Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Archives Finales

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Archives Finales le Dim 22 Fév 2015 - 11:17

Comme on ne sait pas encore trop ce qu'on va faire des derniers rp du forum, je les stocke en archives ici, de peur qu'ils disparaissent.


[20:23:36 18/02/2015] Capitaine Noun : *Le navire tangue et craque aux rythmes des matelots embarquants les dernier présents de la capitale romaine, mais le capitaine n'est pas présent pour surveiller tout cela. Noun est installée devant son bureau dans sa tenue de capitaine, le regard perdue sur une grande carte figurant la Méditérrannée, sans qu'elle ne semble y trouver ce qu'elle cherche.*

[20:25:51 18/02/2015] Siobhan : *la porte s'ouvre et se referme rapidement, laissant entrer une Siobhan au visage neutre, débarassée de ses peaux de bêtes et ayant récupéré ses tuniques vertes* ... Salut.

[20:28:09 18/02/2015] Capitaine Noun : *Le capitaine sursaute et se retourne vers la porte, son regard paraît un peu désemparé.* Oh, salut. *Elle se lève et trottine timidement vers Siobhan.* Tu va bien ? Les peaux de bête vont me manquer. *Noun tente un sourire séducteur mais qui fait plutôt office de grimace.*

[20:30:00 18/02/2015] Siobhan : Elles vont enfin retourner à leur vraie place : en descente de lit. ... *la lycane sourit et pose une main affectueuse sur la joue basanée, avant de froncer les sourcils* Tu n'es pas dans ton assiette. Il y a un problème ? ... Je peux en garder une si tu veux, tu sais ?

[20:33:18 18/02/2015] Capitaine Noun : *Le sourire de la pirate se fane rapidement mais elle ne se dérobe pas à la caresse.* Je... *Elle prends la main de Siobhan et recule dans sa cabine en l'entraînant avec elle.* Je veux d'abord savoir. Tu va bien ?

[20:35:37 18/02/2015] Siobhan : Je vais le revoir. Ca ne peut pas finir mieux compte tenu de nos situations respectives. Julian ne sera pas "abandonné" par son père. Que du bonheur. ... *elle fronce les sourcils* Tu me caches un trucs, Egyptienne. C'est grave ? Tu es malade ?

[20:37:42 18/02/2015] Capitaine Noun : *Cette fois, le sourire est un peu plus franc et Noun pousse même la chance jusqu'à se coller à Siobhan pour un baiser rapide sur les lèvres.* C'est bien, c'est très bien. *Elle fronce les sourcils à son tour.* Cela fait longtemps... Je veux te dire quelque chose.

[20:40:02 18/02/2015] Siobhan : *maintenant franchement curieuse, la jeune femme suit sa compagne* T'es bizarre. Tu fais la tête et puis tu souris.. Et tu as des trucs à me dire ? .. T'es enceinte ?

[20:42:54 18/02/2015] Capitaine Noun : *La réflexion lui arrache une toux et un rire, elle prends même plusieurs secondes à se calmer.* Non, non grands dieux non, je ne suis pas enceinte. *Elle passe la main dans les cheveux de la lycane, y enroulant des boucles autour des doigts.* Tu sais quel type de travail je fournis en plus pour ta patronne ? A part les prix sur les marchandises.

[20:48:23 18/02/2015] Siobhan : Oui. Tu fais le ménage en mer. *elle embrasse machinalement les doigts fins, sourit un peu* Et quel rapport avec le fait que tu me souries pas tout à l'heure ?

[20:50:41 18/02/2015] Capitaine Noun : *La pirate tente un petit sourire mais le perd au moment de prendre une grande inspiration. Elle lâche dans un seul souffle.* Crois-tu que j'ai accepté ce boulot sans l'avoir jamais fait ? Que je n'étais pas... familière, de ce type de travail ?

[20:53:13 18/02/2015] Siobhan : (Je re, ce qui me permettra de réfléchir à la réponse :p)

[20:53:43 18/02/2015] Capitaine Noun : (A tout à l'heure ^.^)

[21:27:31 18/02/2015] Siobhan : *elle réfléchit* Tu... semblais plutôt à l'aise, j'ai trouvé. Sans parler de tes hommes. Il me semblait que le métier de marin "classique" était sensiblement différent de celui de pirate, mais il se peut que je me trompe. Tu es mon premier marin. Enfin. Que je fréquente durablrment. *si on est concentré, on peut voir qu'elle semble amusée par quelque chose*

[21:31:48 18/02/2015] Capitaine Noun : *Noun a un soupir et hésite visiblement à se coller contre la lycane ou à reculer prudemment. Plus étonnant encore : Siobhan peut sentir de la peur.* J'étais à l'aise, parce que j'ai fait ça depuis que nous nous sommes débarrassés de nos chaînes. *Elle continue sans se laisser interrompre, rapidement.* C'était... facile. Nous avons commencé avec des esclavagistes, puis ils ont pris mon oeil et j'étais... en colère, tellement en colère. Et ils ne savaient rien faire d'autre et je n'avais pas... *Elle s'interrompt et relève un oeil coupable sur la lycane, attendant sa réaction.*

[21:48:03 18/02/2015] Siobhan : *la lycane a tenu l'egyptienne proche d'elle pendant toute sa confession. Elle se tait un moment, puis se penche un peu pour plonger dans le regard brun* Et... Tu avais peur de quoi ? Que je cafte à Morgause que tu étais une vilaine pirate ? Elle le sait, je pense. ... *caresse sur les cheveux* Et moi aussi. Enfin. En quelque sorte. ... Tu es trop pleine de... de fougue pour faire juste du transport de grain. Non ? ... *sourire satisfait* Tu avais peur de ma réaction.

[21:51:45 18/02/2015] Capitaine Noun : *Inexplicablement, la jeune femme rougit et peine à maintenir son oeil dans celui de Siobhan. Elle finit par se coller contre la lycane, serrant fort les bras autour de sa taille et enfouissant son visage dans le cou de la jeune femme, pour y laisser échapper un soupir de soulagement intense.* ...Oui. Je ne savais pas comment tu... même si tu en doutais, ce n'est pas pareil que savoir.

[22:02:44 18/02/2015] Siobhan : *rire grondant* Et tu pensais que j'allais réagir comment ? En te mettant direct dans une des geôles de Justinien pour piraterie, et en espérant qu'il en finisse avec toi ? ... Tu avais peur de quoi, Isis ? ... *elle relève le menton de sa compagne pour un long baiser, enchaine* Tu pensais que c'était le mensonge, qui allait me heurter ? Je t'ai prise avec tes zones d'ombre, comme tu m'as prise avec les miennes. C'est comme ça. ... Je ne vais pas me débarrasser de toi. Tu t'en tireras pas comme ça.

[22:07:42 18/02/2015] Capitaine Noun : *La pirate fond avec le baiser et enroule ses bras autour du cou de son amante. Elle a l'oeil un brin humide.* Je me souviens d'une ou deux fois où tu m'as prise à la lumière. *La tentative de plaisanterie se solde par un beau sourire et un nouveau baiser, tout aussi profond, qui laisse à la pirate un souffle court.* A propos des peaux de bêtes, tu les as gardées finalement ?

[22:13:01 18/02/2015] Siobhan : Du reste, il fait très jour là, et ça n'empêchera rien. *avec un sourire carnassier, elle soulève Isis, passant ses mains sous ses fesses pour traverser la cabine... ceci interrompu par le second baiser, qui la fait zigzaguer et s'arrêter, collant Noun à une paroi. Murmure* Oui. Je n'ai pas encore eu le temps de m'en séparer. On pourra jouer. ... *très doucement* Dis-moi pourquoi tu avais peur, Isis, maintenant que je sais de quoi. *baisers dans le cou pour empêcher de réfléchir clairement*

[22:18:57 18/02/2015] Capitaine Noun : *La surprise n'empêche pas Isis de se fendre d'une immense sourire en se sentant soulevée dans les airs. Elle tente de caler ses hanche contre les flancs de la lycane sans la gêner.* Oh, ce sera amusant. *La question - et les bisous - la prennent par surprise et elle soupire longuement.* Je ne savais pas comment tu... Plus j'attendais, plus je me sentais mal de ne pas t'en parler et plus je me sentais mal, plus je craignais que tu n'aime pas ça, du tout...

[22:40:40 18/02/2015] Siobhan : MAis que je n'aime pas quoi ? LA piraterie ? Ou le mensonge ? ... Le mensonge me vexe un peu. C'est un fait. ... Mais la piraterie... C'est sexy, les pirates. Et puis... *ses mains profitent du fait que l'agyptienne soit plus ou moins concée pour voyager à leur aise sur son cors* j'ai toujours aimé les gens de pouvoir, c'est un fait.

[22:42:49 18/02/2015] Capitaine Noun : Le mensonge surtout. *Elle se tortille indécemment contre le mur et plonge ses mains dans les cheveux sombre de la lycane.* De pouvoir ? Moi qui ne suis qu'un humble capitaine ?

[22:48:18 18/02/2015] Siobhan : *ronronnement* Seul maître à bord après les dieux. Et moi, je suis capable de te faire oublier jusqu'à ton nom. Tu imagines mon pouvoir... pirate ? *la morsure dans le cou est taquine mais dénote clairement une envie de jouer*

[22:52:40 18/02/2015] Capitaine Noun : *Elle frémit au baiser mais se fend aussi d'un sourire comblé. Ses mains glissent des cheveux jusqu'au joue de la lycane.* J'imagine... mais je connais encore mon nom, te serais-tu ramolli, lycane ? *Elle conclut sa provocation par un bref baiser sur les lèvres et murmure.* Jouons.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Archives Finales le Ven 15 Mai 2015 - 22:18

[21:59:22 01/05/2015] @ Eliam : *le duc sors du bureau le visage fermé et attend que deidre en sorte aussi* ... donc vous restez avec moi, j'imagine qu'il devait vraiment régler ça au plus vite. *rire un peu nerveux* ...ça...ça va aller ?*regarde deidre*
[21:59:55 01/05/2015] @ Eliam : ( on suppose qu'il a un truc urgent et a demandé a eliam de veiller sur deidre le temps qu'il revienne )
[22:00:16 01/05/2015] @ Deidre : (Supposons ^^)
[22:02:29 01/05/2015] @ Deidre : *faisant tournicoter une mèche de cheveux entre ses doigts, la princesse qui a revêtu une cape par-dessus sa tunique, hoche la tête. Elle a l'air troublée* ... Je... suppose. ... On.. On va où ? Dans votre chambre ? ... Enfin, avec moi dans cette... ... Enfin, ce n'est ptêt pas adapté.
[22:09:26 01/05/2015] @ Eliam : * la regarde, hausse un sourcil presque amusé* ...je vous ai vue dans des tenues moins adpatées *léger sourire d'excuse* pardon... vous devez être... un peu perdue, je ne devrais pas rire. on peut aller prendre l'air si vous voulez, je vous ramène dans quelques heures, il sera surement plus disponible, et je pense que c'est important pour lui.
[22:13:59 01/05/2015] @ Deidre : *elle lui donne une tape sur le bras, avec presque un sourire* Je pense à votre réputation, mon cher. Fiancée, tout ça, vous vous rappelez ? ... Pour le moment, je ne suis rien, je puis être nue sous une cape trop grande dans les couloirs avec qui je veux, moi. ... Et si on sort, il me faudra dès vêtements plus adaptés que ceux de Random. ... Ou faire de la couture.
[22:36:17 01/05/2015] @ Eliam : ...les byzantins on fournit une malle de robe dans mes appartements, on peut y en prendre une et sortir *sourit* ma réputation... *soupire* ... n'est plus ma prémière préocupation *hausse les épaules*
[22:50:58 01/05/2015] @ Deidre : ... *la jeune femme lui prend la main sans un mot* ... Vous... ... *hésite, puis ne peut s'empêcher* Ca l'a déjà été ?
[22:59:51 01/05/2015] @ Eliam : il y a longtemps, oui *serre machinalement la main de Deidre, sans forcer, ferme les yeux un instant* ...en fait c'est surtout que je viens de vous revoir avec votre prince et... que vous vous souvenez, un peu, beaucoup, je ne sais pas, et je vais devoir vous dire adieu a nouveau, bientot... alors je veux juste pas penser a ça, aux conséquence et au reste, pendant quelques heures. je passe trop de temps a me faire du soucis. *rire nerveux*
[23:02:53 01/05/2015] @ Deidre : *son visage se crispe presque douloureusement, tout comme sa main qui serre plus fort celle d'Eliam* ... N'dites pas ça... Ce sera pas un adieu, ce ne sera pas... ... Ce ne sera pas pareil, hein ? *elle baisse le regard sur le sol, suivant machinalement le Duc* ... Vous m'avez raconté plein de trucs, vous vous souvenez ? Sur nos... premières rencontres. Que vous étiez... égoiste, tout ça... Je n'en crois définitivement pas un mot.
[23:15:03 01/05/2015] @ Eliam : ce qui confirme votre amnésie...*commence a marcher lentrement en direction de sa chambre, sans lacher la main de deidre* ..j'étais juste un adolescent idiot, mais j'étais vraiment idiot... et je n'avais pas d'excuses. Et aujourd'hui je suis un adulte idiot, qui fait des conneries, mais de temps en temps j'arrive a aider mon prochain ou a pas trop le décevoir *sourire amusé* ...et puis je vous ai rencontrée, vous m'avez passé un savon je crois, et je vous ai proposer de vous prouver que je n'étais pas comme ça mais, c'était juste pour me donner raison, ou vous donner tort... ou vous plaire... et puis j'ai tellement bien fait semblant que... j'ai fini par ne plus distinguer moi de ce que je voulais vous montrer... et j'ai encore fais des erreurs après ça mais toujours en essayant de bien faire... *la regarde* ...mais aujourd'hui ça sera pareil, soit je fais les choses pour le bien commun, et... tant pis pour moi... soit je fais les choses pour moi et je risque de créer un conflit diplomatique sévère...
[23:15:39 01/05/2015] @ Eliam : ...de briser le coeur de la femme qui m'aime et que j'ai promis d'épouser et...accesoirement de me faire tuer, voir torturer
[23:25:09 01/05/2015] @ Eliam : ( je re dans 10 minutes )
[23:28:10 01/05/2015] @ Deidre : *fronce les sourcils* Il ferait pas ça. ... Le prince. ... Je suis pas celle qu'il aime, même si je suis elle. Je crois pas qu'il me retiendrait si je lui disais ne rien ressentir à son égard. *elle presse sa main libre au niveau de son coeur, le visage tourmenté* ... C'est horrible comme situation. Quoi que nous fassions, il y a toujours quelqu'un qui souffre. ... *murmure* J'ai pas envie que ce soit vous... J'ai pas envie que ce soit lui... Comment j'ai réussi à choisir, la dernièe fois ?
[23:44:44 01/05/2015] @ Eliam : ...vous étiez amoureuse de lui et pas de moi, j'imagine que ça aide *sourire triste, puis plus sérieusement* ...vous êtes la mère de son enfant, vous êtes tout pour lui, si il vous aime, alors vous devez tout être... et je ne peux pas briser ça. comment je fais après pour vivre avec ça. Eliam, duc breton, profite de l'amnésie de son amour perdu pour la séduire a nouveau et l'enlever a son mari et sa fille ! *soupire* ...c'est ça le résultat si je fais les choses pour moi. Et le pire, c'est que malgré ça j'en ai envie, au fond de moi, tellement... est ce que c'est normal de ressentir ça même si on comprend ce que ça implique ? ... et puis vous ne ressentez pas rien a son égard. Vous avez juste oublié, et pas naturellement, on va trouver qui a fait ça et vous rendre votre vie.
[23:51:12 01/05/2015] @ Deidre : *elle lui presse la main de façon réprobatrice* Vous m'avez pas séduite. ... Enfin... Si, mais vous avez rien fait pour. Je suis pas sure que les grands machins à poil roux ça vous branche tant que ça d'habitude. C'est plus venu à votre corps défendant... et vous avez réussi à mettre un... nom là dessus en me voyant en fille. Et uniquement parce que c'est... moi. Si j'ai bien compris. .... *petit rire sans joie* Bien sur que c'est normal. Quand je vous ai volé à votre fiancée, plusieurs fois... malgré l'amour qu'elle a pour vous, celui que vous avez pour elle et celui que Const... le Prince a pour moi... vous croyez que j'ai privilégié quoi, au juste ?
[23:55:48 01/05/2015] @ Eliam : moi, et...je ne sais pas... peut être le moment, l'envie... mais les envies changent, elles sont volatiles, elles... jouent avec nous. Et si la mémoire vous revenais complètement, que vous vous souveniez la a l'instant pourquoi vous aimiez le prince et pourquoi vous n'étiez pas amoureuse de moi, que ce passerai t'il ? l'amour est aussi instable que le reste. On joue aux dés avec le monde réel, tous, en permanence, et ça me rend triste.
[00:20:02 02/05/2015] @ Deidre : C'est pas qu'une envie ! Et l'amour c'est PAS instable ! *la jeune femme parait en être certaine... puis se trouble* Il est vrai que j'ai une vision un peu... courte de la chose. Mais... Tant Constantin que vous m'aimez... enfin. la personne que vous voyez en moi... depuis des années. Non ? ... Donc vous dites des bêtises.
[00:32:08 02/05/2015] @ Eliam : ... pourtant il ne survit pas a une perte de mémoire, il ne réveille pas vos souvenirs lorsque vous voyez constantin. Le souvenir même de votre fille n'as pas plus survécu que celui de votre prénom... malgré l'amour d'une mère. *regard triste* ...l'amour c'est fragile
[00:36:01 02/05/2015] @ Deidre : *elle finit par ôter sa main d'un geste colérique, et ouvre la porte de la chambre où ils viennent d'arriver d'un coup de pied* Vous êtes déprimant. ... Vous voulez quoi ? Qu'on aille sauter du haut d'une tour ? Parce que parti comme ça, c'est ce vers quoi nous tendons, hein ! *elle fait tomberla cape de ses épaules, révélant sa tunique et ses cheveux. Elle cherche du regard la malle annoncée et va l'ouvrir, sortant les robes les unes après les autres de façon désordonnée*
[00:43:45 02/05/2015] @ Eliam : * hausse les sourcils, soupire, avance jusqu'a la porte* ...pardon Deidre... je... quand je me sens coincé je... je vois tout en noir et... je ne devrais pas dire tout ça. *approche doucement et lui pose une main sur la hanche* ...j'aimerais pouvoir m'enfuir avec vous, et ne jamais penser aux conséquences. me conduire comme un salaud une seule fois et arriver a m'en remettre, juste penser a vous et a moi.
[00:48:09 02/05/2015] @ Deidre : *elle s'arrête. Soupire* ... MAis vous pourriez pas. Pas-vrai ? Vous seriez heureux quelques mois... quelques années, peut être. Et puis vous vous rongeriez de l'intérieur comme vous êtes en train de la faire à présent. *Elle recule un peu pour se couler contre lui* J'ai pas envie que vous soyez malheureux comme ça non plus.


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum