Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Août 2014

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Août 2014 le Dim 3 Aoû 2014 - 11:12

[11:24:36 01/08/14] @ Deidre : *Dans la salle des escaliers secondaires , on note un désordre inusité au palais. De nombreux vases sont en effet posés les uns sur les autres en pyramide... devant laquelle se trouverair un petit chariot pourvu d'un coussin. Plus loin, d'autres coussins. Plein. L'ensemble évoque un camp d'entrainement. Ou peut être les prémices d'un gros bordel, c'es en tous cas ce que semble supposer la servante qui rentre, contemple la scène l'air effaré et fuit en criant "que quelqu'un vieeeeenne !". Indifférente, la petite princesse rousse s'assied sur les escaliers. Elle a tout calculé, ça doit marcher. Elle se laisse donc glisser... longtemps, l'escalier est grand... atterit en trombe dans le chariot qui se met à rouler sous l'impact, brise la pyramide de vases dans un fracas de tonnere puis va s'encastrer dans les coussins* ... Pas mal. Mais peut mieux faire. *le ton est dénué d'intonation. Clementis pose une main sur sa joue et la trouve couverte de sang, qu'elle regarde avec un peu de surprise

[11:24:44 01/08/14] @ Deidre : Puis, elle attend*

[11:32:34 01/08/14] @ Constantin : *Il lui faut attendre quelques minutes avant qu'une femme entre en trombe derrière la servante. La garde du corps aux tatouages avance parmi les débris sans guère d'hésitation pour venir relever la petite fille, l'examinant d'un regard froid et essuyant un peu le sang sur sa joue pour distinguer la blessure, sans un mot puis :* "Superficiel, monsieur." *derrière elle s'est avancé dans l'encadrure de la porte l'Empereur en personne, en toge rouge sombre* Bien. Viens avec moi, Clémantis. *se retourne déjà vers les couloirs*

[11:34:09 01/08/14] @ Deidre : (clem presque bébé : http://majmajest.com/blog/wp-content/uploads/visage-petite-fille-rousse-yeux-bleus-fixe-quelque-chose-sur-le-cote.jpg Clem à présent : http://p2.storage.canalblog.com/28/60/800632/83212942_o.jpg )

[11:37:30 01/08/14] @ Deidre : Merci, Jade. *le ton, là encore, est sans intonation particulière. Elle se secoue pour éliminer toute trace de porcelaine de sa robe bien trop grande et suis son grand père sans un mot de plus*

[11:38:46 01/08/14] @ Deidre : *en passant elle fait un signe impérieux de silence à un pouf à pampilles... lequel semble lui répondre par un sifflement agacé*

[11:41:53 01/08/14] @ Constantin : *la conduit jusqu'à un bureau modeste comportant deux chaises longues pour les déjeûner, Justinien prend place sur l'une et tapote la place à côté de lui* Assieds-toi, je te prie.

[11:45:15 01/08/14] @ Deidre : ... *elle semble hésiter à répondre un truc du genre "je préfère rester debout" mais finit par s'asseoir à côté de son grand père. Elle a un "ttt" agacé quand elle s'aperçoit que sa robe est ta^chée de son sang, puis se tourne vers Justinien* Oui, Grand-Père ?

[11:50:51 01/08/14] @ Constantin : Bien. *attends quelques secondes en silence et inspectant sa petite fille du regard, puis reprend d'un ton assez froid* Crois-tu que briser tout ce qui est cassable dans le palais la fera revenir plus vite ?

[11:56:04 01/08/14] @ Deidre : *elle ne s'attendait manifestement pas à une question aussi directe. Ses yeux se remplissent de larmes, mais elle serre les dents, manifestement résolue à ne pas les laisser couler* Elle reviendra plus.

[12:01:05 01/08/14] @ Constantin : Nous ne pouvons le savoir. *ne la dément pourtant pas et continu* Mais tu ne réponds pas à la question, tu penses que ça aide ?

[12:05:37 01/08/14] @ Deidre : ... *elle détourne le regard vers la fenêtre* ... Elle arrivait toujours la première, quand on faisait des bêtises. Pour en cacher une partie. ... Tu sais qu'elle reviendra plus. Les amazones disent que leurs chefs vont se marier avec vous. Elles rient. *colère qui affleure*

[12:08:45 01/08/14] @ Constantin : Elle ne les cachera plus. Et ce n'est pas la peine de faire de plus grosse bêtise pour le vérifier. *amène son bras autour des épaules de la filllette et la rapproche de lui, ton plus doux cette fois* Elles devraient apprendre à ne pas rire et parler avant qu'une affaire soit conclue. Elles risquent la déception. D'accord ?

[12:11:56 01/08/14] @ Deidre : *une larme coule sur sa joue, elle l'essuie* J'ai peur, tu sais. Ca fait longtemps. On sait pas ce qui s'est passé. Elle est peut être partie d'elle même ? PArce qu'elle nous aimait plus ? Et c'est pour ça que Papa fait peur aux gens ? ... Il y en a qui disent qu'il en a eu marre de sa putain, et qu'il l'a faite disparaitre pour prendre une vraie épouse. ... Ca je sais que c'est pas vrai mais c'est... Et ils disent que je suis une bâtarde ! ... Heureusement qu'ils savent pas pour les petits...

[12:19:58 01/08/14] @ Constantin : Heeeeey *soulève la petite fille pour la poser sur ses genoux, parle doucement maintenant* Ta mère vous aime, elle ne serait jamais partie d'elle-même. Ne dis plus jamais ça, ne le pense plus, tu sais que c'est faux. Ton père est... comme toi. Il est triste et comme il ne veut pas le montrer, il fait des bêtises à la place. Ce n'est juste... pas le même genre de bêtises. Laisse les gens parler, ils disent toujours des choses méchantes, mais ils ravaleront ça le jour où tu seras à ma place, d'accord ? *lui essuie la joue* On va finir par trouver ce qui est arrivé, ramener ta maman ici si possible et faire payer les responsables. D'accord ?

[12:29:43 01/08/14] @ Deidre : *le câlin fait lâcher les vannes de l'enfant qui éclate en sanglots pendant de longues minutes. Très rapidement, deux petites formes serpentines sortent des recoins d'ombre pour se faufiler sur les genoux de l'enfant, l'une d'entre elles dardant un regard courroucé sur l'Empereur. Après la crise de larmes, Clementis murmure* Pourquoi ils veulent faire du mal à ma maman ? Elle est gentille, pourtant... ... Et je voudrais qu'on trouve qui l'a faite partir, comme ça on saurait où elle est, non ? *elle caresse doucement les serpenteaux, qui commencent à être d'une belle taille*

[12:37:19 01/08/14] @ Constantin : Chuuut, chut. Là, c'est bien. *l'Empereur serre l'enfant contre lui et la berce doucement, caressant ses cheveux roux sans faire attention aux serpents* On va les trouver, on va trouver pourquoi ils font ça, et on va pouvoir l'a retrouver une fois que ce sera fait, d'accord ?

[12:44:30 01/08/14] @ Deidre : D'accord. ... On peut faire quoi pour aider ? Les jumeaux et moi, on est très forts pour trouver des trucs ! *elle regarde son grand père avec une détermination... franchement inquiétante. Tout le portrait de son père... le potentiel de bordel de sa mère en plus*

[12:48:59 01/08/14] @ Constantin : Pour l'instant, rien du tout. Vous êtes peut-être en danger vous aussi, alors vous restez au palais. Ce que je veux, c'est que lorsque l'on retrouve ta mère, tu sois présentable. Alors plus de bêtise comme ça. *appuie l'index sur la joue tâchée de sang*

[13:03:21 01/08/14] @ Deidre : *faible sourire* Papa me soignera ça sans traces. ... Si je le vois aujourd'hui. ... *chuchote* Ses ailes changent de couleur, Grand Père. Chez les jumeaux, c'est mauvais signe. Elles sont grises. Mon Papa a des ailes toutes blanches d'habitude.

[13:05:46 01/08/14] @ Constantin : Je sais, je sais. *la serre contre lui et dépose un baiser sur son front* Ton père fait de son mieux pour... traverser ça avec vous. Mais ça va aller, vous verrez.

[13:15:17 01/08/14] @ Deidre : ... Tu promets ? *le ton est sérieux*

[13:16:28 01/08/14] @ Constantin : Je te le promets. *la surélève un peu, avec un petit sourire* Mais, tu dois promettre d'être sa ... d'être un peu plus sage, d'accord ?

[13:17:49 01/08/14] @ Deidre : *petit rire, elle enlace son grand père, puis murmure* Ce sera pas bien compliqué, pas vrai ? *avec un moment d'hésitation, les serpentaux viennent se lover sur les genoux de Justinien, le plus petit émettant même un genre de... ronronnement*

[13:19:22 01/08/14] @ Constantin : Je préfère ça. *enlace la petite fille et vient poser une main sur les anneaux des serpenteaux* Vous aussi, sages. J'espère.

[13:30:52 01/08/14] @ Deidre : *difficile de lire les expressions corporelles de serpents... mais ceux là semblent un peu gênés. Clem explique* C'est moi qui les entraine : ils me copient. ... Mais si je deviens plus sage, ils devraient faire pareil aussi non ?

[13:32:29 01/08/14] @ Constantin : J'espère que tu seras un bon exemple alors. *sourit, aux serpents :* Si elle devient pas sage, essayez vous de lui donner l'exemple, d'accord ?

[13:37:39 01/08/14] @ Deidre : Tu es trop malin, Grand-Père. *petit rire, puis soupir* Bon. Du coup... Je devrais être en étude, là... Et vous aussi, les petits. *baiser sur la joue de Justinien* Merci Grand Père...

[13:40:07 01/08/14] @ Constantin : Permission d'arirver en retard. *la serre une dernière contre lui, baiser sur chacun des joues* Travaille bien. *aux serpents* Vous aussi.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Août 2014 le Dim 3 Aoû 2014 - 11:13

[22:17:06 01/08/14] Aphria : *Flânant parmi les étals du marché, la jeune druidesse est là depuis bien une heure et a fait plusieurs fois le tour mais elle semble fascinée par tout ce qu'il lui est possible d'acheter. Elle porte une petite robe verte très sage et un panier bien garni de fruits et de légumes.*

[22:23:07 01/08/14] Alyson : *Alyson, flanquée d'une large robe violette pleine de rubans et d'un chignon arrangé à la va-vite, arrive en trombes près du marché où se trouve sa soeur, passant entre la foule* Pardon, paaaardon... *elle renverse sans le faire exprès le petit panier d'une femme âgée* Rhaa, mais qu'est-ce que ça fait là, ça... oups, excusez-moi ! Mais je dois voir ma soeur, vous comprenez ! *elle s'empresse, toute proche de l'étal où Aphira s'attarde* Fiou, quel monde...

[22:27:02 01/08/14] Jorékinn : *flanant au milieu du marché, jorekinn semble perdu dans ses pensées, portant une simple chemise blanche et marchant pied nu, il se retrouve au dernier moment entre Alyson et l'étalage ou se trouve aphria*

[22:29:10 01/08/14] Aphria : *En entendant les troubles provoqués par sa soeur, la jeune druidesse se retourne dans cette direction et tombe de fait nez à nez avec l'homme.* Oh ! Bonjour monsieur. Excusez-moi, j'ai cru voir. *Elle penche la tête sur le côté pour regarder derrière lui. Alyson peut donc voir un petite tête rousse dépasser de l'obstacle.*

[22:31:56 01/08/14] Alyson : *la tête volant de droite à gauche, elle ne se rend pas compte qu'elle est sur le point d'heurter Jorérkinn planté devant elle, et... fonce en plein sur lui* Aie ! *elle manque de tomber, mais se rattrape sur l'étal* Hé, ho, vous pouvez pas regarder où vous allez ?!

[22:38:50 01/08/14] Jorékinn : *regarde l'une, puis l'autre, puis impact, jorekinn ne sursaute même pas mais regarde Alyson manquer de tomber, haussant un sourcil*... Oups, je marchais sans regarder...*regarde l'une puis l'autre, rit* vous vous ressemblez... Je ne vous ai pas fait mal ? *sourit a Alyson et regarde aphria*... Je risque de me faire crier dessus ?

[22:42:56 01/08/14] Aphria : Oh non, ce n'est rien. *Elle contourne en vitesse l'inconnu pour prendre sa soeur dans ses bras.* Alyson ! *Le ton est joyeux, elle sautille presque en fait.* Tout va bien ? *Puis elle se tourne vers Jorékinn.* Nous sommes sœurs, on se ressemble beaucoup.

[22:47:47 01/08/14] Alyson : *A peine a-t-elle le temps d'entendre la réponse du jeune homme qu'elle se fait enlacer par sa soeur* Wouh ! *elle se laisse prendre dans les bras, complétement interloquée par la situation, puis, son cerveau réalisant ce qui se passe, elle soupire et resserre l'étreinte, apaisée* A... Aphria ! Mon petit ange ! *elle observe enfin Jorékinn, un petit sourire en coin* Est-ce qu'on a idée de se pavaner comme ça *elle parle sur le ton de la plaisanterie*

[22:56:28 01/08/14] Jorékinn : ...sœurs c'est sur *les regarde curieux* mais vous êtes pas exactement les mêmes *sourire a Alyson*... Je suis...rêveur ! Parce qu'il faut rêver quand le peut encore, tant qu'on est..vivant *ton doux, hausse les epaules* je suis pardonné, demoiselles ?

[22:58:11 01/08/14] Aphria : Bien sûr que nous ne sommes pas exactement les même, ça se voit non ? *De là, à part les habits et, pour l'oeil attentif, les tâches de rousseur, il n'y a aucune différence.* Bien sûr monsieur, ce n'est rien. *Elle l'observe d'un air curieux.* Vous êtes ?

[23:01:34 01/08/14] Alyson : Arrête Aphria, on échangerais nos vêtements personne ne ferait la différence ! *elle rit doucement* Ce serait drôle n'empêche... *elle s'en retourne vers Jorékinn* Ouais, qu'est-ce qu'en pense le jeune homme...?

[23:11:56 01/08/14] Aphria : *Après discussion avec l'homme, les deux soeurs s'éloignent un peu pour trouver un coin éloigné de la foule et discuter tranquillement.* Tout va bien alors ? Comment ça se passe ?

[23:17:11 01/08/14] Alyson : *elle se pose au bord d'une petite fontaine et respire l'air cristallin* Tout va très bien, je commence à connaître de plus en plus de monde, et à me mettre mes "collègues" dans la poche ! *elle affiche un air fier* Et toi, quoi de beau ?

[23:19:33 01/08/14] Aphria : Tu te fais des connaissances au village ? *Elle sourit et prend une grande inspiration à la question.* J'ai rencontré... ! *Elle baisse la voix en se rendant compte qu'elle parlait fort.* ...la reine. C'était génial ! *A la façon dont elle a joint ses mains ensembles et qu'elle trépigne sur le bord de la fontaine, elle est excitée comme une puce.*

[23:20:53 01/08/14] Howahkan : * De l'autre coté du marché, une clameur s'élève et des applaudissements fleurent dans l'air. Le peau-rouge descendant pour aller visiter le marché fait un veritabe bain de boucle, très aimé des villageois à qui dit-on, il procure miracles et soins quotidiens. Sur son epaule, un grand corbeau aux yeux intelligents croâsse et quitte son proprietaire pour aller s'envoer au dessus de lui. Malgré la foule sollicitant l'attention de l'alchimiste, ce dernier divague dans ses pensées en se dirigeant au hasard, un sourire poli aux lèvres en ecartant doucement les badauds d'un revers de main douce. Ses longs cheveux de jais se balancant contre son manteau de cuir, l'homme se dirige visiblement vers un étal à boisson. *

[23:21:13 01/08/14] Howahkan : bain de foule *

[23:25:31 01/08/14] Alyson : Oh oui, des habitués, des nouveaux aussi... tout plein de monde ! *elle semble très excitée elle aussi, et plus encore lorsqu'elle entend sa soeur parler de sa rencontre avec la reine* Qu... hein ?! C'est pas vrai ! Espèce de sale veinarde ! Elle est belle, comme on le raconte ? *elle prend Aphria par les bras et l'entraîne pour exécuter une espèce de petite danse. Elle tourne soudain la tête vers les acclamations de la foule* Tiens, il doit se passer quelque chose...

[23:28:58 01/08/14] Aphria : *Un peu surprise que la question de sa soeur porte sur la beauté de la reine, la jeune druidesse ne répond qu'après leur petite danse.* Eh bien, oui, elle est belle mais... Elle est super douée aussi ! Elle peut suivre ce que je fais aux nodes sans bouger, elle connais super bien et elle a une énergie magique incroyable, c'est... C'est fou ! *Un peu perdue dans ses propres paroles, elle met du temps à se tourner dans la direction des vivats.* Ah oui, tiens. On devrait aller voir. *Elle entraîne sa soeur avec elle.*

[23:41:08 01/08/14] Howahkan : * S'accoudant au comptoir de la taverne extérieure, l'amerindien commande de l'hydromel et tends une piece de monnaie au tavernier, qui lui refuse avec un sourire respectueux. Les gens d'ovations quant à eux, s'approchent timidement et posent milles questions au médecin de la reine. Quand vat-elle, et pourquoi ces eclairs dans le ciel, et quand reviendra t-il s'occuper des pauvres, et pourquoi ne fait-il pas de tour de passe passe pour amuser les enfants ce soir... Howahkan force un sourire las et se passe une main sur le visage, se retournant à demi avec une voix qui est la sienne, douce et soupirante * ... S'ilvouplait, de grâce. Je vous promets d'être entièrement vôtre demain matin, mes amis. * Les badauds découragés mais assagis par les paroles étrangement apaisantes du chaman, s'eloignent en hochant la tête à l'unisson, coutumier de ce genre de réponses en cette fin de semaine. *

[23:41:30 01/08/14] Howahkan : comment va t-elle *

[23:48:27 01/08/14] Alyson : *elle se laisse entraîner par sa soeur, un peu agacée d'avoir affaire une fois de plus à la foule, sans toutefois le laisser savoir. Elle continue sur le ton de la conversation* Ah, des filles de la taverne m'ont raconté toutes sortes de choses sur elle... mais tu seras la première à me parler de ses pouvoirs. Comment ça s'est passé ? Tu lui a montré ton "talent" j'imagine, comment est-ce qu'elle a réagit ? Elle t'a confié des choses, dis-moi dis-moi dis-moi !

[23:52:11 01/08/14] Aphria : *Aphria fend la foule jusqu'à se rendre compte que celle-ci se disperse, elle s'arrête au calme, proche de la taverne extérieure.* Eh bien, nous avons parlé des nodes, je lui ai montré quelque chose qu'elle ne connaissait pas encore apparemment. Un petit tour de Wenda. *La jeune femme n'en est pas peu fier apparemment.* Oui, elle l'a vu. Elle a dit que je me sous-estimais et que j'avais plus de potentiel, tu sais ? Pour devenir quelque chose de.. plus gros.

[23:56:04 01/08/14] Howahkan : * Howahkan, juste de dos aux deux soeurs, embranche la dernière phrase d'Aphria * ... Et sa Majesté à raison, votre potentiel est bien plus gros qu'il n'y parait. Il est déja très présent ce potentiel, pour qu'elle vous ai retenu à son attention... * l'indien jette un coup d'oeil à Alyson et Aphria * ... Mais j'ai l'impression de donner mon avis à deux magnifiques reflets du sujet.

[00:02:33 02/08/14] Alyson : *Alyson s'apprête à répondre à sa jumelle au moment où Howahkan lui coupe l'herbe sous le pied. Elle sursaute, puis acquiesce d'un hochement de tête* T'entend un peu ? Même les parfaits inconnus croient en toi ! Moi je n'ai jamais douté, et je suis tellement fière de toi ! *elle lui donne une légère tape amicale sur l'épaule, puis se retourne ensuite vers l'indien avec curiosité* C'est toi la cause de tout ce remue-ménage ? *en désignant d'un geste large la foule qui s'empresse autour de lui - le tutoiement est instinctif*

[00:04:57 02/08/14] Aphria : *Elle sursaute à la même seconde et quasiment de la même façon que sa soeur, et se retourne avec un sourire gêné.* Euh, merci monsieur. *Un peu intimidé par l'inconnu, elle se rassure en voyant la réaction de sa jumelle et demande poliment.* Vous connaissez bien la reine ?

[00:11:33 02/08/14] Howahkan : * Regardant Alyson un instant, il rit avec gène devant son franc-parler * Et bien toi, tu n'y va pas par quatres chemin. Charmant... Aphria c'est ca ? * se tourne vers la concerné * Non, je ne connais pas vraiment la reine, c'est un luxe que seul le dernier étage de la citadelle peut s'offrir. Mais je vous rassure mes chères, je travaille à mieux la connaitre pour mieux m'en occuper. En cela il fallait tôt ou tard que nous nous rencontrions, Aphria. * grand sourire -de-beau-gosse-exotique- *

[00:14:24 02/08/14] @ Deidre : *de l'intérieur de la taverne surgit un mince jeune homme roux aux yeux tourmentés. Son allure implique clairement une surconsommation d'alcool, et c'est naturellement que son regard est attiré par le trio exotique. Il lance à une serveuse* Ca y est, he vois double et le monsieur à la peau dorée n'est que moitié, c'est ça ?

[00:16:19 02/08/14] Alyson : Wouhouuu... Aphria, tu veux que je vous laisse ma chambre pour cette nuit ? *elle tape encore une fois sur l'épaule de sa soeur, cette fois avec une ironie très claire. Elle s'esclaffe de rire en ajoutant tout de suite après* Ne t'inquiète pas, je plaisante ! *elle se retourne alors au moment où Random sort de la taverne* Oh, notre frère jumeau ! *elle rit de plus belle*

[00:19:36 02/08/14] Aphria : Ah oui ? *Elle a un rire gêné, ne sachant pas trop sur quel pied danser.* Pourquoi aurais-je besoin d'une chambre Alyson, j'ai la mienne ? *Elle est tiré d'affaire par l'interruption du jeune homme et rit avec sa soeur.* Oh non, vous ne voyez pas double, nous sommes jumelles. Je suis Aphria. *Elle ajoute à l'intention de Random comme d'Howakhan.* Et voici ma soeur Alyson.

[00:22:23 02/08/14] Alyson : (Erlina*)

[00:25:46 02/08/14] Howahkan : Notre..."frère" hein ? * L'alchimiste semble sonder des yeux l'âme du jeune homme d'un regard, au moment son corbeau posé sur une poutre en hauteur s'esclaffe une réplique incompréhensible. Le corbeau vient-il de dire une phrase ? L'indien coule un regard pensif longuement sur le rouquin, puis bois une longue gorgée d'hydromel, ses yeux rougies par l'absobtion quotidienne de substance mystiques se mélant au début d'ivresse. * Aaaaah... Aphria et Erlina, magnifiques, magnifiques... * Continue de boire, le chaman indien coule toujours un regard indéchiffrable pour Random. Le corbeau au dessus cesse de s'agiter et fixe également le rouquin. Oui oui. *

[00:26:06 02/08/14] Howahkan : au moment même *

[00:34:51 02/08/14] @ Deidre : C'est un peu décevant... Et tout à fait satisfaisant. 3 beautés pour le prix de deux. *il s'incline* Random, pour vous servir... fugitivement. *a la serveuse* A boire pour moi, mes soeurs, et le monsieur à l'oiseau bavard. *il s'avance, titubant un peu* Belle journée n'est il pas ?

[00:44:16 02/08/14] Alyson : *elle jette un coup d'oeil intrigué au corbeau et sourit à la proposition de Random* Aaarf.. *elle se mordille la lèvre* J'aurais vraiment aimé, mais moi j'ai pas tout mon temps... il va falloir qu'on reporte ça, dans *elle appuie sur le mot* "ma" taverne ! *elle s'éloigne de quelques pas pour parler au général* Venez quand vous voulez ! C'est celle de l'autre côté du marché, sur la droite. Je t'y retrouve quand tu veux, mon frère, et toi aussi, l'homme-corbeau, vous n'avez qu'à y demanderez Erlina *elle leur lance un clin d'oeil mutin* Et toi, Aphria, je te revois très bientôt *elle la serre dans ses bras*

[00:47:23 02/08/14] Aphria : Oh, c'est dommage. *Elle serre sa soeur contre elle et l'embrasse sur les deux joues. Puis elle se retourne vers Random et l'homme-oiseau.* Oui, belle journée. Vous allez bien monsieur ?

[00:54:25 02/08/14] Howahkan : * Finissant son godet, l'alchimiste perd un peu de son panache pour un visage plus pensif et posé * Oooooh, ouiiii... Plutôt bien, même si ce fût une bien étrange semaine, de celles ou vous croyez à certaines choses, qui ne sont en fait que des leurres. * Puis, il eclate d'un rire désabusé et dissonnant. * Il faut que j'aille aux putains. C'est bientôt l'heure. * soupir, se redresse avec un geste pour les deux * Au plaisir de vous revoir, et pas pour de vilains bobos j'éspère.

[00:56:52 02/08/14] @ Deidre : *perplexe* Il y a une heure pour aller au bordel ? C'est confondant. *il suit Erlina du regard, et esquisse un sourire pour Howakan* Au plaisir. *regard en coin pour la jumelle restante* ... Et vous aussi, vous allez m'abandonner ?

[00:59:50 02/08/14] Aphria : Oh, au revoir monsieur. *Elle suit Howakhan du regard et semble se rendre compte d'une grosse erreur.* J'ai oublié de demander son nom ! *Elle revient à Random.* Oh non monsieur, je ne voulais pas... *Elle s'approche de la serveuse et demande très poliment ce qu'il y a sur la carte des boissons.*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Août 2014 le Lun 4 Aoû 2014 - 11:38

[18:42:51 03/08/14] Howahkan : * Marchant à pas lents dans le couloir, peau-rouge porte un sac à son epaule qui n'est pas pour une fois, sa besace habituelle de medecin. S'arrétant au niveau de la porte des quartiers du champion de la reine, il soupir et prends une longue inspiration avant de frapper à la porte, ses refermant un instant, las. *

[18:43:06 03/08/14] Howahkan : ses yeux se refermant *

[18:59:49 03/08/14] @ Leomyd : *leomyd ouvre la porte un peu trop brusquement, regardant sans vraiment de réaction le médecin, l'air très fatigué, le tour des yeux rougis*... Oh, bonjour.. Doc *s'ecarte pour l'inviter a entrer* vous êtes la pour caelin ? *le ton est douloureux mais contrôlé*

[19:04:01 03/08/14] Howahkan : * Avec assez de retenu pour ne pas apréhender de parler au champion, il déglutit et acquièsce pour entrer, las bras ballants, la voix balbutiante *.... Je suis navré messire. Nous... Nous avons retrouvé son corps dans la forêt, sous un tas de feuille. * Evite de croiser le regard du gaulois, sa voix se perdant en gène et regrets * ... Les vampires ont dit la vérité.

[19:16:32 03/08/14] @ Leomyd : *presque imperceptiblement le chevalier serre les poings a s'en blanchir les jointure, baissant la tête*... Elle...*retenant ses larmes le chevalier semble avoir du mal a continuer et se passe une main sur le visage, tournant presque le dos a howakhan* ...d'accord... *va sans un mot remplir deux verres de vins, sans rien dire non plus en venant en tendre un au médecin avant de se laisser dans un fauteuil, las*...je me mettrais bien en colère... Mais vous y êtes pour rien et vous ne devez pas me voir comme ça *soupire douloureux, boit, ses doigts pressant le verre*...ça fait chier *juron en gaulois*

[19:32:52 03/08/14] Howahkan : * Prenant febrilement le verre de vin en main, il le remercie d'un hochement de tête, voix douce * ... Ce n'est pas moi qui vous jugerais monsieur. Je ne fais que peu cas des apparences. * Va pour s'assoir en face de lui, tournant le verre entre ses mains * ... Son corps était... Meconnaissable... Les... Les stryges sont des créatures inhumaines. Nous y sommes allés avec maitre Garth, il à emmené son corps en terre picte, au nord. Il n'a pas tenu à ce qu'on l'accompagne et il m'a chargé de dire à la reine et à vous même qu'il reviendra dans trois jours. * inspire, buvant *

[19:40:19 03/08/14] @ Leomyd : *crissement de métal lorsque le chevalier serre un peut plus le verre*... D'accord... Je... Comprend qu'il veuille été seul *soupire, assez une main sur son visage*... Comment on a pu passer a côté de ça ? *boit*

[19:43:56 03/08/14] Howahkan : * Secouant la tête * ... Je tiens à m'excuser, moi je n'y ai vu que du feu... Alors qu'elle était sous mon nez tout ce temps. Aucun signe étrange... Et plaider l'amnésie, très intélligent de la part de cette vampire. * froncant les sourcils * Comment à t-elle pu déjouer autant de personnes aux dons magiques résidant dans ce chateau. * Relevant les yeux, grimacant * Pardonnez-moi messire, je ne peux m'empécher d'être impressionné, moi qui croyait être à la pointe.

[19:47:23 03/08/14] @ Leomyd : ...ne vous inquiétez pas, je sais reconnaître le talent même chez les enfoirés *amer* si elle n'étais pas si forte je l'aurais tuée, elle, et ses amis, et leur chiens...*regard de colère dans le vide, boit, regarde le médecin*... Croyez bien que... J'en ai toujours l'intention

[20:06:56 03/08/14] Howahkan : * Il hoche vivement de la tête, convaincu * Tout homme de paix que je suis, je ne veux pas autre chose que veng... justice soit rendu contre ces monstres. * Marque une pause * J'aurais aimé obtenir des informations à l'aide du corps de notre amie, c'est ce que font les medecins... Cela aurait pu nous en apprendre plus sur notre ennemi. Mais... le maitre ne m'y à pas autorisé, j'ai bien cru qu'il allait me trancher la tête. * frissonne * Enfin... Avez-vous besoin de quoi que ce soit, messire ?

[20:12:58 03/08/14] @ Leomyd : ...on trouvera des informations ailleurs... Je ne peux rien contre eux mais en 10 ans ici je me suis fais quelques connaissances utiles... *boit, reflechit* ..j'ai tout ce qui me faut doc, pas besoin de potions, pas besoin de tisanes... Je vais me débrouiller *pâle sourire*... Merci de venir me dire tout ça vous même.

[20:18:37 03/08/14] Howahkan : * Se levant * C'est tout naturel monseigneur, entres nous c'est moi qui vous remercie... De la reine ou du maitre d'armes, vous êtes d'entres les trois celui qui est le plus receptif à mes funestes nouvelles. * Sourire triste * reposant le verre vide sur la table *

[20:22:06 03/08/14] @ Leomyd : ...je serait moins réceptif quand vous serez sorti, alors ne traînez pas sans le couloir... *sourire nerveux, lui tend la main*... Prenez soin de vous, et si vous savez des choses sur les daces, repassez me voir

[20:25:38 03/08/14] Howahkan : Je sais monsieur, et le medecin vous dira de ne pas hésiter à lâcher vos nerfs, parfois ca à du bon. * Au moment ou le chevalier tends la main, le doc ouvre sa besace et en sort un objet qu'il pose dans la main du gaulois, inclinant lentement la tête * ... La dague de Caelin, seigneur Garth à tenu à vous la léguer. Faites en bon usage... * s'incline * ... Ce sont ces mots, messire. * Se dirige vers la porte *


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Août 2014 le Lun 4 Aoû 2014 - 11:40

[20:40:08 03/08/14] @ William : *devant la porte de l'alchimiste, un jeune homme attend adossé au mur, hésitant manifestement à frapper à la porte, il lève la main une fois, puis deux, puis commence à tourner les talons*

[20:45:00 03/08/14] Howahkan : J'arrive, j'arrive- ! * Au bout du couloir, le peau-rouge trottine hâtivement vers l'homme * J'nai pas pour habitude de laisser vide mon cabinet ! * le souffle court, préocuppé, ralentissant devant lui et constatant l'inconnu * ... Nous n'avions pas rendez-vous, c'est pour une consultation, ou pour un message ? Nan, vous avez pas de courrier dans les mains, j'veux dire euh, dans LA main, Ahah ! Ah.... * se râcle la gorge *

[20:48:51 03/08/14] Howahkan : * J'veux dire euh, non pas que vous ayez une tête de pigeon-voyageur hein ! Ahah, ah... *

[20:52:19 03/08/14] @ William : *se retourne vers l'homme et hausse un sourcil curieux* Bonjour. C'est pour une consultation oui. On m'a dit que ... Vous pourriez faire quelque chose pour ça. *fait quelques pas pour montrer son boitillement*

[20:54:55 03/08/14] Howahkan : Mmmh.... Entrez et baissez votre pantalon, il faut que je tâte. * ouvre la porte et l'invite à entrer. Sitôt la porte ouverte une avalanche d'odeur d'herbe-qui-fait-rigoler se répands dans le couloir *

[21:00:11 03/08/14] @ William : *fronce les sourcils mais entre sans faire de commentaires, il baisse son froc sans discuter pour dévoiler deux jambes couvertes de cicatrices plus ou moins profondes laissées par de nombreux objets différents* C'est la droite qui pose un problème. *un trou circulaire à peine cicatrisé trône au centre de sa hanche*
[21:21:30 03/08/14] Howahkan : * Mettant un genou à terre, le medecin pose ses deux mains sur le genoux. * ... Fracture osseuse, ou bien rupture des ligaments, mmh... Cela vous fait-il mal quand j'appui, ou bien au contraire ne ressentez-vous rien, ou pas grand chose ? * se relever la tête, observant la jambe sous toute ses coutures *

[21:21:52 03/08/14] Howahkan : la hanche * pas le genoux ( pardon )

[21:24:05 03/08/14] @ William : Presque rien. Enfin rien de spécial quoi, ça fait pas mal. *ne bouge pas d'un poil, un peu nerveux* C'est vieux

[21:34:20 03/08/14] Howahkan : Vieux de combien de temps ? Et pouvez vous courir ? Si oui, à quelle allure. * se relève enfin, et va pour aller ouvrir un grimoire derrière lui. En face d'eux, la fenêtre ouverte acceuille l'arrivée d'un majestueux corbeau, qui se pose et croâsse un " Bonjour !" *

[21:36:04 03/08/14] @ William : De la guerre donc plus d'un an. Je ne peux pas courir. *tourne un regard sombre vers l'oiseau et murmure entre ses dents* 'lut

[21:41:22 03/08/14] Howahkan : * Soupirant sans plus faire attention à son animal de compagnie, Howahkan feuillete assiduement le livre et le referme d'un bloc * ... Un an, cela fais trop de temps, votre jambe à déja constitué sa nouvelle condition. La medecine ne peux rien pour vous... En revanche, l'alchimie peut vous aider, mais je doute que vous soyez d'accord avec les procédés que cela implique, comme la plupart des patients. * lève les yeux au ciel *

[21:45:42 03/08/14] @ William : L'alchimie ? *hausse de nouveau un sourcil, remettant tranquillement ses chausses* Quels procédés ?

[21:51:36 03/08/14] Howahkan : Rhabillez-vous, mon ami. * agite la main * C'est à dire que je devrais procéder à une transmutation, c'est à dure une fusion materielle et chimique d'une matière pour une autre, et cela en combinant des élements de la science et de la magie ... * croisant les bras * En clair, il me faudrait soit une petite partie de votre corps dont vous ayez moins besoin que votre jambe, ou bien alors l'exact semblable de ce que demande votre jambe, avec des gènes commun. M'voyez ? * fini par sourire *

[21:53:49 03/08/14] @ William : *a déjà terminé de se rhabiller et écoute avec attention l'alchimiste, même s'il fronce les sourcils un peu plus à chaque mot* Non, je ne vois pas. Vous pouvez parler clairement ?

[21:56:56 03/08/14] Howahkan : * Inspirant * M'faudrait un bout de jambe, cher monsieur. Le don d'un soldat devant en tout les cas se faire amputer, pour pas gâcher, ou bien un membe de votre famille de votre âge.... Ou bien... D'un gars qui vous ressemble, qu'il ai le choix ou non d'vous donner sa hanche. * grand sourire *

[21:58:59 03/08/14] @ William : Hein ? *écarquille les yeux* Euh ouais ... non merci. Pas envie de perdre un bout de jambe pour reboucher un autre, c'est gentil. *se dirige déjà vers la porte*

[22:00:34 03/08/14] Howahkan : A votre guise monsieur, j'avais oui dire qu'un chasseur qui ne pouvait pas courir faisait un très mauvais chasseur, malheureusement. * range son livre en fredonnant *

[22:03:02 03/08/14] @ William : *la main sur la poignée de la porte, il se retourne avec un sourire mauvais* Eh bah je sais pas quel genre de chasseur vous avez côtoyée, mais ça devait être des bonnes grosses buses.

[22:16:59 03/08/14] Howahkan : Du genre à pouvoir être autre chose qu'une baliste sur pied, une proie ca se traque des lieues durant, non ? Je vous fais confiance, vous connaissez votre metier. * sourire simple * Je vous souhaite une bonne soirée, cher monsieur.

[22:21:36 03/08/14] @ William : Oui, laissez la chasse à ceux qui savent la pratiquer. Je ne viens pas vous expliquer comment couper des jambes. Bonne soirée. *claque la porte derrière lui et jure quelque chose à propos d'un chateau de merde, dans sa barbe naissante*

[22:24:23 03/08/14] Howahkan : * Soupirant, grimacant quand la porte se claque. * Ces celtes de sacrés brutes. * allume sa pipe, regardant son corbeau * ... Tu vois Mugo ? Les gens ne sont pas encore prêts pour mon art. * regarde pensivement la porte, tirant une bouffée, les yeux déja rougis par le plaisir coupable des herbes. *


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Août 2014 le Lun 4 Aoû 2014 - 11:43

[21:07:40 03/08/14] Morgause : *quittant son bureau dévasté, la Reine se déplace dans les couloirs, sur son passage, les tentures volent et les armures s'effondrent. Elle descend longtemps, jusqu'aux salles d'entrainement, dont elle appuie la porte. Ceci fait, elle vérifie que nul n'est présent... puis subitement les flambeaux s'éteignent alors que l'air se charge d'ozone. Elle se déplace dans un grésillement d'étincelles et se place face aux mannequins d'entrainement. Soudain, surgis de nulle part, des éclairs gros comme un bras d'enfant frappent les mannequins, les réduisant en cendres... et continuant à frapper quand même. L'odeur est irrespirable, et la lumière presque insupportable*

[21:25:26 03/08/14] Morgause : *la reine ne semble pas s'apercevoir de son existence et continue sans qu'il puisse apercevoir de changement dans l'intensité ou la rapidité des éclairs*

[21:31:32 03/08/14] Morgause : *avec un cri de Banshee, Morgause se retourne... et semble stupéfaite de la présence de son compagnon. Elle baisse lentement ses mains en serres, et les éclairs diminuent d'intensité, sans cesser*

[21:33:11 03/08/14] Rilath : *pose ses deux mains sur les epaules de la reine* morgause... J'ai... Senti de la magie... Je me suis inquiété.. *semble soucieux* qu'est ce qu'il y a ?

[21:39:46 03/08/14] Morgause : J'ai été... trompée. Non seulement on a tué *bzing !* quelqu'un qui était sous ma protection, et vice-versa... Mais en plus l'ennemi était à ma main *broum !* et je n'ai rien vu. Nul d'entre nous n'a rien vu ! *flash aveuglant* Ni les magiciens, ni les créatures magiques, personne ! *et hop, plus de table*

[22:07:05 03/08/14] Rilath : *la regarde, semble réfléchir* vous parlez de ce qu'y est arrivé a caelin ? La jeune femme... Que c'est t'il vraiment passé je... J'ai compris qu'elle était morte mais le reste ...

[00:32:38 04/08/14] Morgause : On l'a tuée alors même qu'elle me sauvait la vie puis une face a pris son apparence pour venir... Faire quelque chose ici. Quoi ? Pas me tuer ou tuer Garth, mais peut être voler des choses ou... Favoriser des trahisons, que sais-je ! *nouvelles explosions ozonees* C'est un rime odieux qui ne restera pas impuni... Et c'est un camouflet pour lequel leurs sales corps décatis brûleront jusqu'au matin. ... Il faudra des morts pour me calmer, Rilath. Et j'ai peu de temps : l'Empereur du Monde n'est patient que jusqu'à un certain point. *elle se durcit contre le jeune homme* Je les veux morts.... Pour de bon. *une flamme inquiétante s'est allumée dans les yeux ardoise*

[00:43:06 04/08/14] Rilath : ...*la serre contre lui, rassurant, sursautant a peiné lors des explosions*... Si ça se tue en tapant alors vous me dites qui je dois tuer... *ne semble ni effrayé, ni perturbé*... Même si ils doivent être puissants, pour avoir réussit a tromper votre magie, et toutes les magies du château... L'odorat des lycans... Tout ça

[00:54:54 04/08/14] Morgause : Oh oui... *elle s serre contre lui* Nous les trouverons. Et là, il y aura de quoi frapper pour tous : hommes de bien, druides et sorciers, lycans et echidnae... Je vous jure que ces résidus de tombeaux brûleront bientôt tous en enfer. ... Et il faut commencer vite. Garth poursuivra la chose... Et quand nous reviendrons... Ce sera un carnage.

[00:56:07 04/08/14] Rilath : *hoche la tête * mais le temps du voyage ? Qui veillera ?

[00:59:40 04/08/14] Morgause : Garth est suffisamment furieux pour les effrayer.. Et Leomyd est tellement attristé qu'il sera deux fois plus efficace. ... Les éclaireurs sont là... Ne manquent que les serpentes leur générale, Siobhan et moi. Ils tiendront.

[01:05:03 04/08/14] Rilath : ...sans magie ? Sans les lycans ? J'ai combattu les daces... Pendant la guerre... Ils sont tous très forts, ils peuvent tuer les lycans les moins forts... Et les humains comme si c'était des nouveaux nés *lui passe les mains dans le dos, toujours contre elle*

[01:05:28 04/08/14] Rilath : - lycans + serpentes*

[01:08:14 04/08/14] Morgause : Les lycans restent. Le clan Fianna a virtuellement accepté le concept. *sourire froid* Et les druides d'Adellice peuvent faire agir les arbres et les plantes

[01:10:23 04/08/14] Rilath : *semble réfléchir*... Ça me paraît mince mais... Je suis du genre inquiet... Comme ça concerne votre royaume, vous... *l'embrasse*... Vous pensez qu'ils peuvent me tuer ?

[01:19:09 04/08/14] Morgause : Personne ne peut, sauf si vous le voulez vraiment . ... Mais il est hors de question de tenter l'expérience. *elle fronce les sourcils* Me suis je bien faite comprendre ?

[01:22:28 04/08/14] Rilath : ...et vous auriez sacrifié autant pour que je reste... Prudent ? *rire nerveux, réaction plutôt inhabituelle* .. Je dois.. Vous protéger et plus ces créatures aurons la liberté de se réunir de... Faire des trucs démoniaques ou je ne sais quoi... Plus vous serez en danger *la regarde* comment ça marche tout ça ? Je suis invincible mais on sait pas trop ? *soupire* je me sens inutile...

[01:26:30 04/08/14] Morgause : *inquiete, elle le devisage* J'ai... Fait ce... choix pour vous pour vous protéger, pas pour vous transformer en un super soldat! *elle semble en pleine lutte interieure* Mais... si cela vous pèse nous pourrions faire des... tests. Pour voir si... Ça fonctionne. Et a quel degré.

[01:29:38 04/08/14] Rilath : ...un soldat qui ne peut pas mourir est un super soldat... Même si on ne veut pas qu'il le soit... *recule de quelques pas, la lâchant* ...une de ses épées ça ferait un bon teste *designe une épée au sol, tombée a côté de son râtelier détruit*

[01:33:53 04/08/14] Morgause : *la reine blêmit... Puis hoche la tête.* Je... Serai là. Pour... Au cas où... *elle se tait, en proie à une vive terreur*

[01:34:46 04/08/14] Rilath : *lui sourit* je sais...*retire sa tunique, hausse les epaules*.. J'ai pas beaucoup de tuniques... Autant ne pas abîmer celle la

[01:37:10 04/08/14] Morgause : *elle suit les événements sans mot dire, puis tente d'en rire* Je note la réclamation .

[01:38:35 04/08/14] Rilath : Merci *rassurant*... J'ai survécu a pire non ? Je... Alors vous visez pas le cœur hein... Parçe que si ça marche pas... C'est la merde

[01:40:49 04/08/14] Morgause : ... Je vais devoir le faire ? Non ! Je ne veux pas... Plus lever la main sur vous... ... En coinçant l'épée dans une anfractuosité ?


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Août 2014 le Lun 4 Aoû 2014 - 11:45

[21:55:51 03/08/14] @ Constantin : *assis dans son bureau, l'Empereur romain est en train de signer un certain nombre de traité concernant l'arrivée prochaine de plusieurs dizaines de navires étrangers dans les ports de Byzance, la ville est déjà en effervescence alors que peu sont déjà arrivés*

[21:58:07 03/08/14] Penthésilée : *Les Amazones sont dans la place, elles, depuis un bon moment ; d'ailleurs, la reine Penthésilée, accompagnée de sa fille, fait demander audience.*

[22:02:13 03/08/14] @ Constantin : *relève le nez de ses papiers avec un soupir* Faites entrer. *avant qu'elle n'arrive, il s'active à ranger un peu tout ce qui traîne pour les acceuillir souriant et le bureau vide*

[22:10:33 03/08/14] Penthésilée : *Souriante, elle l'est aussi, la fière méditerranéenne qui entre d'un pas conquérant, sa fille plus jeune sur les talons. Une révérence fluide, qui ne traduit guère de crainte.* Votre impériale majesté.

[22:12:17 03/08/14] Cassiopée : *La jeune Cassiopée suit en effet sa mère de près, d'un pas beaucoup plus léger mais qui ne démontre pas le moindre signe de crainte. Elle s'incline poliment devant l'homme.* Votre Majesté.

[22:14:12 03/08/14] @ Constantin : *son regard bleuté passe de l'une à l'autre, très calme* Reine Penthésilée, Princesse Cassiopée. Que me vaut l'honneur de votre visite ? *à son expression : il a déjà une petite idée*

[22:18:35 03/08/14] Penthésilée : *sourire entendu* Nous souhaitions aborder avec vous deux questions, si vous le permettez. *ne semble pas gênée de rester debout.* Je crains de vous ennuyer encore une fois avec la succession impériale. *air innocent* Oh, et nous étions curieuses d'en savoir plus sur la délégation de Bretagne.

[22:25:18 03/08/14] Cassiopée : Oui, nous n'avons plus de nouvelles depuis un moment. *Elle reste silencieuse assez longtemps pour qu'on doute de ce dont elle parle* Quand arrivent-ils ? *Elle rajoute aussi, après quelques secondes.* Pour la succession, il n'y aurait pas de question à se poser si vos femmes pouvaient hériter.

[22:29:15 03/08/14] @ Constantin : *constatant que cela ne sera pas réglé tout de suite, l'empereur désigne aux invités deux chaises à disposition face au bureau* Mais installez-vous, si nous devons discuter. *croise les mains sur son bureau* Je tiens à vous rassurer, la délégation bretonne devrait arriver sous peu. Elle croise actuellement dans la Mare Nostrum. Quant à la succession ... *se tourne avec un petit sourire vers la jeune princesse* C'est une solution qui est évoqué. Je suis sûr que la Princesse Clémantis ferait une bonne héritière. *coup d'oeil à Penthésilée pour surveiller sa réaction*

[22:35:01 03/08/14] Penthésilée : *Penthésilée s'assoit confortablement puis rit de bon coeur.* Si votre empire pouvait tolérer le règne des femmes, je serais la première à m'en réjouir, Majesté. La petite Clémantis a du potentiel. *geste désinvolte de la main* Mais comme ça ne semble guère probable, vous nous pardonnerez d'avancer nos pions. *pose son menton dans sa main et décoche un regard suave à l'empereur.* Ai-je déjà mentionné que je suis encore en âge de donner de beaux enfants à votre majesté ? *si la suggestion ne semble pas outrageusement sérieuse, l'Amazone surveille cependant la réaction de l'empereur.*

[22:38:40 03/08/14] Cassiopée : *La jeune amazone a écouté sa mère avec un sourire de plus en plus grand, elle éclate de rire à son tour mais se garde bien de faire la moindre remarque. Puis, elle ajoute en prenant un ton sérieux et un air grave.* Et qu'en est-il des recherches de la princesse Deidre. Tout le monde est très inquiet.

[22:43:45 03/08/14] @ Constantin : *petit sourrie à la Reine* Je crois vous l'avoir entendu mentionné une ou deux fois. Cependant, autant que j'apprécie cette généreuse offre, elle ne réglerait pas le problème de la succession, mon fils aura sûrement un fils d'ici-là. Des frères ne feraient que lui compliquer la tâche *ton de la plaisanterie qu'il perd en se tournant vers la plus jeune* Les recherches avançent, nous ne perdons pas espoir, je vous remercie de votre compassion. Et je vous assure que je vous transmettrai les nouvelles dès que nous en aurons.

[22:50:27 03/08/14] Penthésilée : *soupir dramatique* Hélas. Il va me falloir trouver d'autres arguments pour gagner votre cœur, alors ? *Le flirt semble établi de longue date dans la relation de l'empereur et de l'Amazone, sans prêter à conséquence. Elle se renfrogne un peu à la mention de Deidre.* Un petit bout de femme adorable. Sa disparition nous ouvre des perspectives, d'accord. Mais si elle était retrouvée, nous en serions sincèrement heureuses. *n'a pas l'air de plaisanter, cette fois.* Oh, une dernière question au sujet de la délégation bretonne... J'ai entendu dire que la serpente serait du voyage ? *a l'air d'avoir mordu dans un citron, rien que de faire référence à Melior.*

[22:55:17 03/08/14] Cassiopée : *La jeune femme sourit et lève les yeux au ciel sans faire de commentaire sur le flirt des vieux. Elle ne réagit qu'à la mention de la serpente où elle sert les dents à son tour.* Un plein bateau, paraît-il.

[22:57:37 03/08/14] @ Constantin : *sourire en coin à la Reine amazone* Je ne doute pas que vous reviendrez bientôt avec une malle d'arguments, je les attends toujours avec impatience *soupir qu'il ne cherche pas à dissimuler lorsqu'elles mentionnent les serpentes* Elles seront présentes oui, dont Dame Melior en sa qualité de générale de la Reine Morgause. Je peux bien sûr compter sur vous pour qu'aucune ombre de vieille querelle ne viennent planer sur ma ville, n'est-ce pas ? *le ton s'est un peu durci sur la fin mais l'Empereur affiche toujours le même sourire calme*

[22:59:59 03/08/14] Penthésilée : *serre les dents* Bien entendu. Tant que nous ne serons pas provoquées. *pour la première fois, se tourne vers sa fille, attendant qu'elle s'exprime.* N'est-ce pas, ma toute belle ?

[23:03:29 03/08/14] Cassiopée : *Cassiopée se tourne vers sa mère, puis vers l'empereur avec un sourire joyeux.* Bien sûr que non. Il n'y a aucune raison, ce sera l'occasion de noyer ses querelles dans les joies de la fête... Si les serpentes se tiennent bien.

[23:06:35 03/08/14] @ Constantin : C'est ce que je pensais. *avec un ton toujours calme, il reprend un parchemin et commence à le parcourir des yeux, signe que l'entretien se termine pour lui, mais après un soupir il ajoute à voix plus basse* Mesdames. Mon fils est adulte, marié et responsable. Je ne suis plus le seul à gérer la ligne de succession, vous me comprenez ?

[23:11:18 03/08/14] Penthésilée : *sourire compréhensif* Bien entendu, nous vous comprenons. *le sourire se fait taquin* Et je vous rassure, nous faisons AUSSI le siège de Constantin. *se lève souplement, puis s'incline.* Merci de nous avoir accordé du temps, Majesté.

[23:13:36 03/08/14] Cassiopée : Oui. *Elle se lève en suivant le mouvement de sa mère et reprend très sérieusement.* Le pauvre homme a besoin de soutien avec tout ce qui arrive. *Elle s'incline.* Votre Majesté, merci pour votre temps.

[23:16:47 03/08/14] @ Constantin : C'est tout naturel *se lève lui aussi pour une légère révérence* Bonne soirée, mesdames.

[23:25:31 03/08/14] Penthésilée : *Une fois dans le couloir, Penthésilée se penche vers sa fille sans cesser d'avancer à grands pas :* Alors, qu'est-ce que tu en penses ?

[23:27:08 03/08/14] Cassiopée : Je ne comprends pas. *La jeune femme tourne la tête autour d'elle pour vérifier que personne d'autre ne peut entendre puis sourit à sa mère.* Je veux dire, pour Constantin pourquoi pas. C'est encore récent mais... *Elle prend une voix plus basse.* ...pour lui. Qu'est-ce qu'il attends ?

[23:36:44 03/08/14] Penthésilée : *hausse nonchalamment les épaules* Il n'y a pas d'urgence, au fond. Le prince est encore jeune, et toutes proportions gardées, l'empereur aussi. Ce qui me chiffonne... C'est que Morgause est veuve. Et la sorcière est jeune, elle aussi. *sourire mi-figue, mi-raisin* Tu choisirais qui, entre une fière princesse guerrière habituée à commander aux mâles, et une magicienne qui a supporté stoïquement sa brute de mari tant d'années ? Du point de vue de Justinien, évidemment.

[23:39:42 03/08/14] Cassiopée : Morgause ? *Elle semble envisager ce nom là pour la première fois.* Eh bien... la princesse guerrière. Il a déjà obtenu d'elle tout ce qu'il voulait non ? Et puis, elle n'est peut-être pas intéressée. *Elle baisse les yeux un instant.* Mais on ne sait pas à quel point il s'intéresse à la magie.

[23:47:38 03/08/14] Penthésilée : *se tapote la lèvre de l'index* Sa venue, juste après la disparition de la princesse impériale, me semble une coïncidence un peu grosse... Et bien sûr, elle se fait accompagner de la Vipère en chef ! Je sens que je ne vais pas l'apprécier, la reine de Bretagne. *ses doigts frémissent comme pour saisir un arc absent*

[23:51:07 03/08/14] Cassiopée : Elle vient parce qu'elle a été invité non ? *La jeune femme sourit.* La jalousie t'aveuglerait maman ? *Elle se fend d'un petit rire amusé.* Bah, la vipère a décidé qu'elle aimait la Bretagne, elle ne causera plus de souci

[23:54:06 03/08/14] Penthésilée : *rit de bon coeur* Oui, c'est ça. J'ai peur qu'elle me vole le beau Justinien. *plus sérieuse* Je me le demande... Il est vrai que depuis qu'elle a signé cet accord avec Byzance, plus aucune de ses venimeuses sujettes n'est venue faire de raid à nos frontières. Peut-être qu'elles se sont amendées pour de bon... Je l'espère, en tout cas.

[23:58:14 03/08/14] Cassiopée : En tout cas pour l'instant, elles ont le temps après tout. Elles peuvent bluffer. *Elle sourit puis reprend un ton sérieux au bout de quelques pas.* J'ai du mal avec le prince Constantin, il tenait à son petit bout de femme.

[00:02:48 04/08/14] Penthésilée : *soupire* Oui, je sais. Ca prendra du temps, et nous n'en avons pas autant que les serpentes. Mais tu progresses, non ? Vous êtes presque amis, maintenant. Il faut dire que tu as de l'empathie... Contrairement à moi.

[00:07:58 04/08/14] Cassiopée : *Elle hausse les épaules, affichant une moue dubitative.* Difficile à dire. Il est très... froid. Mais il n'a pas l'air de me détester alors c'est déjà ça. Je suis sûre que tu ne manque pas d'empathie maman.
[00:12:10 04/08/14] Penthésilée : *moue sceptique* Je ne sais pas. J'ai du mal à comprendre toutes ces fadaises qu'on appelle l'amour. Et toi ? Ça te parle ?

[00:13:19 04/08/14] Cassiopée : Un peu. Je suppose ? *Elle hausse de nouveau les épaules mais avec un petit sourire cette fois-ci.* C'est être très attaché à quelqu'un, simplement. Peut-être plus qu'avec un membre de la famille ou une amante.

[00:24:06 04/08/14] Penthésilée : *moue d'ignorance* Il semblerait. En tout cas, c'est fou ce que ça a l'air de compliquer la vie ! Je m'en passe très bien. Que veux-tu faire, maintenant ? Chevaucher un peu, ou aller voir Constantin ?

[00:26:20 04/08/14] Cassiopée : Chevaucher ! *Elle sourit de toutes ses dents.* Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'aller le voir si peu de temps après son père.

[00:28:20 04/08/14] Penthésilée : *grand sourire* Tu as raison ! Et puis, je n'ai pas vu Pieds-Ailés depuis au moins... douze heures. *C'est sa jument, sans doute...*

[00:30:04 04/08/14] Cassiopée : C'est bien trop long ! *Elle accélère sensiblement le pas et prend le chemin qui doit mener aux écuries.*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Août 2014 le Lun 11 Aoû 2014 - 19:18

[00:24:06 04/08/14] Penthésilée : *moue d'ignorance* Il semblerait. En tout cas, c'est fou ce que ça a l'air de compliquer la vie ! Je m'en passe très bien. Que veux-tu faire, maintenant ? Chevaucher un peu, ou aller voir Constantin ?
[00:24:54 04/08/14] Rilath : [22:07:05 03/08/14] Rilath : *la regarde, semble réfléchir* vous parlez de ce qu'y est arrivé a caelin ? La jeune femme... Que c'est t'il vraiment passé je... J'ai compris qu'elle était morte mais le reste ...
[00:26:20 04/08/14] Cassiopée : Chevaucher ! *Elle sourit de toutes ses dents.* Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'aller le voir si peu de temps après son père.
[00:28:20 04/08/14] Penthésilée : *grand sourire* Tu as raison ! Et puis, je n'ai pas vu Pieds-Ailés depuis au moins... douze heures. *C'est sa jument, sans doute...*
[00:30:04 04/08/14] Cassiopée : C'est bien trop long ! *Elle accélère sensiblement le pas et prend le chemin qui doit mener aux écuries.*
[00:32:38 04/08/14] Morgause : On l'a tuée alors même qu'elle me sauvait la vie puis une face a pris son apparence pour venir... Faire quelque chose ici. Quoi ? Pas me tuer ou tuer Garth, mais peut être voler des choses ou... Favoriser des trahisons, que sais-je ! *nouvelles explosions ozonees* C'est un rime odieux qui ne restera pas impuni... Et c'est un camouflet pour lequel leurs sales corps décatis brûleront jusqu'au matin. ... Il faudra des morts pour me calmer, Rilath. Et j'ai peu de temps : l'Empereur du Monde n'est patient que jusqu'à un certain point. *elle se durcit contre le jeune homme* Je les veux morts.... Pour de bon. *une flamme inquiétante s'est allumée dans les yeux ardoise*
[00:43:06 04/08/14] Rilath : ...*la serre contre lui, rassurant, sursautant a peiné lors des explosions*... Si ça se tue en tapant alors vous me dites qui je dois tuer... *ne semble ni effrayé, ni perturbé*... Même si ils doivent être puissants, pour avoir réussit a tromper votre magie, et toutes les magies du château... L'odorat des lycans... Tout ça
[00:54:54 04/08/14] Morgause : Oh oui... *elle s serre contre lui* Nous les trouverons. Et là, il y aura de quoi frapper pour tous : hommes de bien, druides et sorciers, lycans et echidnae... Je vous jure que ces résidus de tombeaux brûleront bientôt tous en enfer. ... Et il faut commencer vite. Garth poursuivra la chose... Et quand nous reviendrons... Ce sera un carnage.
[00:56:07 04/08/14] Rilath : *hoche la tête * mais le temps du voyage ? Qui veillera ?
[00:59:40 04/08/14] Morgause : Garth est suffisamment furieux pour les effrayer.. Et Leomyd est tellement attristé qu'il sera deux fois plus efficace. ... Les éclaireurs sont là... Ne manquent que les serpentes leur générale, Siobhan et moi. Ils tiendront.
[01:05:03 04/08/14] Rilath : ...sans magie ? Sans les lycans ? J'ai combattu les daces... Pendant la guerre... Ils sont tous très forts, ils peuvent tuer les lycans les moins forts... Et les humains comme si c'était des nouveaux nés *lui passe les mains dans le dos, toujours contre elle*
[01:05:28 04/08/14] Rilath : - lycans + serpentes*
[01:08:14 04/08/14] Morgause : Les lycans restent. Le clan Fianna a virtuellement accepté le concept. *sourire froid* Et les druides d'Adellice peuvent faire agir les arbres et les plantes
[01:10:23 04/08/14] Rilath : *semble réfléchir*... Ça me paraît mince mais... Je suis du genre inquiet... Comme ça concerne votre royaume, vous... *l'embrasse*... Vous pensez qu'ils peuvent me tuer ?
[01:19:09 04/08/14] Morgause : Personne ne peut, sauf si vous le voulez vraiment . ... Mais il est hors de question de tenter l'expérience. *elle fronce les sourcils* Me suis je bien faite comprendre ?
[01:22:28 04/08/14] Rilath : ...et vous auriez sacrifié autant pour que je reste... Prudent ? *rire nerveux, réaction plutôt inhabituelle* .. Je dois.. Vous protéger et plus ces créatures aurons la liberté de se réunir de... Faire des trucs démoniaques ou je ne sais quoi... Plus vous serez en danger *la regarde* comment ça marche tout ça ? Je suis invincible mais on sait pas trop ? *soupire* je me sens inutile...
[01:26:30 04/08/14] Morgause : *inquiete, elle le devisage* J'ai... Fait ce... choix pour vous pour vous protéger, pas pour vous transformer en un super soldat! *elle semble en pleine lutte interieure* Mais... si cela vous pèse nous pourrions faire des... tests. Pour voir si... Ça fonctionne. Et a quel degré.
[01:29:38 04/08/14] Rilath : ...un soldat qui ne peut pas mourir est un super soldat... Même si on ne veut pas qu'il le soit... *recule de quelques pas, la lâchant* ...une de ses épées ça ferait un bon teste *designe une épée au sol, tombée a côté de son râtelier détruit*
[01:33:53 04/08/14] Morgause : *la reine blêmit... Puis hoche la tête.* Je... Serai là. Pour... Au cas où... *elle se tait, en proie à une vive terreur*
[01:34:46 04/08/14] Rilath : *lui sourit* je sais...*retire sa tunique, hausse les epaules*.. J'ai pas beaucoup de tuniques... Autant ne pas abîmer celle la
[01:37:10 04/08/14] Morgause : *elle suit les événements sans mot dire, puis tente d'en rire* Je note la réclamation .
[01:38:35 04/08/14] Rilath : Merci *rassurant*... J'ai survécu a pire non ? Je... Alors vous visez pas le cœur hein... Parçe que si ça marche pas... C'est la merde
[01:40:49 04/08/14] Morgause : ... Je vais devoir le faire ? Non ! Je ne veux pas... Plus lever la main sur vous... ... En coinçant l'épée dans une anfractuosité ?


[21:01:13 07/08/14] Capitaine Noun : *Le port d'Hengstone est en pleine agitation, les navires qui vont être envoyés à Byzance sont tous prêts à partir, y compris le Rê qui n'attends plus que ses hôtes pour faire voile vers la mer. Noun est donc naturellement posé sur la rambarde et attend le convoi royal pour donner l'ordre.*

[22:02:04 08/08/14] Aphria : *La jeune druidesse est installée à une petite table d'une taverne bien connue dans le village. Devant elle un verre de lait à peine entamé. Aphria surveille du regard une des "serveuses" qui travaillent ici et qui, à première vue, est sa copie conforme.*
[22:05:02 08/08/14] Calliopé : *La porte s'entrouvre à peine sur une silhouette menue. Malgré les vêtements masculins en cuir et la poitrine modeste, on voit bien que c'est une fille : cheveux lisses et noirs chatouillant ses reins, yeux émeraude scintillant sous la frange, gestes fluides. Très à l'aise, même si elle met quelques clients mal à l'aise, la garçonne va passer commande au comptoir puis se choisit une table vide près de celle d'Aphria.* Hé, mais c'est la renarde ! Bonsoir.
[23:32:55 08/08/14] Aphria : *Elle relève soudainement le nez en entendant Calliopée et se retourne sur sa chaise.* Bonjour ! Désolée, je ne vous ai pas vu arriver. Vous allez bien ? *La jeune druidesse sourit poliment, avachie sur le dossier de sa chaise pour faire face à la lycane. Elle porte une large veste verte et des chausses pour garçon de la même couleur dont le bas est crotté.*
[23:39:03 08/08/14] Calliopé : *se penche vers Aphria, sourcils froncés ; semble avoir du mal à rester immobile sur sa chaise.* Moi, très bien. Mais vous ? Vous aviez l'air absorbée dans vos pensées. *La serveuse apporte une chope de cervoise et Calliopé lève le nez vers elle, puis s'interrompt au milieu d'un merci.* Hé, vous avez vu ? La fille, là, c'est votre sosie !
[23:42:34 08/08/14] Aphria : Oh, je vais bien. *Elle tâtonne sur sa table pour prendre le verre de lait et l'amener à ses lèvres, puis sourit et suit le regard de Calliopée* C'est ma soeur, elle travaille ici.
[23:45:05 08/08/14] Calliopé : Ah, tout s'explique. Vraie jumelle, non ? *suit Alyson du regard puis vide la moitié de sa chope en une gorgée.* Fait chaud, ici ! Ou bien c'est moi.

[21:37:54 09/08/14] Alyson : *Alyson, accoutrée comme à son habitude d'une tenue assez excentrique, les cheveux coiffés d'un chignon placé à la va-vite, émerge doucement de la ville pour s'engouffrer à l'intérieur de la forêt. Ses pas sont plus assurés que d'habitude, elle semble savoir où elle va. Elle s'enfonce de plus en plus profondément, le ciel de moins en moins visible, les arbres de plus en plus hauts, si bien que l'obscurité lui fait perdre un peu son assurance* Aphria ? ... mince, qu'est-ce que je fais...
[21:40:39 09/08/14] Freiya : *Alertée par le son d'une voix humaine, une silhouette se rapproche en toute discrétion de la jeune femme. Ce n'est qu'un pas à côté d'Alyson que Freiya se décide à se montrer en sortant de l'ombre d'un arbre. La lycane porte une armure de cuir bouilli et son arc est accroché dans son dos, ainsi que son carquois. Elle a un sourire vaguement amusé.* Bonjour. On est perdue ?
[21:43:50 09/08/14] Alyson : Oh ! *s'attendant à voir sa soeur, Alyson se retourne, un sourire aux lèvres, mais le sourire se transforme en moue horrifiée lorsqu'elle s'aperçoit qu'elle fait face à une inconnue. Elle a un bref mouvement de recul* N-non, non, pas du tout... *sa voix affirme pourtant tout le contraire*
[21:48:08 09/08/14] Freiya : *La lycane se fend d'un plus grand sourire encore.* Vraiment ? On dirait pourtant. Flippez pas, je mords pas. D'habitude.
[21:51:31 09/08/14] Alyson : *Elle ouvre de grands yeux mi-effrayés, mi-surpris* D'ha... d'habitude ? *elle observe ses vêtements avec attention, tentant de faire un lien* Tu es une voisine d'Aphria ?
[21:53:07 09/08/14] Freiya : *Elle fronce un peu les sourcils en entendant ce nom, mais finit par hausser les épaules.* Ca me dit rien. Elle vit où, cette Aphria ?
[21:57:54 09/08/14] Alyson : Arf... *elle ne cache pas sa déception, persuadée qu'elle l'aurait conduite à sa soeur sans avoir à devoir lui avouer s'être perdue* Elle vit ici, dans cette forêt... nous nous sommes données rendez-vous... *elle se redresse soudain pour retirer les feuilles et toiles d'araignées agrippés dans ses fanfreluches totalement hors de propos avec le lieu de rdv* Bien sûr, je sais que c'est pas le meilleur endroit pour ça, mais la dernière fois c'est elle qui s'est déplacée en ville, faut faire moitié-moitié, tu vois... heu, vous voyez.
[22:00:18 09/08/14] Freiya : En forêt ? *Cette fois-ci, la lycane tilte, mais elle attend qu'Alyson ait finit de parler pour répondre.* Oui, je vois. Ce serait pas la re...*Freiya s'interrompt et regarde la jeune femme de haut en bas, elle se rend compte qu'elle a faillit dire une bêtise.* ...la jeune rousse dont Siobhan m'a parlé ?
[22:05:25 09/08/14] Alyson : Je ne sais pas qui est Siobhan, mais si tu parles de jeune rousse, je pense que tu es sur la bonne voie : nous sommes jumelles. *elle n'a pas fait attention à la petite bourde de Freiya* Vous avez au moins une connaissance commune, alors !
[22:07:38 09/08/14] Freiya : Ah, des jumelles. *Elle sourit de nouveau, puis réfléchit anormalement longtemps pour finalement se pencher un peu sur Alyson.* Elle aime les renards, ta jumelle ?
[22:12:07 09/08/14] Alyson : *elle sourit pour la première fois* Oh, ça oui ! C'est son animal totem. Elle a toujours vécu dans la forêt, contrairement à moi. *le sourire devient un peu gêné*
[22:13:50 09/08/14] Freiya : Bon. Alors je crois qu'on parle de la même. *Elle se détend visiblement, puis tend la main vers la jeune femme.* Au fait, je suis Freiya.
[22:19:26 09/08/14] Alyson : *son sourire redevient large et elle tend sa main avec entrain* Je suis Erlina. Je travaille à Hengstone depuis quelques semaines. Tu es une changeforme ?
[22:21:42 09/08/14] Freiya : Enchantée Erlina. *Elle serre la main tendue avec force mais reste raisonnable. Un peu surprise par la question directe, elle ne répond qu'après une seconde.* Oui, je suis une lycane.
[22:25:24 09/08/14] Alyson : Ma soeur m'a parlé de cette faculté. Il paraît que vous êtes un certain nombre ici, elle était toute excitée de vous rencontrer. *ses yeux pétilles et son visage se fait charmeur - par habitude*
[22:28:01 09/08/14] Freiya : On est quelques uns oui. Elle est changeforme aussi mais différente, n'est-ce pas ? *Soudain prise d'un doute, elle penche la tête jusqu'à quelques centimètres du cou d'Erlina et renifle un peu.* Tu ne sens pas trop le renard toi.
[22:31:50 09/08/14] Alyson : Si tu as l'occasion de la rencontrer, je te laisse la surprise. *elle pose un regard interrogateur sur la jeune lycane qui la renifle, puis éclate de rire* Non, je dois certainement sentir le vin ou la bière ! Ou bien, plus ragoutant, l'odeur d'homme en rut !
[22:34:53 09/08/14] Freiya : Ragoûtant, ragoûtant... Faut voir hein. *Elle éclate de rire, puis se recule en redevenant sérieuse.* Tu es changeforme toi ?
[22:38:45 09/08/14] Alyson : Pas du tout. Je n'ai pas eu l'occasion d'aller très souvent en forêt, ni même de me renseigner sur le sujet. *elle hésite, puis soupire* Je suis habituée aux endroits clos, je sors peu. Et je crois bien m'être perdue, tout compte fait ! *elle se mord un ongle en dodelinant des hanches comme une petite fille*
[22:40:27 09/08/14] Freiya : *La lycane pouffe de rire.* Ah, c'est ce que je pensais alors. Je peux sûrement pas retrouver l'odeur de ta soeur dans la forêt, mais je peux te ramener au village. Si tu veux bien sûr.
[22:43:41 09/08/14] Alyson : Mmh... *elle hésite, les yeux scrutant les alentours avec une expression d'avidité, comme si elle était sûre qu'Aphria allait apparaître sous ses yeux à l'instant même, puis se tourne vers Freiya* Je suppose que j'ai pas trop le choix si je veux rentrer à temps. *elle joint les mains* Je te remercie de m'aider !
[22:45:00 09/08/14] Freiya : On peut aussi chercher hein. Vous aviez un lieu précis de rendez-vous ? *Elle hausse les épaules aux remerciements.* C'est normal.
[22:47:13 09/08/14] Alyson : *elle réfléchit, les sourcils plissés* Elle habite une clairière, sur la gauche après le sentier principal.
[22:48:32 09/08/14] Freiya : *La lycane hausse un sourcil à la localisation totalement imprécise de l'endroit.* On va essayer. *Elle éclate de rire et prend la direction dans laquelle est venue Erlina.* Ca devrait être moins profondément dans la forêt.
[22:54:31 09/08/14] Alyson : Oui sans doute, j'ai dû m'avancer trop vite sans faire attention... Je suis tête en l'air, parfois ! *elle rit à sa propre bêtise et avance derrière Freiya, ses bras retroussant sa robe pour éviter qu'elle ne se salisse* Pas trop vite, hein ! J'ai pas l'habitude !
[22:56:45 09/08/14] Freiya : Excuse moi. *Elle ralentit un peu le pas, puis se retourne pour observer de nouveau la robe à fanfreluches.* Tu veux que je te porte ?
[23:07:01 09/08/14] Alyson : Oh, heu... tu es sûre ? *ses mains s'entortillent dans la robe, puis elle s'approche de la lycane pour se laisser porter*
[23:09:06 09/08/14] Freiya : Ca ne me dérange pas. *Elle sourit et se rapproche de la jeune femme. Avec une étonnante délicatesse, elle passe un bras dans son dos puis se penche pour placer l'autre sous les genoux d'Erlina. Elle soulève ensuite la jeune femme dans ses bras, comme si elle ne pesait rien.* On est bon ?
[23:12:30 09/08/14] Alyson : *elle se laisse faire, totalement en confiance, et s'agrippe au cou de Freiya* Oui ! On dirait que tu as fait ça toute ta vie ! Mince, je ne sais pas pourquoi, mais je me sens... toute bizarre avec toi... bizarre dans le sens... je sais pas... tu es rassurante.
[23:15:18 09/08/14] Freiya : Vraiment ? *Elle pouffe de rire mais son ton n'a rien de moqueur.* Je suis flatté. Le plus souvent les humains sont mal à l'aise avec nous, enfin pas toujours mais... tu vois. *Elle reprend donc sa marche en se rapprochant de la lisière, les arbres deviennent moins haut et elle retrouve le sentier.*
[23:18:14 09/08/14] Alyson : Ce doit être l'influence de ma soeur... je ne dois pas ressentir votre différence comme les autres. J'en sais trop rien. *elles arrivent sur le sentier* Ah ! Je reconnais l'endroit ! Tu peux me déposer ici !
[23:19:29 09/08/14] Freiya : Sûrement oui. *Elle s'arrête au milieu du sentier et adresse une moue déçue et amusée à Erlina.* Oh déjà ? Dommage. *Elle dépose quand même poliment la jeune femme.*
[23:22:59 09/08/14] Alyson : *voyant l'air déçu de sa compagne de route, elle change soudain de ton, plus malicieux* Hé oui, une fois qu'on a goûté à mon corps de quelque manière que ce soit, le temps passe anormalement vite, tu n'échappes pas à la règle. *elle descend* Mais la rareté fait le moment plus intense. On aura l'occasion de se revoir, toutes les trois, peut-être !
[23:36:19 09/08/14] Freiya : *La lycane éclate de rire.* Bien sûr, on se reverra sûrement dans le coin. *Elle fait ensuite un petit clin d'oeil et ajoute.* Sinon, tu crèche où au village ?
[23:39:34 09/08/14] Alyson : *elle répond au clin d'oeil avec une langue à demie tirée* J’officie à la taverne La Pierre Levée. La clientèle est plutôt masculine, je préfère te prévenir !
[23:41:38 09/08/14] Freiya : Oh oui, je connais la taverne. *Elle se souvient soudain de quelque chose et regarde la jeune femme d'un oeil nouveau.* Je vois la clientèle. Je passerai peut-être, à l'occasion. *Elle sourit de toutes ses dents.*
[23:45:37 09/08/14] Alyson : Ah, tu connais ! Si tu es tentée de boire un verre. Ou plus. Voire, tu peux inviter un ami, si tu veux. Les prétextes ne manquent pas. *elle lui fait signe de la main* Merci ! Bonne fin de journée !
[23:47:06 09/08/14] Freiya : *Elle pouffe de rire.* Je vais y réfléchir, mais boire un verre semble un bon début. *Freiya commence à s'éloigner et lui renvoi son signe de la main.* Bonne journée.



[20:11:16 10/08/14] Capitaine Noun : *Le port d'Hengstone est en pleine agitation, les navires qui vont être envoyés à Byzance sont tous prêts à partir, y compris le Rê qui n'attends plus que ses hôtes pour faire voile vers la mer. Noun est donc naturellement posé sur la rambarde et attend le convoi royal pour donner l'ordre.*
[20:16:27 10/08/14] Morgause : *un lolng cortège arrive du château, avec en tête la Reine et sa garde rapprochée. Morgause a sa tête des mauvais jours, et elle mène le cheval quasi jusqu'à la passerelle. Elle consent ensuite à descendre et à embarquer. Elle se dirige ensuite droit sur Noun; roide comme la Justice qui aurait mal digéré un truc*
[20:19:53 10/08/14] Capitaine Noun : Votre Majesté. *Le capitaine s'incline poliment et tend les bras vers le passage qui mène à la soute, correctement aménagé.* Nous serons prêt à partir à votre ordre quand tout le monde sera à bord. *Le ton de Noun est étonnamment professionnel.
[20:25:12 10/08/14] Morgause : *elle hoche sèchement la tête* Très bien. Elle se tourne vers un jeune homme brun et sérieux qui la suit de près. Son regard s'adoucit un peu, mais sa voix reste cassante* Rilath, occupez vous de disposer les hommes. Capitaine, prévenez moi dès que tout le monde aura embarqué, je vous prie. *elle se dirige vers la soute. Quand elle disparait, le monde pousse un soupir collectif de soulagement*
[20:27:48 10/08/14] Capitaine Noun : *Noun suit la reine du regard mais ne bouge pas de son poste, il attend qu'elle ait disparu pour hurler.* Allez au travail tout le monde, préparez les voiles. *Puis, au reste du cortège.* Si vous pouviez presser le pas.

[20:54:30 10/08/14] Morgause : *la reine arrache brusquement sa coiffe une fois dans la cabine, puis commence à arpenter la petite pièce, sans rien voir autour d'elle, furieuse*
[20:58:00 10/08/14] Capitaine Noun : *Le capitaine descend une dizaine de minutes plus tard, alors qu'on entend dans tous le navire le tumulte des gens qui s'installent dans leur cabine. Il vient frapper à celle de Morgause.*
[21:03:58 10/08/14] Morgause : Entrez ! *elle n'interrompt ses aller et retours que pour prendre une respiration et essayer d'avoir l'air froide et détachée plutôt que très en colère*
[21:21:57 10/08/14] Capitaine Noun : *Le capitaine entre donc mais ne fait que deux pas dans la salle.* Nous sommes prêts, tout le monde est à bord, il ne nous reste qu'à partir.
[21:27:10 10/08/14] Morgause : Très bien capitaine. *elle se tourne vers lui* Partons alors. ... Que faut il savoir pour... la vie à bord d'un navire ? Des endroits où ne pas aller ? *elle semble tenter de se concentrer sur autre chose que ce qui la perturbe*
[21:31:00 10/08/14] Capitaine Noun : Je donne l'ordre tout de suite madame. *Il se recule de quelques pas pour appeler un matelot et faire transmettre l'ordre du départ.* A priori non, votre Majesté. Faites tout de même attention sur le pont les jours de grandes agitations, il ne faudrait pas qu'un de mes matelots vous percutent.

[21:35:50 10/08/14] Morgause : D'accord. ... Autre chose ? Les repas ? ... Non ? *elle s'appuie sur le petit bureau qui orne un coin de la pièce, souffle*
[21:38:40 10/08/14] Capitaine Noun : Deux repas par jour. Midi et soir. On peut vous faire servir quelque chose le matin bien sûr mais ce sera en fonction des possibilités des matelots. *Il penche un peu la tête.* Vous êtes préoccupée.
[21:41:38 10/08/14] Morgause : Mes gens s'occuperont de me trouver de quoi me sustenter le matin. Je mange assez peu, de toutes manières. ... Je ne suis pas préoccupée, je suis furieuse ! ... *elle se détourne pour regarder par l'écoutille* ... et triste, aussi.

[21:43:13 10/08/14] Capitaine Noun : J'ai entendu ce qui était arrivé. *Il se rapproche à pas prudents.* Enfin pas tout bien sûr mais je sais pour la petite. *Sa gorge se serre.* Je suis désolé.
[21:47:47 10/08/14] Morgause : *regard peu amène qui s'adouçit quand elle perçoit la sincérité de Noun* ... Ce n'est pas votre faute. ... C'est la mienne, en fait. ... Et savoir que j'ai côtoyé cette usurpatrice ça me...
[21:49:42 10/08/14] Capitaine Noun : Je ne vois pas pourquoi ce serait votre faute, Majesté. Si elle a trompé tout le monde. *Il s'approche encore.* Qu'a-t-elle fait, dans le château ?
elle m'a sauvé dans l'affolement du combat. ... C'est à cause de moi qu'elle est morte, et c'est moi qui ai fait entrer l'ennemi dans mon château. ... Ce qu'elle a fait ? Rien. Approché tout le monde en disant qu'elle voulait sortir du château. ... Et c'est tout.
[21:58:29 10/08/14] Capitaine Noun : Ah. Bon... C'est déjà ça. Elle aurait put tenter de tuer quelqu'un. *Après une seconde de silence, le pirate ajoute.* Peut-être essayait-elle de vous enrager ?
[22:13:17 10/08/14] Morgause : De me rendre dingue ? ... Hé bien c'est réussi. Sans même parler de Garth qui est à demi fou. ... Peut être le but était de le déstabiliser lui, éventuellement. Mais il aurait été plus simple de simplement éliminer la petite et de lui faire savoir. ... C'est tordu, comme plan.
[22:15:51 10/08/14] Capitaine Noun : *Le capitaine hausse les épaules et tente un trait d'humour du bout des lèvres.* Ils sont peut-être juste cons. Avec un peu de chance...
[22:22:26 10/08/14] Morgause : ... J'aimerais vous croire. Je redoute... Je ne sais même plus ce que je redoute... *elle pose les deux mains sur son visage. D'une autre, on pourrait supposer qu'elle va pleurer*
[22:24:58 10/08/14] Capitaine Noun : *Le capitaine approche encore d'un pas, il tend le bras mais hésite.* Ca ira votre Majesté. Vous laissez la Bretagne entre de bonnes mains, et vous n'avez rien à vous reprocher avant.
[22:48:34 10/08/14] Morgause : ... *elle ne répond pas tout de suite, et quand elle le fait c'est en se détournant* Ca... C'est à moi d'en décider, et comme le dit ma réputation... Je ne suis pas quelqu'un de très... accessible à la pitié.
[22:52:06 10/08/14] Capitaine Noun : Votre Majesté. Vous ne saviez pas, personne ne pouvait le savoir. Vous ne devez pas vous en vouloir pour cela. Enfin... *Il baisse la main et se tait.*
[22:59:31 10/08/14] Morgause : Enfin ? .... *elle le regarde en fronçant les sourcils*
[23:01:46 10/08/14] Capitaine Noun : Ce n'est que mon avis, bien sûr. Je ne voudrais pas vous accabler, d'autant que je ne suis sans doute pas le premier à vous le dire. *Il s'incline humblement.*
[23:04:55 10/08/14] Morgause : ... Vous êtes gentil, capitaine. C'est... relativement rare, dans les cours. Je ne sens pas chez vous de... subtile flagornerie à laquelle il faille chercher un second sens. ... *tentative de sourire* C'est assez nouveau.
[23:06:59 10/08/14] Capitaine Noun : Je suis un gars de la mer, votre Majesté. La subtilité, ce n'est pas pour moi. *Il ajoute avec un sourire.* Et je suis toujours sans voix face à vous, je fais déjà beaucoup d'effort là.
[23:11:00 10/08/14] Morgause : Pardon ? *elle écarquille les yeux... puis semble penser comprendre* ... Vous... plaisantez, c'est ça ?
[23:12:02 10/08/14] @ Leomyd : *le champion passe près des terrain d'entraînement, semblant chercher quelque chose sans grande conviction. en tenue de fonction il n'est cependant pas très en forme, plutôt pale et fatigué, restant néanmoins impassible devant les gardes et le serviteurs qu'il peut croiser*
[23:13:27 10/08/14] Capitaine Noun : Bien sûr Majesté. Je plaisante. *Il lui sourit.* Vous savez que je suis intarissable avec vous, et j'essaye toujours de vous redonner le sourire.
[23:15:04 10/08/14] Florimel : *en off, une voix fraiche et gentiment autoritaire* Il est hors de question que qui que ce soit tape qui que ce soit avec un arc dans MA classe ! Vous risquez d'abîmer les arcs ! Donc, vous deux, vous allez tout ranger pendant que les autres vont pouvoir aller manger. ... Et ce n'est pas la peine de bouder. ... Si, il restera à manger. ... Si si. Allez, je vous aide un peu. *quand il s'approche, il peu voir la jeune fille rousse en train de récupérer les flèches tirées pendant le cours avec deux chenapans... dont son fils*
[23:19:10 10/08/14] Morgause : Et ça fonctionne. *elle tend une main pour saisir l'une de celles de Noun. Le capitaine peut sentir quelque chose effleurer son esprit, sans peser. Ca lui laisse une impression de b ien -être*
[23:19:31 10/08/14] @ Leomyd : *hausse un sourcil, semble prendre quelque seconde pour conserver son calme de façade et approche p, hésitant, la voix... Peu assurée*.. Hadrian a fait un bêtise ? *le chevalier jette un regard a son fils, tentant de paraître sévère mais nasillant finalement l'air que plus fatigué. Puis il regarde florimel, un air d'excuse* mademoiselle *incline la tête poliment*
[23:20:39 10/08/14] Capitaine Noun : *Le capitaine ouvre grand l'oeil mais sourit et ne recule pas la main.* Je vous remercie votre Majesté, content que ça fonctionne. *Il sourit de toutes ses dents.* Un câlin serait trop demander n'est-ce pas ?
[23:40:08 10/08/14] Florimel : Rien d'inhabituel. C'est un bon garçon... un peu bagarreur, messire. Je lui apprends juste à respecter le matériel, mais si vous passiez le chercher, je les relâche, lui et son ami. ... Ou vous préférez que je les garde un peu plus ? Vous avez l'air d'un gars qui vient de perdre contre un troll.
[23:46:47 10/08/14] @ Leomyd : *secoue légèrement la tête*...qu'il continue *a son fils* Hadrian, quand tu aura fini tu ira manger et cet après-midi tu aura un cour de latin supplémentaire, un bon combattant n'abîme pas le matériel d'entraînement... La prochaine fois utilise tes poings *le ton es ferme malgré la fatigue, se tourne a nouveau vers flo* un..un troll ? Non non...je...*secoue la tête, fermant les yeux un instant*.. Les troll ça va, je gagne en général... Je *agite une main* pardonnez moi je dis n'importe quoi *respire* ...ça va *tente un sourire faible*
[23:47:57 10/08/14] Morgause : Un c... *elle écarquille les yeux, puis se met à rire doucement* La reine de glace ne fait pas de câlins, capitaine. Tout au plus donne t'elle des accolades... *elle s'avance et serre Noun contre elle une fraction de seconde, vraiment, avant de reculer, vaguement rose* et c'est tout.

[23:52:13 10/08/14] Florimel : *elle hoche la tête et les deux enfants, doublement déçus de ne pas avoir été libérés par le papa de l'un d'entre eux s'éloignent. Florimel regarde Leomyd sous le nez, ouvre le bouche... Et puis se tait, le regardant sans mot dire*
[23:57:03 10/08/14] Rilath : *le soldat entre dans la pièce* m...*s'interrompt en voyant noun*... Majesté *s'incline rapidement et redresse la tête, regardant la reine, haussant un sourcil puis regardant noun, sans rien dire un instant, une fugace expression de contrariété sur le visage, presque surpris, comme ressentant un sentiment étrange ou inconnu*... Je...tout es en ordre.. J'ai...*se reprend* j'ai fait a nouveau le tour du navire, majesté, rien a signaler...*regarde a nouveau noun, puis la reine, tentant de rester impassible*
[00:00:31 11/08/14] Capitaine Noun : (Pas de soucis, je te laisse répondre en première Morgause ?)
[00:02:08 11/08/14] Morgause : *rosissant encore un peu, paraissant presque coupable pour le coup, la Reine hésite, puis finit par murmurer* M-merci, Rilath, nous allons pouvoir appareiller en... toute sécurité. ... N'est ce pas, Capitaine ?
[00:04:24 11/08/14] Capitaine Noun : Bien sûr. *Le regard du capitaine se tourne vers le soldat, sans comprendre son hésitation.* J'ai transmis l'ordre, nous serons partis dans quelques minutes si tout va bien. *Il revient à la reine et incline la tête.* Votre Majesté. *Noun se recule d'un pas.*
[00:05:40 11/08/14] @ Leomyd : *regarde son fils s'éloigner, puis florimel* qu'y a t'il ? *calmement curieux, plisse les yeux un instant* vous êtes la nouvelle entraîneuse alors ?.. Hadrian aime bien vos cours, et il a dit que vous étiez très jolie... "Vachement mieux que le vieux naze d'avant" il a dit *leger rire, soupire* ..pardon, je ne devrais pas vous prendre de votre temps... Je ne suis pas d'une compagnie très agréable ces temps ci
[00:07:35 11/08/14] Morgause : Je vous en prie Capitaine. JE vous rends à vos obligations. ... Merci d'être passé. ... *pour marquer la fin de l'entretien, elle s'assied au bureau*
[00:11:35 11/08/14] Florimel : C'est sur que face ) l'ancien professeur, je n'ai pas trop de mal à être plus jolie ! *léger rire* J'espère être aussi bonne que lui en pédagogie, mais... mes classes me donnent de bons résultats, donc ça doit aller. ... Vous me prenez rien du tout : je vous le donne. *elle baisse la voix* Sinon, je vais me sentir obligée d'aider ces petits diables, et je vais encore me faire avoir. ... Votre charge doit être.. lourde, non ? C'est dur, d'être Champion ?
[00:11:46 11/08/14] Rilath : *salut poliment le capitaine de la tête en avançant dans la pièce et se tourne vers lui* ..capitaine, merci a vous, vos hommes m'ont bien conseillé sur la sécurité du navire *semble néanmoins légèrement éviter le regard de noun,* bonne journée
[00:12:58 11/08/14] Capitaine Noun : Je vous en prie, Majesté. *Il se détourne et jette un regard curieux au jeune homme.* Mais de rien. Bonne journée, Rilath. *En quelques pas, il a rejoint la porte qu'il referme derrière lui.*
[00:14:48 11/08/14] @ Leomyd : *hausse les epaules, semble pensif*.. P...pas vraiment, il y a beaucoup de choses a faire mais... Pas plus que quand j'étais chef de clan... Mais c'est fatiguant parfois et... Surtout c'est... Dur de devoir toujours se montrer au mieux qu'on peu même quand on... Fatigue, même les mauvais jours
[00:16:42 11/08/14] Morgause : *Morgause fixe la porte du regard quelques instants, puis regarde Rilath* ... Où logerez vous, vous ? Cette pièce est agréable mais... *elle frissonne* Je ne tiens pas à y cicre seule.
[00:18:21 11/08/14] Florimel : *elle le regarde un moment* Vous parlez pas de fatigue physique, hein ? ... Et défoncer toute la salle d'armes puis aller boire comme un trou et pleurer dans les bras de votre femme... Ca vous aiderait pas, le lendemain ?
[00:24:32 11/08/14] Rilath : *ne répond pas tout de suite et va jeter un œil a travers le hublot comme on vérifierait une fenêtre, répondant sans la regarder*..j'ai une paillasse que je peux mettre devant la porte, pour que personne ne rentre sans être invité *la regarde*...je sais pas si je peux rester... Peut être que si le capitaine passe souvent... Il aura des soupçons *sa voix monte subtilement en mentionnant le capitaine, involontairement, et le soldat semble éviter un peu de fixer morgause, presque gèné*
[00:28:33 11/08/14] @ Leomyd : *la regarde, soupire* ...une.. Amie a moi a été tuée par des daces, et on nous a trompé pour nous faire croire a sa survie...*regarde au loin, frissonnant un instant* ..je ne connais pas d'alcool assez fort et de salle d'armes assez grandes ou... Enfin je ne connais rien qui ferais que demain sera mieux *hausse les epaules*... Même une rangée de tête de daces sur les piques de la grande portes ne la ramènerait pas *ton amer*
[00:28:59 11/08/14] Morgause : Si nous voulons un peu... de quiétude, peut être devriez vous mettre la paillasse... derrière la porte ? ... Dans la cabine ? ... *elle réfléchit, très premier degré* Le capitaine passera sans doute me voir : je suis une hôte d emarque, et ça se fait... Mais il doit avant tout s'occuper de son navire. Je ne l'imagine pas venir tenir salon chaque jour. ... Et je... suppute qu'il se doute déjà de quelque chose. *ah, la parano...*
[00:34:49 11/08/14] Rilath : ...il se doute ? *hausse un sourcil, regarde la porte* ...vous étiez... *secoue la tête, se reprend*.. Derrière la porte peut être, oui, c'est plus sur
[00:35:11 11/08/14] Florimel : *sa bouche s'arrondit en un "o" parfait* ... Je suis terriblement désolée, j'ai parlé sans réfléchir. ... *elle baisse les yeux en se mordant légèrement les lèvres* ... Elle aimait quoi, votre amie ?
[00:36:00 11/08/14] Morgause : Je pense, oui. J'ai réagi comme une adolescente, à votre arrivée. *rosit rien qu'à l'idée* ... J'étais ?
[00:37:33 11/08/14] Rilath : ...près de lui *regarde le sol*... Vous rougissiez, j'ai... Eu cette sensation dans...j'ai eu l'impression que... Je... *se tait, se tourne vers elle, l'air égaré*
[00:41:09 11/08/14] Morgause : ... Oui, j'étais près de lui parce que nous venions de... ... nous mettre d'accord sur le moment du départ. Et je ne sais plus du tout pourquoi je rougissais. Hm. ... Quelle sensation ? Quelle impression, mon ami ? *elle lui tend les mains pour qu'il vienne plus près d'elle*
[00:42:19 11/08/14] @ Leomyd : ...elle...*ferme les yeux un instant, les rouvre* ...elle aimait... Son peuple, elle aimait se battre pour ses idées, et elle aimait... *se tait, se passant une main sur le visage*... Pardonnez moi...je... C'est ...dur
[00:46:29 11/08/14] Rilath : *lui prend une main et approche, l'air contrarié mais aussi peiné*...je ne sais pas.. Comme si quelque chose n'allait pas, comme si... Je venais de voir quelque chose *baisse a nouveau la tête*... Oubliez ça... Ce n'est ...sûrement rien
[00:52:25 11/08/14] Florimel : *regardant le sol, elle le laisse se calmer, un peu gênée* Ca avait l'air d'être une fille bien. ... Peut être... si elle se battait pour eux, son peuple est en danger ? ... Enfin, juste pour vous suggérer de faire les trucs qu'elle a pas pu accomplir.
[00:53:55 11/08/14] @ Leomyd : *regarde flo, haussant un sourcil, puis semble pensif*... C'est ...peut être une idée mais...*serre les poings, sa voix restant calme et froide* d'abord je dois m'occuper des responsables...
[00:54:09 11/08/14] Morgause : Votre coeur est empli de chaos et ce n'est rien ? Allons : ne plaisantons pas. Vous pensez avoir vu quoi ? Qu'est ce qui ne va pas ? Vous avez peut être vu quelque chose de magique ?
[00:57:15 11/08/14] Florimel : Sans aucun doute. ... MAis vous faites pa tuer à votre tour, ou ce serait sans fin, hein ? *son regard va se poser fugitivement sur Hadrien* ... Enfin : prendre des risques, c'est votre travail.
[01:01:18 11/08/14] Rilath : *sans la regarder* j'ai eu peur que lui et vous... Comme vous vous teniez tout prêt...je... J'ai eu envie que vous vous éloignez, qu'il s'éloigne mais pas parçe que j'avais peut qu'il vous fasse du mal.. Je je j'avais jamais ressenti ça. J'ai eu l'impression que vous veniez d'être plus proche l'un de l'autre... Plus près. Trop près
[01:09:13 11/08/14] @ Leomyd : *regarde aussi Hadrian*... Je ne me battrais pas seul et... Je sais me défendre, et pas que me défendre... *la regarde* mon travail... C'est de m'assurer qu'ici, en Bretagne, tout ce sur je peux gérer aille en s'améliorant, que tout se passe pour le mieux..
[01:09:35 11/08/14] Morgause : *stupéfaite, elle le regarde* ... Mais... Mais non, pas du tout ! *elle entoure la taille du jeune homme de ses bras, le serre contre elle* Pas du tout. NE vous mettez pas des idées pareilles en tête.
[01:22:03 11/08/14] Florimel : Bien ! *elle va pour lui donner une grande claque dans le dos, s'interrompt* Et je suis sure que vous faites ça très bien. Parce que vous êtes un type carré. *sourire* Comme votre fils.
[01:34:50 11/08/14] Rilath : *passe ses bras autour d'elle*...elles y sont venues seules dans ma tête *air désolé*... Je n'aurais rien fais de grave hein, je... Je voulais juste pas qu'on vous touche *la regarde* ...vous ne l'en voulez pas ?
[01:39:13 11/08/14] Rilath : M'en*
[01:40:25 11/08/14] Morgause : ... Non. ... *léger rire* Vous m'aviez caché que vous étiez jaloux. ... C'est amusant tant que ça ne vous pousse pas à... des actes regrettables.
[01:43:21 11/08/14] @ Leomyd : ...j'essaye, c'est pas...facile *maigre sourire*... Oui Hadrian est un bon garçon, et il tiens aussi beaucoup de sa mère *leger rire* j'espère qu'il est sage, vous avez l'air d'être une bonne entraîneuse
[01:45:21 11/08/14] Florimel : JE ne connais pas du tout la princesse votre épouse, mais HAdrien m'en parle avec des étoiles dans les yeux, donc je vous crois volontiers. *sourire en coin* Le dux Eliam reconnait qu'une fois que j'aurai son âge avancé, je serai meilleure que lui. Il me l'a dit en confidence.
[01:45:29 11/08/14] Florimel : *sourire amusé*

[21:02:03 11/08/14] Garth : * Ces derniers jours, on dit que Garth était parti le premier jour sans mot pour Hengstone, aller incinerer sa petite soeur en terre picte, et pratiquer des rituels de deuils anciens. Le deuxième, il s'isola 24 heures entières dans l'obscurité d'un temple dans la forêt, pour avoir la cecité de l'aveugle et le silence du sourd, il n'y avait personne pour lui parler non plus d'ailleurs, il étais muet également. Ceci fait, le troisième jour il sortit rassembler des personnes qu'il n'avait plus revu depuis longtemps, des personnes dangereuses mais sages, qui vivaient en marge de toute civilisation. Le quatrième jour, il revint à Hengstone, pour ne pas s'assoir sur le trône de la reine comme l'intendant qu'il etait devenu, mais pour installer une table ronde simple juste devant, avec d'autres personnes assises autour de cette table laissant le trône suprème au respect de son occupante absente. Garth donna toute ses consignes en murmurant, ses yeux n'accordant d'importance qu'a ses paupières à demi-closes.*

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Août 2014 le Sam 23 Aoû 2014 - 18:20

[22:32:18 21/08/14] Garth : * La salle du trône. En face du légendaire trône de bretagne se trouve un lourd fauteuil présidant plusieurs autres autours d'une table ronde récèment installée. Mais le fauteuil de l'intendant est vide, le gardien temporaire du royaume fortifié d'Hengstone se trouve être assis sur le coté, sur les planches de l'estrade au niveau du trône de la reine. Le dos penché et le visage baissé vers ses mains, il frôle du bout des doigts le pendentif que portait au cou sa petite soeur. Les yeux rivés vers l'objet, le silence de la salle est seulement perturbé par la gène que ressentent les gardes à l'entrée face au chagrin et la colère sourde du demi-lycan.Les flammes des torches bercent l'endroit d'une chaleur acceuillante tranchant avec le regard d'acier que relève soudainement le picte vers l'entrée, aux aguets des pas du nouvel arrivant. *

[22:41:08 21/08/14] @ Leomyd : *une grincement de porte et quelques bruits de pas et leomyd, sans armure mais avec sa cape de champion rentre dans la salle, hésitant un instant puis avançant jusqu'à gareth, s'inclinant sincèrement avant d'hésiter puis de baisser un peu la tête* j'ai pas encore pu vous présenter les condoléance mon ami... Je suis... Désolé

[22:47:24 21/08/14] Garth : * Se mettant lentement debout à mesure que la champion s'approche, il ferme le poing sur le pendentif et pour une fois du genre de Garth, il ne regarde pas son interlocuteur en face, glissant un regard juste en direction de Léomyd. Il se passe une main sur le visage et s'eclaircissant la gorge comme si il n'avait pas parlé depuis un jour entier. A ce que dis le gaulois, il n'en réponds qu'un cillement des yeux, une fraction d'acquièscement du menton, balayant le sujet d'un revers de pensée chagrine et bléssée. Il inspire * ... As... As t'on des nouvelles de la reine, est-elle arrivé à bon port ?

[22:50:10 21/08/14] @ Leomyd : *hoche la tête brièvement* aucun problème, les rapports sont bons *se passe machinalement un main sur le visage, tentant lui aussi de concentrer la discussion sur les sujets d'état*... Je m'inquiète plus de ce qu'il peut se passer ici...

[22:57:24 21/08/14] Garth : * L'invitant à s'assoir à la table ronde, il se cale dans le fauteuil de présidence et pose lourdement les coudes sur le bois, joignant ses doigts et plaquants sa joue contre ses mains * ... Bien, très bien, ce voyage maritime aurait été la raison de bien des attentats, mais il semble que l'armada de noun ait dissuadé n'importe quel pirate. * Il se redresse, puis s'enfonce profondèment dans le fauteuil * ... Moi aussi je suis inquiet mon garcon. Les gobelins arrivent, ils sont là dehors Devant paillasse, ils ont déja liberté de se ballader sur nos terres. Et les vampires eux se balladent à l'interieur de chez nous. Le départ de Morgause et les autres donnes des idées de conquète à pas mal de monde. * air renfrogné de vieux général qui n'a pas dit son dernier mot face à l'adversité. *

[22:57:50 21/08/14] Garth : devant notre paillasse *

[23:00:56 21/08/14] @ Leomyd : *soupire en hochant la tête, comme agacé par la situation*... Les Gobelins.. J'en fais mon affaire, des épée, quelques lycans, un mage... Je ne sais pas qui tiens le fouet chez eux mais nos coups feront plus mal que les siens et ils partirons, comme toujours... *marque une pose, semble regarder la pénombre des recoin de la salle*... Les daces... Aussi personnel que ça soit devenu.. Je n'en ai jamais affronté, et je ne sais pas si je pourrais en tuer ne serais ce qu'un seul quand bien même la colère me dis que je devrais tous les exterminer...

[23:11:36 21/08/14] Garth : J'ai peur de me dire que ce sont peut-être les daces qui instrumentalisent les bandes de gobelins. Ou peut-être un nécromancien, ou un mage du nord... Il faut rester sur nos gardes, c'est une armée d'invasion qui se prépare. En ces termes et par le pouvoir qui m'ai été confié, je vous donne bien entendu plein pouvoir sur l'armée régulière de bretagne, les regiments auxiliaires et les conscrits exterieurs, ectera, ectera... * lui tends un papier scéllé * Je sais que vous ferez du bon boulot avec les peaux-vertes, j'ai d"ors et déja envoyé une missive à la reine. Elle est bien entendu d'accord pour donner en temps de trouble les pouvoirs d'un commandeur-général. Je sais que chevalier et champion vous occupe à être au premier rangs des héros menant les quètes que nos donnent les dieux. Mais je n'ai confiance qu'en vous, et je n'ai pas le temps de mener une campagne à l'exterieur. * sourire entendu * vous leur ferez mal à ces peaux-vertes, hein commandeur ?

[23:17:05 21/08/14] @ Leomyd : Aux dieux les problèmes des dieux... De qui seront ils les dieux si on se fait exterminer...*soupire, prend le papier* dès demain je prépare les troupes, je fais le recalcul et je mobilise... J'attendrai plus d'informations pour réellement rentrer dans le conflit mais je sais mener une guerre... Du mieux que je peux *hoche la tête* je n'ai plus assez de patience pour avoir de la pitié, monseigneur... Et si ils nous mènent au complot daces je n'en serait que plus appliqué..

[23:24:05 21/08/14] Garth : ... * Hochant la tête * Oui. En parlant de ca, je sais que ce sera aussi difficile pour vous que pour moi, mais je vais vous demander de garder votre sang froid dans les jours qui viendronts... J'ai été contacté par la nation dace, ils veulent parlementer et nous soumettre leur ... point de vue sur la suite des évenements. En ce sens un emissaire vampire viendra nous rendre visite sous peu.

[23:27:45 21/08/14] @ Leomyd : *ecarquille les yeux, semble sur le point d'exploser puis serre les points, amer* tsss.... On devrait mettre sa tête sur une pique a l'entrée du château...*reste silencieux un instant*... Je serais présent ? ...vous me connaissez, je ne le toucherai pas...mais j'aimerai pouvoir lui parler

[23:37:23 21/08/14] Garth : Nous pourrions le faire, nous pourrions nous faire plaisir à lui défoncer sa sale geule d'enfant de putain, mais...Je pense que si ce vampire se sentirait réellement en danger en venant ici, il n'aurait pas déclamé son identité, je cite... * approche un papier posé sur la table * Monseigneur.... Lediosav, baron d'Eregie. Membre de la famille dysnatique et selon mes informateurs... * lève les yeux vers Léomyd * ... Père d'Amélia d'Eregie. La dace que nous avons eu le deplaisir d'acceuillir en nos murs et que vous avez vu de vos yeux. * expire lentement *

[23:43:46 21/08/14] @ Leomyd : ...son père ? *fronce les sourcils fini par soupirer*... Pardon, j'ai fini par me convaincre que les démons eux mêmes créaient ses créature...il faut que je... M'eclaircisse les idée, avant de les combattre...*le regarde*... Amélia hein ? *pensif*... Si c'est son père il doit lui aussi disposer de grands pouvoirs *pose le poings sur la table*... Il nous faut une force de frappe magique efficace... Même si je n'aime pas ça... Je peux tout combattre, mais pas la magie sans magie... Les démons, les mages, les...êtres demi divins.. Je m'y suis assez frotté pour savoir que je n'y peux rien... Seul

[23:51:27 21/08/14] Garth : Mmh. Si Amélia est une sang-pur, son père ne l'est pas moins non plus. Ces êtres doivent être extremement puissants. Selon les historiens du chateau, les daces de ce continent ne faisait jamais rien inutilement et mettait en péril la..."paix" tacite entre le monde des humains et le monde invisible et nocturne des daces pour une raison précise. J'ignore quel est leur plan mais il faut s'attendre à des adversaires redoutables. A l'instar des lycans, ce sont eux aussi des prédateurs nés qui ne montrent qu'une facade de leur apparence. Les chretiens disent qu'ils sont les enfants préférés du Diable. Je ne veux pas savoir pourquoi, pas CHEZ NOUS en tout cas. Je suggère que nous parlions raisonnablement à cet... Emissaire. * grognement sourd de crinos *

[23:55:54 21/08/14] @ Leomyd : ...oui... Jusqu'à ce qu'on trouve un moyen de lui décoller la tête du reste...*pose une main sur le pommeau de son épée*... Alors oui, restons raisonnable, la vengeance, la justice, la victoire... Tout ça ça se mange froid... Même quand c'est très fois, ce qui compte c'est qu'à la fin la Bretagne soit ici et eux... A l'endroit ou vont ces saloperies quand on les tuent...

[00:02:09 22/08/14] Garth : Exactement. J'ai encore du travail mon ami, je vous raccompagne à la porte. * se lève, bruit de fauteuil contre la pierre. *

[00:03:05 22/08/14] @ Leomyd : *hoche la tête et le suit*... Tout sera en ordre, très vite... On sera prêts

[00:06:49 22/08/14] Garth : * Allant jusqu'au pas de la porte en sa compagnie, il lui ouvre cette dernière puis pose une main sur le bras du chevaier, fixant le gaulois, voix basse. * ... Cette nuit, j'ai encore révé que Caelin rentrait au chateau... A la maison. Son sourire plein de vie, et ses yeux petillants. Notre vengeance viendra, et elle restera gravé dans l'histoire pendant des millénaires.

[00:07:58 22/08/14] @ Leomyd : *le regarde* oui, moi aussi je... Fais ces rêves je... Oui va y arriver *lui tend la main*

[00:11:59 22/08/14] Garth : * La lui serre et le salut dignement puis s'en retourne à son trône, la main gauche toujours serré, écrasant presque le pendentif engeolé entre ses doigts. *

[00:13:12 22/08/14] @ Leomyd : *referme la porte, fait quelques pas et se laisse glisser contre un mur, avec un long soupire, une main sur le visage*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Août 2014 le Sam 23 Aoû 2014 - 18:22

[01:29:03 22/08/14] @ Eliam : *dans la nuit sur le pont du navire, le duc s'extirpe de l'escalier menant aux cabine, semblant peu a l'aise avec les mouvements du bateau, avançant vers une balustrade bordant l'eau, dans un coin ou peu de membres d'équipage pourrait venir jeter un coup d'œil sans raisons*

[01:39:53 22/08/14] @ Deidre : *de la cambuse d'où monte une cacophonie étouffée de chants, sort la silhouette mince de Random. Le pas un peu hésitant il s'approche, cherchant des yeux le duc dans l'ombre..

[01:40:32 22/08/14] @ Deidre : *ne le voyant pas, il pousse un soupir -regret ? soulagement ?- et s'apprête à faire demi-tour*

[01:42:45 22/08/14] @ Eliam : ...ici *random peut apercevoir la silouhette du duc lui faire signe, a voix basse*... Je vois.. Bien dans le noir *rire nerveux, en approchant random peut remarquer que le duc ne semble pas très a l'aise*

[01:47:47 22/08/14] @ Deidre : *évitant de justesse un rouleau de cordages, le jeune homme se rapproche du duc. Mais dans le dos, regard fuyant... visiblement Random non plus n'est pas dans son assiette* ... Je n'étais pas sûr que vous viendriez.

[01:50:19 22/08/14] @ Eliam : ...j'ai du... Boire un peu.. Je n'aime pas les bateaux, je n'aime pas le pont des bateaux mais il n'y a pas pire que le pont des bateaux la nuit...*soupire*..comment...*se retourne et pose une main sur son bras* tout se passe bien pour vous ?... Pas d'ennuis ? Je m'inquiète... Depuis que tout ça et vrai je m'inquiète, et l'océan tout autour n'aide pas du tout *regard dans le noir au loin, semble frissoner*

[01:54:30 22/08/14] @ Deidre : ... Vous avez... peur sur les bateaux ? ... Mais... pourquoi vous êtes pas passé par votre pote le magicien pour aller à Byzance ? Vous savez combien va durer le voyage ? *le contact sur son bras le fait déglutir, et sa voix se fait plus basse* Aucun problème. Les hommes de Noun ont une discipline... étonnante. Presque militaire. ... Et en plus, je ne sers qu'au service, je leur traine pas dans les pattes. ... Où est votre fiancée ? *ton faussement indifférent*

[01:58:00 22/08/14] @ Eliam : ...elle dort *continuant de fixer le vide* j'ai eu une mauvaise expérience avec les bateaux... *hausse les epaules* faut que je veille sur vous... Et puis j'ai aussi un objet sur ce bateau, qui aurait été visible par ma fiancée si j'étais parti avec mon ami... Et je ne pouvais pas laisser ça voyager seul *tentative de sourire, tire une gourde de sa poche et bois*

[02:04:21 22/08/14] @ Deidre : Une mauvaise expérience ? *il fronce les sourcils* ... Vous savez que ça... évoque un truc pour moi, mine de rien ? ... Je sais pas quoi, par contre mais... J'ai une... grosse vague d'angoisse quand j'ai tenté d'y... réfléchir. ... Je me fais des idées, ou c'était vraiment grave ?

[02:12:19 22/08/14] @ Eliam : *hoche la tête*... J'ai failli mourir définitivement... Je ... Mon esprit a été sauvé et je vous parlais pour que vous m'aidiez a revenir parmis les vivant *le regarde, sourit*

[02:36:27 22/08/14] @ Deidre : ... Vous me parliez ? *la voix est fragile, puis il toussote* Je.. vois que... effectivement nous étions.. proches. Et je comprends mieux pourquoi j'ai ressenti de la peur quand vous en avez parlé à l'instant. ... *petit rire* Je tenais beaucoup à vous, quand même. ... Qu'est ce que votre magicien n'aurait pas pu amener avec vous ?

[02:39:47 22/08/14] @ Eliam : ...proches oui *hoche la tête en silence, le regardant* une malle, avec mon armure noire, et assez de potions de guérison, de force et ...autres... Pour que mon ami masqué puisse découvrir si oui ou non je peux vous ramener au palais sans risque... Tout dire a Constantin. *bref soupire* je ne dois rien laisser au hasard

[02:42:20 22/08/14] @ Deidre : ... Vous allez encore prendre des risques. ... Je ne VEUX pas que ce soit à cause de moi ! ... J'ai l'impression... que vous êtes le genre de gars qu'il faut protéger spécifiquement contre lui même. Elle a compris ça, votre fiancée ? Que son job était de vous maintenir en vie ? ... Les gens qui ont éliminé Deidre n'hésiteront pas à supprimer un duc.

[02:49:42 22/08/14] @ Eliam : ...elle a trop compris, et... J'ai du lui laisser croire que ça marchait mais pour être honnête je suis conscient d'être mon pire ennemi...*rire nerveux* ... C'est trop tard pour les risques, Je... J'ai pas l'intention de vous laisser tomber, ni vous ni vos proches, vous aurez tous vos belles retrouvailles, et vous ne me ferez pas changer d'avis... *le regarde, lui posant une main sur le bras a nouveau*... Écoutez, imprudent ou pas je suis un bon espion et avec cette armure et ces potion je peux tenir tête au plus expérimenté des chevaliers pendant plus d'une heure... *serre un peu, sans lui faire mal*... Les gens qui on élimine deidre on fait une grosse bêtise, et ce n'est pas de m'avoir sur le dos, c'est ce qui arrivera quand ils auront votre mari sur le dos

[02:53:56 22/08/14] @ Deidre : ... Vous serez prudent ? Parce que s'il vous arrive quelque chose... il n'y aura pas de belles retrouvailles. Si vous avez des problèmes là bas, je suis responsable. Si vous mourez à cause de moi... *il serre les lèvres* Je meurs aussi. Et les méchants n'auront pas besoin de faire le boulot, je le ferai pour eux. ... Compris ? *il fait un pas vers le duc, lui parle plus doucement* Je ne supporterais pas qu'il vous arrive du mal.

[03:00:37 22/08/14] @ Eliam : ...*le fixe, sans savoir quoi dire*... J'ai un plan si il m'arrive quelque chose, un plan si vous vous retrouvez seul... *lui prend une main*.. Je vais vivre compris, mais pour vivre sans regret il va falloir que je vous sauve la vie a vous, que je vous la rende... Parce que je vous dois beaucoup, et que je vous ai toujours aimée *sourire triste* et que la femme que j'aime doit être auprès de ceux qu'elle aime. Mon amour n'est probablement rien a côté de celui de votre fille, de votre mari... Alors si je dois prendre des risques, c'est bien pour ça

[03:06:49 22/08/14] @ Deidre : Vous sous estimez pas. *serre la main presque convulsivement* Et vous ne me devez rien. Je ne vous demande rien, alors ne vous sentez pas obligé de... ... S'il vous plait. Vous me jurez que vous ferez attention ? Parce que sinon, je serai moi aussi très imprudent ? ... Si le Prince accepte de me voir, et qu'il croit lui aussi que je suis sa femme... il ne faudra pas lui dire, pour... nous, on est d'accord ? ... Il a l'air nerveux, et... je ne voudrais pas qu'il vous pulvérise. ... *voix plus basse* Par contre, vous m'en voulez beaucoup si moi je ne pense... qu'à ça ? ... J'ai même tenté d'avoir des relations en tant que moi-homme mais... même si ça a été très agréable je... j'ai failli l'appeler par votre prénom, rousse ou pas.

[03:09:25 22/08/14] @ Eliam : *rit un peu*... Non je ne vous en veux pas je...*soupire, rire nerveux, bois*... J'y pense aussi, parfois...je... Même si c'est très mal *le regarde, plus serieux* on ne dira rien... Même reconnaissant, Constantin comprendra que je savais qui vous étiez, il n'est pas naïf et connais mes sentiments, du moins ceux de l'époque... Je ne suis pas suicidaire

[03:11:46 22/08/14] @ Deidre : *le "du moins ceux de l'époque" provoque un mouvement de recul. Random baisse les yeux* Bien. Bien bien, je... vous vouliez me voir juste pour des nouvelles ? Je vais bien. *recule d'un pas* Autre chose ?

[03:16:13 22/08/14] @ Eliam : ...hé j'ai dis une bêtise ? Je...oui je voulais être sur *lui pose une main sur l'épaule* tout vas bien ?

[03:21:26 22/08/14] @ Deidre : ... *il se dérobe* Je... Oui... ... A l'époque vous l'aimiez, mais vous ne l'avez pas eue. Vous m'avez eue, et... quels sont vos sentiments, maintenant ?

[03:23:08 22/08/14] @ Eliam : ...les... Les mêmes, je vous l'ai... Déjà dis...*hausse un sourcil*.. Je dis juste que Constantin ne sais pas de source sûre que j'ai... Encore des sentiments pour vous...

[03:25:29 22/08/14] @ Deidre : ... *mouvement brusque et Eliam est serré très fort. Murmure d'une voix crispée* Laissez pas planer d'ambiguité, je vous en supplie, d'accord ? Vous êtes mon seul point de référence, je... Désolé. *il recule un peu* Vraiment.

[03:28:50 22/08/14] @ Eliam : Ce... Ce n'est rien... Je... Désolé, je n'ai pas du être clair...*le regarde, ses yeux bleus clairs cillant, comme égaré*... Si les choses avaient été autres, s'il n'y avait pas eu ma fiancée, vos enfants, votre mari... Je ne vous aurais ramenée a personne... Je vous aurais gardé près de moi pour qu'il ne vous arrive rien...

[03:42:33 22/08/14] @ Deidre : *soupir de soulagement, Random pose son menton sur l'épaule d'Eliam* Je préfère. Je... serais restée. Avec bonheur. Vous le savez, hein ? *avec une petite hésitation, Random pose ses lèvres dans le cou d'Eliam* Et je ne sais pas si... vous avoir connu charnellement rend les choses plus simples ou plus compliquées. ... Il a intérêt à être extraordinaire, ce Prince, vraiment, parce que... *l'étreinte se resserre*

[03:46:35 22/08/14] @ Eliam : ...*leger sursaut frissonne* deidre je... C'est une mauvaise idée, on pourris nous voir *passe néanmoins machinalement ses bras autour de sa taille*... Je le sais oui mais.. Il doit y avoir une raison pour laquelle il est votre choix, votre vrai choix... J'ignore laquelle... Mais je ne doute pas qu'elle existe, même si vous ne la connaissez plus, ou pas encore...*sourire triste* et je ne doute pas que ça reviendra *lui passe une main dans les cheveux*.,, ce bateau nous emmène vers des adieux, tôt ou tard...

[03:46:52 22/08/14] @ Eliam : Pourrais *

[03:56:20 22/08/14] @ Deidre : ..... *pour seule réponse, Eliam peut sentir son cou s'humidifier de pleurs silencieux, puis petit murmure* Même si... je me souveniais de mes enfants, et même si ce... Constantin me faisait immédiatement recouvrer la mémoire rien qu'en le voyant je... je ne pourrais vous oublier, ni oublier que je vous aime, que vous m'aimez et que... bon sang, je rêve de passer mes nuits à vos côtés. Et les jours, aussi. Et... Et je sais pas quoi souhaiter : que tout revienne à la "norme" pour une femme mariée dès que je rencontrerai mon... mon mari... ou que je ne ressente rien pour celui ci. Je ne sais pas.

[04:01:23 22/08/14] @ Eliam : *le serre contre lui*.,,peut être que quand vous vous sentirez moins seule ça ira mieux... Je... Par le passé vous n'aviez pas développé ses sentiments pour moi... Ou alors vous ne me l'avez jamais dis. Il n'y avait pas de dilemme, pas que je sache... Peut être que cela reviendra a la normale. *lui caresse le dos*... Je ne peux pas changer le passé, et je n'ai pas le droit de changer ce futur la non plus...

[04:11:45 22/08/14] @ Deidre : *silence pensif, puis long soupir* J'adore votre parfum. *il recule d'un pas* C'est vrai qu'on ne peut pas... savoir comment ça va se passer. ... Mais j'aimerais... commencer par visiter le Palais... et éventuellement voir, même de loin, le Prince et la petite fille pour... voir ce que ça me fait. ... Vus pourriez m'arranger ça ?

[04:12:37 22/08/14] @ Eliam : *hoche la tête* tout ce que vous voudrez *lui sourit, le serrant a nouveau contre lui avant de le lacher*

[04:14:45 22/08/14] @ Deidre : Me tentez pas, avec vos "tout ce que vous voudrez", je vous prie. ... On se... donne rendez vous à la même heure la semaine prochaine ? ... Que je ne vous voie pas que de loin ? *regard suppliant*

[04:18:03 22/08/14] @ Eliam : ...oui, même heure, même endroit... *hoche la tête* plus tôt même , si J’arrive a vous parler discrètement... Et a sortir de ma cabine sans picoler avant...

[04:27:23 22/08/14] @ Deidre : *petit sourire* Exemptez vous de sortie s'il y a trop de mer. *il fait un geste vers Eliam, mais des personnes montent sur le pont, et donc il recule* ... Bien sur, monsieur le Duc. Un vin chaud à votre cabine. Tout de suite. *une dernière courbette pour la galerie, un clin d'oeil... et le jeune homme file en cuisine*

[04:30:15 22/08/14] @ Eliam : *le salue de la tête*... Oui, merci pour tout *sourire*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Août 2014 le Lun 1 Sep 2014 - 17:04

[19:42:47 28/08/14] @ Leomyd : *le champion sors de la salle d'entraînement du château, épée a la ceinture et tunique d'entraînement. Empruntant un escalier en colimaçon il arrive dans un plus grand couloir, désert a cette heure et semble hésiter entre deux directions*


[19:48:50 28/08/14] Garth : * Tout au bout du grand couloir, une ombre se fait entrevoir à la lumière des torches, suivi d'une petite voix faiblarde que le gaulois connaissait bien * ... Léomyd ? C'est toi ? A l'aide... Je ne veux pas me montrer car ils vont me rattraper, je suis vivante ! Aide-moi...! * tout à coup, une petite main se pose contre le mur ou apparait Caelin, le visage griffé et contusionné. Titubante et portant une main à son ventre rougie, elle lève les bras vers le chevalier * ... Aide-moi à marcher...


[19:53:13 28/08/14] @ Leomyd : *ecarquille les yeux de surprise, la bouche entre ouverte*... caelin ? *fronce les sourcils, semblant sur le point de se précipiter vers la jeune femme*... Je...*s'arrete soudainement, haussant un sourcil avant de tirer son épée*... Vous n'êtes pas caelin, elle est morte *regard glacial*


[19:57:07 28/08/14] Garth : * Arrétant son geste, Caelin se redresse lentement et s'essuit la bouche avec un grand sourire decouvrant de petites canines. Il n'y a aucun reflet dans l'acier de lame qu'a brandit le gaulois. Son visage se defformant, elle laisse la place à une fille plus agée, à la peau blanche et aux yeux de givre. D'aura et d'apparence, elle à des airs de Morgause. Belle, froide et puissante. Soupirante en levant les yeux au ciel, la vampiresse passe sa langue sur ses doigts ensanglantés * ... Et moi qui vous croyais moins perpicasse que ca. Comme quoi.


[20:01:51 28/08/14] @ Leomyd : ...les morts sont morts *ton amer et plein de colère, son poing se serre sur la poignée de son épée*... Sortez d'ici !


[20:09:24 28/08/14] Garth : Oh, vous savez... La mort n'est qu'un concept inventé par les humainjes. Voyez je vous parle, je ne suis pas si morte que ca. * sourire torve, puis elle pose sa main entierement sur le bout de l'épée et son tranchant, une force terrible d'une demi-tonne venant du bras de la vampire s'exerce à baisser l'épée. Cette dernière emet un son de crissement tordu. * .... C'est VOUS qui allez sortir d'ici, comme tout les autres d'ailleurs. Nous etions là depuis tellement longtemps, même le jour nous appartenait. Et puis il à fallu que vous vous entichiez de gros chiens de gardes à deux pattes. Vous commencez sérieusement à nous poser problème.


[20:17:42 28/08/14] @ Leomyd : *tente de résister puis laisse l'épée se baisser avec un grognement de rage, fixant la vampire dans les yeux*... Vous ne récupèrerez rien, même si je ne peux rien vous faire d'autres s'en chargerons. Et j'espère que les lycans vous arracherons la tête... *lache son epee*...je ne sais pas a quoi rimais votre petit jeu, mais vous avez énervé trop de monde, ne croyez pas que vous nous vaincrez facilement...


[20:22:16 28/08/14] Garth : * Balancant l'épée derrière elle, elle s'approche de Léomyd en se pourléchant les lèvres, sifflante * ... Oh mais nous ne comptons pas vous vaincre, nous comptons vous dominer comme nous le faisions il y'a des siècles. Certains des adeptes, d'autres des esclaves, et puis... Les plus faibles en garde-manger. Livrez-nous les lycans.On vous laissera tranquille.


[20:27:39 28/08/14] @ Leomyd : *secoue la tête, sans ciller*...je ne suis pas assez futé pour avoir peur. Les lycans... Se sont montré de grands amis, de grands alliés, ils ont montrés qu'eux et les humains pouvaient collaborer *serre les dents* ce dont vous avez l'air incapable...allez trouver un autre garde-manger.


[20:41:57 28/08/14] Garth : Vous êtes tellement naif. Quands ils se sentiront à l'étroit, ils en finiront avec vous. Je vous propose de relire les chroniques de très anciennes histoires que nous avons en commun avec eux. Ils ne sont pas si grands amis que vous le pensez. Nous nous fichons de votre place, de votre misérable chateau. Laissez-nous régler nos comptes avec les crinos, et nous vous laisserons en vie. Restez ou vous êtes tels des epouvantails... Et nous enverrons les gobelins. Puis les trolls. Puis les stryges... Et enfin, nous reléverons les morts des cimetières. * elle prends delicatement l'épée par terre et la caresse pensivement *

[23:16:03 30/08/14] @ Leomyd : *la fixe, sans bouger, le regard toujours froid*.. Vous nous sous estimez, vraiment. Déjà en pensant qu'on vous cédera quoi que ce soit, et en pensant que vous nous écraserez... *approche d'un pas*... J'ai vu des créatures plus effrayantes que vous... Et elles ne sont plus la, et hengstone est toujours la
[23:16:53 30/08/14] @ Deidre : (Morgause veut savoir qui)

[23:25:35 30/08/14] Garth : * S'arrogeant un immense sourire, elle fini par poser lentement l'épée dans la main du chevalier * ... Des créatures plus effrayantes, hein ? Mais que croyez-vous que peut motiver notre désir de supprimer la lumière. Il à nous à promis d'etteindre cette lumière, pour que nous régnons sur une nuit eternelle... * Elle recule d'un pas, se detournant avec un soupir extatique * ... La prophétie dit qu'IL avalera le soleil. * fini de lécher ses doigts ensanglantés * ... Et nous dinerons à sa table à la chaleur de son feu que même les morts peuvent sentir.


[23:30:28 30/08/14] @ Leomyd : ...*s'arrete, fronçant les sourcils*... Je... Je ne sais pas de qui vous parlez, mais qui qu'il soit, laissez moi vous donnez un conseil. Quelqu'un qui offre beaucoup a des gens dangereux a probablement les pouvoirs d'été une seul a savourer la victoire une fois que d'autres le lui on donné *reprend son pépé et la range*... Faites donc attention a ne pas finir dans le feu plutôt qu'autour. Vous êtes prétentieuse, et pas de la bonne façon. Ça ne finit jamais bien pour les gens comme vous.

[23:42:32 30/08/14] Garth : * Haussant les epaules, elle glousse et s'incline * ... Il s'est déja emparé de l'âme de votre reine, chevalier. Il sera très généreux pour tout ceux qui aideront à lui offrir d'autres âmes. Moi, je tiens mes promesses. Il aura Morgause un jour, moi j'ai déja eu Caelin... Mon père vient bientôt prendre la vie de votre précieux picte, ensuite ce seront les autres...Ah mais je n'ai pas le droit de toucher à votre tête, bien que j'adorerais... Pour vous, nous avons préparés une petite surprise. . * incline la tête avec un sourire torve et des canines blanches, emprunte la sortie du couloir en faisant un signe de main à Léomyd *


[23:46:50 30/08/14] @ Leomyd : ... Prenez toutes les âmes que vous voulez, essayer de me prendre ce que vous voulez ! Quand vous m'aurez tout pris il ne me restera qu'à vous envoyer tous la au vous devriez reposer depuis longtemps ! .. *les tempes battant de colère, comme rarement chez lui*...vous êtes naïve si vous pensez ce que vous dites, vous ne valez pas plus que le dernier des humains... *se détourne* et vous paierez pour caelin ! Tous ! *s'en va a son tour*


***

[21:58:32 29/08/14] Lileas : *Sur le pont du bateau, Lileas regarde l'eau avec fascination et appréhension. Elle essaye de la dompter de son regard doux, lui suppliant presque des yeux de ne pas trop s'agiter. Il commence à faire nuit*


[22:01:43 29/08/14] @ Eliam : *des pas sur le pont et le duc viens poser ses mains sur les hanches de sa fiancée, taquin* vous essayez de parler aux dauphins ? *rire, regarde la mer*

[22:04:38 29/08/14] Lileas : *léger rire* Non...je vérifie qu'il n'y est rien en dessous. Certains membres de l'équipage n'ont pas arrêtés de me raconter des histoires horribles à propos de ces mers. *se penche un peu plus * ...je n'ai pas envie que soyez dévoré par une sirène.

[22:08:38 29/08/14] @ Eliam : ...*la regarde, amusé*...mon cœur, les sirènes savent que je suis fiancé, même sous les mer ma réputation me précède ! *lui pose une main sur la sienne*... Mais faites attentions aux serpents de mer et aux krakens !

[22:12:06 29/08/14] Lileas : Je ne me fais pas de souci pour moi, je suis une grande fille. C'est pour vous que je m'inquiète. *lui adresse un jolie sourire * ... Plus sérieusement...je ne vous trouvait pas très...en forme ces derniers temps.

[22:18:19 29/08/14] @ Eliam : ... J'ai... Un peu peur en mer, rapport a mon expérience de décès en milieu maritime... *sourire nerveux*... Mais je m'habitue.

[22:21:09 29/08/14] Lileas : *lui passe une main sur la joue* Si quelque chose comme ça vous tracasse, il faut m'en parler. Je veux dire...je suis là pour ça aussi. Je suis pas que votre fiancée, je suis aussi votre amie non ? *léger sourire, dépose un baiser sur sa joue.* Je ne supporte pas de vous voir allez mal, même un peu.


[22:23:16 29/08/14] @ Eliam : ...hé *sourire gêné* je suis pas en sucre, je rosse des bandits, je fais des guerres, je combat des lycans maléfique *rit*... C'est pas une grande étendue de flotte qui va me faire peur *lui caresse le dos*.. Ça va, je gère *sourire rassurant*

[22:26:02 29/08/14] Lileas : Je sais bien. Je n'ai pas peur que quelqu'un ou que quelque chose vous fasse du mal. J'ai peur que vous vous fassiez du mal. Je vous connais. *léger sourire* Mais oui, vous êtes grand. *hausse les épaules* Je vous laisse tranquille.

[22:34:25 29/08/14] @ Eliam : ....*rire gêné*.. Enfin j'ai quand même bien flippé la dernière fois qu'il y a eu une tempête *la regarde*... Vous vous rappelez je vous avez dis que je préférais restait dormir dans la cabine toute la journée


[22:36:16 29/08/14] Lileas : *léger rire* Je m'en souviens très bien. Je me suis efforcé à ne pas me moquer. *l'embrasse doucement* Mais je ne peux rien dire. J'ai peur d'un peut prêt tout.


[22:41:43 29/08/14] @ Eliam : ...mais pas de la mer, je vous admire *rit*... Hâte de découvrir byzance ?


[22:43:14 29/08/14] Lileas : Oui ! J'ai lu des tonnes de livres sur cet endroit. Je me suis fait une liste de ce que je voudrais visiter. *sourire surexcitée* ...J'ai vraiment hâte. Et...vous ?


[22:48:58 29/08/14] @ Eliam : ...oh j'y suis déjà allé deux fois, mais c'est un bel endroit, beaucoup de choses a voir et beaucoup de choses a faire *sourit*... Vous allez adorer


[22:51:11 29/08/14] Lileas : Même si j'ai un peu peur...parce qu'il va avoir plein de monde, et pleins de personnes très importantes. *hausse les épaules* Mais c'est pas si grave. Vous avez de la chance d'être allez à tout ces endroits...
 ***

[21:16:51 31/08/14] Florimel : *Dans la grande cour, vêtue de bleu roi, les cheveux en un chignon prêt à s'écrouler, l'archère se tient derrière dix enfants en tenues confortables, arc en main. Fait intéressant, il y a presque autant de filles que de garçons.A vingt pieds, des cibles.* Bandez vos arcs ! ... Allez ! *les projectiles fusent... et si tous n'atteignent pas le mille, la plupart sont bien placées. Sourir approbateur* Encore ! Bandez vos arcs ! *elle commence à passer dans les rangs pour rectifier les positions*
[21:24:07 31/08/14] Garth : * Sur la droite, o, apecoit plusieurs personnes descendrent les m. Des marches du hall d'entrée pour venir sortir dans la cour. Artisans, militaires, ingénieurs, commercant... Tous semblent sortir d'une grosse reunion. S'en allant un par un à mesure, le dernier à sortir est le Régent. Mains jointes dans le dos, mêches de cheveux d'argent voletant dans le vent frais du soir, il porte une tenue de cuir bouillie sur laquelle se trouve pour seule décoration une fibule en or sur la poitrine, insigne de son rang temporaire. D'habitude, d'aucun en profiterait pour se parer d'atours généreux et faire tel un roi tant qu'il peut en profiter... Mes les hautes bottes du picte sont toujours aussi sales, et ses vétements ternes et austère. S'avancant dans la cour, il s'arrète derrière florimel et croise sagement les bras pour observer la lecon, ou plutôt fait-il semblant de le faire, pour faire bonne figure. Son esprit déja preocuppé Silencieux et ne voulant pas interrompre le cour, des enfants s'adonnent néammoins
[21:25:22 31/08/14] Garth : à faire de grands gestes de la main au maitre, les marmots soudainement gonflés de fierté, et intimidés aussi. Garth fait un généreux signe de tête aux enfants, esquissant après mince sourire aimable à Florimel. *
[21:29:23 31/08/14] Florimel : *elle lui rend timidement son sourire, puis, à voix forte* Montrez à votre Régent comment vous saurez vous défendre, défendre votre famille, défendre Hengstone et Logres ! ... Allez ! *galvanisés par la présence du mâle très alpha local, les arcs projettent leurs mortelles munitions... et quasi toutes arrivent dans des parties sensibles ou mortelles des figures dessinées sur les cibles* Bravo ! ... Allez, rangez le matériel, et n'oubliez pas qu'il y a maintenant épée ou stratégie, ne lambinez pas. ... *elle se tourne ensuite vers Garth. Timidement* Ce que vous avez vu vous convient il, Monseigneur ?
[21:36:47 31/08/14] Garth : * Il est de coutume de prévenir chaque nouveau fonctionnaire d'Hengstone de ne pas se dégonfler devant les critiques acerbes et l'esprit colèrique du maitre, et d'encaisser ses remarques sévères et deplaisantes jusqu'à prendre l'habitude... Florimel n'aura pas du echapper à ce genres de rumeurs de couloirs.Mais c'est un homme à la voix eraillé et lasse qui lui réponds sur un ton égal en douceur à celui de la rousse * Je vois l'avenir des futurs Sentinelles assurés. Ces jeunes gens sont fort, et je suis rassuré de vérifier le savoir-faire de leur instructrice. Pardonnez-moi de ne pas avoir eu le temps de nous présenter comme il se doit. Florimel n'est-ce pas ? Bienvenue à Hengstone, que j'apelle la Maison. Vous êtes ici chez vous désormais.
[21:41:21 31/08/14] Florimel : *la jeune fille tique, puis rougit* Merci, Monseigneur. C'est amusant... que vous parliez de maison. C'est l'impression que j'ai eue en arrivant à Hengstone... et elle s'est décuplée quand j'ai obtenu mon poste. Ces enfants sont tellement importants ! ... *mi-voix* Mais je ne suis pas sure qu'ils seront mûrs si Hengstone était attaqué à l'instant. ... Même si je suis sure qu'ils feraient preuve de courage... Ca ne suffit pas toujours.

[21:48:51 31/08/14] Garth : Non, ca ne suffit pas toujours. * regardant les enfants d'un oeil evasif * ... Mais je ne peux pas les laisser juge de savoir si leur coeur et leur corps est aussi fort que celui des grands. Il en faudra du courage à ces enfants si il failait les envoyer au combat maintenant, car cela voudrait dire que nous adultes, serions déja dépassés par l'ennemi. Nous serions en un sens coupable d'avoir failli à la tâche de les preserver... Ca n'arrivera jamais, pas sous mon commandement. * inspire, puis expire * Il y'a un tunnel derrière les cuisines, si le choses tournaient mal... Vous l'emprunterez vous et les enfants. Considerez que c'est un ordre.


[21:59:04 31/08/14] Florimel : *elle écarquille les yeux* Monsieur ! Je puis être utile à la défense du château je vous l'assure ! Il y a surement des personnes de confiance qui pourraient protéger ces enfants, et les mettre à l'abri ! ... *elle réfléchit* Je connais bien une lycane, elle pourrait... les aider à filer par les bois.

[22:04:45 31/08/14] Garth : Tout les lycans ont étés briefés pour assurer le harcélement tactique et la guerilla contre l'assaillant par derrière. Si la lycane que vous connaissez n'a pas été briefé par ses supérieurs en ce sens, alors elle n'est pas concerné. Nous avons chacun nos ordres, vous venez de recevoir les vôtre, vous protégerez ces enfants avec les personnes qui vous attendront à la sortie du tunnel. Croyez-moi, ce sont des experts. Ces enfants auront besoin d'une âme humaine auprès d'eux pour réfléchir comme des humains. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance au lycans... Mais nous sommes à peu près sûr qu'il y'aura foultitude de vampires parmis les attaquant. Aucun lycan ne pourra alors réfléchir à froid. * secoue la tête, sans appel *

[22:07:31 31/08/14] Florimel : ... *elle fronce les sourcils* ... Je ne sais pas si je saurais faire plus confiance en un inconnu qu'en une amie. ... Et elle n'a pas de supérieur... à ma connaissance. Je crois pas que ça fonctionne comme ça, chez eux. Mais... soit. Je ferai ce que vous dites. ... Une fois sortis, que fait on ? On se cache ? On quitte Logres ?

[22:13:37 31/08/14] Garth : Alors faites confiance à l'homme en face de vous. Je sais que cela peut paraitre dur, mais ces enfants n'auront pas besoin de la compassion d'être avec votre amie. Ils auront besoin de rester en vie... En ce sens une fois sorti vous serez rejoint par deux personnes anonymes qui vous emmeneront jusqu'à une crique d'ou est amarré un bateau, le long d'un afluent sortant de la caverne pour se jeter dans la mer. Quand les enfants auront embarqués, alors vous aurez à loisir de choisier d'aller avec eux ou de retourner au chateau vous rentre utile à sa défense, comme vous dites. Mais les choses auront certainement mal tournés, personnellement même si la Bretagne est chère à votre coeur... Elle ne vaudra pas que vous gachiez votre vie. Laissez-ca à ceux qui ont déja assez vécu.

[22:23:58 31/08/14] Florimel : ... *elle s'assure que les enfants n'entendent pas, murmure * Vous vous conduisez comme si tout était déjà perdu, Messire. C'est effrayant. Vous ne devez pas rester dans cet état d'esprit, sinon... tout est d'avance fichu...


[22:38:00 31/08/14] Garth : * Durcissant le ton, il lève un doigt d'avertissement * ... Non, au contraire, je me conduis comme tout responsable ayant charge d'âmes, je fais en sorte que tout ce qui est précieux le reste. L'eventualité ne fait pas le destin. Nous sommes maitres de notre destin, et je vais m'assurer que notre royaume le reste en ne s'etteignant pas au premier souffle de vent. * Il pose une main sur l'epaule de la jeune femme * TOUT. IRA. BIEN. Ce ne sont que des procédures que je dois ordonner à chaque responsable de la citadelle. J'ai emis les même instructions aux autres professeurs ainsi qu'a toute personne ayant un groupe à s'occuper, civil ou militaire. Prefèreriez-vous que nous restions tous là à se battre jusqu'à la mort ? Un royaume, ca se reconstruit, une terre ca se reconquiert, mademoiselle. Nous ne devons pas nous laisser de fatalité en n'ayant pas les moyens de vivre pour demain. * Se redressant, il lâche l'epaule de la rousse * Je prédis que la vague sera terriblement meurtrière, pas que nous n'aurons aucune chance de rester à flots. * Il tapote légerement la joue de Florimel, clin d'oeil * ... L'amiral est loin mais le capitaine est là, et il sait comment mater n'importe quelle tempète. Ayez confiance

[22:57:18 31/08/14] Florimel : *elle avait rentré la tête dans les épaules -elle doit faire le quart de la carrure du Régent, puis se détend au fur et à mesure qu'il parle, finissant même par sourire, à peine* Je préfère le comprendre comme ça, Messire. ... Vous pensez qu'ils vont nous envoyer qui, les suceurs de sang ?

[23:01:25 31/08/14] Garth : * Soupirant * ... Tout, ce que j'ai compris ils vont tout nous envoyer. On ne vas pas se gêner pour en fairee de même. Ce ne sera pas long, on saura très vite qui aura raison de qui. Et on oubliera cette afreuse histoire, nous nettoierons les dégats et nous attendront le retour de la reine dans le calme.

[23:16:13 31/08/14] Florimel : *léger rire* Faut juste trouver les balais adaptés, quoi. ... Je ferai ce qu'il est convenu, Seigneur Garth. ... Et j'emporterai autant de ces créatures que possible : je ne suis pas encore aussi bonne que le Duc Eliam, mais je progresse encore chaque jour !

[23:19:32 31/08/14] Garth : Mmh, il vaut mieux que vous ne vous compariez pas au Duc, vous deivendrez comme lui... A vous reposer sur vos acquis. * sourire fermé, acquièsce * Vous faites du bon travail. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, dites le moi. * va pour se retourner *

[23:36:50 31/08/14] Florimel : Messire ? ... Je suis fière d'être à Hengstone, fière de notre reine, fière de servir sous vos ordres, et de nos couleurs. ... Si les dieux le veulent, nous vaincrons. *elle incline sèchement la tête*

[23:38:31 31/08/14] Garth : * Dos tourné, signe de main *


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Août 2014 le Lun 1 Sep 2014 - 17:08

[22:23:04 29/08/14] Alyson : *La taverne La Pierre Levée, connue pour son ambiance joyeuse, était ce soir-là plutôt morne. Peu de clients étaient attablés, et Alyson demeurait fixée au bar, le regard perdu dans la contemplation de la cheminée*


[22:25:04 29/08/14] Freiya : *La lycane s'y rend après avoir attendu plusieurs jours pour tenir sa demi-promesse. Elle pousse la porte d'un coup et entre à grands pas, étendant sa grande silhouette dans la salle. Freiya est vêtue en forestière toujours : tenue de cuir et longue cape élimée par le temps. Elle inspecte la salle d'un regard et repère très vite Alyson, pour se diriger à grands pas vers elle.* Bonsoir.


[22:30:28 29/08/14] Alyson : *alertée par l'entrée fracassante de la lycane, Alyson détourne le regard du foyer de la cheminée. Un peu surprise, elle semble reconnaître la haute taille de la cliente. Elle attend néanmoins qu'elle s'approche du bar pour enfin afficher un grand sourire dévoilant ses petites dents* Oh ! Bonsoir, Freiya ! Si je m'y attendais... !


[22:33:16 29/08/14] Freiya : Eh, j'avais bien dit que je passerai. *Elle sourit de toutes ses dents et prends le siège aux côtés de la jeune femme, levant la main pour commander une bière.* Comment tu vas ?

[22:36:41 29/08/14] Alyson : C'est vrai, oui ! Je suis contente de te revoir ! J'ai finalement pu retrouver ma soeur grâce à toi. *ses yeux jusqu'alors un peu éteints s'animent d'une flamme nouvelle. Elle s'installe plus confortablement pour faire face à Freiya et mieux faire la conversation* Boarf... *elle baille bruyamment* Ah pardon... Mais c'est tellement mort aujourd'hui...


[22:39:14 29/08/14] Freiya : Ah, je suis contente si tu l'as retrouvé. *Elle rit au bâillement et se tourne sur sa chaise pour observer la salle.* C'est vrai que ça a l'air très calme, mais tu peux te reposer du coup, non ?

[22:45:13 29/08/14] Alyson : Pfft... que tu crois ! *elle se tourne à son tour, pour vérifier qu'aucune collègue n'est assez proche pour l'entendre, puis revient sur Freiya en s'approchant, puis, tout bas :* Je paye le prix de mes escapades dans la forêt... La patronne m'a pincée, mais n'en parle pas à ma soeur si jamais tu la croise... Je ne voudrais pas qu'elle s'inquiète... *parlant plus fort* Oui, oui, c'est plutôt reposant... Voyons le bon côté des choses, je t'aurais manquée s'il y avait eu plus de monde.


[22:47:35 29/08/14] Freiya : *Sa bière arrivée, elle commence par en boire quelques gorgées, fronçant les sourcils en silence.* Oui, c'est sûr. Ca aurait été dommage. *Elle se penche un peu vers la jeune femme et murmure cette fois-ci.* Elle te fait payer comment ? En t'obligeant à bosser ce genre de jour ?

[22:53:19 29/08/14] Alyson : *elle hésite quelques secondes, puis acquière tout doucement d'un mouvement de tête* Mais c'est pas tout... *elle mime de tenir une bourse d'argent entre ses mains* J'y suis obligée, sinon je n'aurai jamais assez pour récolter ce qu'elle demande... *un soupir* Mais toi, tu vas bien ? Des nouvelles de "l'extérieur" ?


[22:55:20 29/08/14] Freiya : *La lycane fronce les sourcils.* Pas bien ça, c'est pas honnête, t'as bien le droit d'aller voir ta soeur. *Elle se redresse un peu.* Oui ça va bien, de quelle nouvelle tu parle ?


[22:58:26 29/08/14] Alyson : Je n'ai pas le droit d'aller dans la forêt. Elle pense que *sa voix se fait vraiment très basse* je bosse là-bas à mon propre compte, voire celui d'une maison rivale. Évidemment, elle n'a pas confiance, je suis qu'une nouvelle venue d'un pays étranger... c'est si différent de là où j'étais, d'ailleurs... *son regard se fixe sur la bière de Freiya* Oh ben, je ne sais pas justement... ce qui se passe au royaume...


[23:05:40 29/08/14] Freiya : Tu veux que je dise à ta soeur que tu es débordée et qu'il vaut mieux vous retrouver ici, maintenant ? Sans lui parler de la raison, si tu ne veux pas. *Elle lui sourit.* Je te proposerai bien mon aide mais je ne suis pas sûre que l'intimidation soit une bonne idée. *Elle pouffe de rire.* Oh, nous avons un nouveau régent et la forêt est dangereuse la nuit, alors c'est tant mieux si tu t'y balade moins.


[23:13:12 29/08/14] Alyson : Mmh... *elle semble réfléchir à la proposition de Freiya, sa main se matérialisant devant sa bouche, tordue sous la concentration. Quand soudain, elle relève la tête* Tu ferais ça ! Je... on se connait à peine... *elle éclate de rire à son tour* Oh non, je crois que ce serait le meilleur moyen pour me faire virer ! *ses yeux forment yeux ronds interloqués* Un nouveau régent ! On ne nous en parle même pas... Oh la la... *sa main revient se coller à ses lèvres* Je t'avoue que ta proposition me ferait vraiment plaisir !


[23:16:31 29/08/14] Freiya : Bah, vous connaissiez le Seigneur Garth, tout de même ? *Elle éclate de rire à la réaction de la jeune femme.* Tu veux que je le fasse ? *Elle sourit de toutes ses dents.* Je peux me transformer en gros loup pour lui faire peur, si tu veux.


[23:19:12 29/08/14] Alyson : *ses joues s'empourprent* Heu... ben... oui, oui... je le connais... paaaas tant que ça... *elle rit de plus belle* Oh surtout pas ! Je trouverai bien un moyen de la renverser, mais pas de cette façon ! Enfin, si je change d'avis, je te ferai signe... *elle tape dans ses mains* Je suis ravie de t'avoir vue, je suis de bonne humeur !


[23:21:54 29/08/14] Freiya : Dommage, c'est rare qu'on ait une bonne occasion de faire ça. *Elle pouffe de rire, toutes dents dehors, puis termine sa bière en quelques gorgées.* Voilà, penses à moi si elle te fait des misères. Si ça peut te mettre de bonne humeur.

[23:28:20 29/08/14] Alyson : *ses deux mains se joignent comme pour une prière* Je te remercierai jamais assez, je crois, pour ce que t'as pu faire. Si jamais tu croises ma soeur, dis-lui bien que je vais bien, quand même... j'ai de quoi me mettre de bonne humeur quand ça va mal !


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum