Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Archives Avril

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Archives Avril le Mer 29 Juin 2011 - 8:08

J'AI TROUVEEEEEEEEE !



Bon, je mets les archives d'ici, en fait, donc à compter d'Avril.

Pour celles de Mars, ancien background et ancien forum, merci de les demander par MP.

EDIT : JE SAIS QU'IL FAUT FAIRE DE LA MISE EN PAGE !!! Evil or Very Mad

EDIT 2 : Je sais que c'est très "mes persoscentré". Mais à l'origine, c'est pour moi, parce que j'ai une méméoire de poule, donc je gardais mes rp, hein...



Dernière édition par Deidre le Ven 1 Juil 2011 - 20:26, édité 4 fois (Raison : CA MARCHE PAAAAAAAAAAAAAAAAAAS !)


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 17:41

23:37:11<Guilan>*a la lisière de la forêt, en vue du
village, assis sur la branche d'un arbre, adossé a une autre, jongleavec des pommes*


23:39:08<Siobhan>*rentre vers Kaamelott. Elle tient soncheval par la longe, un corps étendu en travers du dos de celui ci.Une de ses manches est déchirée de l'épaule au poignet, et tachée de sang*


23:44:15<Guilan>*laisse tomber (volontairement ? ) une de ses pommes qui éclate bruyamment sur une racine* Oooups *sourit*

23:44:58<Siobhan>*demi sourire* Bonsoir, graine de potence.

23:46:29<Guilan>*tourne son visage souriant vers elle* bonsoir... oh z'avez une blessure ! et je crois qu'un mec mort squatte le derrière de votre cheval ! * rit et se laisse tomber souplement de sa branche et avance vers elle en souriant*

23:48:28<Siobhan> Votre sens de l'observation est une pure merveille. *va jusqu'à lui et s'arrête*

23:50:11<Guilan> *tapote doucement la tête du cheval* … z'avez vu ça ! un vrai détective ! Qui c'est le mec mort ? Un ami a vous ? *rit*

23:51:32<Siobhan>Non. Je choisis mes amis plus propres oudotés d'un cerveau. Il ne correspond à aucun des critères. ... Enfin, ne correspondAIT.

23:53:10<Guilan> il a fait une mauvaise chute je
suppose ? *tourne le poignet et fait apparaitre son épée en bois avec laquelle il va tapoter le crâne du défunt* ...vide en effet ! *sourit et la regarde* z'avez un bobo vous savez ?


23:54:36<Siobhan> Vous aussi. *remet son cheval en route, au pas*

23:55:14<Guilan> comment le savez vous ? *la suit en trottinant joyeusement*

23:57:14<Siobhan> ... *hésite* Votre manière de vous déplacer. Vous protégez votre flanc.

00:00:25<Guilan> *la regarde en coin* vous me matez ? *rit*

00:02:02<Siobhan>Ne me dites pas que ça vous gêne, ce ne serait pas très crédible.

00:04:01<Guilan> alors je ne le dis pas ! *la regarde de manière exagérément insistante* vous êtes jolie !

00:05:23<Siobhan> *observe ses vêtements d'un air dubitatif* ... Je crois que vous diriez ça à un dragon, pourvu qu'il soit femelle.

00:06:26<Guilan> non ! z'avez un joli visage ! Et je
suis sur que toute nue vous êtes encore plus jolie !


00:07:59<Siobhan>*hausse les épaules* Mon corps est ce que j'ai de mieux, en effet. ... Pourquoi ces réflexions ?

00:08:42<Guilan> c'est des compliments et c'est fait pour faire plaisir *sourit*

00:10:21<Siobhan> ... Hé bien merci alors. ... *cherche quelque chose du même acabit à dire, mais rame désespérément* Vous avez été blessé comment ?

00:11:10<Guilan> un soldat m'a tiré dessus avec une arbalète ! *semble contrarié* ils ne me touchent jamais d'habitude...

00:12:00<Siobhan> Oh. Vous aviez fait quoi ?

00:12:49<Guilan>j'ai essayé... et réussi... à entrer dans le château la nuit en escaladant les murailles *hausse les épaules puis sourit a nouveau*

00:14:02<Siobhan> *soupire* Vous savez... La fermeture des portes n'est pas faite QUE pour vous enquiquiner. Il y a des... choses dangereuses errant en liberté dans Logres.

00:14:37<Guilan> ... Des filles prenant au sérieux le vœu de chasteté ?


00:15:36<Siobhan> *lui donne une tape derrière la tête* ... Gamin.


00:16:13<Guilan> *se frotte l'arrière de la tête en
riant* hé ! je suis très mature pour plein de choses !


00:17:19<Siobhan>*hausse les sourcils d'un air dubitatif* Même des choses sans rapport avec le sexe ?

00:17:56<Guilan> .... quelles choses ? *imite son
haussement de sourcils*



00:18:50<Siobhan> Vous dites "plein de choses".
Donnez un exemple. Sans sexe ni escroqueries dedans.


00:19:47<Guilan>... Le jeu... Les câlins avant le sexe, les câlins après le sexe quand j'ai pas besoin de fuir...*réfléchit* le vol... les évasions de prison...

00:21:51<Siobhan>Donc... Escroquerie, sexe, sexe,
escroquerie, escroquerie. ... Je suis subjuguée. Mais vous avez rien prouvé. *ton calme mais yeux qui brillent d'amusement*


00:23:00<Guilan>ah oui mais pour me défendre je
dirais que je suis trèèèèès mature pour ces deux choses là ! *la regarde avec un grand sourire* vous voulez vérifier ? *rit*


00:25:17<Siobhan>*secoue la tête, cache un sourire derrière ses cheveux* Je touche pas aux enfants. Pour quoi que ce soit.

00:27:20<Guilan> Je ne suis pas un enfant ! *a le regard plus sombre malgré son sourire* J'ai cessé d'être un enfant quand j'ai du échapper a toute la milice d'un quartier pour pouvoir manger... *croise les bras et les décroise, tenant dans une main une cuisse de poulet* maintenant j'ai plus besoin... je ne suis plus un enfant.

00:28:44<Siobhan>*regard neutre* Vous devriez. C'est un état agréable. Et ça vous éviterait de vous faire tirer dessus.

00:29:47<Guilan>*la regarde* ...vous, vous aimeriez être un enfant a nouveau ?

00:31:56<Siobhan>Pour certaines choses, sans nul doute. Pour d'autres... *fait craquer son cou* Non. Je ne vous renvoie pas la question, la réponse a l'air simple.

00:34:05<Guilan>*hoche la tête* moi... j'ai grandi
dans le quartier le plus naze de Rome, mon frère m'a appris le jeu, mes parents le vol et vous savez a quel âge j'ai été puni pour vol pour la première fois ?


00:34:48<Siobhan>*plonge ses yeux or dans ceux du jeune homme, secoue la tête* Non.

00:37:30<Guilan> 8 ans *enlève le haut de sa tunique et lui tourne le dos, dos fin mais finement musclé, barré de longues cicatrices, certaines anciennes semblables a de vagues traits plus
sombres, d'autres plus récentes encore un peu rougeâtres* ... les coups de fouet ça fait grandir

vite. *se retourne vers elle en souriant* vous croyez pas ?

00:40:21<Siobhan>*se remet en marche sans répondre* ... Non.Je ne pense pas, tout du moins, que c'est comme ça qu'on devrait grandir. ... Cependant, je note : si d'aventure je dois appliquer une punition à votre égard, le fouet est inutile.

00:41:24<Guilan>vous feriez quoi alors ? * la regarde a nouveau avec son regard brillant et enfantin*

00:43:47<Siobhan>*regard de côté, sourire plein de dents*J'improviserais. Mais vous vous en souviendriez. *ton de l'évidence*

00:44:43<Guilan>*la regarde en haussant les sourcils puis rit* ... de toutes façon vous allez pas me punir puisque je suis gentil avec vous !

00:46:27<Siobhan>
Exactement. Et je suis certaine que vous aurez à cœur de le rester. ... Qu'est ce qui vous amène à cette heure, à être perché sur un arbre ? Vous comptiez dormir là ?

00:47:43<Guilan> *secoue la tête* j'attendais le
passage d'une carriole pour essayer d'embobiner un bourgeois ou deux, mais c'est trop tard...


00:48:38<Siobhan> Les embobiner de quoi ? Leur faire les poches ?

00:51:06<Guilan>Nooon... c'est trop facile ça ! Moi je les fais jouer *sort une petite balle de cuir de nulle part, la place dans sa main droite et présente ses deux mains à Siobhan, s'approchant du cheval un peu plus* elle est dans quelle main ?

00:51:53<Siobhan> *touche la main la plus évidente*

00:54:11<Guilan>hé non ! *ouvre ses deux mains vides et approche sa main gauche du visage de Siobhan* avec votre permission... *stoppe un moment puis glisse sa main gauche sous les
cheveux de Siobhan, derrière son oreille puis en ressort la petite balle* vous l'aviez depuis le début ! cachottière !
*rit*

00:57:44<Siobhan>*l'observe avec attention, ne bouge pas quand il "récupère" la balle, suit celle ci du regard avec les yeux qui brillent* Très joli... *lui prend une main avec douceur, regarde à l'intérieur de sa manche, palpe celle ci* ... Un
jour, je comprendrai comment vous faites.


01:00:21<Guilan>... Peut-être *sourit* mais vous savez, c'est moins drôle après... *toussote* normalement ce tour me fait gagner une pièce d'or mais... si vous voulez j'accepte d'être payé en baisers, mais c'est bien parce que c'est vous ! *sourit*

01:01:14<Siobhan>*amusée* Vous y perdez.

01:01:47<Guilan>Non. *garde son sourire assuré*

01:02:51<Siobhan>Et une pièce d'or, ça vaut combien, en baisers, donc ?

01:04:01<Guilan> … Mmmmh *la regarde* Pour vous le taux de change est aaaaa.... 1 pièce... un baiser ! Mais un vrai !

01:04:48<Siobhan> Il en existe des faux ? *penche la tête de côté, perplexe*

01:06:15<Guilan>Ceux qu'on donne histoire de se
débarrasser du payement ! Ceux qui ne feraient même pas rougir une grand mère, *rit* ceux qu'on donne parce qu'on se dit "je vais faire plaisir à ce petit". *sourit* Ça, c'est des faux baisers !


01:07:05<Siobhan>... Donc le concept, c'est un baiser dont on sort avec les genoux qui tremblent c'est ça ?

01:08:24<Guilan>Ouaip ! Mais je suis pas du genre a trembler des genoux pour rien !

01:10:28<Siobhan>L'expérience, ca rend les choses moins drôles. ... J'ai un délai pour régler ou pas ?


01:11:08<Guilan>
*prend un air boudeur* ... Les dettes
c'est jamais bien.


01:13:02<Siobhan>
*accroche les rênes de son cheval à une
branche* C'est bête, vous pourriez demander des intérêts. *se
tourne vers lui, lui tend une main*



01:13:49<Guilan>
L
es intérêts c'est comme les
dettes, c'est moins drôle *lui prend la main et s'approche*



01:17:11<Siobhan>
*passe une main derrière la nuque du jeune
homme et lui donne un baiser qui, effectivement, n'est pas à montrer
aux grands mères, et termine en mordillant doucement la mâchoire et
le cou, le souffle un peu court* ... *recule*



01:19:40<Guilan>
*ferme les yeux lorsqu'elle
l'embrasse et lui rend son baiser puis recule en souriant*
Wahoo..*rit* Un peu plus et...*regarde ses jambes* oui, elles
tremblent... un peu... presque. *sourit et la regarde* Vous embrassez
très bien...très très bien



01:21:19<Siobhan>
Je gagne à être connue. *sa voix est un
peu plus rauque que de coutume, elle se retourne pour récupérer les
rênes de son cheval, puis se remet en route*



01:22:53<Guilan>
O
ui ! *trottine a coté* …
J'espère que vous avez pas eu l'impression d'embrasser un
"enfant"...



01:24:20<Siobhan>
Me cherchez pas, Guilan... *ton amusé
contenant néanmoins un avertissement*



01:24:57<Guilan>
...ok ! *lève les mains en signe
d'innocence* z'allez a Kaamelott ?



01:26:02<Siobhan>
J'ai un colis à y déposer. ... Pourquoi,
vous voulez entrer sans vous prendre une flèche ?



01:27:34<Guilan>
O
ui ! puis squatter une chambre *se
passe une main sur les côtes* ça vous dirait de dormir avec moi ?!



01:28:57<Siobhan>
A Kaamelott, je dors aux écuries, la
compagnie est agréable, et il n'y a pas trop de bêtes. Hors les
chevaux, bien sûr. Je vous invite, si vous voulez.



01:30:04<Guilan>
O
n pourra se tenir chaud ? *ton plein
de sous entendu et sourire innocent*



01:31:38<Siobhan>
Si vous y tenez. ... *sourire dans la voix*
N'oubliez pas que je sais que le fouet ne vous fait rien.



01:32:54<Guilan>
*hoche la tête en souriant* La
dernière fois qu'on m'a attrapé j'ai même réussi a chantonner
pendant la punition !



01:34:12<Siobhan>
... ce qui a du la rallonger. *secoue la
tête* Guilan...



01:34:38<Guilan>
oui ? *la regarde en souriant*


01:35:09<Siobhan>
*soupire* Rien.


01:35:36<Guilan>
ah ? *hausse les sourcils*


01:36:49<Siobhan>
Allez, je dépose mon colis, et on dort.
*arrivent en vue du château*



01:37:31<Guilan>
On dort ? *fait semblant de bouder et
continue sa marche en regardant le château*



01:39:21<Siobhan>
C'est ce qui est convenu. Vous voulez que je
répète mes raisons ? ... Si vous avez envie de vous délester un
peu, nous nous quittons une fois les portes passées, vous savez.



01:40:30<Guilan>
Non, dormir dans une écurie ça peut être
fun ! *la regarde* C'est quoi vos raisons déjà ? *ton un peeeetit
peu insolent sur les bords*



01:42:53<Siobhan>
*articule le mot "Gamin" sans le
dire à voix haute, arrivent devant les gardes* Mais vous avez du
potentiel. A utiliser pour le pire... ou le meilleur.



01:43:58<Guilan>
*grogne sans réelle vexation* ...
Même pas un petit pourboire en bisou pour se souhaiter bonne nuit ?



01:45:57<Siobhan>
On verra si vous êtes sage. *explique aux
gardes à demi endormis les raisons de leur venue tardive. Les
démarches prennent une dizaine de minutes, puis ils entrent*



01:47:05<Guilan>
* regarde les gardes en silence,
presque étonné de ne pas être déjà en train de courir pour
échapper à la prison et, pour la première fois, semble mal à
l'aise*



01:48:26<Siobhan>
*le regarde du coin de l'œil* Hé bien ? Le
fait d'être plus ou moins en règle vous angoisse ?



01:50:37<Guilan>
... Non c'est... les gardes ils ne
m'ont pas couru après, ils ont pas crié... Ils avaient l'air
fatigués... et il m'ont paru humains... pour une fois. *se retourne
légèrement vers la porte* La vie est différente quand on peut
passer ces portes sans avoir peur je crois...



01:54:36<Siobhan>
... *demi sourire, puis récupère le corps
sur son épaule* Vous pourriez aller stationner Faran à l'écurie ?
Je vous rejoins dès que j'ai fini. *s'éloigne avec le corps*



01:56:49<Guilan>
*hoche la tête puis entraine doucement le
cheval vers l'écurie, l'attache correctement et lui tapote doucement
le flanc* ... Les chevaux aiment les tours ? *fait tourner son
poignet et tend une carotte au cheval*



01:56:59<Guilan>
( Guilan, le potager/verger ambulant
! )



01:57:42<Siobhan>
(En fait, ça vaut le coup de le fouiller...
juste pour savoir où il planque tout ça !)



01:58:36<Guilan>
( ... fouillez donc ^^ )


01:59:47<Siobhan>
*revient au bout d'un quart d'heure* ... Je
vois que vous avez fait ami-ami. *va récupérer des couvertures et
prépare une sorte de lit dans une stalle vide. S'étire* Alors, vous
avez décidé quoi ? vous restez ou vous partez en chasse ?



02:00:25<Guilan>
je reste ! *se laisse tomber sur le lit de
fortune*



02:02:42<Siobhan>
Aux conditions précisées ? *s'assied et
enlève ses bottes et sa ceinture, puis s'allonge le plus
confortablement possible sur le côté, tournée vers l'adolescent*



02:03:17<Guilan>
*se tourne vers elle en souriant* mmmh ?


02:04:34<Siobhan>
... Bonne nuit. *lui envoie une couverture
dessus, et ferme les yeux*



02:05:17<Guilan>
... *de dessous la couverture* pas de
pourboire ? *ton boudeur*



02:07:04<Siobhan>
... Un câlin sans mains baladeuses ferait
pas l'affaire je suppose ?



02:07:38<Guilan>
*hoche la tête en dégageant un peu la
couverture*
Ce
serait un pourboire radin *sourit*



02:11:06<Siobhan>
*s'approche un peu, pose une patte sur la
taille du jeune homme, l'attire contre elle, ferme à nouveau les
yeux* ... Ça vous va ? *voix ensommeillée*



02:11:55<Guilan>
... petit bisou ?


02:13:28<Siobhan>
*rapide baiser au coin des lèvres* Abusez
pas. C'est à cela qu'on reconnait les enfants. Dormez, maintenant.



02:14:09<Guilan>
*sourit et ferme doucement les yeux* merci
*s'endort doucement*



02:16:08<Siobhan>
... *le borde correctement, puis
s'emmitoufle et s'endort à son tour*






13:38:55<Siobhan>
*ouvre un oeil dans la lumière pâle de l'aube*



13:40:45<Guilan>
*est assis sur le lit de fortune et
s'amuse a faire apparaitre et disparaitre un petit oiseau dans sa
main droite*



13:41:36<Siobhan>
... *s'assied et s'étire* Je pensais que
vous seriez parti. ... Bien dormi ?



13:43:41<Guilan>
non ! *sourit néanmoins et laisse
l'oiseau s'envoler* ... j'ai rêvé que toutes les femmes refusaient
de coucher avant le mariage... un vrai cauchemar *rit doucement et
s'étire*



13:46:06<Rhiannon>
*Rhiannon apparaît sur le seuil et jette un
regard circulaire. Elle les avise* Bonjour, savez-vous où je
pourrais trouver un palefrenier ?



13:47:03<Siobhan>
... Rien ne les... *regarde la femme, se
lève* Je vais voir si j'en trouve un, ma Dame.



13:47:30<Rhiannon>
*Hoche la tête et d'un ton neutre* Je vous
remercie.



13:47:31<Guilan>
*tourne la tête vers elle et sourit
poliment* ... euh sachant que d'habitude je rentre ici en evitant des
flèche je se suis pas foutu de vous dire si y'en a un moi *se
redresse un peu mais reste assis*



13:48:22<Rhiannon>
*Lève un sourcil mais ne répond pas. Se
contente de s'écarter du seuil pour laisser le passage à la jeune
femme*



13:49:42<Siobhan>
*se dirige vers l'arrière du bâtiment,
revient au bout de plusieurs minutes* Ils doivent arriver plus tard,
ou être, hm... ailleurs. Vous pouvez néanmoins dételer votre
cheval et le faire entrer.



13:50:04<Guilan>
*tourne rapidement le poignet et tend
une pomme sortie de nulle part a Rhiannon en souriant tranquillement*
pomme ?



13:52:43<Rhiannon>
*Elle regarde le tour, elle n'est pas
impressionnée cependant elle a toujours de l'intérêt pour ce qui
est ingénieux, aussi elle lui accorde un très, très léger sourire
en coin* Non merci, jeune homme. *La jeune femme revient bredouille*
Ah... Très bien. C'est ce que je voulais savoir * Elle ressort
aussitôt*



13:53:56<Guilan>
ok ! *croque la pomme et se balance
légèrement de gauche a droite en chantonnant un air paillard*



13:55:10<Siobhan>
*hoche la tête vers Rhiannon, puis pousse
Guilan dans la paille, et range tranquillement les couvertures dont
ils se sont servis* Et quel est votre programme ?



13:57:04<Guilan>
*se redresse en secouant la tête
pour enlever la paille dans ses cheveux* hé ! z'allez m'abimer !
*sourit*



13:58:23<Siobhan>
Mais non. Ça vous donne l'air sexy. *ton
calme, en complète opposition avec ses paroles*



13:59:01<Guilan>
comme d'hab' *secoue ses cheveux avec
un regard insolent et rit*



13:59:29<Louve>
*Louve entre en menant un cheval. En avisant
les deux personnes, elle s'interrompt* Bonjour. Je... Enfin c'est
pour... Où puis-je le mener ?



14:00:39<Siobhan>
... Où vous trouverez de la place,
mademoiselle. Il n'y a pas de box réservé.



14:01:51<Louve>
Ah bon ! ... D'accord, merci. *Elle n'est
visiblement pas à son aise. Elle trouve un box vide non loin des
deux jeunes gens et commence à étriller le cheval, ce qui semble la
détendre progressivement*



14:03:57<Siobhan>
*la suit du regard, puis s'approche* ...
Vous venez de loin ? *le ton est négligent, les yeux, inquisiteurs*



14:06:06<Louve>
*Absorbée dans ses soins, elle n'a pas
remarqué qu'elle s'approchait. Elle ne sursaute pas mais semble
juste revenir à la réalité quand elle lui adresse la parole* Moi ?
Eh bien... De partout, en fait. Nous sommes toujours sur les routes.
*Elle continue d'étriller le cheval en parlant, apaisée par le fait
de s'appliquer à une tâche*



14:07:54<Siobhan>
Oh. Vous comptez rester longtemps à
Kaamelott ? *ne s'approche pas trop, les animaux ayant tendance à
ressentir qu'elle n'est pas tout à fait humaine*



14:10:42<Louve>
*Elle ne répond pas immédiatement, peu
encline à se faire questionner de la sorte, mais finalement elle
suppose que c'est de la simple courtoisie* Oui. Ma mère cherche à
se faire embaucher ici. Elle est en train d'effectuer les démarches
en ce moment.
*Elle ajoute pour
elle-même, plus bas* J'espère qu'elle parviendra à trouver... eh
bien, qui de droit. C'est si vaste ici *En prononçant ces derniers
mots, elle se renfrogne de nouveau*



14:13:12<Siobhan>
Je vois. ... Kaamelott est un endroit sûr.
*penche la tête de côté* Vaste ? C'est un endroit fermé,
mademoiselle, rien à voir avec l'extérieur... *jette un regard au
ciel, dehors, soupire* ...
Enfin.
C'est plutôt mieux qu'ailleurs, je suppose.



14:15:02<Louve>
Oui, fermé... justement. *Elle accélère le
mouvement de l'étrille* Dés l'instant que j'ai franchi ces immenses
portes et me suis retrouvée entourée de cette haute enceinte, je me
suis sentie oppressée.



14:17:17<Siobhan>
*demi sourire* Je... comprends. Mais une
fois les formalités remplies, vous pourrez aller et venir sans
problèmes. Pas comme certains. *rapide regard vers l'endroit où
Guilan a disparu*



14:20:03<Louve>
*La gamine regarde enfin la jeune femme, un peu
intriguée.* *"Ça ne semble pas être un "je comprends"
de politesse"* *Elle suit le regard de la jeune femme mais bien
sûr ne comprend pas à quoi elle fait allusion*



14:22:11<Siobhan>
Et votre mère veut s'engager comme quoi ?
Elle n'a pas le profil type de la bonniche... Sage femme ? *passe les
mains dans ses cheveux pour en ôter la paille*



14:23:42<Louve>
*Louve ne peut réprimer un sourire hilare au
mot "boniche", rien que d'imaginer sa mère... Reprenant
son sérieux* Non, son truc à elle c'est la magie.

*Interrompt son mouvement en réalisant que
c'est un peu vague* La magie en général.



14:25:24<Siobhan>
*va jusqu'à un abreuvoir dans un coin et se
passe de l'eau sur le visage et dans le cou* La magie ? Intéressant.
Quel genre ? Curative, de combat ? Les deux ? *ton toujours neutre
malgré la précision des questions*



14:28:13<Louve>
Comme je vous dis : la magie en général. Elle
sait... plus ou moins tout faire, pour ce que j'en sais. *Elle marque
une pause puis ajoute d'un ton négligent* Vous semblez vous y
connaître un peu...



14:30:39<Siobhan>
Je ne pratique pas, si telle est votre
question. *s'étire longuement* Mais je suis curieuse de tout. De
cela aussi, donc. *hésite* Manger quelque chose vous plairait ? Je
vais prendre le premier repas aux cuisines. *hésite à laisser seule
une inconnue, en fait*



14:32:16<Louve>
*Elle hésite, étonnée que l'inconnue se
soucie de son appétit* Eh bien... Oui, en fait. Mais ma mère
n'apprécierait guère que je laisse la charrette sans surveillance.
D'ici je la vois par la porte.
Bien
que... Je doute qu'on se jette sur ses bouquins *ajoute-t-elle avec
un demi-sourire* … *Elle avise un seau, le remplit à l'abreuvoir
et verse son contenu dans celui du cheval. A cet instant quelque
chose lui traverse l'esprit* Oh je... Je ne me suis pas présentée.



14:35:11<Siobhan>
La cuisine est là. *indique la porte, qui
se situe en face, dans la cour* Il n'y aura pas de souci de
surveillance. ...
Non,
effectivement. *attend*



14:38:34<Louve>
*"Et voilà... Tu brilles encore par ton
ignorance totale des bonnes manières... Merci maman !"* *Elle
lui tend la main d'un air solennel* Je suis Louve.



14:40:33<Siobhan>
*cille* ..... *avec un temps de retard, tend
la main à son tour* Siobhan. ... Vous avez un... très joli prénom.



14:42:27<Louve>
*Elle est sur le point de croire qu'elle a
foiré sa présentation, lorsque la jeune femme lui serre enfin la
main* Heu... C'est gentil. *Un temps* Vous aussi, d'ailleurs.

*Elle se rend compte qu'elle tient toujours la
main de Siobhan et la lâche un peu rapidement* Bon, eh bien...
Allons-y.



14:44:23<Siobhan>
*demi sourire* Merci. Oui, allons y avant
que tout n'ait été dévoré par mes... collègues.



14:45:06<Louve>
*Elle lui emboîte le pas* Vos collègues ?
*Son ton devient curieux* Et... Vous faites quoi, en fait ?



14:47:09<Siobhan>
Je suis éclaireur forestier au service
de... Kaamelott. *son ton est devenu ironique sur le dernier mot*



14:48:34<Louve>
*Sa réserve s'efface totalement, faisant place
à... une certaine avidité* Éclaireur forestier ?! Wah... *Elle
semble réaliser quelque chose et s'interroger* Mais... que
faites-vous dans l'enceinte du château, alors ?



14:48:56<Siobhan>
*ouvre la porte de cuisines, les grouillots
présents lui jettent un regard amical, tandis que les deux gardes
présents semblent sur la réserve. Elle va se servir, et prend de
quoi nourrir Louve par la même occasion* Des fois, je fais des
rapports, mademoiselle.
*légèrement
amusée* Et je viens manger, aussi.



14:50:16<Louve>
Oh... Des rapports. *Elle semble ne pas trouver
le concept amusant du tout*



14:51:13<Siobhan>
Oui. Quand je tue quelqu'un, je le signale.
Ou... quand je tombe sur un camp dont je ne peux éradiquer tout le
monde. J'en réfère à mon... supérieur.



14:53:49<Louve>
*Elle manifeste le plus grand intérêt à
l'évocation des ennemis, mais à nouveau déchante au mot
"supérieur"* Ah oui... Bien sûr. *Elle hésite, se
demandant si elle doit le dire* La hiérarchie... ça ne me parle pas
vraiment.



14:55:20<Siobhan>
*mi voix* Il suffit de bien choisir son
supérieur, Louve. Il est des gens à qui l'on peut s'en remettre. Il
faut vous fier à votre instinct pour les choisir, voilà tout.



14:58:01<Louve>
*Aux premiers mots, elle se rapproche très
légèrement avec intérêt. A la fin elle esquisse un sourire
sincère.* Je prends note. *Se sentant maintenant en confiance* A
propos... Nous ne sommes pas là à cause de ma mère, mais à cause
de moi. *Elle hésite* Je veux devenir écuyer.



15:00:06<Siobhan>
Prenez plutôt ceci. *lui colle une grosse
miche de pain, un petit fromage et du saucisson dans les pattes.
Prend elle même deux outres gonflées et un autre pain* Allons
déjeuner aux écuries. *réfléchit* Choisissez bien votre
chevalier.



15:01:41<Louve>
*Elle se lève docilement, absorbée par la
conversation* Merci... euh, parce que c'est à moi de choisir ?
*Perplexe* Je pensais que ce serait plutôt le contraire.



15:02:34<Siobhan>
*sourire en coin* Ne me faites pas croire
que vous ne savez pas amener quelqu'un à choisir sainement.



15:03:31<Louve>
*Troublée* Ben...


15:04:49<Siobhan>
... Ne montrez vos capacités qu'à celui
dont vous voulez attirer l'attention, par exemple.



15:07:03<Louve>
*Elle réfléchit* Je... ne suis pas
particulièrement douée pour estimer la nature de quelqu'un. Je ne
suis pas certaine de faire un choix judicieux, mais de toutes
manières je ne pensais pas avoir à en faire un. Ils doivent être
nombreux à avoir déjà des écuyers, non ?



15:08:03<Siobhan>
Je ne sais pas. *sourire rapide* Je ne
fréquente pas la crème : je ne suis qu'éclaireur, après tout.



15:09:30<Louve>
*Déçue* Ah... *Elle avait espéré que sa
nouvelle connaissance pourrait l'orienter* Dans ce cas, quand vous me
disiez "choisissez bien", vous n'aviez personne en tête.



15:10:18<Siobhan>
Non. Je parlais d'expérience. ... Vous êtes
pressée ? Sinon, le plus simple serait de rester un moment sans
choisir, juste à les observer.



15:11:41<Louve>
Pressée... Je bous d'impatience, oui. *Petit
rire* Mais je saurai me faire violence, si c'est dans mon intérêt.
*Elle reprend son sérieux* Les observer, oui... Mais où puis-je
m'arranger pour les croiser ?



15:13:30<Siobhan>
La salle d'entrainement me parait un bon
endroit. Ou la cour. ... Ou la taverne, tout dépend du type de
chevalier qui vous intéresse. *s'assied au soleil, se coupe un
morceau de pain* Vous me passez le saucisson, s'il vous plait ?



15:15:21<Louve>
*S'écrie* Il y a une salle d'entraînement ?
*Elle semble follement emballée à cette idée* Tenez *Elle lui tend
le saucisson*



15:17:00<Siobhan>
*rit doucement* Absolument. *se confectionne
un sandwich* ... Je dois en conclure que vous avez des bases ?



15:19:22<Louve>
*Son sourire disparaît. Elle paraît un peu
gênée.* Pour être honnête... Je n'ai jamais eu l'occasion de
tenir une épée. Mais je suis déjà une archère accomplie ! *Se
hâte-t-elle d'ajouter, comme pour compenser ses lacunes.*



15:20:51<Siobhan>
C'est bien ça. *la détaille longuement*
... Vous avez l'air vive. C'est important. Le reste, c'est de
l'apprentissage. *mange*



15:22:01<Louve>
*Elle sourie de toutes ses dents à ce
compliment.* Je suis douée pour apprendre... Il faut juste que je
déniche quelqu'un qui acceptera de m'enseigner.



15:23:27<Siobhan>
Ça va venir *rassurante*


15:24:45<Louve>
*Tout à fait à l'aise à présent, elle
daigne enfin s'intéresser à la nourriture. Elle saisit un bout de
pain et y mord à pleine dents, ravie.*



15:26:52<Siobhan>
*sourit un peu : elle aime les gens
enthousiastes.* ... *constate qu'elle doit changer de tunique, celle
qu'elle porte est tachée de sang et déchirée. Grimace.
Heureusement, ses interlocuteurs ont autre chose à penser...*



15:28:39<Rhiannon>
*Rhiannon arrive d'un pas vif. Elle s'arrête
en les voyant et lâche négligemment* Ah, tu as trouvé à manger.
*Elle adresse un hochement de tête à Siobhan* Eh bien voilà, c'est
fait. On met à notre disposition un local désaffecté... Va falloir
le retaper, mettons-nous au travail immédiatement. *A ce moment
Siobhan grimace. Cela n'échappe pas à l'œil perçant de Rhiannon
qui la détaille et voit le sang sur sa tunique.* Vous êtes blessée.
*Affirme-t-elle plus qu'elle ne demande.* Montrez-moi. *Sur un ton
qui n'admet pas d'objection*



15:32:03<Siobhan>
... Ce sang... *regard en biais à son bras*
... n'est pas le mien, ma dame. *a l'air gênée, ment de façon
vraiment, vraiment nulle*



15:34:38<Rhiannon>
*Elle hausse les sourcils d'un air
parfaitement incrédule, mais indifférent à la fois.* Moi je m'en
moque, jeune fille. C'est votre problème, cependant sachez que je
suis guérisseuse
... Et que
d'autre part je ne vous poserai aucune question, car je n'en ai
royalement rien à battre. *Elle a dit tout cela sur un ton
parfaitement indifférent*



15:36:17<Siobhan>
*soupire, remonte sa manche : aucune
blessure* ... Mais je me souviendrai de vos capacités le cas
échéant.



15:36:23<Rhiannon>
*Louve suit l'échange avec attention, mais
ne se permet pas d'intervenir.* Fort bien. *Se tourne vers Louve*
Allons-y. *Louve se lève non sans choper une grosse miche, et
emboîte le pas de sa mère en lançant un sourire à Siobhan* A
bientôt !



15:39:55<Siobhan>
*sourit, va seller son cheval*



Dernière édition par Deidre le Ven 1 Juil 2011 - 22:31, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 17:47

18:58:24<Unravel>
* Unravel affiche un sourire benet et tout
content, puis renifle bruyamment * Toi lance des poutres sur des
gens, des fois ?



18:59:01<Silas
du Vatican
> *hausse un
sourcil surpris, prend le temps de réfléchir* Ça m'est arrivé au
cours de combat en ville. Pourquoi ? Tu le fais toi ?



19:03:03<Unravel>
B'en...Moi aura' bien aimé, mais à pas
l'droit. * Mine triste * Gens dire que ca fait des morts, un peu...
Après. Ça être trop bien si on fait un jeu d'poutres, si ? *
Regarde Silas avec de grands yeux *



19:04:29<Silas
du Vatican
> Ah bah oui,
c'est sûr que c'est dangereux pour les gens. *semble réfléchir un
long moment* Pourquoi pas mais on en lance pas sur des gens, d'accord
?



19:06:29<Unravel>
* Semble réfléchir aussi, il fait des petits
bruits sa bouche, regard dans le vide, puis revient à Silas * Oui
mais sinon tout ca pas drôle, faut trucs qui bouge ! O'
pourrai...Mettre cochons ? O'cheval ? O'vache ?



19:07:14<Silas
du Vatican
> Malheureusement
non, on a pas le droit de toucher aux vaches des environs. Paraît
que ça perturbe les paysans ...



19:09:06<Unravel>
A...oooh. 'akor. * Mine affreusement déçue,
réitère quelques gazouillements buccaux, puis souffle et se gratte
la tête * Tant pis ! Crocs de Lune trouver autre jeu !
...
* Le Sarmate semble réfléchir, puis prend une tout autre mine,
sauvage et brute, il serre ses deux énormes poings, balbutie
négligemment * Casser du Leomyd, casser gaulois méchant qui fait
mal à De'dre.



19:14:30<Silas
du Vatican
> Hum ... Ce
serait intéressant à coup sûr *un observateur attentif
remarquerait une légère crispation de la mâchoire* Mais personne
ne sait où il est ...



19:20:18<Unravel>
... Moi peux pas m'éloigner château, moi
chargé rester ici pour protéger De'dre si problème, par capt'aine.
peux pas l'trouver... * mâchouille une de ses mèches de cheveux
noires tombantes *



19:21:10<Silas
du Vatican
> Je pourrais
essayer de le trouver pour toi, si tu veux



19:22:27<Unravel>
* Il mâchonne plus nerveusement la mèche,
puis maugrée * ...Toi pourra me la ramener ? * Fronce ses fins
sourcils *



19:23:40<Silas
du Vatican
> ... Vivant ?


19:23:55<Unravel>
* Il hoche de la tête une seule fois *


19:26:45<Silas
du Vatican
> Je sais pas si
je pourrais mais je vais essayer



19:28:07<Unravel>
M'rci, m'a frère. * Il cale son épaisse main
sur l'épaule du chevalier puis acquiesce avec un air sérieux, puis
finit par sourire tel un enfant à la joie de vivre intense *



19:28:57<Silas
du Vatican
> Mais de rien
*tapote légèrement l'épaule du Sarmate, plus souriant*



19:35:17<Unravel>
* Il retire sa main puis s'exclame * Crocs de
Lune va pousser des rochers pour faire des tas ! S'las prendre soin
d'lui et vivre brave. * Puis il se tourne vers les soldats assis ca
et là et avec une forte voix * Et vous encore rire une fois et moi
casser vos jambes. *
Il jette un
dernier regard innoffensif à Silas et se dirige vers la sortie sous
les yeux interdits des gardes *



19:37:29<Silas
du Vatican
> *le regarde
partir tranquillement puis jette un regard circulaire aux gardes* Il
le fera *ton calme, sort ensuite, destination : Entraînement*



19:39:04<Unravel>
( * Prends note * Prochaine invasion viking,
mettre Silas et Unravel devant la porte du chateau. Invasion annulé.
)





[19:02:24 13/04/11] @ Deidre : *continue
son chemin avec le sourire aux lèvres, avance lentement vers les
remparts, ayant envie d'air frais*

[19:04:02 13/04/11] @ Hyrion : *
Une voix sélevant derrière elle, bien reconaissable de ses basses.
Un bruit de pas la suivant * Un sourire s'elève, c'est une lueur
d'espoir, de l'ombre à la lumière en toute trajectoire.

[19:07:08 13/04/11] @ Deidre : *ralentit,
regarde par dessus son épaule* Nous avons bien besoin d'espoir, en
ce moment, non ? ... Peut être pas vous, ceci dit. *perplexe*

[19:10:57 13/04/11] @ Hyrion : *
Les pas s'approche puis Hyrion est en vue. Oui, en vue, car l'homme
se trouvait être bien loin étrangement alors que sa voix se portait
clairement aux oreilles de Deidre. Il arrète ses pas, une main passé
dans le dos, une autre gardé en l'air, tenant une coupe à demi-vidé
de vin. Il regarde Deidre fixement puis esquisse un imperceptible
sourire * Pourquoi pas ? Suis-je donc, par ma diffèrence, insensible
et aveugle du mal noir ? Il ne m'affecte. Cela ne veut pas dire qu'il
ne me pollue pas mon atmosphère. * Un long râle irrité monte de sa
gorge, il fronce les sourcils, donnant à la jeune femme un air
contrarié *

[19:14:16 13/04/11] @ Deidre : *penche
la tête de côté* C'est la notion d'espoir... et vous... dans la
même phrase... C'est quelque chose de... profondément bizarre, en
fait. Que la peste vous gène... m'étonne bien un peu aussi. A part
pour le commerce, en quoi vous gène t'elle ? ... *hauuse les
sourcils à son changement d'expression* Quoi ?

[19:18:28 13/04/11] @ Hyrion : *
Hyrion regarde dans le vide un long, très long moment, son regard
gris se chargeant d'un pourpre lourd et opaque. Puis il revient à
Deidre, avec un large sourire aimable mais sa voix pèse sur le coeur
de la jeune femme * On ne me dit pas quoi. Quoi. * Il elargit encore
plus son sourire, chose assez extraordinaire. * Elle me gène de bien
des manières qui vous sont et resteront obscurs. Cela est une autre
histoire ma chère.

[19:21:10 13/04/11] @ Deidre : *recule
d'un pas, levant les deux mains en protection devant elle*
D'aaaccord, d'accord. Je pose plus de questions. Ca m'intéressait
pas vraiment, en fait. Du tout. ... Eh bien... Vu que je ne veux pas
vous retenir... Je vais... *montre les remparts, n'a qu'une envie :
s'éclipser*

[19:30:25 13/04/11] @ Hyrion : Alors
pourquoi posez vous la question ? Intriguante demoiselle. * il hausse
un seul sourcil, puis avec un toujours aussi large sourire, la
rejoins à une allure demenciellement rapide et lui prends le bras,
l'entrainant à marcher, tapotant le dos de sa main de la sienne. Il
lui tends un clin d'oeil * Vous ne me retenez pas du tout ! Papotons,
papotons. Oh oui. * Il fixe Deidre avec un air inhumainement souriant
et enchaine * Satisfaite du petit prince ?

[19:37:58 13/04/11] @ Deidre : *écarquille
les yeux, se laisse entrainer avec un air voisin de la panique* ...
Papo... tons. Si je suis satisfaite de Const ? Ca ne vous regarde pas
vraiment, mais je suppose que c'est pour ça que vous posez la
question. *soupir... presque amusé* Je suis pleinement satisfaite de
mon prince. ... Et vous, ça... va ?

[19:42:06 13/04/11] @ Hyrion : Parfait,
vous l'êtes. C'est parfait. * Ill éclate d'un rire grave et sonore,
puis revient à un air complice mais serieux, lui caressant toujours
le dos de la main de la sienne, brulante, tel un vieillard à sa
petite fille. * Il ne voudrait guère que j'aille mal. Je ne puis
aller mal, enfin..Je ne le crois. Serait-ce possible que j'aille mal
? * Il lui pose cette question, avec cette lueur brulante dans le
regard, scrutant la réponse de Deidre *

[19:46:13 13/04/11] @ Deidre : *vaguement
mal à l'aise* … Si vous vous allez mal... Logres s'effondre, non ?
Vous êtes la... (créature) personne la plus indestructible que je
connaisse. … *se mord la lèvre inférieure, esquisse un petit
sourire* Mais bon, il n'y a que vous pour savoir si vous allez bien,
non ?

[19:51:26 13/04/11] @ Hyrion : *
Il devoile une rangée de dents bien entretenue et lui murmure de son
ton rocailleux * Exactement, Deidre. * Il lui tapote trois fois le
bout du nez d'un de ses doigts certis de bagues * Vous êtes si
perspicasse ! * Marchant, entrainant Deidre dans sa promenade
excentrique par la force de sa main, il montre l'horizon couchant
d'un revers de main, du vin tombant de sa coupe qu'il agite * Voyez,
Logres en proie à la pourriture, mais nous discutons faux sourires
et politesses. J'apprecie beaucoups, quoique... Les deux gouttes de
sueur froides ayant parcouru le bas de votre machoire quelques
secondes plutôt me laisse songeur. * Il s'arrète et tourne son
implacable visage souriant vers elle * Vous effrayerais-je ?

[20:01:28 13/04/11] @ Deidre : M'effff...
frayer ? *déglutit péniblement* Si peu... Juste ce qu'il faut pour
me rappeler que vous n'êtes pas quelque chose de... maitrisable. Ça
m'évite de devenir confiante, et c'est exactement ce qu'il faut en
les circonstances présentes, non ? fronce un sourcil Et MES sourires
ne sont jamais faux.


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 17:49

[22:24:27 13/04/11] @ Constantin : *passe
brutalement par la fenêtre de la salle de repos, se posant au milieu
des fauteuils avec douceur*

[22:26:12 13/04/11] @ Leomyd : *est
adossé dans un fauteuil, lit un livre d'un oeil absent, une
bouteille de vin posé sur une petite table* ...salut

[22:26:47 13/04/11] @ Constantin : Bonsoir
Leomyd. Vous allez bien ? *son regard perçant cherche à lire le
titre du bouquin*

[22:26:58 13/04/11] Cassandre : *un
grattement à la porte, puis celle ci s'ouvre sur Moloch, qui jette
un regard suspicieux aux deux jeunes gens*

[22:28:46 13/04/11] Cassandre : *entre,
à la suite de l'animal*

[22:29:55 13/04/11] Scarlett : *
entre elle aussi et va s’asseoir sur un sofa sans bruit *

[22:30:11 13/04/11] @ Constantin : Bonjour
Moloch, bonjour Cassandre, bonjour Scarlett

[22:30:22 13/04/11] @ Constantin : *enchaine
les trois d'un ton calme*

[22:30:47 13/04/11] @ Leomyd : *lève
une main* ça va ... *la laisse retomber sur le livre qu'il referme,
révèlant une couverture vierge de tout titre puis se redresse*
bonsoir tout le monde...*sourit vaguement*

[22:31:25 13/04/11] Cassandre : *formelle*
Prince. Messire... Leomyd. *un rien hésitante*

[22:31:57 13/04/11] Scarlett : Bonsoir
Const et Bonsoir Leomyd.

[22:33:23 13/04/11] @ Constantin : Wow
... Quel calme

[22:34:19 13/04/11] @ Leomyd : *empoigne
la bouteille* quelqu'un a soif ?

[22:34:25 13/04/11] Scarlett : Ca
fait du bien parfois. * sourit et sort sa pâte d'amande *

[22:35:16 13/04/11] Cassandre : *va
s'assoir au coin du feu, ne se sentant pas totalement à son aise au
milieu de tous ces nobles*

[22:35:17 13/04/11] @ Leomyd : *souffle
sur une mèche de cheveux, révélant une grosse coupure a l'arcade
ainsi qu'un sourire fatigué*

[22:35:38 13/04/11] Scarlett : Moi
je veux bien... s'il vous plait.

[22:35:43 13/04/11] @ Constantin : Non
merci, ça va aller. *désigne l'arcade de Leomyd* Voulez que
j'arrange ça ?

[22:37:06 13/04/11] Cassandre : *petite
voix* Pourrais je avoir un peu d'eau ?

[22:37:48 13/04/11] @ Leomyd : *hoche
la tête* ... oh oui, je vais vous servir de l'eau... COnst"
vous...pourrez me faire ça juste après *va chercher une carafe et
des verres*

[22:38:06 13/04/11] @ Constantin : Bien
sûr *s'avance jusqu'au buffet, se sert un verre d'eau et en prend un
autre qu'il vient donner à la jeune femme*

[22:38:09 13/04/11] @ Constantin : (Damned)
[22:39:14 13/04/11] @ Leomyd : (
zut, flûte... bigre )

[22:39:34 13/04/11] @ Constantin : (Bah
.. finalement, les deux actions ne sont pas incompatible)

[22:39:45 13/04/11] @ Constantin : (Leomyd
serre le vin, COnst' se charge de l'eau ^^)

[22:40:48 13/04/11] @ Leomyd : *sert
un verre de vin a Scarlett et un pour lui même* Const... du vin ?

[22:41:05 13/04/11] @ Constantin : Non
merci, je ne prendrais que de l'eau

[22:41:35 13/04/11] Cassandre : Merci
beaucoup. ... *soupir, essaie de sourire* Quelles nouvelles,
messieurs ? Dame Scarlett et moi même nous sommes un peu...
retirées.

[22:42:10 13/04/11] @ Leomyd : ...
moi de même je sais juste que ... la peste est toujours là *hausse
les épaules*

[22:42:17 13/04/11] Scarlett : Merci,
c'est gentil. * boit doucement et écoute Cassandre **

[22:42:32 13/04/11] @ Constantin : Nous
arrivons ... à contenir la peste à l'écart de Kaamelott. Beaucoup
de gens travaille à trouver des solutions.

[22:43:58 13/04/11] @ Leomyd : *vide
son verre*

[22:44:51 13/04/11] Cassandre : ...
Peut on vous aider à... quelque chose ? J'ai bien conscience de ne
pas être très utile sans doute...

[22:45:36 13/04/11] @ Constantin : Je
crains que tous ici nous ne soyons que peu utile, à la limite à
l'infirmerie mais elle n'est pas débordée puisqu'on soigne les
malades ailleurs ...

[22:48:29 13/04/11] Scarlett : N’hésitez
pas, si un jour vous avez besoin ... se sentir inutile dans des
situations pareil, c'est frustrant. * finit son verre *

[22:49:47 13/04/11] Cassandre : *soupire*
... *se lève, s'approche de Leomyd, lui dit à mi voix* Ca ne vous
aidera sûrement pas, mais... Je suis désolée pour... ce qui vous
arrive. *se détourne pour retourner au coin du feu*

[22:50:44 13/04/11] @ Leomyd : *la
regarde, un peu surpris, puis regarde le sol et marmonne* merci...

[22:51:48 13/04/11] @ Constantin : (Wow,
j'ai été attaqué par un "Coup de barre" sauvage, je
crois qu'il va falloir que j'aille au lit plus tôt que prévu ^^")

[22:52:57 13/04/11] Scarlett : *
regarde le feu de la cheminé avec pas beaucoup d’intérêt *

[22:52:58 13/04/11] Cassandre : (J'imagine
que survivre à un Coudebar sans pokéball, c'est compliqué. Allez
au pieu, Pikachu !)

[22:53:37 13/04/11] Scarlett : (
Alors Bonne nuit Const ! A plus. )

[22:54:35 13/04/11] @ Constantin : (Merci
à tous ! A demain)

[22:55:38 13/04/11] @ Leomyd : (
bonne nuit ! )

[22:56:42 13/04/11] Cassandre : *commence
à chanter à mi voix. A priori, Leomyd doit pouvoir comprendre les
paroles* (
https://www.youtube.com/watch?v=ESFMrBa277o
)

[22:59:57 13/04/11] @ Leomyd : *se
laisse tomber dans un fauteuil et ferme les yeux* c'est une très
belle chanson...

[23:02:06 13/04/11] Cassandre : *sourit
un peu* Merci. *passe à une chanson en un mélange de latin et de
grec, pas bien plus gaie que la précédente*

[23:03:10 13/04/11] Scarlett : *
se lève et va se servir un autre verre *

[23:03:32 13/04/11] @ Leomyd : *se
lève et se sert un notre verre, puis pose ses mains sur un buffet
pour s'appuyer, écoutant en silence*

[23:04:10 13/04/11] @ Leomyd : (un
notre verre ! ... faut que j'arrête les "herbes de provence"
moi ^^

[23:05:06 13/04/11] Scarlett : (
xD )

[23:05:15 13/04/11] Cassandre : (Ou
alors, vous partagez, comme ça on comprendra plus facilement. ^^)

[23:05:40 13/04/11] @ Leomyd : (
... ^^ nan, tout pour moi )

[23:06:02 13/04/11] Scarlett : *
regarde Leomyd puis tourne son regard vers Cassandre, écoutant la
chanson *

[23:06:15 13/04/11] Cassandre : (*grands
yeux tristes* Vilain.)

[23:06:32 13/04/11] Scarlett : (
égoïste !)

[23:07:04 13/04/11] @ Leomyd : (
mais cessez ! bande de droguées ! )

[23:08:52 13/04/11] Cassandre : *se
rend compte qu'elle a cassé l'ambiance, et enquille sur une chanson
parlant d'espoir, d'attente et de bonheur au bout du chemin*

[23:09:06 13/04/11] Cassandre : (*blasée*
C'est çui qui dit qui est.)

[23:10:29 13/04/11] Scarlett : *
sourit un peu tout en buvant *

[23:11:12 13/04/11] @ Leomyd : *sourit
vaguement et s'approche du feu pour le raviver un peu en regardant
Cassandre*

[23:12:52 13/04/11] Cassandre : ...
Vous savez, quand je suis arrivée ici... Les bohémiens avec
lesquels je voyageais, m'ont dit que tout pouvait changer, en venant
à Kaamelott. ... Je n'ai jamais entendu quoi que ce soit de plus
vrai.

[23:14:55 13/04/11] Scarlett : *
s'assoit en face de Cassandre * Ouais... Kaamelott change beaucoup de
choses. *hoche lentement la tête *

[23:16:04 13/04/11] Cassandre : Alors,
rassurez moi, vous qui étiez là avant... Parfois... Les choses qui
arrivent sont bonnes ?

[23:17:45 13/04/11] Scarlett : Oui.
Parfois des choses vraiment bonnes arrivent, faut être patient. Mais
ça va aller mieux.

[23:18:35 13/04/11] @ Leomyd : *s'assoit
près d'elles* oui... kaamelott c'est là qu'il faut être et c'est
là que les choses ce passerons...pour le mal comme pour le
bien...*sourit*

[23:20:26 13/04/11] Cassandre : *tourne
le visage vers l'un puis l'autre, hésite* Je ne sais pas... mais ce
que vous me dites ne me rassure pas vraiment, vous savez ? Être au
centre de l'action n'est pas vraiment... mon fort, pour diverses
raisons et... Enfin, de toutes façons, nous n'y pouvons rien.

[23:21:34 13/04/11] Scarlett : Et,
vous inquiétez pas Cassandre, on est mieux ici...qu'ailleurs.

[23:22:49 13/04/11] @ Leomyd : *hoche
doucement la tête* ce que les bohémiens auraient du vous dire,
c'est qu'ici on a tous une chance d'être...heureux... et qu'il faut
être là pour la saisir, peu importe le temps qu'elle ..durera en
fait...

[23:24:25 13/04/11] Cassandre : *tend
la main, touche avec hésitation le genou de Scarlett* Oui, dame
Scarlett. Pardon. *écoute ce que dit Leomyd, hoche la tête* Oui.

[23:24:34 13/04/11] Cassandre : (On
va tous se pendre.)

[23:25:24 13/04/11] @ Leomyd : *bois
son verre de vin* allez tournée de vin offerte par le meilleur des
vins romains ! *tire la langue a scarlett* Cassandre...prenez goutez
donc...

[23:26:38 13/04/11] Cassandre : Est
ce totalement raisonnable ? *le problème a l'air d'être insoluble
pour la jeune fille*

[23:26:58 13/04/11] @ Leomyd : ...trèèèèès
! allez *rempli les trois verres copieusement*

[23:27:20 13/04/11] Scarlett : Scarlett,
juste Scarlett. Le" Dame' ça sera pour mes 50 ans. * tire elle
aussi la langue a Leomyd * Non mais.

[23:27:56 13/04/11] @ Leomyd : trinquons,
a kaamelott et ... au vin... gaulois surtout mais romain un petit peu
des fois ! *tire a nouveau la langue et lève son verre*

[23:29:21 13/04/11] Scarlett : A
Kaamelott ! * lève son verre * du vin Gaulois ? Parce que vous
appelez ça du vin, vous ? Fallait oser. * demi sourire *

[23:30:19 13/04/11] @ Leomyd : ...bah
ouais ! quand ça donne pas l'impression d'être de la pisse de chat
on appelle ça du vin ouais *sourit et vide son verre*

[23:30:40 13/04/11] @ Leomyd : (
Hyrion...et dire qu'on parlait juste d'espoir -_- )

[23:30:46 13/04/11] Cassandre : A...
Kaamelott. *perplexe, goûte au vin* ... C'est très amer ! *prend
une seconde gorgée* Mais pas mauvais, en fait. Pas trop.

[23:31:07 13/04/11] Cassandre : (J'vous
dis qu'on va finir pendus...)

[23:31:50 13/04/11] @ Hyrion : (
Vous me le dites si je vous dégoute, hein...)

[23:32:06 13/04/11] Cassandre : (OO)
[23:32:33 13/04/11] @ Leomyd : (
pendus mais ensembles ! regardant d'en haut la foule des idiots, des
prétentieux avec un regard de mépris et de pitié ! )

[23:32:39 13/04/11] Scarlett : On
s'habitue, on y prend gout. * boit en souriant *

[23:33:18 13/04/11] Cassandre : (...
J'me demande si votre phrase est totalment innocente, Leo...)

[23:33:37 13/04/11] @ Leomyd : *a
Cassande* au bout de deux bouteilles ça semble très doux *rit d'un
rire étrange, comme longtemps oublié*

[23:34:10 13/04/11] Cassandre : *léger
sourire* Pas trop, quand même. ... Deux bouteilles ? *semble
estomaquée*

[23:34:48 13/04/11] Scarlett : *
rie doucement *

[23:34:57 13/04/11] @ Hyrion : (
Je ne suis que de passage. Je vous souhaite un bon jeu à tous, bonne
soirée )

[23:35:25 13/04/11] @ Leomyd : (
me pendrais jamais ! mais je pourrais toujours monter sur une chaise
pour contempler d'en gaut tout ces gens qui pètent plus haut que
leur cul et leur dire "z'êtes tellement bêtes que vous me
faites de la peine" XD )

[23:35:48 13/04/11] Cassandre : (Bonne
soirée à vous !)

[23:35:51 13/04/11] @ Leomyd : (
bonne soirée Hyriounet ( demain j'arrête de fumer promis ^^) )

[23:36:22 13/04/11] Cassandre : (On
gagne quoi, quand vous aurez rompu votre promesse ?)

[23:36:38 13/04/11] Scarlett : (
Bonne soirée !)

[23:37:19 13/04/11] @ Leomyd : deux
! histoire d'être un peu plus léger ... *sourit* ... le vin c'est
le saint graal des pauvres humains sans destin...

[23:37:50 13/04/11] @ Leomyd : (
le droit de voir leomyd danser la tecktonik dans les jardins ^^)

[23:39:16 13/04/11] @ Leomyd : (*en
mode instant de lucidité* Deidre, copié la discution et montrez la
moi un jour, pouvez être sure que j'arrêterais ^^)

[23:40:41 13/04/11] Cassandre : *boit
encore une gorgée* Le Graal, vraiment ? ... Et à partir de quel
moment sommes nous sensés être malades ?

[23:40:44 13/04/11] Scarlett : Pas
plus de deux, par contre. * soupire et finit son verre *

[23:41:23 13/04/11] Scarlett : Ca
dépend des individus et de l’habitude.

[23:42:29 13/04/11] @ Leomyd : ...
moi c'est surtout le chevreuil entier que je mange ensuite qui me
rend malade *rit*

[23:42:50 13/04/11] @ Leomyd : scarlett...
c'est quand on sort la bouteille *lui tire la langue*

[23:43:45 13/04/11] Cassandre : Ah
? *étonnée*

[23:43:53 13/04/11] Scarlett : Estomac
sur patte. * secoue la tête * Et c'est pas vrai !! * lui fou un coup
de coude *

[23:44:43 13/04/11] @ Leomyd : *grimace*
voyez ! ....elle devient déjà violente et suceptible ! plus que
d'habitude si c'est possible...

[23:45:36 13/04/11] Cassandre : *suit
le numéro des duettistes avec un air effaré sur le visage* En
fait... Vous plaisantez, c'est ça ?

[23:45:48 13/04/11] @ Leomyd : (
https://www.youtube.com/watch?v=UGZQd_xRcAY
)

[23:46:26 13/04/11] Scarlett : Vous
me provoquez, je réplique. Oui, Cassandre. * sourit *

[23:47:59 13/04/11] @ Leomyd : violente
*tire la langue* mais oui Cass' r'gardez *fait un calin a scarlett* )

[23:48:02 13/04/11] @ Leomyd : -
)

[23:49:10 13/04/11] Scarlett : *
blasé * Je peux être encore plus violente Léo, fait' gaffe.

[23:49:15 13/04/11] Cassandre : ...
*esquisse un sourire* Ca... Ca risque d'être un petit peu compliqué,
messire Leomyd.

[23:50:25 13/04/11] @ Leomyd : ...
je mourrais en chevalier courageux *tente un vague regard de
supériorité évident*

[23:51:17 13/04/11] Scarlett : Il
est en train de m’étouffer. * regarde Léo en haussant un sourcil
* Z'avez de l'espoir c'est bien. * sourire taquin *

[23:52:04 13/04/11] Cassandre : *s'appuie
à la cheminée* Oh. Vu votre ton, je suppose que l'étouffement
n'est pas trop violent, lui par contre.

[23:52:56 13/04/11] @ Leomyd :
! *jette un coussin sur Cass' et en attrape un second pour menacer
Scarlett*

[23:53:55 13/04/11] @ Leomyd : (oups
! Cassandre va avoir du mal a viser ^^)

[23:54:08 13/04/11] Cassandre : *ne
peut évidemment pas éviter le coussin et se le prend donc en plein
museau. Moloch relève la tête et darde sur Leomyd un oeil mauvais*
... Mais... Que ?

[23:54:39 13/04/11] @ Leomyd : *lâche
le coussin* oh...pardon..je ...désolé *devient tout rouge*
...désolé

[23:55:21 13/04/11] @ Leomyd : (
écirt sur un bloc note " Ne pas jouer a la bataille de coussin
avec un AVEUGLE, crétin" )

[23:56:25 13/04/11] Scarlett : (
je vais lâchement vous abandonné. Bonne nuit et faites de beaux
rêves ...et bon jeu!)

[23:56:29 13/04/11] Cassandre : Vous
n'avez pas fait... exprès de lancer... *palpe l'objet* un coussin ?
*son ton laisse supposer qu'elle pense que Leomyd devrait arrêter le
picrate*

[23:56:43 13/04/11] @ Leomyd : (
je suis désooooooolé, je suis un méchant bonhomme !!!!
http://3.bp.blogspot.com/_DkOvy6ILi1c/TDdh8ec4M9I/AAAAAAAAAdQ/F1HJRomDJac/s1600/chat-potte.jpg
)

[23:56:58 13/04/11] Cassandre : (En
fait Leomyd a raison : Scarlett tient pas l'alcool)

[23:57:15 13/04/11] @ Leomyd : ...
c'est un jeu... que les gens font pour...rigoler *ton plein
d'excuses*

[23:57:30 13/04/11] Scarlett : (
Beuh ! Si !)

[23:58:01 13/04/11] @ Leomyd : (
menteuse ! allez, au lit ! )

[23:58:01 13/04/11] Cassandre : Se
lancer des coussins. ... D'accord. *vraiment perplexe* Et c'est
amusant ?

[23:58:46 13/04/11] Scarlett : (
* sort de la cb en marmonnant et en boudant. NA ! *)

[23:59:58 13/04/11] @ Leomyd : oh...oui
! surtout quand Const' y joue avec sa télékynésie...sauf que si on
le touche il tombe dans le coma...Et puis Deidre fait "pouic"
quand elle reçoit un coussin dans la tête... Hyrion essayerais
surment de lancer des cousins enflammés mais on lui ferais des
chatouille...enfin Deidre le ferais et Scarlett ...mangerais de la
pate d'amande ! et après elle aurait des grosse cuisse ! *rit*
...oui, c'est amusant

[00:02:35 14/04/11] Cassandre : *essaie
de suivre, son visage reflétant le plus pur étonnement. Quand
Leomyd rit, elle se penche en avant et touche le visage du jeune
homme de la main, la passant rapidement sur l'ensemble de celui ci,
puis reprend sa place* ... D'accord. *comme si de rien n'était*

[00:03:42 14/04/11] @ Leomyd : *stoppe
son rire quand elle lui touche le visage et ferme subitement les yeux
et bafouille* que ? quoi ? *ouvre les yeux et la regarde*

[00:06:02 14/04/11] Cassandre : *ton
d'excuse* Je ne rappelais plus à quoi ça ressemblait, un visage
gai. La princesse essaie bien de se montrer courageuse... Mais elle a
rarement le coeur à ça et... en ces temps troublés... Mais ça
n'excuse pas, pas tout à fait ... Navrée.

[00:06:57 14/04/11] @ Leomyd : oh
je...visage gai ? je ... non...*la regarde* vous vous excusez de quoi
là ?

[00:08:40 14/04/11] Cassandre : Les
gens n'apprécient généralement pas qu'on les touche sans prévenir.
Surtout au visage. Mais si je vous avais prévenu, ça vous aurait
coupé dans votre élan,et...

[00:09:58 14/04/11] @ Leomyd : non
non ce n'est pas grave *a son tour, ton d'excuses* ça m'a surpris
parce que j'étais perdu dans mes souvenir...*hausse les épaules* ce
n'était pas irritant ...c'était même...agréable...

[00:11:48 14/04/11] Cassandre : Oh.
Alors... Si c'était agréable... Pas désolée. *demi sourire* Sauf
de vous avoir interrompu dans l'évocation de vos souvenirs.

[00:13:00 14/04/11] @ Leomyd : bah...
ils reviendront *sourit* j'accepte vos non-excuses !


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 20:21

[21:50:09 19/04/11] @ Leomyd : *sort
du chateau sous une cape légère, soupirant, marchant d'un pas
rapide vers les jardins*

[21:51:20 19/04/11] Louve : (wééé
! Il a même pensé à la cape ! Il veut VRAIMENT se faire
mâchouiller :p)

[21:51:49 19/04/11] Siobhan : *assise
sur un muret, contemple dans une immobilité de statue la lune
presque pleine qui monte dans le ciel*

[21:52:44 19/04/11] @ Leomyd : *l'aperçois
et tourne la tête, le regard curieux mais néanmoins vaguement
embêté* ... bonsoir

[21:57:34 19/04/11] Siobhan : *tourne
le regard vers lui, d'abord complètement inexpressif, puis luisant
quelques secondes de quelque chose qui peut mettree mal à l'aise,
puis simplement calme* ... Chevalier.

[21:58:15 19/04/11] @ Leomyd : *s'approche
et jette un coup d'oeil a la lune* ... joli

[21:59:41 19/04/11] Siobhan : *retourne
à sa contemplation* ... Elle est libre, elle. Et... dehors.

[22:01:13 19/04/11] @ Leomyd : *hoche
la tête* vous...êtes dans les jardins depuis longtemps ?

[22:03:05 19/04/11] Siobhan : La
tombée du jour. ... Pourquoi ? *elle tourne les yeux vers le jeune
homme avec curiosité*

[22:03:49 19/04/11] @ Leomyd : rien...*regarde
la lune a nouveau et soupire*

[22:05:39 19/04/11] Siobhan : Ce
n'est pas vrai. *soupire légèrement* ... Je respire mal, à
l'intérieur de murs.

[22:07:35 19/04/11] @ Leomyd : je
vous comprend...*s'assoit sur le muret aussi et se passe une main sur
le visage* ... j'espèrais l'arrivée d'un pigeon de Gaule...c'est
déconseillé de recevoir des pigeons ici, a cause de la peste
mais... j'avais besoin de nouvelles...

[22:09:14 19/04/11] Siobhan : Oh.
Votre famille sans doute ? *ton poli, le regarde en coin* Vous avez
l'air... fatigué.

[22:12:59 19/04/11] @ Leomyd : ma
famille oui, mes cousins et ma mère surtout... *pose sur elle un
regard effectivement fatigué* ...je...oui, la peste n'empèche pas
les bandits d'attaquer les villages...et...comme je ne peux pas
m'éloigner sans risque je galope toute la journée a proximité du
chateau, espèrant qu'une bande...s'approche un peu trop... mais a
part les bêtes sauvages rien ne perturbe les environs... a part la
peste bien sûr...

[22:17:06 19/04/11] Siobhan : Et
à part tenter de vous faire tuer par une bande trop nombreuse même
pour vous et / ou attraper la peste... Vous êtes occupé à autre
chose ? *le ton ne peut tromper : c'est une vraie question, pas de
l'humour* Quand on a des raisons de... d'être triste, rester
inoccupé fait ressasser.

[22:19:28 19/04/11] @ Leomyd : ...ouais
je sais *s'étire un peu* ... je m'entraine, j'aide parfois a
transporter des blessés... pas plus utile qu'un couteau pour manger
une soupe...

[22:21:48 19/04/11] Siobhan : Je
vois... Il est vrai que... coincé ici... *frissonne, une détresse
certaine émanant soudain d'elle, puis disparaissant dans un coup de
vent* Mais peut être est ce un bon moyen pour vous garder en un seul
morceau. Je n'ai pas l'impression que votre sauvegarde soit bien
votre préoccupation première en ce moment.

[22:23:25 19/04/11] @ Leomyd : ...
vos impressions... son juste *hausse les épaules* je ne suis pas
desespéré mais je suis... perdu...

[22:26:10 19/04/11] Siobhan : Vous
vous êtes perdu, ou vous avez perdu quelque chose ?

[22:26:57 19/04/11] @ Leomyd : les
deux il me semble... je me demande a quoi je sert maintenant...

[22:28:20 19/04/11] Siobhan : *étonnée*
Vous n'êtes pas chevalier ? ... La réponse s'impose d'elle même,
en théorie. Pourfendre le mal sous quelque forme qu'il apparaisse.

[22:32:49 19/04/11] @ Leomyd : ...
et si le mal est une maladie que même les druids ne peuvent
combattre... je suis censé faire quoi ? défier la peste a l'épée
?

[22:37:04 19/04/11] Siobhan : Chercher
où il commence. Si quelqu'un l'a généré... ou pas. Sinon...
*looong soupir* Vous pouvez aussi continuer à vous entrainer.

[22:38:08 19/04/11] @ Leomyd : ...ce
n'est pas une mauvaise idée mais...enfin je ne suis pas bon
pour...enquèter...je sais...surtout me battre...

[22:39:20 19/04/11] Siobhan : Alors
tapez sur des gens. *demi sourire* Vous savez faire, je confirme. ...
Personne ne peut vous charger d'une mission ?

[22:40:56 19/04/11] @ Leomyd : si
mais... il n'y a pas d'ennemi dans ces murs, et dehors je risque de
choper la peste... sachez que je me fiche d'y laisser la vie, mais je
craindrais de la ramener au chateau... et pour ce qui est de taper
des gens... peu d'entre eux se défende aussi bien que vous *sourit
un peu*

[22:44:40 19/04/11] Siobhan : Justement.
Entrainer des gens vous plairait peut être, non, ça vous
occuperait, et fatiguerait tant votre esprit que votre corps.
*s'étire de tout son long*

[22:46:56 19/04/11] @ Leomyd : ...
possible oui, je l'ai fait pour une amie hier mais je pourrais...
entrainer plus de monde... vous m'y aideriez ?

[22:54:16 19/04/11] Siobhan : Pardon
? *le regarde avec ahurissement* Je ne... suis pas apte à... ça. Je
n'ai que des connaissances... acquises sur le tas, pas de réelle
formation.

[22:55:16 19/04/11] Louve : (J'y
vais je lirai la suite demain. Bon jeu pis bonne nuit !)

[22:56:26 19/04/11] Siobhan : (Bonne
nuit très chère. Faites de jolis rêves ! ... Et soyez plus en
forme. ^^)

[22:58:50 19/04/11] @ Leomyd : ...
et alors ? vous rivaliseriez avec plusieurs gardes arme en main...la
formation c'est autant sur le tas que avec un maitre... ma mère
comme toute femme de chef de clan a plus suivi de formation de
politique ou même de poterie que de combat, pourtant je l'ai vu
couper un germain de haut en bas avec un glaive... parce qu'il
fallait se battre quand l'ennemi était là... et pourtant personne
en gaule n'aurait donné le moindre cour d'escrime a une femme...
*sourit* c'est parce qu'on doit apprendre a survivre qu'on apprend a
se battre... quelque soit le moyen d'apprendre...sur le tas, avec le
meilleur des maitres d'armes...peu importe, vous avez des choses a
enseigner...

[23:02:50 19/04/11] Siobhan : *réfléchit
un long moment* ... Il y a quand même quelque chose qui me gêne.
J'ai parfois du mal à... me contrôler, et je puis devenir... très
agressive. Dans la fureur d'un échange de coups, voyez... Je ne suis
pas sûre d'être le meilleur choix pour donner des cours, je
pourrais en venir à (manger) assomer les élèves... volontairement,
je veux dire.

[23:05:15 19/04/11] @ Leomyd : *fronce
les sourcils et tente, vaguement, d'analyser la phrase, puis renonce,
sujet au mal de crâne qu'a tendance a lui infliger la relfexion
forcée*... ce serait facheux en effet... peut être pourriez vous
m'aider comme... consultante alors ?

[23:07:25 19/04/11] Siobhan : *sourire
rapide* Consultante ? Et le... travail consisterait en quoi, messire
? *son regard intéressé démontre que la proposition l'agrèe. Au
moins un peu*

[23:08:44 19/04/11] @ Leomyd : conseils...remarques,
cours théoriques... tout ce qui ne risque pas de vous amener
a...assommer...un élève...

[23:10:04 19/04/11] Siobhan : Ca
me convient. Vous avez des idées quant à ces futurs... blessés ?

[23:11:37 19/04/11] @ Leomyd : ...tout
les volontaires capable de tenir une épée et de montrer qu'ils ont
de l'honneur et du courage...

[23:12:10 19/04/11] Siobhan : Ah.
Du coup, ça réduit effectivement drastiquement le nombre de
personnes.

[23:14:07 19/04/11] @ Leomyd : ...alors
pour commencer... tout les volontaires qui tiennent debout le temps
de l'entrainement...

[23:15:11 19/04/11] Siobhan : ...
Et vous pensez qu'il y en aura ? *air de léger doute* Kaamelott me
semble peuplé de moutons plutôt que de... de loups. *voix un peu
plus basse sur le dernier mot*

[23:19:23 19/04/11] @ Leomyd : ...alors
tachons de trouver un moyen de rapprocher le mouton du loup...et pour
cela il va falloir... réfléchir *soupire*

[23:22:21 19/04/11] Siobhan : *léger
sourire* ... On peut tenter de jouer sur le sentiment de supériorité
masculin en leur demandant de me battre... Puis, comme il n'y
arriveront pas, hé bien, leur faire honte, et vous prendriez le
relais.... ... Si vous acceptez les femmes, par contre, je ne sais
pas trop.

[23:25:44 19/04/11] @ Leomyd : *ouvre
grand les yeux* oui ! faisons ça pour les hommes ! et disons aux
femmes qu'elle pourrons prétendre rivaliser tout comme vous avec ces
mêmes hommes... ça... fera de la compétition...

[23:27:22 19/04/11] Siobhan : Certes.
MAis ce serait mentir un peu, tout de même. *vaguement réprobatrice*

[23:28:52 19/04/11] @ Leomyd : ...
un peu... qui sait, peut-être que certaines ferons de très bonne
guerrières... je connais...ssais....un grande guérrière *hausse
les épaules tristement*

[23:31:51 19/04/11] Siobhan : Oh.
... La guerre est responsable du fait que vous parliez au passé ?

[23:34:08 19/04/11] @ Leomyd : ...
la peste... la femme avec qui je vivais étais chevalier...parlons
d'autre chose...

[23:35:33 19/04/11] Siobhan : *le
regarde avec intensité, puis hoche gravement la tête* ... Quel est
l'ennemi le plus puissant que vous ayez combattu ?

[23:38:44 19/04/11] @ Leomyd : ...tout
dépend, l'être le plus puissant que j'ai combattu c'est Hyrion, la
chose la plus puissante que j'ai eu a affrontée c'est la perte de la
personne qu'on aime le plus... par deux fois...

[23:40:22 19/04/11] Siobhan : Vous
avez aimé le plus.... deux fois ? *le concept semble la perturber un
peu* Et quand vous parlez d'Hyrion, c'est celui auquel je pense ? Le
pirate ?

[23:42:24 19/04/11] @ Leomyd : non,
Hyrion en tant que pirate est une nuisance supportable, qui a même
été parfois necessaire... mais... c'est Hyrion en tant que démon
de feu et de rage que j'ai combattu, et qu'un fois nous avons tué,
Silas et moi...

[23:44:52 19/04/11] Siobhan : ...
Une fois, ça suffit à la plupart des gens. ... Vous dites que c'est
un démon ? *semble réfléchir*

[23:45:24 19/04/11] @ Leomyd : oui...
enfin ça dépend de son humeur...

[23:48:12 19/04/11] Siobhan : De
son... humeur ? Vos paroles sont... étranges, vous en avez
conscience ?

[23:49:55 19/04/11] @ Leomyd : non...
*hausse les épaules et la regarde en souriant* et vous... votre plus
puissant adversaire ?

[23:52:48 19/04/11] Siobhan : *réfléchit*
Mon... père. C'est une brute. ... Mais ce n'est que partie remise,
il y aura de nouveau un affrontement. Et comme il ne veut pas me
tuer, lui... Je ne peux que finir par gagner. *sourire mauvais*

[23:53:53 19/04/11] @ Leomyd : *la
regarde, fronçant les sourcils* et...vous trouvez MES paroles
étranges ?...*sourit vaguement*

[23:58:41 19/04/11] Siobhan : Je
dis juste que je vais tuer quelqu'un vous savez. Quoi de plus normal
en ce monde... *regarde le ciel, pousse un gémissement dépité*
Vivement que ce soit fini...

[00:00:35 20/04/11] @ Leomyd : ...
je peux vous poser une question... qui pourrais sembler déplacée ?

[00:01:32 20/04/11] Siobhan : Si
vous me permettez de ne pas vous répondre si elle l'est vraiment.
*tourne des yeux brillants vers lui*

[00:04:09 20/04/11] @ Leomyd : *hoche
la tête* vous aimez tuer ? est-ce que... ça vous procure
un...quelconque plaisir ?

[00:07:39 20/04/11] Siobhan : *immédiatement*
Non. Je ne tue que pour me nourrir. *hésite* Même quand je... perds
les pédales, comme je vous l'ai dit tout à l'heure... Je parviens
généralement à... reprendre le contrôle. ... *regarde le ciel* Je
préfère être blessée que de blesser quelqu'un si je ne le veux
pas vraiment.

[00:09:15 20/04/11] @ Leomyd : ...et
si c'est contre un ennemi ? quelqu'un qui vous a fait du mal ?

[00:10:28 20/04/11] Siobhan : Si
ce doit être fait... Hé bien ce doit être fait. Mais on ne peut
pas parler de plaisir... sinon celui du devoir accompli. Je préfère
trouver de... la joie dans d'autres activités.

[00:13:56 20/04/11] @ Leomyd : je
comprend...

[00:14:56 20/04/11] Siobhan : Et
vous ? Tuer... Ca vous fait ressentir quelque chose de positif ?

[00:20:52 20/04/11] @ Leomyd : non...
sauf indirectement... quand ça sauve des vies mais...il est arrivé
quand... je me battais et tuait par vengeance que... je sente.. des
picotements dans mon dos et cette voix qui...criait victoire...a
l'odeur du sang...et... en temps que chevalier... c'est mon plus
grand regret...

[00:23:32 20/04/11] Siobhan : *frissonne
légèrement, répond à voix très basse* Bienvenue dans le camp des
humains mon cher. Rester neutre quand on se bat pour se venger,
c'est... impossible, je pense.

[00:25:12 20/04/11] @ Leomyd : ...je
ne l'accepte pas pour autant... personne ne devrais aimer oter la vie

[00:30:18 20/04/11] Siobhan : *hausse
les épaules* C'est votre point de vue. Je ne trouve pas ça bien
mais... *sourire glacé, envoie une vague impression de mal à
l'aise* Je sais que ça me fera beaucoup de bien d'être débarrassée
de lui. Et encore, je pense essayer de le tuer sans lui faire mal
avant. Et je ne culpabiliserai pas. Pas pour lui. *voix vaguement
rêveuse*

[00:31:52 20/04/11] @ Leomyd : *frissonne
et la regarde* ... vous devez...vraiment lui en vouloir alors...

[00:37:29 20/04/11] Siobhan : Oui.
Vraiment. ... Par vengeance et en prévision de ce qu'il pourrait
faire. Et pour tout ce qu'il a fait que je n'ai pas su. ... *regarde
Leomyd* Mais vous avez l'air d'un homme entier. Ne vous posez pas
trop de questions, restez comme vous êtes. Vous tracasser
n'amènerait que des problèmes.

[00:39:20 20/04/11] @ Leomyd : soyez
rassurez, je ne me pose que les questions dont la réponse vient
vite, sinon je bois ou je m'entraine pour oublier la question... Je
suis chevalier, je laisse les questions aux philosophes...et aux
druides...

[00:41:04 20/04/11] Siobhan : *demi
sourire* Entrainez vous, plutôt que de boire. Vous allez prendre de
l'estomac. Ce n'est pas esthétique, et ça ne conviendrait pas à un
homme de votre carrure.

[00:43:13 20/04/11] @ Leomyd : ...
*rit un peu* l'esthétique ? ... du momet que ma frappe ne faiblit
pas... *hausse les épaules*

[00:46:26 20/04/11] Siobhan : *semble
sur le point de poser une question, mais s'interrompt* ... Si vous
faites du lard, vous serez moins agile. Or, vous jouez quand même
beaucoup sur la rapidité, d'après ce que j'ai plus voir. *sourire
plein de dents* Enfin, si vous buvez, ça m'arrange : une prochaine
fois, c'est moi qui vous mettrai ko.

[00:48:28 20/04/11] @ Leomyd : *la
regarde et incline la tête en souriant un peu plus, son regard
fatigué laissant place a un regard plus jeune* ... même rond et
saoul comme un sénateur romain je gagnerais *ton évidemment
humoristique*

[00:52:25 20/04/11] Siobhan : Vraiment
? *regard en coin* Il faudra vérifier ça une fois où vous serez
ivre. Et minuter le temps qu'il me faudra pour finir assise sur votre
dos.

[00:53:34 20/04/11] @ Leomyd : ou
celui qu'il me faudra pour poser ma botte sur vous étendue au sol
*sourit en regardant le ciel*

[00:56:06 20/04/11] Siobhan : *ton
clairement amusé* Et vous êtes prêt à risquer quoi dans l'affaire
?

[00:57:06 20/04/11] @ Leomyd : comment
ça ?

[00:58:57 20/04/11] Siobhan : Un
pari, messire. J'ose espérer que vos voeux de chevalerie ne vous
interdisent pas cet innocent amusement ?

[01:00:49 20/04/11] @ Leomyd : en
aucun cas ! *sourit* et laissez le messire aux rois et aux
chefs...*hausse les épaules* ...un pari donc...je n'ai pas grand
chose parier... a part de l'or...

[01:02:17 20/04/11] Siobhan : *fait
la moue* J'ai ce qu'il me faut de ce côté. Pour ma part, je mets un
service dans la balance.

[01:04:18 20/04/11] @ Leomyd : un
service ?

[01:06:29 20/04/11] Siobhan : Si
vous gagnez et que vous avez besoin de moi, pour quelque raison que
ce soit, je viendrai. *hausse un sourcil* Et je sais me rendre utile.

[01:07:24 20/04/11] @ Leomyd : ok
! je peux mettre la même chose en mise ?

[01:11:33 20/04/11] Siobhan : Absolument.
*lui tend la main en signe d'engagement*

[01:12:29 20/04/11] @ Leomyd : *lui
serre en souriant*

[01:13:59 20/04/11] Siobhan : *se
lève* Prévenez moi quand vous voudrez tester. *s'éloigne
tranquillement* A bientôt pour les... entrainements... Leomyd.

[01:15:19 20/04/11] @ Leomyd : a
bientot ! et oui, je vous préviendrais *jette un dernier coup d'oeil
a l'horizon puis soupire et rentre au chateau*







[18:29:57 20/04/11] Siobhan : *non
loin de sa maison, Siobhan coupe du bois. Le tas à côté d'elle
atteste du fait qu'elle fait ça depuis un long, long moment. Elle
prend une pause pour se désaltérer à une outre*

[18:33:14 20/04/11] @ Hyrion : *
Les gazouillements des oiseaux cessent petits à petit, tandis que le
bruissement des arbres se fait plus violent soudain, comme si un vent
concentrique balayait l'endroit. Très silencieux, seul le son des
sabots d'un cheval se fait entendre quelque part, se rapprochant de
Siobhan. *

[18:37:48 20/04/11] Siobhan : *la
lycane fronce les sourcils et pose ladite outre par terre. Ses yeux
prennent lentement une teinte rouge tandis qu'elle prête l'oreille
au bruit des sabots s'approchant. Faisant lentement un tour sur elle
même, elle hume l'air*

[18:41:07 20/04/11] @ Hyrion : *
Odeur detecté par les sens de Siobhan : Vin, parfum, et odeur de
brulé. Bientot, un cavalier est en vue de la jeune femme sur le
chemin menant à sa maison. Puis un fredonnement etrangement très
agréable à l'oreille. Arrive sur un grand cheval sombre Hyrion,
sourire aux lèvres, vetu d'une imperalissime robe noire de soie aux
motifs brodés d'or et d'acanthes.*

[18:43:10 20/04/11] Siobhan : *la
jeune femme serre ses poings pour les empêcher de trembler, puis se
redresse, et s'efforce de garder un regard calme en observant
l'avancée de l'homme*

[18:46:56 20/04/11] @ Hyrion : Pittoresque
et magnifique à la fois. Felicitations ma chère. * L'homme
pronnonce ses mots avec lenteur et delectation, passant un regard
grisâtre sur l'endroit, puis il descend lestement de son cheval. Au
contact avec le sol, celui-ci emet une presque imperceptible
vibration, la terre frisonnant prèsque legèrement du contact avec
le démon. Ce dernier caresse l'encolure de son cheval avec
attention, puis tourne son regard vers Siobhan, un sourire tranchant
et aimable aux lèvres il s'approche en agitant une main aèrienne *
Complèté de la si charmante touche sauvagement feminine de votre
apparat, le tableau n'ent est que plus savoureux.

[18:50:37 20/04/11] Siobhan : *a
pâli en ressentant le sol frémir sous les pieds du démon, tente
cependant de ne pas démontrer son épouvante intérieure... D'autant
qu'elle ignore complètement où se trouve Arthéon, et qu'elle ne
tient absolument pas à une rencontre impromptue entre le jeune lycan
et ce démon. Elle se contente donc d'un laconique :* Merci. ...
Comment nous avez vous trouvés, et surtout.... pourquoi ?

[18:56:52 20/04/11] @ Hyrion : Pourquoi
? Pourquoi... Oh. Une petite visite de courtoisie ? Voyez-vous, notre
précédente rencontre vous avez laissé peut-être sur une note
de... * Le visage d'Hyrion se déforme une mince seconde * ...Tension
? Je voulais donc remédier à cela. Non pas que vos égards
m'affecte, mais je ne puis me résoudre à de tels impromptions si
ridicules. * Il élargit un sourire déjà trop béant, puis
s'approche encore, la pelouse sous ses pieds se tendant étrangement,
chaque brin d'herbe auparavant de biais se tends verticalement.
Hyrion lui incline la tête de coté et ajoute * ...Et comment je
vous ai trouvé ? Vous me décevez ma chère. Décelez bien des
choses de par vos sens aiguisés, mais arrivez à poser ceci : la
question idiote de comment je vous ai trouvé, moi. Allons, ne soyez
pas ridicule je vous en prie. * Sourire empli d'évidence *

[19:03:08 20/04/11] Siobhan : Une
visite de... courtoisie. Oh. *le regard de la lycane passe de
l'inquiet au dubitatif* très bien. *les manifestations physiques de
l'inhumanité d'Hyrion semblent être notées mais ne pas l'inquiéter
plus qu'elle ne l'est déjà. Peut être est-ce tout simplement
impossible. Elle acquiesce gravement à la seconde partie du
monologue du démon* ... Très bien. Si je vous concède que les
évènements de notre première rencontre sont, pour moi, révolus,
puis je m'attendre à ce que vos pas vous portent ailleurs ? Ou bien
voudrez vous partager le pain et l'eau avec moi ?

[19:07:10 20/04/11] @ Hyrion : Vous
serait-je d'une compagnie déplaisante ? * Hyrion fronce légèrement
les sourcils, cet acte suffisant à émettre une mince tension dans
l'air. Il reste figé tel une statue inanimé devant Siobhan, seul
son regard brillant prouvant son éveil *

[19:09:22 20/04/11] Siobhan : Les
gens qui m'ont élevée asservissent les esprits et combattent les
démons. Comprenez que je ne sois pas totalement à l'aise en votre
présence. sans parler du fait que vous soyez le plus fort que j'aie
croisé.

[19:11:16 20/04/11] @ Hyrion : Qui
sont ces gens ? * Il se meuve enfin, marchant à pas divers et sans
but, tournant un regard empli d'intérêt envers Siobhan *

[19:12:42 20/04/11] Siobhan : Les
chamans de la tribu de garous qui m'ont élevée.

[19:15:02 20/04/11] @ Hyrion : Oh...
Intéressant. * Plissant le regard, il observe finement Siobhan avec
un sourire masqué * Qui est votre géniteur ? Vous, lycans de ces
terres, avez-vous un chef de meute ?

[19:17:33 20/04/11] Siobhan : Mon
père est Vulk, Ahroun de le tribu des Crocs d'Argent.. Et Gaîa en
soit louée, il n'est le chef de personne. S'il y a
un"gouvernement"... Il se trouve en Irlande, là où j'ai
été élevée.

[19:19:29 20/04/11] @ Hyrion : ...
Me montreriez-vous vos capacités, très chère ? * Il élève un
sourire aimable et invitant. S'arrêtant de marcher sur le coté de
la jeune femme *

[19:22:15 20/04/11] Siobhan : Mes...
? Oh. *son visage se ferme* La transformation. Je ne pense pas que ce
soit une bonne idée. Votre présence suffirait à déclencher une
attaque de ma part et... J'ai la faiblesse de tenir à la vie.

[19:23:52 20/04/11] @ Hyrion : Alors
donc... Vous ne contrôlez en rien vos actes lors de votre forme
lupine ? * Regard brillant et dechiffreur *

[19:24:51 20/04/11] Siobhan : *fronce
les sourcils* Il me faut un peu de temps pour reprendre le contrôle
de ma Bête. *a l'air ouvertement méfiante à présent*

[19:26:35 20/04/11] @ Hyrion : Est-ce
une chose impossible ? Le temps est-il vraiment indispensable à la
prise de contrôle, est-ce une particularité commune ou seulement la
vôtre? * Il fait quelques pas distrait vers elle, sa voix portant
sur la légèreté glauque *

[19:28:00 20/04/11] Siobhan : Je
préfèrerais ne pas répondre à cette question. *se tend un peu*

[19:29:52 20/04/11] @ Hyrion : Je
désirerais une réponse. * Il garde un sourire, mais un grondement
sourd monte du corps de l'homme * C'est dommage.

[19:33:48 20/04/11] Siobhan : *voix
prudente* J'en suis navrée. Mais votre intérêt subit m'inquiète
quelque peu.

[19:37:17 20/04/11] @ Hyrion : Si
il vous cette réponse, la voici : Je me prête à l'intérêt et à
l'étude de votre race. Cela vous semble t-il suffisant ? J'ai et je
compte parmi certaines possessions... Des créatures vous
ressemblant. Deux pour être précise. Mais voila. * Il élève son
index avec un sourire * Ces... Loups-garous sont étranges en ce seul
fait, ils ne reviennent jamais à la forme humaine. Ils ne sont que
des crinos assoiffés de sang, des animaux féroces, sans une once de
capacité à revenir sous une forme tel que la vôtre.

[19:40:42 20/04/11] Siobhan : *la
réponse semble la stupéfier totalement* ... Vous avez... ? *ses
yeux deviennent brutalement rouges, de la fureur semble émaner
d'elle. Brusquement, elle cille et redevient "normale"* Il
faut... beaucoup de volonté pour résister à l'appel de notre Bête.
Certains s'y perdent. Et plus ils sont restés longtemps coincés
sous cette forme... plus il est difficile d'en sortir pour rejoindre
l'une des autres.

[19:44:49 20/04/11] @ Hyrion : Bien,
bien c'est parfait. * Cette conclusion semble le satisfaire au plus
au point, l'etat furieux passager de Siobhan ne l'affectant guère.
Il tourne un regard curieux et noir de coté, observant les environs.
Puis il retourne à Siobhan avec un mince sourire * N'etait-il pas un
garcon vous suivant. Un petit protégé peut-être ?

[19:46:39 20/04/11] Siobhan : *long
regard noir* Mes relations ne regardent que moi.

[19:49:18 20/04/11] @ Hyrion : Cette
soudaine mise en relation ne signifie étroitement que peu de choses
à conclure.. * Il se pourlèche les lèvres en observant la jeune
femme * Un petit problème de poils pour ce petit, mhh ? Oh, vous
savez que cela ne regarde que vous, oh oui. Bien entendu... * Il
agite une main évasive et marche à pas lents et sans se presser
vers son destrier qui n'a pas bougé d'un pouce, museau baissé. *

[19:53:35 20/04/11] Siobhan : *le
suit du regard.* Un "ne vous approchez pas de lui"
semblerait présomptueux mais... Ne vous approchez pas de lui. *ton
calme*

[19:55:00 20/04/11] @ Hyrion : *
Hyrion coule un regard outrancièrement amusé vers Siobhan et se met
à marcher à pas mesurés vers elle, presque nonchalants. Puis la
toise avec un large sourire, l'analysant du regard, l'air se chargant
d'une lourdeur sans prècèdent * ... Sinon quoi ?

[19:59:05 20/04/11] Siobhan : Sinon,
je trouverai le moyen d'être une épine dans votre pied.

[20:00:53 20/04/11] @ Hyrion : Vous
ne ferez qu'effleurer ma peau et me faire ronronner, très chère. *
Il passe un doigt brulant et pesant sur la joue de la jeune femme,
puis roule des yeux mêlés de vice et d'incrédulité, puis se
detourne d'elle *

[20:02:51 20/04/11] Siobhan : Et
en vous le demandant ?... Poliment ?

[20:03:51 20/04/11] @ Hyrion : Les
demandes ne m'intéressent guère...En revanche, tout se marchande ma
belle. *Il crie de sa voix forte et grave, remontant sur la selle de
son cheval *

[20:07:23 20/04/11] Siobhan : Et
que pourrais je vous proposer en échange ?

[20:10:14 20/04/11] @ Hyrion : *
Hyrion ne lui réponds pas. Le cheval se cabre et henni furieusement,
son cavalier n'ayant étrangement nul besoin de tirer les rennes pour
que l'équidé s'exécute à se détourner de l'endroit et donner le
trot, retournant sur le chemin. Laissant Siobhan dans le vide de sa
question, il disparait peu à peu, dans un silence lourd de la
l'atmosphère figé de l'endroit *

[20:13:28 20/04/11] Siobhan : ...
*regarde sa maison, puis remonte rapidement vers celle ci*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 20:27

[23:33:23 21/04/11] Cassandre : *juste
après le repas du soir, après avoir aidé à débarrasser, la jeune
fille accompagnée de Moloch, se cherche un endroit discret pour
dormir. Après tout, elle n'est pas EXACTEMENT invitée au château.
Plutôt tolérée. Il est important de ne pas se faire remarquer.
Aidée par la truffe active de Moloch, ils errent dans les couloirs à
la recherche d'une chambre vide*

[23:34:55 21/04/11] PNJ-01 : *passe
dans un couloir perpendiculaire a tout vitesse en souriant, puis
revient sur ses pas jusqu'au couloir emprunté par Cassandre et la
regarde du coin du mur* bonsoir belle demoiselle ! et...son...gentil
? chien...

[23:38:09 21/04/11] Cassandre : *Moloch
le toise un instant, puis semble juger l'importun non dangereux,
Cassandre se tourne vers la voix* Si vous n'êtes pas animé
d'intentions malveillantes, Moloch sera le plus aimable des chiens,
messire. Bonsoir.

[23:42:51 21/04/11] PNJ-01 : mess...messire
? *éclate d'un rire enfantin et approche d'un pas sautillant
raisonnant dans le couloir* madame ...*la regarde curieusement et
s'aperçoit qu'elle est aveugle* oh... alors je me dois de vive vous
dire que même si mes intention sont bonnes je suis pas un messire
coincé et parfumé *rit* je suis un pécore ! *rit a nouveau* mais
chut... je ne voudrais pas qu'on apprenne la présence d'un homme pas
important ici ! les gens sont facilement impressionnables...

[23:45:06 21/04/11] Cassandre : ...
*fait le tri dans la logorrhée de Guilan, puis répond avec un
sourire retenu* Ne disons rien alors. Et que fait un pécore non
parfumé en ces lieux ? Travaillez vous ici ?

[23:45:49 21/04/11] PNJ-01 : non
! et je suis la pour le filles et les conneries a y faire !

[23:47:20 21/04/11] Cassandre : Pour
les f... *rosit* Oh, bien, bien. Je ne voudrais pas vous ralentir
alors... *bat en retraite*

[23:48:40 21/04/11] PNJ-01 : *se
place devant elle* mais vous en êtes une et vous êtes très jolie !
...mais *ton posé* je ne suis jamais méchant, et ne fais jamais
rien sans un oui *tourne le poignet rapidement et lui tend un fleur*

[23:50:50 21/04/11] Cassandre : *sent
qu'il y a quelque chose devant elle, tend la main dans ladite
direction, un peu maladroitement* Le fait que Moloch ne vous ait
pas... découragé de m'approcher est suffisant pour moi, mess... Pas
messire.

[23:51:12 21/04/11] PNJ-01 : ...*rit*
vous sembliez fuir madame !

[23:53:26 21/04/11] Cassandre : *digne,
redevient rose* Pour ne pas vous retarder dans votre quête de
l'amour ! *presque ironique, malgré un rougissement plus prononcé
encore* Enfin, du plaisir, plutôt.

[23:54:10 21/04/11] PNJ-01 : l'amour
? *secoue la tête* bizarre... plaisir ça oui ! vous êtes du genre
a aimer le plaisir ? *ton enfantin*

[23:55:55 21/04/11] Cassandre : Je
ne... *pour le coup est écarlate* Ce n'est pas... Je... Oh ! *porte
les mains à ses joues, Moloch considère la scène avec
stupéfaction*

[23:57:19 21/04/11] PNJ-01 : *se
penche vers elle et lui pose une main sur la joue* ...quoi donc ? la
question est simple non ? *petit sourire*

[23:59:18 21/04/11] Cassandre : *tressaille
au toucher, puis semble réfléchir, fronçant un peu les sourcils*
... Je suppose que... tout le monde aime ça. Non ?

[00:00:38 22/04/11] PNJ-01 : probablement
...*lui caresse doucement la joue* mais...vous, vous en pensez quoi ?

[00:02:59 22/04/11] Cassandre : Que...
moi, j'en pense... quoi ? Hé bien... ... *déterminée ET rose
fuchsia* Bien sûr que j'apprécie les moments de... plaisir. *on
peut sentir que dire ça à haute voix l'étonne un peu, hein.
D'ailleurs elle semble à nouveau sur le point de fuir*

[00:05:09 22/04/11] PNJ-01 : *se
penche un peu plus vers elle, parlant d'un ton juvénile a son
oreille* ...et vous profitez souvent de moments de plaisir ?

[00:13:13 22/04/11] Cassandre : *son
visage se ferme* Les heures actuelles ne s'y prêtent pas. *recule*

[00:16:35 22/04/11] PNJ-01 : ...
il n'est pas si tard...*fronce les sourcils et remet sa main le long
de son corps*

[00:18:23 22/04/11] Cassandre : ...
*réfléchit, finit par saisir* Oh, je ne parlais pas de l'heure mais
de ce qui se passe en ce moment autour de nous. La peste... entre
autres problèmes.

[00:19:15 22/04/11] PNJ-01 : ...
la peste ? *fronce un peu plus les sourcils* c'est ça qui tue les
gens ?

[00:20:41 22/04/11] Cassandre : ...
Heu... Oui. *interloquée*

[00:21:33 22/04/11] PNJ-01 : je
ne savais pas...*penche la tête* et c'est ça qui vous rend triste ?
il n'y a pas la peste au château...

[00:22:50 22/04/11] Cassandre : Je
ne suis pas triste. *catégorique, ton légèrement buté*

[00:24:18 22/04/11] PNJ-01 :
pardon vous sembliez...très concernée alors...

[00:26:01 22/04/11] Cassandre : Pour
ce dont nous discutions alors, le problème ne vient pas tant de la
peste que... *frissonne dans le courant d'air* Vous tenez vraiment à
ce que nous discutions dans ce couloir ? Je ne suis pas totalement
sensée être là, si je puis vous l'avouer.

[00:26:56 22/04/11] PNJ-01 : ...
et moi donc ! venez donc *lui pose une main dans le dos* on va
trouver une chambre pour discuter

[00:29:18 22/04/11] Cassandre : *se
laisse entrainer avec un brin de réticence. Moloch suit d'un air
résigné* "Et moi donc" ? Vous êtes quoi, au juste ? Un
tire-laine ?

[00:30:10 22/04/11] PNJ-01 : ...
un joueur et amuseur ! mais c'est dur de vous montrer...

[00:31:56 22/04/11] Cassandre : *résignée*
C'est souvent le cas. ... *Moloch s'agite un peu* ... Il faudrait se
presser : des gens arrivent.

[00:32:55 22/04/11] PNJ-01 : bien
*casse une serrure d'un coup de marteau sorti de nul part et entre
avec elle et le chien dans une chambre vide et sombre, refermant la
porte*

[00:35:14 22/04/11] Cassandre : *a
tressauté au coup de marteau, reste à présent quelques instants
sans bouger, accrochée au harnais du chien, puis commence à se
déplacer dans l'obscurité* Alors, où nous avez vous emmenés ?

[00:36:15 22/04/11] PNJ-01 : je
l'ignore je ...ne voit rien...une chambre il me semble, vide j'espère

[00:38:50 22/04/11] Cassandre : ...
*semble se déplacer* En tous cas, il y a un lit... bienheureusement
vide... et froid... *sa voix se déplace* et une table. Petite. Une
coiffeuse sans doute.

[00:39:49 22/04/11] PNJ-01 : *tourne
la tête dans tout les sens, suivant la voix* ...hein...oh, c'est
bien ! vous...êtes ou madame ?

[00:41:34 22/04/11] Cassandre : Là.
*la voix a encore changé de place, puis un trottinement se rapproche
et Moloch se presse contre la jambe de Guilan* Il fait à ce point
noir ?

[00:44:13 22/04/11] PNJ-01 : oui...très
très noir ! *sursaute* je crois que votre chien est a coté là !

[00:45:46 22/04/11] Cassandre : *voix
amusée* Je sais. *quelque chose frôle le bras du jeune homme
glissant jusqu'à sa main* Venez.

[00:46:22 22/04/11] PNJ-01 : hein
!? quoi ? *sursaute a nouveau* d'...d'accord...

[00:49:05 22/04/11] Cassandre : *lui
prend le poignet avec autorité et l'entraine vers le fond de la
pièce* Tenez, le lit est là. ... Vous semblez oppressé. Je me
trompe ?

[00:50:46 22/04/11] PNJ-01 : oh
! s'assoit rapidement sur le lit* ...j'aime pas quand je vois rien !
*ton enfantin toujours*

[00:51:55 22/04/11] Cassandre : ...
Et en fermant les yeux et en imaginant que c'est éclairé "derrière"
?

[00:53:04 22/04/11] PNJ-01 : *ferme
les yeux et se tourne vers l'endroit d'où vient la voix, puis
soupire* comment vous faites ? pour ne pas avoir peur ?

[00:55:17 22/04/11] Cassandre : *murmure*
Qui vous dit que je n'ai pas peur ? *le lit s'affaisse, de l'autre
côté, bruit de chaussures posées au sol* Mais il faut bien vivre,
non ?

[00:55:58 22/04/11] PNJ-01 : *se
retourne* ...oui...vous...Devez être triste d'être dans le noir ?

[00:57:53 22/04/11] Cassandre : Pourquoi
? Parce que je ne vois pas ? *réfléchit* Pas vraiment. J'entends
mieux, et ai un toucher plus développé que la plupart des gens. ...
Un genre de compensation, j'imagine.

[00:59:46 22/04/11] PNJ-01 : vraiment
? un toucher plus développé ? *se déplace légèrement vers elle*
ça doit être...incroyable...*frotte ses doigts si habiles les un
contre les autres, les imaginant encore plus habiles*

[01:02:19 22/04/11] Cassandre : Sur
certains manuscrits, je peux reconnaitre les lettres, et donc...
lire, en fait. Apparemment, c'est sensé être impossible. *soupir*
Ce n'est pas d'une utilité frappante, mais... ça peut être utile.
*se déplace vers le heut du lit et se cale contre les oreillers*

[01:03:23 22/04/11] PNJ-01 : *a
nouveau tourne un peu la tête dans tout les sens* c'est...un don
*rit nerveusement*

[01:04:57 22/04/11] Cassandre : *voix
apaisante* Vous devriez vous allonger un peu. Vous allez finir par
paniquer.

[01:06:28 22/04/11] PNJ-01 : *se
laisse tomber sur le lit et remonte un peu tatonnant* ..;excusez moi
si je touche...par mégarde...enfin si je vous bouscule ou...*touche
les oreillers et laisse retomber sa tête avec un long soupir*

[01:08:45 22/04/11] Cassandre : Il
n'y a pas de problème : je n'ai pas l'impression que vous soyez un
mauvais garçon... et je pense que vous n'êtes pas en position
d'entamer une approche à cet instant.

[01:09:40 22/04/11] PNJ-01 : qui
sait... je suis obsti...obsti...né ? c'est comme ça qu'on dit ?

[01:12:57 22/04/11] Cassandre : SI
vous cherchiez un synonyme de "têtu", oui.*passe sous les
couvertures* Et je l'imagine sans peine. Par contre... Vous ne deviez
pas chercher des filles et des jeux, ce soir ?







[21:14:27 24/04/11] @ Deidre : *le
nez froncé, lit péniblement un livre plus gros qu'elle, posé sur
une table de la salle de repos. Au bout de quelques temps, se
renverse en arrière dans sa chaise, s'étirant de tout son long en
baillant, puis se frotte les yeux en grommelant* Fffaiiim...

[21:22:22 24/04/11] @ Hyrion : *un
petit coup de vent. La porte du balcon se referme dans un petit bruit
et le froid furtif ayant pénètre la pièce se dissipe et des pas
s'approchant de Deidre se font entendre, ainsi qu'une voix connue* Et
bien, Nourrissez-vous...Au lieu de gémir ma belle. * Contournant la
chaise, Hyrion fait face à elle de l'autre coté de la table, un
verre de vin en main. Son autre main elle est apposé de manière
noble dans le bas de son dos. L'homme est affublé d'un sérénissime
et élégant costume gris-bleuté, aux motifs marins et à la
broderie d'argent pâle. Il esquisse un, avouons-le, très beau
sourire ténébreux et observe Deidre, calme et figé. *

[21:26:17 24/04/11] @ Deidre : *un
peu saisie de prime abord, la jeune femme détaille à présent
l'arrivant d'une regard scrutateur, son visage mobile curieusement
neutre. Au bout de quelques secondes de silence, elle hoche lentement
la tête et se lève* Vous avez parfaitement raison. Je vois que vous
êtes servi en vin, voulez vous que je vous ramène un fruit, par
exemple ? *se dirige vers la table de desserte, où trônent de
nombreux mets et boissons. Le sourire est naturel, mais les yeux
restent attentifs*

[21:27:38 24/04/11] @ Hyrion : *
Hyrion l'observe de manière indéchiffrable la jeune femme se lever,
puis réponds d'une voix chaude et douce * Si vous trouvez une pomme
bien juteuse. De grâce ma chère, faites m-en l'apport.

[21:31:37 24/04/11] @ Deidre : *elle
pose dans une assiette un peu de saucisson, et quelques légumes, se
sert généreusement en pain. Pour finir, elle choisit une jolie
pomme bien rouge et s'en retourne à table, où elle se pose. Elle
fait rouler la pomme vers Hyrion, ajoutant avec un sourire en coin*
Vous connaissez l'histoire de Blanche-Neige ?

[21:50:29 24/04/11] @ Hyrion : *
La pomme roulant vers Hyrion s'arrête net brusquement, en cours de
route sur la dite-table. Hyrion lui, élève un regard pourpre orangé
vers Deidre, avec un demi-sourire figé, il lui réponds d'une voix
étrange * Oui, je la connais. Sauf... * Il bondit du sol dans un
geste aérien qui est apparu à Deidre sans appui ni concentration,
atterrissant comme un poids plume sur la table, vouté à l'avant
vers Deidre avec un immense sourire * … Que nul once ni poison ne
peut ou ne pourrait donner le létal à mon corps. Le poison atteint
les chairs et le cœur. Allons Deidre, je vous croyais plus savante
de mes origines que cela ?

[21:57:19 24/04/11] @ Deidre : *elle
a suivi l'étrange saut avec un air stupéfait, puis sursauté à
l'atterrissage, si gracieux soit-il. Elle cille nerveusement
plusieurs fois, puis répond d'une voix d'abord un peu tremblante,
puis tendant à devenir plus calme* Oui, je sais que vous n'êtes pas
réellement pourvu de ces organes, et que l'empoisonnement n'est pas
une option. De plus, il s'agissait d'une plaisanterie. *soupire* En
plus, je n'ai presque aucune raison de vous vouloir du mal en ce
moment. *regarde la table d'un air las* Au moins avez vous évité de
mettre vos pieds dans mon assiette... Par contre la veste de votre
costume trempe dans mon saucisson.

[[21:59:54 24/04/11] @ Hyrion : *
Hyrion fronce les sourcils, non sans sourire. * Oh, pardonnez mes
égards, mes frusques semble t-il s'abandonnent facilement à
l'instar de moi-même. * Il enlève d'un geste vif un pan de sa
longue tunique de l'assiette de Deidre et attrape délicatement la
pomme en se redressant. Mordant dedans de sa dentition parfaite et
prédatrice, marche sur la table jusqu'à arriver à Deidre au bout,
et se laisse tomber à pieds joint lestement en face d'elle, tout
sourire. Re-croque dedans sans quitter la jeune femme du regard *

[22:06:59 24/04/11] @ Deidre : *le
dévisage, puis a un demi sourire sarcastique* Vous êtes de bon
poil, vous. En plus d'être suprêmement élégant comme d'habitude.
Quelque chose de positif dans un de vos mondes ? *détourne le regard
et découpe plusieurs rondelles de saucisson*

[22:08:47 24/04/11] @ Hyrion : J'ai
des envies de....Danse ! * Hyrion passe un bras autour de la taille
de Deidre fermement et l'attire contre lui alors qu'elle découpe son
saucisson. Il l'a fait delicatement tournoyer de la main et revenir à
lui avec un air impérieux et faussement sérieux *

[22:13:03 24/04/11] @ Deidre : *lâche
saucisson et couteau et se laisse entrainer en souriant maintenant
franchement. Elle lève vers l'homme des yeux brillants* ... Vous
mettez du brillant dans une journée bien terne. Au moins
aujourd'hui.

[22:18:25 24/04/11] @ Hyrion : Au
moins ce soir sera sous mon plaisant joug, Deidre. * Il élève un
doigt qu'il claque plusieurs fois, les flammes de chaque torche de la
salle de repos s'enlèvent de leurs bâtons et viennent danser telles
des flammèches autour d'Hyrion et de Deidre. Le démon se pourlèche
les lèvres en levant un regard attisé vers l'une des flammes, le
reflet brillant de celle-ci miroitant sur l'iris du démon tel un
coucher de soleil encore puissants : aux teintes aussi diverses que
magnifique. Hyrion effectue de légers pas en compagnie de Deidre,
l'invitant par le geste à la danser, une main tendue vers la sienne.
Un fredonnement montant de la gorge de ce dernier vient donner la
touche de musicalité imaginaire à la scène *

[22:28:38 24/04/11] @ Deidre : *les
yeux écarquillés, la jeune femme laisse échapper un rire de pur
ravissement avant d'accepter la main tendue, et suit les pas imposés
par l'homme, souriant comme un enfant au matin de Noël* ... *elle
profite de l'instant puis murmure* Je me prends parfois à rêver que
vous soyez uniquement cette face ci, vous savez ? Le brillant, la
gaîté, la chaleur.

[22:35:07 24/04/11] @ Hyrion : Plaisez-vous
donc à vous donner cet espoir, ce rêve. Vous cauchemarderez des
maux que je représente un autre soir... * Sombre sourire, il ne
quitte pas Deidre des yeux, son regard hypnotique pouvant être
capable d'emporter la jeune femme dans une vision absolument
réconfortante et chaleureuse, baignant dans une assurance totale.
Contre Hyrion, Deidre pourra sentir monter en elle une chaleur
exquise, une confiance délicieuse, et une envie étrange de tout :
Vivre à fond, manger des choses succulentes, se donner corps et âme
aux envies charnels, et bien d'autres. L'homme la faisant danser
complète cette hypnotisme charmeur par un très agréable sourire,
les flammes autours d'eux se mouvant et se transformants en danseurs
miniatures *

[22:42:50 24/04/11] @ Deidre : *les
yeux mi clos, la jeune femme se laisse emporter par les sensations
qu'évoque Hyrion. L'espoir qu'elle garde chevillé en elle "tout
peut s'arranger", devient plus tangible, plus... accessible.
Elle pose des yeux troubles sur son cavalier et murmure* Je suppose
qu'à la fin de la danse... Cette sensation disparaitra, n'est ce pas
? *le ton est résigné* Rien n'est permanent, avec vous.

[22:47:31 24/04/11] @ Hyrion : Si
je vous faisais don de cette "sensation" pour la
permanence, je vous condamnerais à la folie. Votre esprit ne
supporterait guère longtemps, je suis navré ma chère. *Il garde
malgré ses paroles un sourire figé et rassurant, tandis qu'il
exerce ses pas de danse avec autant d'hypnotisme que de charme. * Ne
soyez pas résignée tel que vous me le donnez à voir, le problème
ne vient pas de moi, mais de vous. * Pendant la danse, il appose sa
main valide sur le haut de la poitrine de Deidre * Ceci est
incroyablement fragile et cassable à toute passation de ce que je
pourrais insuffler. Je ne veux nullement votre damnation. * Il passe
sa main sertie de bagues dans la chevelure rousse de la jeune femme *

[22:58:10 24/04/11] @ Deidre : *l'écoute
avec attention, puis a un sourire sarcastique* Vous m'en voyez très
heureuse. ... Par contre ce que vous voulez réellement reste un
mystère. Vous savez tellement bien souffler le chaud... et le
froid...

[23:02:41 24/04/11] @ Hyrion : Et
vous Deidre, reflétez si bien votre espèce. Incontentée et trop
curieuse. *Immense sourire, la danse s'arrête lentement, puis Hyrion
lâche lentement la taille de Deidre, ce faisant la chaleur et tout
les ressentis associés s'en vont, dépérissant, donnant à Deidre
le sentiment déjà connu et passager après une rencontre avec
Hyrion. Le froid revenant, ainsi que l'amer gout de la fragilité de
sa condition et du manque de source de chaleur lié à l'être.
Hyrion, lui, recule de quelques pas *

[23:04:14 24/04/11] @ Deidre : *titube
légèrement, étrécit les yeux et se stabilise* ... Je déteste
quand vous faites ça, Hyrion. *s'entoure de ses bras en frissonnant,
se détourne de l'homme et se dirige vers la cheminée pour y
tisonner les braises*

[23:08:15 24/04/11] @ Hyrion : *Hyrion
ne lui répond rien, reculant encore, se fondant dans les ténèbres
de la pièce, les flammes dansantes se remettant à leurs places
naturelles lentement, sur le socle des torchères. La présence
d'Hyrion disparait peu à peu, sa chaleur aussi, laissant la pièce
seule avec Deidre*

[23:11:34 24/04/11] @ Deidre : *ton
subitement fatigué* Bonne nuit à vous aussi. Démon. *pose son
front contre la pierre de la cheminée, ferme les yeux*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 20:27

[23:29:50 24/04/11] Louve : *Louve arpentait les couloirs, tranquillement (une fois n'est pas
coutume). En effet, pour une fois elle ne se sentait pas oppressée outre mesure, son escapade lui ayant été très bénéfique. Elle tourna un coin au moment où Constantin franchissait la porte de la bibliothèque et l'interpella. * Bonjour ! Vous... Oh, vous semblez... épuisé.


[23:31:34 24/04/11] @ Constantin : *se tourne vers elle, semble prendre un temps avant de la reconnaître* Bonjour Louve *des petits éclairs bleus dansent lentement autour de sa peau, s'y enfonçant doucement alors que le jeune homme se redresse un peu, semblant revigoré* Longue journée, c'est tout.

[23:34:26 24/04/11] Louve : * Elle s'arrête à une distance respectueuse et contemple le phénomène
d'un œil attentif. * Ah ? Et... * Elle coule un regard curieux à la porte de la bibliothèque. * ... C'est quoi cette salle d'où vous sortez ?


[23:35:41 24/04/11] @ Constantin : La Bibliothèque, il fallait que je vérifie quelques comptes de Kaamelott. Etant donné le rangement... original, ça m'a pris plus de temps que je ne le croyais...

[23:37:06 24/04/11] Louve : *rit.* Oh, je vois. ... Alors c'est là, la bibliothèque ? Ma mère m'en a parlé, mais j'ignorais où c'était. Et maintenant, vous allez où ?

[23:37:58 24/04/11] @ Constantin : Je pense que je vais passer en salle de repos. Et vous Louve, où allez vous ?

[23:38:55 24/04/11] Louve : Nulle part... Mais si vous voulez bien de moi, je m'incrusterais volontiers en salle de repos.

[23:40:59 24/04/11] @ Constantin : Et bien allons-y alors *le jeune homme se retourne, Louve peut apercevoir deux petites bosses sur sa tunique alors qu'il avance dans le couloir*

[23:43:53 24/04/11] Louve : * Louve marche d'abord derrière lui, ne pouvant détacher ses yeux des
deux bosses tandis qu'elle essaye de deviner les si troublantes ailes à travers l'habit. Puis elle songe que ça ne se fait peut-être pas de marcher ainsi dans le dos de quelqu'un, et elle accélère le pas pour se retrouver à sa hauteur. Elle le regarde de côté avec un sourire. *


[23:45:01 24/04/11] @ Constantin : *Le prince lui rend ce sourire, bien qu'il paraisse clairement fatigué, ils finissent par arriver devant la salle que le jeune homme ouvre du bout de sa canne*

[23:47:17 24/04/11] @ Deidre : *est assise à côté du feu, lève les yeux vers la porte* ...

[23:47:39 24/04/11] Louve : * Louve essaye de l'examiner discrètement tandis qu'ils marchent en
silence. Elle ne veut pas avoir l'air de le dévisager, mais elle lui trouve un air trop épuisé pour ne pas s'y intéresser. Arrivés devant la salle de repos, elle se tient en retrait pour le laisser rentrer en premier. *


[23:51:32 24/04/11] @ Constantin : *passe la tête, inspecte la salle et tombe sur Deidre, léger sourire* Bonsoir mon ange *rentre lentement dans la salle*

[23:52:21 24/04/11] Louve : *
Rentre à sa suite et adresse un sourire aimable à Deirdre en la reconnaissant. * Oh, Dame Deirdre. Bonsoir !


[23:52:54 24/04/11] @ Deidre : *sourit à Louve,
puis inspecte le jeune homme du regard* Vous avez une mine affreuse.


[23:54:15 24/04/11] @ Constantin : *de nouvelles petites étincelles bleues viennent danser autour de lui, redonnant un peu de fraîcheur à son teint* A ce point là ?

[23:55:27 24/04/11] Louve : * Regardant Constantin, elle acquiesce à sa question avec un air amusé. *

[23:56:23 24/04/11] @ Deidre : *sourit à Louve, chaleureusement, puis répond* Oui, à ce point. ... Depuis quand n'avez vous pas dormi et utilisez vous ce... subterfuge ? *ses doigts imitent les petits éclairs sur son propre avant bras*

[23:58:47 24/04/11] @ Constantin : Quelques temps je crois ....Mais c'est nécessaire ...

[23:58:53 24/04/11] Louve : *Elle va se servir un verre de vin et fait un signe à Deidre avec la carafe pour lui proposer de la resservir, cependant qu'elle écoute attentivement sans en avoir l'air.*

[00:00:56 25/04/11] @ Deidre : *hoche la tête à l'attention de Louve, avec un sourire, puis retourne à
Const, se levant et venant successivement toucher le front, prendre le pouls et regarder le fond de l'œil du jeune prince* Oui oui. Et quand vous tomberez dans les pommes d'épuisement, qu'est ce qui sera
nécessaire, hm ?


[00:03:18 25/04/11] @ Constantin : Euh... De faire une très longue sieste dans vos bras *a pris une toute petite voix toute mignonne pour l'occasion*

[00:03:31 25/04/11] Louve : *Elle s'approche donc de la table près du fauteuil que Deidre occupait, où elle a laissé son verre, et le remplit tout en regardant avec amusement la jeune femme jouer aux infirmières.*

[00:05:45 25/04/11] @ Deidre : *le considère avec suspicion, demande à Louve sans quitter le prince
des yeux* Il y a tentative de corruption pour éviter toute gronderie méritée, là, non ?


[00:06:48 25/04/11] Louve : *Elle rit. * Je pense bien mais... Ça marche, non ?

[00:10:14 25/04/11] @ Deidre : Je pense que le pire pourrait être évité si le sujet promettait de rester couché demain matin AU MOINS jusqu'à tierce.

[00:10:24 25/04/11] @ Constantin : J'espère bien en tout cas *petit sourire qui se mue en une légère grimace, ses ailes ayant encore gagné en taille et tirant sur sa tunique* … Jusqu'à demain ? D'accord.

[00:12:06 25/04/11] Louve : * Elle sourit, buvant quelques gorgées. Elle les trouve réellement
adorables, et c'est d'autant plus captivant pour elle qu'elle n'a encore jamais eu l'occasion de voir un couple aussi complice... ou complice tout court, en fait. *


[00:14:06 25/04/11] @ Deidre : *ton didactique* J'ai gagné trop facilement. Soit vous êtes trèèèès fatigué -ce qui expliquerait pourquoi je vous cherche vainement depuis deux jours- soit il y a un truc que je n'ai pas encore vu et que vous planquez. *regarde Const sous le nez* Alors ?

[00:15:23 25/04/11] @ Constantin : Non, c'est rien, je suis juste fatigué. Et si je continue à utiliser ma
magie, mes ailes vont déchirer ma tunique ... déjà qu'elles font un peu mal, compressées comme ça ... *petit sourire*


[00:16:28 25/04/11] Louve : * Louve ouvre grand les yeux. * Alors vos ailes grandissent contre votre gré si vous usez de votre magie ?

[00:17:46 25/04/11] @ Deidre : *lève les yeux au ciel, tire légèrement sue la tunique du prince* Allez,
enlevez ça. Vous cassez pas une rémige. *pendant la question de Louve, va chercher un plaid*


[00:18:30 25/04/11] @ Constantin : C'est cela, je peux les contrôler jusqu'à un certain point. *semble hésiter un moment, finit par retirer doucement sa tunique, frémissant à peine, ses deux ailes d'un blanc nacré se déployant de part et d'autre de son corps*

[00:20:31 25/04/11] Louve : Alors... Ça peut se révéler un handicap, d'une certaine manière ? * Elle
ne perd pas une miette du spectacle des magnifiques ailes qui se déploient, toujours aussi impressionnée que la première fois. *


[00:22:03 25/04/11] @ Constantin : Très vaguement oui *léger sourire, les ailes se replient doucement pour recouvrir pudiquement le torse du jeune homme*

[00:23:10 25/04/11] @ Deidre : *lui tend le plaid, demi sourire* Mettez ça plutôt. Comme ça vous pouvez les étendre. *montrant les ailes*

[00:25:34 25/04/11] @ Constantin : *saisit doucement le plaid alors que les ailes se déploient à nouveau* Merci *sourit, enfile donc le plaid puis dépose un baiser sur les lèvres de la jeune femme*

[00:27:30 25/04/11] @ Deidre : *caresse la joue de son compagnon, puis le pousse vers un fauteuil d'une
tape... rattrapée in extremis en haut de la cuisse* Allez vous assoir. Vous voulez manger quelque chose ? Et vous, Louve ?


[00:29:36 25/04/11] Louve : Oh non, merci. * Elle regarde Constantin, puis Deidre, puis de nouveau
Constantin. * Bon eh bien... Il se fait tard, je vais vous laisser avec votre Dame. * Elle se rapproche de la porte. * Vous devez avoir des tas de choses à vous dire... ou pas. * Elle les salue successivement de la tête. * Bonne nuit ! * Elle sort et referme derrière elle, non sans leur adresser un sourire. *


[00:31:31 25/04/11] @ Deidre : *regarde la porte se refermer, puis grommelle* Quand vous serez Empereur... Les gens pourront plus se barrer sans votre permission, hein ?

[00:31:34 25/04/11] @ Constantin : Bonne nuit Louve *se laisse pousser sur le fauteuil, s'y installant doucement, petite voix* Y a des petits gâteaux ? Euh ... je ne crois pas, en effet. Pourquoi ?

[00:33:44 25/04/11] @ Deidre : *va farfouiller à la recherche de gâteaux* Parce qu'à force de gens
qui fuient dès qu'on est dans la même pièce vous et moi, mon fantasme inavoué c'est d'en accrocher un ou une à un mur et, juste de vous parler, hein, je suis pas complètement sadique. Juste qu'on discute devrait avoir un effet bœuf. *met la main sur de petits
sablés* Sablés au caramel, ça vous convient ? Ceci dit si la discussion dérape... Ce sera tant pis, hein.


[00:34:48 25/04/11] @ Constantin : Parfaitement
mon cœur. Je crains cependant de moins apprécier que vous... peut-être qu'elle devait vraiment partir.


[00:39:22 25/04/11] @ Deidre : *amène les gâteaux, pose l'assiette à côté de Const et se laisse tomber
aux pieds de celui ci, ses bras posés sur les genoux du prince, le considère de ses yeux brillants* Me dites pas que vous seriez gêné de parler devant un de nos gentils compagnons attaché au mur ? *souffle sur une mèche de cheveux* Savez pas vous amuser, vous autres gens du Sud.


[00:40:41 25/04/11] @ Constantin : *rit doucement, se penche vers la jeune femme, semblant se délecter de simplement la regarder* Je sais mon cœur.

[00:42:59 25/04/11] @ Deidre : *passe une main dans les cheveux sombres, se hisse jusqu'à pouvoir
l'embrasser délicatement, puis reprend sa position* Mangez. Que je puisse tenir mon rôle de compagne correctement.


[00:43:47 25/04/11] @ Constantin : *lui rend son baiser avec douceur puis se redresse, prenant un gâteau et le grignotant rapidement* … Et quel est votre rôle ?

[00:47:16 25/04/11] @ Deidre : Prendre soin de vous, évidemment. *le considère d'un œil critique* Et
là... J'ai un peu merdé. *passe une main exploratrice sous le plaid* Je suis sûre que vous avez maigri. Déjà que vous êtes pas bien gros à l'origine... *fait la moue*


[00:49:53 25/04/11] @ Constantin : *frémit sous la paume de la jeune femme, mangeant un autre gâteau* Bien sûr que non, vous n'avez pas merdé.

[00:52:13 25/04/11] @ Deidre : Ben je peux pas servir à grand chose de plus que vous maintenir en état. Alors, si je vous laisse faire n'importe quoi... Oui, je merde. *hausse un sourcil* Va falloir que je m'occupe de votre emploi du temps. Pas l'impression qu'Arthur était sur le pont 20h par jour, moi. Donc, il n'y a pas de raison que vous, si.

[00:52:39 25/04/11] @ Constantin : C'est juste le temps de prendre le coup ... et puis avec la peste et tout...

[00:53:34 25/04/11] @ Deidre : *regard blasé* ... Et vous bossez avec qui ?

[00:54:43 25/04/11] @ Constantin : Le
peu qu'il reste *léger soupir, sa main vient caresser la joue de la jeune femme* Vous n'avez rien à vous reprocher.


[00:58:07 25/04/11] @ Deidre : *pince
les lèvres, saisit la main et l'embrasse* Demain, je colle Unravel devant votre porte avec mission d'intercepter tout gêneur. Ça devrait dissuader n'importe que de venir gratter à votre porte. *ton
déterminé*


[01:00:17 25/04/11] @ Constantin : Je ne sais pas si c'est une bonne idée ... et si on a besoin de moi ? *léger sourire, laisse volontiers sa main à la jeune femme*

[01:01:29 25/04/11] @ Deidre : Ils crieront très fort. *embrasse la saignée du poignet, un sourire mauvais naissant sur ses lèvres* Ceci dit, avec Unravel aux basques, ils crieront de toutes façons très fort.

[01:03:07 25/04/11] @ Constantin : J'en suis sûr *se laisse doucement faire, murmure* J'ai envie de passer du temps avec vous...

[01:05:13 25/04/11] @ Deidre : ... Maiiiis ? *pose son menton sur les genoux du jeune homme, massant
lentement la paume offerte*


[01:06:46 25/04/11] @ Constantin : Mais je n'y arrive pas en ce moment ... je suis désolé.

[01:08:31 25/04/11] @ Deidre : ... *le regarde d'un air dubitatif* Si je feins d'être outragée par votre manque d'empressement à mon égard et que j'en profite pour tenter de vous faire dormir... La manœuvre va être transparente, non ?

[01:09:18 25/04/11] @ Constantin : *rit légèrement* Si peu mon ange *se penche, embrasse son front, murmure* J'vous n'aime.

[01:11:47 25/04/11] @ Deidre : *ferme à demi les yeux* Je vous aime plus encore. ... *le regarde attentivement* Les nouvelles sont si mauvaises ? N'avez vous pas possibilité de déléguer quelque peu ?

[01:12:21 25/04/11] @ Constantin : Je vais essayer .... Et je crois que je vais me prendre une journée de repos aussi.

[01:14:26 25/04/11] @ Deidre : *ouvre grand les yeux* Vrai de vrai ? Avec grasse matinée, repas au lit, tout le tintouin ?

[01:16:00 25/04/11] @ Constantin : Tout le tintouin *petit sourire*

[01:17:47 25/04/11] @ Deidre : Ça, c'est une bonne nouvelle. ... *regard par en dessous* Je serai conviée, ou bien vous préférez vous reposer vraiment, sans moulin à paroles orange ?

[01:19:12 25/04/11] @ Constantin : Bien sûr que vous serez conviée ! J'y compte bien sinon, ça n'aurait aucun intérêt *grand sourire*

[01:21:51 25/04/11] @ Deidre : Si. Roupiller. *tend une main, caresse la joue de Constantin, air contrarié* Je vais mieux vous surveiller. ... M'enfin, personne n'aura noté que vous étiez transparent ? *grogne*

[01:22:29 25/04/11] @ Constantin : Comment ça transparent ? *semble vouloir blottir sa tête dans la main de la jeune femme*

[01:27:41 25/04/11] @ Deidre : *voix basse* Tout pâle, tout mince, les yeux tous vides... Transparent.
*se lève sur les genoux et prend le jeune homme dans ses bras* Va falloir faire attention à pas vous casser, hein. *plaisante, mais sa voix semble toute coincée dans une gorge serrée*


[01:28:44 25/04/11] @ Constantin : *ses mains s'enroulent naturellement autour de la jeune femme* Je ferai attention... Deidre, que se passe-t-il ?

[01:32:44 25/04/11] @ Deidre : ... *hésite* Vous me manquez. J'ai peur pour vous. Et... ... Rien à voir, mais pourquoi Hyrion traine t-il au château ? Vous êtes en affaires, ou...

[01:33:31 25/04/11] @ Constantin : Euh... Techniquement, il n'est pas interdit de séjour. Et avec la peste, il est difficile de sortir et d'entrer ... Pourquoi mon cœur ? Il vous importune ? *ton clairement inquiet*

[01:34:55 25/04/11] @ Deidre : Mmmmmnon.
Enfin, pas plus que d'habitude. Sauf que je sais pas par quel bout le saisir et que j'aimerais bien quand même... lui poser quelques questions.


[01:35:13 25/04/11] @ Constantin : A quel propos ?
[01:37:38 25/04/11] @ Deidre : *grommelle de façon tout juste compréhensible* Ce qu'il a dit à votre sujet.

[01:37:48 25/04/11] @ Constantin : Il a dit quoi ?

[01:38:25 25/04/11] @ Deidre : Un truc comme quoi vous étiez en danger. *ton accusateur* Je vous l'ai déjà dit.



Dernière édition par Deidre le Dim 3 Juil 2011 - 10:00, édité 1 fois


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Archives Avril le Ven 1 Juil 2011 - 20:40

[21:58:11 25/04/11] Cassandre : *erre dans les couloirs. Quelque chose doit se passer, elle le sait et,
pour une fois, ça la concerne directement. Le visage
inhabituellement dur, la jeune fille s'accroche avec force au harnais de Moloch, ses jointures blanchies témoignant de sa tension.* Ça ne devrait plus trop tarder...


[21:59:36 25/04/11] @ Constantin : *Une petite main semble surgir de nulle part, s'agrippant fermement au poignet de la jeune femme, son chien ne réagit bizarrement pas* Je suis là *prononce une voix faible*

[22:03:27 25/04/11] Cassandre : *sursaute, fait un pas en arrière, à la limite de la panique... Puis se
reprend, comme si son geste n'avait jamais existé* ... Je suis Cassandre. Et vous ? *pointe de vraie curiosité dans sa voix : que ni Moloch ni elle n'aient entendu l'arrivante relève du miraculeux*


[22:06:07 25/04/11] @ Constantin : Mon nom est Ishla. Contente de vous voir, Cassandre *la voix est calme etassurée, rappelant en tout point celle de son frère mais en un peu plus ... mystique*

[22:09:46 25/04/11] Cassandre : Le plaisir est partagé... même si j'espère que vous savez pourquoi il est si important que nous nous rencontrions, je... n'ai pas reçu d'ordres très clairs, une fois de plus.

[22:12:05 25/04/11] @ Constantin : Ne vous inquiétez pas pour cela. Vous saurez tout en temps voulu .. Venez. *la petite fille s'avance, gardant sa main sur le poignet de Cassandre*

[22:14:09 25/04/11] Cassandre : *la suit en fronçant un peu les sourcils, mais sans dégager son poignet* ... Et où allons nous, Ishla ? *Moloch s'agite un peu*

[22:14:58 25/04/11] @ Constantin : Dans ma chambre, nous y serons plus à l'écart que dans un couloir. Vous en conviendrez. N'est-ce pas ?

[22:18:41 25/04/11] Cassandre : Oui, oui. Bien sûr. ... *sans ajouter un mot, l'aveugle se laisse entrainer dans les méandres des couloirs de Kaamelott, son esprit entrainé traçant le chemin qu'elles parcouraient jusqu'à la porte de la princesse*

[22:19:57 25/04/11] @ Constantin : Bien *une porte s'ouvre, la Princesse y fait pénétrer la jeune femme puis referme* Que savez vous ?

[22:22:19 25/04/11] Cassandre : Franchement ? *se tourne vers Ishla* Pas grand chose. J'ai été envoyée ici dans un but précis. On m'avait dit que j'obtiendrais de l'aide que j'attends toujours. Et maintenant, vous. J'avoue que je suis perplexe. *le ton est à la fois professionnel et un peu vexé*

[22:25:20 25/04/11] @ Constantin : Je suis l'aide que vous attendez, servante d'Athéna.

[22:27:47 25/04/11] Cassandre : *ses épaules se détendent -un tout petit peu- et elle pousse un léger
soupir* Enfin. ... Les... plans ont ils changé ? *légère note d'espoir* Je n'ai pas été éduquée pour faire... ce genre de choses, même si je le ferai si je le dois.


[22:36:29 25/04/11] @ Constantin : Les plans doivent en effet subir quelques modifications. Les temps changent et il semblerait que la Bretagne soit dans la tourmente. Mais ce n'est pas notre faute.

[22:39:05 25/04/11] Cassandre : Bien sûr que non. *ton de l'évidence* Alors... plus de... *cherche ses
mots* décès prématuré ?


[22:43:11 25/04/11] @ Constantin : Nan, du moins pas qui soit de votre ou de mon ressort.

[22:47:20 25/04/11] Cassandre : ... *a un loooong soupir, cette fois ci, puis finit par émettre un petit
rire en secouant la tête* Vous n'imaginez pas à quel point je suis soulagée. ... Alors... Que faut il faire, au final ? Dois je rentrer en Grèce ? Ou bien votre venue laisse t-elle supposer une coopération ?


[22:54:24 25/04/11] @ Constantin : Vous devez rester ici. Et vous devrez coopérer. C'est une affaire plus grave que les petites idées de votre déesse *le ton est sec, apparemment, la voix n'est plus seulement celle de la jeune fille*

[22:57:03 25/04/11] Cassandre : *pâlit furieusement, s'incline très bas* Pardonnez mon ignorance mais... Il
m'est difficile de... Athéna est du genre discret, je n'ai pas de vue d'ensemble.


[23:02:57 25/04/11] @ Constantin : Je sais bien *la voix est maintenant clairement plus autoritaire et si elle pouvait voir le visage de la jeune fille, Cassandre comprendrait qu'elle est habitée par quelqu'un d'autre* Ma sœur n'est pas du genre à en dire trop ...

[23:06:07 25/04/11] Cassandre : *même si c'est inutile, compte tenu de sa cécité, reste inclinée et le
visage penché vers le sol* Et... si je puis le savoir... Quelles sont les nouvelles... instructions ?


[23:08:41 25/04/11] @ Constantin : Nous avons besoin d'un symbole. Le plus puissant symbole de la Nouvelle Religion. Vous devez le prendre.

[23:11:12 25/04/11] Cassandre : Si vous parlez de ce Graal qu'ils recherchent tous... Cela a l'air mal parti, si je puis me permettre...

[23:20:44 25/04/11] @ Constantin : Je ne parle pas de ce Graal. Je parle d'une épée *le sourire est
perceptible jusque dans la voix*


[23:21:59 25/04/11] Cassandre : *relève la tête, plisse les yeux comme si elle distinguait quelque chose de trop brillant, murmure* Excalibur ?!

[23:25:38 25/04/11] @ Constantin : Braaaavo.
C'est exactement cela
.

[23:27:37 25/04/11] Cassandre : Je vais devoir... dérober... Excalibur ? *abasourdie* ... Bon... Soit. *tente de se reprendre* Et ensuite ?

[23:30:56 25/04/11] @ Constantin : Ensuite, vous vous arrangez pour la faire revenir en Grèce. Vous n'êtes pas obligée de venir avec.

[23:32:48 25/04/11] Cassandre : *sourire amer* Je me doute bien. *redevient impassible* Fort bien. Dès que le Roi sera de retour, je tenterai une... approche.

[23:34:53 25/04/11] @ Constantin : Parfait. Une dernière chose. La personne à qui vous parlez est la Pythie. Mais c'est aussi la Princesse de Byzance, elle pourra vous aider si besoin est.

[23:37:38 25/04/11] Cassandre : Oh. *ton impressionné* En cas de dernier recours alors. Il vaudrait mieux éviter un incident diplomatique Britto-Byzantin quand le vol sera... découvert.

[23:39:54 25/04/11] @ Constantin : Bien évidemment. Dans le pire des cas, nous nous chargerons de dissimuler cela. Nous devons garder un appui sur Byzance ... même si le Prince
n'aide que peu. *au ton, on devine du mépris*


[23:45:02 25/04/11] Cassandre : Certes. ... La princesse est elle consciente de ce qui est... prévu ? Puis-je lui parler librement ? Et... *hésite* puis-je savoir à qui je dois adresser mes... prières concernant cette affaire ?

[23:48:51 25/04/11] @ Constantin : La Princesse en est consciente et elle l'accepte, vous allez pouvoir lui parler. Si elle n'était pas consciente, nous aurions commencé par son frère. *la fillette se tait un moment* Quel que soit celui à qui vous adressez vos prières, nous le saurons tous.

[23:50:51 25/04/11] Cassandre : Très bien. ... Le prince pose t-il un problème ? *ton curieux mais
maîtrisé*


[23:51:34 25/04/11] @ Constantin : Nous voulions installer un prophète à la tête de Byzance. L'intervention de cet ... ange était un imprévu

[23:54:11 25/04/11] Cassandre : Les voies de ce dieu sont impénétrables. Parait il. *si c'est de l'humour, c'est très bien dissimulé. Elle hoche à nouveau la tête* Ai-je besoin de savoir autre chose ?

[23:59:14 25/04/11] @ Constantin : Eh bien ... Rien pour le moment *la voix change, redevenant celle d'une fillette* Il vous a dit ?

[00:02:00 26/04/11] Cassandre : Oui, princesse Ishla. Il m'a dit. *un silence*Je vais devoir sérieusement... réfléchir à une façon... d'agir. ... J'ai rencontré quelqu'un qui se prétend très habile de ses mains, un
genre de... bateleur. Peut être pourrait il m'aider pour... l'escamotage ? *réfléchit à voix haute*


[00:03:50 26/04/11] @ Constantin : Peut-être bien. Prévenez moi si vous avez besoin d'un quelconque soutien.

[00:06:30 26/04/11] Cassandre : *sait reconnaitre une formule de congédiement quand elle en entend une, s'incline* Bien entendu, princesse. Merci pour votre... accueil. Et bonne nuit. *tire légèrement sur le harnais de Moloch pour l'inciter à l'amener vers la porte*

[00:12:02 26/04/11] @ Constantin : *se redresse, raccompagne la jeune femme, alors qu'elle s'éloigne, la jeune fille la rattrape* Vous a-t-il dit quelque chose à propos de mon frère ? *ton un peu inquiet*

[00:16:00 26/04/11] Cassandre : *hésite* Je dirais... qu'il l'agace un peu. Il est difficile d'encaisser sans
vexation un défaut d'omniscience. ... Il n'a pas été plus disert sur le sujet.


[00:17:08 26/04/11] @ Constantin : Ils ne veulent rien lui faire hein ?

[00:18:24 26/04/11] Cassandre : *se remémore la conversation* ... Apparemment, il était prévu que vous soyez la seule héritière de Byzance, mais hormis cela... On ne m'a pas parlé d'un quelconque plan concernant la santé de votre frère.

[00:20:54 26/04/11] @ Constantin : Bien ... D'accord *baisse les yeux, comme craignant d'être prise en faute* Merci...

[00:23:04 26/04/11] Cassandre : ... Princesse. Vous êtes la Pythie. Vous êtes probablement la seule à
pouvoir... marchander avec eux. *dit ça très rapidement, comme s'attendant à être foudroyée sur place, Moloch la considérant avec épouvante* Faites le, par amour pour lui, si vous avez peur.


[00:28:51 26/04/11] @ Constantin : ... J'y penserai. Merci... Beaucoup.

[00:30:36 26/04/11] Cassandre : *s'incline* Puisse le sommeil vous être doux. *s'éloigne, plus ou moins tractée par Moloch, statue canine représentant l'indignation*

[00:31:24 26/04/11] @ Constantin : Vous aussi Cassandre. *recule, refermant la porte sur elle*

*
**

[21:44:06 26/04/11] @Hyrion : *Les portes minces et battantes du balcon de la salle de repos
s'ouvrent, se claquent et se referment brutalement par a-coup à cause du vent. Dans la nuit tombante, une figure absolument immobile
et parfaitement droite à l'extérieur est visible. Les pieds reposant sur la tête d'une gargouille de l'éperon du balcon, les bras croisés et les yeux fermés, Hyrion. Sa parfaite immobilité et
son sens calme et méditant contraste avec la violence des battants des portes menant à la salle de repos claquants régulièrement.*


[21:48:28 26/04/11] @ Deidre : *au bout de quelques minutes, elle entre dans la salle de repos, les sourcils froncés, cherchant la cause du bruit. Apercevant les volets qui claquent, lève les yeux au ciel et grommelle quelque chose où il est question de gens qui savent pas fermer un loquet, en des termes peu élogieux. Elle s'avance pour fermer la fenêtre quand elle aperçoit la silhouette d'Hyrion. Elle retient les battants un instant en le regardant, puis demande, sans hausser le ton* Je sais que vous ne risquez pas d'attraper froid mais... Vous comptez vraiment rester dehors par ce temps ?

[21:53:45 26/04/11] @ Hyrion : *Pour toute réponse, le mouvement imperceptible de tête d'un Hyrion ne répondant rien. Quelques instants passent, puis Deidre peut, si elle est à l'écoute de l'atmosphère, entendre l'imperceptible mais
bien connu battement effroyable, là sous ses pieds. Comme le battement régulier d'un cœur dans le sol. Mais celui-ci diminue, peu à peu, jusqu'à s'évanouir. Hyrion lui, se retourne lentement vers Deidre avec des yeux d'une densité magnifiquement - ou
monstrueusement - démente, deux iris foudroyantes et folles, se calmant elles aussi. " L"homme " regarde Deidre fixement, le souvenir du battement régulier en dessous d'eux s'estompant guère. Il fini par marcher sur le dos de la statue vouté et descendre très lentement jusqu'au sol du balcon ou il atterrit avec une certaine lourdeur voulue.* ... Bonsoir très chère.


[22:00:17 26/04/11] @ Deidre : *est restée figée, les yeux rivés à l'homme, comme collée à la glu, ou hypnotisée en l'attente d'un coup fatal. Ses mains, crispées sur la poignée des volets, tremblent légèrement, et elle ne semble se remettre à respirer que lorsqu'il lui adresse la parole. Ce n'est toutefois qu'après plusieurs battements de cœur qu'elle parvient à répondre, presque sans balbutier* B-bon... soir. *elle lâche le battant et recule, les yeux toujours agrandis par la peur, attendant de voir s'il compte ou non entrer*

[22:07:29 26/04/11] @ Hyrion : * Hyrion observe longuement Deidre puis émet un bruit de gorge, comme un gargouillis mais qu'il refrène aussitôt. Deidre à l'impression que tandis qu'Hyrion la regarde, la jeune femme peut sentir comme une voix attirante, puissante mais sourde dans son esprit lui murmurer
des mots impérieux. " Prononce mon nom, prononce-le..." . L'homme lui, détourne enfin le regard de la jeune femme et passe à coté d'elle avec une présence étonnamment absente. Puis il se tourne vers elle en élevant une main aérienne, d'une voix douce* Et bien je puis dire à l'inverse que vous, chère Deidre, pouvez attraper froid. Rentrez-donc.


[22:12:37 26/04/11] @ Deidre : *porte une main à son front, la tête lui tournant subitement. Elle se
raccroche discrètement à la porte pour ne pas trébucher et lève des yeux troublés vers l'homme* Ko... Quoi ? Que je... Rentre ? *a l'air absolument égarée une autre poignée de secondes, puis secoue
la tête comme s'ébrouerait un cheval, et referme rapidement la porte fenêtre, s'adossant à celle ci. Elle prend une grande inspiration et ferme les yeux.* Waw. Vous devez avoir raison : j'ai soudain horriblement mal à la tête.


[22:17:12 26/04/11] @ Hyrion : *Hyrion se retourne vers elle, fronçant les sourcils puis se rapproche soudainement et porte une délicate main chaude à son
front. Deidre aura presque l'impression qu'Hyrion lui-même savait quels mots ont été prononcés dans son esprit. Peu à peu, la main chaude sur le front de Deidre semble avoir des vertus, mais pas apaisantes et curatives. Fortifiantes, réchauffantes mais excitantes. Hyrion regarde Deidre avec un fin sourire* Cela devrait aller mieux. Je suis navré Deidre, je ne puis vous donner aux bons soins d'une magie blanche, alors je fait avec ce que je possède. *Il regarde dans les yeux de Deidre presque à lui en sonder l'âme.*


[22:23:30 26/04/11] @ Deidre : *ladouleur reflue lentement, laissant place à la chaleur. Trop de chaleur. La gorge asséchée, la jeune femme fixe des yeux éperdus vers l'homme, tout en gardant ses mains dans son dos, cramponnées à la porte* Vous faites... ce que vous pouvez pour... aider, donc.... *souffle lentement, se reprend un peu* J'aurais mauvais esprit à vous le reprocher. ... *regarde le sol, voix sourde* Ce n'est pas bon, hein, que j'entende des trucs ?

[22:26:30 26/04/11] @ Hyrion : *Hyrion rapproche son visage du sien, ses iris émettant une lueur
étrange, persuasive, confiante et rassurante. Il lui répond à voixbasse, une de ses mains se posant sur la tempe de Deidre * Vous n'avez rien entendu, D'accord ? * Il fronce imperceptiblement les sourcils, un pouvoir endormi et conservé sous calme se reflétant dans son regard *


[22:29:20 26/04/11] @ Deidre : *relève les yeux, marque un temps d'arrêt, le regard perdu dans celui
d'Hyrion. Un souffle, puis* Non, rien entendu. Rien. ... *ses sourcils se froncent imperceptiblement, puis son visage se détend, comme si on le défroissait de la main* ... Rien.


[22:33:59 26/04/11] @ Hyrion : *Hyrion esquisse un large sourire, tapote très légèrement la joue de Deidre du bout des doigts, puis fait quelques pas en arrière et
se dirige vers la sortie avec un dernier regard que Deidre pourrait qualifier de dissuasif, attentif et surtout... Très, très dangereux. Hyrion disparait dans l'ombre de l'encadrement de la sortie de la salle de repos, sans un bruit. La seule lueur fantasmée et glauque du souvenir des iris d'Hyrion demeure dans l'obscurité du couloir à la vue de la jeune femme.*


[22:37:03 26/04/11] @ Deidre : *la jeune femme reste un moment sans bouger, puis cille plusieurs fois,
regardant autour d'elle, puis sur le balcon avec un air un peu affolé* ... *murmure* Je perds définitivement la raison... *se frotte les yeux, regarde encore une fois autour d'elle, puis sort, lentement, comme anxieuse*


*
**

[18:32:26 27/04/11] @ Deidre : *la jeune femme est à genoux, dans une plate bande des jardins. Visiblement, elle déterre des racines en chantonnant. Elle a l'air plutôt fatiguée, ses cheveux sont tirés en un chignon à demi défait, et elle a une trace de terre sur la joue gauche... cependant, un sentiment de sérénité se dégage du spectacle, comme si la jeune femme se trouvait "à sa place".*

[18:36:33 27/04/11] @ Hyrion : *Deux bottes fines aux cuirs noirs tournent autour de Deidre, sans que de prime abord elle s'en aperçoive, comme si l'être s'était formé petit à petit en catimini tout près d'elle sans qu'on puisse s'en rendre compte.*

[18:38:35 27/04/11] @ Deidre : *elle finit par s'apercevoir de la chose, fronce les sourcils, puis son
regard monte le long des bottes jusqu'à l'individu qui les porte.* ...


[18:42:48 27/04/11] @ Hyrion : *l'individu sus-nommé est un Hyrion très élégant dans une tenue
de cuir
uni noire, laissant à découvert le haut de son torse dans une forme en V plongeant jusqu'à son nombril. D'un sourire chaleureux et large, il met lentement un genou à terre puis, du bout des doigts, retire les quelques traces de terre présentes sur la joue
de la jeune femme, avec un regard attentif.*


[18:45:35 27/04/11] @ Deidre : *cille, mais ne bouge pas. Attend d'être sûre qu'il ait terminé avant de
sourire* Merci. *Détaille le costume d'Hyrion avec curiosité* Là.... Je dois reconnaitre que vous avez fait très fort. Mais... *penche la tête de côté* Je ne saurais dire si j'aime ou non, c'est... spécial. *se lève*


[18:48:22 27/04/11] @ Hyrion : *Les tatouages mouvants noirs se glissant sur la peau de l'homme se
concentrent sur les pectoraux d'Hyrion, sa peau sombre enveloppée de minces filins obscurs aux formes étranges. L'homme lui, détaille le regard de Deidre avec un immense sourire, puis se lève en même temps quelle dans un laps de temps similaire au sien. * De rien, très chère. Et bien... Cela ne vous plait guère ? * Sourire encore plus large, il passe un regard furtif sur ses frusques *


[18:59:49 27/04/11] @ Deidre : Si, si.... Ça vous va... Pas mal, en fait. C'est... sauvage. *demi sourire amusé* Quel bon vent vous amène dans nos si riants jardins ? *ramasse son panier empli d'herbes*

[19:01:34 27/04/11] @ Hyrion : J'étais en affaires, en fait. Mmmh... * Il coule un regard de coté, relevant le menton, puis avec un fin sourire * N'auriez-vous donc point vu Venec ?

[19:03:05 27/04/11] @ Deidre : *réfléchit* Non. Je ne sais pas s'il a le loisir d'aller et venir faire ses affaires en ce moment. Ce doit être plus ou moins la crise pour lui... Donc, non. Vous avez besoin de trucs illégaux, ou vous comptez lui en fournir ?

[19:05:05 27/04/11] @ Hyrion : Cela ne vous concerne aucunement ma belle. N'est-ce pas ? * Il passe un doigt fin sur la joue de la jeune femme avec un regard attentif et brûlant *

[19:09:24 27/04/11] @ Deidre : *sourire impudent* Pure curiosité. Vous savez comment je suis. ... Dites... *air ennuyé* On s'est bien croisés, hier ?

[19:11:36 27/04/11] @ Hyrion : * Hyrion détourne sa figure de la jeune femme et s'éloigne un peu, non
sans quitter la zone de discussion, il effleure du bout des doigts un petit bosquet fleuri, de dos * Bien-sûr que oui. Ne vous en souvenez-vous donc pas ? * Une main posée dans le bas du dos, l'autre élevée pour caresser une jolie rose.*


[19:14:23 27/04/11] @ Deidre : Si. Mais c'est... Bizarrement flou. *hausse les épaules* Bah, je devrais n'être plus étonnée par les choses bizarres liées à votre présence, depuis le temps.

[19:18:05 27/04/11] @ Hyrion : * Hyrion tourne un regard de coté à Deidre, énigmatique et sans
émotion aucune, puis finalement esquisse un large sourire, s'approche d'elle et lui prend la main. Baise le dos de celle-ci, le contact des lèvres brulantes donnant un flux passager de vigueur et d'envie
soudaine dans toute la main de la jeune femme. Fixant Deidre, Hyrion se recule de quelques pas en inclinant la tête * Deidre. * Il demeure son sourire, puis s'eloigne d'elle, ses pas aériens et son
air à la fois éthéré et présent s'éloignant de la jeune femme, pour disparaitre dans un croisement de fourrées du jardin.*


[19:25:46 27/04/11] @ Deidre : *reste plantée quelques instants la main en l'air et l'air... disons le :
ahuri, avant d'émettre un rire nerveux, et de se frotter le bras de sa main libre, comme frigorifiée, et de s'éloigner vivement en direction du château.*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum