Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le dialogue de paix III

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le dialogue de paix III le Ven 27 Mai 2011 - 18:14

Eliam

avatar
Admin
Le dialogue de paix III

Galessin rejoint Léodagan dans une clairière ou ce dernier se trouve avec cinq gardes.

Léodagan :
Ah bah c’est pas trop tôt ! vous avez fait du camping en chemin ou
c’est l’air champêtre qui vous inspire au point de taper des pauses
toutes les deux lieues ? (se tourne vers ses gardes)
nan mais dites moi ! si c’est moi qui suis impatient faut pas avoir
peur d’en parler, ça fait 3 heure que j’ai pas distribué de claques
Galessin (posé et sarcastique) :
Bon…vous allez pas commencer, Kaamelott c’est pas au bout du chemin, et
puis les pécores ils entretiennent aussi bien les routes que leurs
chicos…
Leodagan : ah bin oui…c’est sûr que vu comme ça ! et le Graal on l’a pas trouvé a cause des pécores c’est ça ?
Galessin : Bon vous le voulez le rapport des éclaireurs ou pas !?
Léodagan : Mais allez y ! de toute façon le temps que vous bougiez vos miches l’ennemi aurait très bien pût bouger de dix lieues…
Galessin : l’ennemi comme vous dites il veux négocier, et z’allez encore gueuler mais le roi a accepté de dialoguer…
Léodagan (soupire et fait un sourire ironique et froid) : Parfait ! (se tourne vers les gardes) On plie les gars ! c’est beau un gouvernement qui assume de passer pour des grosse fiotes hein ?!

( générique )

Leodagan retrouve Arthur dans le couloir de kaamelott


Leodagan :
Alors mon gendre…on fait encore dans l’héroique ? c’est marrant hein
cette habitude de négocier même quand ils sont trois fois moins
nombreux….ça fait gonzesse…
Arthur :
Bon beau-père ça va pas commencer ! y a l’autre trou du cul de roi
Burgonde dans la salle de la Table Ronde…c’est pas le moment de se
prendre la tête.
Leodagan (sarcastique) : Et il a toujours pas d’interprète je suppose, z’allez encore pinailler pendant 3 plombes pour encore finir sur que dalle…

Arthur : Nan mais y a Bohort qui a pris des cours de Burgonde là…
Leodagan (ricane) :
je sais pas pourquoi mais a chaque fois que je me dit qu’on a touché le
fond niveau idées a la cons vous trouvez le moyen de creuser encore…

( transition )

Bohort
est assis a coté du roi burgonde, l’air très mal à l’aise, jetant des
regards de détresse a Arthur et leodagan, assis en face



Le Roi Burgonde : Arthour !!!! Négocier !!!!
Léodagan : Mais il pige rien ou quoi ?! vous lui avez dit que Bohort causait Burgonde ?
Arthur : Bah c’est évident non !? il s’imagine que j’ai assis Bohort a coté de lui pour quoi ? lui tresser les cheveux ?
Léodagan :
Evident…évident…bon Bohort, dites lui que si il fout pas le camp d’ici
demain en laissant un beau paquet d’or on rase son armée a la
catapulte !

Bohort se penche vers le roi burgonde et lui traduit la phrase dans un burgonde hésitant. le roi Burgonde braille en burgonde et pète

Bohort : il…il dit qu’il admire beaucoup les épices locales…
Arthur (soupire) : …bon…bah on est pas sorti de cette affaire
Leodagan : Mais vous voyez bien que ça veut rien dire Bohort ! avouez que vous bitez pas un mot !
Le Roi Burgonde : Biiiiitez !!!! Biiii…teeeeez !!!

Bohort regarde le Burgonde d’un air outré et apeuré tandis que Leodagan et Arthur semble de plus en plus desespérés

Bohort (murmurant en direction d’Arthur et de leodagan) :
Le burgonde est une langue très…vulgaire, je me verrais peiné
d’employer le même language que…ce…que cet horrible personnage.
Leodagan :
Bon quoi ? ils nous traitent de petites pédales c’est ça ? mais dites
le Bohort ! avec 1000 gars de plus de notre coté je l’attend moi, je
peux même en laisser 500 a roupiller si il veux !
Arthur : non mais je crois qu’on va pas s’en sortir, bon bohort, dites lui qu’on est d’accord pour le laisser partir tranquillement…
Leodagan : QUOI !? Mais on les massacres quand on veut !
Arthur : Beau père taisez vous ! Bohort, traduisez !

Bohort marmonne a nouveau en Burgonde

Le roi burgonde : Arthour !!!! GUERRE !!! GUERRE !!!
Arthur : Mais..Mais… qu’est-ce que vous lui avez dit abruti ?

Bohort hausse les épaules, l’air plus apeuré et plus désolé que jamais

( transition )
Arthur rejoins Leodagan sur les remparts, des bruit de chevaux et de cliquetis métalliques viennent d’en dessous

Leodagan (impatient) : Bon alors ?!
Arthur (très embêté et résigné aussi) :
Bon bin… ils vont attaquer avec toute leur armée…je sais pas ce que
Bohort lui a dit mais il veut plus rien savoir…Quel crétin, je vais
l’envoyer au cachot moi…
Leodagan (croisant les bras, faisant un sourire sarcastique) : non mais je vous trouve dur…

(noir)

…je l’aime bien moi Bohort, faudrait le faire négocier plus souvent.

Fin

Voir le profil de l'utilisateur http://kingsnewgame.forumgratuit.org

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum