrirai. *son visage change brutalement, alors qu'il tend la main, un souffle puissant en sortant, soufflant les flammes de la cheminée comme une simple bougie* Et je ne disparaîtrai pas.

[18:14:11 05/11/11] @ Hyrion : * Un murmure en écho suivit d'un petit rire, tandis que quelque chose court le long de l'échine du prince, le souvenir du visage d'Hyrion se reflétant dans la fumée restante. * ... Se rassurer mon bon frère, est digne de la peur bien mortelle du plus faible des humains.

[18:16:21 05/11/11] @ Constantin : *son expression de colère disparaît, remplacée par un sourire narquois et forcé* Je ne me rassure pas, frérot. J'exprime simplement un fait

[18:17:33 05/11/11] @ Hyrion : Les faits sont logiques et rhétoriques. La Magie elle, ne se contentera pas de cette excuse cartésienne. * Son visage disparait, avec un immense sourire. *

[18:19:17 05/11/11] @ Constantin : *se relève lentement, recherchant encore la présence d'Hyrion dans les flammes, dans son dos, il sent deux petites ailes d'un gris sombre, sans un mot, il réajuste la tunique pour mieux les cacher.* Nous verrons bien ...


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Archives Novembre le Mar 8 Nov 2011 - 17:27

[16:07:49 06/11/11] @ Deidre : *dans les archives, a le nez plongé dans des grimoires poussiéreux et épais comme des parpaings -qui n'existent pas encore, mais passons. Elle souffle pour ôter une mèche de cheveux de devant ses yeux et grignote machinalement des fruits secs*
[16:14:58 06/11/11] @ Hyrion : *Une main se pose rapidement sur l'une des pages du grimoire. * Il me semble que l'orsque que vous vous adonnez à la lecture abusive, vous semblez chercher un but. Que cherchez-vous dans ces lignes ?
[16:22:01 06/11/11] @ Deidre : ... *se mord les lèvres* Des... exemples d'unions mixtes ayant bien tourné. Pour l'instant, c'est pas terrible. *est penchée sur un chapitre intitulé "Minotaure"*
[16:28:09 06/11/11] @ Hyrion : *Hyrion fait le tour de la table, se penche dessus l’épaule de Deidre et regarde * Mmmh, oui, effectivement. Vous opposez des doutes à votre union avec une créature pas tout à fait humaine ?
[16:35:38 06/11/11] @ Deidre : Non. ... Vous m'avez fichu les jetons avec votre laïus sur la possibilité que nos enfants soient plus "Lucifériens" que Byzantins, c'est tout. Et je cherche à.... me remettre à croire en ma bonne étoile.
[16:38:00 06/11/11] @ Hyrion : Et bien...C'est à croire que mes paroles portent écho. * Hyrion se penche vers Deidre. Celui-ci à une peau normale, non plus parcouru de veinures brillantes, une simple peau opaque, ses yeux son gris mais simples, et sa voix est grave mais nullement pourvu de dons étranges. A coté de Deidre est planté un Hyrion parfaitement " humain", vêtu d'une sobre tunique couleur terre de sienne. Aucune aura ni magie ne se dégage de lui. L'être regarde avec un sourire bienveillant Deidre. *
[16:40:29 06/11/11] @ Deidre : Hé bien oui. A quoi servirait d'être amie avec une personne au courant de ce type de... problèmes potentiels si on ne l'écoute pas au moins un peu ? ...*plisse les yeux* Vous êtes... subtilement changé, aujourd'hui. Ça ne vous va pas mal. Zêtes incognito ?
[16:43:56 06/11/11] @ Hyrion : Certes, vous avez vu cela ? * Il tourne lentement autour de lui-même, écartant les bras, sa voix simple et humaine ne résonnant plus autant. * Me voici tel que je devrais être si j’étais parmi vous, normal et humain. Il demeure un problème dans le monde démoniaque, une interférence entres les portails, mais le problèmes sera vite réglé. * Sa peau normale est mâte dure, quoique très belle. Son visage humain est cadré de certaines premières rides mais parait si lisse et charmant. Hyrion soupire, mais sourit quand même avec un air taquin bien à lui *
[16:48:24 06/11/11] @ Deidre : *s'appuie sur la paume de sa main, sourit légèrement* Eh bien, votre petit souci de portails m'aura donc permis de vous contempler sous une forme tout à fait humaine. Vous restez très séduisant. .... Mais n'est ce pas dangereux, pour vous ? Ou bien n'avez vous que des amis ? *ton de doute presque contenu*
[16:50:25 06/11/11] @ Hyrion : Oh, non, rassurez-vous non. De forme éthéré je suis passé à démon dans une enveloppe charnelle. L'on peut abimer cette enveloppe charnelle sans m'abimer moi. Vous voulez essayer ? * Sort rapidement et agilement une dague de sa tunique, lui tends en penchant la tête *
[16:57:53 06/11/11] @ Deidre : *tend les mains devant elle* Non, non non non, Hyrion. Je ne vous ferai rien du tout. Rien que l'idée me déplait, d'accord ? Je vous crois sur parole.
[17:02:50 06/11/11] @ Hyrion : * Il élargit un sourire, puis range son coutelas. S’étirant * Et bien, allons nous promener, choquons des gens !
[17:05:32 06/11/11] @ Deidre : *grand sourire* Voilà une proposition qui me sied largement plus ! *se lève en claquant le livre* Et... quelles idées pour choquer, plus précisément ? Juste discuter et éblouir les gens de nos présences ?
[17:07:43 06/11/11] @ Hyrion : *Hyrion, simple et plein d'entrain, propose son avant-bras à Deidre en commençant de s'avancer * Les deux, ma chère, les deux ! Autant que faire se peut.
[17:13:04 06/11/11] @ Deidre : *s'arrime à son bras et fait un sourire malicieux* Allons donner toute votre démesure alors. A cette heure, les gens doivent se trouver... dans la Grand'Salle ou aux jardins. *sortent*
[17:15:26 06/11/11] @ Hyrion : *Sortant donc, ils traversent et aperçoivent nombres de gens de la cour, certain chuchotant. Une dame même tends un bras en passant vers Hyrion pour le tâter, voir si il est bien vrai. Celui-ci feint l'indifférence. Ils se dirigent vers un banc, sous le regard des autres. * ... Je crois qu'il semblerait que j'eusse été réincarne en bien vivant parmi eux. N'est-il pas ? Cela est amusant.
[17:23:30 06/11/11] @ Deidre : Cela vous rend plus... accessible pour certains un peu timorés. Par contre, vous tripoter n'était pas très bienvenu. *fronce les sourcils* Les gens sont d'un malpoli... Vous pensez rester ainsi longtemps ? Vous allez avoir un succès monstre. *lorgne les gens qui les épient* Je pense que ça risque même de... débuter rapidement. ... Dites, avant qu'ils n'attaquent... Vous pensez que la chance que mon bébé soit un bébé normal est... comment ?
[17:51:14 06/11/11] @ Hyrion : *Hyrion se tient bien droit en joignant ses mains entres elles, regardant le vide, il sourit. * Votre...Bébé... Nul ne le sait, pas même les dieux.
[17:57:54 06/11/11] @ Deidre : *regarde ses mains* ... De toutes façons... Je l'aimerai quand même. *pauvre sourire* Mais Lucifer n'était vraiment... vraiment pas un type bien.
[18:07:45 06/11/11] @ Hyrion : *Hyrion tourne lentement la tête vers elle, son corps reste figé. La regarde * ... Qu'êtes, de quel équilibre universel faites-vous partie pour dispenser jugement de ce qui est mal ou bien dans ce monde ou se confondent les buts ? Certaines quêtes ont été accomplies dans le sang pour le bien, et parfois l'inverse. Le Porteur de Lumière gardera ses raisons. Peut-être sa cruauté envers ces terres et vous autres est-elle méritée.
[18:12:21 06/11/11] @ Deidre : *indignée, parle cependant à mi voix* Il a torturé Constantin durant toute son enfance pour pouvoir faire de lui un pantin et occuper son corps. Il a tué mes enfants ! ... Donc, je ne suis peut être qu'une simple humaine, mais je ne vois pas ce qui pourrait valoir cela. *a les mains crispées sur sa robe*
[18:21:39 06/11/11] @ Hyrion : * Garde son sourire, la fixant sans ciller * Pensez vous plus valoir qu'un acte de suppression d'une vie ? Alors que la vôtre s'achève dans quelques années pour ne demeurer de vous qu'un tas d'humus pourrissant, gardé en vie seulement par les souvenirs de ceux qui se souviendront de vous ? La vie n'est qu'une définition des corps survivants que vous avezdonné pour vous rassurer quant à l’état de conservation de vos enveloppes. Les âmes de vos enfants sont là, mais il serait très douloureux pour vous que j'eusse au moins oser les faire resurgir à vosyeux, n'est-ce pas ? Ils sont encore présent, seulement vous ne marcherez plus sur le même angle de vie qu'eux. Ce n'est rien, cela passera, vous mourrez et rejoindrez alors quelque chose de plus long seulement. * Lui tapote la main. *
[18:29:33 06/11/11] @ Deidre : ... J'aurais quant à moi profité de cette vie. Aimé. Dansé, pleuré et ri. Eux, ils n'auront pas eu cette chance de... faire quelque chose. Ils n'auront pas été aimés. .... Nous n'avons pas même eu de corps à enterrer. ... Mais je ne vois pas comment vous pourriez comprendre : vous avez été, êtres et serez là de toute éternité. Moi, on m'a refusé de connaitre ces petits. Et c'est d'une cruauté sans nom. *se lève*
Brisons là. Je ne suis plus... d'humeur, et ne serai sans doute vraiment pas amusante ce soir. Amusez vous bien. *se dirige vers la porte la plus proche avec un maintien guindé*

[18:31:51 06/11/11] @ Hyrion : *La regarde partir un moment, tandis qu'une femme de la cour se précipite vers Hyrion et s'assoit à côté de lui. Celui-ci hausse un sourcil * Bonjour mademoiselle.

*
**

[16:11:31 06/11/11] Adélice : * a Perséphone , tout bas * Qui est-ce ? * regarde la reine dormir *
[16:12:19 06/11/11] Perséphone : La Reine Melior de Landsal, un p'tit Royaume au Nord
[16:14:40 06/11/11] Adélice : * fronce les sourcils, intriguée * Oh, vraiment ?
[16:14:53 06/11/11] Perséphone : Oui, pourquoi cette question ? *grand sourire*
[16:16:32 06/11/11] Adélice : Je ne sais. Elle ne me parait pas comme une Reine ordinaire; voila tout.
[16:17:52 06/11/11] Perséphone : Ah oui ? *intrigué* Elle paraît quoi ?
[16:23:52 06/11/11] Adélice : ...Reptilienne. * intrigué, elle aussi *...
[16:24:58 06/11/11] Perséphone : Oh ... Bizarre *petit sourire* Enfin, je suppose que c'est la nature, tout ça
[16:26:12 06/11/11] Adélice : Oui, surement. * hausse un sourcil puis finit par sourire *
[16:27:07 06/11/11] Perséphone : Et donc vous vivez au village Adélice ? *mode faire la conversation*
[16:29:02 06/11/11] Adélice : Je vie un peu partout, mais oui, j'ai une petite maison vers le village, qui appartenais a mes parents.
[16:29:26 06/11/11] Perséphone : C'est dans quel coin ? *intéressée*
[16:32:22 06/11/11] Adélice : Au Nord du village, vers la foret * sourit * comme ça, je peux goûter au forces spirituels et naturels plus facilement. * sourit *
[16:33:25 06/11/11] Perséphone : Ah oui, je vois *n'a pas l'air de voir du tout en fait*
[16:35:26 06/11/11] Adélice : * sourit * C'est marrant, vous ne voyez pas du tout mais vous dite que vous voyez. C'est étrange comme façon de procéder. * hoche la tête en souriant, toujours *
[16:37:07 06/11/11] Perséphone : *rire léger* Je présuppose déjà que même avec vos explications, j'aurais trop de mal à comprendre. La nature, ce n'est pas pour moi, j'ai toujours vécu dans des villes
[16:38:55 06/11/11] Adélice : C'est un choix de vie après tout; tous on des avantages et des inconvénients.
[16:39:31 06/11/11] Perséphone : Oh, ce n'était pas vraiment un choix mais je m'en plains pas. Je suis né en ville, j'y ai grandi, j'y suis habitué maintenant
[16:41:08 06/11/11] Melior : *La serpente s'étire et baille, ouvre ses yeux émeraude et regarde autour d'elle.* Tsssss... C'est de pire en pire. Je m'endors n'importe où, maintenant. C'est vous qui m'avez recouverte, Perséphone ?
[16:57:27 06/11/11] Perséphone : *s'incline légèrement devant Melior* Oui c'est moi ma Reine, j'espère que je n'ai pas commis de gaffe ?
[16:58:56 06/11/11] Melior : Au contraire, vous êtes un amour. Je commence à désespérer de vous trouver un quelconque défaut. *sourit*
[17:35:51 06/11/11] Perséphone : *léger sourire* Vous allez me faire rougir Majesté. Néanmoins, je vous souhaite bon courage dans votre recherche
[17:37:49 06/11/11] Melior : *s'étire* La tâche me semble bien difficile. Je l'entreprendrai sérieusement une autre fois.
[17:41:38 06/11/11] Perséphone : Bien sûr, tâchez alors de me prévenir que je dissimule ce qu'il faut *grand sourire*

*
**
[18:44:29 06/11/11] @ Deidre : *le regard encore voilé, la jeune femme prend machinalement le chemin de l'infirmerie : il n'est pas dit qu'un oiseau de mauvais augure lui fera délaisser Unravel*
[18:48:00 06/11/11] Unravel : * La porte de l'infirmerie n'est pas à sa place. Complétement bourlingué, celle-ci est fracassé contre le mur d'en face, une énorme, gigantesque marque de griffe fichée dans le bois tordu. L'ambiance du coup en viens à se glauquifier nettement, un silence de mort survenant de l’intérieur de l'infirmerie si ce n'est un petit bruit très étrange. *
[18:49:44 06/11/11] @ Deidre : Meeeeerde... *déglutit et avance prudemment* Il y a... quelqu'un ? *entre lentement*
[18:53:21 06/11/11] Unravel : * Dans l'infirmerie, plusieurs fait marquant. Le petit bruit étrange est en faite un jeune homme, vraisemblablement un des médecins, recroquevillé sur lui même et gémissant par saccades, comme touché par un traumatisme mental, il se balance d'avant en arrière. Juste à ses pieds gît le corps sans vie de la vieille dame s'occupant d'Unravel auparavant, le visage encore marqué d'une expression de terreur pure. Des trois lits ou était reposé le titan Sarmate, n'en reste que des baldaquins éventrés de part et autres de la pièce. Plusieurs cadavres, de patients surement, gisent autours. Le seul son venant briser ce silence de mort est la petite voix saccadée et couinante du jeune soigneur, toujours se balançant, les yeux rivés dans le vide, sa bouche s'ouvrant et se refermant pour ne rien dire d'audible. *
[18:57:04 06/11/11] @ Deidre : *stoppe net, regarde autour d'elle avec appréhension* Mais que s'est il... ? *s'approche lentement* Monsieur ? Êtes-vous... blessé ?
[19:01:44 06/11/11] Unravel : * Le jeune homme est parcouru de soubresauts, puis chuchote * ...Le...Diable...E-est remonté...Des enfers en...Loup !! * Il bondit sur ses pieds s'enfuit en pleurant d'un air désarticulé. Le silence est complet dans le salle, l'odeur des cadavres se fait sentir. *
[19:04:16 06/11/11] @ Deidre : Bon... Bon bon bon... *recule lentement jusqu'à la porte* Je crois qu'il est temps de chercher des secours, non ? *fait demi tour et file par la porte défoncée en direction du plus proche garde trouvable*

*
**
[20:28:56 06/11/11] Enyo : *toute à ses fusains et à ses parchemins, Enyo prête peu attention aux servantes qui transbahutent des seaux d'eau jusque dans son coin baignoire. Après tout, hein, quand elles auront fini, elles le lui diront.*
[20:31:34 06/11/11] @ Eliam : *frappe a la porte*
[20:32:22 06/11/11] Enyo : Moui ? *jette un châle sur ses dessins par réflexe, va ouvrir.* Eliaaaaaam ! *lui saute au cou*
[20:33:12 06/11/11] @ Eliam : *étouffe une éxclamation et sourit* ...Enyo...*la prend doucement contre lui*
[20:37:48 06/11/11] Enyo : Mais comment... Vous vous êtes évadé, ou on vous a libéré ? *tâte le visage de son duc pour vérifier que ce n'est pas une illusion d'optique*
[20:39:04 06/11/11] @ Eliam : ... je... Arthur m'a laissé sortir...*sourit et pose une main sur celle d'Enyo*... pour service rendu on va dire... je m'en sors avec une grosse amende et... des travaux d’intérêt général...
[20:45:27 06/11/11] Enyo : Des travaux... ? Vous me raconterez ça plus tard. Vous tombez trèèès bien : je m'apprêtais à prendre un bain. *prend Eliam par la main et le tire à l'intérieur, agite une main en direction des servantes.* Merci les filles, vous pouvez y aller, j'finirai !
[20:47:04 06/11/11] @ Eliam : ... *sourit tranquillement* ... oh ! interressant... *rit* ... il n'y rien a raconter, je suis officiellement la boniche de service pendant trois semaines...
[20:52:35 06/11/11] Enyo : La boniche... Vous voulez dire que je vais pouvoir vous dicter votre conduite pendant trois semaines ? Nooon... Dieu ne peut pas m'aimer autant que ça. *sourire espiègle.* Mon cher duc, vous piquez. Il faudra vous raser. *L'assoit d'autorité à côté du baquet fumant.*
[20:54:10 06/11/11] @ Eliam : ...*soupire avec un sourire* en effet...je suis a vos ordres...mais les vôtres ne m'inquiètent pas...*rit*...me raser ? oh...je commençais a trouver ça sympathique...ça me donne un petit coté hors la loi...
[20:58:15 06/11/11] Enyo : *lui effleure la barbe.* Pourquoi pas, remarquez. Encore quelques jours et ça sera tout doux. *commence à délacer sa chemise.*
[21:02:40 06/11/11] @ Eliam : ...tout doux...vous aimez quand c'est tout doux ? *sourire amusé, la regarde faire*
[21:05:50 06/11/11] Enyo : *sourire en coin* Faut savoir varier les plaisirs, c'est pas vous qui me dites ça tout le temps ? *passe aux bottes puis aux braies*
[21:09:47 06/11/11] @ Eliam : ...si..*l'embrasse doucement* ...vous m'avez manqué...je suis si heureux d'être libre *la serre contre lui*
[21:11:27 06/11/11] Enyo : Vrai, je vous ai manqué un petit peu ? *l'embrasse en retour* Ces vilains, ils voulaient plus que je vous rende visite, sous prétexte que je vous ai aidé à sortir, la dernière fois. Pff.
[21:12:05 06/11/11] @ Eliam : ...mais je suis là maintenant...
*
**

[14:25:43 08/11/11] Siobhan : *Un gros loup brun avec un lièvre dans la gueule s'assied au pied d'un arbre à côté duquel brûle un très petit feu. La silhouette de l'animal se brouille pour laisser place à Siobhan. Elle enfile rapidement une tunique et s'occupe de préparer son lapin à une légère cuisson*

[14:28:54 08/11/11] @ Eliam : *passe a une bonne dizaine de mètre de là, une serpe a la main, l'air a la fois épuisé et résigné, les cheveux emmêlés, légèrement en sueur, se laisse tomber assis au pied d'un arbre, regarde aux alentours en respirant lentement, posant un regard intrigué en direction du feu*
[14:31:45 08/11/11] Siobhan : *sans le voir réellement, esquisse un sourire, et dit à voix un peu haute* Je vous ai connu plus soigné, Eliam. Vous avez décidé de vous passer des services des bains ?
[14:38:47 08/11/11] @ Eliam : *hausse les sourcils et se redresse, approche lentement* Siobhan c'est vous ? *sourit légèrement* ...je ne pensais pas vous trouver si près de Kaamelott...*approche encore, jette un œil au feu et au lièvre, s'arrête a un mètre d'elle et la regarde un instant avec un sourire presque étonné* ...je suis content que vous soyez libre...
[14:47:24 08/11/11] Siobhan : *interrompt ses gestes un instant puis termine le travail et va poser le lapin à cuire, regarde enfin Eliam* Je pense que ça ne durera pas. Je ne puis permettre une hypothétique chasse au lycan sur Logres. ... Et je le redis : vous faites un peu négligé. On vous a déchu de vos droits et êtes devenu esclave ? *perplexe* Je pensais devoir vous faire sortir avant une exécution, mais ça, ça dépasse quelque peu mes compétences...
[14:51:10 08/11/11] @ Eliam : ...je...non je dois faire des travaux d’intérêt général...*montre la serpe avec dégout* ...Merlin veux des herbes pour une potion qui fait parler a l'envers mais moi je suis pas foutu de savoir a quoi ça ressemble les herbes magiques...truc...je sais même plus le nom *soupire* ...mais c'est le point négatif ça...j'ai eu une grosse remise de peine grâce au roi...pour mon aide..enfin, le fait que Vulk soit hors d'état de nuire...vous devriez voir Arthur, vous avez fuit mais vous étiez du bon coté, il sera clément...je pense...
[14:56:04 08/11/11] Siobhan : C'est pour ça que je suis là. Je suis en attente d'un... signe pour m'indiquer que la voie est libre. Je sens les gardes un rien nerveux en ce moment, et je ne voudrais pas avoir un geste malheureux qui rendrait mon... arrivée cacophonique. C'est une question de moment. *va tourner son lapin* C'est quoi, votre herbe, au juste ? Il vous a pas dit à quoi elle ressemble ?
[14:59:44 08/11/11] @ Eliam : ...non, il était pas vraiment compréhensible mais il m'a dit que c'était urgent...ça fait trois heures que je cherche... *lâche l'outil*... les gardes sont effectivement tendus... ils pigent rien a rien, certains se plaignent qu'on garde le "lycan" enfermé au château... pas moyen de leur expliquer qu'il n'est plus rien du tout...*soupire*
[15:05:34 08/11/11] Siobhan : ... Faites gaffe Eliam. Signalez à qui de droit que la créature sur laquelle vous avez fait vos tests a fini par recouvrer ses pouvoirs, sous le coup de la colère... Et que Vulk est le champion incontesté de la colère, chez nous. ... Ne vous retrouvez pas dans un endroit clos avec Vulk prêt à en découdre, ce serait... *frissonne* Le lapin est cuit. Légèrement. Vous en voulez un bout ? ... Quant à moi, je ne sais ce que décidera ou a déjà décidé le Roi. J'espère que le pilori n'a pas été reconstruit, sinon, je me verrais au regret de devoir refuser l’invitation. J'aimerais aussi éviter une sentence de mort, tout de même. ... Mais du coup, je en vois pas trop ce qu'il reste.
[15:11:41 08/11/11] @ Eliam : ... Arthur a dis a Akashak que vous étiez hors de portée des recherches...il en est furieux...je pense que notre roi est près a prendre en considération notre prise de position lors de l'attaque...*sourit légèrement* je n'ai pas faim non...merci quand même *lui sourit et s'assoit près du feu avec un léger soupire* pour Vulk...je reste confiant, l'argent était une bonne dizaine de fois plus concentré que pour vous...il sera mis a mort bien avant... *regard confiant* ...a ce propos...je...enfin j'ai réfléchit au fait que même la clémence d'Arthur ne puisse vous éviter quelques ennuis et...je m'étais dis qu'après l'évidente efficacité du truc sur Vulk...mettre en scène une fausse délycanisation pourrait...vous sauver la mise...non ?
[15:19:54 08/11/11] Siobhan : *se fige. Seule une bonne connaissance des manières de la jeune femme peut faire comprendre que cette simple idée la terrorise puisque, quand elle répond, c'est d'une voix tout à fait calme* Je... préfèrerais ne garder cette option que si... si vraiment il n'y a pas d'autre option, voyez vous. Je ne tiens pas à devoir épouser n'importe quel pégu pour assurer ma protection. *regard d'excuse* Je fais ordinairement un métier assez physique. Et n'en connais pas d'autre. *frissonne* ... Mais j'y réfléchirai.
[15:23:42 08/11/11] @ Eliam : ...*la regarde et approche un peu* ..hé...je parle de le faire croire seulement...pas besoin de vous ranger ou de devenir une "dame"... le bouseux local se contentera de ce qu'on lui dira, libre a vous ensuite de tuer des ours a main nue si vous le voulez...*rit, un peu taquin*
[15:28:05 08/11/11] Siobhan : Oh. Vous envisagiez de filouter ? ... Je ne sais pas ça... ne correspond pas à... ce que ... ... Enfin bref. *hausse une épaule* On verra bien ce que ça donnera, cette "entrevue". Si ça se trouve ça va bien se passer. *n'a pas l'air d'y croire tellement* Et au pire... Je proposerai votre solution.
[15:33:37 08/11/11] @ Eliam : ...n'hésitez pas a le faire si ça vous semble utile...*sourit* ...vous ne m'en voulez pas trop pour Vulk ?
[15:40:51 08/11/11] Siobhan : *le dévisage* Vous posez sérieusement la question ?? Il était en train de massacrer des gens. Et tout ce que j'aurais pu faire vu son état d'énervement aurait été de mourir avant les autres pour ne pas voir le désastre. Je ne vous en veux pas du tout, Eliam. ... Humainement, c'est un monstre, même les miens en sont convaincus. Sa disparition ne fera de peine à personne... Et je le crois, ne blessera nulle susceptibilité. *grignote son lapin*
[15:42:39 08/11/11] @ Eliam : ...*écoute et hoche la tête* vous me rassurez...j'ai...j'ai un peu eu peur de vous avoir...comment dire...volé votre proie...
[15:46:11 08/11/11] Siobhan : *rit doucement* Il n'était pas ma proie mais ma Némésis. Je m'en passe très bien. Je veux juste que les choses soient faites vite. Et le plus proprement possible. *sourire froid* Il s'agit après tout de l'unique père que j'aie connu.
[15:51:25 08/11/11] @ Eliam : ...*reste sans rien dire un instant* ...je comprend... je...vous savez...je ne sais pas pourquoi je vous dis ça mais... malgré la terreur que j'avais quand il me fonçait dessus je...quand il a été emmené, humain et blessé je...j'éprouvais plus de pitié ou de la haine que de...la peur...il n'était plus grand chose...
[15:54:28 08/11/11] Siobhan : *réfléchit* Vulk ne se considère pas comme humain et lycan, mais comme sur-humain, vous comprenez ? ... La plupart des miens tentent de concilier les deux. Certains prennent des compagnes tout à fait humaines... Lui, non. Il n'est effectivement plus grand chose parce qu'il a refusé tout une partie de lui. Si vous me... délycanisiez... J'aurais toujours des choses à moi. Des amis. Des choses qui m'intéressent. Je ne serais plus "complète", mais je ne serais pas rien. Lui... Il a choisi. C'est sa voie. *ton un peu nostalgique*
[15:58:51 08/11/11] @ Eliam : ...*hoche la tête* ...je comprend... et je comprend aussi que la délycanisation vous mette mal a l'aise, car elle le fait n'est-ce pas ? même lorsqu'il s'agit de Vulk...*la regarde*
[16:01:33 08/11/11] Siobhan : Oui. *frissonne, clairement, les yeux traversés par une lumière rouge* Ce n'est pas... naturel. Pour l'avoir subi, et avoir ressenti... ce que ça fait... Même si je le déteste, j'espère que Vulk est toujours inconscient. Je pense que ça doit être comme.... perdre la vue, ou l'usage d'un membre. Et est d'autant plus fort qu'on se repose sur notre côté lycan pour vivre. Vulk... en a fait sa seule manière d'être.
[16:06:26 08/11/11] @ Eliam : ....je sais...je l'ai pas fais par plaisir...mais...par...absence d'envie d'achever un homme a terre...inconscient
[16:15:48 08/11/11] Siobhan : *rit, plus franchement* Eliam. On dirait que vous vous en voulez. Alors que... bon sang, quelles étaient vos options à part celle ci ? Les plus forts des guerriers de Kaamelott se battaient contre lui, moi je n'étais.. pas tout à fait en état. Votre intervention est la chose qui, sans risquer plus de vies, a permis de l'arrêter. ... Comment vont les blessés, au fait ?
[16:21:24 08/11/11] @ Eliam : ... il se remettent... il y a eu des morts mais ça aurait pu être pire *soupire* quand a mon intervention... j'ai juste été la au bon moment avec les bons outils... Silas et Unravel n'avaient pas les armes pour luter et si ils n'avaient pas été là Vulk aurait saccagé le château... et Enyo n'aurait jamais eu le temps de... bref... je n'aurais pas pu intervenir...
[16:24:54 08/11/11] Siobhan : C'est un bon travail d'équipe. Allez boire un verre avec... avec les gens que vous avez cités, et puis voilà. Vous avez fait votre job. *martèle les mots avec conviction* Qu'est ce qui vous chiffonne ?
[16:30:57 08/11/11] @ Eliam : ... je... Unravel et Silas on été blessés et...moi je suis arrivé, j'ai tiré trois flèches... Et je m'en sors avec des courbatures... ça... c'est idiot mais ça m'a paru... trop facile... pour ma part...
[16:45:07 08/11/11] Siobhan : Oh. Vous voudriez avoir été tabassé par Vulk ? *hausse un sourcil* Vous avez définitivement une vision bizarre des choses. Mais, si ça vous amuse, je peux vous taper dessus. Pour une fois que quelqu'un me le demande. Je le fais pour mon papa, si vous voulez. *sourire moqueur* ... Tant que vous ne tentez pas de dire que tout est grâce à vous, je ne vois pas où est le souci. *réellement perplexe*
[16:46:10 08/11/11] @ Eliam : ...*sourit un peu* ... non mais vous avez raison, je dois avoir une vision des choses... bizarre...
[16:49:49 08/11/11] Siobhan : On dirait que vous êtes... déçu que les choses s'arrangent. C'est pas banal.



Dernière édition par Deidre le Mer 23 Nov 2011 - 11:33, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Archives Novembre le Lun 14 Nov 2011 - 8:48

[19:52:42 09/11/11] Sigurd : *Une ourse en casque à cornes vaque autour de sa cabane. C'est qu'il y en a des trucs à faire, à l'entrée de l'hiver : couper et rentrer le bois, boucher les trous du toit avec de la mousse, décapiter les visiteurs fâcheux...*
[19:59:09 09/11/11] Siobhan : *rentrant du bain et de la chasse (pas dans cet ordre), Siobhan hume l'air autour d'elle avec attention. Puis, elle s'avance prudemment et apparait non loin de la grande femme, les mains bien en évidence*
[20:02:49 09/11/11] Sigurd : *La Burgonde s'immobilise en voyant la silhouette, et brandit sa hache de bûcheron devant elle, très accueillante.* Quoi tu vouloirr ?
[20:08:23 09/11/11] Siobhan : Partager lapin ? *continue d'avancer, imperturbable. Hume l'air, discrètement, cette fois : la femme a l'air seule. La lycane se détend* Tu t'installes pour l'hiver ? *attend à bonne distance*
[20:10:24 09/11/11] Sigurd : Lapin, trrop petit pourr deux. *plante sa hache dans la souche qui sert de billot et croise les bras.* Tu Werwolf ?
[20:16:02 09/11/11] Siobhan : ... *écarquille les yeux* Mais... Qui es tu au juste ?
[21:21:59 09/11/11] Sigurd : Tu rréponds question avec question ? *crache par terre, reprend sa hache et se remet à couper son bois, ignorant ou feignant d'ignorer la visiteuse.*
[21:35:06 09/11/11] Siobhan : Je me demandais juste sur quoi tu te basais pour... deviner ce que j'étais... ou non. *s'assied sur une souche d'arbre, curieuse*
[21:36:32 09/11/11] Sigurd : *Fronce les sourcils, s'interrompt dans sa tâche, répète en marmonnant la phrase de Siobhan, secoue la tête.* Je pas parrler brreton bien. Je rien compris.
[21:37:22 09/11/11] Siobhan : A quoi vois tu que je suis peut être une Werewolf ?
[21:40:25 09/11/11] Sigurd : Femme toute seule dans forrêt, pas peurr de moi, habits d'homme, et... *cherche un mot* tu bouger, regarder comme loup. *se remet à sa corvée de bois.*
[21:44:23 09/11/11] Siobhan : ... Il va falloir que je fasse plus attention. Tu es arrivée il y a longtemps ? *puisqu'elle y est, installe son lapin et commence à le dépecer*
[21:45:30 09/11/11] Sigurd : *jette un coup d’œil soupçonneux sous son casque.* Tu beaucoup questions. Forrêt pas assez grrande pour Werwölfe et Sigurd ?
[21:47:50 09/11/11] Siobhan : Oh si, si. D'autant que je risque d'être... ailleurs très bientôt. *regarde la lune pleine par dessus les arbres* Enfin... sous quelques jours, on dira. Je suis juste curieuse. *le lapin est rapidement dépecé. La lycane pose délicatement la peau sur une branche* Je l'avais déjà vidé. ... Si je vais en chasser un autre, voudras tu partager ton feu avec moi ?
[21:51:04 09/11/11] Sigurd : *s'appuie sur sa hache, considère un instant la lycane puis hoche la tête.* Feu est dans maison. Tu entrrer quand tu rrevenirr, tu manger aussi cerrf avec moi. *Ayant rendu son verdict, elle ramasse un tas de bûches proprement coupées et les porte à l'intérieur.*
[21:52:38 09/11/11] Siobhan : *a un sourire rapide, puis pose son lapin sous un tas de cailloux et disparait dans la forêt* ... ...*pour reparaitre une petite dizaine de minutes plus tard avec un second lapin, qu'elle dépèce pareillement avant de récupérer le premier et d'entrer lentement dans la tanière de la Nordique*
[21:56:06 09/11/11] Sigurd : *Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'intérieur est assez propre, le sol soigneusement battu et balayé, le foyer de pierres sèches bien agencé. La Burgonde dort sur une paillasse fraîchement changée. Pour le moment, elle est en train de faire cuire à la broche des quartiers de cerf, à peine, bien saignants. Le reste de l'animal pend à une poutre.*
[22:02:45 09/11/11] Siobhan : *dépose ses bestioles non loin de la jeune.... heu... femme, puis s'assied en tailleur au coin du feu* ...Tu viens donc du Nord.
[22:05:23 09/11/11] Sigurd : *déploie son mètre 80 pour aller accrocher son casque à une cheville. Se retourne vers Siobhan, avec un sourire plutôt surprenant.* A quoi vois-tu que je suis peut-êtrre du Nord ? *l'imitation est assez réussie...*
[22:10:07 09/11/11] Siobhan : ... Mmmh. Je ne sais pas. Intuition animale, sans nul doute. ... *léger rire* Le fait que tu sois aussi peu vêtue alors que les locaux en sont aux bottes fourrées me semble un indice, cependant.
[22:12:52 09/11/11] Sigurd : *montre ses bottes fourrées.* Je bien tenirr chaud mes pieds. Imporrtant. *Pour les cuisses, la gorge et les bras, en revanche, ça n'a pas l'air d'être important, d'ailleurs la Burgonde n'a pas la chair de poule.* Brretons, pas aimer frroid ? Brretons aller au Sud et laisser Brretagne à nous, alorrs.
[22:21:00 09/11/11] Siobhan : Au Sud, il fait trop chaud. C'est important un climat tempéré. ... Et donc, tu es venue conquérir la Bretagne ? *semble considérer la chose comme possible*
[22:24:21 09/11/11] Sigurd : *rire tonitruant* Je trrès bon guerrier, mais pas fou ! Brretons un peu trrop beaucoup pourr moi. Juste un peu.
[22:29:34 09/11/11] Siobhan : Moui, nous avons l'avantage du nombre, c'est un fait. Et donc... Voyage initiatique ? Ou juste promenade qui a mal tourné ? *s'étire* Veux tu que je prépare les lapins, ou bien veux tu les garder pour plus tard ?
[22:33:11 09/11/11] Sigurd : Lapins, c'est desserrt. *retourne vers ses quartiers de cerf, les dispose à la main dans une écuelle de bois et embroche les deux lapinous.* Tu invitée, tu pas bouger, juste manger. *donne l'exemple en croquant énergiquement dans une part de cerf.* Je punie. Je fait offense et devoirr parrtirr. *On a l'impression que chaque mot lui arrache la bouche.*
[22:36:22 09/11/11] Siobhan : *hoche la tête en remerciement et mâche tranquillement son cerf* Oh. ... La Bretagne est un bon pays même si... les gens ne sont pas toujours... compréhensibles. *n'insiste pas plus*
[22:38:42 09/11/11] Sigurd : Oui. Brretons parrler difficile. Tu aussi. Tu Werwolf de Brretagne ?
[22:40:45 09/11/11] Siobhan : Calédonie. Plus au Nord. Les gens sont plus simples.
[22:42:57 09/11/11] Sigurd : Tu trrès compliquée pour Werwolf. Beaucoup rrester avec humains ?
[22:44:19 09/11/11] Siobhan : J'essaie. ... *rit doucement* mon clan m'a envoyée pour apprendre la diplomatie.
[22:45:02 09/11/11] Sigurd : Di... plo... quoi ?
[22:46:16 09/11/11] Siobhan : A parler avec les Bretons sans les frapper.
[22:47:48 09/11/11] Sigurd : Parrler... Peuh. *crache dans le feu.* Parrler sans frrapper, ça pour fillettes. Brretons plus intérressants que autrres humains ?
[22:49:22 09/11/11] Siobhan : Ils ont un roi intéressant. Pour ça que je suis venue, à l'origine. Et aussi parce que nous partageons les mêmes terres.
[22:53:16 09/11/11] Sigurd : Rroi Arrthour. Oui. Rrassemble tous les Brretons. Ça très fort. Mais lui chrrétien.
[22:55:19 09/11/11] Siobhan : Heu... Il a plutôt l'air de pas croire en grand chose en fait. Et ça, c'est pas bon pour les hommes.
[22:57:04 09/11/11] Sigurd : Ca vrrai. Imporrtant pourr Rroi... *cherche ses mots* fairre semblant pas douter.
[22:59:02 09/11/11] Siobhan : *hoche sentencieusement la tête* Exact. C'est dommage, parce qu'il est bien, sinon. ... Et pourquoi la Bretagne ? Tu aurais pu aller à l'Est, aussi.
[23:00:46 09/11/11] Sigurd : Je parrler un peu Brreton. Je pas tuer tout de suite chrrétien brreton qui venirr chez nous prrédi... ca... vendrre Jésus.
[23:01:24 09/11/11] Siobhan : Oh. Et c'est pour ça que tu as été punie, sans doute ?
[23:02:59 09/11/11] Sigurd : Non, non. Ca, pas grrave. Chrrétien brreton, esclave de mon pèrre. Je punie si tuer. Mais juste grros coup poing de papa dans mon gueule.
[23:03:56 09/11/11] Siobhan : *grimace un peu* Ouch. Et ton père est... costaud, par chez vous ?
[23:05:48 09/11/11] Sigurd : Si tu trrouves moi costaud, moi juste petite mauviette à côté papa. *se saisit d'un des lapins, à peine grillé sur le dessus, et mord dans le râble.*
[23:06:45 09/11/11] Siobhan : *la regarde avec une admiration expectative. On peut entendre cliqueter son cerveau* Vulk vous aurait adorés...
[23:07:54 09/11/11] Sigurd : Vulk ? Pas connaît. Vulk chef de clan ?
[23:08:46 09/11/11] Siobhan : Guerrier solitaire. Mais un clan comme le vôtre... ça lui aurait sans doute plu, si tous te ressemblent.
[23:12:35 09/11/11] Sigurd : Petit ennui, dans clan à moi, juste les hommes fairre guerre. Ca un prroblème pour Vulk ? Un prroblème pourr moi. Papa dirre, je fairre tout comme les hommes, je... *cherche ses mots* Lesbe. Papa dirre, moi parrtirr. *baisse le nez, honteuse.*
[23:15:02 09/11/11] Siobhan : ... Oh, que les femmes puissent se battre ne pose pas de souci à Vulk. Pas plus qu'aux autres membres de mon peuple. Si vraiment tu aimes les femmes, ça oui, ça l'aurait ennuyé : il n'aurait pas pu te faire de louveteau sans t'affronter. Et toi, transformée... *sourire plein de crocs* ce serait un spectacle.
[23:16:14 09/11/11] Sigurd : Je pas tout comprris. Je pas aimer femmes et je pas aimer hommes : je vierrge de Wotan. Papa, rrien comprrendrre. *petite mine d'ado contrariée.*
[23:23:11 09/11/11] Siobhan : Les pères... *geste vague de la main* Sont faits pour ne pas comprendre. *se lève tranquillement, époussette ses genoux* Ton hospitalité était tres bonne. Je vais rejoindre mon campement. J'ai des choses à observer. *incline la tête* Bonne nuit et merci !
*
**

[20:45:06 13/11/11] Scarlett : *assise a un petit bureau, dans sa chambre un peu plus rangée que d'habitude. La princesse écrit une lettre, emmitouflé dans une fourrure, semble avoir un peu froid malgré ça et le feu de cheminée *
[20:47:02 13/11/11] @ Leomyd : *arrive devant la porte de la chambre et frappe doucement, l'air fatigué et décoiffé*
[20:50:06 13/11/11] Scarlett : Un instant...* pose sa craie doucement, s'avance vers la porte en prenant tout son temps puis l'ouvre. Un énorme sourire se dessine sur son visage, elle se blottit contre le jeune homme avec énergie * Léo !!
[20:52:17 13/11/11] @ Leomyd : *sourit et la serre contre lui, la soulevant légèrement du sol et l'embrasse avant de la regarder avec un petit sourire* ... je suis rentré plus tôt que prévu alors...je me suis dis que vous seriez contente de me voir ce soir même...
[20:54:04 13/11/11] Scarlett : Contente ?! Mais bien plus que ça oui ! * l'embrasse * Mais... mais... je vous ai pas cuisiné un bon repas du coup... * mine triste *
[20:56:30 13/11/11] @ Leomyd : ...*la regarde et lui glisse une main dans les cheveux avec un sourire*...ce n'est pas grave...j'ai volé un jambon a la cuisine, je l'ai mangé en venant ...
[21:01:17 13/11/11] Scarlett : *hausse un sourcil * Vous auriez put partagé quand même ! * lui sourit* Alors cette mission, vous avez l'air épuisé. * le regarde * Bon, vous n'avez pas l'air trop cabossé.
[21:08:18 13/11/11] @ Leomyd : ... c'était un tout petit jambon de quelques kilos... *regard d'excuse* ... non ça va... j'ai croisé un Troll dans les montagne... mais il a mangé mon cheval et j'ai pu m'échapper... du coup j'ai trouvé un marchand qui voyageait en carrosse qui m'a ramené jusqu’à Kaamelott... mais je n'ai pas pu dormir parce que je surveillais que personne n'attaque le carrosse pendant trois jours...
[21:10:13 13/11/11] Scarlett : *grimace*....pauvre cheval. Et pauvre vous aussi !! * lui passe une main
dans ses cheveux * Je vais vous laisser dormir trois jours alors.

[21:13:36 13/11/11] @ Leomyd : ...si c'est dans le même lit que vous je peux même dormir une semaine complète *rit doucement*
[21:16:47 13/11/11] Scarlett : *sourire amusé * Ooooh...* lui embrasse tendrement la joue * Vous m'avez manqué. Vous voulez quelque chose, je suis a votre entière disposition....massage, un deuxième jambon...? * l'invite a s’asseoir sur le lit *
[21:20:11 13/11/11] @ Leomyd : *avance et sourit* ... il fait bon ici... *s'assoit sur le lit et réfléchit* ... un massage serait pas de refus... enfin sauf si vous étiez occupée a autre chose bien sûr...
[21:21:50 13/11/11] Scarlett : A vrai dire, j'écrivais mon courrier mais VOUS êtes MA priorité ! * sourire tout mignon *
[21:27:00 13/11/11] @ Leomyd : ... oh... je suis touché *l'embrasse sur le front avec un sourire* ... et a qui écriviez vous ? si c'est pas indiscret bien sûr...
[21:29:38 13/11/11] Scarlett : A des amis de Rome, selon eux, la situation politique de l'empire est encore plus merdique qu'avant. Si c'est possible. * s'assoit derrière lui et commence a lui enlever sa tunique afin qu'il profite mieux du massage *
[21:31:07 13/11/11] @ Leomyd : ... et c'est une bonne ou une mauvaise chose ça ? *elle peut distinguer quelques bleus et entailles légères sur le dos de Leomyd ainsi que sur ses bras*
[21:34:37 13/11/11] Scarlett : Ba pas trop non, mon pè...Oreste est en danger de mort constamment, c'est pas que ça me fais quelque chose mais bon, c'est con pour Rome. *aperçoit les bleus et les entailles avec un mine triste et lui embrasse le dos avec douceur * Vous êtes abîmé mon pauvre cœur...
[21:40:35 13/11/11] @ Leomyd : *tourne légèrement la tête* ... oh, juste des petits bobos... *la regarde, soucieux* ... l'empire romain pourrait chuter ?
[21:44:19 13/11/11] Scarlett : * commence le massage doucement * ... Franchement, je pense que oui, ça serait vraiment... bête mais, il est dans un tel état.
[21:47:56 13/11/11] @ Leomyd : ... ce serait embêtant oui... beaucoup de peuples attendent la chute de Rome pour se lancer dans des conquêtes... ça ferait beaucoup de combats...
[21:50:39 13/11/11] Scarlett : Ouais, mais sans être d'un naturel pessimiste je crois bien que ça va se passer comme ça, mon frère sera le dernier empereur de Rome. *semble troublée un instant puis reprend le massage*
[21:54:10 13/11/11] @ Leomyd : *pousse un soupir de détente a la reprise du massage puis la regarde légèrement, l'air inquiet* ... ça vous fait de la peine ?
[21:58:09 13/11/11] Scarlett : Ouais.... et ça m'énerve que ça me fasse de la peine. Rome a jamais rien fait pour moi, ce sont tous des corrompus. Si ils sont dans la merde * le ton monte, le massage devient plus énergique *... tant mieux, ça me regarde pas ! ... * se calme un peu * Désolée....
[21:59:46 13/11/11] @ Leomyd : ... non, c'est moi qui suis désolé... j'aimerais pouvoir vous enlever cette peine mais je n'y peux pas grand chose...
[22:02:04 13/11/11] Scarlett : *s'applique au massage* Oublions ça. Vous êtes rentré et aucun empire ne me gâchera la joie que j'ai de vous revoir * doux sourire *
[22:06:17 13/11/11] @ Leomyd : ...*reste silencieux un moment, soucieux* ... je vous aime Princesse... et je tiens a ce que tout aille bien alors si cette histoire en viens a trop vous faire de soucis n'hésitez pas a m'en parler hein...
[22:08:42 13/11/11] Scarlett : Ne vous inquiétez pas...* sans arrêter le massage * Elle vient quand votre mère ?
[22:09:02 13/11/11] @ Leomyd : ... dans trois jours...
[22:10:08 13/11/11] Scarlett : Oh, c'est dans peu de temps. Mais, vous devez être ravie de la revoir. * léger sourire *
[22:14:05 13/11/11] @ Leomyd : ... oui... mais je m'inquiète un peu aussi... elle n'est pas tendre quand elle est de mauvais poil et ça arrive assez souvent...
[22:17:06 13/11/11] Scarlett : Et ben, il vous faut tout faire pour qu'elle soit de bonne humeur alors. Elle ne pourra qu'être ravie de vous revoir, elle a un fils super ! * lui ébouriffe les cheveux en riant doucement *
[22:21:40 13/11/11] @ Leomyd : *sourit doucement, se retourne et l'embrasse* ... vous avez raison, un fils super qui est amoureux d'une femme superbe...
[22:22:43 13/11/11] Scarlett : Moi, je vous le dis, je suis curieuse de savoir comment elle est. * lui rend son baiser * Je vous aime.
[22:24:25 13/11/11] @ Leomyd : ... elle peut-être très gentille... mais faut lui laisser le temps... *la serre contre lui* ... mais quoi qu'elle pense, quoi qu'elle dise je vous aime plus que tout et ça n'y changera rien...
[22:26:53 13/11/11] Scarlett : Mais j'éspère quand même qu'elle ne penserat pas mal...*lui caresse la joue et le regarde avec amour * C'était triste, ici, sans vous.
[22:31:42 13/11/11] @ Leomyd : ... alors imaginez comme moi j'étais triste au milieu des montagnes avec le vent et les loups...
[22:33:52 13/11/11] Scarlett : Oooh...* le regarde avec une mine triste et le prend dans ses bras *
[22:35:32 13/11/11] @ Leomyd : je pensais a vous tout le temps...*passe ses bras autour d'elle et l'embrasse dans le cou*
[22:36:55 13/11/11] Scarlett : Moi aussi, constamment. * ferme les yeux, profitant des baiser et l'embrasse a la romaine *
[22:38:40 13/11/11] @ Leomyd : *lui rend son baiser avec passion et la regarde avec un sourire* ... vous m'autorisez a dormir ici ce soir ?
[22:42:19 13/11/11] Scarlett : Bien évidemment enfin. * lui caresse la joue avec un petit sourire *
[22:44:46 13/11/11] @ Leomyd : ... oh je demande... un humble chevalier Gaulois qui dort sans permission dans le lit d'une princesse... *rit*
[22:45:51 13/11/11] Scarlett : Vous imaginez ? Ça serait un scandale, quelle impolitesse. * l'embrasse du bout des lèvres puis rit doucement *
[22:47:33 13/11/11] @ Leomyd : ...oui, une jeune princesse innocente... des rumeurs... *lui rend son baiser et rit a nouveau*
[22:50:05 13/11/11] Scarlett : * sourire amusé * Vous êtes bête. * s'allonge et l’entraîne avec elle*
[22:52:16 13/11/11] @ Leomyd : *fronce les sourcils avec un sourire amusé* ... vraiment ? mais je ne pense qu'a votre noblesse princesse... imaginez qu'on sache que certaines choses arrivent entre vous et moi... *l'embrasse dans le cou* ... ce serait terrible... *rit et lui caresse doucement les hanches et le dos*
[22:55:33 13/11/11] Scarlett : Ma réputation en serait totalement anéantie, quant à la votre ...* passe une main dans ses cheveux en fermant les yeux *
[22:56:04 13/11/11] @ Leomyd : ... la mienne ? *l'embrasse avec amour*
[22:57:32 13/11/11] Scarlett : Elle ne serait que validée et prouverait tout ce qu'on dit de vous. Cela en choquerait plus d'un !! * lui caresse le bas du dos et lui mordille la lèvres inférieure*
[22:59:30 13/11/11] @ Leomyd : ... et que dit on de moi ? *ferme les yeux et la couvre de baisers*
[23:01:20 13/11/11] Scarlett : *lui murmure a l'oreille *On dit que vous avez beaucoup d’intérêt pour les jolies et innocentes princesses. *lui caresse le torse en souriant *
[23:03:57 13/11/11] @ Leomyd : ... *hausse un sourcil et sourit* ... ah oui ? oh... LES jolies et innocentes princesses ? je n'aime qu'une princesse... la plus jolie... *petit sourire taquin* mais pas la plus innocente...
[23:06:14 13/11/11] Scarlett : Oh, non mais ! Je ne vous permets pas ! * rit *
[23:09:03 13/11/11] @ Leomyd : ... je me passe de votre permission princesse... *sourit et l'embrasse intensément a la romaine, finissant par lui mordiller la lèvre avant de lui embrasser le cou* ... vous disiez ? innocente princesse ?
[23:12:39 13/11/11] Scarlett : Que vous mériteriez des chatouilles. * viens se mettre sur lui et l'embrasse avec passion *
[23:15:55 13/11/11] @ Leomyd : ... des chatouilles ? vous n'oseriez pas... *lui rend son baiser* ... je rentre d'une dure mission loin de vous et vous voudriez me faire des chatouilles alors qu'on est si bien parti pour faire... autre chose... toute la nuit si vous voulez... *regard de bambi*
[23:18:26 13/11/11] Scarlett : *le regarde * Ah, misère...je crois que je ne peux rien vous refuser. Pauvre de moi...* sourire espiègle, lui mordille les lèvres et finit de le déshabiller *
[23:20:03 13/11/11] @ Leomyd : ... et moi je suis tout a vous... on est fait l'un pour l'autre... *commence a enlever la robe de Scarlett*
[23:21:50 13/11/11] Scarlett : Je n'en ai jamais douté.
[23:24:55 13/11/11] Scarlett : ( avance rapide ) *semble plus décoiffée et plus essoufflée qu'avant * Alors mon chevalier n'est pas trop fatigué ?
[23:26:33 13/11/11] @ Leomyd : *tout aussi décoiffé et essoufflé* ... pas du tout... je peux tenir comme ça plusieurs mois... *respire néanmoins très lentement*
[23:29:25 13/11/11] Scarlett : Ah mais c'est bon à savoir ça. *le sert contre elle et lui fait un bisou qui claque sur la joue* Mon cœur.
[23:31:24 13/11/11] @ Leomyd : ...ce serait abuser des bonnes choses princesse... *petit sourire*
[23:33:14 13/11/11] Scarlett : Ah mais j'ai rien demandé mais... * commence a le chatouiller * Ça c'est pour tout a l'heure.
[23:36:07 13/11/11] @ Leomyd : *rit* hé non ! pas de chatouilles ! *tente de se planquer sous la couverture*
[23:38:18 13/11/11] Scarlett : * poursuit tout de même son opération chatouilles *
[23:39:06 13/11/11] @ Leomyd : *tente de s'échapper, fini par tomber du lit*
[23:40:41 13/11/11] Scarlett : * explose de rire et le regarde en haussant les sourcils * Bravo, belle résistance. * sourire taquin *
[23:41:31 13/11/11] @ Leomyd : *remonte sur le lit, se frottant le crâne* ce n'est pas drôle...imaginez que je me blesse...gravement...
[23:42:37 13/11/11] Scarlett : * sourire amusé * Ooh pauvre chevalier. * le prend dans ses bras * Il veux un bisou magique pour la peine ?
[23:45:27 13/11/11] @ Leomyd : *hoche la tête avec un petit sourire*
[23:46:34 13/11/11] Scarlett : * lui embrasse le sommet du crane puis les lèvres * Voila, deux pour le prix d'un !
[23:48:41 13/11/11] @ Leomyd : ... vous êtes si généreuse princesse... *sourit*... comment s'est passée votre semaine ?
[23:51:11 13/11/11] Scarlett : C'était pas mal mais vous m'avez énormément manqué.


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Archives Novembre le Mar 15 Nov 2011 - 17:58

[16:25:25 14/11/11] @ Eliam : *attend devant la salle de bain l'air tendu, regardant un peu partout autour*

[16:29:31 14/11/11] @ Deidre : *D'un pas pressé, finissent par paraitre Deidre et deux suivantes, Deidre commençant à paraitre... Enfin, un peu encombrée, quoi. Les jeunes femmes jettent à peine un regard au duc, puis s'activent dans les bains. Deidre finit par regarder le jeune homme, un peu étonnée* Eh bien... Vous comptez rester planté là ? Entrez, enfin !

[16:32:04 14/11/11] @ Eliam : *hausse les sourcils, soupire et entre*

[16:35:36 14/11/11] @ Deidre : Le bain fumant, rempli à ras bord, les deux suivantes regardent Deidre, hésitantes. Celle ci hausse les épaules en regardant au ciel.* Allez, ouste. Et cessez de faire cette tête. ... *attend qu'elles soient sorties, puis soupire* Fermez la porte, Eliam, je vous prie.

[16:38:45 14/11/11] @ Eliam : *regarde les deux suivantes partir puis ferme la porte, puis regarde Deidre, l'air pas spécialement joyeux* ...une question, si ma peine avait été deme faire lapider en publique vous en auriez profité pour me jeter des caillasses ? non parce que d'accord là je fais juste la bonniche mais je me disais quand même qu'il y aurais quelques personnes dans ce château qui me ferait le plaisir de pas me demander tout et n'importe quoi...

[16:42:16 14/11/11] @ Deidre : ... *Semble sérieusement se demander si elle ne va pas lui tirer un truc à la tête. Ce tisonnier, là, par exemple.... Répond d'une voix polaire* Que mes suivantes se demandent ce que je vais faire seule dans les bains avec un type qui n'est pas mon compagnon, d'accord. Je prends même le risque qu'elles ébruitent le tout et que Const me fasse la gueule, ce qui vous le savez, me contrarie toujours pas mal. Mais j'attendais mieux de vous, en fait. *se penche -lentement-, ramasse un panier et le fait glisser avec colère au pied du duc* Et bon appétit, crétin. *se laisse tomber sur une chaise au coin du feu, tournant ostensiblement le dos à Eliam*

[16:44:54 14/11/11] @ Eliam : *regarde le panier, hausse un sourcil, regarde Deidre, ouvre la bouche puis la referme* ...excusez moi Deidre...je...enfin je cours depuis se matin a travers tout le domaine pour charrier du bois ou décharger des cagettes de légumes je...pardon quoi...vraiment...

[16:48:45 14/11/11] @ Deidre : *sans se retourner* Je vous ai "réservé" pour l'après midi. Profitez en pour vous reposer un peu. ... *lui jette un rapide coup d’œil* Mais quand même. Votre supposition est... plutôt offensante, vous savez ?

[16:50:45 14/11/11] @ Eliam : ... je sais... je suis de mauvaise humeur ... ça m’empêche de réfléchir correctement... *baisse la tête* merci... c'est sympa ce que vous faites...

[16:53:22 14/11/11] @ Deidre : *relève le nez* Je sais. ... *le lorgne du coin de l'oeil* ... Allez, venez vous assoir, et ramenez le panier. Qu'on papote de façon un peu agréable. Pis en plus, j'ai la dalle. *tapote la chaise en face d'elle* Et si vous voulez profiter des bains... *sourire malicieux* Je fermerai -peut être- les yeux, par égard pour votre amie Enyo.

[16:56:13 14/11/11] @ Eliam : ...*ramasse le panier et va s'assoir sur la chaise, tend le panier a Deidre* ...vous rateriez l'occasion de me contempler dans toute ma splendeur ? *sourire amusé*

[16:58:40 14/11/11] @ Deidre : J'ai dit "peut être". Et je résiste très mal à la tentation, vous le savez bien. *le regarde attentivement* Vous en avez encore pour combien de temps ? Vous avez l'air naze.

[17:00:38 14/11/11] @ Eliam : ...deux semaines *soupire*...et vous ça va ? *coup d’œil au ventre de Deidre*

[17:03:39 14/11/11] @ Deidre : Je me sens lourde. Et je crains que ce ne soit que le début. *soupire* En plus, Const annule tous les trucs rigolos qu'on peut faire en étant enceinte. Entre ses ailes et le fait qu'il soit prince de Byzance, tout ça... J'ai eu des fraises en un temps record, un agneau de Galles du Sud pour le peigner en une après midi... C'est trop injuste. ... Si vous me promettez d'être aimable et de bonne humeur, je peux tenter de dégotter une place dans votre emploi du temps la semaine prochaine aussi. Mais faut reconnaitre que vous avez un succès monstre...

[17:05:57 14/11/11] @ Eliam : .... et encore... j'ai le droit de refuser quand c'est d'ordre... intime... mais je crois que l'idée d'exploiter un duc plait aux pécores... alors pour la semaine prochaine s'est pas de refus... et je promet d'être aimable cette fois ci.

[17:08:18 14/11/11] @ Deidre : *hausse un sourcil* Mais j'espère bien que vous avez le droit de refuser ! Je vois mal Arthur cautionnant... *réfléchit* Ce serait du viol ou de la prostitution ? ... Bref. Je comprends presque les pécores, savez ? Ce doit être... un renversement de situation intéressant. Personne vous a tapé dessus, au moins ?

[17:09:42 14/11/11] @ Eliam : ... y a bien un vieux au port qui a insisté pour utiliser un fouet pendant que je déchargeais les légumes mais il a dis que c'était pour le coté spectacle et que de toute façon il ratait son coup neuf fois sur dix... *lève les yeux au ciel*

[17:11:56 14/11/11] @ Deidre : *essaie de ne pas rire* Hm. C'est juste embêtant pour la dixième fois, en fait. Et tentez de voir le bon côté des choses : vous allez finir votre pénitence tout musclé. Un mal pour un bien. .... *se penche et farfouille dans le panier* Allez touiller l'eau du bain, voulez vous ? Que les oreilles collées à la porte en aient pour leurs cancans. Je sors les victuailles.

[17:14:10 14/11/11] @ Eliam : ...*sourit légèrement et va négligemment faire clapoter l'eau du bain* ...voulez que je crie des truc grivois aussi ou ça ira niveau cancans ?

[17:21:30 14/11/11] @ Deidre : *réfléchit* Mmmmh... Nan. Je veux juste qu'elles aient des doutes, voyez ? C'est beaucoup plus rigolo que des certitudes, pour ce type de choses. Et en plus, on suppose tant d'envies bizarres aux femmes enceintes... *sourit de toutes ses dents* Je sens que ça va être marrant. *tout en parlant, sort un genre de pique nique pour facilement 5 ou 6 du panier* Vous voulez du sucré ou du salé ?

[17:26:57 14/11/11] @ Eliam : ... Du salé... je préfère... *retourne s'assoir* ... les faire douter c'est marrant oui... mais le mieux c'est dans deux trois jours quand les rumeurs auront fait le tour du château une dizaine de fois et nous reviendrons en milles fois exagérées et déformé... toute ces jeunes servantes qui viendront me demander si on vraiment fait ça pendant cinq jour de suite *rit* z'avez raison le doute c'est plus drôle...

[17:30:48 14/11/11] @ Deidre : Et ouiiii ! *lui fait passer du pain et du pâté* Il y a du saucisson, aussi. .... Et puis comme ça, j'vous vois un peu. Avec votre emprisonnement et tout... Ben, vous me manquiez. Maintenant que je peux vous embêtez dès que j'en ai envie, il a fallu que vous vous fassiez fiche en taule, c'est un comble !

[17:32:24 14/11/11] @ Eliam : ... j'en suis désolé, je vous promet que la prochaine fois qu'on me condamne je m'évade pour venir causer avec vous...*sourit et se fait une tartine de pâté qu'il croque avec appétit*

[17:34:44 14/11/11] @ Deidre : *hausse un sourcil sarcastique et mordille dans sa tranche de saucisson* Je pense que... la prochaine fois que vous allez en prison, je m'arrange pour être là quand Enyo vous mettra une raclée : je suis pas trop en état pour le moment. ... *ton léger* Avec vous libéré et votre amie lycane dans la nature, il parait qu'Akashak est en crise. Enfin, qu'il a été : personne ne veut l'espionner, allez savoir pourquoi...

[17:38:45 14/11/11] @ Eliam : .... parce qu'il a réussi a faire enfermer un duc et une lycane.... voilà pourquoi...

[17:46:10 14/11/11] @ Deidre : Pfffffff. Pleutres. Je l'espionnerais bien moi même, mais... Il m'aime pas. Croyez vous cela ? *hausse un sourcil, indignée* Ce résidu de fausse couche se paie le luxe de pas m'aimer.

[17:46:51 14/11/11] @ Eliam : ... le gredin *rit et la regarde, amusé*

[17:48:43 14/11/11] @ Deidre : Je vous sens taquin, là. *regard noir* Il fallait qu'il y ait UNE personne dans Kaamelott qui ne soit pas subjugué par ma minuscule personne... Et c'est lui. Grmph. M'en fous. J'ai le moyen pour le faire ch... pour l'ennuyer, et il ne me manque plus que l'objet du sacrifice. *sourire malveillant*

[17:50:24 14/11/11] @ Eliam : ... vous faites peur quand vous faites ça vous savez ?
[17:51:57 14/11/11] @ Deidre : Qui ? Moiiiii ? *bat des cils, se ressert en ciflard* Fallait pas embêter mes amis. Enfin, surtout un. Et être désagréable. ... Pis t'façons, j'risque pas grand chose personnellement.

[17:52:59 14/11/11] @ Eliam : ... j'espère pour vous... si vous prenez des risques au point de vous mettre en danger vous aurez de mes nouvelles...

[17:58:47 14/11/11] @ Deidre : Pff. Le seul danger qu'il puisse représenter, c'est s'il veut ma peau. Sinon... *hausse les épaules* Duchesse ET enceinte du prince de Byzance... Ce serait chercher les emmerdes.

[18:00:42 14/11/11] @ Eliam : ... ça a l'air d'être un de ses passe-temps... méfiez vous quand même... j'voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose... après je me sentirais obliger de lui casser les bras et les jambes avant de le balancer aux chiens...ce serait dommage...

[18:04:35 14/11/11] @ Deidre : ... Mon plan machiavélique ne requiert pas ma présence directe.

[18:05:35 14/11/11] @ Eliam : ...vous me rassurez...a moitié...*sourit et se fait une autre tartine de pâté*

[18:08:40 14/11/11] @ Deidre : Pourquoi à moitié ? Un plan pour pouvoir rire un peu, ça changera de plans infernaux pour tuer des gens, non ? *farfouille et prend une belle pomme* Et vous savez bien que je me tire de tout. ... Et sinon, le pire et le meilleur de cette semaine de servitude ?

[18:12:37 14/11/11] @ Eliam : ... le pire... euh... le pire c'est l'état dans lequel je rentre... je passe deux heures a me coiffer... un vrai combat... et le meilleur... c'est quand je me couche... *sourit un peu*

[18:14:23 14/11/11] @ Deidre : Pourquoi vous vous nattez pas les cheveux le matin, 'spèce de truffe ? Vous ressembleriez moins à un épouvantail le soir. ... Et ce que j'ai dit à propos du bain vaut toujours. *s'étire* Et quelle va être votre prochaine bêtise ?

[18:16:09 14/11/11] @ Eliam : ... j'ai horreur des nattes... et je ne dis pas non pour le bain *la regarde* bêtise ?

[18:18:41 14/11/11] @ Deidre : Ben... La nécromancie... Abstraction faite du tordu, c'était pas un bon plan quand même, hé ? Et aller le narguer.... Des fois, j'me dis que, des tous mes amis, c'est pour vous que j'ai le plus peur : la plupart des gens ont quand même un minimum de capacités de survie...

[18:20:36 14/11/11] @ Eliam : ...*secoue la tête* le narguer ? je suis pas aller le narguer je suis aller le voir pour qu'il me laisse tranquille...ainsi que Siobhan...je fais pas exprès de me retrouver dans ce genre situation...

[18:22:41 14/11/11] @ Deidre : *le regarde avec un attendrissement un rien désabusé* Vous êtes mignon. Avant de faire des trucs, je vous en conjure... Prenez des avis, une prochaine fois, hein ? Siouplé.

[18:24:34 14/11/11] @ Eliam : ... des avis... du genre sondage ? *sourire taquin* "peuple de kaamelott, je m’apprête a aller donner des coup de pieds a un dragon endormi... qu'en pensez vous ?" ... quelque chose dans ce genre ? *rit*

[18:26:32 14/11/11] @ Deidre : *serre les lèvres, le foudroie du regard* ... Je pensais en parler à des gens avec un cerveau et un peu d'affection à votre égard, mais bon... Allez faire un truc utile : baignez vous, on croirait une moufette. *lui tire la langue*

[18:28:53 14/11/11] @ Eliam : .. vous moquez pas... sinon je vais vraiment aller réveiller des dragons en colère juste pour vous embêter... *se lève et approche de bain* ... bon... *retire le haut de sa tunique et trempe sa main dans l'eau* ... tiède.... parfait... je vous propose pas de vous joindre a moi... *rit et retire le reste de ses vêtements avant d'entrer lentement dans l'eau avec un long soupire de satisfaction*

[18:34:14 14/11/11] @ Deidre : *hausse une épaule* On pourrait, vu qu'on est très sages tous les deux. Et un tantinet amoureux, non ? *regarde en coin le jeune homme*

[18:39:21 14/11/11] @ Eliam : ... *plonge la tête sous l'eau et la ressort, s'accoude au bord du baquet* ... vous croyez ? *sourire amusé, se retourne* Deidre il est de notoriété publique dans ce château qu'il ne faut pas vous parler d'amours et passions... sous peine de couinements et de curiosité extrême... *la regarde a nouveau, feint un regard d'excuse* ... ce qui vous rend bien sûr charmante et admirable... *rit*

[18:41:58 14/11/11] @ Deidre : *écarquille les yeux* Eh bien, n'est ce pas normal ? Il y a déjà pléthore de gens qui s'occupent des trucs sérieux, moi, je fais dans ce qui reste ET est amusant. ... Par contre, je ne répète presque pas, vous savez ? *bat des cils, se lève, pose ses coudes sur le baquet, grand sourire* Alleeeeeeeeeeeeeeeeeeez. Dites juste si je me goure complètement ou pas !

[18:46:28 14/11/11] @ Eliam : ... a propos de quoi Deidre ? *penche la tête sur le coté avec un sourire embêté* .. si je suis follement amoureux d'Enyo ? désolé mais je ne pense pas... si je teins beaucoup a elle et que je me sens bien avec elle alors oui... totalement... c'est moins chevaleresque ou romantique dit comme ça je sais... je ne suis pas près a m'engager et ce n'est pas la vague de monogamie romantique qui frappe Kaamelott qui va me pousser dans ce sens hein... faites comme les autres Deidre, attendez et constatez *lui tapote la tête avec un sourire*

[18:51:37 14/11/11] @ Deidre : *fronce le nez* Maiiiis... c'est très bien ce que vous me dites, il y a pas de quoi faire cette tête. C'est une chouette fille, avec la langue acérée juste comme il faut. Pis ça peut venir... ou pas, l'amour. Je suis pas tombée amoureuse de Const de suite, savez. Donc, je suis bien placée pour le savoir. Vous venez juste de confirmer mon intuittion : vous êtes bien, c'est ce que je voulais savoir. Déçu, hein ? *sourire moqueur*

[18:53:52 14/11/11] @ Eliam : ...déçu non... mais je sais que les petits couples vous font sauter de joie...

[18:55:22 14/11/11] @ Deidre : *hausse un sourcil* Vous allez voir ailleurs ?

[18:58:37 14/11/11] @ Eliam : ... non... mais si l'occasion se présente je pense que ce genre de chose pourrait arriver...

[18:59:24 14/11/11] @ Deidre : Et pour elle ? *joue machinalement avec une mèche de cheveux, les yeux verts plantés dans ceux d'Eliam*

[19:02:32 14/11/11] @ Eliam : ... pour elle ? hé bien elle est ma maitresse mais je ne sais pas bien comment ça marche... mais elle fait ce qu'elle veut, elle est libre et elle ne me rend pas de comptes...

[19:03:32 14/11/11] @ Deidre : Mmmmh mhhhh... *semble réfléchir, un demi sourire retroussant sa lèvre* D'accord.. Je me demande si elle est au courant en fait...

[19:05:14 14/11/11] @ Eliam : ... au courant de ?

[19:08:17 14/11/11] @ Deidre : Du fait que... Enfin, ce n'est pas un contrat de maitresse habituel.

[19:09:26 14/11/11] @ Eliam : ... mais je sais même pas ce que c'est moi un contrat habituel de maitresse... y a une loi là dessus ?

[19:14:27 14/11/11] @ Deidre : Ben le truc habituel stipule que la fille doit rester fidèle. Comme en général, le riche, c'est l'homme, lui, il peut tremper son biscuit où ça le botte.

[19:16:07 14/11/11] @ Eliam : ... ah bon.. oui ça rejoint les lois sur la polygamie ... vous pensez que je dois en parler avec Enyo ?

[19:19:00 14/11/11] @ Deidre : C'est vous qui gérez votre pas-couple mon chou. *sourire plein de dents* A vous de voir ce qui vous contenterait tous les deux.

[19:20:15 14/11/11] @ Eliam : ... *semble réfléchir* ... vous avez raison... enfin je sais jamais trop comment faire dans ces situations... moi avant c'était les filles de la taverne ou les coup comme ça... a l'occasion...

[19:21:26 14/11/11] @ Deidre : *tend la main et lui pince la joue* C'est-y pas meugnon ? Votre première prise de tête amoureuse pour un pas couple !!

[19:58:45 14/11/11] @ Eliam : *boudeur, se retourne et glisse dans l'eau jusqu'au cou*... c'est pas ma première prise de tête niveau amour... et ce n'en est pas une... je dois juste... discuter de certains détails... voilà...

[20:03:09 14/11/11] @ Deidre : *l'arrose d'un geste de la main rapide* Faites pas la tête Eliam. Ça colle des rides. *yeux terriblement amusés* Je vous conseille de "discuter de certains détails" rapidement. Les filles, ça aime les trucs clairs.

[20:08:10 14/11/11] @ Eliam : ... ouais... z'avez surement raison...*tourne la tête avec un infime sourire et l'arrose abondamment d'un geste du bras*... oh... pardon...*rit*

[20:10:24 14/11/11] @ Deidre : *écarquille les yeux* ... Oh ! Espèce de... de... Goujat ! Maraud ! Faquin ! Butor de pied-plat ridicule !!! *chaque insulte est ponctuée d'une gerbe d'eau* ... Je suis toute mouillée, maintenant... *ton plaintif tendant au gémissement. On peut presque voir la porte sursauter, et un "Oh !" étouffé se fait entendre*

[20:13:07 14/11/11] @ Eliam : *jette un coup d’œil amusé a la porte puis regarde Deidre avec un sourire satisfait* ... quelle belle panoplie d'insulte duchesse... *l'arrose a nouveau* vous en connaissez d'autres ?

[20:18:03 14/11/11] @ Deidre : *digne* Vous êtes un gougnafier. Et si je ne craignais pas que quelqu'un ne finisse par faire ouvrir la porte à force de s'appuyer dessus, je viendrais vous noyer moi même. ... Ou pire : vous tondre. *lui tire la langue, va devant le feu pour essorer ses cheveux... et retirer sa robe*

[20:21:13 14/11/11] @ Eliam : *rit et s'accoude a nouveau sur le bord du baquet* .... ooooh une chemise... ça sera beaucoup moins marrant si la porte s'ouvre du coup... *rit a nouveau*

[20:22:36 14/11/11] @ Deidre : *rapide regard, tirage de langue* Je suis terriblement peu... attrayante en ce moment, vous vous rappelez ? Gros ventre, tout ça...

[20:23:43 14/11/11] @ Eliam : ... ah mais je disais pas ça pour moi hein... j'ai déjà eu l'occasion de vous voir nue et j'ai une excellente mémoire... *fait semblant de visualiser intensément*

[20:24:46 14/11/11] @ Deidre : *rosit franchement, ton outré* ELIAM ! *nouveau brouhaha à la porte*

[20:25:58 14/11/11] @ Eliam : ... *revient a lui et sourit avec un nouveau léger coup d’œil amusé a la porte* ... moui ? quoi ? vous changez de couleur duchesse... *rit*

[20:28:20 14/11/11] @ Deidre : *tape du pied* Vous êtes insupportable !! ... Et je ne changeais pas de couleur, D'ABORD. *ton boudeur*

[20:30:01 14/11/11] @ Eliam : ...mais oui je suis très vilain.... et... si, votre visage se parait d'une jolie couleur rose... *sourire insolent* ... je vous jure

[20:46:19 14/11/11] @ Deidre : Mais qui vous croirait ? *hausse les sourcils, va farfouiller une étagère et en tire un peignoir, ôte la chemise humide et enfile le peignoir*

[20:48:13 14/11/11] @ Eliam : ... plein de monde... je suis honnête et... sincère... digne de confiance... tout ça...

[20:49:08 14/11/11] @ Deidre : C'est c'la. Allez dire ça à Akashak, affreux !

[20:51:15 14/11/11] @ Eliam : ... je suis pas affreux ! ... on me reconnait même beaucoup de charme et de classe.... surtout les femmes... *sourire fier*

[21:04:53 14/11/11] @ Deidre : .... Celles que vous sautez, sans doute. Elles ne possèdent plus tous leurs esprits, les pauvres petites... *se dirige vers la sortie. On entend des pas qui s'éloignent précipitamment* Et n'oubliez pas de tout laisser propre, 'spèce de bon à pas grand chose ! *plus bas* Vous aurez accès à la pièce encore une petite demi heure mon chou. Profitez bien du bain ! *baiser papillon, puis sort*

[21:07:33 14/11/11] @ Eliam : ... celles que je saute... quelle poésie... *se retourne vers la porte* merci ! *grommelle en se laissant glisser dans l'eau jusqu'au milieu du visage*

[21:08:28 14/11/11] @ Deidre : *regagne sa chambre en ricanant*
*
**

[21:19:14 14/11/11] Enyo : *La jeune femme enquille le couloir en sifflotant, essaie trois portes avant de trouver la bonne, se fait donc houspiller trois fois, finit par frapper à la bonne.*

[21:21:00 14/11/11] @ Deidre : *voix étouffée* 'ne secooooonde ! *vient ouvrir, en vêtements de nuit un peu trop serrés, l'air vaguement grognon. Sourit doucement à Enyo* Oh, bonjour, vous ! Comment ça va ? *l'invite à entrer, puis va chercher une autre chemise de nuit en grommelant*

[21:21:51 14/11/11] Enyo : Bonjour duchesse ! *sourire jusqu'aux oreilles* Ça faisait un moment qu'on s'était pas vues, dites donc. Ça commence à se voir !

[21:24:17 14/11/11] @ Deidre : *de son armoire* Ouais. Je fais partie des chanceuses qui enflent d'un seul coup. Résultat : je n'entre plus dans rien, c'est affreux !! *envoie rageusement des flopées de vêtements au sol.* ... Tant pis. je vais taxer une tunique à Const : les trucs pour hommes sont taillés plus larges, on dirait.

[21:25:55 14/11/11] Enyo : Roo mais c'est que ça rend d'une drôle d'humeur... *ramasse les robes et les pose sur le lit.* J'les amènerai à la cousette, qu'elle les agrandisse un peu. D'accord ?

[21:29:23 14/11/11] @ Deidre : **va enlever sa chemise de nuit fautive et enfile une tunique byzantine, 'ffectivement plus large -à peine- et soupire* Oh... Oui, si vous pouviez faire ça. Ce serait terriblement gentil à vous. *s'assied sur le bord du lit* Que devenez vous ?

[21:33:14 14/11/11] Enyo : Oh, moi, ça va. J'voulais vous demander un truc, heu... confi... condi... privé.

[21:34:57 14/11/11] @ Deidre : *a le museau qui frétille d'anticipation* Je vous écoute, pas de souci. ... Vous voulez un truc à grignoter ou à boire ? *fait mine de s'allonger sur le ventre, puis renonce en soufflant et s'adosse aux coussins avec une mine résignée*

[21:37:44 14/11/11] Enyo : Non m... Heu si ! Bonne idée ! *sort de derrière son dos une assiette bien chargée de pain et de saucisson.* Surpriiise !

[21:39:42 14/11/11] @ Deidre : *écarquille les yeux* Waw ! ... Vous avez pas eu d'ennuis avec Séli, au moins, hein ? *regard brillant de convoitise*

[21:40:32 14/11/11] Enyo : Oulà, m'en parlez pas. J'ai eu du mal à la feinter, et pourtant, j'ai quelques talents dans ce domaine. *pose l'assiette sur les draps, à portée de main de Deidre.

[21:42:09 14/11/11] @ Deidre : *rit doucement* Maintenant que vous m'avez amadouée avec une offrande de nourriture... Que se passe t'il de confidentiel ? *coupe du saucisson, en propose à Enyo*

[21:43:28 14/11/11] Enyo : *se penche confidentiellement, donc, et refuse d'un signe de tête la rondelle de ciflard.* Dites... J'ai jamais essayé moi, avec Eliam, la brouette calédonienne... Ca lui a plu ?

[21:44:12 14/11/11] @ Deidre : *la dévisage sans comprendre* Plait il ?

[21:47:14 14/11/11] Enyo : La brouette calédonienne. Quand on met ses jambes là, et l'homme il se met là comme ça. *gestes.* Ca lui a plu ou il a préféré le tourniquet byzantin, le grand classique quoi ?

[21:50:25 14/11/11] @ Deidre : ... *éclate de rire* Alors, dites moi avec qui vous avez discuté. C'est toujours intéressant de savoir qui dit quoi. Parce qu'autant vous le dire de suite, on n'a pas couché ensemble. Et je pense du reste que ça n'arrivera jamais. Désolée. *recommence à rire, doucement*

[21:52:14 14/11/11] Enyo : Rooo pfff... Ces servantes... Complètement mytho... *air sincèrement déçu.* Comment voulez-vous faire un boulot de maîtresse correctement, avec des indics pareils.

[21:54:48 14/11/11] @ Deidre : Ma pauvre chérie. *essaie de ne pas rire, mais a du mal* Déjà, le fait qu'il s'agisse d'Eliam et moi aurait du vous mettre la puce à l'oreille. ... Mais pour répondre à votre question principale : pourquoi ne pas en causer au principal intéressé ? ... Au besoin , en lui faisant une démonstration pour comparaison ?

[22:01:19 14/11/11] Enyo : Non mais oui, évidemment, j'essaierai sur lui, et on verra bien si ça lui plaira. Mais en ce moment c'est pas vraiment possible, il est trop crevé quand il rentre de ses corvées chez les pécores. J'ai bien essayé de le réserver pour trois semaines, mais y a Guethenoc qu'est venu se plaindre que c'était triché. Mauvais joueur.

[22:05:49 14/11/11] @ Deidre : J'ai réussi à l'avoir deux heures. Vous pourriez tenter de l'avoir une après midi... *grand sourire franchement sarcastique* Imaginez : une après midi où il pourrait pas dire non.... *léger rire, puis s'interrompt et caresse son ventre* Maman est mauvaise pupuce. Prends pas ce côté là de moi, hein.

[22:08:54 14/11/11] Enyo : *grand sourire sadique* Non mais j'y avais pas pensé du tout avant, hein. Bon,par contre, j'ai vu qu'il fallait écrire sur un papier pour s'inscrire et heu... Moi j'ai jamais appris, alors j'me demandais si vous pourriez... A l'occasion...

[22:10:08 14/11/11] @ Deidre : Pas de souci. Vous préférez le matin, histoire qu'il soit un peu frais ? Ou bien vous êtes plutôt de l'après midi ?

[22:11:49 14/11/11] Enyo : *rit* Peu importe, il est crevé tout le temps. Disons le matin, qu'il puisse faire un peu la grasse matinée. Dites... Pourquoi vous dites que Eliam et vous, c'est le truc complètement impossible ? Vous êtes plutôt gironde et lui aussi, pourtant ?

[22:15:02 14/11/11] @ Deidre : Deux raisons. Une aux yeux vairons : Const partage pas facilement. Et l'autre... Ben Eliam a... fait une sorte de fixation sur moi, à un moment donné. Je n'ai pas de relations avec les gens qui m'aiment si je peux pas leur rendre. C'est pas juste, sinon.

[22:17:50 14/11/11] Enyo : *hoche la tête pensivement puis sursaute :* Hein ? Const' partage pas facilement ? Vous m'avez pas toujours dit ça ! *sourire mutin.*

[22:21:14 14/11/11] @ Deidre : *sourire franchement sensuel* MOI, je partage. Lui, c'est plus compliqué. *réfléchit* Et ça devient compliqué pour moi aussi, même si j'accorde moins d'importance que lui au... fait de coucher avec quelqu'un.

[22:29:25 14/11/11] Enyo : Et... C'est un problème ? Je veux dire, vous avez pas beaucoup de tentations, si ? A part Eliam bien sûr. *sourit*

[22:31:14 14/11/11] @ Deidre : Fut un temps où j'étais très... disons, ouverte. *feint de paraitre gênée* Je suis arrivée à Kaamelott en tant que maitresse, puis j'ai... un peu testé toutes les opportunités qui se sont présentées à moi.

[22:33:10 14/11/11] Enyo : *sourit d'un air attendri.* Ah... Bon... Moi, j'suis tombée direct sur un qui préfère pas partager, alors j'aurai pas le même itinéraire, forcément. Dommage, impératrice de Byzance, ça en jette ! *clin d’œil*

[22:35:33 14/11/11] @ Deidre : ... Tiens ? Eliam disait tout à l'heure que vous n'aviez pas abordé le sujet. Il me ment, en plus, ce sombre goujat ? La prochaine fois, c'est décidé, je le bats.

[22:38:50 14/11/11] Enyo : Ah non hein, vous m'abîmez pas mon duc, déjà qu'il est à l'amende... Non, c'est juste que quand j'ai proposé d'aller faire du gringue à Léodagan au moment où c'était lui qui devait régler l'affaire, Eliam il a dit qu'il aimait autant pas.

[22:43:03 14/11/11] @ Deidre : *fait la moue* Même pas un soufflet ? Vous n'êtes pas drôle. ... Je pense qu'il n'a pas envie... d'utiliser votre corps pour des... trucs, mais que si vous vouliez courir le guilledou ça le gênerait pas. ... 'fin, jesuppose que c'est ça. Comme une fois sur deux, il m'arnaque...

[22:44:32 14/11/11] Enyo : *hausse les épaules* De toute façon, en ce moment, la question se pose pas. J'lui en parlerai si je croise un joli damoiseau.

[22:46:07 14/11/11] @ Deidre : *soupire* Il n'y a rien à se mettre sous la dent dans le coin, ma pauv' dame ! Tous monogames ou religieux ou... bof. Ou psychopathes, dans les sous sols.

[22:48:07 14/11/11] Enyo : Bah si, y aurait bien Guilan, mais ça fait un moment que je l'ai pas croisé... C'est qui, le psychopathe des sous-sols ?

[22:50:23 14/11/11] @ Deidre : *frissonne* Le lycan. Il attend... un jugement. ... Enfin, une condamnation, quoi.

[22:51:12 14/11/11] Enyo : Ah oui. Celui-là. J'y aurais pas tout de suite pensé comme partenaire de galipette, j'dois avouer.

[22:55:41 14/11/11] @ Deidre : D'après une des servantes qui a un compagnon garde... qui l'a répété à une cuisinière... qui l'a dit à une de mes suivantes... Il est plutôt pas mal du tout. Même à poil sur un grabat sans couverture.

[23:01:30 14/11/11] Enyo : *glousse.* Certes. Moi, la seule fois où je l'ai vu, il donnait pas franchement envie de lui rouler des palots. 'Fin bref. J'ai un Eliam tout propre dans mon lit, qui doit dormir depuis longtemps, mais l'espoir fait vivre ! *se penche pour un bécot sur la joue de Deidre.* Dans ma grande générosité, je vous laisse l'assiette de saucisson.

[23:05:45 14/11/11] @ Deidre : Vous n'auriez pas réussi à sortir de la pièce avec, ma chère. *léger sourire* Passez une excellent soirée... et nuit... et réveil, tout ça. *agite la mimine en lorgnant son assiette*



Dernière édition par Deidre le Mer 23 Nov 2011 - 11:39, édité 2 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Archives Novembre le Mar 15 Nov 2011 - 17:58

[21:31:12 14/11/11] Siobhan : *Assise non loin de la porte dans la taverne la plus calme du village -la moins fréquentée, donc- boit paisiblement son cidre en finissant de manger, laissant trainer ses oreilles de tous côtés. Il est à noter qu'elle n'a pas ôté sa cape, et que le capuchon de celle ci est rabattu jusqu'au nez*
[21:35:44 14/11/11] Guilan : *entre dans la salle, une veste de cuir couvrant son habituelle tunique usée, souriant, va s'assoir a une table proche de celle de Siobhan et fait signe au tavernier avant de penche la tête en regardant la silhouette encapuchonnée avec un air curieux*
[21:37:17 14/11/11] Siobhan : *sous son capuchon, roule des yeux d'un air infiniment las, puis jette un regard en coin au jeune homme, lui faisant confiance pour ne pas couiner*
[21:38:17 14/11/11] Guilan : ...*sourit et se penche vers elle, murmurant* ...coucou ! vous vous cachez ?[21:40:34 14/11/11] Siobhan : *mi voix* Plus ou moins. ... Et vous, vous avez fait des frais de toilette. *lui indique une chaise à sa table*
[21:41:23 14/11/11] Guilan : ...*se lève et se pose a la chaise indiqué* frais de toilette ?
[21:42:33 14/11/11] Siobhan : Ou alors vous êtes frileux. Votre veste. Je ne vous ai jamais vu si habillé.
[21:43:19 14/11/11] Guilan : ...oh non c'est juste ma veste d'hiver ! mais c'est pas pour le froid c'est pour le vent !
[21:45:29 14/11/11] Siobhan : Oh. Certes. Il ne faudrait pas que vous vous envoliez. *sourire un rien moqueur* Vous voulez boire quelque chose ? *fait signe à une servante qui arrive en se déhanchant au maximum*
[21:46:45 14/11/11] Guilan : *regarde la servante arriver avec attention, surtout au niveau du déhanché, ne répond pas puis reprend ses esprits et rélféchit* ...euh oui ! du rhum !
[21:49:01 14/11/11] Siobhan : Donc, du rhum et un pichet de cidre, mademoiselle. *la servante se dirige vers le comptoir sans quitter Guilan des yeux* ... Et le jeune homme, ce sera pour le pourboire, très chère. *entre les dents, sourire amusé*
[21:50:43 14/11/11] Guilan : ...*hausse un sourcil* ... vous comptez me laisser comme pourboire ? *rit*
[21:51:49 14/11/11] Siobhan : Je pense qu'elle préfèrera votre jeunesse et votre... ardeur à l'ouvrage à quelques pièces, non ? *pose sur lui des yeux légèrement orangés* Ou alors, vous ne faites pas honneur à votre réputation.
[21:54:38 14/11/11] Guilan : ...*jette un oeil a la servante* ... pfff... c'est presque trop facile... et puis je crois que je l'ai déjà... fréquentée... *plisse les yeux* j'suis plus sûr... faudrait qu'elle soit nue... ça aiderait.
[21:56:49 14/11/11] Siobhan : Ah parce qu'en plus, vous voulez de la résistance ? ... Vu les rumeurs courant sur vous, je crains qu'à moins de taper dans du dix ans d'âge, vous ayez du mal à trouver jouvencelle qui pensera à dire non.
[22:01:09 14/11/11] Guilan : ... mais si parce que déjà.. bon... les jouvencelles... c'est marrant... ça saute au plafond pour pas grand chose ! c'est dès que j'essaye sur des filles plus expérimentées que ça marche pas aussi facilement ! du coup c'est pas drôle avec toutes ces filles amoureuses qui parlent de monogamie tout le temps... *soupire*
[22:03:57 14/11/11] Siobhan : Ah ! L'amour... *fait tourner son cidre dans son gobelet* Un truc... compliqué, même entre gens simples. ... Vous n'êtes pas du genre à avoir ce type de sentiments, vous, non ?
[22:06:00 14/11/11] Guilan : ... bah non et en plus a chaque fois qu'on m'explique je trouve que c'est chiant et que ça amène plein d'emmerdes...
[22:08:31 14/11/11] Siobhan : Exactement. Bon, ça permet aussi de faire pleinement confiance à quelqu'un. Et ça permet de... s'abandonner un peu, mais... Je pense que ce n'est pas non plus totalement votre truc. *se ressert en cidre, fait signe de laisser les deux bouteilles sur la table*
[22:11:32 14/11/11] Guilan : ... *se remplit un verre de rhum et bois doucement, grimaçant légèrement* ... ouais... moi je fais confiance a moi parce voilà... c'est moi mais je me connais ! comment on peut faire confiance a quelqu'un vraiment ? on est jamais trop prudent... une fois y a une fille qui a voulu que je reste pour déjeuner hé bah elle a essayé de me me poignarder .... mais elle était tarée *rit* ... mais jolie...
[22:13:43 14/11/11] Siobhan : *le regarde un long moment sans ciller* C'est triste, ça. Personne pour protéger vos arrières ? *secoue la tête* Vous vivrez pas vieux.
[22:17:00 14/11/11] Guilan : ... j'ai pas besoin de quelqu'un pour me protéger ! *ton boudeur*... et puis z'avez pas l'air non plus entourée de gens de confiance... sinon c'est pour quoi faire le capuchon ?
[22:20:06 14/11/11] Siobhan : J'ai... Trois personnes et demi de confiance, on dira. *sourire léger* Et elles ne se trouvent pas ici, ce qui explique le capuchon. ... Et même les meilleurs ont besoin de frères d'armes.
[22:22:06 14/11/11] Guilan : ... non ! être seul c'est plus sûr... moi je m'en tire toujours... c'est pour ça que la confiance... l'amour et l'amitié c'est pas mon truc *sourit*
[22:23:53 14/11/11] Siobhan : Il existe des personnes plus solitaires que d'autres. *hausse une épaule* Plut aux dieux que vous ne vous trouviez jamais dans une situation où seul un ami accepterait de vous aider.
[22:26:43 14/11/11] Guilan : comme quoi ? *penche la tête, curieux*
[22:29:45 14/11/11] Siobhan : ... Vous savez, Guilan. Arrive un moment où on arrive face à plus fort que soi. Si on est seul... on ne peut pas grand chose. A plusieurs... parfois... Ça suffit. ... *vide son gobelet rapidement, se ressert* Ça vaut pour pas mal de trucs. La serveuse aurait pu mettre quelque chose dans votre verre. Un philtre d'amour, ou un poison. Et quelqu'un avec un bon odorat l'aurait tout de suite senti. Vous, pas nécessairement.
[22:31:33 14/11/11] Guilan : mais vous oui... et vous me l'auriez dit... *sourit* et pourtant on est pas amis *rit et boit*
[22:34:37 14/11/11] Siobhan : Non, mais moi, je vous aime bien. Vous êtes distrayant, même si parler avec vous revient à donner des coups des tête dans un bloc de granit.
[22:36:14 14/11/11] Guilan : ... merci... j'ai pas tout pigé mais ça avait l'air sympa *rit* ça veut dire quoi distrayant ?
[22:38:12 14/11/11] Siobhan : Amusant. *tend la main et lui appuie sur le nez* Et c'est rare, ici. Tout le monde se prend terriblement au sérieux.
[22:40:04 14/11/11] Guilan : ... amusant c'est chouette alors ça va ! *rit* ... oui trop sérieux, mais vous aussi vous savez ?
[22:44:47 14/11/11] Siobhan : *sourire un peu triste* Je n'ai jamais été aussi... *léger rire* j'allais dire "jeune" que vous. Mais ça allait vous vexer, alors, je dirais que je n'ai jamais été aussi légère que vous. Même enfant. Chacun réagit... comme il peut. ... Mais votre façon a l'air infiniment plus amusante.
[22:49:41 14/11/11] Guilan : ... oui elle est chouette ! mais pourquoi vous essayez pas de plus vous amuser ! ça a déjà du vous arriver non, de rigoler et de faire des bêtises non ?
[22:52:10 14/11/11] Siobhan : Je fais très souvent des bêtises, jeune homme. Je ne devrais pas être là, par exemple. Je ne devrais même pas penser à me planquer dans ce village. ... Et sinon, non, je ne trousserai nulle jeune fille : j'aurais du mal, et je ne boirai pas jusqu’à plus soif, et je ne cambriolerai personne. ... Si vous avez une autre proposition de choses que vous jugez amusantes...
[22:57:09 14/11/11] Guilan : ...*réfléchit* ... provoquer une bagarre, boire jusqu'a un petit peu avant plus soif, jeter des légumes pourris sur les gardes, faires des galipettes avec moi, entrer en douce dans le château pour piquer des trucs, se faire courir après par la garde, se gaver a l’œil dans les cuisines du château, se baigner nu dans un lac avec plein de filles...y a plein de
trucs !

[22:59:59 14/11/11] Siobhan : ... *éclate franchement de rire* Alors... Non, je risquerais de trop bien la gagner. Ça, d'accord. Ça, non, je risque de les voir des près bientôt, je ne tiens pas à les agacer. Tiens, je me demandais quand ça viendrait sur le tapis, ça. Bien joué. Déjà fait. En cours. Déjà fait. ... Euh... Je ne suis pas intéressée par les femmes. Du tout du tout.
[23:02:51 14/11/11] Guilan : ... oh oui pour la dernière je sais, je parlais pour moi ! *rit* z'avez pas dit non pour les galipettes...*sourit* en tout cas moi je commence a boire jusqu’à un peu avant plus soif *vide son verre et s'en rempli un autre* devriez gouter le Rhum il est chouette !
[23:07:16 14/11/11] Siobhan : *se sert un peu de rhum, grimace, le noie de cidre* Les alcools forts... brûlent le gosier et noient les sensations. ... Je n'ai pas dit non. Mais je n'ai que faire d'un homme ivre. Donc... je pense que ce ne sera pas ce soir, si cela se fait un jour.
[23:08:50 14/11/11] Guilan : ...j'ai pas parlé d'être ivre ! juste de bonne humeur *sourire un tantinet charmeur*[23:10:50 14/11/11] Siobhan : ... Nous verrons si nulle demoiselle ne vous accapare d'ici la fin de la soirée, d'accord ? ... Et si je vous juge suffisamment opérationnel pour m'être... utile.
[23:13:17 14/11/11] Guilan : parfait ! *boit son verre* ...comment vous avait fait pour vous échapper de Kaamelott au fait ?
[23:14:49 14/11/11] Siobhan : Pendant l'échauffourée, un ami... est venu m'aider à fuir.
[23:16:57 14/11/11] Guilan : oh... du coup là ça aide les amis ! *rit* ... c'est quoi une échau... truc ?
[23:20:11 14/11/11] Siobhan : La bagarre. Et vous voyez que ça peut servir, les amis. Vous pourriez sans doute vous...*geste vague de la main* envoler ailleurs en cas de pilori, mais... En cas de choses plus graves ? Blessures, tout ça ? Ou même maladie ? ... Non, je vous assure, les amis, c'est utile. *se ressert calmement*
[23:22:51 14/11/11] Guilan : *hausse les épaules* ... bah vous savez si je peux... *imite le geste de la main de Sio avec un sourire* ... m'envoler, je suis rarement blessé et pour les maladies... les amis peuvent pas y faire grand chose non ?
[23:25:35 14/11/11] Siobhan : Vous soigner, par exemple. ... Mais je n'arriverai pas à vous convaincre. Il faudra que vous le viviez -peut être- et vous verrez si vous changez d'avis ou pas. ... La serveuse va finir par attraper une angine de poitrine si elle continue ses effets de décolleté en votre direction.
[23:28:35 14/11/11] Guilan : ... hum ? *tourne la tête en direction de la serveuse et fixe le décolleté avec un sourire* oh ça y est ça me revient... je me rappelle d'elle *sourire songeur*
[23:30:51 14/11/11] Siobhan : *rit doucement* Vous savez qu'un amant qui ne se souvient pas de votre visage, c'est horriblement vexant ? *le dévisage avec une fascination amusée*
[23:32:52 14/11/11] Guilan : ... mais non ! je me souviens de sa poitrine c'est flatteur ! le plus dur a retenir c'est la visage ou la poitrine ?
[23:35:38 14/11/11] Siobhan : Pour les gens normaux qui ne voient pas les seins de tout un village... C'est clair qu'on retient mieux les figures. Pour vous...
[23:37:29 14/11/11] Guilan : ... c'est plus facile c'est sûr ! *grand sourire, boit son verre*
[23:39:04 14/11/11] Siobhan : *secoue la tête en ricanant légèrement, puis se lève*
[23:41:08 14/11/11] Guilan : *hausse un sourcil* vous partez ?
[23:45:06 14/11/11] Siobhan : Je vais me coucher. ... Passez si vous trouvez la chambre. *sourire nettement plus amical que ceux qu'elle distribue habituellement* ... et si vous n'êtes pas occupé... avec des corps connus, si vous avez envie de surprises. *jette quelques pièces sur la table et se dirige vers les escaliers*
[23:46:59 14/11/11] Guilan : ... comptez sur moi ! *sourit et la regarde s'éloigner en finissant son verre puis se lève a son tour*



Dernière édition par Deidre le Jeu 17 Nov 2011 - 21:31, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Archives Novembre le Mer 16 Nov 2011 - 22:46

[20:08:47 15/11/11] Enyo : *Sifflotante et désoeuvrée, Enyo va voir en salle de repos s'il n'y aurait pas quelqu'un à qui casser les pieds.*
[20:09:44 15/11/11] @ Eliam : *pique tranquillement un somme sur le sofa de la salle de repos, près du canapé, marmonnant dans son sommeil*
[20:10:40 15/11/11] Enyo : *attendrie,
Enyo se rapproche puis chatouille le bout du nez d'Eliam avec une mèche
de ses cheveux.* Votre lit était encore trop loin ?

[20:11:46 15/11/11] @ Eliam : *se réveille en sursaut* hein ? j'ai fini ! ...me faites plus travailler j'ai fini ! ...*cligne et la regarde* Enyo ?
[20:12:16 15/11/11] Heath Jensen : (hello §)
[20:12:24 15/11/11] Enyo : *éclate de rire* Mon pauvre duc, ils vous ont complètement traumatisé. Combien de temps encore ?
[20:13:31 15/11/11] @ Eliam : ...une semaine et demi *soupire et se redresse pour s'assoir sur le sofa, regarde Enyo avec un sourire fatigué*
[20:15:20 15/11/11] Enyo : *s'assoit
à côté de lui et lui masse doucement les épaules.* Vous avez fait la
moitié... Autant dire que c'est presque fini. Tiens, je vous ai réservé
pour demain matin, grâce à Deidre. Vous pourrez récupérer un peu.

[20:15:21 15/11/11] @ Deidre : (A Enyo : Tu es médisante, sweetie. Je suis d'une adamantine fidélité... Et les machins ont déjà mangé. )
[20:15:32 15/11/11] @ Deidre : (Et bonsoir HEath)
[20:16:10 15/11/11] Enyo : (coucou Heath, oui Deidre, c'est pour ça que j'ai ajouté *sort* :/)
[20:17:08 15/11/11] @ Eliam : *sourit un peu plus* ...je pourrais faire la grasse matinée ou vous avez des projets pour moi ?
[20:18:00 15/11/11] Enyo : *rit
doucement* Ca, ça ne dépendra que de vous, monseigneur, mais si vous
avez envie de dormir, je ne vous ferai pas une scène. *Bécot sur le
crâne*

[20:18:05 15/11/11] @ Deidre : (Et je devrais garder pour moi cet adoraaaaable smiley juste pour ça ??? Tsss. C'est passke tu préfères çui là ? ^^)
[20:19:47 15/11/11] @ Eliam : ...*rit
un peu, fait semblant de réfléchir* ...je pourrais peut-être me reposer
assez dans la nuit pour...profiter de la matinée...d'une autre
manière...

[20:20:22 15/11/11] Enyo : (ah non, l'autre est mieux Very Happy)
[20:21:00 15/11/11] @ Hyrion : ( Eh stop les filles, on va vous en livrer des cartons entiers de smileys. Au pire.)
[20:21:07 15/11/11] Enyo : Mais ça me semble une trèès bonne idée. 'Voulez regagner votre lit ?Il est quand même un peu plus confortable que ce divan...
[20:21:29 15/11/11] Enyo : (merci tonton Hyrion !)
[20:22:51 15/11/11] @ Eliam : ...*regarde
le divan* ...il est très confortable après une journée pareil...je
crois que je vais le voler et le faire monter dans ma chambre...mais si
je demande au grouillots ils vont me réquisitionner pour le faire...

[20:23:33 15/11/11] @ Hyrion : (
* Soupir, s'allonge sur un canapé, des femmes à moitié nue lui brassant
de l'air avec des palmes * Je suis trop gentil, parfois. )

[20:25:30 15/11/11] Enyo : *rit*
Ne faites surtout pas ça, alors. Ou bien seulement dans une semaine et
demie. Vous voulez que je vous porte ? Je devrais bien tenir, hmmm, deux
ou trois empans.

[20:27:00 15/11/11] @ Eliam : ...non
ça ira *s'étire, baille* ...ma petite sieste m'a fait du bien...je vais
me servir un verre vous voulez quelque chose ? *se lève doucement*

[20:28:15 15/11/11] Enyo : La même chose que vous. *l'observe en train de bouger.* On dirait un p'tit vieux ! *rit gentiment*
[20:29:47 15/11/11] @ Eliam : ...attendez
qu'on soit demain matin, vous changerez d'avis...*sourit et va chercher
une bouteille de vin et deux verres qu'il pose devant le sofa avant de
se laisser tomber lourdement sur celui ci*

[20:30:54 15/11/11] Enyo : Ah
la la... On croirait que c'est résistant, un duc... Entre la chasse et
les jeux de lit, c'est pas l'entraînement qui vous manque, pourtant !
*verse le vin, malicieuse.*

[20:32:54 15/11/11] @ Eliam : ...je
suis pas entrainer a charrier du bois et a débroussailler des cabanes
moi... et puis c'est beaucoup moins drôle que les jeux de lit ou la
chasse...

[20:37:25 15/11/11] Enyo : Vous
trouvez ? *air innocent* Dites, c'est moi ou vous vous peignez les
cheveux avant toute chose, quand vous rentrez çà Kaamelott ? C'est pas
humain, une tignasse aussi bien coiffée après une journée de labeur.
*tâte les mèches façon pub l'Oréal, soupçonneuse*

[20:38:35 15/11/11] @ Eliam : ...bien
sûr que oui...c'est horrible de dormir avec les cheveux décoiffés comme
un épouvantail...*ferme un peu les yeux et boit doucement son verre de
vin*

[20:40:29 15/11/11] Enyo : Ca, c'est bien vrai. *se pelotonne sur le divan, la tête calée contre l'épaule d'Eliam, et profite du moment.*
[20:42:16 15/11/11] @ Eliam : *lui glisse une main dans les cheveux avec un sourire* ...au fait, je voulais vous parler d'un truc...
[20:43:16 15/11/11] Enyo : Hmm ? *boit une gorgette puis lève les yeux vers lui.*
[20:45:08 15/11/11] @ Eliam : ...j'ai
discuté avec Deidre et...enfin comme je vous l'ai dis quand on s'est
rencontré j'ai jamais eu de maitresse avant et je voulais savoir si vous
...enfin si nous étions d'accords sur les termes de cette
relation...*petit sourire d'excuse* excusez moi pour le manque de poésie
hein...je sais pas trop comment présenter la chose...

[20:46:56 15/11/11] Enyo : *fronce
légèrement les sourcils, un peu perdue.* Heuu... Vous savez, j'ai
jamais été maîtresse non plus, moi, avant. Pourquoi, j'ai fait un truc
qui vous a contrarié ?

[20:48:48 15/11/11] @ Eliam : ...non
non non pas du tout ! pas du tout *lui caresse doucement la joue avec
un sourire rassurant* ...c'est juste que la loi autorise la polygamie
pour les hommes mais pas pour les femmes... c'est Deidre qui m'a dit ça

[20:50:29 15/11/11] Enyo : *sourire en coin* Oui, il paraît. Mais on n'est pas mariés, alors ça nous concerne pas, si ?
[20:51:15 15/11/11] @ Eliam : ...ça concerne les maitresses officielles en fait...
[20:51:59 15/11/11] Enyo : Ah, d'accord. Donc vous prendriez bien une autre maîtresse mais vous osez pas me le dire ? *sourit* C'est trop mignon.
[20:53:46 15/11/11] @ Eliam : ...mais
pas du tout...c'est juste qu'officiellement vous avez pas le droit de
fréquenter quelqu'un d'autre mais je voulais que vous sachiez que vous
faites comme vous voulez hein...si vous avez le béguin pour un type
hésitez pas quoi...

[20:56:43 15/11/11] Enyo : *hésite
entre le rire et la perplexité.* D'accord, Eliam, c'est noté. J'ai
personne dans le collimateur à part vous, en ce moment, mais c'est noté.
*prend tranquillement une gorgée de vin.*

[20:57:33 15/11/11] @ Eliam : ...je tenais a ce que vous le sachiez...*boit a son tour, lui dépose un baiser sur le front*
[21:04:46 15/11/11] Enyo : Mais
vous allez arrêter d'être gentil comme ça ? Après, toutes les
maîtresses de Kaamelott vont être jalouses de moi. Bon, c'est déjà le
cas. *sourit et l'embrasse.*

[21:06:36 15/11/11] @ Eliam : *lui rend son baiser* ...arrêter d'être gentil ? ...c'est pas commun comme requète *sourit*
[21:08:46 15/11/11] Enyo : Ah bah, si vous voulez que j'aille voir ailleurs, va falloir être un peu moins gentil, oui. *sourire tendre*
[21:09:40 15/11/11] @ Eliam : ...je veux pas spécialement que vous alliez voir ailleurs...
[21:13:15 15/11/11] Enyo : Roo
mais je rigooole. *tût sur le nez d'Eliam du bout de l'index.* Bon, et
au cas où vous vous poseriez la question, ça me dérange pas non plus que
vous alliez voir ailleurs à l'occasion. Je vais pas non plus vous jeter
des donzelles dans les bras, mais vous voyez l'idée.

[21:14:58 15/11/11] @ Eliam : ...*hoche
doucement la tête et la regarde avec un petit sourire tendre*
noté...*la serre doucement contre lui* ...je tiens a vous vous savez...

[21:16:26 15/11/11] Enyo : *lutte
vaillamment contre l'attendrissement* Faites attention, messire, vous
devenez sentimental, là. Ca doit être la fatigue. *tire la langue.* Mais
moi aussi. Et vous le savez bien.

[21:18:08 15/11/11] Enyo : (re ♥️)
[21:18:19 15/11/11] @ Deidre : (Re les lapinous !)
[21:18:23 15/11/11] @ Hyrion : ( * Sursaute, pris de convulsions * )
[21:18:30 15/11/11] @ Eliam : ...c'est
pas un défaut d'être sentimental...et puis ça m'empèche pas d'assurer
dans d'autres domaines...*sourire amusé, l'embrasse dans le cou*

[21:18:42 15/11/11] @ Deidre : (... ? Oo Keskia, vous ?)
[21:18:44 15/11/11] Enyo : (une vraie arme de destruction massive, ce ♥️)
[21:19:38 15/11/11] @ Eliam : ( *utilise un taser pour calmer les convulsions d'Hyrion, comme ça, pour voir * )
[21:20:06 15/11/11] @ Deidre : (OO Maiiis ! Parait que c'est dangereux comme tout, ça !!! Vous allez le casser !)
[21:21:29 15/11/11] @ Hyrion : ( * Git, devasté physiquement, un bras pas au bon endroit, la langue pendante, une jambe plus loin * )
[21:22:34 15/11/11] @ Hyrion : ( La taser ca va, ca donne un peu de dynamisme, mais le coeur... Erf. )
[21:22:45 15/11/11] @ Eliam : ( ...zut *attrape la jambe, un rouleau de scotch dans l'autre main* ...au boulot )
[21:23:37 15/11/11] @ Deidre : (Ah parce que vous faites dans le bondage au scotch, vous ? *regard soupçonneux* Vous allez nous l'épiler, en plus.)
[21:25:50 15/11/11] Enyo : (on fait ce qu'on peut avec les moyens du bord :/)
[21:26:48 15/11/11] Enyo : (au fait, on va considérer que le RP Eliam/Enyo trouve sa conclusion habituelle ? :p)
[21:28:49 15/11/11] @ Eliam : ( on peu aussi continuer la discution, c'est comme vous voulez, on peut effectivement clore comme d'hab ^^ )
[21:30:12 15/11/11] Enyo : (ou alors, clore comme d'hab ET être surpris en pleine action parce qu'on est dans la salle commune... :p)
[21:30:22 15/11/11] @ Eliam : ( a voir ^^ )
[21:31:11 15/11/11] @ Deidre : (Oo Exhib, en plus......)
[21:32:16 15/11/11] Enyo : (en plus de quoi ? :p)
[21:35:44 15/11/11] @ Deidre : *fait,
lentement, le tour des remparts. Semble ne pas vraiment observer ce qui
se passe autour d'elle, les lèvres serrées. Passe parfois machinalement
sa main sur son ventre en murmurant des paroles douces emportées par le
vent. Finit par s'accouder aux remparts, plongeant son regard dans les
ténèbres extérieures.*

[21:35:55 15/11/11] @ Deidre : (En plus de vos vilenies !!!! :p)
[21:36:26 15/11/11] @ Hyrion : ( Par contre mes messages vont être un peu lent Deidre, mais je réponds hein, pas de soucis. )
[21:37:20 15/11/11] @ Deidre : (Oui, oui : je m'occuperai de mes salades Simsesques.)
[21:38:08 15/11/11] @ Deidre : (Pour
les deux petites choses priapiques : je peux faire débarouler une
presque pure jeune fille, si vous voulez mettre à mal votre réputation)

[21:38:34 15/11/11] @ Eliam : ( ...vilenies ? )
[21:40:14 15/11/11] @ Deidre : (Ben voui. Zêtes vilains, non ? Oô ... Vous oseriez pas mettre ça en doute !)
[21:40:34 15/11/11] Enyo : (non mais dites oui, Eliam, sinon on va pas en sortir :p)
[21:40:48 15/11/11] Enyo : (laquelle de jeune fille presque pure ?)
[21:41:32 15/11/11] @ Eliam : ( ...non mais là c'est la catapulte qui se fout du lance pierre ^^ )
[21:44:55 15/11/11] @ Deidre : (Enyo : Cass ! Eliam : je rêve ou vous me traitez de catapulteuse ? )
[21:47:17 15/11/11] @ Eliam : ( ...de catapulte Deidre ^^ de catapulte seulement )
[21:47:44 15/11/11] @ Deidre : (Mouais. J'vous surveille, cuistre. )
[21:47:44 15/11/11] Enyo : (rooo mais non c'est pas drôle, Cass est aveugle... :p)
[21:48:17 15/11/11] @ Deidre : (... Pis je suis pas vilaine !!! Je suis un choupi Bisounours Grognon !)
[21:51:02 15/11/11] @ Eliam : ( z'êtes mi-choupi bisounours grognon, mi-vilaine... ça vous va ? )
[21:52:45 15/11/11] @ Deidre : (... Allez, ça me va. ^^)
[21:53:15 15/11/11] @ Deidre : (Et donc, vous voulez être interrompus, ou bien je passe en mode pop corn ? Ce qui me gêne pas, je précise.)
[21:55:02 15/11/11] @ Eliam : ( on peut aussi faire avance rapide, prendre d'autre persos, jouer a trois...plein de trucs ! ^^ )
[21:55:37 15/11/11] Enyo : (l'infinité des choix me donne le vertige)
[21:57:25 15/11/11] @ Deidre : (Comme vous voul. ^^ Moi, j'ai juste envie de jouer.)
[22:01:06 15/11/11] @ Hyrion : ( Desolé pour l'afk )
[22:02:23 15/11/11] Enyo : (moi je suis pour l'interruption, ou pour jouer avec Guilan, parce que Guilan c'est mon chouchou. Après, c'est vous qui voyez !)
[22:03:51 15/11/11] @ Deidre : (Pas de sushi. *mode Woodstock activé*)
[22:05:45 15/11/11] @ Hyrion : *
Une présence se fait sentir non loin de Deidre, s'approchant. De
quelques pas lègers Hyrion s'approche, simple humain sans aura et sans
puissance, sa peau banal ne luisant guère plus. Ses mains jointes dans
son dos, il observe longuement Deidre avec neutralité, une cicatrice
sanglante et refermé barrant sa joue droite, ainsi qu'un ematome au
dessus de l'oeil droit. *

[22:10:09 15/11/11] @ Deidre : *lui
jette un coup d'oeil distrait avant de se retourner en écarquillant les
yeux* .... Je comptais vaguement vous faire la gueule, mais ça...
*s'approche un peu* Ca mérite un peu d'attention. ... Les... hm. Réseaux
de portails, tout ça... ça ne s'arrange pas ?

[22:10:51 15/11/11] @ Deidre : (Enyo : On peut faire un Melio/Guilan/Sio et on voit qui mange le petit lapin. Ca vous va ?)
[22:14:31 15/11/11] @ Eliam : (... je veux bien mais personne croque Guilan...)
[22:15:06 15/11/11] Enyo : (xD promis)
[22:15:53 15/11/11] Enyo : (je vous laisse poser le décor)
[22:16:19 15/11/11] @ Deidre : (Pas au château par contre... *air embêté*)
[22:16:42 15/11/11] @ Eliam : ( hum...bon, posez, moi je suis afk 5 minutes puis j'arrive )
[22:16:56 15/11/11] Enyo : (on n'a qu'à dire que Guilan traîne de force Melior à la taverne ^^)
[22:18:02 15/11/11] Enyo : (incognito comme dans l'Escorte)
[22:18:24 15/11/11] Siobhan : (.... Ca va être cocasse. ^^)
[22:20:18 15/11/11] Siobhan : *toujours
dans la même auberge que la veille au soir, boit une tisane plus près
du feu. L'auberge étant pleine de traine patins plus ou moins filous, a
laissé tomber l'incognito et profite de sa soirée tranquille*

[22:22:48 15/11/11] Melior :
moitié poussée à l'intérieur par un jeune homme en veste de cuir, voilà
une bourgeoise très mal déguisée : pourquoi entrer dans une auberge
avec un capuchon rabattu jusqu'au nez, et des charmantes chaussures
byzantines hors de prix qui dépassent ?*

[22:23:22 15/11/11] Melior : (changement decouleur, sinon on va confondre Sio et Melior)
[22:24:05 15/11/11] Guilan : ...entrez
je vous dis c'est sympa ! z'allez rouiller si vous rester dans ce vieux
chateau de pierre ! *aperçois Sio et lui fait un signe de main avec un
grand sourire*

[22:26:23 15/11/11] Siobhan : *hausse
un sourcil à l'arrivée des deux acolytes, puis l'autre, très haut, en
reconnaissant l'odeur de Melior. Indique à Guilan les sièges auprès
d'elle que viennent de libérer d'"honnêtes" marchands de peaux*

[22:28:16 15/11/11] Melior : *fonce
vers la cheminée, s'assoit, rapproche sa chaise d'un bon demi-mètre et
enfin seulement, regarde Siobhan.* Enchantée de vous revoir.

[22:30:08 15/11/11] Guilan : *fait de même et s'assoit près des deux jeunes femmes* coucou Siobhan !
[22:30:35 15/11/11] @ Hyrion : ( Promis Deidre, j'essai de me rendre dispo, bientôt fini, monstre couché )
[22:31:32 15/11/11] Melior : (ah oui : "rapproche sa chaise *du feu". Pardon.)
[22:31:43 15/11/11] Siobhan : *se
penche et éloigne la cape de Melior de l'âtre. Demi sourire aimable*
Vous cramez pas. ... Vous devriez pas suivre les mauvais garçons,
m'dame. Surtout toute seule. *ton infiniment amusé*

[22:32:17 15/11/11] @ Deidre : (Pas de soucis, j'ai dit. Mes salades vous disent merci.)
[22:34:49 15/11/11] Melior : *demi-sourire*
Vous connaissez le petit écureuil, je crois ? Quand il a décidé quelque
chose, il est absolument impossible de faire autrement, *plus bas* à
moins de le croquer*, et ce soir il avait décidé de m'encanailler.
*soupir dramatique.*

[22:37:15 15/11/11] Guilan : ...roooh
hé moi je rend service aux jolies dames ! venir a kaamelott sans voir
la taverne ça se fait pas *rit* vous voulez boire quoi ?

[22:40:51 15/11/11] Melior : *lève
les yeux au ciel* Votre sang, jeune homme. Mais vous pouvez me
commander ce qu'il y a de moins cher, histoire de ne pas attirer
l'attention encore un peu plus. *se tournant vers Siobhan* Vous n'avez
pas froid au yeux... Qu'est-ce qui vous manque dans la forêt ? La
compagnie des humains ? *question posée ingénument, sans sarcasme*

[22:41:03 15/11/11] Siobhan : Ca
ne se... fait pas. ... Intéressant concept. Je veux bien un pichet de
cidre, Guilan. Quant à le croquer... *sourire dévoilant ses dents*
Attendez qu'il fasse meilleur.

[22:41:20 15/11/11] @ Hyrion : *
Regardant Deidre avec un sourire fin bien à lui, il penche la tête de
coté et murmure d'une voix posé * ...Cela se voit-il tant que cela ?
Effectivement, non. Et je crois avoir mûrement fait les frais de
l'acceuil humain des classes laborieuses de vos terres. Une belle
experience, j'adore. * Passe une main sur sa cicatrice en froncant les
sourcils mais souriant, il l'enlève rapidement emettant un petit bruit *
...Etrange, etrange. Quelel douleur, quelle energie.

[22:41:32 15/11/11] Siobhan : Les affaires, madame. Je vends, et eux achètent.
[22:42:56 15/11/11] Melior : Oh, bien sûr. Tiens, vous aussi, vous attendez la belle saison ? *regard glouton vers Guilan*
[22:43:45 15/11/11] Guilan : ...bon
alors deux pichet de cidre et du rhum pour moi ! *fait signe a la
serveuse* ...dites pas des trucs comme ça Reine Melior, c'est tous des
clodos ici, ils savent même pas a quoi ressemble une reine...*s'arrête
et regarde les deux femmes* ...hé non mais oh ! je vous ai déjà dis que
vous me mangerez pas...*tire la langue puis rit*

[22:45:48 15/11/11] Melior : Non,
mais répétez une troisième fois "reine", et aussi fort que les deux
premières, pour voir ? *soupir* L'incognito, c'est plus ce que c'était.

[22:46:14 15/11/11] @ Deidre : *fronce
les sourcils* Vous devriez soigner ça. Si ça s'infecte -si ça peut
s'infecter- ça peut faire très mal. *se mordille la lèvre avec une vague
inquiétude*

[22:48:07 15/11/11] Siobhan : Je
n'ai pas besoin d'attendre si longtemps. Mes cycles sont plus courts,
et j'apprécie assez ce sautillant personage pour garder juste ce qu'il
faut de sang froid. Enfin, jusqu'à présent. *léger rire* Et donc,
l'encanaillement, vous en pensez quoi, Melior ? La taverne la plus...
étonnante de Bretagne.

[22:50:13 15/11/11] Guilan : ...vous
voyez elle elle veux pas me manger...et en plus elle est plus ouverte
niveau galipettes ! elle attend pas les petits oiseaux...*rit et
soupire, faisant signe a la serveuse de servir le cidre et le rhum*

[22:51:08 15/11/11] Melior : *regarde
pour la première fois autour d'elle.* Il faut répondre sincèrement, ou
quelque chose qui ne vexera pas trop Guilan ? *sourit* Je me disais bien
que vous trouveriez de quoi patienter.

[22:53:00 15/11/11] @ Hyrion : Le
temps de l'infection, je serais déja reparti à mes vrais atours et vers
les portails ma chère. Mais racontez-moi plutôt le desolant feuilleton
qui nage devant vos yeux. Quels sont vos maux ? * Il s'approche avec un
air serieux et..Très humain. *

[22:53:01 15/11/11] Siobhan : Je
pense que le concept de "patience" est plus ou moins inconnu à Guilan.
*demi sourire* Oh, vous avez de la chance, il y aura peut être de la
bagarre, ce soir.

[22:56:11 15/11/11] Guilan : ...chouette de la bagarre ! *se retourne, enthousiaste* c'est encore l'unijambiste qui essaye de faire des trucs a la serveuse ?
[22:59:06 15/11/11] Melior : *se carre dans son fauteuil.* Vous croyez qu'il y aura des projections de sang jusqu'ici ? *petit aperçu de langue fourchue*
[23:04:53 15/11/11] @ Deidre : *se
détourne en plissant les lèvres* C'est vous qui me faites stresser.
Avec vos histoires de choix et de démons et de... Maintenant, j'ai peur.
Et... Quand je stresse, je cogite. Et c'est pas bon pour ma petite
tête. *regard de reproche*

[23:07:54 15/11/11] @ Hyrion : Vos
songes et vos questions ont ammenés ces réponses que je vous ai donné.
Je vous ai donné un constat basé sur des faits nuancés, je ne suis pas
responsable ni commenditaire. Cessez ce regard de repproche dès
l'instant, Deidre. * Sourit calmement, mais sa voix est lourde - malgré
ses pouvoirs absent, quelque chose de latent se fait tout de même
sentir, une verité caché de son reèl etat qui fait peser lourd de
menaces ses paroles -, regarde longuement Deidre. *

[23:09:24 15/11/11] Siobhan : Nan.
Une bagarre entre filles. Pour un sombre machin de petit ami -souteneur
?-volé. JE n'ai pas tout compris, je crois. Quant au sang... Il parait
que l'une d'entre elles aurait un couteau. ... Et si ça vous botte, je
peux vous fournir en sang, hein. Ce sera de l'animal, mais bon.

[23:12:44 15/11/11] @ Deidre : *regarde
par dessus le parapet, répond lentement* Et quand bien même je vous en
voudrais. N'est il pas normal d'en vouloir aux démons ? Ce n'est pas
parce que... parce que je vous aime bien que je ne puis vous en vouloir,
à tort ou à raison. Et puis... Ma punition était déjà contenue dans ma
question, effectivement. Que peut il m'arriver de pire concernant cette
enfant ? *regard légèrement voilé, presque sourire* Et je ne puis vous
détester très longtemps. Vous devriez le savoir.

[23:13:29 15/11/11] Guilan : ...bagarre entre filles ? ooooh...ça c'est amusant... vous allez participer siobhan ?
[23:13:36 15/11/11] Melior : Ah,
non merci. Pour le sang et la chair animale, j'ai tout ce qu'il me
faut. *soupir de martyre* Mais pourquoi a-t-il fallu que je me mette au
régime sec par un hiver aussi rigoureux...

[23:17:09 15/11/11] Siobhan : A
vaincre sans péril on triomphe sans gloire, Guilan. Ce ne serait pas
très... esthétique. Et un cou brisé ferait tâche dans le décor. ...
C'est vrai, ça, Melior... Pourquoi ? Pour ne pas attirer l'attention ?
Ou par affection pour les rongeurs ?

[23:17:34 15/11/11] @ Hyrion : *
S'approchant d'elle, chuchotant presque pour elle seul, il lui ecarte
une mechère de cheveux par la placer derrière son oreille, d'une main
finé mais certi de petites coupures pas jolies. * ... L'odre
s'effectue avec les desordres des choses, qui font tenir en branle un
equilibre fonctionnant par la nuancé et le contraire d'un monde. Les
démons oeuvres tout commes les anges. Nous sommes des architectes,
Deidre. Le pis qui puisse arriver a cette enfant...Je ne saurais le
dire, sinon que si elle ne nait pas humaine, c'est qu'alors elle sera
soumise à de projets autres qu'une simple existence sur cette terre
vaste mais fade. Les vertus sont des vices... de l'un ou l'autres démons
et anges chuchotent ces derniers tour à tour. Il n'y aura pas de chute
si votre enfant trouve une place à sa naissance, que cela soit dans un
camp dans l'autre.

[23:18:15 15/11/11] Guilan : *les
regardes* oui c'est vrai pourquoi vous faites ça ? non parce que bon a
part me manger moi je vois pas ou est le soucis...*sourit*

[23:23:24 15/11/11] Melior : *embarrassée*
J'ai eu les yeux plus gros que le ventre, un jour. Ca m'a coûté une
petite cicatrice et la promesse de ne plus manger d'humains, du moins en
Bretagne. *soupir*

[23:24:22 15/11/11] @ Deidre : *écoute
Hyrion avec attention, réfléchit quelques instants, murmure* Je veux
que mon enfant... que mes futurs enfants aient un coeur. Qu'ils aiment
ou détestent, qu'ils... qu'ils ne soient pas aussi marmoréens que vous
l'êtes parfois. Je veux les chérir et les aimer, parce que ce seront des
enfants, pas parce que ce seront de puissantes créatures.

[23:26:30 15/11/11] Siobhan : Quelqu'un
vous a blessée ? *siffle entre ses dents* Hé bien. Mes félicitations à
ce brillantissime individu. ... *ton TRES amusé* Quand je vais dire en
Assemblée que la reine des Nagas a été blessée en Logres... Il va y
avoir du barouf ! *léger rire*

[23:29:52 15/11/11] @ Hyrion : ...Le suis-je, vraiment ? * Cherchant son regard, intrigué, curieux, mais etrangement troublé *
[23:32:51 15/11/11] Guilan : ...oh alors quand vous parlez de me manger vous êtes pas sérieuse *rit*
[23:33:52 15/11/11] Melior : *regard
scandalisé à Siobhan* Vous n'allez rien dire du tout à aucune assemblée
! Non mais de quoi j'aurais l'air ? *se tourne vers Guilan* Ne soyez
pas trop sûr de vous, monsieur l'écureuil. Si je suis certaine de ne pas
me faire prendre, je crois que je pourrais courir le risque.

[23:36:31 15/11/11] Guilan : ...*sourire
confiant* ...certaine de ne pas vous faire prendre peut-être...mais moi
je suis certain que vous ne m'attraperez pas ! *rit*

[23:37:00 15/11/11] @ Deidre : *hausse
les sourcils* Si vous l'êtes ? Mais... Oui ! Vous... *essaie de
rassembler ses pensées* Vous agissez... de façon rationnelle, en accord
avec ce que vous êtes, ça oui. Mais... Pour le démon des flammes... Vous
êtes parfois étonnament... froid. *pose doucement la main sur la
poitrine de l'être, au niveau du coeur* Comme si vous attisiez les
passions des gens... et que vous n'en ressentiez rien, sauf un peu de
plaisir. ... Comme si vous étiez désincarné, vous saisissez ? *fait
claquer sa langue* JE ne suis pas très douée pour ce type de discours.

[23:39:14 15/11/11] @ Hyrion : *
Regarde longuement Deidre, l'écoutant. Sa peau est tiède, son contact
si peu chaud maintenant. Revenant à Deidre, il plisse le regard, le
fronce, regardant le vide, puis une minuscule larme vient basculer d'un
de ses yeux pour venir tomber sur son visage. Hyrion fronce encore plus
les sourcils, passant un doigt delicat sur l'endroit, intrigué *
...Qu'est-ce...

[23:39:20 15/11/11] Siobhan : *réfléchit,
a l'air de suprêmement s'amuser* Je ne sais paaaaas... Vous imaginez le
prestige que je retirerais d'une histoire telle que celle-ci ? JE pense
que j'enterrerais tous les conteurs de la soirée... *observe le jeu des
deux autres protagonistes avec un sourire* Attendez qu'il fasse chaud,
Guilan. Vous pourrez tenter de lui échapper... et si ça ne marche pas,
la finalité de la chose ne sera pas aussi douloureuse.

[23:41:36 15/11/11] @ Deidre : Une larme. *ton très doux* Pourquoi elle coule, ça par contre... Pas la moindre idée. ... Vous ne vous sentez pas bien ?
[23:45:26 15/11/11] @ Hyrion : Et
bien, non...Voyez-vous, je...Non. * Sourit intrigué de lui-même,
revient à la larme sur son doigt, cligne plusieurs fois du regard *
Quelles sont ces effluves si odorantes et fortes qui parcourent mon
coeur, et l'ensserre. Et bien, comme cela est interessant...* Regarde
vers Deidre, une autre larme, puis une autre, enfin Hyrion rit doucement
et s'essuit avec precaution, comme prenant garde aux larmes même. *
Je...Je....Je vais vous dire que j'ai hâte de reprendre mon etat, après
la reouverture des portails...Vous...Oh... * Sa bouche affiche un air
interdit et son menton tremble legèrement, son regard se brouillant
d'humides, il sourit pourtant. *

[23:48:52 15/11/11] Melior : *hausse
les épaules, doublement vexée.* D'abord je ne pouvais pas savoir que...
Bref, je ne vais pas vous en donner davantage à raconter. Et vous,
Guilan, je vous montrerai un jour. *sourire plein de dents*

[23:51:15 15/11/11] Siobhan : *fait
la moue* Melior, vous êtes mauvaise joueuse. S'il y a une histoire, il
FAUT la conter ! Ne serait ce que pour prévenir d'innocentes serpentes
contre les vilains Bretons ! *yeux qui pétillent*

[23:53:12 15/11/11] @ Deidre : *penche
la tête de côté, l'observant avec curiosité* Mais que vous arrive t'il,
au juste ? Vous voulez vous assoir ? *tire un minuscule mouchoir de son
décolleté et le tend à Hyrion* C'est à la fois... intéressant... et
terriblement effrayant, là.

[23:54:01 15/11/11] Melior : Hum,
ce seraient plutôt les vilaines Grecques et leurs chiens des enfers.
Mais je ne tomberai pas dans le panneau, Siobhan. *regard amusé*

[23:55:36 15/11/11] @ Hyrion : Et
bien, c'est à vous de me l'expliquer, je connais l'anatomie humaine et
ses ressorts, mais point du coté ou vous l'entendez, de fait. Et...Dans
un corps bien humain et mortel comme vous possedez, il semble que
certaines choses se lâchent de gré. Quelle etrangeté. * Prends le
mouchoir, s'essuit les yeux doucement avec. Le retends à Deidre *
....Ces choses ne dureront pas, rassurez-vous.

[23:55:37 15/11/11] Guilan : ...je
pige rien mais ça a l'air marrant ce que vous racontez...et...reine
Melior...plus vous serez sûre de m'attraper, plus ça sera drôle de vous
voir échouer *grand sourire*

[23:56:08 15/11/11] Siobhan : Tout
cela est très décevant. Je serai donc obligée de broder. *regarde en
l'air d'une manière tout ce qu'il y a de plus innocente*

[23:58:24 15/11/11] @ Deidre : Eh
bien... On pleure de joie, de peine, de douleur, de fatigue... Mais
comme vous ne semblez faire état d'aucun de ces... états... Je ne sais
que vous dire. ... *sourit* Dans un conte, ce que j'ai dit aurait brisé
la carapace de glace entourant votre coeur et libérant vos émotions
contenues dans cette gangue. *hausse une épaule* Mais on n'est pas dans
un conte.

[23:59:44 15/11/11] Melior : Oui,
oui, vous m'avez l'air d'une brodeuse... *rit en imaginant Siobhan
tirer l'aiguille.* Guilan, arrêtez de m'appeler comme ça, à la fin, ils
vont me prendre pour Guenièvre et ça va être le lynchage. Et je vous
aurai !

[23:59:47 15/11/11] Guilan : ( c'est marrant d'entendre un personnage fictif dire "on est pas dans un conte"...)
[00:00:41 16/11/11] @ Hyrion : (
Surtout dans un truc avec des reines serpents, des démons en feu, des
loup-gawous, des rois, des chevayiers... Des prince, des voleurs...)

[00:00:50 16/11/11] Guilan : ...Guenièvre
? faudrais être aveugle pour vous prendre pour Guenièvre ! parce que
autant vous êtes trèès jolie, autant elle...*grimace* ...et vous m'aurez
pas *lui tire la langue*

[00:01:18 16/11/11] @ Deidre : (On n'a pas commencé par "il était une fois", donc, c'est pas un conte, na.)
[00:01:42 16/11/11] Melior : (on a commencé par trois coups de buccin)
[00:02:30 16/11/11] Siobhan : *toujours en grande contemplation plafonnesque* LEs serpents ont le sang froid, mais... Les titillez pas trop, Guilan...
[00:02:53 16/11/11] Siobhan : (Guilan et Mel, la version médiévale de Tit et Grominet)
[00:02:54 16/11/11] Guilan : (
...et puis parti comme c'est parti...vu le nombre de personnages ça ne
finira pas par "il vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" ...ou
alors ce serait une sorte de ménage a vingt....)

[00:03:05 16/11/11] Melior : (xD)
[00:03:25 16/11/11] Guilan : ( ouaip ! tout a fait XD )
[00:03:25 16/11/11] @ Deidre : (MAis quel intéressant concept !!! ^w^)
[00:04:45 16/11/11] @ Hyrion : ...Qui
sait, Deidre. Qui sait. * Penche la tête legèrement, avec un regard
plus doux et bien humain, presque amicalement simple. Il se penche sur
la rambarde avec un très beau sourire relevant ses joues fines *

[00:05:32 16/11/11] Guilan : (
le ménage a 20 ? en prenant en considération des machins comme Guilan,
Hyrion, Unravel, Sigurd, siobhan, Silas, Aka ...Ect... ça risque de mal
finir )

[00:06:38 16/11/11] @ Deidre : (Nan, mais suffit qu'ils se causent pas, hein, pour qu'ils restent heureux...)
[00:07:36 16/11/11] @ Hyrion : (
J'vous préviens, je prie pour celle( ou celui ) qui se retrouve sous
les sabots d'Unravel. Si c'est un mec, je...Non rien. * frisonne *
L'pauvre. )

[00:08:35 16/11/11] @ Deidre : (Les demoiselles qui ont croisé Unravel avaient l'air ravies, pourtant...)
[00:09:13 16/11/11] Melior : *regarde ses ongles.* J'ai quand même un quart de sang humain. Et je vous aurai.
[00:09:28 16/11/11] Melior : (Deidre > Aaaaah ? Oo)
[00:10:11 16/11/11] @ Deidre : *va
s'accouder à côté de lui, silencieusement. Puis passe sa main autour de
son bras et laisse son regard se perdre sans le noir*

[00:10:29 16/11/11] @ Deidre : (Mel : Eh oui !!! *va farfouiner dans les archives*)
[00:13:17 16/11/11] Siobhan : *se
passe la main sur le visage en étouffant un rire* On dirait deux
gosses. *se lève* Vous m'excuserez, demain, je me lève à l'aube : je
chasse. *yeux soudain brillants* .. Si vous tombez en catatonie en
passant la porte, je vous offre l'hospitalité, Melior. Je ferai des
efforts pour n'abuser de personne cette nuit, promis. *regard amusé à
Guilan* Sinon... Au plaisir de vous revoir très bientôt. *s'éloigne sans
bruit*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Archives Novembre le Mer 16 Nov 2011 - 22:51

[16:00:51 16/11/11] Vaan Gareth : *Affaissé sur un tabouret entre l'auberge des Deux Renards et les autres maisons alentours du village, le capitaine picte passe une sorte d'enduit sur ses bottes avec une brosse, mixture ressemblant à de l'huile, de la graisse et des choses etranges. Il semble très à ce qu'il fait, yeux plissés. Une de ses mains effectuant le geste tremble legèrement, peu précise semble t-il à cette finesse de mouvement. Des hommes en armes passent et le salue, il ne répond pas. *
[16:04:14 16/11/11] Siobhan : *débouche d'une rue adjacente en grande conversation avec une brute aussi haute que large, qui finit par lui taper sur l'épaule et rentrer dans l'auberge. Elle s'apprête à tracer sa route quand ses narines frémissent, qu'elle cligne plusieurs fois des yeux, puis éternue. Ses yeux font le tour de l'endroit pour se poser sur Gareth. Haussement de sourcil droit, approche et arrêt prudent à un bon mêtre* Cette odeur est prenante, j'ai failli ne pas vous reconnaitre.
[16:06:42 16/11/11] Vaan Gareth : ...Prenante, mais necessaire. * Jette sèchement sa brosse dans le sceau à coté, puis se redresse sur son tabouret et la regarde d'un air muré et nerveux. * ...Vous savez ce que j'suis en train de faire, ou pas la moindre idée ? * Chausse une des bottes, reniflant *
[16:08:08 16/11/11] Siobhan : *secoue la tête* Pas la moindre idée. ... Vous voulez éloigner les nuisibles ?
[16:11:24 16/11/11] Vaan Gareth : *Lève les yeux au ciel, crache nonchalement de coté, puis remet l'autre *
... Cet enduit, un mélange de graisse animale, de cuir fondu et d'huile, impermeabilise les bottes, ce qui permet que l'eau ne s'infiltre pas. Par exemple si je marche dans la flotte, dans une rivière... Je n'attrape pas la crève, ni des virus de merde, ni quoi que ce soit. C'est un rien qui change tout pour continuer de vivre sur le long terme.* Se relève et donne un coup de pied nonchalant dans le tabouret qui valdingue plus loin tristement. Le picte ramasse un couteau à coté. *

[16:16:07 16/11/11] Siobhan : *l'écoute attentivement, penche la tête de côté* Hm, je vois. *suit le trajet du tabouret avec un peu d'étonnement* Ca présente de plus l'avantage appréciable de vous sentir arriver de loin. *très léger sourire* Dans l'hypothèse où l'on voudrait connaitre vos déplacements, bien entendu. Vous êtes en service, ou j'ai le temps de vous offrir quelque chose... à boire ou à manger ? ... En guise de, disons, préambule à un remerciement plus officiel.
[16:20:19 16/11/11] Vaan Gareth : ... Écoutez, ça sèche en quinze minutes, après séchage, ca ne sent plus rien donc commencez pas à raconter n'importe quoi. C'est facile de critiquer. *La regarde, plissant les yeux* Vous, vous avez vraiment de la veine de pas etre crevée au bout d'une corde, vous êtes au courant ou il faut que vous preniez le temps de réfléchir encore un peu ? Pour les remerciements, ca m'est egal. Vu le merdier que vous avez foutu. Je vous suit, mais pas longtemps, j'ai du boulot après. * hoche de la tête rapidement *
[16:25:57 16/11/11] Siobhan : Je crois que ce qui me manquerait chez vous serait définitivement votre caractère enjoué, si je devais quitter complètement Logres bientôt. *se dirige vers l'auberge, hésite* Intérieur ou extérieur ? Il y a des brochettes, par là. *indique un coin de la place* ... Quant à avoir conscience que je pourrais -devrais à en croire certains- être morte... croyez bien que je le sais. Mais... Entre le fait que je suis provisoirement vivante, et celui que vous avez éliminé de façon plus ou moins définitive, la personne qui me pourrit la vie depuis ma naissance... *hausse une épaule, rire un peu étonné* je trouve une saveur inconnue à tout ce que je fais.
[16:29:10 16/11/11] Vaan Gareth : ...C'est pas moi qui l'ai eliminé, j'ai pas pu faire grand chose. ...C'etait le gosse là, le petit noble qui était en taule, et il y avait aussi un chevalier. ... Et... le Sarmate. * fronce les sourcils, songeur, puis revient à elle * Intérieur, il fait froid dehors. Tant mieux si vous vivez mieux ainsi, le massacre aura au moins satisfaite une personne. * la suit *
[16:31:13 16/11/11] Siobhan : *stoppe net et fronce les sourcils* Le massacre ne m'a PAS satisfaite. Je ne voulais pas attirer Vulk chez vous. C'est la dernière chose que j'aurais voulu faire, et ce pour diverses raisons. .... Vous ne pensez pas que j'ai fait ça sciemment, j'espère ?
[16:34:24 16/11/11] Vaan Gareth : Je commence à me demander, et pas que moi d'ailleurs, si le nom de lycan ne rime pas avec merde. * siffle entre ses dents en fixant Siobhan d'un air amer et froid * ...Ça doit être inhérent à la race, de laisser derrière soi qu'un sillon d'emmerde et de morts sans pouvoir y changer grand chose ni même prendre ses responsabilités.
[16:39:17 16/11/11] Siobhan : *pâlit intensément* ... Et que voulez vous au juste que je fasse ? J'ai fait parvenir un peu d'argent aux familles, mais ça ne représente rien au regard de ce que ça leur a coûté. Vous voulez quoi ? Que j'aille implorer Arthur de m'abattre comme un animal atteint de la peste juste pour le préjudice qu'un membre fou de ma race vous aura fait ? Ça vous aiderait de me voir morte ? *porte la main à sa ceinture, sort sa dague et la tend à Gareth* Il n'y a pas suffisamment d'argent pour que ça me
soit fatal en une fois. Mais en visant la poitrine, 4 ou 5 coups feront l'affaire. *la voix est glacée, mais le poignard ne tremble pas*

[16:44:53 16/11/11] Vaan Gareth : Non ! Ce qui m'aiderait c'est qu'a chaque fois que je vous voie, d'avoir au moins le temps de signifier ce que vous continuer de représenter pour moi et ce sans avoir à essuyer toute une serie d'emmerde dont vous faites partie ! Merde ! * Lui prends le couteau des mains, le balance à travers l'auberge, les gens se mettent tous à terre, l'aubergiste met les mains en l'air - aucun rapport - par reflexe, ne sachant pas lui même pourquoi. Le picte foudroie Siobhan du regard * ... Je ne sais plus quoi faire avec vous ! Ni que faire pour que je puisse vous garder en vie face aux autorités suprèmes de Logres, ni même calmer la populace ! Vous devriez le savoir, que....Que putain vous m'êtes chère ! Siobhan, arrètez vos conneries ! * Jette peu après un regard circulaire vers l'auberge ou l'ambiance s'est mortifié de silence. Le capitaine revient à Siobhan, d'un air melé d'amertume, de colère mais aussi de blessure crue. Il ferme les yeux en serrant les dents, une veine palpitant sur son front *
[16:51:42 16/11/11] Siobhan : ... *le dévisage, se demandant visiblement si ils parlent bien la même langue, puis jette un oeil désemparé à la salle, va ramasser son coutelas, et dit d'une voix qui se veut ferme* Le spectacle est fini. *a l'aubergiste* Nous allons dans la salle du fond, amenez à boire. .... Venez, Gareth. S'il vous plait. *passe dans une petite salle, sans doute utilisée pour les trucs plus ou moins louches type combats de chiens ou autres, se pose à une table et ôte sa cape* .... Il est quand même terrible qu'on ne puisse se parler qu'en se criant dessus... *se passe une main sur le visage. Une fille de salle, courageusement envoyée par l'aubergiste et terrorisée, entre rapidement, pose un cruchon et deux verres sur la table, puis s'éclipse*
[16:54:14 16/11/11] Vaan Gareth : *S'assoit à son tour, se passe une main sur le front, dans les cheveux puis laisse tomber sa tête contre le bois de la table. Front contre meuble, caché sous sa tignasse entremelé et brune, il tapote du bout des doigts les bords de la table, puis redresse la tête rapidement, expirant. D'une voix eraillé, à la serveuse * ... Merci.
[16:58:06 16/11/11] Siobhan : *sert le vin en surveillant le picte comme du lait sur le feu, fait glisser le gobelet vers lui* ... Et si vous m'expliquiez ce que je dois faire pour.... éviter les ennuis ? Je ne franchis plus les limites du château, c'est un fait. Je ne fraie plus qu'avec des gens que ma nature indiffère, soit qu'ils m'apprécient malgré elle, soit parce qu'ils jugent ce que je leur fournis plus importante que ma dangerosité potentielle. Je me suis éloignée à la pleine lune. .... Il faudra que je retourne en Calédonie, c'est ça ? *n'a pas l'air emballée par l'idée*
[17:01:30 16/11/11] Vaan Gareth : *La regardant un long moment, il fini par tendre une main vers elle * ... Non, laissez tomber, j'aurais pas du geuler...Je deviens de plus en plus une bouilloire fumante, je crois. Je suis fatigué d'essayer de mettre un semblant de dignité securitaire dans ce bordel que l'on appellent royaume. Essayez juste d'avoir une vie normale Siobhan, s'ilvouplait. Pour moi. * Elève sa main *
[17:08:48 16/11/11] Siobhan : *hésite, puis prend la main tendue entre les siennes, puis la fixe* ... Une vie normale... sous quelle aune ? Pour une humaine ? Pour une lycane ? ... Ou pour moi ? Vous savez, je... n'avais pas imaginé que ça se passerait ainsi. Sinon, je ne me serais pas approchée de terres peuplées et aurais emmené Vulk plus loin. Je sais la responsabilité que j'ai dans tout ça. Et je ne voulais pas vous mettre, disons, en porte à faux avec vos supérieurs. Je trouve que vous êtes.... intéressant et j'évite de mettre dans l'embarras les gens que j'apprécie. En général. *lève finalement des yeux hésitants vers lui* Je vais tenter de me fondre un peu dans le décor. On verra si ça marche.
[17:12:14 16/11/11] Vaan Gareth : Voilà, fondez vous dans le décor et faites vous petite par pitié. Honnêtement, je ne veux pas avoir à mourir pour une defaillance sociale, du genre qu'il s'est passé. Parce que c'est sûr que je vais en crever, j'aurais pu d'ailleurs l'autre jour vous savez ? Mais ca été plusieurs de mes hommes. Et finalement, qui est allé voir les familles, bien en vie, moi qui ai enrôlé ces mecs... Et qui les a finalement mené à crever comme des merdes dans quelque chose que personne n'avait vu venir. * Serre doucement sa main *
[17:16:38 16/11/11] Siobhan : *esquisse un mouvement de recul, yeux colériques* Mais ien sûr, que j'ai vu que vous aviez failli en crever, bon sang ! Je... *retire sa main d'un geste sec* Heureusement qu'Artheon vous a... emmené, moi je ne voyais que le sang. ... *boit son gobelet d'un trait, se frotte les yeux* Je vais finir par croire que les autres ont raison. Nos races sont pas faites pour se comprendre, même si on provient de... vous. *se frotte les yeux*
[17:19:41 16/11/11] Vaan Gareth : ... Je cherche plutôt Siobhan, ce qui à pu deconner entre nous, vous savez. * La regarde un moment, puis boit son verre et regarde ailleurs * ... Pourquoi les choses vont-elles comme ça, de travers, comme un oiseau qui bas de l'aile alors que le temps est à l'envol. Nous ne méritons pas ça.
[17:22:43 16/11/11] Siobhan : *léger rire* Ce qui déconne ? Vous êtes la loi. Et moi quelque chose qui aux yeux de celle ci, est une infraction en raison de son existence. Ce qui est étonnant, c'est que ça ait marché. *mi voix* Et que le fait que ça ne marche... plus nous rende apparemment aussi... tristes l'un que l'autre.
[17:27:12 16/11/11] Vaan Gareth : *La regarde dans les yeux, affiche un air peiné et déglutit lentement, une boule enserrant sa gorge, il ne trouve rien à dire. * .. * Finit par acquiescer avec un visage décomposé *
[17:29:24 16/11/11] Siobhan : *le regarde, puis reprend d'une voix hésitante* ... Il y a une solution, mais qui me rendrait... *hausse les épaules* franchement plus bonne à grand chose. Et fondamentalement... Dépendante. On ne peut pas dire qu'elle me tente.
[21:49:59 16/11/11] Vaan Gareth : ... Alors n'y pensez pas, ne sacrifiez pas votre identité pour satsifaire un parti et donner de quoi avoir du calme à quelque chose, ou autre. N'en parlons même pas. * La fixe, songeur *
[21:55:01 16/11/11] Siobhan : Alors, je n'ai pas vraiment de solution miracle. Je ne voudrais pas... Perdre les amitiés que j'ai réussi à créer *léger sourire* parce que ce n'est pas chose aisée pour moi, mais... Je pense qu'agrandir la cabane et aller trapper cet hiver pourra... faire retomber le soufflé. *soupire, s'avachit sur la table et pose son menton sur ses bras croisés*
[22:00:26 16/11/11] Vaan Gareth : D'accord. Par contre, je vous demanderais de faire gaffe quand vous êtes seule, chez vous, dans votre cabane en forêt.. * Regarde Siobhan d'un air averti et sombre *
[22:05:05 16/11/11] Siobhan : *lève les yeux et le ragarde un moment* ... A moins de venir à plusieurs armés d'argent... Je ne suis certes pas Vulk, mais... JE sais quand même me défendre. ... *réfléchit* Si toutefois cela m'est permis. ... Cela est il permis, ou il faut que je me taille en cas de confrontation ? *ton désabusé, ferme les yeux et enfouit le nez dans des bras*
[22:07:07 16/11/11] Vaan Gareth : C'est... Le... * Regarde la table, d'un ton plus bas et grave * ...On à un problème je crois. Un gros problème. * reste figé, suivant son regard *
[22:09:28 16/11/11] Siobhan : *relève la tête* Encore ? ... Et c'est quoi ? *ne change pas de position, mais son corps se tend, hypothétiquement prêt à se déplacer très vite au cas où*
[22:14:00 16/11/11] Vaan Gareth : C'est...Vous savez... Je sais pas si vous voyez... L'immense gladiateur étranger qui était là... Vous voyez de qui je parle ? *L'observe, la mâchoire serrée*
[22:16:59 16/11/11] Siobhan : Oui. Il a été blessé, on m'a dit. Il a décidé d'éradiquer les lycans ? ... Alors oui, on a un problème. *regarde autour d'elle*
[22:17:35 16/11/11] Vaan Gareth : Non...Non...C'est pas ça... * Déglutit et fronce les sourcils, dans un souffle * ... Il a été mordu.
[22:20:35 16/11/11] Siobhan : ... *pâlit immédiatement* Oh merde. *se lève* Et il est où ? Il y a encore des chances pour que ce ne soit pas... Il faut qu'il ait été à l'article de la mort. Et même après ça, certains n'ont pas été... ... Où se trouve t'il ? Je pourrai peut être sentir si...
[22:32:55 16/11/11] Vaan Gareth : *Secoue la tête * ..Il a...Bien été salement amoché. Aux bons soins de l'infirmerie, il ne pouvait plus bouger tellement il etais pété de partout. Et à un moment...Disparu, il à laissé derrière un sillon pas joli joli. ... On... Doit... Craindre quelque chose, hein, n'est-ce pas ? * Se lève aussi, agite une main en signe d'apaisement *
[22:37:26 16/11/11] Siobhan : *se rassied lentement* Oui... Surtout s'il est infecté et qu'il s'enfuit sans savoir ce qui lui arrive. ... C'est arrivé il y a longtemps ? .... Il y a moyen d'avoir accès à... des vêtements, quelque chose du genre ? Je ne sais si j'ai tout à fait son odeur en mémoire. *semble réfléchir à toute vitesse*
[22:48:18 16/11/11] Vaan Gareth : *Secoue la tête de gauche à droite * Pas de vêtements, rien. Le roi à décrété l'affaire comme interne et transparente. Il ne s'est rien passé. Il veut réunir une équipe exceptionnelle de...Chasseurs de Lycan, un peu comme les tueurs de dragons. Le mot à été passé dans tout les fiefs de Logres. Il ne veut pas attiser la panique. On à rien de lui, le Sarmate vous savez, ne vivait avec rien. Et l'infirmerie à été nettoyé.
[23:05:20 16/11/11] Siobhan : ... *écarquille les yeux* Mais... Il a combattu pour... *son visage se ferme* Bon. Je vais le chercher. Et je demanderai de l'aide à Artheon. J'espère mettre la main dessus avant votre troupe d'élite, et au mieux il a rien, au pire si je ne puis en venir à bout, on peut utiliser le truc d'Eliam pour l'emmener dans mon Clan. Et ne pas le tuer, à moins qu'il n'ait complètement perdu l'esprit. Cette maladie de tenter de tout détruire en se mettant en danger... *secoue la tête, se passe une main dans les cheveux*
[23:08:55 16/11/11] Vaan Gareth : Non. Justement, je demande que vous ne vous en préoccupiez pas. Laissez ça aux hommes, ils vont s'en charger. Mais il nous faut savoir comment il est, et si possible le recupèrer, c'est un...Bon elèment, si vous voyez ce que je veux dire. C'est toujours bon de le mettre sur une colline bien en vue lorsqu'il y'a une invasion barbare.
[23:13:42 16/11/11] Siobhan : *le regarde, cherchant visiblement à déterminer s'il n'y a pas d'entourloupe* ... Il faudrait... des gens qu'il connait. Et qu'il aime bien. Pour lui parler. On tape moins facilement sur des gens qu'on aime, même si ça peut arriver. ... Il faut... lui faire garder son calme. Ni lui faire peur, ni le mettre en colère. Il n'a pas encore acquis un contrôle suffisant sur sa Bête pour n'être pas dangereux sous forme de
combat. Il faudrait... commencer par aller dans des endroits qu'il aime. Mais pas nécessairement à 15 hommes armés, Gareth. ... Moi en tous cas, je ficherais le camp ou tenterais de dézinguer les visiteurs, et je fais figure de chien de manchon auprès de la plupart de mes frères...

[23:18:23 16/11/11] Vaan Gareth : Okay... Nous reste plus qu'a trouver une personne qu'il aime. * hoche de la tête, se satisfaisant de cette seule réponse, il regarde le mur d'en face *
[23:20:42 16/11/11] Siobhan : Non mais le reste est important AUSSI ! *a l'air consternée* ... Je ne sais pas pourquoi mais... Je pressens dans cette expédition un fort potentiel de catastrophe...
[23:22:43 16/11/11] Vaan Gareth : *Soupir * Ouais, ouais. Important, oui. On verra, il faut qu'on le récupère, si ça marche pas, il faudra l’éliminer. Pour le bien collectif. Les lycans ont très fortement baissés dans l'opinion public. Et vous savez quoi ? ... Le seigneur Leodagan à proposé pas plus tard qu'hier une battue organisé anti-lycan.
[23:30:45 16/11/11] Siobhan : *hausse une épaule* S'il faut partir pour éviter une guerre humains-lycans, nous partirons. Mais je persiste à dire que l'idée n'est pas bonne. Ne serait il pas possible de nous pourchasser puisque ça semble la mode, mais de nous laisser quand même gérer le cas Unravel ? Ce serait moins dangereux pour tout le monde. Et... Je vous dois bien ça. ... Après, c'est comme vous... votre roi, vos supérieurs... voulez. Mais... C'est dommage. Parce que... Enfin bref. Je ne suis pas faite pour comprendre vos institutions, n'en parlons plus. *désabusée, se ressert un verre et sert Gareth dans la foulée, le visage tout à fait inexpressif*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Archives Novembre le Sam 19 Nov 2011 - 17:36

[23:03:28 17/11/11] @ Deidre : *observe la nouvelle venue avec curiosité* Bonsoir ! Si vous venez du dehors, je vous conseille de vous rapprocher encore un tantinet. Les soirées sont fraîches, en ce moment. ... Vous venez d'arriver ? Je ne crois pas vous avoir déjà rencontrée en ces lieux.

[23:08:41 17/11/11] PNJ-01 : ....vous donnez vous même la réponse a votre question *retire sa cape, vétue alors d'une robe simple mais de bonne facture aux tons sobres* ... je viens de Gaule et j'ai beau me trouver dans un pays ou le soleil semble vouloir prendre souvent des vacances j'ai assez souvent eu bien plus froid que ça... je suis plus toute jeune mais pas sur le point de calancher... si la dame me permet l'expression *sourire fin amusé, ne quitte pas Deidre des yeux, appuie ses coudes sur ses genoux et pose sa tête sur ses poing serrés, soupire légèrement* ... Et ce petit con de
Leomyd qui préfère aller chasser de nuit au lieu d'accueillir sa mère... *balaye l'air d'un geste de la main puis sourit* ... je me demande qui a élevé ce gosse...


[23:11:11 17/11/11] @ Deidre : *hausse un sourcil* J'ai toujours pensé qu'il avait manqué de fessées. Je vais donc pouvoir me plaindre directement à l'une des responsables de ce désastre ambulant ? Fantastique ! *grand sourire* Je suis Deidre, et Leomyd est un de mes amis proches. .... Il vous a prévu une chambre, ce margoulin ?

[23:14:22 17/11/11] PNJ-01 : ...*hausse un sourcil puis éclate de rire* ... oh une amie proche... le genre proche proche ? ou juste une amie ? ... *sourire toujours aussi amusé* ... oui, il sait prendre soin de sa mère et m'a prété la sienne... il ne faut juste pas trop lui en demander... il tiens ça de son père, plein de bonne volonté mais adorablement con... *sourire nostalgique* ... je disais ? ah oui... Deidre c'est ça ? quel genre d'amie ?

[23:17:21 17/11/11] @ Deidre : Heu... *réfléchit, fait une grimace* Non, juste amis, hein. J'essayais d'imaginer, mais ce serait comme coucher avec le frère que je n'ai pas. Nan, on s'aime bien, on se crie dessus, on se dispute, mais le premier qui l'embête, je lui crève les yeux. *hausse une épaule* Mais chuis pas responsable, chuis rousse.

[23:21:28 17/11/11] PNJ-01 : ...*hoche la tête avec un sourire compréhensif* ... ce gamin a bien besoin d'un substitut de sœur... ou d'un coup de botte au derrière... la dernière fois qu'il est venu me rendre visite il a faillit décapiter son cousin avec une bêche.... deux fois... *regarde autour* il ne fait pas trop de bêtises j'espère ? *ton a la fois curieux/amusé et dur, montrant que la question n'est pas rhétorique*

[23:24:00 17/11/11] @ Deidre : *ton volontairement léger* Je ne crois pas. En tous cas, personne ne se plaint. Et il n'a pas perdu d'épée depuis quelques temps. ... Pour ce qui est des canassons, par contre... Mais vous savez comment sont les Trolls. Ou bien était ce un Orque ? *fonce le nez, réfléchit*

[23:28:05 17/11/11] PNJ-01 : *soupire* les chevaux maintenant...quand il était enfant il lui fallait une nouvelle épée deux fois par semaine, le forgeron a fini en dépression je crois... *rit un peu* ... bon... il mange correctement ?

[23:32:14 17/11/11] @ Deidre : Comme quatre. ... Au sens strict du terme. Les cuistots et Dame Séli sont déprimés, je le crains. ... Il a repris du poil de la bête, je crois. Il était descendu à la ration de deux hommes seulement, un moment. C'était flippant.

[23:34:16 17/11/11] PNJ-01 : ...*hausse les sourcils* comme quatre ? ... je ne sais pas comment mange les bretons mais si il ne mange que comme quatre il y a encore de quoi "flipper"... il n'est pas malade au moins ? *a la fois amusée et un peu résignée*

[23:40:24 17/11/11] @ Deidre : Malade ? *réfléchit, demi sourire* Non, je pense qu'on peut dire qu'il a la santé.

[23:45:09 17/11/11] PNJ-01 : ... vous me rassurez *sourire, tapote la main de Deidre* ... il a parfois du mal a s'occuper de lui même... c'est une femme qui lui faudrait a ce gosse... mais après ce qu'il a vécu... *petit soupir* je suppose que vous êtes au courant...

[23:47:48 17/11/11] @ Deidre : Oui, oui... *la scrute, pour voir si elle joue à pas savoir ou si ce crétin de Leomyd n'a VRAIMENT rien dit* J'ai connu... son épouse bretonne.

[23:53:43 17/11/11] PNJ-01 : *hoche la tête, regarde un instant le feu puis deidre a nouveau, le ton de sa voix semble profondément attristé malgré son regard toujours aussi perçant et aiguisé* ... j'ai été très proche de sa première femme... une fille extraordinaire... si leomyd ne m'avait pas devancé j'aurais moi même étripé les fils de putains qui l'on tuée... *soupire* ... j'imagine
qu'en perdre une seconde n'a pas été plus facile... *se tait et hoche doucement la tête puis fait claquer sa langue avec un sourire résigné* et en plus il ne vient même pas voir sa mère pour du réconfort ce gros nigaud... il mérite des claques...


[23:57:53 17/11/11] @ Deidre : *ton un peu plus bas* Oui. Disons que... Se remettre de la perte d'une personne est dur. Mais de deux... Mais bon... Là, franchement... Je crois que ça a l'air d'aller. *prie pour ne pas gaffer*

[00:01:43 18/11/11] PNJ-01 : ... bon... c'est ce qui compte... et qu'il ne reste pas tout seul aussi... manquerait plus que je finisse mes jours sans petits enfants et là c'est un coup de tête qu'il va recevoir...pas des baffes..*semble plus que sérieuse* ... dame Deidre, faites des gosses c'est une belle chose, mais surtout ne comptez pas vous arrêter un jour de vous faire du soucis pour eux... *sourire aimable*

[00:04:47 18/11/11] @ Deidre : *baisse le regard une seconde, puis fait un sourire aimable et absolument pas naturel* Ah mais ça... Je m'en fais dès à présent, comme ça je prends de l'avance, voyez vous ? *caresse son ventre machinalement* Et je suis persuadée que Léomyd et... celle qu'il aura choisie auront à cœur de vous ensevelir sous les marmots.

[00:08:08 18/11/11] PNJ-01 : ... si il n'a pas oublié comment on fait *petit soupire amusé, regarde Deidre avec un haussement de sourcil*... c'est pour quand ? *agite son doit en direction du ventre de Deidre avec un léger sourire attendrit*

[00:09:26 18/11/11] @ Deidre : Pour Avril. *son sourire se fane* Si tout se passe bien. ... *éclate de rire* Je dois pouvoir vous rassurer sur ce point : il n'a pas oublié !!

[00:14:14 18/11/11] PNJ-01 : avril... *hoche la tête en souriant puis hausse un sourcil* ... vous semblez bien sûre qu'il n'a pas oublié... *regard bleu clair perçant braqué sur Deidre* ... il n'est pas responsable de ça au moins ? *montre le ventre de Deidre avec une expression très amusée*

[00:18:09 18/11/11] @ Deidre : Heu... Oui, là.. A moins qu'il ne m'aie droguée, ce ne serait pas possible. Et c'est pas le genre. Non, non, cet enfant provient en partie de mon compagnon. On a un peu anticipé sur le mariage. ... Et je sais qu'il n'a pas oublié parce qu'il nous empêche régulièrement de ronquer.

[00:23:21 18/11/11] PNJ-01 : ... oh... en forme le fiston...ça aussi il le tient de son père *petit rire* ... mais je lui tirerai les oreilles : on ne reveille pas les amies enceintes avec des cris de fornication... *mi-sérieuse, mi-amusée*

[00:25:26 18/11/11] @ Deidre : Ah ça, vous pouvez ! *grand sourire* Au fait... Je dois vraiment vous appeler "la maman de Leomyd", ou vous avez aussi un nom de baptême ?

[00:28:49 18/11/11] PNJ-01 : ... *sourire* je m'appelle Lédéna, mais appelez moi Déna... tout le monde m'appelle Déna... *rit* et surtout pas "maman de Leomyd" ! ... ça me donne l'impression d'avoir dix ans de plus... *pose son regard sur Deidre, regard qui signifie "je ris mais tiens compte de ce que je viens de dire"*

[00:31:41 18/11/11] @ Deidre : *hausse un sourcil, bat des cils* Oh. Alors "madame" serait mal vu, aussi ? Bien bien bien, je préviendrai autour de moi : nous ne voudrions pas ternir vos retrouvailles avec le monstre en utilisant des termes prohibés, Déna. *se lève, grogne un peu* Je suis navrée de vous abandonner comme une voleuse, mais... Mon parasite me fatigue beaucoup. ... Vous retrouverez la chambre de Leomyd, ou je vous envoie quelqu'un ?

[00:34:11 18/11/11] PNJ-01 : ... je vais gueuler sur un grouillot, ça me détendra après le voyage... bonne nuit Deidre, et dites vous que le parasite vous fatiguera autant une fois sorti, mais c'est pour ça que vous l'aimerez *sourit* ... salut ! et si des voisins de chambrée vous réveillent par zèle pendant l'acte, venez me chercher, j'ai pris une hache avec moi... *regard glacial, sourire très amusé*

[00:35:17 18/11/11] @ Deidre : *écarquille les yeux, puis pouffe* Je retiens la proposition. Les habitants de l'étage du dessous sont AUSSI infernaux. Bonne nuit.

*
**

grande pompe - c'est-à-dire accompagnée de sa suivante et de sa garde du corps, qui pour une fois va rester coite - Melior fait son entrée dans la salle du trône, à l'heure des doléances.*


[23:31:07 17/11/11] Arthur : *Complétement amorphe et affalé sur son trône, le roi Arthur est tête vissée dans ses epaules, la fourrure de sa cape lui couvrant la moitié du visage, profondément endormi, ronflant legèrement. *

[23:34:55 17/11/11] Melior : *va s'asseoir sur un tabouret proche du trône, claque des doigts. Calliopé, pas très rassurée, commence à jouer de la lyre.*

[23:37:26 17/11/11] Arthur : *Le roi Arthur sursaute, yeux encores à moitié clos, balbutiant à demi-eveillé * .. AH ! Hein, kesséssé, menfouj'iraipas ! ... * Ouvre complètement les yeux, regarde autour de lui, la servante en face de lui, fronce les sourcils, bouche retroussés, puis regarde, après, sur le coté, la reine. * ... Euh... Ouai, c'est pourquoi ?

[23:39:41 17/11/11] Melior : *sourire plein de dents.* Melior de Landsdel, Sire. Vous me remettez ? J'ai une doléance à vous présenter.

[23:42:17 17/11/11] Arthur : *Baille, se frottant les yeux il la regarde, puis se pourlèche les lèvres avec gène *... Ah bah là d'aussi près je vous avouerais que c'est pas difficile de vous remettre, ouai. Mais euh, c'est inclus dans le rendez-vous de me coller à la tronche ... Reine euh... Melior ?

[23:45:11 17/11/11] Melior : *Melior, qui se trouve à un bon mètre du trône, hausse un sourcil.* Votre Majesté tient à son espace vital ? Je comprends cela. *recule son tabouret puis scrute le roi d'un air perplexe.* Ca va, là ?

[23:50:13 17/11/11] Arthur : C'est top, merci bien. *Agite un pouce, puis se redresse sur son trône* Nan mais bon j'veux pas faire de manières mais j'aime pas quoi. Mon espace quoi ? On va dire ça, ... Ouai... Et euh.... Donc, l'objet de votre visite, reine ? J'sais pas comment on dit d'ailleurs... Je dis quoi, moi, j'dis majesté ? ... Quand même pas, non, parce que bon je suis pas joe le clodo, mais je vais pas non plus vous appeler vieille branche... J'sais pas, késseuvousendites ? * Se frotte encore les yeux, baillant à s'en décrocher la mâchoire*

[23:58:13 17/11/11] Melior : *sourit en coin* Melior ira très bien. Mais si vous voulez donner dans le protocole, dites cousine, il paraît que ça se fait entre rois. Même si on n'a pas la moindre goutte de sang en commun. Bon sang, Calliopé, tu peux arrêter de jouer, là ! Tu ne vois pas qu'il est réveillé ? *fausse note puis silence. Soupir de soulagement de Melior.* Oui, heu, non, en fait, ma doléance c'était que je ne vous ai rencontré qu'une fois depuis que je suis là.

[00:01:48 18/11/11] Arthur : ... *Plissant les yeux* ... Honnêtement ouai mais non le cousine je le sens pas, là. *Sursaute légèrement quand la reine reprend sa suivante, mais fait semblant de passer ca pour un raclement de gorge et en étirement léger. Regarde la suivante, puis Melior, semble se ratatiner un peu dans son barda tandis que Melior lui reparle. Il maugrée* ... Bah allez-y écoutez, maintenant que l'entracte est passé, faites péter la présentation en bonne et due forme.

[00:06:17 18/11/11] Melior : *prend la pose languissante qui lui est propre.* Melior, reine du minuscule royaume nordique de Landsdel, dix-sept... ans, emmerdeuse de première catégorie et frileuse encore plus. Vous en êtes où, avec le Graal ? *sourire de madone*

[00:14:10 18/11/11] Arthur : *La regardant avec perplexité et observation, il se redresse un peu, finit par se lever de son trône, les bras ballants* Baaaaaah... Enchanté, Arthur de Bretagne, Souverain de Logres. Spécialiste de la dépression chronique, ponctuelle et sous condition sociale permanente. Et le Graal m'emmerde comme de la bouse au fond du bain. Mais j'essai de faire genre que c'est dans l'interet de tous, qu'ils comprennent un peu. * Finit par se rassoir en se frottant les mains. *

[00:23:08 18/11/11] Melior : Eh bien... Quel plaisir de vous connaître, Arthur de Bretagne. *se lève et fait une révérence.* Heu... Si ça vous pompe tant que ça, le Graal, pourquoi vous ne laissez pas tomber ?

[00:30:04 18/11/11] Arthur : Laisser tomber ? Laisser tomber...Oui, c'est sûr, m'emmerder à construire une cabane de vingt mille tonnes sur quinze ans, réunir dans tout le royaume une équipe, retirer une épée, être désigné par les dieux pour ensuite finalement beugler sur le haut de la muraille "Bon les gars on remballe tout, on s'est gouré !! Allez hop tous chez mémé !" ... Bah non, Melior de Landsdel. Ça marche pas comme ça, il faut avoir un peu plus de... * agite une main * ... de foi.

[00:36:59 18/11/11] Melior : *Profite du spectacle, un sourire amusé aux lèvres.* De foi. Oui, absolument, cous... hum... Sire. Vous m'avez l'air particulièrement fatigué, quand même. Si à l'occasion vous avez besoin d'une femme d'action... pour le Graal hein, pas pour votre lit - eh bien, si j'ai fait des centaines de milles et renoncé à mon petit confort pour venir ici, ce n'était pas pour faire la spectatrice.

[00:39:19 18/11/11] Arthur : *Ses yeux regarde pensivement Melior, trahissant ses pensées quant au sujet du lit et non du Graal, il renifle, regarde ailleurs puis revient à elle* ... Vous verrez que c'est un tempérament, chez moi, de plus tenir sur mes deux jambes toute la journée. Mais je retiens votre proposition, pas de soucis.

[00:41:11 18/11/11] Melior : Allez, je ne vous emmerde pas plus longtemps, Arthur de Bretagne, encore que ce soit ma spécialité. Je vous laisse Calliopé pour un petit air de lyre ?

[00:42:39 18/11/11] Arthur : Euh... Non, ça va, merci. Je crois que je vais aller piquer un somme de toutes manières, je tiens plus. *Se levant, il affiche un sourire aimable mais sans réelle chaleur, protocolaire et morne.* ... C'est... Gentil d'être passé pour la présentation.

[00:45:19 18/11/11] Melior : *sourit, pas dupe.* Un plaisir, Sire. Reposez-vous bien. *Elle fait demi-tour , flanquée de ses deux acolytes, atteint la porte et se retourne.* Ah oui. Pardon. *révérence, sourire sardonique, sortie.*

[00:48:02 18/11/11] Arthur : * Agite une main désinvolte pour toute réponse, sort peu après à son tour en se massant le cou, soupirant. *



Dernière édition par Deidre le Mer 23 Nov 2011 - 12:41, édité 2 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Archives Novembre le Sam 19 Nov 2011 - 17:37

[21:24:38 18/11/11] PNJ-01 : *assise dans la salle de repos, près du feu, la mère de leomyd lit tranquillement un livre avec un léger sourire*

[21:27:05 18/11/11] Scarlett : *entre dans la salle de repos avec un grand sourire. Scarlett aperçoit une femme assise au prêt du feu, une femme qui lui est totalement inconnue. Un bruit fait " tilt " dans sa tête et l'envie lui prends de se tirer en courant mais non....Elle se contente de sourire profondément et de s’asseoir sur un fauteuil avec un sourire crispé * Bonsoir !

[21:30:30 18/11/11] PNJ-01 : *tourne la tête et sourit aimablement a Scarlett, son regard clair et vif la jaugeant de haut en bas* bonsoir...*pose doucement son livre a coté d'elle* ...je me présente puisque je suis visiblement la nouvelle ici... *petit soupire amusé* ...je suis Lédéna, la mère du chevalier Leomyd, vous le connaissez probablement...

[21:31:57 18/11/11] Scarlett : *tente un sourire super aimable, parait étrangement timide d'un coup * Enchantée, je m'apelle Scarlett. Et Léo...myd est un * réfléchit * ami, en effet.

[21:35:26 18/11/11] PNJ-01 : ...oh alors je suis chanceuse *ne la quitte pas des yeux* ...je rencontre deux jeunes femmes en deux jours et ils se trouve qu'elle sont amis avec mon fils...il est bien entouré *air légèrement soulagé* ...vous êtes d'ici ? Scarlett n'est pas un nom très Breton...si ?

[21:36:57 18/11/11] Scarlett : Oh vraiment, qui avez vous rencontré avant moi ? * semble angoissé par la deuxième question * Je...j'ai grandit a Rome. *baisse la tête *

[21:39:35 18/11/11] PNJ-01 : ...une certaine Deidre, très charmante...*sourire agréable, hausse néanmoins un sourcil* a Rome...*réfléchir* Je suis allée une fois a rome...un vieux sénateur avait traité le clan de mon mari de "bande de femmelettes" ...du coup je suis allé le voir avec quelques amis et on lui a expliqué les bonnes manière...*soupire nostalgique* maintenant avec toutes ces histoires de Galo-romains il parait que ça ne se fait plus...

[21:41:30 18/11/11] Scarlett : *ne peut pas s’empêcher de rire a l’anecdote * Hm... pardon. Si cela peut ....vous rassurer, je ne suis pas très amie avec les sénateurs, moi non plus. * tente de cacher son stress *

[21:45:35 18/11/11] PNJ-01 : ... qui peut l'être ? ces vieux fils de putains avec une lance dans le... *toussote*... ça se croit le maitre du monde et ça couine comme une gonzesse au premier coup de pied dans le derrière... *agite une main* mais je vous embête avec de vieux souvenirs... que faites vous en Bretagne Dame ... Scarlett mmmh ? tourisme ? *amusée*

[21:47:50 18/11/11] Scarlett : A vrai dire rien de spécial. Je... je suis partie de Rome il y a deux ans, ma place n'était pas là bas. Et je me sent...mieux, ici. * renifle, un sourire toujours dessiné sur son visage *

[21:52:19 18/11/11] PNJ-01 : ... *penche la tête sur le coté, plisse un peu les yeux* ... j'imagine, vous n'avez pas l'air attachée a vos racines... et en même temps... *soupire* je comprend... les romains ne savent pas faire les choses correctement... des bonhommes qui se baladent en robes, des soldats en jupette et des empereur en âge de pisser au lit... c'est a ce demander si on leur a pas laissé le monde connu... *rit* ... ne le prenez pas mal hein... les gaulois... les romains, c'est comme les chiens et les chats, c'est fait pour se taper dessus...*lève les mains avec fatalisme*

[21:53:32 18/11/11] Scarlett : Non... enfin je ne suis pas d'accord : je suis attachée a Rome, peut être pas à tout mais... il y a des choses kà bas qui font partie de moi, de ma vie... et puis pourquoi un gaulois ne pourrait pas s'entendre avec un romain...

[21:59:26 18/11/11] PNJ-01 : ...*haussement de sourcils amusé* ... je ne sais pas... parce que les gaulois sont une grosse bande de bourrins et les romain une belle brochette de gonzesse... la Gaule est ce qu'elle est et rome de même, pas d'inquiétude jeune fille je ne vais pas vous taper dessus parce que vous êtes romaine... vous semblez même sympathique *sourire franchement sincère* ... mais entre Gaulois et Romain il y a aura toujours plus de haine que d'amour...

[22:00:48 18/11/11] Scarlett : *sourit * Merci, moi aussi je vous trouve sympa mais croyais pour ce qui s'agit des relations entre gaulois et romains, vous pourriez être surprise.

[22:05:49 18/11/11] PNJ-01 : ...*hausse un sourcil et la fixe un instant sans ciller, son regard clair et perçant braqué sur la princesse* ...vraiment ?... pas dans le sens... mauvaise surprise... j'espère ? ... parce que l'entente entre peuple d'accord hein... mais faudrait pas que ça aille trop loin non plus...*sourire discret, regard glacial*

[22:07:57 18/11/11] Scarlett : * angoissée, une vague de tristesse semble passer sur son visage * mauvaise surprise...... Non, non....

[22:12:42 18/11/11] PNJ-01 : ...vous me rassurez ! *sourire amical* ... alors, mon fils, étant son amie vous pouvez m'en parler... il ne fait pas trop de bêtises ?

[22:13:58 18/11/11] Scarlett : ...de bêtises ? Oh non, non, je ne crois pas. * réussit a sourire * Il est toujours adorable.

[22:15:53 18/11/11] PNJ-01 : ...adorable ? pas de bêtises ? oooh mais il grandit alors *rit un peu*

[22:16:48 18/11/11] Scarlett : Il... il était comment quand il était petit ? * la regarde, curieuse *

[22:20:09 18/11/11] PNJ-01 : *sourit, réfléchit* ... plein d'energie, plein de bonne volonté, mais toujours très maladroit et systématiquement a deux doigts de provoquer une catastrophe pour tout et n'importe quoi... une fois il a mis le feu a la grange en essayant de réchauffer son cheval... un petit con irréfléchi, mais un petit con plein de cœur... *sourire affectueux, un peu
nostalgique*


[22:21:37 18/11/11] Scarlett : Ça m'étonne pas... *sourire tendre et amoureux. Toussote et redevient normale*

[22:24:51 18/11/11] PNJ-01 : ...vous le connaissez bien ou c'est plus une connaissance ? *haussement de sourcils curieux*

[22:26:58 18/11/11] Scarlett : Je le connais plutôt bien. C'est un...bon ami. * se dit au fond d'elle qu'elle ne devrais pas avoir a dire ça. Continue pourtant d'essayer de faire bonne figure *

[22:27:51 18/11/11] PNJ-01 : ...bon ami... mmmh... *hoche la tête avec un sourire entendu* ... vraiment ? *regard pétillant*

[22:30:18 18/11/11] Scarlett : Euh, et bien... oui, enfin... oui. *"arrête avec tes euh, tu te rend ridicule." se redresse dans son fauteuil *

[22:32:49 18/11/11] PNJ-01 : *regarde distraitement le plafond avec un petit sourire* ... le genre d'amitié a empêcher de dormir les voisins de chambrée ?

[22:34:37 18/11/11] Scarlett : * semble craquer psychologiquement, se lève * On s'aime.

[22:36:59 18/11/11] PNJ-01 : *écarquille les yeux, semble sourire puis rélféchir, fixe Scarlett en plissant les yeux puis tourne son regard vers le feu de cheminée, un sourire étrange sur le visage, un peu crispé, un peu triste* ...vraiment ? *ton plein de soupirs*

[22:38:41 18/11/11] Scarlett : ... Oui. * la regarde, l'air triste * Ça... ça vous gêne ?

[22:44:02 18/11/11] PNJ-01 : *agite la main, ton assez sec, sans être agressif* allez savoir... mes ancêtres se retournent probablement dans leurs tombes en se moment même et doivent être heureux d'être déjà morts... par les dieux je n'en sais rien... il est surement heureux... avec vous *air songeur* ... bordel ce gamin ne peut pas faire les choses dans le calme... un adorable idiot mais un idiot quand même ! *fixe le feu*

[22:48:23 18/11/11] Scarlett : Je suis désolée, désolée d'être née romaine et d'aimer votre fils. Vous avez toutes les raisons pour ne pas aimer Rome et ce que ça représente mais... ne me jugez pas simplement par ma nationalité, je vous en prie... ne considérez pas cette relation comme une erreur.

[22:51:46 18/11/11] PNJ-01 : ... bah... me prenez pas pour une vieille idiote aigrie, si doit y a avoir des romains mieux que les autres c'est bien les romaines... puis a ce que je sache je me suis pas mise a hurler et a défoncer le mobilier a coups de hache non ? *renifle avec un sourire sardonique, un peu amusée* ...devriez me voir en colère vous... *la regarde, le regard fixe semblant la jauger a nouveau* ... c'est de l'amour qui risque de durer ou c'est juste histoire de passer les nuits de manière agréable ?

[22:54:50 18/11/11] Scarlett : * sourire un peu amusé * La première, je l'espère de tout cœur.

[22:56:27 18/11/11] PNJ-01 : ... mouais... *soupire longuement, contemple le plafond l'air résigné* ... nous voilà dans une sacrée merde, une romaine... *coup d’œil a Scarlett,* ... une romaine plutôt jolie c'est déjà ça... *nouveau soupir*

[22:58:56 18/11/11] Scarlett : *rit doucement * En tout les cas Léomyd ne m'avait pas menti, il a une mère super. Et je ne dit pas ça pour me faire apprécier de vous, attention.

[23:00:38 18/11/11] PNJ-01 : *coup d’œil
suspicieux* mouais... attendez de me voir les mauvais jours... *passe soudainement de la crispation au sourire surpris* ... Leomyd a dit que j'étais super ? ... il est mignon ce gosse... *sourire amusé, un peu sarcastique*

[23:02:44 18/11/11] Scarlett : Enfin, il n'a peut être pas dit " super " mais il la sous entendus. * se rassoit sur son fauteuil, sort sa pâte d'amande et la tant vers Lédéna *Vous en voulez ?

[23:04:43 18/11/11] PNJ-01 : sous entendu hein ? *rit un peu puis lui jette un coup d’œil perçant*... avec plaisir, j'ai la dalle... c'est quoi ?

[23:06:51 18/11/11] Scarlett : De la pâte d'amande. Une des plus belles choses qui existe sur terre... selon moi.

[23:08:57 18/11/11] PNJ-01 : ... un truc romain ? *hésite, un prend un morceau et goutte, mâche avec une expression indéchiffrable*... c'est plutôt bon... votre peuple est peut-être pas bon a rien après tout... *sourire un peu provocateur*

[23:10:32 18/11/11] Scarlett : *sourit un peu * Sans vouloir m'aventurer sur un terrain dangereux. On a de la bonne nourriture et des aqueducs ! Très important, les aqueducs. *rire léger *

[23:11:22 18/11/11] PNJ-01 : ... bah oui, faudrait pas que vos potes en jupettes fassent une syncope a l'idée d'aller chercher de la flotte dans une rivière...*rit*

[23:12:41 18/11/11] Scarlett : * rit encore * Je ne comprendrais jamais ce qu'on les gens contre ces magnifiques jupettes. *soupire *

[23:17:12 18/11/11] PNJ-01 : ... et moi je ne comprendrai jamais ce qui pousse un homme normalement constituer a en porter... *pointe son doigt sur Scarlett* que je ne voie pas mon petit Leomyd se trimballer avec une de ces choses... sinon je déclare la guerre a l'empire romain ! ... Sans déconner je le fais... *sourire amusé*

[23:19:31 18/11/11] Scarlett : Je vous promets de ne pas l'encourager dans cette voie, il n'en portera pas....en public, tout du moins. * sourire amusé * Et puis, vous n'avez même pas besoin de faire la guerre a l'empire, il se détruit assez bien tout seul. *petit soupire *

[23:23:18 18/11/11] PNJ-01 : ... *la regarde, lui tapote la main avec un semblant de sourire* ... faites pas cette tête... princesse... *sourire amusé* ... votre empire a encore quelques années devant lui, de belles années a se faire haïr et critiquer par tout les peuple du monde connu... ils sont très cons mais ils sont tenaces... ça faut le reconnaitre... il reste de la pâte d'amande ?

[23:27:07 18/11/11] Scarlett : Je lui laisse deux ans, pas plus. Croyez moi, je connait bien l'empereur et le " gouvernement " ....Bien sur !! * lui en tends * Je suis ravie que vous appréciez. * lui sourit *

[23:30:41 18/11/11] PNJ-01 : ... c'est pas mauvais... *hausse les épaules et croque dans un morceau de pâtes d'amandes* ... oh je sais, Princesse Scarlett... *sourire* ... vous en dites peu mais la Gaule c'est pas un pays de bouseux incultes, je sais qui vous êtes... et je sais que mon fils non content de tomber amoureux d'une romaine a eu le chic de tomber sur de la romaine royale... *petit soupir*

[23:33:06 18/11/11] Scarlett : Je ne me considère pas vraiment comme royale, mon père ne m'a jamais aimée, mon frère non plus. Je les considère plus comme des cons que je suis bien ravie de ne plus voir, que comme une... famille.

[23:34:49 18/11/11] PNJ-01 : ... ah ça nous fait un point commun... les dirigeants romains... *secoue la tête* ... voilà une belle brochette de guignols... vous gagnez a ne pas être aimée de gens comme ça, c'est pas foutu de donner de l'affection a la famille, pas foutu de garder son empire en place... ça se poignarde pendant les repas de famille...

[23:36:28 18/11/11] Scarlett : Ouais, c'est plus ou moins le genre de la maison. * sourire suivi d'un petit rire *

[23:37:12 18/11/11] PNJ-01 : ... du coup vous avez eu raison de la quitter c'te maison... z'êtes plutôt futée, pour une romaine...

[23:38:43 18/11/11] Scarlett : Ouais enfin, je vous cacherai pas que c'est un peu mon père qui m'a foutue dehors aussi, même si y a un peu de moi.

[23:39:29 18/11/11] PNJ-01 : ... tant pis pour lui, si il vire les membre de sa famille qui en on un minimum dans le crâne... faut pas s'étonner que sa baraque se casse la gueule...

[23:41:01 18/11/11] Scarlett : Exactement. ... Je suis soulagée de vous parler enfin, je vous cache pas que votre venue m'angoissait.

[23:43:09 18/11/11] PNJ-01 : ... j'espère bien... j'adore faire angoisser les romains *petit sourire* même si c'est une romaine, et même si c'est celle que mon fils aime... *rit*

[23:45:02 18/11/11] Scarlett : Ah mais vous êtes une grande sadique en fait. *hausse un sourcils, amusée *

[23:47:40 18/11/11] PNJ-01 : ... un peu... *sourire fier*

[23:49:31 18/11/11] Scarlett : * rit légèrement * Bon je vais pas tarder. J'ai été ravie de vous rencontrer. * se lève *

[23:52:31 18/11/11] PNJ-01 : ... je ne suis pas encore sure de ce que cette rencontre m'évoque mais... rassurez vous, il y en aura d'autres pour que je puisse me faire une idée... dès que j'aurai mis un coup de pelle sur la tête de mon fils chéri pour avoir "oublié" de me parler de tout ça *immense sourire* bonne nuit a vous...

[23:53:59 18/11/11] Scarlett : Bonne nuit. * lui rend son sourire puis se dirige doucement vers sa chambre *

[23:56:49 18/11/11] PNJ-01 : ...*reprend son bouquin puis lève les yeux au ciel* ... si y a des dieux là haut... ça a intérêt a bien se passer c't'histoire là... parce que sinon je monte vous expliquer la vie... *marmonne puis retourne a sa lecture*

*
**

[00:08:45 19/11/11] @ Leomyd : *assis le lit de la chambre de Scarlett, sa chambre étant occupé par sa mère, tente de lire un parchemin en breton, l'air concentré* ... "de ce fait il"... il... roooh zut... *laisse tomber le parchemin sur le lit*... trop dur...

[00:11:22 19/11/11] Scarlett : * entre dans la chambre, pose son châle de fourrure sur une chaise et se tourne vers Léomyd * Bonsoir vous.

[00:13:29 19/11/11] @ Leomyd : *la regarde* oh ! vous voilà *sourit* je me demandais ou vous étiez... je vous imaginais retenue en otage par plusieurs kilos de pâtes d'amande *sourire tendre*

[00:15:04 19/11/11] Scarlett : Non, j'étais avec votre mère. * se dirige vers une bassine d'eau et se lave le visage, doucement *

[00:16:46 19/11/11] @ Leomyd : *sursaute* ma mère ! oh... je voulais lui parler avant mais j'ai été occupé *un peu paniqué*... ça... c'était... comment ça s'est passé ? *inquiet*

[00:18:01 19/11/11] Scarlett : *s'essuie et se tourne vers lui avec un sourire * Pas mal. Inutile de lui cacher quoi que se soit. Elle a parlé de coup de pelle pour vous, je crois...*fait mine de réfléchir puis sourit *

[00:20:08 19/11/11] @ Leomyd : ... oh... oh. *fronce
les sourcils*... je savais que j'aurais dû reporter la chasse pour l'accueillir... *la regarde* ... et pour... enfin pour nous deux elle a dit quoi ?


[00:24:35 19/11/11] Scarlett : Elle n'a pas hurlé. Elle a pas dit que ça l'emmerdait pas non plus ,mais elle a été gentille et on a discuté. * s'assoit sur un coin du lit, face a lui *

[00:26:58 19/11/11] @ Leomyd : *se masse les tempes* ... oh... alors c'est plutôt positif... en fait... enfin si elle a pas hurlé c'est bien... elle a pas dit trop de méchancetés sur les romains ?

[00:28:14 19/11/11] Scarlett : Bah, un peu mais pas assez pour m'énerver...* lui sourit tendrement *

[00:30:18 19/11/11] @ Leomyd : ... elle peut pas s'en empêcher... *petit soupir, prend la main de Scarlett* ... c'est moi qui aurait du lui parler de tout ça...

[00:31:36 19/11/11] Scarlett : Vous m'en voulez pas de lui avoir dit au moins ? * lui caresse la main * J'ai pas pu faire semblant qu'il n'y avait rien entre nous.

[00:34:19 19/11/11] @ Leomyd : pas du tout... il fallait le faire tôt ou tard... et je comprends que vous n'ayez pas pu mentir... j'aurais pas pu non plus... je vous aime tellement...

[00:35:27 19/11/11] Scarlett : * s'approche de lui et l'embrasse doucement * Vous lisiez quoi ?

[00:38:08 19/11/11] @ Leomyd : ... euh... je sais pas vraiment, je vous attendais et pour passer le temps j'ai piqué des parchemins aux archives mais je pige rien... *petit soupir* dites... je voulais vous parler d'un truc...

[00:39:25 19/11/11] Scarlett : Mh, allez y. * le regarde, attentive *

[00:41:07 19/11/11] @ Leomyd : ...je suis allé au marché l'autre jour et je suis passé voir Cassandre, la voyante....

[00:43:55 19/11/11] Scarlett : * fronce les sourcils * Oui et ?

[00:45:21 19/11/11] @ Leomyd : ... bah euh le prenez pas mal hein mais... si je suis allé la voir c'est parce que y a une question que je me posais et que j'osais pas trop la poser a vous pour pas avoir l'air idiot... oh et puis aussi pour un autre truc...

[00:46:22 19/11/11] Scarlett : * soupire * crachez le morceau au lieu de me faire attendre...* soupire en souriant *

[00:48:30 19/11/11] @ Leomyd : ... en gros... je... je le montre pas mais je m'inquiète... je m'inquiète parce que... vous et moi je veux que ça marche et que j'ai peur... très peur... de vous perdre, vous comprenez, je supporterais pas... et je... j'ai peur de parfois mal faire les choses ou de faire des erreurs et je le montre pas... parce que je veux pas vous embêter avec ça...

[00:51:05 19/11/11] Scarlett : Moi aussi... mais on a pas de raisons d'avoir peur. Je peux vous assurer que vous ne faites pas mal les choses, vous m'avez redonné confiance en tout.... * le regarde *

[00:52:17 19/11/11] @ Leomyd : ...je...oui, je sais mais...je m’inquiète quand même et j'osais pas vous le dire...du coup je suis aller en parler a Cassandre et elle m'a dit que c’était mieux d'en discuter avec vous...

[00:54:01 19/11/11] Scarlett : Elle a eu raison. Mais dite moi voyez vous une raison de s'inquieter ? On a ...peur parce que tout les deux, on a vécu des trucs qui nous ont blessés et pourtant ça ne veux pas dire que notre histoire ne marchera pas.

[00:56:23 19/11/11] @ Leomyd : ... je... oui c'est un peu a cause de ça... je veux dire... ça m'est arrivé deux fois... comprenez que je me fasse du souci... *lui prend la main et la serre doucement contre lui* ... puis parfois je me pose des questions mais je me dis que c'est des questions bêtes alors je garde ça pour moi... par exemple pour... hum.... pour ce qui est de se marier... un jour...

[00:58:39 19/11/11] Scarlett : Je vous interdit de garder des choses pour vous et pour ce qui est du mariage... je... on peut en parler quand vous voulez. * lui caresse la joue * Et vos questions ne sont pas bêtes.

[01:01:48 19/11/11] @ Leomyd : *sourit un peu* merci... *l'embrasse doucement* ... pour... pour le mariage en fait je... on est d'accord sur le ... pas trop tôt... mais moi je me dis... que... enfin j'aimerais bien vous le demander quand ça sera le moment... mais si je demande trop tot j'ai peur que ça fasse bête et... je veux pas non plus m'y prendre trop tard et vous faire attendre vous comprenez ?

[01:04:23 19/11/11] Scarlett : * rit légèrement * Et si vous vous posiez moins de questions ? Je vous aime et qu'importe le moment je suis sur qu'il sera le bon.

[01:06:01 19/11/11] @ Leomyd : *la regarde* ... d'accord... *la serre contre lui et pose sa tête contre la sienne* ... je vous aime...

[01:08:52 19/11/11] Scarlett : Moi aussi, je vous aime et je ne veux pas que vous ne me parliez pas de ce qui vous inquiète. D'accord ? * hausse un sourcil *

[01:10:46 19/11/11] @ Leomyd : *hoche la tête* ...je veux juste... montrer que je suis fort... je suis chevalier et je dois être fort...

[01:12:20 19/11/11] Scarlett : Mais être inquiet veut pas dire que vous êtes faible, au contraire...

[01:16:02 19/11/11] @ Leomyd : ... je sais... *lui glisse une main dans les cheveux, la regarde avec tendresse, les yeux un peu humides, esquisse un sourire* ... vous êtes si belle... *rit, un peu nerveusement*

[01:18:29 19/11/11] Scarlett : Eh ! C'est quoi ces yeux humides. Je veux pas vous voir triste moi. *l'embrasse du bout des lèvres et colle son front contre le sien*

[01:22:50 19/11/11] @ Leomyd : ... je suis pas triste... c'est... je sais pas... le fait de parler de mes inquiétudes... ça... tout sort... *rit un peu, l'embrasse a son tour* ... dites... de plus en plus de gens viennent se plaindre du bruit durant leur temps de sommeil... vous croyez qu'on devrait faire des efforts ou... c'est eux qui exagèrent ? *sourire amusé, la serre contre lui*

[01:24:43 19/11/11] Scarlett : La question ne se pose même pas. C'est eux qui exagèrent ! * se blottit contre lui * Je ferai tout pour que notre histoire se finisse jamais Léo. On le mérite après tout.

[01:45:51 19/11/11] @ Leomyd : ... oui, on le mérite... *l'embrasse avec amour*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Archives Novembre le Lun 21 Nov 2011 - 18:02

[14:07:07 20/11/11] Adélice : * une jeune fille encapuchonnée dans un manteau brun marche dans la forêt d'un pas rapide et vif *[14:12:01 20/11/11] Artheon : *un jeune loup au pelage clair s'avance rapidement sur son chemin, un sourire canin aux lèvres*
[14:14:10 20/11/11] Adélice : * sourit, s'avance et se baisse afin de lui caresser le sommet du crâne * Bonjour. * regard tendre *
[14:15:56 20/11/11] Artheon : *léchouille rapide sur la main de la jeune femme, le loup se retourne lentement pour se diriger vers la maison de Sio*
[14:19:19 20/11/11] Adélice : * le suit sans un bruit, bien trop contente de retrouver son lycan préféré pour parler *
[14:20:40 20/11/11] Artheon : *ouvre la porte du bout du museau, laissant la jeune femme s'installer pendant qu'il va se "changer" dans la chambre*
[14:21:37 20/11/11] Adélice : * s'assoit sur un fauteuil en attendant sagement *
[14:23:10 20/11/11] Artheon : *revient,
le visage empêtré dans une tunique qu'il enfile difficilement, une fois
qu'il s'en est dépêtré, il dépose un baiser sur le front de la jeune
femme* Bonjour

[14:24:07 20/11/11] Adélice : * lui sourit * Alors, vous allez bien ? Ça fait longtemps qu'on c'est pas vu.
[14:24:51 20/11/11] Artheon : Ça fait quelques temps oui, j'ai été rencontré d'autre lycans. Ça va et vous ?
[14:25:20 20/11/11] Siobhan : *un
peu plus loin dans la forêt, se dirige vers la maisonnette, le visage
soucieux malgré les poissons enfilés par les ouïes sur une baguette de
saule. A les cheveux mouillés et marche d'un bon pas*

[14:25:58 20/11/11] Adélice : Ça va. Et alors les lycans ? *hausse les épaules * C'était bien ?
[14:26:58 20/11/11] Artheon : Instructif, j'ai beaucoup appris sur la ... bête et les moyens de la contrôler. Vous voulez quelque chose à boire ?
[14:27:53 20/11/11] Adélice : Ah, ben tant mieux alors. * réfléchit * Vous avez du lait ?
[14:28:56 20/11/11] Artheon : Oui, bien sûr *sert un verre de lait* Et vous, quoi de neuf ?
[14:33:59 20/11/11] Adélice : *
le prend * Merci beaucoup. Alors quoi de neuf.... rien si ce n'est que
mes "dons" refont un peu surface, ce qui est une bonne chose, sinon
rien de spécial, * hausse les épaules * Je m'occupe d'une vieille femme
au village, elle a perdus tout ces enfants, elle était seule alors
voila, ça m'occupe. * boit doucement *

[14:36:29 20/11/11] Siobhan : *s'approche
prudemment de la maison, en fait le tour en humant l'air. Finit par se
mettre dans le vent, laissant celui ci porter son odeur (et celle de la
poiscaille) aux personnes à l'intérieur. Enfin. Celles dotées d'un bon
odorat ou copines avec le vent. Puis s'avance et frappe*

[14:37:43 20/11/11] Artheon : Ah,
c'est une bonne chose. Vous redevenez sensible à la nature *léger
sourire* C'est gentil de vous occupez des personnes âgées *se redresse
en entendant frapper, va ouvrir et a un petit sourire, évidemment pas
surpris* Bonjour *enserre la femme contre lui* Je suis content de vous
revoir

[14:38:22 20/11/11] Adélice : * se retourne vers la porte avant d'entendre frapper et regarde Artheon ouvrir puis se lève doucement *
[14:41:54 20/11/11] Siobhan : *serre
Arthéon contre elle* Je suis contente aussi. Et ne pas vous trouver
seul me fait plaisir aussi. Bonjour, mademoiselle. *demi sourire*
J'espère que vous aimez le poisson, jeunes gens.
[14:42:38 20/11/11] Adélice : Bonjour, ravie de vous... rencontrer. *sourire aimable *
[14:47:47 20/11/11] Artheon : Eh
bien ... Adélice, Siobhan ma mère *n'a pas eu d'hésitation au moment de
choisir le terme* Moi j'aime bien. Vous voulez un truc à boire ?

[14:55:15 20/11/11] Adélice : * se rassoit et finit son verre de lait, tranquillement *
[15:00:54 20/11/11] Artheon : *se sert à son tour un verre* Au fait : au village, ça parle des lycans ou pas ?
[15:02:56 20/11/11] Adélice : Bah figurez vous que non. Et pourtant j'en ai entendu des villageois mais rien a propos de lycans.
[15:03:54 20/11/11] Artheon : Tant mieux, cela veut dire que cette histoire se calme... Enfin, j'espère
[15:05:42 20/11/11] Adélice : J’espère aussi, faudrait pas que se soit le calme avant la tempête ....* fronce les sourcils un instant *
[15:05:56 20/11/11] Siobhan : ...
*prépare les poissons* Sauf que... Vulk a semble t'il... contaminé
quelqu'un. *les scrute du regard* Je compte sur votre discrétion.

[15:07:09 20/11/11] Artheon : Je n'en dirais rien. Qui est-ce ? ... l'un de ceux qui l'ont combattu je suppose ?
[15:08:11 20/11/11] Adélice : Je ne dirais rien aussi. * pose son verre sur la table et attends la réponse de Siobhan *
[15:09:45 20/11/11] Siobhan : Le guerrier Sarmate. Et... C'est déjà une force de la Nature à l'origine...
[15:11:30 20/11/11] Adélice : Unravel ? ....* hoche la tête et se renfonce dans son fauteuil *
[15:11:54 20/11/11] Artheon : ... autrement dit, ça risque de faire un gros problème, non ?
[15:16:24 20/11/11] Siobhan : D'autant
que... qu'ils veulent essayer de le récupérer en y allant "en force".
Et je ne suis pas certaine que ce soit l'approche la plus...
intelligente.

[15:18:28 20/11/11] Artheon : En effet, il faudrait y aller en douceur...
[15:20:34 20/11/11] Adélice : * suit la discussion, n'osant pas trop commenter *
[15:21:17 20/11/11] Siobhan : *écaille
son poisson avec agacement* S'il est vraiment touché... Ils vont
l'effrayer ou l'énerver, il risque de se transformer et là... On risque
le massacre... dans un sens comme dans l'autre. ... Pourquoi les humains
pensent -ils toujours que le recours à la force est le plus intelligent
des choix que l'on peut faire ??

[15:22:27 20/11/11] Artheon : Je
pense que le problème vient du fait qu'ils considèrent de base les
lycans comme mauvais. Donc ils n'imaginent pas qu'y aller doucement
puisse éviter un massacre

[15:22:54 20/11/11] Adélice : * relève un peu la tête * Ils ne pensent pas tous comme ça, heureusement.
[15:25:18 20/11/11] Siobhan : Mais
même ceux qui ne pensent pas comme ça, ils... *s'interrompt, la tension
dans la pièce augmentant brutalement* .... Désolée. Je voudrais un peu
d'eau, Arthéon, s'il vous plait. *sans les regarder*

[15:26:25 20/11/11] Artheon : Bien sûr *lui apporte en quatrième vitesse ledit verre d'eau* On va le trouver et on arrangera ça.
[15:27:14 20/11/11] Adélice : * regarde ses pieds en réfléchissant *
[15:28:52 20/11/11] Siobhan : Il
m'a été demandé de ne pas... intervenir dans cette affaire. Donc il
faudra agir avec discrétion. Notre vie ici est plus ou moins sous tendue
à notre capacité à nous faire oublier en tant que grand méchant loup.

[15:32:28 20/11/11] Artheon : Certes
mais bon, si on obéissait aux ordres, ça se saurait et on ne serait
plus là tous les deux. N'est-ce pas ? *retrouve son sourire
caractéristiques*

[15:35:31 20/11/11] Siobhan : *léger
sourire, la tension retombe lentement* Exact. Nous sommes des rebelles.
Vous vous sentez rebelle en douceur, jeune fille ? Parce que je crains
que cette branche de lycans que vous fréquentiez ne soit composé de
libre penseurs. C'est mauvais pour la tranquillité. *Met enfin les
poissons à griller* Il va falloir construire une seconde chambre,
Artheon.

[15:37:23 20/11/11] Adélice : Je suis un esprit libre, ne vous inquiétez pas. * sourit *
[15:38:14 20/11/11] Artheon : Vous revenez vivre ici alors ? Génial ! *grand sourire*
[15:47:38 20/11/11] Adélice : * sourit a son tour, heureuse de voir Artheon content *
[15:49:48 20/11/11] Siobhan : Oui,
oui. Il y a diverses choses qui m'intéressent par ici. Et... il parait
qu'il nous faut être prudents. Ce sera plus facile à plusieurs. ... Et
cela vaut pour vous, aussi. *regard vers Adélice* Si vous êtes plus ou
moins liée à... ... Bref. Et puis, j'ai un fils à surveiller un peu,
non ? *léger sourire ironique*

[15:51:49 20/11/11] Artheon : Au pire, pendant les travaux, je pourrais aller squatter chez vous Adélice ? *sourire très innocent*
[15:51:51 20/11/11] Adélice : * hoche la tête et sourit un peu, comme seule réponse a la jeune femme *
[15:52:45 20/11/11] Siobhan : Ah, ces jeunes gens à sang chaud.... *ricane en retournant ses poissons*
[15:52:47 20/11/11] Adélice : Oh... euh... oui, pourquoi pas. * lui sourit *
[15:55:07 20/11/11] Artheon : Quoi ?! Mais non, je pensais pas du tout à ça *rosit immédiatement*
[15:56:51 20/11/11] Adélice : * regarde Artheon rosir avec un léger sourire *
[15:59:32 20/11/11] Siobhan : Oh ? ... *secoue la tête* Votre amie va être très déçue. *carrément moqueuse*
[16:00:58 20/11/11] Adélice : ... * baisse la tête *
[16:03:40 20/11/11] Artheon : Mais arrêtez enfin ! *est tout rouge mais rigole tout de même* Les poissons seront bientôt prêts !

[16:06:29 20/11/11] Siobhan : Il
ne faut pas vous formaliser, mad'moiselle. Je ne suis pas très éduquée.
Enfin, humainement parlant. Hésitez pas à m'envoyer bouler, je ne mords
presque jamais. *large sourire, va mettre le couvert*

[16:08:41 20/11/11] Adélice : Je ne me formalise pas et je n'ai aucune envie de vous envoyer bouler...croyez moi...* léger sourire *[16:09:50 20/11/11] Artheon : Parfait dans ce cas. *sourit, s'installe rapidement à table*
[16:10:51 20/11/11] Adélice : * s'installe aussi, se sentant étrangement un peu mal à l'aise *
[16:17:16 20/11/11] Siobhan : *sert* Eh bien... vous avez fait quoi, pendant mon absence ?
[16:17:57 20/11/11] Artheon : Je suis allé voir le clan dont vous m'aviez parlé.

[16:37:12 20/11/11] Siobhan : Oh ? Et... Ça s'est passé comment ? Vous leur avez raconté ce qui se passe ici ? Ils ont dit quelque chose ?
[16:38:39 20/11/11] Artheon : Oui, je leur ai parlé d'un peu tout, oui. Ils avaient l'air satisfait mais pas surpris de l'histoire de Vulk.
[16:41:30 20/11/11] Siobhan : *hausse
un sourcil* C'est normal. Vulk a vaguement essayé de s'en prendre à
eux, fut un temps. ... *sourire froid* Il s'est du reste fait rétamer.

[16:42:30 20/11/11] Artheon : Ah, ils ne m'en avaient pas parlé *léger sourire* Ils étaient satisfait de l'éducation que vous m'aviez donné aussi.
[16:49:24 20/11/11] Siobhan : *éclat
de rire bref* Normal : elle est calquée sur la leur. *regard
affectueux* Mais bon : j'aurais eu du mal à vous "rater". Vous avez déjà
une partie des qualités qui leur plaisent et qu'ils tentent de faire
surgir chez les louveteaux.

[16:50:28 20/11/11] Artheon : Sans doute parce que je suis humain depuis plus longtemps ?
[16:53:26 20/11/11] Siobhan : *secoue
la tête* Non. Ça, ils ont l'habitude : nous sommes peu à avoir été
transformés enfant. La transformation en tue beaucoup. ... Non, c'est
votre calme et votre façon de gérer vos émotions qui ont du leur
convenir.

[16:54:48 20/11/11] Artheon : Oh ? *intéressé* Je ne pensais pas être si ... peu commun *léger sourire*
[17:02:06 20/11/11] Unravel : *
Dans un endroit indéterminé de la la campagne, aux abords de la forêt,
une lourde vache meugle de terreur et se fait projeter contre la route
aux dalles pavés menant aux abords entre le village et la la lisière de
la forêt. Le silence puis un terrible rugissement secoue les arbres et
font taires les oiseaux *

[17:03:26 20/11/11] Artheon : *se lève brusquement, les yeux tournés dans la direction du rugissement*
[17:09:36 20/11/11] Siobhan : *pose son poisson, déglutit* ... Eh bien... Nous allons
pouvoir mieux visualiser le problème, je le crains. *se lève*

[17:10:14 20/11/11] Artheon : C'est le bon côté de la chose. Adélice, restez ici. S'il vous plaît. *se dirige vers la porte, rapidement*
[17:14:28 20/11/11] Unravel : *
Quelque part d’où vient le bruit, un son de craquement très sonore résonne
alentour, un arbre se fracasse non loin. Dans les fourrés, une forte odeur de
sang, de sueur et de bestialité très pesante. *

[17:15:25 20/11/11] Siobhan : *enlève
ses bottes d'un coup de pied, puis passe en forme loup, répandant des
lambeaux de vêtements sur son passage, puis part à fond de train en
direction du bruit*

[17:16:58 20/11/11] Artheon : *se métamorphose quelques mètres plus loin, le jeune loup court à une vitesse impressionnante vers l'origine du fracas*
[17:20:15 20/11/11] Siobhan : *Arrivée
à une distance raisonnable, au vu de l'odeur et de la tension
perceptibles, la louve freine et se met à trottiner puis à marcher
lentement, cherchant à repérer sa cible*

[17:21:47 20/11/11] Unravel : *
Un autre fracas, puis un autre. Dans les ombres épaisses des fourrées,
la chose avance dans l'ombre...Massive, géante, elle se relève à eux en
mettant une patte au dehors des arbres entremêlés. Une créature lycane énorme, de la taille d'un bélier de siège armature, à la fourrure
couleur ambre. La bête immense possède une carrure tellement impressionnante quelle en est légèrement déformée. Le crinos semble être
un ravageur plus lent que ces congénères, mais implacable et massif. Il
darde ses yeux dorés sur les deux lycans, émet une lourde expiration,
puis rugit en ouvrant une énorme gueule comme pour appuyer sa présence et
sa menace *

[17:21:50 20/11/11] Artheon : *rejoint rapidement sa mère, restant derrière elle, n'étant pas spécialiste d'une telle situation*
[17:23:59 20/11/11] Siobhan : *s'aplatit
au sol, oreilles abaissées et queue entre les pattes, puis s'approche
lentement de la créature, sans la quitter des yeux*
[17:28:19 20/11/11] Artheon : *adopte la même attitude, approchant avec plus de lenteur encore, impressionné par la chose*
[17:32:19 20/11/11] Unravel : *
L'immense bête fait encore plusieurs pas en avant, les rouages de ses
muscles sous sa fourrures epaisse transpirant d'une fureur contenue, des
particules de sang projetés sur ses poils. S’arrêtant près d'eux, il
avance sa gueule quelques peu puis les renifle, se voutant. La bête
passe d'Arthéon à Siobhan, puis vice et versa. Quelque chose pulse sur
son corps, comme une colère grondante et maintenue par un mince fil de
conscience *

[17:34:28 20/11/11] Siobhan : *hésite, puis roule sur le dos, présentant sa gorge à la créature*
[17:35:52 20/11/11] Artheon : *n'ose
à vrai dire plus bouger, observant sa mère avec une certaine
inquiétude, il ne recule pas mais c'est pas l'envie qui lui manque*

[17:41:00 20/11/11] Unravel : *
Le crinos regarde vers Siobhan, s'approche d'elle, il ouvre sa gueule
près de sa poitrine, puis fini par la reculer et, fait quelques pas
pesant et maladroit en arrière. L’énorme bête s'assoit contre un arbre,
le faisant flancher légèrement à grand bruit. Un mince couinement canin s’échappe de sa gorge. Le crinos râle et se voute, expirant et suffocant
*

[17:43:16 20/11/11] Artheon : *se redresse un peu, se rapprochant de Siobhan, observant toujours Unravel de ses yeux argentés*
[17:44:14 20/11/11] Siobhan : *c'est
bizarre venant d'une créature à quatre pattes, mais, visiblement, un
soupir de soulagement s'échappe de la gorge de la louve. Elle roule sur
le ventre, et rampe vers le crinos, en faisant des pauses, jusqu’à
finir par le toucher du museau, et émettre un grognement apaisant*

[17:49:53 20/11/11] Unravel : *
Le large et immense crinos renifle Siobhan du bout de la truffe, laisse
s'echapper un lourd râle plaintif puis mue, finissant par redevenir le
sarmate à la peau burinée et ambre, ses longs cheveux noirs tombant en
cascade devant son visage. Le sarmate se relève tant bien que mal et les
regarde tous les deux, perdu *
[17:51:03 20/11/11] Artheon : *laisse
échapper un soupir de soulagement, se redressant à demi, s'approchant
lentement, visiblement toujours pas extrêmement rassuré face au sarmate*

[17:53:47 20/11/11] Siobhan : *recule
de quelques pas, puis se transforme lentement, décomposant en quelque
sorte le mouvement. Elle attend quelques instants sans bouger, comme
prise de vertige, puis murmure* Unravel ?

[17:56:15 20/11/11] Unravel : *
Le sarmate regarde Siobhan puis Arthéon, puis revient à la femme et
hoche de la tête en entendant son nom, il réponds d'une voix éraillée *
Oui, Unravel... Unravel veut redeviendre comme avant... Pitié. * Il
secoue la tête *

[17:58:28 20/11/11] Artheon : *le loup se retransforme lentement en jeune homme qui se penche un peu vers le Sarmate* Salut Unravel.
[18:01:01 20/11/11] Siobhan : *s'approche
à nouveau, se hisse sur la pointe des pieds, pose sa main sur la joue
du Sarmate afin de diriger lentement son visage vers elle. Le regarde en
silence un instant* ... Tu ne peux évidemment pas souhaiter la
puissance... vu que tu l'as déjà... *plisse les yeux, réfléchit* Il y a
un moyen de contrer la transformation, mais... tu es sûr ? Nous pouvons
t'apprendre à maitriser et non subir les transformations, tu sais ?

[18:02:49 20/11/11] Unravel : *
Unravel leur répond d'une voix faiblarde d'enfant perdu *
N'ooon...Veux redevenir comme avant, pas loup, pas monstre... !* Il
secoue la tête avec obstination *

[18:05:45 20/11/11] Artheon : On
comprend Unravel, ça peut s'arranger tu sais. Mais on est pas tous des
monstres hein *s'assoit au sol, à quelques mètres du Sarmate*

[18:10:27 20/11/11] Unravel : *
Regarde Arthéon et balbutie * Pa'don... Mais, mais, mais... Ça est
douleur, je être mal, partout et gens vouloir me tuer.... Alor'veux plus.
Non.

[18:13:24 20/11/11] Siobhan : D'accord.
On va... *jette un coup d’œil à Artheon* on va arranger ça. ... Il
faudrait que vous alliez tous les deux loin des villages, déjà. Que tu
suives Arthéon jusqu'à ce que vous trouviez une... caverne, quelque
chose du genre. Loin des gens. Et moi, j'irais chercher l'antidote. S'il
en reste à Eliam. Et sans entrer dans le château. *long soupir*

[18:15:53 20/11/11] Artheon : *acquiesce doucement, restant fixé sur le géant* Ça te convient Unravel ?
[18:16:29 20/11/11] Unravel : Tatidote.... 'atidote
quoi c'est ? Siobhan ? C'est quoi c'est ? * Regarde Arthéon, et
Siobhan, cherchant à comprendre leurs plans dans leurs regard, à Arthéon
* Pour sauver moi ? Oui ?

[18:20:27 20/11/11] Siobhan : Oui.
Pour te sauver. Mais il faut que tu restes avec Artheon. *à ce dernier*
Loin des passages, d'accord ? Si vous entendez des gens, faites un
détour, évitez tout autant que possible. Je tenterai de faire vite.
Et... je me renseignerai si des gens le cherchent.

[18:22:03 20/11/11] Artheon : Oui pour te sauver. *sourire rassurant* Oui, loin des chemins, loin de tout, j'ai compris.
[18:23:14 20/11/11] Unravel : *
L'immense barbare les regardes tout deux, la bouche à moitié ouverte,
perdu, mais ouvre ses bras et les serre tout deux contre lui contre ses
corpulents pectoraux *

[18:25:39 20/11/11] Siobhan : Hmph
!!! *écarquille les yeux, expirant bruyamment sous l'écrasement, puis
finit par refermer les bras sur les deux jeunes hommes, avec un sourire
apaisé*

[18:27:58 20/11/11] Artheon : Que ..? *perd un moment sa respiration, referme ses bras par réflexe*
[18:30:30 20/11/11] Unravel : *
L es serrant bien fort contre lui, l'exotique barbare les relache
assez brutalement puis les regarde tout deux avec de grands yeux *
o'pad'on. Désolé être écrasé pour vous. Nous partir ?

[18:33:12 20/11/11] Artheon : C'est pas grave Unravel *se redresse un peu, tournant sur lui-même pour choisir une direction* Oui, on peut y aller.


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Archives Novembre le Lun 21 Nov 2011 - 18:09

[17:12:36 20/11/11] Melior : *De plus en plus languissante, Melior se traîne vers la salle de repos, flanquée d'une Calliopé qui a l'air de dormir debout aussi.*

[17:16:21 20/11/11] @ Constantin : *une fois dans la salle de repos, vide comme souvent, la reine pourra constater que le feu est déjà allumé et que les ombres mouvantes sur les murs dessinent des arabesques complexes. Le temps qu'elle s'installe, une forme commencera à dessiner dans les formes sombres contre les murs, dessinant de plus en plus précisément une silhouette en trois dimensions. Finalement, deux ailes d'un blanc nacré se déploie et le Prince de Byzance réapparaît, vêtu d'un simple pantalon byzantin, il est agité d'un frisson perceptible, les yeux fermés*

[17:17:43 20/11/11] Melior : *Presque réveillée par le spectacle, Melior hausse des sourcils impressionnés.* Vous prenez des leçons auprès de Hyrion ?

[17:20:06 20/11/11] @ Constantin : *le jeune homme rouvre les yeux, semblant perdu, il met quelques temps à répondre* Reine Mélior *ses ailes se replient autour de son corps et il se rapproche à grands pas du feu* On pourrait dire ça comme ça ...

[17:22:43 20/11/11] Melior : *jette un regard vers Calliopé qui n'a rien vu, très occupée à dormir en douce.* Vous... êtes à la recherche de quelque chose de précis, Prince ?

[17:25:22 20/11/11] @ Constantin : Pas réellement. Je cherchais à en apprendre plus sur mon "identité" magique puisqu'il semblait que j'étais en train de perdre de mon .. essence. Disons que ça avance bien ...

[17:27:16 20/11/11] Melior : Perdre de votre essence ? Comment cela ? *s'adosse à son fauteuil, très intéressée.*

[17:29:17 20/11/11] @ Constantin : *ses ailes se soulèvent légèrement, signifiant qu'il a haussé les épaules* Je l'ignore moi-même, je me sentais moins sensible à la magie. Hyrion disait que je ne faisais pas assez corps avec elle, que je perdais mon essence.

[17:29:47 20/11/11] Melior : Oh, trop proche de votre moitié humaine peut-être ?

[17:33:09 20/11/11] @ Constantin : Possible. De fait, je me suis penché un peu sur le problème, j'ai cherché à m'entraîner ... Les résultats sont un peu bizarres...

[17:35:58 20/11/11] Melior : Vraiment ? Dans quel sens ?

[17:38:57 20/11/11] @ Constantin : Eh bien, je m'attendais à être plus ou moins lié à la lumière, à cause de mon père et tout. Et en fait, bah vous l'avez constaté, c'est pas ça. *léger sourire*

[17:40:05 20/11/11] Melior : Qu'est-ce que c'est, alors, à votre avis ?

[17:40:54 20/11/11] @ Constantin : Qu'est-ce qui est quoi ?

[17:41:22 20/11/11] Melior : Eh bien, vous êtes lié à quoi, si ce n'est à la lumière ?

[17:43:50 20/11/11] @ Constantin : Eh bien ... Je dirais que la lumière engendre nécessairement l'ombre *léger sourire amusé*

[17:46:11 20/11/11] Melior : Hmoui, bien sûr. Pardonnez-moi, je ne suis pas très affûtée en ce moment. *contemple le mur d'où le Prince est sorti peu de temps avant.*

[17:48:06 20/11/11] @ Constantin : Il n'y a pas de souci ma Reine. Vous avez froid ?

[17:52:05 20/11/11] Melior : Comme toujours. *Le feu crépite pourtant avec entrain.* Je n'aurais même pas le courage de rentrer chez moi. Plus qu'à attendre la fin des frimas...

[17:53:43 20/11/11] @ Constantin : *se penche un peu, observant la Reine avec attention* Une couverture supplémentaire ?

[17:55:33 20/11/11] Melior : *sourit* Ce n'est pas nécessaire. En fait, c'est la saison plus que la température réelle qui m'affecte. Que me vaut tant de sollicitude, Prince ?

[17:56:51 20/11/11] @ Constantin : Hum ? Oh rien de spécial, c'est naturel. Vous m'écoutez. Il serait très impoli de ma part de ne pas me soucier un minimum de vos capacités à écouter et comprendre *léger rire*

[18:02:53 20/11/11] Melior : *sourit puis rentre la tête dans les épaules, son visage disparaissant jusqu'au nez dans le col de sa cape fourrée.* Vous me donnez froid, torse nu comme ça.

[18:06:19 20/11/11] @ Constantin : *rosit visiblement, ses ailes formant un bouclier de plume autour de lui* Pardonnez moi, j'ai encore du mal à faire voyager la matière avec moi ...

[18:06:52 20/11/11] Melior : *rit doucement* Oh, mais vous êtes pudique ? C'est trop mignon.

[18:07:58 20/11/11] @ Constantin : *rougit un peu plus, les plumes se resserrant visiblement* Ne me faites pas rire.

[18:12:38 20/11/11] Melior : *rit franchement* Hum, bon... C'est moi qui vais vous proposer une couverture, à présent.

[18:15:27 20/11/11] @ Constantin : *ricane* Moi je n'ai pas froid. J'ai des plumes, vous en voulez ? *son aile droite se tend tranquillement vers la reine, dévoilant le sourire amusé du jeune homme*

[18:21:01 20/11/11] Melior : *tend la main pour caresser les plumes.* Avouez, vous aimez bien que je vous tripote le duvet.

[18:22:30 20/11/11] @ Constantin : *a un rire léger, les plumes se dérobent à la main de la Reine*
Voyons Dame Melior, ça ne se dit pas ...


[18:28:20 20/11/11] Melior : *range aussitôt sa main sous sa cape.* Pudique en paroles aussi ? Les Byzantins sont fascinants.

[18:32:35 20/11/11] @ Constantin : On me le dit souvent *léger rire, replie son aile autour de lui* Cette sensibilité au froid ne risque-t-elle pas d'être handicapante au heures les plus froides de l'hiver ?

[18:33:34 20/11/11] Melior : Ce n'est rien de le dire. Par chance, j'ai engagé une garde du corps très compétente. Je me ferai passer pour malade, j'imagine...

[18:36:35 20/11/11] @ Constantin : Perséphone, n'est-ce pas ? C'est vrai, elle saura réchauffer l'atmosphère *sourire amusé* Et puis, les gens sont habitués au comportement excentrique de la noblesse.

[18:37:35 20/11/11] Melior : *sourit aussi* Perséphone a bien des talents cachés, et dans des domaines qui vous surprendraient.

[18:38:59 20/11/11] @ Constantin : Hum ... *hausse un sourcil* Je n'en suis pas si sûr mais après tout, cela ne serait pas très étonnant.

[18:39:28 20/11/11] Melior : Vous vous souvenez, la blessure que vous avez guérie ?

[18:40:42 20/11/11] @ Constantin : Ah oui, c'était de sa part ? Amusant. Je ne veux pas savoir si vous l'aviez engagée avant ou après...

[18:42:11 20/11/11] Melior : *rit* Après, bien sûr. Avant, je voulais juste en faire mon dîner. Curieusement, elle ne s'est pas montrée très enthousiaste à cette idée.

[18:42:54 20/11/11] @ Constantin : *nouveau rire* Vous n'avez pas choisi la proie la plus facile dites moi. Mais je la comprends, je détesterais être mangé.

[18:43:47 20/11/11] Melior : *hausse les épaules* J'ai une tendance stupide à aimer le sport, et à choisir des proies un peu stimulantes. Enfin, de toute façon, maintenant, je suis astreinte à un strict régime animal.

[18:44:55 20/11/11] @ Constantin : C'est aimable de votre part, vous auriez fini par avoir des problèmes...



Dernière édition par Deidre le Mer 23 Nov 2011 - 16:02, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Archives Novembre le Mer 23 Nov 2011 - 11:24

[21:14:07 21/11/11] Unravel : *
En plein milieu du sentier traversant la forêt de Piedidon,
l'immensement colossal gladiateur exotique à la peau d'ambre marche à
grands pas, une poutre cylindrique contre ses epaules, chariant celle-ci
de ses bras ecartés, ses cheveux fins et noirs de jais battant l'air
derrière lui. *

[21:16:43 21/11/11] Sigurd : (hummm moi cherrcher pourrquoi moi êtrre surr sentier. Vous donner deux minutes moi)
[21:16:58 21/11/11] Unravel : ( 'akord ! )
[21:19:29 21/11/11] Sigurd : *Sur
la piste d'un cerf - elle n'en a mangé qu'un depuis le matin et se sent
un petit creux - Sigurd, armée pour changer d'un arc, traverse le
sentier, le nez sur les traces, et le lève au bruit.* Wotan ! *La
burgonde s'immobilise, ahurie, devant l'apparition.*

[21:21:44 21/11/11] Unravel : *
Le titanesque sarmate, s'arrètant au fur et à mesure, ralentissant
jusqu'a être à quelques mètres d'elle, descend d'un revers de bras
l'enorme poutre de ses epaules, celle-ci tombant en faisant legèrement
trembler le sol. Unravel ouvre la bouche à demi, detaillant Sigurd avec
un oeil brillant * ... Ooooooh.

[21:21:51 21/11/11] @ Deidre : (Finalement, elle va s'installer en Bretagne ?)
[21:23:01 21/11/11] Sigurd : (ouais, y a du mâle. Heurm. Je vais laisser la parole à ma pure vierge de Wotan...)
[21:24:37 21/11/11] Sigurd : *pose une main sur sa hanche et détaille le géant.* Brretons pas petits, en vrrai. Quoi tu fairre avec bout de bois ?
[21:26:49 21/11/11] Unravel : *
Unravel gonfle legèrement la poitrine en relevant le menton, il sourit
d'un air enfantin et fier, tapotant la poutre à la verticale de sa main
epaisse et caleuse * Moi faire r'tapage mai'son pour copain et copine !
Et pas être Brittonien.

[21:30:29 21/11/11] Sigurd : Ah. Bien sûrr. *prend appui sur un seul pied, plus détendue.* Tu quoi êtrrre ? Werrwolf aussi ?
[21:33:22 21/11/11] Unravel : * Unravel tape son poing sur sa poitrine * N'on ! Moi être Croc de Lune, gran'tueur, gran'champion de Ashila !
[21:36:05 21/11/11] Sigurd : *fronce les sourcils* Crroc de Lune. Mondzahn. Je pas connaît Ashila. Tu veux aide pourr bout de bois porrter ?
[21:38:24 21/11/11] Sigurd : (oui je parle très mal le vieux norrois, alors quand il faut, Sigurd cause allemand. Désolée ^^)
[21:40:33 21/11/11] @ Deidre : (Comment. Il faut parler la langue de son perso ! JE cause couramment grec ancien et calédonien.)
[21:40:58 21/11/11] Sigurd : (et breton, bien sûr)
[21:42:14 21/11/11] @ Deidre : (Absolutely !!!)
[21:43:07 21/11/11] Unravel : ( Pareil, je parle sarmate, picte, breton, latin et langage demonique. interdit.
[21:43:09 21/11/11] Unravel : )
[21:46:29 21/11/11] Unravel : *
L'epaisse masse de muscle brune reponds d'un hochement de tête negatif
mais arbore un très gentil sourire. Il reprends la poutre et la met sur
ses epaules avec un grognement grave * Toi gentill, mais faire force,
faire muscle, ca bien être.

[21:46:34 21/11/11] Sigurd : (woaaah... chez les Sarmates, la femme est l'égale de l'homme. Trobien.)
[21:48:03 21/11/11] Sigurd : Je
aussi muscler avec bouts de bois. Mais je couper eux pour brrûler
cheminée. *emboîte le pas au Sarmate.* Qui êtrre tu copains ?

[21:48:38 21/11/11] @ Deidre : (On brûle pas les cheminées, les enfants, hein. ... 'fin pas celle de Sio, hein ?)
[21:49:45 21/11/11] Unravel : ( Exact, elle tiens même une place predominante, même. )
[21:53:41 21/11/11] Sigurd : (oh, et Melior parle couramment le Fourchelang, bien sûr)
[21:53:45 21/11/11] Unravel : Copains
? Ah ! Copain est Siobhan tribu Fiannas, et ...Et...Et.... Euh... * Il
marque un temps de pause, regard perdu dans le vide, reste immobile,
doigt sur la bouche d'un air bête. * ... Ah, et p"tit loupio Théon ! *
Marche à pas de geants, souples et distanciés *

[21:53:48 21/11/11] Sigurd : (re Guilan !)
[21:54:17 21/11/11] Guilan : ( r-r-r-reuuuuh les gens ! )
[21:54:36 21/11/11] Unravel : ( Weuh mon p'tit )
[21:55:08 21/11/11] Sigurd : *réfléchit un moment* Femme loup ? Je connait femme loup mais je pas demandé nom. Qui Ashila ?
[21:55:57 21/11/11] Guilan : ( "p'tit loupio Théon" *ricane* )
[21:57:44 21/11/11] Unravel : Ashila
? Ashila ! Ooooh, être etoile-dieux femme ciel sarmate ! * Pointe un
doigt vers la nuit tombante, menton relevé * force des forts, bras des
braves, Ashila vie dans sang de sarmate !

[22:00:26 21/11/11] Sigurd : Sarrmate.
Hm, je aller chez Sarrmates peut-êtrre. Brretons tout petits. Tu
connais Wotan ? Dieu burrgonde, trrès sage, trrès malin.

[22:02:01 21/11/11] Unravel : *
Unravel secoue la tête, puis balbutie en réfléchissant * Burgonde ?
Burgon'...'gonde...Moi avoir tué plein Burgon', cents et cents et cents
encore. * Renifle, bombant le torse *

[22:02:32 21/11/11] @ Deidre : (JE
vais jamais réussir à lui fourguer l'antipathique si elle rencontre
tous les grandes baraques de la cb... *réfléchit à un Xème plan
machiavélique)

[22:03:32 21/11/11] Sigurd : Oh, alorrs je pas aller chez Sarrmates. Tu tuer moi ?
[22:04:27 21/11/11] Sigurd : (l'antipathique, en plus d'être chrétien, il est maigrelet. Mais pour le rendre très très malheureux, c'est encore jouable :p)
[22:06:51 21/11/11] Unravel : Non, toi être gentill, puis jouli ! Puis gentill'. Pas t'en faire. * Le sarmate la regarde avec un grand sourire *
[22:09:11 21/11/11] Sigurd : Jou...
li ? *retire son casque, se gratte la tête, remet son casque.* hübsch ?
Je ? *reprend sa marche, pensive* Je tuer beaucoup gens aussi. Mais pas
Sarrmates.

[22:09:37 21/11/11] Guilan : (
je suis fan du duo Unravel/Sigurd, par contre la langue française viens
de m'appeler, elle est aux urgences dans un état grave )

[22:09:46 21/11/11] Sigurd : (xD)
[22:09:55 21/11/11] Unravel : ( Arf )
[22:10:41 21/11/11] Sigurd : (prochaine réplique : "Unravel, piourrais-tu avoir l'extrême obligeance de bien vouloir me présenter à tes amis garous ?"
[22:10:52 21/11/11] Sigurd : (pas raccord)
[22:11:26 21/11/11] Unravel : Alors
nous deux tuer, ca être bien ! Nous tuera plein de gens un jour en
rigolant, oui, ca être drôle'bien. * Affiche un sourire satisfait,
reprends sa marche, arrive près de la cabane de Siobhan. Le géant
regarde alentours. *

[22:12:15 21/11/11] Guilan : ( héhé ^^ )
[22:12:18 21/11/11] Sigurd : *sourit béatement aussi* Oui ! Nous tuer gens, cerrfs et sangliers, et fairre banquets avec hydrromel. Copains pas là ?
[22:12:33 21/11/11] Guilan : ( j'aime le sens de l'humour d'Unravel )
[22:14:19 21/11/11] Unravel : *
Le sarmate depose la lourde poutre à terre sur un coté ou gisent
d'autres genres de materiaux de bois et de corde, puis bombe le torse et
rugit de facon impressionnante, voir terrifiante, les oisaaux se
barrants des arbres en caquetant * ...COPPPAAAAAIIIINNNNNN ???

[22:14:25 21/11/11] @ Deidre : (Je crains que ce ne soit PAS de l'humour, Guilan... -_-")
[22:15:29 21/11/11] Guilan : ( oh je sais...j'entendais "sa notion du drôle" en fait ^^ mauvaise formulation )
[22:15:57 21/11/11] Sigurd : *applaudit* ça beau crri. Trrès bien. Copains, venirr.
[22:18:32 21/11/11] Unravel : ( On joue le fait que Sio ne soit pas là, vous intervenez Deidre ? )
[22:21:16 21/11/11] Guilan : ( je suis un peu dispo pour rp pas trop fourni et a réponse potentiellement lente si ça tente quelqu'un )
[22:22:11 21/11/11] @ Deidre : (Sio peut être là... Mais sans antidote, du coup. Vous voulez faire durer un peu la lycanisation d'Unravel, ou pas ?)
[22:22:33 21/11/11] Unravel : ( Ca me pose pas de problème. )
[22:25:25 21/11/11] @ Deidre : (Je la branche. Guilan, j'ai eidre ou Cass qui seraient ravies de voir... qui vous voulez, si vous voulez. ^^)
[22:26:40 21/11/11] Unravel : ( De toute manière Unravel va dire bonjour puis piquer un somme peu après ^^ )
[22:27:38 21/11/11] Guilan : ( euh Leomyd/Deidre ? )
[22:27:50 21/11/11] Siobhan : *sort
de la maison, met les poings sur les hanches* ... On avait dit
"discret", Unravel... Ce n'est pas la saison de l'amour chez les
cerfs... ... *reconnait Sigurd* Tiens, bonjour.

[22:28:16 21/11/11] @ Deidre : (Allez. Histoire de parler de sa môman. ^^)
[22:28:26 21/11/11] @ Deidre : (Vous zouvrez ou j'ouvre ?)
[22:28:55 21/11/11] Guilan : ( ouvrez je me change )
[22:29:24 21/11/11] Unravel : O
! Euhrg....Pa'don Siobha ! * S'avance et lui tapote la tête de sa
main lourde, puis traine des pieds et va soulever une poutrelle ainsi
que de la corde, qu'il achemine dans un coin obscur. *

[22:29:46 21/11/11] Sigurd : Bonjourr.
Vous Siobhan ? Je pas donner nom derrnièrre fois. Je Sigurrd.
*curieusement, enlève son casque dans un geste très protocolaire*

[22:31:14 21/11/11] @ Deidre : *marche
de long en large dans la salle de repos, toujours légèrement survoltée.
Mais là, il n'y a pas de canards à maltraiter. Quel malheureux
inconscient osera entrer dans cette pièce ?*

[22:33:06 21/11/11] Siobhan : Bonjour Sigurd. *s'incline, très bien élevée aussi* ... Voulez vous entrer pour boire quelque chose ? J'ai du cidre et du lait.
[22:33:29 21/11/11] @ Leomyd : *le
malheureux inconscient se présente sous la forme d'un gaulois souriant
vétu d'une tunique visiblement neuve, rouge a bordures d'or, totalement
inhabituel chez le jeune homme qui est par ailleurs un peu mieux coiffé
que d'habitude* ...oh, bonjour Deidre !

[22:35:53 21/11/11] Sigurd : Pas hydrromel ? *semble très déçue.* Sarrmate pas boirre, trravailler ? Crroc-de-lune esclave à vous ?
[22:37:11 21/11/11] @ Deidre : *relève
la tête, un éclair carnassier dans le regard* Bonjouuur Leomyd. *ton
laissant présager de tortures affreuses* Ce n'est pas un bon jour, je le
crains.

[22:38:27 21/11/11] @ Leomyd : ..*haussement de sourcil* ...v...vraiment ? je... pourquoi ? ça ne va pas ?
[22:38:37 21/11/11] Unravel : *
Revenant non loin, il installe une poutre contre un petit chantier déja
preparé à devenir une sorte de dependance. Pose la poutre contre une
autre symetrique, prends une enorme clou, le pose contre la poutre, puis
frappe dedans avec son poing. Le clou s'enfonce net, mais bientôt un
bruit sinistre s'elève et tout le petit chantier se casse la geule dans
un amas de fumer bruyant. * .... * Unravel, au mileiu, se laisse
tomber lourdement sur les fesses et s'appui contre le bordel, renifle et
ferme les yeux. *

[22:39:39 21/11/11] Siobhan : De
l'hydromel ? ... Je ne crois pas. Nous buvons très peu. ... Non. Pas
d'esclaves, ici. Nous sommes amis. Et... En fait, je... *sursaute au
bruit* ... Eh bien, ça fera du petit bois pour allumer le feu. *ton
entre le résigné et l'amusé*

[22:41:03 21/11/11] @ Deidre : Non,
ça ne va pas. *ton définitif* Rien ne va, même. Et j'ai rien à frapper.
*nouveau regard inquiétant* C'est tout de même un COMBLE que toutes les
galères du monde pleuvent sur Logres et ses habitants, bordel de zut !

[22:41:39 21/11/11] Sigurd : *va trouver le Sarmate et lui tapote l'épaule* Ca, pas grrave. Toi, fait pourr tuer gens, pas pourr constrruirre trrucs.
[22:41:50 21/11/11] Sigurd : (trop diplomate)
[22:42:30 21/11/11] @ Leomyd : ...*fronce
les sourcils, approche et lui pose une main sur l'épaule* ...voulez en
parler ? ou même...me taper un peu dessus pour le principe ? vous me
ferez pas mal...*petit sourire tentant d'être rassurant*

[22:42:35 21/11/11] Unravel : *
Pour toute réponse, un lèger ronglement s'echappe de l'immense barbare
en pagne. Approche une main de son propre pagne et se gratte
l'entre-jambe. *

[22:42:43 21/11/11] Unravel : ronflement *
[22:43:02 21/11/11] @ Leomyd : ( que de poèsie...)
[22:43:11 21/11/11] Sigurd : (claaasse)
[22:43:44 21/11/11] Unravel : ( Heureusement que je ne précise qu'en position assise, son machin depasse telle une baleine echouée. * tousse * )
[22:44:17 21/11/11] Siobhan : (Parce qu'"il" a une bosse ? Oo)
[22:44:26 21/11/11] Siobhan : (On saura tout, ce soir...)
[22:44:42 21/11/11] Unravel : ( * Lève les yeux au ciel * Allez comprendre l'image. )
[22:44:51 21/11/11] @ Leomyd : ( ...saloperie d'imagination visuelle...eurk, je vais me laver les yeux avec de la javel, je reviens )
[22:45:18 21/11/11] Siobhan : *s'appuie à la porte* Oui. Les petits ont l'habitude de dormir très facilement. Et... N'importe où...


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Archives Novembre le Mer 23 Nov 2011 - 11:24

[20:19:54 22/11/11] @ Hyrion : *
A l'extrème limite du bout d'un couloir, deux formes parlent à voix
basses entres elles. L'une d'une voix depité, l'autre d'une voix
resonnante et suave. Peu après, un silence s'installe entres les deux
interlocuteurs encores inconnus de tout regard dans l'ombre, mais
bientôt le visage du roi Arthur deboussolé et amer apparait lorsqu'un
garde passe avec une torche. Celui-ci, vouté, salut d'un hochement de
tête celui avec qui il parlait et commence de s'eloigner avec un air
rompu et chargé de depit lourd. L'interlocuteur n'est autre qu'Hyrion,
qui regarde partir le souverain avec une lueur vacillante dans la
semi-obscurité du couloir. * ( Action vu par Deidre de loin, et non
action produite juste avant quelle ne vienne. )

[20:20:43 22/11/11] @ Hyrion : ( Celui-ci, vouté, ... > Le Roi. Pas le garde, pardon. )
[20:26:47 22/11/11] @ Deidre : *s'est
arrêtée quand elle a aperçu les deux formes, comme pourvue d'un
pressentiment inquiet, puis a grimacé en reconnaissant les deux
protagonistes de cette discussion, et hésite un moment entre faire
carrément demi tour ou simplement prendre un chemin transversal. Finit
par hausser les épaules et se diriger droit devant elle. Sans jeter à
nouveau un regard en direction d'Hyrion, tente de passer à côté de lui
en le saluant juste d'un signe de tête pressé*

[20:34:27 22/11/11] @ Hyrion : ( Desolé pour les petits temps de réponses un peu longuinets )
[20:36:10 22/11/11] @ Deidre : (Pas de soucis ! Prendez vot' temps. ^^)
[20:47:50 22/11/11] @ Hyrion : ( Bon, je fais à manzer pour des mords-la-faim, je manze, puis je suis à vous, promis. )
[20:51:57 22/11/11] @ Deidre : (No souci !)
[20:52:34 22/11/11] @ Deidre : (Si vous avez du monde, on peut aussi stopper, savez ? L'IRL prime un brin, quand même. ^^)
[21:17:04 22/11/11] @ Hyrion : *
L'être regarde passer Deidre, muré dans un silence de mort rendant sa
figure et sa présence assez intimidante, mais bientôt, tandis que la
jeune femme depasse le démon, celui-ci s'eclarcie la gorge et de sa voix
rauque, la suivant * ... Je souhaitais ma chère amis, m'excuser de mes
propos assez decourageant, tenu il y'a peu au lac de la Dame. Venez donc
ici. Allons. * L'être fait resonner sa voix chaude, basculant entre
les pierres. *

[21:23:15 22/11/11] @ Deidre : *ralentit
un peu, puis s'arrête, mordillant ses lèvres. Elle finit par jeter un
regard au démon, par en dessous* ... Je vous ai demandé votre avis. Pas
de me rassurer. JE... ne devrais pas assimiler la nouvelle au messager
même si celui ci est un peu abruptmais... c'est difficile. Désolée. *a
l'air franchement ennuyée*

[21:28:59 22/11/11] @ Hyrion : Je
puis, malgré ma profonde ardeur...Au moins comprendre cela. Nous sommes
amis vous et moi, n'est-ce pas ? * L'être se rapproche de manière
etrange, l'optique de Deidre le percevant comme venant non en marchant,
mais en approchant de manière ethéré son corps jusqu'a elle. Il se fige
devant elle, ouvre ses bras et pose ses mains chaude sur les bras de
Deidre. * Vos malheurs navrent mon être. Si si. * Il sourit avec cette
forme de compassion et de bienveillance dont lui à le secret :
rassurante, mais derangeante et imperiale. *

[21:31:44 22/11/11] Sigurd : (hallo !)
[21:32:48 22/11/11] @ Deidre : (Coucou mdame ! ^^)
[21:32:52 22/11/11] @ Deidre : *cille
plusieurs fois, tentant d'accomoder, lors de l'approche d'Hyrion,
pousse un léger soupir quand il pose ses mains sur elle puis, répond
avec un léger sourire* Oui, nous sommes amis, je le crois. ... Et qui
sait ? Peut être que les choses finiront par... s'arranger, même si je
ne distingue pas bien comment. *secoue la tête* Je ne suis pas très au
point sur les choses magiques, et pourtant, je ne suis entourée que de
ça...

[21:33:50 22/11/11] @ Deidre : (A
mon avis, Deidre est droguée. Avec tout ce qu'elle se prend comme
"effet Hyrion" dans le mufle sans y opposer la moindre résistance, elle
doit même plus toucher terre.)

[21:36:53 22/11/11] @ Hyrion : ( Bonsoir Sigurd ! )
[21:40:24 22/11/11] @ Hyrion : Vous
valez plus, des autres humains ici que vous ne le laissez paraitre.
Sachez-le, la magie que nous représentons, moi, Constantin...Ne
gravitons pas autour de vous par hasard. En tout les cas je ne crois pas
à ce hasard. Il ne faut guère s'y fier, alors consolez de savoir qu'une
réponse qui en vaux la peine dans votre vie doit se trouver quelque
part. Encore que je ne sache ce qu'elle est, et pourquoi elle est ici. *
Il elargit un sourire, lui touche le bout du nez d'un doigt brulant
puis pose sa main sur avant-bras tel un parent, l'invitant à marcher
tranquillement. *

[21:48:13 22/11/11] @ Deidre : *n'a
pas l'air convaincue, fait la moue, mais n'argumente pas* Ce serait
quand même extraordinaire. Je n'ai pour tout... truc extraordinaire que
de tomber toujours bien. ... Vous pensez que la chance que j'ai par
périodes pourrait faire ça ? Je veux dire... être intéressante pour
des... êtres différents ? *le suit dans sa marche* Parce que je ne vois
pas bien ce que ça a d'attirant. Vu que ça n'est pas contagieux.

[21:52:57 22/11/11] @ Hyrion : *
Arrivants à la salle de repos, Hyrion elève une main douce et agité
d'une faible lueur. Il l'invite à entrer en première, inclinant la tête *
Et bien, sachquez qu'il faut plus que des questions sur soi et leurs
réponses pour donner au sens de la trajectoire que prends votre vie, une
raison. Je vous en prie, entrons. * Gracieux sourire, une lueur
candélabre s'agitant dans son regard voilé *

[21:56:42 22/11/11] @ Deidre : Merci.
*entre* Vous savez... La plupart des gens ne se pose pas ce type de
questions. "Ou vais-je, où cours-je, dans quel état j'erre"... Ils se
contentent de vivre. Tout simplement. Et je pense que ce doit être
reposant. ... En tous cas, plus que de se demander quelle nouveauté
surgie du néant va vous tomber dessus sans préavis... *se laisse tomber
sur le sofa le plus proche de l'âtre* Comment s'est passé le retour à
votre "norme", au fait ? Il y a une raison aux... soucis que vous avez
connus ?

[22:05:57 22/11/11] @ Hyrion : *
La regardant s'assoir, l'être s'approche peu après, s'assoit à ses
cotés sur le sofa avec un air complice voir plus si affinité, et se
penche vers elle, laissant glisser son bras sur le dos du sofa. Il la
scrute d'un regard emettant une douce chaleur envellopante et incline la
tête, murmurant d'une voix suave et très douce, donnant envie d'être
bercé * ... Je ne puis que vous dire la chose suivante : Les choses
evolues et ma place parmis la magie et les pouvoirs d'en dessous de de
l'autre coté du miroir, aussi. De nouvelles guerres ce sont annoncés,
avec la nouvelle religion Chrétienne de nouvelles ont étés attisés. Les
divinités se meuvent, certaines laissant la place à d'autres...Quant à
moi j'ai été dans l'attente de mon evolution. Mais je suis et resterais.
Toujours, si rien ne viens entraver les choses, comme un apocalypse.
Oh, mais...Rassurez-vous, aucune fin de votre monde n'est prévu d'ici un
âge lointain. * Se mords la lèvre avec un sourire espiègle, comme si
tout ceci n'etait que drôlerie. *

[22:11:34 22/11/11] @ Leomyd : ( re !)
[22:13:52 22/11/11] Sigurd : (hello Leo)
[22:14:13 22/11/11] @ Deidre : ...
Oui... *souffle léger* Le feu et la passion ne peuvent disparaitre...
Juste... changer, comme vous l'avez déjà fait. *esquisse de sourire* Et
j'espère bien que ce monde ne s'anéantira pas de mon vivant ! Je tiens à
mourir de façon la plus calme et douce possible, pas dans un maelstrom
effrayant ! *frissonne* ... Vous... Vous avez pris du galon ? Ou
juste... changé de... pas d'affectation, non, ça... je suppose que vous
êtes immuablement lié à... Et je ne vous vois pas... redescendre
l'échelle des pouvoirs. ... Mais serait ce... bon signe, une époque de
passions ? *balbutie ses phrases plus que ne les parle, a l'air s'avoir
un peu de mal à faire se joindre ses idées en un tout cohérent*

[22:14:18 22/11/11] @ Deidre : (recoucou !)
[22:14:25 22/11/11] @ Leomyd : ( ça va ? )
[22:15:30 22/11/11] @ Hyrion : ( weuh )
[22:16:13 22/11/11] Sigurd : (rhume)
[22:18:07 22/11/11] @ Deidre : (Ahhh ! Mais ça veut dire que ça va mieux si ce n'est plus que rhume ! )
[22:18:28 22/11/11] Sigurd : (ah nan)
[22:18:49 22/11/11] Sigurd : (j'aimerais bien...)
[22:19:01 22/11/11] @ Hyrion : Serait-ce
bon signe une époque de passions ? Il y'a aussi la passion du sang, de
la mort....De la cruauté Deidre. Est-ce donc bon signe pour vous ? Toute
ces choses, bonnes ou mauvaises selons vous, en tout les cas me
nourisse et me permettre de continuer d'exister. Je crois...Qu'il n'y
aurai rien de pire pour moi que le silence....Et la paix. * Un feu
ardent couve dans ses yeux, il approche son visage du sien et semble
dechiffrer son regard, murmurant * ...Et, concernant votre facon de
dire, du galon....Oh que oui, l'on puis dire dans ce sens que j'en ai
pris. * Il decouvre peu à peu une rangée de dents et un sourire
immense. *

[22:22:18 22/11/11] @ Deidre : (??? Ah ? Disoulée alors... Sad)
[22:26:12 22/11/11] @ Deidre : *maigre
sourire* Je préfère, pour mon bénéfice personnel, que vous vous
nourrissez de feux tout aussi ardents mais moins dangereux pour les
gens... dans mon genre. Ceux qui sont un petit peu plus faibles que la
moyenne... *finit par s'avancer et par poser son front contre l'épaule
de l'homme, au moins autant pour ne plus soutenir son regard que par
envie de contact physique* ... Et donc, de fait... Qu'est ce que ça
change ? Plus de responsabilités démoniaques ? Plus de larbins ? Plus de
champ d'action ?

[22:32:22 22/11/11] @ Hyrion : *
Hyrion se redresse lentement et vient l'acceuilir, son corps degageant
une temperature si agréable, un parfum si enivrant. Il l'entoure d'un
bras et parle de sa voix basse et si grave * ...Pour votre logique
humaine, je puis avancer qu'a vos yeux rien ne bouge, mais de mon coté,
je sais que j'adopte une position différente. Je suis...Paradoxalement
moins présent dans votre monde et donc moins puissant, mais je requiert
une place plus importante dans l'autre et donc je pourrais décider de
noyer vos vies dans un souffre calcinant toute votre chair. Je pourrais
choisir de m'appliquer à devorer votre soleil si ma faim est trop
grande. Comme...Le dit...La prophétie inscrite dans vos ouvrages me
concernant.

[22:35:15 22/11/11] @ Leomyd : ( je suis dispo pour rp si ça tente quelqu'un )
[22:42:32 22/11/11] Sigurd : (j'ai deux neurones en état de marche mais si vous voulez essayer ^^)
[22:44:06 22/11/11] @ Leomyd : ( ^^ z'avez une idée ? )
[22:44:42 22/11/11] @ Deidre : *pousse
un long soupir de bien être avant de froncer les sourcils, les mots
d'Hyrion menaçant de fragmenter cet apaisant sentiment d'abandon*
Mais... Vous comptez vraiment faire ça ? ... Et... quelle prophétie ? On
parle de vous dans un livre ? Quelque chose dont je pourrais avoir
connaissance, ou bien un Codex obscur ?

[22:47:03 22/11/11] @ Deidre : (Les ravages de l'alcool : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3848-c-bref.html?vid=546925 )
[22:47:51 22/11/11] @ Hyrion : *
Souriant dans le vide, Hyrion hoche de la tête mais murmure de sa voix
douce * ...Allons, detendez-vous. Ce ne serait guère bon ce soir de
parlez de choses qui pouraient nous eloigner vous et moi, de beaucoups.

[22:49:47 22/11/11] Sigurd : (heuuuu... z'avez une préférence pour une des trois viragos ?)
[22:51:00 22/11/11] @ Leomyd : ( bah pour Sigurd je vois pas trop, si, causette avec leomyd peut-être, il rentre dans la catégorie fillette pour elle ? )
[22:52:55 22/11/11] @ Deidre : ...
*léger sourire* Ce serait préjudiciable à mon bien être, effectivement.
Il fait toujours curieusement froid quand vous partez... La sensation
s'atténue par la suite, mais les premiers temps sont toujours
désagréables. Autant que je n'aie pas de raison valable de fuir malgré
cet inconvénient.

[22:53:51 22/11/11] Sigurd : (Leo ? oui, à première vue)
[22:54:44 22/11/11] @ Leomyd : ( bah on peut les faire se croiser si vous voulez )
[22:59:05 22/11/11] Sigurd : (allons-y ^^)
[23:00:18 22/11/11] @ Leomyd : ( z'ouvrez ? )
[23:00:35 22/11/11] @ Hyrion : ...Ceci
oui, va de pair avec ce que je suis. Une sorte de derèglement
d'atmosphère selon la condition que j'emprunte les couloirs de votre
monde. Les choses reagissent avec plus de potentialité et de vigeur,
comme plonger une lame forgée brulante dans de l'eau glacé. * Il agite
une main devant eux evasive, celle-ci etant parcouru de fines veinures
dansantes à la lueur attirante. * ...Ne fuyez guère, je m'en viendrais à
être vexé de ma condition. Vous contribuez à continuer de me crèer,
savez-vous.

[23:00:51 22/11/11] Sigurd : (voui)
[23:02:26 22/11/11] Sigurd : *A
la recherche d'une corne bovine susceptible de remplacer celle qui a
été tranchée net par l'épée de Silas, la Burgonde arpente le marché du
village, se faisant abondamment remarquer.*

[23:05:17 22/11/11] @ Leomyd : *discutant
tranquillement avec un forgeron a propos d'une épée égarée, le jeune
homme vétu de son armure jette un oeil distrait a Sigurd a son passage,
cette dernière passant difficilement inaperçue*

[23:06:18 22/11/11] @ Deidre : *s'installe
plus conformtablement contre lui, comme dans un lit douillet, un bain
chaud ou tout autre source de chaleur agréable* Oui, j'ai entendu
d'autres que moi le dire... Comme si vous... aspiriez toute chaleur en
vous évanouissant. ... Et en quoi contribuerais je, selon vous, à... Oh.
Mes excès de caractère, peut être ? *ton amusé*

[23:08:25 22/11/11] Sigurd : *s'arrête
devant l'étal d'un armurier et tente une négociation, puis le marché
résonne d'une voix de stentor :* TU VOLEURR ! MOI TUER VACHE, CA MOINS
CHERR ?

[23:08:35 22/11/11] Sigurd : (-?, +!)
[23:08:43 22/11/11] @ Hyrion : *
Hyrion laisse un temps de silence planer sur eux, comme si celui-ci
etait plongé dans une intense analyse muette, puis déclare une douceur
infini * ...Pour vous chère Deidre, votre provient de votre amour d'une
majorité de sept sur une echelle de dix. Pardonnez cette image
letargique, je ne pourrais l'exprimer autrement dans votre monde.

[23:10:21 22/11/11] @ Hyrion : votre don provient *
[23:12:25 22/11/11] @ Leomyd : ...*hausse
un sourcils et approche doucement du lieu des cri, les mouvements de
son armure sonnant légérement a chaque pas* se place entre l'étal et
Sigurd, regarde le marchant ainsi que la burgonde* ...il y a un problème
?

[23:14:42 22/11/11] Sigurd : Oui, prroblème ! Cette marrchand là, vend corrnes six pièces d'orr à moi. Six ! Ca arrnaque tourristes.
[23:17:09 22/11/11] @ Deidre : ...
Je préfère cela à ce que vous me parliez de mon caractère sanguinaire.
Pour le même résultat -un peu d'apport de... d'énergie, pour vous- je
trouve que c'est mieux. Pour moi. C'est pas agréable, comme sentiment,
la haine. ... 'fin vous aurez sans doute une vision différente de la
question mais moi, je n'aime pas. Donc, votre explication me convient.
*laisse passer un peu de temps* Le seul truc qui me chiffonne, vous
savez, c'est la question du temps.

[23:19:27 22/11/11] @ Hyrion : ...Mmmh,
le temps ? Le temps. Je vous écoute, quel problème pose t-il à vous ? *
Pose son menton contre son crâne avec une présence ambigu et
paternelle. *

[23:19:48 22/11/11] @ Leomyd : ...*semble
tenter de réfléchir* ...six pièce d'or je...*regarde le marchant qui
semble apeuré et peut enclin a vouloir se justifie, regarde a nouveau
Sigurd, parle avec la voix la plus assurée possible, étant en fonction*
...écoutez, les prix augmente en se moment, l'hiver vient... ça joue
vachement, six pièce d'or c'est cher, effectivement, mais c'est son
droit, ça vous pose un problème et bien n'achetez pas... je ne peux rien
vous dire de plus *regarde le marchand, l'air modérément désprobateur*
Mais...ça reste cher... *regarde a nouveau Sigurd, de haut en bas puis
inversement, remue les épaules et conserve son air assuré* ...je me suis
fait comprendre ?

[23:22:16 22/11/11] Sigurd : Je
juste crrier, je pas dégainer épées. Crrier pas perrmis ? *hausse les
épaules.* Je cherrcher ailleurrs. Vous police Kaamelott ?

[23:25:31 22/11/11] @ Deidre : *fixe
son regard dans les flammes, répnd doucement* Combien de temps vais je
assez vous amuser avant que vous ne... passiez à autre chose ? Jusqu'à
présent je n'ai eu droit qu'au meilleur, au feu qui réchauffe et qui
apaise... *tend une main et suit distraitement les entrelacs marquant
celles d'Hyrion* Je crains un jour de subir celui qui brûle... sans
avoir même saisi pourquoi, tellement votre fonctionnement est différent
du mien. ... *ton posé* Des fois, ça m'inquiète un peu.

[23:26:25 22/11/11] @ Leomyd : ...Chevalier,
de la table ronde *lève les mains et les abaisse pour montrer qu'il ne
cherche pas le conflit* ...crier...aussi fort, peut amener beaucoup de
monde a vite dégainer, et on est pas le coin le plus touristique du
monde connu et ce genre de...tensions n'aide pas, vous suivez ?

[23:29:39 22/11/11] @ Deidre : (Pas le coin le plus touristique du monde... N'empêche, il y a minorité de Bretons dans nos rangs, hé !)
[23:30:54 22/11/11] @ Leomyd : ( ... c'est pas sérieux, mais que fait le ministre de l'immigration ? )
[23:31:05 22/11/11] @ Hyrion : ( Clair qu'a ce niveau là on est quand même pas mal niveau cosmopolitée )
[23:32:02 22/11/11] Sigurd : *regarde
Leomyd comme une créature étrange, d'un autre monde.* Vous Brretons
parrler tout bas, sinon strressés. Je comprris. Vous pas aider
étrrangers, aider arrnaqueurrs locaux. Ca norrmal. Je parrtirr.

[23:32:12 22/11/11] @ Leomyd : ( je suis pour les mélanges... )
[23:32:50 22/11/11] @ Hyrion : ( De même. * hoche de la tête * )
[23:35:02 22/11/11] @ Hyrion : *
L'être fait devier sa tête pour poser sa joue chaude comme une
bouillote contre la sienne, oreille contre oreille, machoire contre
machoire, son murmure emettant une vibration au toucher. * ...Voyez
cela comme un traitement de faveur de pure affinité. J'ai une identité
Deidre, malgré mon statut.

[23:35:51 22/11/11] @ Leomyd : ...mais
non *soupire* déjà...je suis pas breton, mais Gaulois... et si vous
tenez vraiment a ce que je laisse la garde vous emmerder pour tapage ne
vous génez pas...continuez... je me fiche de ce marchand, d'ici la fin
de l'année il aura probablement perdu tout ses clients si c'est prix ne
baisse pas... il est perdant dans l'histoire...

[23:41:03 22/11/11] @ Hyrion : ( Sigurd mode d'emploi de la Bretagne vu par elle : Pays de Tarlouzes. Smile )
[23:41:28 22/11/11] @ Leomyd : ( ...m'en fou Léomyd est pas Breton ..nah )
[23:41:48 22/11/11] Sigurd : (a je vois que Hyrion a bien cerné la chose Very Happy)
[23:42:15 22/11/11] @ Deidre : C'est
une manière tordue pour dire que vous m'aimez bien, en dehors de toute
considération démonologique ? *léger rire ravi* Eh bien tant mieux si
c'est le cas. Parce que vous savez bien que moi, je vous aime beaucoup.
Malgré les sourcillements des dames de la cour et les angoisses que vous
fréquenter peut causer. ... Mais je pense que le fait que vous soyez
extrêmement confortable joue pas mal. ... *silence lui aussi
confortable, puis légère hésitation* Vous êtes toujours e tractations
avec Arthur ? C'est en raison de la place de la Bretagne dans... le
nouvel ordre dont vous avez parlé ou c'est un truc qui ne me regarde pas
?

[23:43:24 22/11/11] Sigurd : Gaulois.
Où ça êtrre Gaulois ? *secoue la tête* Non, je pas emmerrder la garrde.
Je parrtirr. Quand je crrier dans forrêt, juste écurreuils pas
contents. *Tourne les talons.*

[23:45:27 22/11/11] @ Leomyd : ...la
Gaule, c'est en dessous de la bretagne, de l'autre coté de la
mer...vous voyez ? *se tourne vers elle* ...vraiment ne vous imposez pas
ça, évitez juste...de criez trop fort...criez doucement...enfin faites
en sort que ça ne couvre pas les bruits entiers du marché quoi...

[23:46:33 22/11/11] @ Hyrion : Mmmh,
je me suis entretenu avec le roi pour faire part de propos
effectivements privés de la place ou vous êtes. Mais je puis dire au
moins que ma fille s'est plaint de son manque de considération envers sa
mission concernant le Graal. Une sorte de problème avec une de ses
collègues. Elle m'a demandé de bien vouloir l'impressionner en lui en
touchant deux mots. * Sourire sombre *

[23:46:36 22/11/11] Sigurd : *se
re-retourne et pose les mains sur ses hanches (volumineuses)* Je pas
complètement stupide, Gaulois. Je comprris. Tu vouloirr battrre avec moi
?

[23:48:58 22/11/11] @ Hyrion : ( oYo Girl Power, la puissance à l'etat bru...Euh, femme est en marche ! )
[23:49:35 22/11/11] @ Deidre : (15 PO sur la burgonde, et 10 sur Leo parce que c'est un pote !)
[23:49:43 22/11/11] Sigurd : (We shall overcome)
[23:51:08 22/11/11] @ Leomyd : ...*hausse
les sourcil* non... je n'ai pas envie non...et ne vous méprenez pas je
n'ai jamais insinuer quoi que ce soit de ce genre...je vous prierais de
prendre mes remarques avec un peu moins de susceptibilité...

[23:51:18 22/11/11] @ Deidre : *lève
la tête, surprise, le dévisage* Vous avez une fille, vous ? Qui
s'occupe du Graal ? ... Pas la fameuse Dame que seul Arthur arrive à
voir, quand même ?

[23:52:56 22/11/11] Sigurd : Tu parrler compliqué. Tu Gallo-Rromain. Susce... quoi ? Pff. Je parrtirr, je dis. Tu fillette, pas battrre avec femme.
[23:53:11 22/11/11] @ Hyrion : Non,
certes non...Mais une collègue de la fameuse dame dont vous parlez dont
seul Arthur peut cotoyer les atours. La Dame de Feu, elle semble
s'attacher à s'accorder d'être ma fille, cela peut sembler logique du
point de vue de la création. * Regarde Deidre avec un sourire malin et
fin. *

[23:55:12 22/11/11] @ Hyrion : ( Pinaise Léomyd qui sèche quelqu'un avec un mot compliqué qui sort de sa bouche, à Léo ? Le monde change mes avis. )
[23:55:33 22/11/11] @ Hyrion : ( Smile Niak. )
[23:56:47 22/11/11] @ Leomyd : ...Gallo
surement, romain jamais, j'ai l'air de porter des jupettes en agitant
un petit glaive ? *fronce les sourcils* ... et femme ou pas vous êtes
probablement plus forte que moi... *sûr de lui* et susceptible ça veut
dire euh...que...vous devez pas prendre mal ce que je dis alors que je
ne cherche pas le conflit...

[23:57:05 22/11/11] @ Deidre : (Vous croyez que c'est à cause des jupettes qu'il porte dans l'intimité avec Scar que Siggy le traite de fillette ? Oo)
[23:58:30 22/11/11] Sigurd : (petit glaive... muhuhuhuhu... hum pardon Very Happy)
[23:59:27 22/11/11] @ Leomyd : ( namého...c'est top secret ça... officiellement le costume de centurion a disparu )
[00:00:34 23/11/11] Sigurd : Je
pas cherrcher con-trruc. Tu agiter petit glaive avec copine à toi, oui ?
Je pas encorre tapé perrsonne, et tu cherrcher poux dans la tête à moi.

[00:01:30 23/11/11] @ Deidre : *réfléchit,
plisse le front* Mais elles ne sont pas sensées être "seulement"
celtes, les Dames ? ... *se pince le nez* Non, je vous jure. Entre Const
qui est un ange. Vous qui êtes un
démon-faute-d'un-autre-mot-pour-expliquer-le-concept, les Dames diverses
et variées... JE m'étonne que tout Logres ne soit pas encore taxé
d'hérésie (j'allais écrire hérétisme, ça craint)... *se rassied de façon
moins alanguie avec mauvaise grâce, se tapote le ventre* Oui, oui, je
sais que c'est l'heure...

[00:05:15 23/11/11] @ Hyrion : *
Hyrion ne réponds rien de suite à sa remarque, la laissant seulement se
redresser en decalant son bras, il s'installe confortablement puis
entonne * ... Je crains Deidre, de ne pouvoir vous expliquer les rouages
des créations divines et communes à chaque modèle de culture, en tout
cas pas dans une langue parlé ni pronnoncé avec des cordes vocales.

[00:06:03 23/11/11] @ Leomyd : ...*souffle,
perdant un peu patience* si je vous cherchait des poux dans la tête
vous seriez aux arrêt... j'essaye de vous convaincre de rester et de ne
pas prendre ma remarque pour une attaque... tout simplement. Et mon
Glaive ne regarde justement que ma copine...pas vous...

[00:08:41 23/11/11] Sigurd : Petit
Gaulois s'énerrver tout seul.... *rire tonitruant.* Tu vouloirr arrêter
moi ? Tu essayer. *Tourne le dos et prend la direction de la sortie du
village, sortie 2, Kaamelott-forêt*

[00:11:05 23/11/11] @ Leomyd : ...
c'est la capulte qui se moque de l'arbalête là...non mais franchement
*agite la main* faites ce que vous voulez, vous n'avez commis aucun
crime, si vous fuyez aux remarques et aux conseils je ne vous retiens
pas...bonne fin de journée...*ton professionnel, légèrement agacé*

[00:11:51 23/11/11] @ Deidre : *fataliste*
Je me disais bien de toutes façons, que je n'y entraverais que pouic.
*hauseement d'épaules, sourire léger* C'était juste pour noter ma
perplexité. *se lève* Merci pour le brin de causette. Je me sens comme
un chat qui a trop trainé au soleil : je vais donc aller m'assoupir. *se
penche et pique un baiser sur la joue d'Hyrion, se redresse avec un
léger rire* A bientôt peut être...

[00:12:43 23/11/11] @ Deidre : (Je
pense que la présence de sa mère donne à Leomyd une motivation pour
être nickel. Des fois qu'elle l'espionne dans le cadre de ses
obligations maternelles envers les fils adultes...)

[00:13:20 23/11/11] @ Hyrion : *
Hyrion reste figé avec un immense sourire, seul ses lèvres lui
repondant * ...A bientôt Deidre. * Que la jeune femme s'eloigne ou bien
que l'être le fasse, chaque pas quelle fera lui donnera la sensation
que quitter le confort et la chaleur pour le froid, et l'amertume. *

[00:13:41 23/11/11] @ Hyrion : de quitter *
[00:15:49 23/11/11] @ Deidre : *s'en
va en frissonnant, et grommelle* Ouais, mais je peux pas l'emmener avec
moi dans la chambre. Je doute que Const saisisse la nécessité d'avoir
Hyrion au pied du lit pour me tenir chaud... *s'éloigne en monologuant à
mi voix*

[00:16:12 23/11/11] Sigurd : (elle est con, cette Burgonde)
[00:16:17 23/11/11] @ Deidre : (Et je vais aller me coucher en attendant de nouvelles zaventuuuuuuures !)
[00:16:55 23/11/11] @ Hyrion : ( Deidre, quelle se dise que le feu de cheminée au pied du lit dans sa chambre, c'est un bout d'Hyrion de toute manière ! Wink n'nuit ! )
[00:16:59 23/11/11] @ Deidre : (Elle
a pas les clés de comportement adéquat. On va faire des classes de
rattrappage pour trucs non civilisés : Burgondes, Sarmates, lycans...)

[00:17:15 23/11/11] @ Leomyd : ( quel bout ? )
[00:17:21 23/11/11] @ Deidre : (Oui mais QUEL bout ? OO)
[00:17:27 23/11/11] @ Hyrion : ( xD )
[00:17:30 23/11/11] @ Deidre : (Merci Léomyd ! ^^)
[00:17:58 23/11/11] @ Leomyd : ( ...héhéhé ^^)
[00:18:01 23/11/11] @ Deidre : (Allez, je vous laisse, bonneuh nuit ! ♥️♥️)
[00:18:15 23/11/11] @ Hyrion : ( Un 1 milliardième de lui, pour répondre serieux et premier degré, là ! Bandes de shtroumpfs. )
[00:19:30 23/11/11] @ Hyrion : ( Allez, le Lion en tutu porte-jartelles * Regarde Léo du coin de l'oeil * ...Va aussi se coucher, j'vous souhaite n'nuit ! )
[00:19:32 23/11/11] @ Leomyd : ( ....rabat joie... bonne nuit Deidre ! )
[00:21:06 23/11/11] @ Leomyd : ( bonne nuit Hyrion )
[00:21:56 23/11/11] Sigurd : (neunuit vous)
[00:27:56 23/11/11] Sigurd : (Leo, une autre idée, ou z'êtes HS ?)
[00:29:24 23/11/11] @ Leomyd : ( je suis pas HS mais pas trop d'idée là pour le coup...)
[00:30:59 23/11/11] Sigurd : (bah c'est pas grave, j'ai toujours Skyrim :p)
[00:32:06 23/11/11] @ Leomyd : ( moi je l'ai pas encore !!! *pleure* )
[00:33:10 23/11/11] Sigurd : (^^ non mais je sais pas, heu.... Melior/AKashak ?)
[00:33:37 23/11/11] @ Leomyd : ( ... oulà, trop tard pour aka et ses pavés... ^^)
[00:33:55 23/11/11] Sigurd : (alors je ne sais que vous proposer)
[00:34:25 23/11/11] @ Leomyd : ( Enyo/Eliam ? ^^)
[00:34:40 23/11/11] Sigurd : (oh le grand classique Smile)
[00:35:09 23/11/11] @ Leomyd : (
Enyo avait bien eu une rencontre avec Hyrion et était allée se couchée
un peu secouée non ? on pourrais faire la réaction d'Eliam a ça non ? )

[00:35:15 23/11/11] Enyo : (mon duc m'appelle ? O:)
[00:35:33 23/11/11] Enyo : (oki Smile)
[00:36:00 23/11/11] @ Eliam : ( ^^ z'ouvrez ou je zouvre ? )
[00:36:59 23/11/11] Enyo : (z'ouvrez :p)
[00:37:46 23/11/11] @ Eliam : ( ouki ^^ )
[00:38:37 23/11/11] @ Eliam : *entre dans sa chambre, semblant un peu fatigué mais néanmoins coiffé et souriant*
[00:38:52 23/11/11] @ Eliam : ( sa chambre a lui, a vous de voir si Enyo y est ou si elle l'y rejoint )
[00:40:49 23/11/11] Enyo : *peu
après, un coup léger à la porte, et sans même attendre un "entrez", la
courtisane fait son entrée, en robe de nuit scandaleusement
translucide.* Bonsoir mon duc...

[00:41:57 23/11/11] @ Eliam : *se
retourne et sourit, la regardant de bas en haut sans retenue*
...bonsoir Enyo *approche et l'embrasse doucement* tout va bien pour
vous ?

[00:43:25 23/11/11] Enyo : *répond
avec douceur au baiser* Mieux, depuis que j'suis là; avec vous. Mais
vous savez, on croise de ces gens bizarres... *frissonne*

[00:44:22 23/11/11] @ Eliam : ..vraiment ? un problème avec quelqu'un au chateau ? *la serre doucement contre lui et lui caresse les cheveux*
[00:46:18 23/11/11] Enyo : Je
sais pas si c'est vraiment quelqu'un... *se pelotonne* Y m'a dit
qu'avec la vie qu'je mène, j'irai droit en enfer me faire griller par
les diablotins. Et c'était même pas Akashak, z'imaginez ? *soupire*

[00:47:17 23/11/11] @ Eliam : ...*fronce
les sourcils* ...pas vraiment quelqu'un ? *regard soucieux* je ne
comprend pas tout là mais je...enfin ce sont probablement des bétises...

[00:50:52 23/11/11] Enyo : Ah ? Vous croyez ? C'était vraiment un type bizarre. Peut-être que... Non, j'avais rien bu. Enfin... Ca va, vous ?
[00:52:16 23/11/11] @ Eliam : ...oui,
les gens se lassent de me faire faire le ménage et autre tâches
physiques, je souffle un peu...*sourit* écoutez...je vais me renseigner
sur ce type bizarre...mais il faudrais m'en dire plus sur la
rencontre... il a dit ou fait autre chose ?

[00:52:39 23/11/11] Enyo : (huhu, j'ai plus les archives)
[00:54:26 23/11/11] @ Eliam : ( ...résumez, ou jettez un oeil a celles sur le forum )
[00:54:41 23/11/11] @ Eliam : ( ou dites qu'elle ne veux pas en parler... )
[00:56:24 23/11/11] Enyo : Il
a un sourire de... comme s'il avait les mèvres fendues jusqu'aux
oreilles. Et puis il dégage de la chaleur comme une forge. C'est pas
normal dites ?

[00:56:32 23/11/11] Enyo : (*lèvres)
[00:57:40 23/11/11] @ Eliam : ...chaleur
? c'est...*fronce les sourcils et la serre un peu plus contre lui* si
je vous dis Hyrion...ce nom vous dit il quelque chose ?

[01:00:36 23/11/11] Enyo : *hausse
les épaules* Je crois pas qu'il ait donné de nom. Moi j'trouve, c'est
pas juste de venir m'embêter moi, alors que je vous ai même pas piqué à
une autre femme, ni rien.

[01:02:33 23/11/11] @ Eliam : ...*hoche
la tête doucement* ...bien...je...ne prenez pas compte de toute ces
bétises...z'avez rien a vous reprocher...de ce que j'en sais *sourit*
...j'ai un cadeau pour vous...*lui caresse doucement la joue*

[01:05:38 23/11/11] Enyo : *relève la tête, surprise* Un cadeau ? Ah bon ? Dites dites dites !
[01:12:22 23/11/11] @ Eliam : *sourire
amusé, prend volontairement son temps* ...oui, un cadeau...*approche de
sa grande armoire et en sort une robe de grand luxe, rouge profond
brodée d'or et ornée de perles fines et discrètes, ainsi que ouvertement
largement décoltée* ...et euh...la parure assortie *tire aussi un fin
collier en or orné d'un rubis* ...voilà je me suis dis que...enfin vous
avez toutes les robes que vous voulez mais...j'avais envie de vous
offrir une robe aussi...magnifique que vous quoi *petit sourire*

[01:14:20 23/11/11] Enyo : *a
les yeux qui lui sortent presque de la tête* Mais c'est... trop beau !
*saute au cou d'Eliam pour un baiser passionné* Dites, je crois que pour
une fois, vous aller m'aider à m'habiller, et pas le contraire.

[01:15:09 23/11/11] @ Eliam : ...vous voulez l'essayer tout de suite ?
[01:19:42 23/11/11] Enyo : Ne
vous inquiétez pas, je la retire tout de suite aptès ! *rit, puis passe
sa chemise de nuit par-dessus sa tête, aussi nue qu'au jour de sa
naissance.*

[01:19:52 23/11/11] Enyo : (rha. *après)
[01:22:17 23/11/11] @ Eliam : *ne
se gène pas pour se rincer l'oeil* ...mmmh...vais-je pouvoir attendre ?
*rit puis approche et lui passe la robe, lui déposant au passage un
baiser dans le cou*

[01:24:44 23/11/11] Enyo : *ajuste
le corsage puis va se mirer dans (heuuu !) un miroir de métal poli,
avant de passer une main respectueuse sur le tissu.* Y a une grande
occasion ? Le roi se marie ? *rit* zut, non, il est déjà marié/

[01:24:58 23/11/11] Enyo : (.)
[01:27:29 23/11/11] @ Eliam : ...non,
vous faire plaisir...c'est ça l'occasion, vous êtes belle et cette robe
vous rend encore plus belle *se place derrière elle et la regarde dans
le miroir, puis passe ses bras autour d'elle pour la serrer contre lui
sans quitter le reflet de la jeune femme des yeux* ...une vrai princesse

[01:29:22 23/11/11] Enyo : *rosit*
Je crois qu'il est temps de l'enlever, cette robe... *se retourne sans
quitter les bras d'Eliam* Et vous n'êtes pas mal non plus. *baiser*

[01:37:12 23/11/11] @ Eliam : ...merci...*la
regarde, l'embrasse avec passion puis lui glisse une main dans le cou*
..vous pouvez aussi la garder un moment, c'est un tissu
plutot...résistant...

[01:40:26 23/11/11] Enyo : Ooh, vous croyez qu'il va vous résister, à vous ? *sourire amusé* Ca se tente...
[01:41:46 23/11/11] @ Eliam : ...je ferais attention...si j'y arrive... *sourire coquin*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Archives Novembre le Dim 27 Nov 2011 - 18:20

[16:25:43 26/11/11] Perséphone : Personne
ne peut me faire chier, princesse *grand sourire, se penche vers elle*
Je peux vous poser des questions, sur Cassandre ? *a en instant pris un
air préoccupé*

[16:27:12 26/11/11] Scarlett : Sur Cassandre ? * semble étonné * Euh...oui, allez y.
[16:28:11 26/11/11] Perséphone : Bah
c'est que *se tripote les doigts* Vous avez ... plus ou moins vécu
ensemble pendant un moment mais elle est très secrète sur cette période,
vous voyez ?

[16:29:29 26/11/11] Scarlett : Ah ouais, ça m'étonne pas...mais, * léger mouvement de la main * allez y.
[16:30:40 26/11/11] Perséphone : (Elle s'inquiète, voyons !)
[16:31:04 26/11/11] Perséphone : Qu'est-ce
qui s'est passé ... je veux dire, plus en détail .. pour que ça finisse
si mal ? Elle m'inquiètes parfois quand on en parle

[16:35:26 26/11/11] Scarlett : *
soupire * je... Je crois que Cassandre a vécut avec...Galessin *
grimace un peu * ça première véritable histoire amoureuse, comme moi,
elle a mit un peu de temps à s'apercevoir que...qu'il n'était qu'elle
aimé. Je ne sais pas comment elle a ressentit les choses exactement,
après ma ...fausse couche, elle est venus me chercher et on est partis.
Toute les deux.

[16:37:16 26/11/11] Perséphone : Hum ...*baisse le regard, se triturant toujours les doigts* D'accord, merci.
[16:40:46 26/11/11] Scarlett : ...Vous
avez l'air encore plus préoccupée qu'avant. Laisser lui le temps, peut
être qu'un jour elle arrivera...a en parler ouvertement sans problème et
à ce moment là, je suis sure que vous serez la première personne à qui
elle en parlera.

[16:41:29 26/11/11] Perséphone : Moui, nous verrons *relève la tête, grand sourire de façade* Merci encore
[16:44:29 26/11/11] Scarlett : Je
suis désolé de pas pouvoir vous aider plus. Vous savez, Cassandre a
...crut en quelque chose et au finale ce n'était....qu'une illusion ! *
petit soupire * et elle besoin de vous, de votre soutien, de votre
tendresse. C'est ce que Léo a fait pour moi, il m'a redonné confiance.

[16:47:23 26/11/11] Perséphone : *léger rire* Ma tendresse ? ELle va avoir du mal
[16:49:42 26/11/11] Scarlett : * sourire * Oh votre tendresse, ou autre chose, je sais pas...
[16:51:17 26/11/11] Perséphone : Oui, enfin peut-être qu'elle a pas besoin de moi hein. Ca me poserais pas soucis
[16:52:43 26/11/11] Scarlett : ...non, non je crois vraiment qu'elle a besoin de vous Perséphone. * la regarde *
[16:54:22 26/11/11] Perséphone : Vous croyez ? *hausse un sourcil* Si vous le dites
[16:55:38 26/11/11] Scarlett : Et peut être que...* hausse les épaules * vous aussi vous avez besoin d'elle. * hausse les épaules *
[16:56:33 26/11/11] Perséphone : Oh ... *rosit à peine* Bien sûr, certainement.
[16:58:46 26/11/11] Scarlett : * lui sourit * pas d'autres questions ?
[17:00:26 26/11/11] Perséphone : Pas qui me vienne à l'esprit. *grand sourire*
[17:02:30 26/11/11] Scarlett : D'accord. * soupire* ...ça ma fait bizarre de parler de cette période. Enfin...* prend ses parchemins *
[17:03:15 26/11/11] Perséphone : *pose la main sur le bras de la jeune femme* Désolée *sincère*
[17:05:52 26/11/11] Scarlett : Oh
ne le soyez pas, c'est pas un sujet tabou aprés tout...Et puis
maintenant tout va mieux alors * hausse les épaules avec un jolie
sourire *

*

**
[11:52:26 27/11/11] Enyo : *Encore en robe de nuit à presque midi du mat', la courtisane se brosse les cheveux devant son miroir en chantonnant.*
[11:56:36 27/11/11] @ Hyrion : *
L'air se rechauffant nettement, deux mains viennent se poser doucement
sur ses epaules, un murmure brulant s'elèvant à son oreille * ... Un
chignon relevé faussement decoiffé vous irez à merveille, mademoiselle
Enyo.

[12:00:41 27/11/11] Enyo : *sursaute
violemment et regarde d'un air ahuri le miroir de métal poli, qui ne
lui renvoie que son reflet aux yeux agrandis.* Que... Qu'est-ce... Mais
qu'est-ce que vous me voulez à la fin ?

[12:05:42 27/11/11] @ Hyrion : *
Les mains chaudes sur ses epaules diffusent ce fluide si particulièr,
apaisant au toucher et pour tout les muscles, tandis que dans le reflet
du miroir nul visage si ce n'est une figure aux habits blancs qui
susurre de sa voix drôlement attirante, tête à coté de la sienne, yeux
emettant une lueur renvoyé par le miroir * Oh, et bien vous rendre une
petite visite de courtoisie ma chère. Mais aussi vous dire que
l'affliction que j'ai epprouvé quant à notre petit désaccord de
contrariété de l'autre fois. Je ne suis pas que de fureur.

[12:12:19 27/11/11] Enyo : Je...
Eh bien, c'est... Très gentil. *se détend malgré elle.* Alors c'est
quoi la suite ? Vous allez essayer de me faire signer un truc avec mon
sang, comme dans les histoires ? *glousse* Je sais pas écrire.

[12:31:22 27/11/11] @ Hyrion : Oh,
non non...Non non, voyons. * Ses mains douces et reparatrices
degagent une fragrance enivrante, tandis qu'il les laisse glisser sur
son cou, massant legèrement sa peau * Moi, je suis un gentil.

[12:44:05 27/11/11] Enyo : *se
trémousse sur son tabouret.* Pourquoi j'ai du mal à vous croire ? Déjà
c'est pas gentil de me faire ça. Eliam est à la chasse.

[13:02:17 27/11/11] @ Hyrion : * Les mains s'enlève et l'être se recule d'elle, tapi dans l'ombre. *


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Archives Novembre le Dim 27 Nov 2011 - 18:27

[14:13:56 27/11/11] Melior : *Comme
à son habitude 20 heures sur 24, la serpente sommeille, enfouie sous
les fourrures de son lit. Guère plus vaillante, Calypso alimente le
feu.*

[14:16:34 27/11/11] Perséphone : *une
silhouette gracieuse vêtue d'une robe rouge sombre ouvre la porte, se
glissant à l'intérieur, venant sans un mot relayer la servante pour
alimenter les flammes*
[14:17:49 27/11/11] Melior : *Du
coup, Calypso, reconnaissante, va se jeter sur sa paillasse. Melior
ouvre un oeil :* Tiens, mais voilà la plus belle. Vous ne portez plus la
robe bleue ?

[14:18:57 27/11/11] Perséphone : *rit
doucement, se retourne et s'incline* Vous me flattez Majesté. Il faut
bien que je change de temps en temps, la variété c'est important

[14:21:34 27/11/11] Melior : *sourit
et se redresse dans son lit.* Je crois que je vais porter du rouge
aujourd'hui, nous serons assorties. *se lève paresseusement.* Ma
servante n'est pas plus vaillante que moi. Vous voudrez bien m'aider ?

[14:22:36 27/11/11] Perséphone : Bien sûr majesté, vous aider à quoi ? *sourire amusé*
[14:26:02 27/11/11] Melior : A
lacer ma robe, bien sûr. *Va fouiller dans une malle.* Dès que je
l'aurai... Ah, voilà. *Sort une robe rouge à brocart de fils d'or, se
glisse dedans, puis tend le dos à Perséphone.*

[14:27:05 27/11/11] Perséphone : Bien sûr *s'avance et dégage doucement les cheveux de la Reine pour commencer à lacer la robe* Pas trop serré je suppose ?
[14:28:24 27/11/11] Guilan : *un bruit sourd résonne depuis la fenètre ainsi qu'une rire étouffé*
[14:28:50 27/11/11] Melior : Comme pour vous. *sursaute légèrement.* Serait-ce mon futur amant du printemps ?
[14:30:29 27/11/11] Perséphone : Vous les prévoyez jusqu'au printemps ? Intéressant *serre les lacets de la robe juste assez pour ne pas écraser la Reine*
[14:32:14 27/11/11] Guilan : *une
tête apparait a la fenètre, souriante* ...coucou ! c'est votre chambre
ici ? *un peu étonné*...j'arrive trop tard pour profiter de la vue *ton
boudeur, un peu amusé*

[14:33:43 27/11/11] Melior : Comme
si vous ne connaissiez pas ma chambre, petit écureuil. *A Perséphone :*
Oui, ce jeune homme est prêt à attendre jusqu'au printemps, vu que
c'est tout ce que je peux lui proposer, à part le croquer tout de suite.

[14:36:28 27/11/11] Perséphone : Oh,
je vois *grand sourire, passe la main le long du dos de la Reine pour
s'assurer que la robe est bien appuyée, finit très légèrement sur les
fesses* Je ne vous connaissais pas si patient Guilan

[14:38:02 27/11/11] Guilan : *se
hisse souplement sur le rebord de la fenètre* ...hé ! arrêtez de parler
de me croquer...vous mangez qui vous voulez mais pas moi...*sourit a
perséphone* ...bah je vais pas lui sauter dessus non plus... c'est pas
très sympa...

[14:41:17 27/11/11] Melior : *sourit
au pelotage, sans autre réaction* Quel gentleman. *s'assied devant sa
coiffeuse et soupire devant le boulot.* Le temps de me coiffer, j'aurai à
nouveau sommeil. *Défait sa lourde natte, brosse un minimum.* Ca ira.

[14:43:26 27/11/11] Perséphone : C'est
vrai Guilan, d'autant qu'elle sera sans doute difficile à convaincre
*se poste derrière la reine, plongeant ses mains dans ses cheveux* Je
peux vous aider si vous voulez ?

[14:44:43 27/11/11] Guilan : ...
oui parce que comme c'est une Reine Serpent de je sais plus ou hé bah
il faut attendre que les oiseaux fassent leur nid et tout sa *petit
soupire, petit rire* ...Et vous vous faites quoi là ?

[14:46:25 27/11/11] Melior : Ne
vous en faites, pas, ma chère, j'ai presque fini. *se pose un diadème
sur la tête.* Voilà. *A Guilan* De Lydie. C'est en Grèce.

[14:48:16 27/11/11] Perséphone : Hum
... *se penche un peu, observant la reine dans le miroir, air
appréciateur* Oui, c'est bien comme ça *se redresse* Je fais mon boulot
Guilan

[14:50:06 27/11/11] Guilan : ...ah
oui la grèce...je connais pas bien *hausse les épaules* ...c'est quoi
votre boulot ? vous habillez la reine ? non parce que si c'est ça moi je
fais l'inverse comme boulot...enfin pas spécialement sur des reine
*rit* du coup on est un peu collègues...

[14:51:39 27/11/11] Perséphone : *rire
léger* Non, je protège la Reine. Et je fais un peu tout à côté, c'est
un peu comme les suivantes mais en plus armées. *grand sourire* Ne pas
connaître la Grêce, c'est un tort
[14:52:40 27/11/11] Melior : *rit*
Perséphone est ma garde du corps, vu que celles que j'avais amenées ont
eu un petit accident. Et accessoirement elle m'aide à m'habiller, parce
qu'elle le veut bien.

[14:55:02 27/11/11] Guilan : ...c'est
chouette comme boulot ça ! ...moi je pourrais faire garde du corps pour
des jolies dame *agite la main et fait apparaitre sa petit épée en bois
qu'il agite avec un air fier* ...un vrai guerrier ! *rit*

[14:55:56 27/11/11] Melior : Très impressionnant ! Mais je crains que vous ne soyez beaucoup trop occupé à... les aider à passer leur tenue de nuit.
[14:56:00 27/11/11] Perséphone : *rit doucement* Je crains que les jolies dames n'aient trop peur que vos intentions soient autres
[14:58:14 27/11/11] Guilan : ...je
sais pas ce que ces tout ces sous entendus mais je suis un garçon
charmant...j'ai jamais forcé une fille et j'ai pas besoin donc elles on
pas a avoir peur... *fait disparaitre l'épée*

[15:00:06 27/11/11] Melior : *regarde Perséphone avec un air innocent* Des sous-entendus ? Nous ?
[15:00:55 27/11/11] Perséphone : Voyons, ce ne serait pas du tout mon genre, Majesté. Ni le vôtre, bien évidemment. Ce jeune homme invente, manifestement
[15:04:24 27/11/11] Guilan : ...hé
non mais je...si ! si vous faites des sous entendus *croise les bras,
boudeur* ...z'êtes pas gentilles toutes les deux...savez ça ?

[15:07:16 27/11/11] Melior : N'est-ce
pas qu'il est mignon quand il boude ? *s'approche de Guilan.* Vraiment à
croquer. Nous disions juste que vous étiez plus doué pour la séduction
que pour ferrailler, voilà tout.

[15:08:13 27/11/11] Perséphone : *léger sourire* Tout à fait, je suis une méchante, c'est ce qui fait mon charme. Je suis d'accord, ma Reine
[15:10:08 27/11/11] Guilan : ...aaaah...bon...bon
bah c'est un peu un compliment alors *sourit puis se tourne vers Pers'*
...euh...je sais pas si c'est ça qui fait votre charme c'est plutot
...tout le...Enfin votre ...enfin c'est général quoi ! *grand sourire*

[15:13:51 27/11/11] Melior : *grand sourire plein de dents* Je ne dirais pas méchante, mais dangereuse. Et ça ajoute du piment, je trouve.
[15:15:51 27/11/11] Perséphone : Vous voyez ? *grand sourire, s'étend, balançant ses cheveux dans son dos* Il faut savoir tout gérer
[15:17:09 27/11/11] Guilan : ...oh
oui le danger c'est marrant ! une fois j'ai fait des trucs avec la
fille d'un tueur a gages...en plus il dormait dans la pièce a coté,
c'était marrant quand il a été réveillé *sourit, l'air nostalgique*

[15:18:42 27/11/11] Perséphone : Il fallait le faire avec une tueuse à gages, cela aurait été bien plus fun *grand sourire*
[15:19:45 27/11/11] Guilan : ...j'en connais pas...*réfléchit* mais ça serait chouette ! z'en connaissez vous ?
[15:20:39 27/11/11] Melior : *demi-sourire* Non, aucune... Et vous Perséphone ? Vous en connaissez ?
[15:22:36 27/11/11] Perséphone : Euh non, pas dans le coin en tout cas. *grand sourire* Ca fait longtemps que j'ai pas vu des collègues
[15:25:23 27/11/11] Melior : *regarde
ses ongles* En même temps, faire du gringue à une serpente qui sera
très tentée de vous croquer après l'acte... C'est fun, aussi.

[15:26:13 27/11/11] Perséphone : Ah oui, ça se tient
[15:37:40 27/11/11] Guilan : ...hé
mais c'est vrai ça ! *soupire* du coup je suis encore plus impatient
moi...*air boudeur, hausse un sourcil, regarde Pers'* collègues ? z'êtes
aussi tueuse a gages vous ? *sourit curieux*

[15:38:19 27/11/11] Perséphone : Je l'étais, je suis garde du corps maintenant *grand sourire*
[15:46:38 27/11/11] Guilan : ...vous le z'êtes plus...roooh c'est pas drôle ça...vous avez tué beaucoup de gens ? *curieux*
[15:47:45 27/11/11] Perséphone : *hausse un sourcil, surprise* POssible ... pourquoi ?
[15:48:44 27/11/11] Guilan : ...bah pour savoir ! je suis curieux *grand sourire*
[15:49:54 27/11/11] Melior : *disparaît
et reparaît un tout petit peu plus loin, c'est-à-dire tout près de
Guilan.* Vous avez vu, petit écureuil ? Je me suis entraînée.

[15:50:41 27/11/11] Perséphone : Oui, j'en ai tué pas mal *hausse les épaules, observe le manège avec intérêt*
[15:52:30 27/11/11] Guilan : ...oh
c'est très bien fait ! mais vous...hum...faites un trucs pour
pas...enfin après les gens pense que c'est de la magie si vous jetez pas
un peu de poudre pour faire de la fumée ou si vous cachez pas le
trucs...vous comprenez ? parce que je suis pas magicien, c'est pas drôle
les magiciens...

[15:53:45 27/11/11] Melior : *sourit*
J'y penserai. Quand j'arriverai à bouger de plus d'un empan à chaque
fois. *se penche vers le cou de Guilan* Ca sent la chair fraîche...

[15:58:11 27/11/11] Guilan : ...*hausse un sourcil* ...surement, mais je suis pas un aliment...
[15:59:27 27/11/11] Melior : Si, si. *jette un oeil à Perséphone.* Enfin, en théorie. *soupire et va se jeter dans un fauteuil.*
[16:09:01 27/11/11] Perséphone : *observe la reine, lui fait non de la tête avec un petit sourire amusé*
[16:13:35 27/11/11] Melior : *re-soupire*
C'est vous qui êtes méchants. Je n'ai plus qu'à aller quémander un
cochon de lait en cuisine. *se traîne vers la sortie comme une âme en
peine.*

[16:15:40 27/11/11] Perséphone : *éclate de rire* Va déposer un baiser sur la joue de la Reine, très familièrement * Bougez pas, j'vais y aller
[16:16:35 27/11/11] Melior : Ha oui ? Vous me laisseriez seule avec ce pauvre jeune homme sans défense ? *passage éclair de langue foruchue sur les lèvres*[16:18:03 27/11/11] Perséphone : *observe Melior, puis Guilan, puis Melior* Je pense qu'il est assez apte à disparaître si vous vouliez le manger *grand sourire*
[16:19:28 27/11/11] Melior : ... C'est vrai, ça. Bon, partez sans crainte.
[16:20:55 27/11/11] Guilan : ...exactement...je ne serais pas votre repas *rit* ...même si je suis content d'être appétissant...*sourire moqueur*
[16:22:10 27/11/11] Perséphone : *quitte la pièce, ses pas résonnent quelque temps*
[16:30:14 27/11/11] Melior : Même pas un petit bout ? *bat des cils*[16:35:29 27/11/11] Guilan : nan ! même pas un petit bout...je tiens a tout mes bouts ! *rit puis fronce les sourcils* en plus ça doit faire vachement mal...
[16:36:25 27/11/11] Melior : Oh, non, ça ne fait pas très mal. *sourit* Vous voulez essayer ?
[16:39:38 27/11/11] Guilan : non
parce que si vous me mangez juste pour essayer je serais quand même
mangé ! *ton boudeur* en plus je vous crois même pas que ça fait pas
mal...quand un chat mange un oiseau, l'oiseau il a pas l'air de
rigoler...

[16:42:59 27/11/11] Melior : Mais je ne suis pas un chat, moi. Et vous n'êtes pas un oiseau.[16:44:33 27/11/11] Guilan : ...
ça change rien...vous me mangez pas *croise les bras* ...z'êtes tétue !
très jolie et tout, mais vachement tétue... vous croyez que je vais
vous dire "oui d'accord mangez moi ?" *ricane*

[16:45:20 27/11/11] Melior : *sourire suave* On ne sait jamais... Pourquoi, vous avez renoncé à me séduire, vous ?
[16:47:30 27/11/11] Guilan : ...*la
regarde avec un petit sourire* ...mais moi si je vous séduit vous
finissez pas dans un ventre de serpent, tout mort et dans la
douleur...vous finissez dans mon lit pleine de vie et dans la
douceur...avouez que c'est vachement plus chouette !

[16:51:11 27/11/11] Melior : Hmoui. Ca se défend. Ce que je voulais dire, c'est que je ne peux pas vraiment m'en empêcher. Vous me donnez faim.
[16:53:15 27/11/11] Guilan : ...bah vous...enfin vous savez *grand sourire*
[16:57:10 27/11/11] Melior : Je crois savoir, oui. Je vous échange un baiser contre un morceau de joue !
[16:58:15 27/11/11] Guilan : ...*soupire* nan ! z'êtes au courant que les morceaux de moi ils repoussent pas ? je fait quoi après moi ?
[16:59:35 27/11/11] Melior : Heu... Vous allez voir le Prince de Byzance, et il vous répare ?
[17:00:29 27/11/11] Guilan : ... le prince de quoi ? qui fait quoi ? ...non ! vous me mangez rien du tout un point c'est tout...
[17:03:43 27/11/11] Melior : Pfff...
*lui pose quand même un bécot sur la joue.* C'est fou ce que les
humains tiennent à leurs abattis. *va s'asseoir devant la cheminée.*

[17:05:20 27/11/11] Guilan : *sourit, la regarde* ...hé...vous vous aimeriez qu'on vous mange peut-être ?
[17:06:11 27/11/11] Melior : *lui sourit en retour* Non, mais c'est parce que je suis un peu humaine, sûrement.
[17:08:48 27/11/11] Guilan : ...bah voilà c'est pareil pour moi...*sourit* et puis z'avez qu'a manger quelqu'un d'autre...y a plein de monde au chateau...
[17:10:39 27/11/11] Melior : *hausse
les épaules* Perséphone ne veut pas. Et puis aucun n'est aussi
appétissant que vous. *se relève pour aller fouiller dans une malle, en
sort deux bas arachnéens, sans doute en authentique soie chinoise, et va
s'asseoir sur son lit.* Si je vous fais voir mes jambes, vous me donnez
un bout de joue ?

[17:11:40 27/11/11] Guilan : *secoue la tête avec un sourire* ...Perséphone veux pas ? pourquoi elle veux pas ? *penche la tête sur le coté*
[17:13:05 27/11/11] Melior : ...
Que je mange les gens ? Je crois que ça contrarie surtout sa compagne.
Bon, tant pis, je vous les montre quand même. *enfile ses bas et les
attache au-dessus du genou avec des rubans, puis glisse ses pieds dans
des escarpins.* Me voilà parée pour ma sortie du jour.

[17:13:58 27/11/11] Guilan : pourtant elle a été tueuse a gages... *intrigué*...vous allez vous balader ? *sourit*
[17:14:32 27/11/11] Perséphone : *rentre, un cochon de lait dans les bras* Et voilà !
[17:15:04 27/11/11] Melior : Miam ! Merci Perséphone. J'ai essayé d'avoir un apéritif, mais mossieur Guilan tient à ses joues.
[17:15:28 27/11/11] Perséphone : *rie doucement* Quel méchant égoïste.
[17:17:49 27/11/11] Guilan : ...bah oui...j'ai plein de charme, si il me manque une joue ça le fera vachement moins quand même...
[17:18:15 27/11/11] Perséphone : Mais si, les filles adorent les balafres *grand sourire*
[17:18:56 27/11/11] Melior : *prend le cochon des bras de Perséphone.* Je vais aller le manger à côté. Je ne suis pas sûre que le spectacle vous plaise.
[17:19:42 27/11/11] Guilan : ...nan les filles adorent...comme je suis...*regarde Melior* ...z'allez le manger d'un coup comme ça ?
[17:19:52 27/11/11] Perséphone : Bien sûr, je comprends. Je vais occuper mossieur Guilan pendant ce temps alors ?
[17:21:08 27/11/11] Melior : *sourit*
Je suis sûre que vous saurez très bien vous y prendre pour le
distraire. *A Guilan* Il ne souffrira pas, je vous assure. *passe dans
la pièce voisine, son cochonnet sous le bras*

[17:24:18 27/11/11] Guilan : ...je suis content de pas être a la place du cochonnet...*sourit* me distraire ?
[17:27:20 27/11/11] Perséphone : *rire léger* N'espérez pas Guilan, je suis fidèle.
[17:28:22 27/11/11] Guilan : ...pffff...pourquoi vous êtes fidèle ?
[17:29:06 27/11/11] Perséphone : PArce que Cassie préfère me garder pour elle seule et que je comprends cela.
[17:30:54 27/11/11] Guilan : ...bah
je sais pas comment vous faites...c'est...de l'égoisme ! ça change quoi
si vous faites des trucs avec d'autres gens ? vous serez moins
amoureuse ?

[17:32:16 27/11/11] Perséphone : Je
n'en sais rien. Certaines personnes préfèrent, elles ont le droits et
comme le faire avec d'autres personne ne m'est pas nécessaire, je n'ai
pas de soucis

[17:33:38 27/11/11] Guilan : ...mais ça vous manque pas des fois ?
[17:35:14 27/11/11] Perséphone : *fait
semblant de réfléchir* Pas vraiment, je me contente de Cassandre et
c'est parfait ainsi. Seuls les jeux de séduction me manquent parfois
mais j'ai de quoi m'occuper avec ça *grand sourire*

[17:38:13 27/11/11] Guilan : ...mouais, moi je trouverais ça ennuyeux...une seule fille...pour tout le temps...
[17:39:50 27/11/11] Perséphone : *hausse les épaules* C'est parce que vous ne savez pas varié avec une seule personne
[17:43:48 27/11/11] Guilan : ...mais
si...mais si ! mais sur plusieurs fois... a l'occasion je revois une
fille ou deux, ou trois...ou quinze...avec qui j'ai déjà fait des
galipettes...

[17:44:24 27/11/11] Perséphone : Bah imaginez juste que c'est toujours la même fille et toujours différent
[17:46:21 27/11/11] Guilan : ...
non c'est pas possible , les filles elles ont toutes des trucs sympa,
mais pas tout les trucs sympa en même temps, donc du coup il en faut
plein pour avoir le meilleur !

[17:48:22 27/11/11] Perséphone : *hausse un sourcil* En fait, je ne vois pas exactement ce que vous entendez par truc sympa
[17:50:31 27/11/11] Guilan : ...bah
euh y celle qui se débrouille bien pour certaines choses en
particulier, y a celle qui sont vraiment très belles, celle qui ont des
super formes, eh...celle qui font des cris sympa...celles qui tiennent
longtemps, celles qui sont très souples...et plein de trucs dans ce
genre ! du coup avec une seule c'est pas possible d'avoir tout
ça...*sourit*

[17:52:28 27/11/11] Perséphone : ... On peut mixer pas mal de choses. Mais vous avez raison, pour une vraie combinaison, il faut deux filles *grand sourire*
[17:53:24 27/11/11] Guilan : ...deux filles...oui c'est bien ça deux filles...mais elles sont pas tout le temps d'accord pour faire ça en même temps...
[17:56:04 27/11/11] Perséphone : *rire léger* Je parlais de juste deux filles, Guilan. Et ça suffit, à deux *immense sourire*


[17:57:39 27/11/11] Guilan : ...roooh...ah non c'est pas drôle ça...*ton boudeur*
[18:00:06 27/11/11] Perséphone : *éclate d'un rire clair* Si c'est très drôle
[18:00:54 27/11/11] Guilan : ...non...si les dieux ou je sais pas qui ils ont fait que l'homme et la femme s'emboite c'est pour une bonne raison non ?
[18:01:29 27/11/11] Perséphone : *hausse un sourcil* Les dieux ou je ne sais qui, je les emmerde. Je fais ça avec qui je veux
[18:06:34 27/11/11] Guilan : ...*fronce les sourcils* je vous disais pas de pas faire ce que vous faites avec Cassandre, ça a l'air juste...moins logique...
[18:17:01 27/11/11] Perséphone : Humpf .. z'avez intérêt ... *le toise un moment, réfléchissant apparemment* Enfin, j'espère bien quoi
[18:32:27 27/11/11] Guilan : ...bah z'êtes sympas alors ya pas de raisons que je dise des trucs pas sympas comme ça...
[18:34:54 27/11/11] Perséphone : Mouais, si vous le dites ... *vérifie la cheminée, d'un air distrait*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Archives Novembre le Lun 5 Déc 2011 - 10:33

[19:07:50 28/11/11] Vaan Gareth : * Sort sur le balcon de la salle de repos. Regarde les etoiles en s'etirant legèrement, massant parfois son epaule d'un air affligé. Se penche sur le rambarde, regardant les fourmis de loin que sont les gens de la cour dans les jardins. *

[19:18:58 28/11/11] Siobhan : *dans les jardins, portant un lourd fardeau de bois, une souillon mal fagotée avec un embonpoint bizarrement placé par endroits se dirige vers une porte auxiliaire du château. Avant d'entrer, jette un regard attentif autour d'elle, ses yeux ambrés scrutant avec vigilence l'endroit*

[19:21:33 28/11/11] Vaan Gareth : * Le picte semble avoir accroché de l'oeil à la figure plus bas, il fronce les sourcils. Reculant pour rentrer, il ne perds pas du regard la souillon et descend les escaliers à petit pas. *

[19:25:25 28/11/11] Siobhan : *avance péniblement sous le poids du panier, le regard poliment baissé quand elle croise des gens. La crasse incrustée sur ce qu'on aperçoit de son visage n'incite du reste pas les gens à la scruter plus avant, certains s'écartant en fronçant le nez. La femme atteint rapidement les escaliers montant à l'étage des chambres. ... Où quelque chose semble l'inquiéter. Elle hésite, et tente de prendre un couloir transversal permettant de rejoindre l'esalier "de service"*

[19:28:15 28/11/11] Vaan Gareth : * Une main lui tapote le dos, s'ensuit un geste la retournant d'un revers de bras sans effort, le picte lui sonde le regard, machonnant quelque chose dans sa bouche. * ...J'peux vous aider ? Que faites vous au chateau ? Vous n'y habitez pas, et vous n'êtes pas de la cour. Repondez au question.

[19:31:55 28/11/11] Siobhan : *léger soupir. Ne lève pas le regard* ... J'apporte des trucs. Pour un noble. A manger. *la voix est désagréable et presque non reconnaissable. Cependant, elle finit par lever les yeux vers le picte, hautement dubitatifs quant à sa performance artistique* Il doit m'échanger ça contre des trucs à boire.

[19:33:25 28/11/11] Vaan Gareth : Qui est ce noble ? * Croise les bras, scrutant son visage avec une lueur de sauvage dans un regard charbon *

[19:35:47 28/11/11] Siobhan : ... J'ai trouvé une bestiole dans les bois. Du genre grosse, mais gentille. ... C'est un genre de calmant. ... *regarde autour d'eux, murmure à la limite de l'audible* Je dois voir Eliam. Pour l'antidote.

[19:36:56 28/11/11] Vaan Gareth : * Prends un air perplexe, puis farouche * ...Comment ca Eliam ? Et l'antidote ? Vous êtes une amie de Siobhan c'est ca ? Quelle bestiole ?

[19:39:23 28/11/11] Siobhan : ... *a l'air carrément perplexe durant quelques secondes, puis amusée, puis vaguement vexée, puis redevient neutre* Une pas contente d'être ce qu'elle est devenue contre son gré. Capitaine. ... Je ne fais que passer, comprenez ? ... Il reste un peu de temps avant la pleine lune, mais Eliam sort peu maintenant...

[19:46:38 28/11/11] Vaan Gareth : * Il l'a regarde un long moment * ...J'ai rien compris, et puis vous me saoulez, vous allez finir au cachot en fait. * Hausse les epaules *

[19:55:17 28/11/11] Siobhan : ... Oh bon sang. On a mis la main sur Unravel. Qui veut pas être un loup. Je viens chercher l'antidote. Et je repars tout de suite après. *semble avoir du mal à maintenir une posture "soumise"*

[19:56:07 28/11/11] Vaan Gareth : Mais vous êtes qui en faites, vous ? Vous bossez pour Siobhan ? * air incrédule *

[20:55:26 28/11/11] Siobhan : .... Je suis... terriblement vexée. *sa voix est redevenue "normale", elle se tient plus droite, l'observe d'un œil critique* Ô vanité... Quand je pense que je vous reconnaitrais dans le noir à 500mètres. ... Mettons que je travaille en très grande intimité avec Siobhan. Ca vous éclaire plus, ou toujours pas ?

[20:57:59 28/11/11] Vaan Gareth : Je crois qu'on s'est mal compris tout les deux. * Se rapproche en la fixant, serrant les dents * ...Il y'a pas d'ami de Siobhan ou de Siobhan au chateau. Compris ? * Semble regarder à travers elle, nullement naif *

[21:01:29 28/11/11] Siobhan : *a l'air.... intensément fatiguée, puis murmure* Oui, Cap'taine. Je disais donc : j'ai des choses à porter à un duc, en échange d'autres choses. C'est tout ce que j'ai à savoir.

[21:03:25 28/11/11] Vaan Gareth : Voilà, et je vous réponds tout net : Barrez-vous avant que je ne vous jette dans les douves à poil. Vous ne verrez personne, ne rien. Cassez-vous. * secoue la tête *

[21:08:34 28/11/11] Siobhan : ... Ca ne prendrait que quelques minutes, Gareth. Pour un peu de sécurité pour votre précieux château et moins de peine pour ce garçon... .... J'en ai marre de parler aux murs, vous savez ? *secoue la tête et fait demi tour, le panier semblant soudain plus léger dans ses mains, son pas plus rapide*

[21:13:51 28/11/11] Vaan Gareth : * Le picte fronce les sourcils et se masse le crâne * Non mais je rêve, je suis trop gentil ou quoi....Qu'est-ce qui ne vas pas. * Semble réfléchir, puis la rejoint à grands pas et l'arrète d'un coup sec, lui murmurant à l'oreille d'un air rageur * ...J'ai pris des risques, de gros risques. Aujourd'hui, le nom de Siobhan est signe de mort, Siobhan n'existe plus dans le pays de Kaamelott. Toute personne y étant rattaché, se mettra dans la merde. Et vous, vous ressurgissez. Vous êtes d'une connerie hors-norme. * encore plus bas * Le roi est décidement trop bon, il vous à fait disparaitre de grâce, en echange que vous, vous disparaissiez. Et voilà que vous revenez hanter les lieux avec votre nom. Fichez-le camp. * La lâche enfin avec brutalité *

[21:21:29 28/11/11] Siobhan : *le regarde un moment, murmure* Vous avez tout à fait raison : je suis d'une connerie sans norme. Je ne sais pas pourquoi... *secoue la tête* Ce n'est pas le lieu. Désolée du dérangement, et amusez vous bien. *fait quelques pas* Oh. Je suppose que le type que je devais voir vous l'a dit, mais... sa boisson miracle, elle n'est pas définitive. Si vous n'avez pas éliminé le nuisible de vos geôles, n'oubliez pas de lui en faire boire. Adieu, donc. *file rapidement vers l'extrémité du couloir menant à l'extérieur, roide comme la justice*

*
**

[21:56:46 29/11/11] @ Leomyd : *traverse la forêt proche du village, en armure, cette dernière visiblement cabossée et tachée de sang séché, le jeune chevalier est visiblement fatigué et sa coiffure plus qu'aléatoire montre qu'il s'est battu récemment*

[21:59:16 29/11/11] Siobhan : *des bruits un peu plus loin sur le sentier semblent prouver qu'il n'est pas au bout de ses peines : pour exemple, un cri se termine assez abruptement dans un "crac" audible de là où il se trouve*

[22:00:46 29/11/11] @ Leomyd : *sursaute légèrement et tire son épée, elle aussi couverte a divers endroits de tâches rougeatres* ...qui est là ? *tourne sur lui même, aux aguets*

[22:02:29 29/11/11] Siobhan : *au bout des quelques instants, un homme -amoché- à demi soutenu par une femme, tous deux aux vêtements en désordre, surgissent des fourrés, suivis par un bourricot aux yeux affolés* Pitié messire ! Nous ne sommes pas dangereux !

[22:04:06 29/11/11] @ Leomyd : *hausse les sourcils* ...je...oui je me doute...que...que se passe t'il ? on vous a attaqué ?

[22:08:31 29/11/11] Siobhan : *l'homme se passe une main tremblante sur le front* Oui.. Des bandits, pas beaucoup mais... Trop pour moi, et ils voulaient Mac Cormick. Et je voulais pas alors... Et puis elle est arrivée et... *sa femme l'interrompt* Et tu as surtout pris un coup sur le crâne. Personne n'est arrivé. Tu as craqué, les as combattus et nous as sauvés. C'est tout.

[22:11:34 29/11/11] @ Leomyd : ... d... d'accord... je... *secoue la tête* je pige rien... ils voulaient qui ? *regarde la femme puis l'homme* qui est arrivé ? ... dépêchez vous... soyez clairs et surtout me racontez pas de connerie, je suis claqué, j'ai tapé sur des gobelins toute la journée et je veux aller me coucher...alors s'il vous plait... vite... et clair aussi... je suis pas une flèche...

[22:13:08 29/11/11] Siobhan : Mais Personne, messire !! .. On peut y aller ? Il va pas bien... *il y a encore un peu de bruit plus loin dans les fourrés*

[22:15:20 29/11/11] @ Leomyd : ...*soupire, ferme les yeux, refléchit ou du moins essaye, grimace puis soupire a nouveau* ... oui... barrez vous je... zut...*secoue la tête et se dirige d'un pas lourd vers l'origine du bruit* ... les explications c'est chiant, aller voir ça va plus vite...

[22:18:39 29/11/11] Siobhan : *on peut voir un endroit où il y a visiblement eu un "accrochage" : branches cassées, sang sur un arbre... Non loin, une personne à priori très dévêtue est en train de poser un... corps à côté de deux autres formes. La personne en question ne prête pas attention à Léomyd, très occupée à poser proprement le corps*

[22:21:00 29/11/11] @ Leomyd : *se tend, approche et tente de voir clairement ce qui ce passe, lève légèrement son épée* ...hey là ! posez ça et retourner vous ! c'est un ordre... au.. au nom du roi de Bretagne... je suppose... en tout cas faites ce que je vous dis... *avance encore*

[22:22:44 29/11/11] Siobhan : *se retourne après avoir déposé les mains de l'homme sur sa poitrine, écarte ses cheveux de ses yeux* .... Pas de problème. *le ton est calme et neutre au possible*

[22:25:05 29/11/11] @ Leomyd : *avance avec prudence, son épée pointée vers elle* ... qui êtes vous et... c'est quoi tout ça ?

[22:28:00 29/11/11] Siobhan : Ces gens voulaient du mal à l'homme et à la femme. L'homme leur a dit de prendre l'âne mais ils voulaient plus que ça. .... Feront plus de mal à quiconque. *recule de façon à plonger son visage dans l'ombre*

[22:30:52 29/11/11] @ Leomyd : ... possible ... je... si c'est le cas je ne vais pas vous arrêter mais... c'est pas a vous de faire ce genre de choses... *avance un peu plus vite de façon a plaquer son épée contre son cou* ... montrez vous... je suis fatigué, je veux rentrer au château et j'ai vraiment pas envie de poursuivre quelqu'un ce soir...

[22:33:41 29/11/11] Siobhan : *pose la main sur l'épée et la repousse, s'entaillant largement la main au passage, mais avançant tout de même un peu, faisant apparaitre le bas de son visage -et ne dissimulant sa totale nudité-* Vous ne pouvez pas être partout chevalier. Là, vous seriez arrivé... juste quelques minutes trop tard. Une vie, ça se joue à peu, parfois.

[22:38:23 29/11/11] @ Leomyd : *hausse les sourcils et recule un peu, brusquement* ... je... vous... vous êtes... *semble réfléchir* vous êtes Siobhan c'est ça ? ... *regarde attentivement puis fixe subitement le sol* ... vous... vous devriez porter des vêtements... *rougit*

[22:42:09 29/11/11] Siobhan : Hmmm ? *l'observe avec perplexité, puis a un sourire bref* Je ne suis pas frileuse. ... Mais je ne suis personne chevalier. Ces brigands ont été défaits par cet homme courageux qui a défendu sa femme et son âne. Point final. Faites juste comme... si je n'étais pas là.

[22:45:08 29/11/11] @ Leomyd : ... j'essaye surtout de faire comme si vous étiez pas nue... *ne tente même pas de redresser la tête* ... et... j'avais pas l'intention de vous demander des comptes hein... vous avez sauvé deux personnes, ont arrête pas les gens pour ça... *range maladroitement son épée* ... vous voulez vraiment pas mettre un truc ? je vous prête ma cape si vous voulez ...

[22:49:51 29/11/11] Siobhan : ... Si ça vous gêne, pourquoi pas. .... Ne voyez dans ma tenue aucune tentative de... quoi que ce fut. ... Mais les vêtements, ça s'accroche partout, vous comprenez ?

[22:55:35 29/11/11] @ Leomyd : ... je vois rien du tout ! ... *plus bas* c'est juste... pas chevaleresque et... pas poli... de reluquer une femme nue... comme ça... c'est tout *détache sa cape et la tend a Siobhan, tête baissée*

[22:58:15 29/11/11] Siobhan : *s'emmitoufle dedans* ... *ton doux, presque... maternel* Vous avez quand même conscience que j'aurais pu en profiter pour m'esbigner, hein ? Ou pour tenter de vous arracher un œil ou deux ? ... Mais vous semblez, un gentil garçon. Vous. *le ton est cassant sur le dernier mot* ... Vous voulez d'autres renseignements ?

[23:01:03 29/11/11] @ Leomyd : gentil garçon ?... je suis juste du genre... a faire confiance *redresse la tête, l'air un peu géné* ... hé bien... je... En tant que chevalier je me dois de vous demander ce que vous faites dans le coin...

[23:04:34 29/11/11] Siobhan : Je relève mes pièges. Je suis trappeuse. J'ai un piège, un peu plus loin, pour les grosses bestioles. Et j'ai entendu le bruit, donc, je suis venue voir. *explication donnée sur un ton fluide. Les yeux dorés ne quittent pas ceux du chevalier et sont paisibles*

[23:07:27 29/11/11] @ Leomyd : *tente de soutenir son regard mais ses yeux se ferment régulièrement a cause de la fatigue, son ton se fait maintenant moins assuré* ... ah... dans ce cas je ne pense pas que vous ayez quoi que ce soit a vous reprocher... *cligne lentement, soupire* dites... je suis encore loin du château là ? parce que je me suis un peu paumé... dans la forêt en... sortant d'un vieux temple ou je me suis aussi paumé et je... commence a être vraiment fatigué...

[23:09:06 29/11/11] Siobhan : ... C'est par là. *indique le chemin qui part plus ou moins dans la direction inverse* A quelques lieues. .... Vous allez pouvoir tenir jusque là ? Vous êtes blessé, ou juste fatigué ?

[23:11:03 29/11/11] @ Leomyd : ... fatigué et je... je dois avoir quelques bleus... je pourrais pas vous dire... en plus avec la fatigué je sens plus rien alors... je... *tourne la tête dans la direction indiquée* ... quelques lieues ? par là ? *soupire* ... tout ça pour une babiole magique qui va finir a la cave...

[23:14:26 29/11/11] Siobhan : ... *hésite visiblement* Si vous voulez, je peux vous offrir un truc chaud à boire et à manger. Et un peu de repos sur une chaise au coin du feu. Par contre... Faudra tout oublier. Le lieu, les gens que vous y verrez... Je peux pas faire mieux, navrée.

[23:17:08 29/11/11] @ Leomyd : ...*réfléchit, l'air vraiment hésitant, redresse une épaulière cabossée de son armure puis regarde Siobhan a nouveau avec un petit sourire fatigué* ... vous savez... j'ai pas une très bonne mémoire... alors ça devrait aller pour ce qui est d'oublier...

[23:24:04 29/11/11] Siobhan : ... *léger rire* Venez. *avance à grands pas dans les bois, prenant soin de passer par des endroits où un cheval peut suivre. Quelques minutes plus tard, une improbable clairière au milieu de la forêt dense, et une cahute, visiblement en cours d'agrandissement* Faites pas trop de bruit, les enfants dorment sûrement. Vous pouvez poser votre cheval à côté de Faran, là bas. *indique un bâtiment plus petit* Ensuite, entrez, et je vous donnerai un truc à manger et une couverture.

[23:26:18 29/11/11] @ Leomyd : *hoche la tête et va attacher son cheval a coté de l'autre puis rejoint Siobhan en tentant de faire le moins de bruit possible* ... les enfants ? vous avez des enfants ?

[23:27:39 29/11/11] Siobhan : Un grand fils. Mais il y a une de ses amies qui passe souvent nous voir. *sourire affectueux* Asseyez vous : ils ont laissé de la soupe au chaud. *a pris le temps d'enfiler une tunique. Et c'est tout*

[23:30:08 29/11/11] @ Leomyd : ... oh... d'accord... *s'assoit et tente de défaire une des plaque de son armure lui couvrant le bras gauche, cette dernière semble visiblement bien cabossée et tordue* ... Saloperie de gobelins... c'est tout petit et ça se balade avec des épées deux fois plus grandes qu'eux...

[23:35:06 29/11/11] Siobhan : *pose le bol de soupe sur la table, va l'aider* ... Vous avez mis la main sur votre artefact. Et vous êtes en un seul morceau. ... Pour le moment, en tous cas. C'est pas mal. *s'assied au coin du feu, l'observe sans mot dire, sans ciller*

[23:40:12 29/11/11] @ Leomyd : ... *défait enfin la plaque avec l'aide de siobhan et la retire, grimace et retient un gémissement, la tunique sous son armure étant rougie et humide* ... merde... *une longue entaille parcourt le tissu au milieu de la partie ensanglantée* ... l'a... l'armure a du m'entailler le bras..*soupire et attrape le bol de soupe de la main droite, buvant doucement, regarde Siobhan un instant puis détourne le regard* ... faudra que j'aille voir Constantin demain...

[23:44:00 29/11/11] Siobhan : ... *va chercher un peu d'eau dans un tonneau, un linge puis s'approche du jeune homme et déchire un peu plus le tissu pour faire apparaitre la blessure. Nettoie un peu la peau, à gestes précis* ... C'est net. Le prince n'aura pas à forcer. *fait un bandage vraiment rudimentaire en quelques instants, puis retourne s'asseoir* .... Il faudrait... que vous ne disiez rien. Je... crois que je ne me fais pas aux lois d'ici et... quoi que je fasse, ce n'est pas ce qu'il fallait faire, et... il vaut mieux que je disparaisse complètement. Les paysans diront rien. Faites pareil, s'il vous plait.

[23:46:26 29/11/11] @ Leomyd : ... merci pour... pour le bandage *la regarde, fronce les sourcils* ... je... je ne comprends pas, vous n'avez commis aucun crime et vous ne semblez faire de mal a personne... et si vous êtes bien ici...pourquoi disparaitre ?

[23:49:25 29/11/11] Siobhan : Mmmh. Disons que je ne suis pas seulement ce que je semble être. Un peu.... un peu comme le prince de Byzance. *réfléchit* En moins plumeteux, et en moins utile. Et que... je ne suis réellement la bienvenue nulle part, en fait. Donc... Je me fais petite. Enfin, j'essaie. Je n'en suis pas encore à laisser des gens se faire buter pour disparaitre, mais bon. *regard par en dessous* C'est important. Vous êtes pas tenu de rapporter tous les gens que vous voyez, si ?

[23:53:01 29/11/11] @ Leomyd : ... non je... je suis tenu de rien vous savez... moi on me dit "va chercher ça" je vais le faire, si en chemin je rencontre Satan en personne et qu'il est en train de sauver une vieille dame je vais pas l'arrêter... *essaye de réfléchir* ... un peu comme le prince de Byzance ? genre... magique ?

[23:57:02 29/11/11] Siobhan : Ce genre là, oui. *sourire crispé* Non, je ne suis quand même pas un démon. Je suis moins puissante. Sinon, j'en connais des qui auraient pris des baffes, juste pour me défouler. .... Réfléchissez pas. Mangez. Je voudrais vous mettre au lit avant de retourner dehors.

[23:59:12 29/11/11] @ Leomyd : ... pas réfléchir ? ça devrait pas poser de problème ça... *sourit et vide son bol doucement* ... je tiens a vous remercier Siobhan... et euh... ce que les paysan ou les autres pense je m'en fiche moi... z'êtes plutot sympa et vous m'avez aidé alors... merci, vraiment...

[00:02:22 30/11/11] Siobhan : *rire froid* Les paysans n'ont aucun problème avec moi, en général. Ce sont.... les gens de pouvoir qui n'apprécient que modérément ma nature. Ce qui me pose... certains ennuis, si vous... Enfin bref. La porte là. *indique une petite porte* Il y a un lit. Je ne reviendrai que dans la matinée. Cela vous laisse le temps de vous retaper un peu. *se lève, se dirige vers la porte* Et votre cape est là.

[00:05:03 30/11/11] @ Leomyd : ... les gens de pouvoir ? Arthur est pourtant du genre tolérant... non ? *se lève avec peine et prend la cape, se dirigeant vers la chambre* ... encore merci... et euh... faites quand même attention a vous...

[00:08:17 30/11/11] Siobhan : *au moment de sortir, hausse les épaules et se retourne avec un demi sourire* Peu importe sa tolérance, la politique intérieure, tout ça... Il parait que je dois comprendre. ... Tout ce que je vois, c'est que je ne peux plus voir l'un de mes amis, que Kaamelott m'est interdit, et que... je ne puis plus parler avec.... les gens sans que ça finisse en incompréhension mutuelle. C'est pénible, la Bretagne, chevalier. ... Bonne nuit. *sort, laissant sa tunique sur le bord de la table*

[00:09:41 30/11/11] @ Leomyd : ...*semble un peu peiné par les propos de Siobhan, soupire, passe la porte et se laisse tomber sur le lit*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Archives Novembre le Lun 5 Déc 2011 - 11:11


[00:41:13 30/11/11] @ Eliam : *dans sa chambre, lit un livre a la lueur des torches, assis sur son lit*

[00:42:31 30/11/11] Enyo : *frappe doucement puis entre, dans sa robe rouge brodée de perles, portant les boucles d'oreille offertes par Deidre et le collier assorti. Tout bas :* J'dérange pas ?

[00:44:31 30/11/11] @ Eliam : pas du tout...*sourit un peu* ...je pensais vous croiser dans la journée...mais ça me fait plaisir que vous soyez là maintenant...

[00:46:06 30/11/11] Enyo : *s'assoit sur le lit* Ah, vous étiez pas à la chasse ? Zut, j'aurais dû venir voir. *se penche pour un baiser* Vous avez fait quoi, du coup ? Bouquiné ?

[00:47:58 30/11/11] @ Eliam : ... oui, et puis j'ai fait un peu de tri dans mes papier...*l'embrasse doucement* et vous ? votre journée c'est bien passée ?

[00:49:53 30/11/11] Enyo : Bah, pas trop mal ! J'suis allée voir Deidre, et puis j'ai croisé Scarlett, et puis j'ai fait des dessins avec Ishla, après j'suis allée voir le capitaine, pi j'ai croisé Guilan et recroisé Deidre et j'suis revenue. J'crois que c'est tout ! *sourit*

[00:53:24 30/11/11] @ Eliam : ...oh...une journée pleine de rencontres *semble réfléchir* ... il faudra que je passe voir Deidre ça fait longtemps que j'ai pas pris de nouvelles...*la regarde, fronce très légèrement les sourcils* ...Guilan hein ? ...*regarde le plafond* ... les servantes parlent beaucoup de lui, il semble faire craquer toutes les jeunes filles du chateau *ton laissant paraitre un léger sous entendu*

[00:54:50 30/11/11] Enyo : A peu près toutes, oui... Mais faut dire qu'il y met toute son énergie ! *sourit*

[00:56:10 30/11/11] @ Eliam : ...*sourire un peu froid* ...vous semblez bien au courant des agissements du séducteur...plein d’énergie..

[00:57:32 30/11/11] Enyo : *le regarde, un peu perplexe* Ben oui, j'me suis laissée tenter moi aussi... *ajoute après une pause* avant d'vous rencontrer...

[01:01:08 30/11/11] @ Eliam : ...oh...alors c'est un vrai séducteur ce petit...super... c'était bien ? *semble un peu agacé* ...non mais que je sache hein... histoire de pas être surpris si vous voulez remettre ça...

[01:05:26 30/11/11] Enyo : *fronce les sourcils* Hé, c'est pas vous qui m'avez fait un grand baratin comme quoi j'étais libre, tout ça ?

[01:07:00 30/11/11] @ Eliam : ...oui je sais...vous l'êtes...mais juste...bah ça me...enfin voilà y a du Guilan par si, du Guilan par là, et il les séduit toutes, et la maitresse du duc Eliam s'est amusée avec... vous croyez que j'aime entendre ça ?

[01:08:36 30/11/11] Enyo : Hein ? Qui c'est qui dit ça ? *hausse les épaules* Si c'est les mêmes qui racontent ce que vous avez fait dans la salle de bains avec Deidre...

[01:10:41 30/11/11] @ Eliam : ...mais ça n'a rien a voir ! Deidre c'est...une amie et on a juste voulu faire rougir quelques bonniches en racontant des bêtises...je me suis pas envoyé en l'air avec elle... vous et Guilan... ya eu du concret, c'est pas comparable...

[01:13:26 30/11/11] Enyo : Ptêt, mais c'était avant. *moue boudeuse* Et puis votre bonne blague elle a fait trois fois le tour du château, avec une nouvelle position à chaque fois, que même le prince ça lui est revenu aux oreilles, alors j'vous laisse imaginer combien de fois on me l'a racontée, hein.

[01:15:44 30/11/11] @ Eliam : ...mais ça reste des bêtises, une blague... quand vous croisé Deidre vous vous dites pas "tiens celle là elle s'est tapé Eliam" ... je peux pas en dire autant de Guilan...et de je ne sais qui d'autre...

[01:18:23 30/11/11] Enyo : Si ça vous embête tant que ça, vous avez qu'à prendre une vierge, pour maîtresse, la prochaine fois. *croise les bras et détourne la tête*

[01:20:14 30/11/11] @ Eliam : ...ne déformez pas ce que je dis...j'essaye de vous dire que certaines choses que j'entend me font serrer les dents, j'ai pas parler de vous fermer ma porte...et vous vous...dramatisez !

[01:24:52 30/11/11] Enyo : Non mais entre vous qui m'reprochez d'avoir eu... heu... la vie qu'j'ai eue avant vous, et l'aut' démon qui m'dit que j'vais cramer en enfer, j'vous jure, des fois, on a un peu envie de dramatiser.

[01:25:59 30/11/11] @ Eliam : ... l'autre démon...*passe soudainement de l'agacement a l'inquiétude* ...il vous a encore parlé ? *la regarde*

[01:27:38 30/11/11] Enyo : *glisse un regard vers lui.* Oui. Genre pour s'excuser de m'avoir fait peur et me dire qu'en vrai il est gentil. Pff.

[01:33:20 30/11/11] @ Eliam : ...il ne faut pas croire un mot de ce qu'il vous dit il...*se lève* ...ça s'appelle pas un démon pour rien... ça sort des flamme et ça dit une chose et son contraire... de quel droit il viens vous emmerder hein ? *donne un coup de pied dans la chaise de son bureau qui tombe dans un bruit sec* ...merde je...*serre les dents* ...je...merde !... *appuie ses coudes sur le bureau et pose son front entre ses mains, l'air nerveux* ...un peu de paix c'est tout ce que je veux...je veux pouvoir passer du temps avec vous sans m'inquiéter, sans...sans histoire de démon...

[01:37:54 30/11/11] Enyo : *va aussitôt l'entourer de ses bras.* Je sais bien qu'il ment. Et j'aimerais bien moi aussi qu'il arrête de m'emmerder. Et puis si vous voulez tout savoir, vous êtes bien plus doué que Guilan.

[01:40:52 30/11/11] @ Eliam : ...*ferme les yeux, un peu tremblant* je suis désolé de vous avoir embêtez avec ça...je...c'est tout ces bruits de couloir qui me montent a la tête...*se retourne et la serre contre lui* ...ça m'emmerde parce que...je vous aime bien et je...je tiens a vous...

[01:46:20 30/11/11] Enyo : *rosit violemment* Je... heu... pareil. On laisse les bruits de couloir dans le couloir ? Ici, il n'y a que vous et moi. *l'embrasse*

[01:47:40 30/11/11] @ Eliam : ...*hoche la tête et lui rend son baiser* ...vous changez de couleur...*petit sourire, puis fronce les sourcils* ...j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?

[01:50:21 30/11/11] Enyo : Non non... J'ai cru un moment, et puis vous avez rajouté "bien".

[01:52:29 30/11/11] @ Eliam : ...oh...oh d'accord...vous aviez peur que je dise que je vous aime...non je...je...je tiens a vous...voilà...ça...c'est déjà bien *sourit un peu, l'embrasse doucement* ...nous parlions de vous et moi seuls dans cette pièce il me semble..? *l'embrasse a nouveau*

[01:59:03 30/11/11] Enyo : Exactement. Et le vrai scandale, c'est qu'on est encore tout habillés. *se met en devoir de réparer cette infamie*

[02:00:47 30/11/11] @ Eliam : *glisse ses main dans le dos de la jeune femme et commence a délacer sa robe* ...un terrible scandale...*sourit* je suis vraiment plus doué que Guilan ou vous vouliez me faire plaisir ? *l'embrasse doucement dans le cou*

[02:04:52 30/11/11] Enyo : Beaucoup, beaucoup plus doué. *sourit en lui enlevant sa chemise.* Ou alors vous êtes plus mon type. Ou les deux.

[02:06:23 30/11/11] @ Eliam : ...les deux c'est bien...*rit et lui retire doucement sa robe* ... mon lit se sent mis a l'écart...on pourrais...le rejoindre...

[02:09:14 30/11/11] Enyo : Pauvre lit... *rejoint le pageot à reculons, sans lâcher Eliam* Un jour, il fausdra essayer dans la salle de bains, quand même. On m'a donné plein d'idées !

[02:10:53 30/11/11] @ Eliam : ... hé bien je n'ai rien de prévu demain matin...*s'allonge sur le lit sans la lâcher, la serrant contre lui, la couvrant de baiser*

[02:14:25 30/11/11] Enyo : Quelle chance... Un homme occupé comme vous. *Et c'est là que le film est brusquement coupé pour donner place à une émission éducative sur les fleurs et les abeilles*

[02:20:09 30/11/11] @ Eliam : * et les papillons et les petits oiseaux*

[02:21:16 30/11/11] Enyo : *et les roses et les choux*

[02:22:17 30/11/11] @ Eliam : * et tout et tout...*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum