Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Juin 2014

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Juin 2014 le Mer 4 Juin 2014 - 13:24

[10:59:38 01/06/14] Capitaine Noun : *Revenu de bon matin au château, le Capitaine Noun a laissé ses hommes s'occuper des ventes pour se diriger quant à lui vers la salle où se trouve le médecin du château. Il s'arrête devant la porte et frappe rapidement.*
[11:06:09 01/06/14] Garth : * Aucun bruit ni aucune réponse n'est émise. La porte bouge légérement, entrouverte, suite aux coups sur la porte donné par la pirate. *
[11:10:56 01/06/14] Capitaine Noun : *Après une seconde d'hésitation, la pirate pousse la porte de l'index pour entrer.* Hawokhan ? *Noun fait quelques pas à l'intérieur et profite de l'absence du médecin pour laisser son regard se balader sur les étagères et les produits, jusqu'à s'arrêter sur un rideau tiré dans un coin de la salle.*
[11:16:37 01/06/14] Garth : * Dans le labo, le calme règne bien qu'il soit seulement interrompu par le bruit étrange de certaines pierres vibrantes sur les étagères. La pièce sent l'odorante fumée de pipe. Mais le dernier bruit qui attire l'attention est la lente respiration provenant de derrière le rideau ou Noun se dirige. Une silhouette allongé et fine se voit en ombre chinoise, calqué sur le rideau par la lumière du jour. *
[11:19:30 01/06/14] Capitaine Noun : *Le regard de la pirate va des pierres au rideau, puis à la porte. Noun se fend d'un sourire et rejoint l'endroit en quelques pas et elle n'hésite pas à une seconde à tirer le rideau pour voir ce qui se cache derrière.*
[11:29:50 01/06/14] Garth : * Allongée la main sur le ventre, habillée d'une tunique claire et propre, Caelin est allongé là, les yeux fermés. Elle ne semble pas dormir profondèment mais sa respiration saccadé dénote un repos quelle à besoin de prendre, faute de force. Sous sa main, un lourd bandage au ventre qui n'arrive pas à cacher la rougeur du sang. Le visage de la jeune sauvageonne est tumefié, des traces de griffures et de coups récents. Ses longs cheveux noirs sont attachés par un ruban soigné, surement fait par une tierce personne. La picte, mué par son instinct naturel, ouvre à demi les yeux insconciament pour chercher du regard la personne s'approchant d'elle. Elle pose ses yeux mi-clos sur Noun * ...
[11:33:31 01/06/14] Capitaine Noun : *La pirate écarquille l'oeil et se retourne presque aussitôt pour refermer le rideau derrière elle, puis elle tourne son oeil sombre sur le visage de la jeune femme et murmure.* Caelin ? Qu'est-ce que vous faites ici ? *Noun se glisse lentement sur le lit, sans toucher à la picte.* Et qui vous as fait ça ?
[11:37:38 01/06/14] Garth : * Clignant des yeux, elle murmure et posant une main pâle sur le genou de Noun d'un air d'avertissement * ... Vous, ne devez pas me voir, vous.... N'avez pas le droit de venir ici, si Peau-Rouge ou Morgause vous voyait... Je ne suis pas censé être là....L'Alchimiste va revenir, Isis.
[11:39:52 01/06/14] Capitaine Noun : Shhht. *La pirate pose une main sur celle de la jeune femme et l'autre sur ses lèvres avec un sourire.* Ne dis pas mon nom comme ça. Je me remettrais de la colère de l'alchimiste... et peut-être de celle de Morgause. Le mal est fait. Qu'est-il arrivé ?
[11:44:44 01/06/14] Garth : * Elle ferme les yeux un instant, puis les rouvrent * ... Je ne me souviens plus très bien. Je me revois juste porter Morgause, et puis Morgause me porter... C'est confus. Je ne sais même plus ce que je fais là. * long soupir, elle tousse et caresse son ventre *
[11:46:47 01/06/14] Capitaine Noun : *Noun fronce les sourcils et resserre ses doigts autour de la main de la jeune femme.* Pourquoi Morgause ? Qu'est-il arrivé à la révolutionnaire que je connaissais ? *Elle se fend d'un sourire un brin moqueur.* Je pense que vous êtes là pour vous remettre d'une blessure.
[11:49:32 01/06/14] Garth : * Elle sourit faiblement * ... Et.... Qu'est-il arrivé à la reine qui avait mise ma tête à prix ? Et pourtant, je suis chez son médecin, dans son chateau... Je... Je pense que j'ai du faire quelque chose de stupide... Mais si je suis là... C'était stupide, mais utile.
[11:53:47 01/06/14] Capitaine Noun : Je suppose oui, je vous aurais retrouvé en cellule si ça n'avait pas été le cas. *La pirate sourit et se penche au-dessus de la picte.* Qu'est-il arrivé à cette histoire de trésor aussi ?
[11:58:29 01/06/14] Garth : Un dragon... Il est arrivé un dragon. Un élément suffisant pour se raviser. * Moue décu, puis grimacante de douleur *
[11:59:41 01/06/14] Capitaine Noun : Oh. Compréhensible. *La pirate a un rire amusé mais perd vite le sourire.* Je peux vous ramenez quelque chose ? Contre la douleur peut-être ?
[12:07:41 01/06/14] Garth : * Elle secoue la tête * ... Je crois que vous ne pourrez pas faire mieux que mon hôte. Vous devriez filer avant qu'il ne revienne et faire semblant de n'avoir rien vu. Je ne veux pas que la reine gronde Peau-Rouge parce qu'il m'a laissé sans surveillance. Il est gentil. * Tapote la main de Noun. *
[12:08:05 01/06/14] Garth : ne revienne, et faites semblant de n'avoir rien vu. *
[12:10:14 01/06/14] Capitaine Noun : Je comprends. *Noun sourit tout de même et se redresse un peu pour se pencher sur la jeune femme.* Il est possible que je revienne par hasard pendant que l'Alchimiste sera... ailleurs. *Elle sourit de toutes ses dents puis se penche encore pour embrasser le front de la picte.* Remettez-vous bien.
[12:12:08 01/06/14] Garth : * Elle hoche de la tête et ferme les yeux *
[12:37:35 01/06/14] Capitaine Noun : *La pirate se relève et reste un moment auprès de la jeune femme à la regarder, puis s'éclipse en silence en remettant bien le rideau en place. Elle traîne encore quelques secondes dans la pièce en inspectant les étagères, puis sort.*









[22:07:46 21/05/14] Freiya : *Montée sur son cheval au poil sombre, la lycane sort du bois pour rejoindre le village des Fianna au pas. Elle porte son armure de cuir et sa longue cape termine sur la croupe de son cheval. Freiya se dirige naturellement vers la cabane du chef pour avertir de son arrivée, parce qu'elle est polie.*
[22:16:27 21/05/14] PNJ-01 : *Finn sort, comme s'il était prévenu de son arrivée, son habituel sourire de bienvenue aux lèvres* Freiya ! Quel bon vent t'amène ? ... Tu aurais du prévenir, nous aurions préparé quelque chose de festif.
[22:19:16 21/05/14] Freiya : *La lycane saute au bas de son cheval et se fend d'un sourire à son père.* Je n'habite pas si loin, si vous commencez à faire la fête chaque fois que je me pointe, on aura pas fini.
[22:25:49 21/05/14] PNJ-01 : Tu sais bien que nous ne ratons jamais une occasion de boire quelques bières, ni de faire la fête. Ca nous aurait donné une excuse valable. *Il s'approche, et serre un instant la jeune femme dans ses bras* ... Tu restes un peu, ou tu es en transit ?
[22:27:00 21/05/14] Freiya : Je vais rester un petit peu, mais guère longtemps. *La lycane a l'habitude d'être évasive quant à son temps de séjour.* Je ne gène pas, j'espère ?
[22:33:40 21/05/14] PNJ-01 : Absolument pas. *ton neutre* Tu dors à la maison, ou on te cherche une place ailleurs ?
[22:34:25 21/05/14] Freiya : *La lycane arbore un sourire encore plus grand.* Réserve moi une place au cas où, mais je vais peut-être essayer de m'incruster ailleurs.
[22:37:31 21/05/14] PNJ-01 : Pas de problèmes. ... Les chasseurs vont bientôt partir, si tu veux te joindre à eux. Sinon... Il te reste la taverne. *soupir* Moi, j'ai une réunion. Si j'avais su qu'être chef était si canulant, j'aurais dit non au poste !
[22:39:30 21/05/14] Freiya : Ils ne t'auraient pas laissé le choix. C'est ton job après tout. *La lycane tape gentiment l'épaule de son père.* Je vais installer mon cheval et boire un coup. Amuse-toi bien. *Elle s'éloigne sur un rire moqueur.*
[22:46:24 21/05/14] PNJ-01 : Sale gosse. *regard noir surjoué, puis il rentre. Sur le chemin, tout le monde salue poliment Freiya, certains venant même lui demander de ses nouvelles. Il semblerait que la jeune femme ait fait beaucoup d'effet, les fois précédentes. La taverne est plus petite et bien mieux tenue que celles de Hengstone : pas de rats crevés dans les barils de bière par exemple. Il y a plusieurs lycans présents, ainsi que des adolescents non encore décidés dans leur choix. La serveuse s'approche de Freiya avec un grand sourire* Salut ! Qu'est ce que je te sers ?
[22:49:40 21/05/14] Freiya : *Freiya répond à tout ceux qui l'aborde, poliment et gentiment, mais toujours avec une sorte de recul, comme si elle n'y croyait pas totalement. Elle sourit tout de même à ceux qui la salue et vient s'installer au bar, tirant une chaise.* Une bière, pour commencer. *Elle sourit à la serveuse et détache quelques lanières de son armure pour se mettre à l'aise.*
[22:55:32 21/05/14] PNJ-01 : Une bière pour commencer ! *la voix de la jeune femme est claironnante, et elle ne semble pas pressée d'aller chercher la bière* ... Tu es Freiya, n'est ce pas ? La fille du chef ? *les yeux noisette n'en peuvent plus de briller de curiosité*
[22:58:22 21/05/14] Freiya : *La lycane sourit et étend les jambes devant elle.* C'est mon nom, oui. Et toi ? Je n'ai pas l'honneur de te connaître. *Les yeux dorés la détaillent de haut en bas.*
[23:01:26 21/05/14] PNJ-01 : Brodwynn. Je bosse ici en ce moment, mais en général, je suis plus dans l'information. *chuchote* C'est la taverne de mon P'pa. Je suis obligée ! *le tavernier gronde : "Brod ! La bière ! ... Et n'embête pas les clients !"*
[23:03:03 21/05/14] Freiya : *La lycane éclate de rire et s'appuie dans son siège pour crier.* Elle m'embête pas ! Mais je veux bien la bière quand même.
[23:05:05 21/05/14] PNJ-01 : Je vais la chercher ! *la jeune fille s'éloigne, et peut être qu'on comprend pourquoi elle est coincée au village : elle boite de façon prononcée, même si elle trotte rapidement. Elle revient avec la bière et la pose devant Freiya* ... Et tu vas rester longtemps ?
[23:08:28 21/05/14] Freiya : Je sais pas encore. *Elle saisit la bière et prend une gorgée, avant de fixer ses iris bleus sur la jeune femme.* Alors, tu es une Ragabash, c'est ça ?
[15:53:44 01/06/14] PNJ-01 : Une Ragabash au chômage technique, mais... oui. *elle a un instant persu son sourire, mais il est revenu plus fort que jamais* Tu nous honores de ta présence longtemps ? *petite moue* Tu restes qu'avec les vieux, en général.
[15:55:54 01/06/14] Freiya : Ce temps n'est pas encore le nôtre. *La lycane se fend d'un sourire amusé.* Il faut nous montrer patiente, ça viendra toujours. *Freiya repose sa bière et réfléchit un peu en la regardant.* Quelques temps, je ne sais pas encore. *Elle relève les yeux avec un sourire.* Oh mais ce sera un plaisir de connaître les jeunes.
[16:06:09 01/06/14] PNJ-01 : Ouais. Mais ma patte prendra encore quelques lunes avant d'être opérationnelle, et je te promets que j'en ai marre. *elle finit par s'asseoir carrément* Tu sais... C'est sympa que tu viennes plus souvent. On pensait qu'avec la fin de... du couvre-feu on aurait plus de visites, mais pas trop, en fait. Je ne sais pas si le message passe.
[16:10:27 01/06/14] Freiya : *La lycane pouffe de rire et vient tapoter l'épaule de la jeune femme.* Il t'en reste une de pattes, c'est déjà pas mal. *Avec un sourire, elle reprend un peu de bière.* Les gens ont du mal à saisir le message je suppose, il faudra du temps. *Elle désigne la table vide devant Brodwyn.* Un truc à boire ?
[16:21:02 01/06/14] PNJ-01 : *a nouveau sourire* Si tu proposes, je me ferai pas -trop- engueuler. P'pa ? Une bière, steplé ! *elle se penche vers Freiya* Alors ? Il parait que tu es allée très très loin ? Tu as vu des choses... intéressantes ?
[16:24:23 01/06/14] Freiya : Je la paye. *La lycane se penche au-dessus de la table comme en confidence.* J'ai vu l'Egypte et le désert du Sahara. Si tu penses que Stonehenge est grand, il faut voir les Pyramides, ces machins sont immenses.
[16:28:18 01/06/14] PNJ-01 : ... *soupir* Oh, oui, j'adorerais visiter les déserts chauds. Ici, c'est un peu... sinistre. ... *elle la jauge du regard* Certains vieux disaient que tu voulais prendre la place de Finn. ... Tu n'as pas l'air pressée de le faire. Et tu complotes même pas en cachette.
[16:31:27 01/06/14] Freiya : Après un moment, ils deviennent trop chaud, tu verras. *La lycane écarquille les yeux et éclate d'un rire bien franc.* Pas pressée du tout, ouais. Le poste de Finn ne m'intéresse pas vraiment.
[16:40:29 01/06/14] PNJ-01 : J'en ai eu l'impression oui. *les yeux pétillants deviennent sérieux un instant, comme tentant de faire passer un message* Tu es trop occupée avec ton entreprise de... libre circulation des biens, c'est ça ? *le masque de l'adolescente revient en place*
[16:42:12 01/06/14] Freiya : *Nouvelle surprise pour Freiya qui reste une seconde sans réagir, avant de se fendre d'un sourire dévoilant toutes ses dents.* C'est bien possible. Tu semble t'y être intéressée de près, non ?
[16:45:02 01/06/14] PNJ-01 : *voix de miel* C'est mon taff. *regard d'avertissement : son père arrive et pose une pinte sur la tble* Merciiiiiii ! *l'homme s'en va en grommelant* Je suis curieuse, comme fille. *elle ment, mais tellement mal qu'il semble évident qu'elle le fait exprès*
[16:46:47 01/06/14] Freiya : Merci Monsieur. *Freiya termine sa bière et repose sa pinte avant de poser ses coudes sur la table, joignant les mains pour poser son menton dessus.* Je vois ça, mais curieuse à propos de quoi au juste ? Mon entreprise ?
[17:07:30 01/06/14] PNJ-01 : Entre autres. *son regard redevient prudent* Si tu veux, je te montrerai une ou deux pistes de chasse, pas loin d'ici. Tu pourras t'amuser un peu. Et c'est... tranquille.
[17:09:30 01/06/14] Freiya : Oh c'est vrai ? *La lycane se fend d'un large sourire.* Je n'attendais que ça, de découvrir des pistes de chasse tranquille, dans le coin. Quand pourras-tu me montrer ça ?
[17:16:36 01/06/14] PNJ-01 : Quand tu veux. ... *elle boit* Tu es installée ? ... Par contre, ce n'est pas gratuit, le... partage de mes pistes de chasse. *elle a un sourire qui se veut machiavélique et lui fait perdre quelques années, en fait*
[17:17:48 01/06/14] Freiya : Je suis installée, oui. On peut partir dès que possible. *Freiya étrécit les yeux mais sourit largement à la jeune femme.* Je payerai ce qu'il faut. On pourra discuter du prix.
[17:37:11 01/06/14] PNJ-01 : C'est pas négociable : je veux que tu me parles de tes voyages. *ses yeux brillent*
[17:41:50 01/06/14] Freiya : *Un instant surprise, Freiya enchaîne sur un nouveau rire et étend les jambes devant elle.* Ca marche, mais ça pourrait durer.
[17:51:33 01/06/14] PNJ-01 : *elle baisse les yeux* J'ai... tout mon temps. ... *sourire* Demain ?
[17:58:07 01/06/14] Freiya : *La lycane hausse un sourcil contrarié et se penche au-dessus de la table pour poser sa main sur l'épaule de la jeune femme.* Ca marche. Ici ou ailleurs ? je te laisse choisir le terrain.
[18:35:06 01/06/14] PNJ-01 : Devant les portes ? A l'aube ? On chasse et on mange en chemin ? *pour un peu, elle sautillerait*
[18:39:29 01/06/14] Freiya : Parfait. J'amène le manger. *Elle se rassoit confortablement.* Une autre bière ? J'en prends une moi.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Juin 2014 le Mer 4 Juin 2014 - 13:27

[21:52:32 01/06/14] @ Leomyd : *le champion est dans la cour du château et après avoir laissé son cheval aux écuries il pose un pied sur une caisse et entreprend d'enlever sa cuirasse*
[21:58:02 01/06/14] Garth : * Derrière lui, descendant les marches de pierre de la cour * ... Non, n'enlevez pas votre plastron. On va s'entrainer un peu. * Il à déja l'épée à la main. *
[22:06:42 01/06/14] @ Leomyd : *leomyd lève la tête vers le maître d'arme, fronçant les sourcils un moment, surpris* un combat ? *il regarde la cour presque vide puis le ciel encore assez clair puis se redresse, remettant la sangle défaite de son plastron puis se tournant vers le maître d'arme* ...pourquoi pas... Vous n'êtes pas un peu vieux, maître d'arme, pour les duels ? *sourire, visiblement le gaulois est amusé malgré ses traits fatigués, et taquine son ami*
[22:12:08 01/06/14] Garth : * Rit aux eclats * ... Jeune éffronté. J'aurais tout le temps d'être vieux que je serais mort. Pour le moment je suis là sur mes deux jambes, et vous allez me faire le plaisir de me montrer qu'être champion, ca se mérite. * Il fait danser son épée autour de son poignet, la lame chante dans une main experte. Deux des meilleurs fines lames de Bretagne se préparent à un duel. En haut des remparts, les gardes sont déja tout excités, et ils appellent leurs camarades à venir rejoindre le spectacle. *
[22:15:57 01/06/14] @ Leomyd : *toujours avec un sourire le champion avance d'un pas et pose sa main sur son épée bâtarde* ..allons y *son sourire s'efface et d'un second pas la tire d'un mouvement sec qui sans un temps mort se transforme en coup vertical brutal vers l'épaule de garth*
[22:20:49 01/06/14] Garth : * Paré d'un revers plat de l'épée non moins brutal, Garth se deporte d'un pas chassé et entame le flanc du champion d'un estoc en tentant une percée droite, les jambes arquées. *
[22:23:09 01/06/14] @ Leomyd : *esquive en pivotant, un coup vertical frappe sec pour abattre l'épée du maître d'arme vers le sol tandis que le champion retire une de ses mains pour donner un coup de coude a garth dans l'élan *
[22:28:43 01/06/14] Garth : * Au lieu de parer le coup sec servant à abbattre sa lame, Garth accompagne le geste de Léomyd en faisant reculer au même rythme son épée, qui se caresse le long de celle du champion et se devier tranquillement en l'air. Les bras levés, le picte se prends le coup de coude sur le flanc et d'un grognement mécontent, libère une main pour lui retourner une mandale sèche et fulgurante * ... On est pas à la taverne, jeune homme ! Ceci est une passe d'arme !
[22:36:56 01/06/14] @ Leomyd : *encaisse le coup, reculant, se remettant instantanément en garde, ses pied reprenant un meilleur appuie dans un crissement de sable et de graviers* ...pardon, noble entraîneur de recrues... J'ai l'habitude des Gobelins, et ils ne se plaignent pas, eux *rire taquin bref, un pas et il attaque a nouveau d'une séries de feintes rapides amenant un coup de taille visant le flanc de gareth* .. Prévenez moi le jour ou vous voyez ça dans une taverne
[22:42:10 01/06/14] Garth : Pfeuh, j'entrainais les Rois quand les tresses de votre chef gaulois n'étaient que des mèches ! * Reste sur ses appuis, il pare le coup de taille d'une garde tombante * ... Trop téméraire, vous faites beaucoups de mouvements pour rien, vous allez vous fatiguer trop vite. * Pivote son épée son place, fait tourcher le pommeau de son épée contre le front de Léomyd. Sourire. *
[22:42:25 01/06/14] Garth : sur place *
[22:42:30 01/06/14] Garth : toucher *
[22:48:57 01/06/14] @ Leomyd : *recule la tête et dégage son épée du large mouvement, reculant en même temps avant de se fendre pour un coup vif vers la cuisse*
[22:56:43 01/06/14] Garth : * Evitant le coup vif de justesse, Garth prépare son épée en la levant à deux mains pour un coup très brutal qu'il s'apprête à porter à la verticale *
[23:01:03 01/06/14] @ Leomyd : *d'un coup réflexe exécuté d'une main sur le chevalier envoi sa lame d'un large coup vers le menton du maître d'arme, reculant du même coup pour éviter le coup vertical*
[23:14:58 01/06/14] Garth : * Reculant la tête mais tout en restant sur ses positions, il bascule agilement son bassin en arrière pour eviter le coup, sauf que la lame de Léomyd se retrouve de ce fait derrière la nuque de Garth, mais que ce dernier place sa propre lame sur la gorge de Léomyd qui ne peux pas dégager son épée de son épée, collé aussi près de son adversaire. La froideur de l'acier chatouille la nuque de Garth, et la gorge de Léomyd. * ...
[23:23:08 01/06/14] @ Leomyd : *stoppe instantanément tout mouvement, la respiration suspendue, les yeux écarquillés, puis souffle doucement, restant silencieux un instant*... Nous voilà dans une impasse
[23:29:11 01/06/14] Garth : .... * Le souffle court, Garth acquièsce * ... Oui, une impasse. Mais je suis rassuré de voir que le royaume est en de bonne mains. * Baisse lentement son épée *
[23:47:39 01/06/14] @ Leomyd : *retire la sienne avec précaution et hoche la tête* si il me suffisait de me battre a l'épée pour donner a ce royaume tout ce dont il a besoin la tâche serait simple...*leger sourire*
[23:54:54 01/06/14] Garth : * Hoche la tête * ... Parfois j'aimerais que les choses soient ainsi, mon ami. * Range son épée * Quand on se bat à l'épée, on ne pense à rien, on n'oubli nos soucis. C'est grisant, n'est-ce pas ?
[00:03:40 02/06/14] @ Leomyd : ...très *sourire*... Pas de questions, pas de problème, le bout pointu doit rentrer dans l'autre et on évite de mourir... Rien de plus simple *soupire, rit un peu*
[00:08:11 02/06/14] Garth : J'aurais aimé avoir plus de temps pour vous parler, Léomyd. Vous êtes mon ami mais aussi un fils, en quelque sortes. * Regarde vers la porte, puis revient au chevalier * La reine m'envoi en mission pour deux jours, plutôt loin. J'ai l'impression quelle me cache quelque chose et quelle veuille que je m'absente. Je l'ai croisé furtivement ce matin, elle avait l'air étrange. Si cela vous intérèsse, vous pourriez decouvrir ce qui se trame ?
[00:13:31 02/06/14] @ Leomyd : ...je vais... Essayer, garth *se passe une main sur le visage*... L'enquête ce n'est pas ma spécialité... Mais je vais poser quelques questions
[00:17:44 02/06/14] Garth : Oh, je vous demande pas d'enquéter. Juste de savoir ce que la patronne trame. Adieu ! * Se dirige vers son grand cheval noir aux écuries, signe de la main à Léomyd *
[00:19:34 02/06/14] @ Leomyd : *signe de main* ouais... Ça y ressemble vachement quand même *soupire puis sourit un peu en rangeant son épée*








[15:43:15 03/06/14] Freiya : *Alors que le soleil n'est pas encore levé, la lycane quitte la chambre que Finn lui a offerte et emporte avec elle un petit sac qui sent bon la nourriture. Freiya traverse le village en vitesse pour rejoindre l'entrée et y attendre son accompagnatrice du jour.*
[15:46:58 03/06/14] PNJ-01 : *laquelle arrive en trottinant peu après, sa boîterie n'étant pas aussi perceptible si tôt dans la journée. La jeune fille a tressé ses cheveux en de multiples nattes qu'elle a ramenées en une seule, et ses yeux brillent d'excitation* Me voilà ! Je ne t'ai pas trop faite attendre ?
[15:49:47 03/06/14] Freiya : Si, je suis là depuis une heure. *Elle éclate de rire et se redresse, rajustant une longue mèche auburn pour jeter son sac sur son épaule.* Je viens d'arriver. Je te suis.
[16:03:26 03/06/14] PNJ-01 : *visiblement, la jeune fille s'apprêtait à s'excuser... du coup, elle jette un regard faussement vexé à Freiya et se dirige vers une sente en allongeant le pas* Pfffffff. Ces adultes, se croient toujours drôles, surtout quand ils le sont pas..... *elles marchent quelques instants dans un silence reposant avant qu'elle ne reprenne* Tu te sens plus d'humeur cerf ou sanglier ?
[16:05:03 03/06/14] Freiya : *Cela ne fait qu'amuser encore plus la lycane qui contient son rire en emboîtant le pas à la jeune fille.* Je dirais cerf, c'est plus doux comme viande.
[16:09:51 03/06/14] PNJ-01 : C'est pour manger, hein. Pas pour faire des papouilles. *regard en coin* Du coup, faut aller un peu plus par là. *Freiya peut remarquer que par moments, son attitude se fait plus "professionnelle" : visiblement, elle "sonde" les environs. Ces moments ne durent que quelques secondes, pendant lesquelles la jeune fille continue de raconter la vie au village, les bestiaux locaux, les styges qu'ils chopent de temps en temps... Avec assez peu de vide entre les mots, il faut bien le noter*
[16:18:50 03/06/14] Freiya : *La lycane pouffe de rire.* Ouais, j'ai prévu autre chose pour ça. *Elle emboîte le pas de la jeune femme et écoute attentivement, à la fois la forêt et sa collègue. Au bout d'un moment, elle accroche son sac à la ceinture et semble prête à sortir son arc.* Il paraît que les stryges sont là depuis peu, j'en ai pas croisé un moi, au cours de mes voyages.
[16:23:24 03/06/14] PNJ-01 : *sourire en coin* T'as prévu un truc à papouiller ? Dans ton sac ? Tu as emmené ta peluche ? *sourire carrément goguenard, qu'elle perd à l'évocation des stryges* Ouais. De vraies saloperies, coriaces et pas con. On essaie de les choper une à une, parce que si elles se regroupent ça devient chaud. On a eu plusieurs d'entre nous tués, quand même. C'est pas rien. ... Enfin, de jour à priori, c'est pas non plus trop courant.
[16:25:34 03/06/14] Freiya : *Elle esquive adroitement la question en enchaînant directement sur les stryges, avec un sourire mauvais.* Ouais, je sais. J'en ai vu une de ces saloperies en arrivant ici, pas de bonnes bêtes. Elles ont une organisation ?
[16:33:16 03/06/14] PNJ-01 : On sait pas trop. On a du mal à les suivre. On n'a pas de Glyphe de Pistage Spatial, encore, nous. Parait qu'ils en auraient, à la Cour. ... *elle continue, l'air de rien* Je sais pour ton... "travail" parce que j'étais chargée de te suivre. ... Tu ne m'as jamais remarquée ? *le ton est professionnellement curieux*
[16:34:57 03/06/14] Freiya : *La lycane serre à peine les dents mais étrécit visiblement les yeux.* J'avais des soupçons, mais je t'ai jamais repéré, bien joué. *Le ton est sincèrement respectueux mais elle enchaîne d'un air presque menaçant.* Chargé par qui ?
[16:37:41 03/06/14] PNJ-01 : Le Conseil. ... Oh, pas celui géré par ton père, hein. L'autre. Celui des vieux. .... *elle hausse les épaules* Ils avaient peur que tu sois trop proche du pouvoir, compte tenu de tes deux pères. ... Enfin. *blasée* Ils ont rien dit directement, bien sur. ... Si tu as fait quoi que ce soit dans ce sens, tu es super douée : j'ai rien vu.
[16:42:34 03/06/14] Freiya : *Apparemment rassérénée, elle lève les yeux au ciel avec un air méprisant.* Les vieux imbéciles, c'est pas moi qu'il faut surveiller. *Elle a un sourire à la jeune femme.* C'est pas le genre de truc qui m'intéresse. Tu ne leur a pas parlé du reste j'imagine ? *Elle hausse les épaules.* Ca ne les intéresse pas de toute façon maintenant que j'y pense. *Son sourire se fait un peu mutin alors qu'elle enchaîne.* Tu as vu quoi d'autre au fait ?
[16:52:41 03/06/14] PNJ-01 : Ah, mais ils surveillent pas que toi. Si on n'était pas sensés fermer nos gueules en tant qu'espions pro, la moitié du village taperait sur l'autre moitié, puis irait leur défoncer la mouille, à ces vieux machins. *soupir* Moi, tu m'as fait effacer une dette, c'est toujours ça de pris. ... Je leur ai rapporté ce pour quoi ils m'avaient engagée : tes relations avec les autres lycans, principalement, ton job pour voir si tu en avais un... *ricanement* Tes relations... amicales non connotées lycanes ou chefs de guerre ou ce type de trucs, ils ont pas demandé.
[16:55:58 03/06/14] Freiya : Ah bon ? Quelle dette ? *Elle semble sincèrement surprise et rit un peu.* Ouais, je vois le topo, rien d'important quoi. Enfin c'est pas comme s'il y avait des trucs importants à surveiller chez moi. Du coup, c'est ta nouvelle méthode d'espionnage de me faire causer de mes voyages ? Ou tu es juste curieuse ?
[17:00:18 03/06/14] PNJ-01 : *évasive* J'ai menti, dans un de mes rapports au Conseil. Et un des vieux s'en est aperçu. ... Rien d'important, certes. Mais toujours amusant. *demi-sourire* C'est toujours autant le bordel à Hengstone, ou tu es juste un facteur de chaos ? Même quand on y est allés pour... *elle hésite* voir Sio, ça semblait plus calme. ... Oh, je compte endormir ta méfiance pour avoir des infos : je compte bien visiter le monde, moi aussi, un jour.
[17:03:51 03/06/14] Freiya : Quoi ?! Eh, j'ai rien fait du tout moi ! *Elle ajoute avec un large sourire.* En tout cas pour l'instant. J'ai été extrêmement sage depuis mon arrivée. Tu parle de quel bordel exactement ? *Après une seconde de silence, ponctuée par un signe de tête compréhensif, elle ajoute.* Pourquoi tu avais menti ?
[17:13:29 03/06/14] PNJ-01 : Ah ben quand même... Des effractions, des orages magiques -même si j'ai rien pu prover-, des villageaoises en transes... Le bordel quoi. ... *elle soupire* Parce que dire d'un mort qu'il a tenté de fuir me semblait pas important. Il semblait que oui.
[17:20:11 03/06/14] Freiya : Un mort ? Quelle importance ? *Elle hausse les sourcils.* Moi j'y suis pour rien dans tout ça, je découvre aussi. *Elle sourit, puis décroche soudainement son arc, préparant déjà une flèche.* J'en sens un.
[17:23:28 03/06/14] PNJ-01 : *l'adolescente se tend, scrutant la forêt de tous ses sens, répondant dans un murmure* Faut savoir qui honorer et sur qui cracher, enfin. Bien sur que c'est important. *le ton est froid. Un peu de bruit sur leur gauche*
[17:27:22 03/06/14] Freiya : Ouais, puisqu'ils le disent. *Avec un sourire de chaseresse, la lycane pivote lentement sur elle-même et s'accroupit, encochant sa flèche avant de se mettre à avancer, totalement silencieuse.*
[17:56:24 03/06/14] PNJ-01 : *elle ne répond qu'en se faisant silencieuse comme une ombre et en disparaissant dans celles de la forêt. Quelques instants après, un jeune cerf jaillit des bois*
[17:58:16 03/06/14] Freiya : *La flèche jaillit à sa poursuite presque instantanément et vient se planter dans la gorge du cervidé, suivit très vite d'une deuxième au torse. Freiya lui emboîte ensuite le pas en attendant qu'il s'effondre.*
[18:03:16 03/06/14] PNJ-01 : *lanimal a à peine le temps de tenter de faire une tentative de fuite, qu'une forme toute humaine jaillit du bois, lui sautant sur l'échine, pour lui porter plusieurs coups à la gorge à l'aide d'un coutelas. Brodwyn s'accroche ensuite fermement aux bois du cerfs pour voir comment il va réagir -s'il réagit-*
[18:09:59 03/06/14] Freiya : *La bête ralentit et trébuche avec un râle d'agonie, elle tente encore de se relever une fois, deux fois, puis s'effondre sur le côté , ses pattes ne la portant plus. Elle respire encore mais ne se débat plus.*
[18:17:32 03/06/14] PNJ-01 : *Brodwyn se relève et tend son coutelas à Freiya* A toi le coup de grâce. ... *au cerf* Tu vas nous être bien utile, mon grand, tu vas voir. *a priori calme, la lueur dans ses yeux indique que bon, sang et viande lui font... un effet certain*
[18:19:40 03/06/14] Freiya : Merci. *Elle accepte le couteau et s'agenouille avec lenteur auprès du cerf, elle dépose une rapide caresse sur le cou de l'animal avant d'y apposer le couteau pour le coup de grâce. Son air calme contraste avec ses yeux brillants mais elle achève l'animal en un coup.*
[18:28:38 03/06/14] PNJ-01 : ... Bon ! *elle tape dans ses mains* On a fait notre taf... Je te propose d'amener ce brave animal près de la rivière et de le dépecer là, histoire de passer une journée cool en mangeant de la viande fraiche dans un endroit agréable : il semblerait qu'il veuille faire beau. ... Et il y a des ruches sur le trajet, et j'ai justement une grosse besavce...
[18:41:49 03/06/14] Freiya : Ouais, ça m'a tout l'air d'une belle journée. *Avec un sourire, la lycane se penche à nouveau pour récupérer la bête et la soulever.* Je te suis, on est parti. *Elle semble tout de même connaître le chemin car elle se dirige déjà vers la rivière.* On va pouvoir se faire un bon pique-nique
[18:45:27 03/06/14] PNJ-01 : *elle rit, son visage de venant presque enfantin* Je vais faire des envieux ! J'a-dore. *elle suit le mouvement, plus détendue qu'au début de l'expédition* Et là, tu pourras me parler de tes voyages dans le Sud ? J'ai rempli ma part de marché.
[18:53:11 03/06/14] Freiya : Bien sûr, je n'attendais que ta demande. *Elle lui offre un large sourire et se tourne un peu vers elle, à peine contrariée par le cerf.* Des envieux ? C'est vrai que c'est une belle bête mais quand même...
[19:05:30 03/06/14] PNJ-01 : Mais non. *elle lève les yeux au ciel* Je te mobilise pour moi toute seule tout une journée. *elle ricane* J'en ris déjà.
[19:14:10 03/06/14] Freiya : Je doute que beaucoup t'envie ce "plaisir" *Elle pouffe de rire et finit par s'arrêter une fois arrivée à la rivière, la lycane cherche du regard un endroit où s'installer, et pendant qu'elle prépare le campement, elle se met à raconter le début de son voyage, la traversée de la Gaule.*
[19:17:30 03/06/14] PNJ-01 : Tu serais surprise... *Sur ces paroles sybillines, la jeune fille s'occupe quant à elle du cerf, le vidant rapidement, puis commençant à le dépecer. Elle réagit vivement au récit de Freiya, lui posant un paquet de questions*
[19:31:35 03/06/14] Freiya : *La lycane se contente de sourire et prépare un feu, tout en poursuivant le récit, en répondant aux questions de la jeune femme quand elle le peut. Elle essaye aussi de donner des précisions sur les lycans qu'elle a croisé en chemin.* J'ai voulu passer par Rome mais la ville était encore en proie à un coup d'état je crois, c'était compliqué. *Elle hausse les épaules.* Alors j'ai pris un bateau.
[19:36:23 03/06/14] PNJ-01 : Et tu es allée où, du coup ? *après avoir sommairement mis l'animal à l'abri des insectes, elle amène près du feu un bon gros cuissot de cervidé* J'ai taillé dans le vif, hein. J'ai du mal à résister à de la viande fraiche. *elle s'assied quelques instants, suçotant ses doigts avant de se reprendre et de commencer à les laver à la rivière*
[19:43:32 03/06/14] Freiya : Je comprends, la jeunesse. *Elle a un sourire moqueur mais pas méchant et enchaîne en préparant une broche pour le cuissot.* Une vieille province romaine, je ne sais plus si elle était encore à eux à l'époque. *Elle hausse les épaules.* C'était un peu à l'Ouest des Colonnes d'Hercule, et c'est là que j'ai vu le désert.
[19:46:03 03/06/14] PNJ-01 : Et c'est sur que vu ton grand âge, tu dois à peine grignoter... *son ton est compatissant* Je vais donc te tailler deux petites tranchettes fines... Pour t'éviter de mâcher, n'est ce pas. *à taquin, taquin et demi... Puis son regard se fait rêveur* Le désert... Est-ce aussi beau que la mer ?
[19:50:14 03/06/14] Freiya : Fais attention, je pourrais avoir envie de te prouver que je mords encore bien. *Elle se fend d'un sourire plein de dents, qu'elle perd dans un air nostalgique.* Non, pas autant. Mais c'est surprenant la première fois, c'est comme une mer mais brune-blanche, le sable est plus jaune que celui de nos plages.
[23:12:47 03/06/14] PNJ-01 : La bagarre, après le repas et la sieste. C'est pas le moment, encore. *elle la regarde, intensément* Ca te manque.
[23:14:23 03/06/14] Freiya : *Elle sourit.* Un peu, c'est comme tout. *Elle s'installe sur une grosse pierre et poursuit le récit.* On a longé le désert jusqu'à arriver en Egypte, sur des chevaux énormes avec une grosse bosse sur le dos. C'était bizarre.
[23:19:06 03/06/14] PNJ-01 : *elle s'approche et vient s'asseoir au pied de la pierre* Ouais, j'imagine. Des chevaux difformes ? Les pauvres... ... Et l'Egypte, c'est comment, alors ?
[23:22:39 03/06/14] Freiya : C'est magnifique. Les mecs là-bas ont construit des trucs gi-gan-tesques : des machins en forme de cone comme ça. *Elle mime une pyramide avec les mains.* De plusieurs dizaines de mètres, plantés en plein milieu du désert. Pour y enterrer leur roi. *Elle sourit.* Et c'est là aussi que j'ai rencontré les Arpenteurs.
[23:25:05 03/06/14] PNJ-01 : *grands yeux pleins d'étoiles* Un truc pareil pour un seul gars ? C'est des malades ! ... Les Arpenteurs ? Ce sont... des nôtres ?
[23:33:13 03/06/14] Freiya : Mais ouais, et c'est super vieux en plus. Les romains étaient arrivés que les pyramides étaient déjà plantés là. *Elle a un sourire dentus.* Ouais. Mais ils vivent dans le désert alors ils sont un peu différent, même quand ils se transforment. Leur clan par contre fonctionne un peu comme nous.
[23:37:38 03/06/14] PNJ-01 : Ils ressemblent à quoi, quand tu dis un peu différents ? Et les gens là bas ressemblent à quoi ? ... Tu t'es fait des amis ? ... *hésitation* C'était... plus facile, peut être, puisqu'ils... ne voyaient que toi ?
[23:55:38 03/06/14] Freiya : Je me suis fait des connaissances. Ils sont un peu plus bronzés, à cause du soleil, mais c'est quand ils se transforment que c'est le pire, ils sont plus haut sur pattes que nous, avez des oreilles plus pointues, et des poils plus courts. *Elle sourit, de nouveau nostalgique.* Ils étaient plutôt sympas.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Juin 2014 le Mar 10 Juin 2014 - 7:16

[15:31:50 06/06/14] Morgause : *Le soir, après avoir enfin expédié affaires courantes et autres drames d'état, mangé en tête à tête avec l'ambassadeur byzantin et une 20aine de gardes, la reine arrive enfin à s'esbigner et à se rendre chez le guérisseur. Le visage protégé d'un voile, elle entre sans frapper et referme rapidement la porte. Elle enlève ensuite le voile et cherche l'indien des yeux* Howakan ?
[15:36:11 06/06/14] Garth : * L'indien, derrière son bureau, se lève rapidement pour acceuillir la reine en s'inclinant * ... Majesté. Je... Je n'avais pas prévu ca, DU TOUT. Je vous prie de me croire qu'il n'en va pas de mes compétences, et que j'ai fais ce que j'ai pu... * Reste la tête baissé. *
[15:38:53 06/06/14] Morgause : ... Je vous demande pardon ? *Morgause le contemple comme s'il venait de lui pousser une seconde tête, puis avec méfiance, puis soupire avec résignation* ... Allez. Expliquez moi le drame.
[15:46:24 06/06/14] Garth : Je vous invite à voir par vous même. * Posant légerement sa main sur le dos de la reine pour l'entrainer avec lui, l'indien la mène au fond de son laboratoire ou sont disposés les lits de repos. Ils se plantent devant le rideau blanc couvrant la petite pièce externe et tire celui-ci. L'endroit est complétement en bazar, les lits défaits, les meubles et les livres par terre. Au beau milieu, Caelin, en linge blanc, se lève d'un bond et recule, les mains vers l'avant, et les yeux à la fois perdus et hostiles. L'indien se tourne vers la reine * ... Comme tout être qui ne comprends pas, elle à réagit par une légère sauvagerie, je ne lui en veux pas. Je lui ai donné une potion apaisante. * L'indien regarde la reine, puis enfin la picte. Caelin elle, entre-ouvre la bouche en reculant encore, jusqu'a murmurer * .... .... Qui est-ce ? Qui est cette femme ?! Docteur, vous allez me dire ou je suis ? ... Pitié ? Ou nous sommes nous, qui êtes-vous, tous ? ! * Les yeux de Caelin sont sincérement bouleversés et perdus*
[15:50:14 06/06/14] Morgause : *Morgause jure d'une façon qu'un soldat ivre apprécierait, puis elle s'apaise, les yeux fixés sur la jeune fille* Que lui avez vous dit, pour le moment ? *elle fait quelques pas sans s'aventurer vers le fond de la pièce, remet une chaise sur ses pieds et s'y assied, mains bien en évidence*
[15:55:41 06/06/14] Garth : * L'indien parle pensivement * ... Rien qui ne lui fasse suggérer quelque chose, ni même conclure quelque chose. Je souhaitais vous attendre votre présence et vos ordres Majesté, pour ce cas. * Caelin essai quant à elle de comprendre de quoi l'indien parle, puis elle jette son dévolu sur la personne que l'homme à appelé Majesté. Alors elle recule instinctivement et laisse glisser son dos lentement contre le mur, ses grands yeux verts fixant la reine, puis battant des cils l'air d'essayer de rassembler la logique que le peu de son esprit à conservé jusque là. *
[15:58:54 06/06/14] Morgause : Bien. On va commencer par le début, alors. ... *les yeux ardoise se fixent dans ceux de Caelin* Je suis la reine Morgause de Logres, et vous vous trouvez au château de Hengstone. A l'infirmerie, précisément. Vous vous appelez Caelin. Vous avez été blessée en vous battant -et accessoirement en me sauvant la vie.
[16:04:56 06/06/14] Garth : * L'indien juge bon de s'éclipser silencieusement. Caelin écoute Morgause puis hoche la tête de manière incertaine * Caelin...Caelin... * Marque un temps de pause * ... Vous êtes une reine, je... Je vous crois, le docteur est pas un menteur quand il me parle... Et...J'ai une sacré blessure, au... ventre. Je suis un soldat, alors, euh... Majesté ? * Air surpris *
[16:08:17 06/06/14] Morgause : ... Vous êtes une guerrière, oui. Un soldat... *sourire fugitif* Clairement pas. Et pourtant, on a essayé. *elle hausse une épaule* Ca ne vous a pas plu. ... *elle se penche en avant, coudes posés sur les genoux, expectative* Comment vous sentez vous, à part... l'amnésie ?
[16:15:58 06/06/14] Garth : Une guerriere ? ...C'est, logique... Je... Je le sens * sourire hésitant, se regardant elle même * Car, là, je me sens l'envie irréprésible de courir jusqu'à l'essoufflement, courir voir ce qu'il y'a dehors derrière ma fenêtre... * Regarde la fenêtre * ... Et puis bondir, bondir sur les murs, et puis dans les arbres. * Regarde Morgause * ... Vous... Vous êtes Majesté reine de la Bretagne, suis-je en Bretagne ? * Fini par se redresser et s'approcher *
[16:18:24 06/06/14] Morgause : Oui. Aux deux questions. ... Pour aller batifoler, je vous suggère d'attendre d'aller un peu mieux. Haowakan n'est pas du genre à vous laisser au lit si vous pouvez sortir. ... *le regard se fait pensif en évaluant la jeune fille*
[16:24:23 06/06/14] Garth : Oh, d'accord ... Majesté. * Acquièsce sagement, puis s'assoit en tailleur au pied de Morgause, les yeux plein de questionnements, quelle séléctionne aux plus importantes * ... Est-ce que j'ai une famille, des amis ? Des gens qui sont venus me voir ? Est-ce que j'ai une maison ?
[16:29:56 06/06/14] Morgause : *semble embarrassée* Hm. Ouiiiii... oui. Vous avez un frère avec lequel vous avez un rapport... particulier. Et au moins une personne qui vous apprécie, si je ne m'abuse. Celui dont vous avez été (merde, je me rappelle plus comment ça s'appelle) pendant un temps. ... *demi-sourire, lui aussi fugace* Et moi, je vous surveille de loin en loin.
[16:30:27 06/06/14] Morgause : Pour le reste je vous avoue que je n'en sais rien : vous êtes assez... solitaire.
[16:35:12 06/06/14] Garth : .... * Déglutissante, les yeux décus * ... Un frère, un frère seulement ? * Du reste et tandis quelle écoute Morgause, de l'emotion assez vive voir humide traverse ses yeux maintenant voilés par sa propre description * ... Je crois que je préférais quand je m'imaginais ma vie dans ma tête. * Elle devient un peu plus distante, malgré un sourire qui peine à convaincre * ... Merci pour ces précisions Majesté.
[16:37:09 06/06/14] Morgause : *la Reine pose une main douce sur la joue de la jeune fille* Je vous l'ai dit :je n'ai de vous qu'une vision fragmentaire. Sans doute avez vous plus d'amis mais... Vous étiez au repos strict. Personne ne connaissait votre présence en ces lieux. Quand vous sortirez, vous retrouverez sans doute d'autres personnes tenant à vous.
[16:43:11 06/06/14] Garth : Pourquo ? Pourquoi personne ne savait que j'étais ici ? Pourquoi maitre Howahkan me cachait quand il avait de la visite ? Je ne comprends pas.
[16:46:03 06/06/14] Morgause : C'est de la politique. *sourire torve* C'est que, voyez-vous, avant de me sauver la vie, vous avez tenté de me tuer, et donc vous êtes recherchée. Pas de façon très... vigilente, puisque j'espérais bien au fil des... rencontres vous faire changer d'avis. Néanmoins, je ne sais pas ce qui a motivé votre démarche, ce soir là. ... L'ennemi commun peut être ?
[16:55:11 06/06/14] Garth : Ca à l'air compliqué, mon histoire. * se voute, puis lève les yeux vers la reine * ... J'aimerais me promener dehors. * De loin, l'indien fronce les sourcils, Caelin entre-coupe l'indien alors qu'il allait dire quelque chose * ... Je vais bien . * Se tourne vers la reine * ... Je peux aller dehors ?
[17:00:04 06/06/14] Morgause : .. Pas dans cette tenue. Je vous ferai porter des vêtements. ... Que préférez vous porter ? ... Maître Howakan, combien de temps à l'air pur pour cette demoiselle ? *sa main maternellement posée sur l'épaule de la jeune fille laisse une marque rouge sur la peau de celle-ci... avant de s'estomper pendant que l'amulette de la reine bat*
[17:05:24 06/06/14] Garth : * Léger sursaut de surpris alors que Caelin regarde discrétement l'amulette de la reine. Morgause peut sentir que le mal à marqué son empreinte magique irreversible sur le corps de la picte. Howahkan s'approche et caresse son menton * ... Mmmh, cette personne est de forte constitution, beaucoups de jeunes gens seraient mort après ce genre de blessures maudites. Elle se remets vite, et si elle sent qu'elle va bien, alors faisons-lui confiance. Au pire, je serais toujours là pour la prendre en charge ici. Laissons-lui au moins cette liberté. * L'indien sourit à Caelin, qui lui rends alors qu'elle se met ensuite à dévisager la reine de haut en bas, curieuse de la personne qui à posé la main sur elle. * Je peux porter ce que je veux ?
[17:12:10 06/06/14] Morgause : (Le truc, c'est juste un GPS, hein ^^ L'amulette de Morg est neutre, comme toute arme) Bien sur que vous portez ce que vous voulez. *léger sourire* Je n'impose pas aux gens leur manière de se vêtir, jeune fille. ... Alors. Que vous fais-je parvenir ?
[17:15:54 06/06/14] Garth : Euh...* Air blasé d'un coup * ... ben en fait, je m'étais quoi avant ?
[17:16:41 06/06/14] Morgause : *léger rire* Qu'avez vous envie d'être, pendant le temps j'en suis sure bref où vous serez sans mémoire ?
[17:17:56 06/06/14] Garth : * Contente de voir quelle à le choix, elle hésite * Et bien, j'ai vu par la fenêtre les femmes qui habitent ici. Elles mettent des robes, des belles robes. Je peux avoir une robe ?
[17:19:51 06/06/14] Morgause : ... Bien sur. *elle se lève* Je vais vous laisser. ... Howakan... Gardez la bien en bonne santé, je vous prie. Nous nous verrons plus tard. *a Caelin* Demain, vous aurez votre robe. ... Et quelqu'un pour vous aider à l mettre.
[17:23:24 06/06/14] Garth : Bien Majesté. * Elle se lève aussi * J'ai hâte de voir mon frère demain, si il sais pas que je suis ici. Il doit être inquiet ! * Voit qu'Howahkan s'incline, elle en fait de même maladroitement *








[21:34:56 06/06/14] Camille : *Camille est à l'entrée de chez Freiya, assise par terre elle balance quelques cailloux en face d'elle, le regard dans le vide. Elle semble très pensive et n'a même pas sa hache sur elle.*
[21:37:22 06/06/14] Freiya : *Une forme sombre sort de la forêt, le gros loup amène un lapin dans sa gueule et s'immobilise en voyant la jeune femme. Il laisse tomber sa proie puis se transforme en se rapprochant.* Bonjour ma belle. Ca va ? *Elle vient s'asseoir à côté d'elle.*
[21:40:38 06/06/14] Camille : J'veux pas devenir lycan. Je veux pas...me transformer. Je crois. *fronce les sourcils, baisse les yeux* Enfin je sais plus trop ce que je veux j'crois...
[21:41:44 06/06/14] Freiya : Vraiment ? *La lycane affiche un air surpris, mais pas contrarié. Elle se penche sur la jeune femme pour lui embrasser la tempe.* Dis-moi ce qui te tracasse.
[21:48:11 06/06/14] Camille : Je voulais ça pour être comme toi, pour...je sais pas...que tu soit fière de moi, que je t'impressionne ...c'est ridicule. *passe une main sur son front, poussant un petit rire nerveux* Mais finalement... je...ça me fait plus peur qu'autre chose et... et puis j'ai pas à te rendre fière, j'veux dire ...je suis pas sur que ce soit très important pour toi. Mais...je n'ai plus que toi en fait, j'ai perdu mon père, mon oncle je n'ai rien à lui prouver et ... mon meilleur ami est parti et si ça se trouve il est mort maintenant. *hausse les épaules* Je suis une perdante.
[21:57:27 06/06/14] Freiya : *Freiya reste un moment sans bouger, totalement désemparée, puis elle finit par enrouler ses bras autour des épaules de la jeune fille et la serre contre elle, presque à la bercer.* Tu es une idiote... *Le ton est étrangement tendre et la lycane enchaîne avec un baiser dans les cheveux.* Comment pourrais-tu être une perdante ? Tu es belle. Tu es intelligente. Tu parle bien. Tu te bats bien. Tu aide ton oncle. Tu arrive même à supporter quelqu'un comme moi. *Ses mains prennent en coupe le visage de Camille, les yeux bleus nuits brillent d'un éclat inhabituel.* Ne laisse personne te dire une chose pareille, surtout pas toi. Tu n'as pas à me rendre fière, ni à m'impressionner, ni à impressionner qui que ce soit. Ne dis jamais ça. *Sans prévenir, elle plonge sur elle pour un long baiser.* Jamais.
[22:02:13 06/06/14] Camille : *La jeune fille frémit au baiser, et passe une main dans le cou de la jeune femme*...impressionner les gens, leur paraître forte...je n'ai que ça comme but, je peux essayer d'en trouver un mieux. *hausse les épaules, elle regarde la lycane, le teint rougit par le plaisir et l'émotion.*
[22:06:06 06/06/14] Freiya : Tu fais ce que tu veux. Tu n'as rien à prouver, à personne et encore moins à moi. *La lycane picore le visage de la jeune femme de baiser.* Si tu veux encore réfléchir à te transformer, tu ne dois pas hésiter mais fais-le pour toi, pas pour moi ou un autre.
[22:08:25 06/06/14] Camille : Je ne suis pas certaine qu'une transformation me rende heureuse, pas pour l'instant en tout les cas. *hausse les épaules et finit par lui sourire*
[22:10:21 06/06/14] Freiya : Je comprends ma belle. *Freiya caresse presque tendrement les joues de la jeune femme, puis se glisse lentement contre elle.* Dis-moi alors, qu'est-ce qui te rendrait heureuse ?
[22:15:48 06/06/14] Camille : Je voudrais que mon ami revienne. Je voudrais... faire comme avant, passer une soirée à la taverne qui finirait par une baston, rire et me battre aussi un peu... mais je voudrais aussi vivre de grandes choses, des choses qui soient dignes d'être racontées. Et que tu soit là aussi. *léger sourire, presque timide*
[22:19:24 06/06/14] Freiya : Eh bien... La taverne me semble un bon point de départ, c'est le plus facile. En plus, je peux être là aussi. *Elle sourit de toutes ses dents et embrasse la jeune femme.* Je ne peux pas aider pour les grandes choses. Mais ton ami... sais-tu où il est parti ?
[22:21:01 06/06/14] Camille : Il est parti tuer un dragon, un truc du genre. *hausse les épaules* Il reviendra pas.
[22:22:37 06/06/14] Freiya : Comment peux-tu en être sûre ? Il reviendra peut-être avec la tête d'un dragon. *Elle sourit.* Il faudra réserver la taverne pour faire la fête s'il fait ça.
[22:23:43 06/06/14] Camille : *grand sourire* Ça serait vraiment ...trop bien.
[22:28:16 06/06/14] Freiya : N'est-ce pas ? Ne partons donc pas défaitiste. *Elle se relève et emmène Camille avec elle.* Tu veux aller à la taverne tout de suite ou tu reste à la maison ce soir ?
[22:30:56 06/06/14] Camille : *lui sourit* Comme tu veux, on peut rester chez toi si tu préfères. *s'avance vers elle un peu plus, passe une main dans son dos et l'embrasse légèrement*
[22:36:05 06/06/14] Freiya : *La lycane lui rend son baiser.* Il faut que je rentre m'habiller au moins. Et je ne te cache pas qu'avec toutes ses émotions, j'ai très envie de to... que tu reste. On ira demain matin ?
[22:38:06 06/06/14] Camille : *léger rire* Oh je vois. Je fais très envie. C'est flatteur. *lui adresse un sourire charmant* Je reste.
[22:40:32 06/06/14] Freiya : *La lycane serre fort la jeune femme contre elle en lui prenant un nouveau baiser.* Merci. *Elle se détache lentement et va rechercher son lapin avant de revenir à pas lents vers l'entrée, toujours nue comme un ver.* Je te fais à manger ?
[22:42:42 06/06/14] Camille : Si ça ne te dérange pas, avec plaisir ! Je meurt de faim. *avance tout en glissant une main sur l'arrière train de la jeune femme..*
[22:46:55 06/06/14] Freiya : *Freiya sourit de toutes ses dents sans se dérober, elle ouvre la porte et s'avance.* Je vais essayer mais cela risque d'être dur de se concentrer.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Juin 2014 le Mar 10 Juin 2014 - 7:19

[17:05:45 07/06/14] Capitaine Noun : *Installé bien confortablement dans un fauteuil de la salle de repos, le Capitaine borgne boit du vin rouge dans une coupe d'or, son oeil sombre fixé sur la cheminée vide. Derrière lui ses hommes rangent les produits de la vente d'aujourd'hui dans un sac avant de quitter la salle en laissant leur Capitaine, l'un d'eux reste dans le couloir cependant.*

[17:08:58 07/06/14] Garth : * Aparaissant dans le couloir, le maitre d'armes passe à coté du sbire de Noun avec un regard sévère, puis entre dans la salle, voix neutre en portant ses yeux vers la cheminée. * ... Capitaine Noun, comment allez-vous ?

[17:11:35 07/06/14] Capitaine Noun : *Après une seconde de surprise, le pirate se redresse sur son siège pour se tourner vers le maître d'arme. Le regard froid, il hésite manifestement sur la réponse à donner.* Maître d'arme. Je vais mieux, et vous ?

[17:16:08 07/06/14] Garth : On ne peux mieux. * S'approchant et s'asseyant en face de lui en se penchant vers le capitaine, le fixant. pensivement * .... Quelles sont les conditions requises pour faire la traversée sur votre bateau ? Des autres pays à ici ?

[17:19:53 07/06/14] Capitaine Noun : *Le Capitaine a une moue un peu circonspecte mais il répond asse vite.* Payer. Et ne pas représenter une menace évidente pour mon équipage. Pourquoi cette question ?


[17:27:48 07/06/14] Garth : Parce que vous avez laisser entrer sur le territoire un individu très dangereux, et hautement recherché. Vous devez voir de qui je parle, c'est le genre d'homme ou ont se souvient de lui avoir causé. * se sert tranquillement du vin, sans quitter Noun du regard. *

[17:30:10 07/06/14] Capitaine Noun : Oh oui. Ce gus. Aquyla ? *Le pirate boit une gorgée de vin et hausse les épaules.* Sincèrement désolé pour ce coup là, je n'ai jamais lu la liste des mecs recherchés ici.


[17:32:42 07/06/14] Garth : * Soupir * ... Vous ne pouviez pas savoir, ce n'est pas de votre faute, capitaine. * Il se frotte les mains lentement * Mmmh... Il à disparu il y'a de ca 5 ans après avoir foutu un beau bordel ici, lui et un complice. C'est un terroriste activiste chrétien doublé d'un psychopathe meurtrier en série. Pour suivre cet homme, il suffit de suivre des trainés de sang, comme on dit. * Nouveau soupir *


[17:36:23 07/06/14] Capitaine Noun : *Noun pose son verre sur l'accoudoir, son sourcil haussé par la surprise.* Eh bien... Il n'a rien fait sur mon navire mais il passait son temps à prier le dieu chrétien, en effet. Je doute qu'il revienne me voir mais croyez bien que j'en informerai les autorités si c'est le cas.

[17:41:44 07/06/14] Garth : Les lois de notre royaume nous obligent à traduire cet homme en justice une fois débusqué, mais... Votre compagnie ne fais pas partie de l'armée de bretagne, ce qui vous laissera toute lattitude pour briser cette enflure si vous tombez sur lui. * Regarde Noun un moment * ... Mmmh, les orcs, le graal et ses convoitises, Hyrion, et maintenant Aquyla... Le printemps ne ramène pas que des bonnes choses. * Se redresse * ... Mais je vois que vous faites du bon boulot capitaine, je me suis trompé sur votre compte, et je suis content de vous compter parmis les alliés de la Couronne.


[17:46:23 07/06/14] Capitaine Noun : Vraiment ? *La pirate se fend d'un sourire mauvais qui dévoile ses dents.* Comptez sur moi alors. *Noun suit le discours avec attention mais de plus en plus de curiosité dans le regard, elle finit par se redresser pour faire face au maître d'arme.* Vous savez que vous n'avez pas besoin d'en faire autant, Garth. Nous pouvons juste continuer à travailler normalement.

[17:49:33 07/06/14] Garth : Vous apprendrez très vite que je suis le genre de personne à n'en avoir rien à foutre des protocoles, et qui ne cherche pas à se trouver des amis ou des alliés par soucis de bien être. * le regarde les yeux plissés * ... Tout ce que j'ai dis tout de suite était sincère, rien n'était lesté ni pavé de guimauve. C'est pas mon genre, capitaine.

[17:53:39 07/06/14] Capitaine Noun : Vraiment ? *La jeune femme se gratte la tête en la penchant, curieuse et un peu circonspecte.* Cela me surprend un peu pardon. Mais comprenez moi, d'abord vous ne m'aimez pas du tout, puis vous découvrez que je fais quelque chose derrière votre dos qui vous met clairement en colère, et ENSUITE vous décidez d'être content que je sois là. Non que je m'en plaigne, maître d'arme, mais ça me surprend un peu.

[17:59:58 07/06/14] Garth : * Reposant son verre de vin, qu'il ne semble ne plus vouloir boire. Il cille et fini par répondre * ... Je suis fatigué. Je fatigue de me battre avec la terre entière. Vous êtes jeune et libre, moi j'ai été enfermé dans le devoir et les batailles. Soyez quelqu'un de bien pour les gens qui vous connaissent ici, et vous serez récompensé, j'en suis sûr. * Se lève *

[18:03:12 07/06/14] Capitaine Noun : Je suis toujours quelqu'un de bien. *Le ton devenu moins grave, la pirate reprend son verre de vin et en boit une gorgée.* N'oubliez pas votre verre, messire. Et merci.

[18:08:19 07/06/14] Garth : ... Je n'ai plus soif. * Sonne comme un double sens dans sa bouche, il hoche de la tête et salut la pirate hativement avant de regagner la sortie. *

[18:09:14 07/06/14] Capitaine Noun : Comme vous voudrez. *La pirate se réinstalle dans son fauteuil et lève la main pour un salut bien peu formel.* Bonne journée, messire.


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Juin 2014 le Mar 10 Juin 2014 - 7:21

[15:49:57 08/06/14] Capitaine Noun : *Le capitaine a appris que Morgause ne faisait pas de menace en l'air quand il s'est retrouvé invité à une réception du château. Il a cependant fait l'effort de s'habiller le mieux possible : un pantalon de lin blanc surmonté d'une veste noire large qui recouvre tout le corps du pirate, malgré la chaleur ambiante. Même son bandeau semble neuf et est d'un rouge encore vif, qui tranche avec la peau brune de son visage androgyne. Arrivé en retard, l'homme se faufile entre les invités pour aller inspecter le banquet.*


[15:55:38 08/06/14] Morgause : Nous ne vous attendions plus. *la reine a tranché la foule pour venir jusqu'à lui. Son visage altier est orné d'un sourire en coin, sa mise est spectaculaire d'austérité et de splendeur. Visiblement, la reine tient à impressionner l'un des invités* Vous aviez perdu votre chemin ?


[15:59:24 08/06/14] Capitaine Noun : Votre Majesté. *Le capitaine s'incline largement devant la Reine, mais avec un sourire en coin.* Je tenais à être présentable et cela prend parfois du temps, mes hommes ont eu besoin de moi avant que je parte. J'en suis navré.


[16:18:21 08/06/14] Morgause : Ce n'est rien. Maintenant que vous êtes là, qu'en pensez vous ? *elle indique la salle d'un mouvement de menton. C'est un savant mélange de rois et guerriers semi barbares et de sénateurs et ambassadeurs hautement civilisés. Tout ce monde semble être en bonne harmonie, mais on perçoit le bruissement clair d'intrigues*


[16:24:00 08/06/14] Capitaine Noun : *L'oeil sombre de la pirate parcours lentement la salle du regard, puis Noun se fend d'un sourire.* Ce n'est pas mon domaine, Majesté. Je ne suis guère habitué à ce cérémoniel, mais c'est intéressant. *Il se retourne vers le buffet.* Mais j'aime déjà le banquet. *Puis vers la foule et désigne d'une main, qui tient à présent une coupe de vin.* Et j'aime beaucoup ces robes... *Avec un regard à la reine, il s'incline à nouveau.* Mais nul ne saurait égaler la vôtre, Majesté.


[16:35:21 08/06/14] Morgause : Elle donne l'exact effet escompté. *sourire satisfait* C'est une robe qui a le rôle d'une armure, alors que les autres sont là dans un... tout autre but. ... *elle regarde autour d'elle avec intérêt* Vous êtes vous même fort élégant. Mais n'avez vous pas un peu chaud ?


[16:37:15 08/06/14] Capitaine Noun : Je vous remercie, Majesté. *Le pirate a une révérence polie.* Je viens d'Egypte, votre temps sera toujours un peu froid pour moi. *Il sourit et boit une gorgée de vin, son regard parcourant à nouveau les invités.*


[23:29:10 08/06/14] Morgause : Il est vrai. ... Quelles nouvelles de votre bord, Capitaine ? J'ai attendu que vous soyez rentré pour organiser cette petite... sauterie, et j'ai remarqué que vous étiez rentré plus vite que prévu. Des ennuis ?


[23:30:45 08/06/14] Capitaine Noun : Oh Majesté, vous n'auriez pas dû attendre pour moi. *Il sourit et boit une gorgée de vin.* L'aller a été très fructueux aussi je n'ai pas jugé utile de retarder notre retour, d'autant que nous ramenions un passager qui a payé cher son transport.


[23:34:14 08/06/14] Morgause : Vous avez abrégé pour un seul passager ? Fichtre. Il a du vous offrir une grosse somme, effectivement. ... Et vous l'avez débarqué au port, ou dans une crique discrète ? *le ton est léger, même si Morgause s'approche dangereusement d'une accusation sous entendue de contrebande*


[23:36:46 08/06/14] Capitaine Noun : J'avais mes raisons, nos cales étaient déjà pleines. *Le capitaine ne répond à l'accusation qu'avec un sourire.* Au port bien sûr, il n'a rien demandé de plus que d'être amené en Bretagne mais il avait besoin d'un trajet direct.


[23:39:25 08/06/14] Morgause : Eh bien, cela nous aura permis de vous revoir plus tôt, ce qui est toujours plaisant. ... J'ai oui-dire que vos hommes s'intègrent bien à la population.


[23:42:14 08/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate a un sourire charmeur.* Madame, c'est vous qui me flatter à présent. *Il incline la tête.* Ils dépensent leur argent à la taverne et commence à connaître les chansons paillardes en bretons alors je pense qu'on peut dire que oui.


[23:48:04 08/06/14] Morgause : *elle a un demi-sourire un peu amer* Oui, sans doute. Les mauvaises habitudes ont la peau dure. ... Vous comptez en installer quelques uns ici ?


[23:50:48 08/06/14] Capitaine Noun : S'ils le veulent, je n'ai aucune raison de leur refuser. *Il prend une gorgée de vin et se tourne vers la reine.* De quelle mauvaise habitude parlez-vous ?


[23:52:29 08/06/14] Morgause : Les habitudes de ce type de situations. Brosser les gens dans le sens du poil. ... Il s'avère que oui, je suis contente de vous voir, mais le dire n'était pas nécessaire à la poursuite de notre relation souveraine / capitaine corsaire.


[23:55:48 08/06/14] Capitaine Noun : Oh Majesté... *Il s'incline respectueusement et avec un large sourire.* Si vous avez envie de le dire, dites-le. Cela ne gênera pas la poursuite de cette relation et cela ne gâte rien après tout. Je suis ouvert à tout type de relation.


[23:59:49 08/06/14] Morgause : *éclate de rire, puis couvre sa bouche de la main pour couper court à ce désordre* Cessez cela immédiatement. *elle se détourne des autres invités, enfouit son sourire persistant dans un verre de vin* Je tiens à rester une Reine de glace, voyez vous.


[00:03:08 09/06/14] Capitaine Noun : *Le capitaine se fend d'un large sourire et termine son verre avant de le reposer rapidement sur le buffet.* Désolé, Majesté. Je veillerais à ce qu'il y ait moins de monde la prochaine fois que j'aborderai un tel sujet... Car je le ferai sans nul doute, j'en ai bien peur. Ce sourire vous va trop bien.


[00:05:02 09/06/14] Morgause : Je pourrais vous ordonner de n'en rien faire. *le regard est curieux* ... Pourquoi faites vous cela ?


[00:08:24 09/06/14] Capitaine Noun : *Il pose sa main ouverte sur son cou, touché au coeur.* Vous m'avez eu Madame. *Le pirate se fend d'un sourire en coin.* Pourquoi je fais quoi ?


[00:10:50 09/06/14] Morgause : Marivauder. ... Vous vous doutez bien que ça ne mènera à rien, et surtout pas à des changements dans vos conditions de travail, sans doute ?


[00:13:29 09/06/14] Capitaine Noun : Honnêtement, Majesté ? *Il sourit de toutes ses dents.* J'adore faire ça, et l'on a pas souvent l'occasion de le faire sur un navire au coeur de la Manche. Tout comme vous n'avez pas souvent l'occasion d'en profiter, je présume. Je me trompe ?


[00:16:04 09/06/14] Morgause : ... C'est un fait. Reine de Glace, tout ça. Je suppose que le bruit court que je fais éviscérer toute personne souriant en me parlant. ... Enfin. La rançon du succès, que voulez vous. ... Vous êtes donc un grand séducteur ?


[00:19:11 09/06/14] Capitaine Noun : Je dois avouer que ce bruit courant m'a motivé à commencer aussi. Le goût du risque, vous savez. *Il a un sourire qui se fade vite en une expression vexée.* Vous en doutez ?! Mais bien sûr, Majesté. *Le sourire revient encore plus grand.*


[00:22:15 09/06/14] Morgause : *à nouveau, rire* Je ne m'y connais pas en séducteurs, désolée. Je n'en reconnaitrais pas un s'il se présentait devant moi. MErci de m'aider à combler mes lacunes. ... Et donc, maintenant que vous avez constaté que vous ne risquez pas votre vie, votre intérêt va diminuer, je suppose ? *le ton est vraiment curieux, analytique plus que concerné*


[00:25:22 09/06/14] Capitaine Noun : Vous m'avez pourtant reconnu, Majesté. *Le sourire se transforme en expression désolée, le capitaine prend une pose dramatique, la main sur le front.* Je crains que non Madame, nul séducteur ne pourrait voir son intérêt diminuer après vous avoir vu sourire.


[00:29:41 09/06/14] Morgause : Je n'ai rien reconnu du tout. Ma camériste m'a demandé si vous me plaisiez vu que visiblement je vous autorisais à des privautés inédites. Un peu perplexe, j'ai creusé, et voilà. ... *elle l'observe* Ce doit être parce que sourire ne m'est pas naturel. Remettez vous : prenez un autre verre de vin.


[00:31:28 09/06/14] Capitaine Noun : Oh. *Le pirate prend en effet une coupe de vin pour dissimuler son rire dedans et il n'enchaîne qu'une fois calmé.* Je peux arrêter, si vous le désirez, Majesté. Mais en tout franchise... *Le sourire ne présage rien de bon.* Vous lui avez répondu quoi, à votre camériste ?


[00:40:01 09/06/14] Morgause : Que cela ne la regardait pas. ... Je crois que cela a malheureusement confirmé ses soupçons. Je n'ai pas encore trouvé comment tourner ça à mon avantage, mais je trouverai sans doute quelque chose sous peu. ... Non, n'arrêtez que si vous le souhaitez. C'est assez divertissant : vous connaissez instinctivement les limites à ne pas franchir, donc vous êtes rafraichissant sans être pesant.


[00:42:58 09/06/14] Capitaine Noun : *Il éclate de rire à nouveau et s'incline.* Je vous remercie Majesté, je vais tâcher de garder cela au plus haut niveau de divertissement. N'hésitez pas à me dire quand vous aurez trouvé comment utiliser ceci, je serais ravi d'aider.


[00:53:20 09/06/14] Morgause : *sourire entendu* D'avance merci, Capitaine. En espérant que cela ne vous mette pas en porte à faux avec une conquête locale.


[00:55:17 09/06/14] Capitaine Noun : Oh, aucun risque Majesté. Au contraire même. *D'un geste de la main, il englobe la foule.* L'intérêt que je vous porte aiguise l'intérêt de certaines personnes ici à mon égard. C'est toute la beauté de la chose. *Sans plus y prêter attention il se retourne et termine son verre.* Mais à ce sujet, vous avez d'autres de vos officiers ici ce soir ?


[01:00:33 09/06/14] Morgause : Ce soir ? Au vu du nombre d'officiels, la quasi totalité de ma garde personnelle. Mon champion qui monte la garde près du buffet des viandes. Le Maître d'Armes n'est jamais loin, et mon Capitaine doit surement rôder là où on ne l'attend pas. ... Pourquoi ?


[01:02:34 09/06/14] Capitaine Noun : Oh, juste pour savoir Majesté. Je tenterais peut-être de trouver le Capitaine tout à l'heure. *Il sourit.* Peut-être après avoir approché quelques unes de ces dames aux robes parfumées.


[01:05:11 09/06/14] Morgause : Eh bien faites. Il faut maintenant que je retourne travailler après cet amusant interlude. Passez une fructueuse soirée.


[01:06:22 09/06/14] Capitaine Noun : Vous aussi Majesté.*Il s'incline profondément devant elle puis se retourne pour traverser la salle en direction d'une jeune femme à la jolie robe, qu'il aborde avec un grand sourire.*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Juin 2014 le Mar 10 Juin 2014 - 7:22

[23:59:06 08/06/14] @ Eliam : *le duc est dans la cour du château en train de s'entraîner à l'arc, visant une petite cible fixée sur un poteau, avec un seul impact de flèche, au centre*


[00:01:45 09/06/14] Florimel : *l'adolescente qui passait dans la cour en direction du château, a dressé l'oreille et s'est approchée à petits pas hésitants avant de s'arrêter un peu en retrait. Son visage habituellement mobile est concentré sur Eliam et sa manière de tirer à l'arc. Elle a même un pli de concentration entre les yeux*


[00:08:00 09/06/14] @ Eliam : *le duc l'aperçoit et ne détache son regard de la cible que pour lui sourire et la saluer d'un hochement de tête avant de bander son arc d'un geste qu'il semble avoir déjà fait un millier de fois et tirer la flèche en plein centre a nouveau puis il pose son arc avec un sourire* bonjour... Florimel, c'est ça ? Vous allez bien ?


[00:09:56 09/06/14] Florimel : Bonjour messire le duc. ... Heu, oui oui. Je vais bien, je veux dire. .... *elle semble hésiter* Vous vous rappelez, vous m'avez suggéré de... venir vous voir pour un... travail ?


[00:15:33 09/06/14] @ Eliam : *hoche la tête et s'assoit sur une caisse proche, tirant une gourde de sa ceinture*... Je me rappelle *sourit* ça vous intéresse ? Je vous préviens... C'est pas un poste de bandit qu'on vous trouvera *léger rire, lui tend la gourde* un peu de vin ?


[00:18:21 09/06/14] Florimel : *elle hausse les épaules* JE me renseigne, déjà. Histoire de voir si c'est compatible avec mes aspirations et ma vie de femme mariée et mon honneur, v'voyez ? Tout ça... ... Vous pensiez à quelque chose en particulier ? *elle prend la gourde en hésitant, s'essuie le museau plusieurs fois avant d'y boire un peu, puis essuie le goulot avant de la rendre à Eliam*


[00:25:56 09/06/14] @ Eliam : *reprend la gourde* hé bien... Vous savez tirer a l'arc et vous avez l'air débrouillarde, on cherche des assistants pour les gardes chasse et les gardes forestiers, après si vous acceptez on cherche aussi toujours des aides de cuisine en cette saison... C'est pas fun mais c'est pas épuisant et vous pouvez manger au château après le service... Sinon *refléchit*... Vous pourriez faire les classes de tir a l'arc pour les plus jeunes futur soldats, ceux qui font leurs classes au château dès l'enfance


[00:33:39 09/06/14] Florimel : Vous ne m'aviez parlé que des aides de cuisine, mais... le reste semble bien plus intéressant. ... *elle écarquille les yeux* Donner des cours ? A de futurs gardes ?? Mais, hm... Vous aurez bien noté tout de même que je n'ai pas des références très... Enfin, vous voyez, quoi.


[00:35:33 09/06/14] @ Eliam : ...vous m'avez comme référence, ça et la promesse que vous ne piquerez rien... Et puis ça sera pas de tout repos, ils ont peut être 8 ans mais ils ne vont pas être tendre avec une petite jeune femme aussi sympathique que vous *rire taquin*


[00:42:16 09/06/14] Florimel : *indignée* Jamais sur mon lieu de travail ! On est tout de suite soupçonné, faut pas être con. ... J'ai 7 frères. Plus grands certes, mais bon, ça devrait aider. .... Dites, messire duc... Pourquoi vous faites ça ? Parce que je tire bien à l'arc moi aussi ? ... Ou il y a une condition que vous n'avez pas encore exprimée ?


[00:53:19 09/06/14] @ Eliam : ...parce que vous tirez bien a l'arc, presque aussi bien que moi au même âge... Et parce que ce serait idiot de voir votre talent finir au bout d'une potence. Vous êtes une jeune femme sympathique, et ça ne me coûte rien de vous aider *sourit* ... Sept frère ? Hé bien en effet, ça doit aider *rit un peu* d'où venez vous ? *curieux*


[00:58:30 09/06/14] Florimel : Du pays de Galles, messire duc. *elle semble un peu rassérénée* J'en suis partie l'an dernier, et... c'est comme si ça faisait mille ans !! ... Vous pensez que je pourrais commencer quand ? *elle hésite* Et... pour mon... amie, vous savez ? Celle qui... m'accompagnait... Vous n'auriez pas une... idée de place éventuelle ?


[01:02:43 09/06/14] @ Eliam : ... Pays de galles *sourit* mon duché est a la frontière Sud, je connais bien *nouveau sourire* ... Votre amie ? La lycane ?... Freiya... Il faudrait que j'en parle a siobhan avant, je crois qu'elles se connaissent. Mais elle pourrait entrer parmis les éclaireurs ou les forestiers...


[01:08:04 09/06/14] Florimel : Vraiment ? Ah, c'est pour ça que vous savez tenir un arc correctement ! Je me disais bien que ce n'était pas compréhensible sinon ! *léger sourire pendant qu'elle vérifie si sa blague passe ou non* ... Si elle connait quelqu'un d'officiel, peut être passr par cette personne ? Freiya est adorable mais parfois un peu têtue. *l'hopital qui se fout de la charité, parfaitement*


[01:13:04 09/06/14] @ Eliam : *rit* d'officiel, oui c'est mieux... Je veux bien aider mais il faut pas que ça crée de soucis, je ne vous connais que parce que vous êtes venue le cambrioler *sourire*


[01:15:56 09/06/14] Florimel : *rougit* C'est faux : nous avions déjà parlé lors du tournoi. J'avais fait deuxième au tir à l'arc. .... Vous avies été premier.


[01:21:44 09/06/14] @ Eliam : ...je me souviens bien sur, mais je ne vous savais pas bandit, et n'ai pas pensé à vous proposer un poste


[01:26:05 09/06/14] Florimel : ... Je ne le crie pas sur les toits, que je dévalise les gens sur les routes. J'ai échappé au coupage de main en faisant profil bas, pas en jouant les fanfarons ! ... Vous viendrez voir comment je me débrouille ? Avec les gamins ?


[01:44:17 09/06/14] @ Eliam : J'assisterai a vos débuts si j'ai le temps *sourit* revenez ici après demain je vous présenterai le maître des classes, il vous expliquera


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Juin 2014 le Mer 11 Juin 2014 - 7:59

[01:15:36 09/06/14] Capitaine Noun : *Après avoir passé de longues minutes à naviguer de demoiselles parfumées à demoiselles parfumées, et avoir mémorisé quelques numéros de chambre, le capitaine s'esquive étrangement seul dans les couloirs qui borde la salle centrale. Il recherche manifestement quelque chose, ou quelqu'un.*
[01:17:41 09/06/14] Siobhan : *C'est dans le coloir des chambres que l'ombre prend corps une fois qu'il dépasse une alcôve. Voix un peu grondante* Hey, cap'tain.
[01:19:42 09/06/14] Capitaine Noun : *Le capitaine s'arrête immédiatement et pivote d'un coup.* Capitaine. Je vous cherchais justement. *Le pirate se fend d'un large sourire.*
[01:24:45 09/06/14] Siobhan : A l'étage des chambres des invités ? *le ton est exagérément étonné* Fichtre. ... Et que me vaut l'honneur de votre visite nocturne et impromptue ? *la lycane est assise dans l'alcove en compagnie d'un tonnelet de vin. Ses yeux brillent*
[01:26:12 09/06/14] Capitaine Noun : Vous étiez introuvable ailleurs. Je peux ? *La pirate se glisse paisiblement dans l’alcôve.* Vous me manquiez, bien sûr. Je suis en mer depuis un moment.
[01:31:04 09/06/14] Siobhan : ... Bien sûr. .... Vous empestez au moins quatre sortes de parfum. *le ton est factuel*
[01:31:45 09/06/14] Capitaine Noun : Je sais ! C'est incroyable tout ce qu'elles se mettent sur le pif, là haut. *Il sourit de toute ses dents.* Jalouse, capitaine ?
[01:35:02 09/06/14] Siobhan : ... Il n'y a pas de raison. *elle tend la main et ramène d'autorité Noun plus vers elle* Je devrais ? *elle passe la main dans les cheveux noirs*
[01:38:19 09/06/14] Capitaine Noun : *La pirate se laisse entraîner avec presque un roucoulement.* Bien sûr que non. *Elle relève l'oeil pour le planter dans celui de Siobhan.* Tu as préparé un tonnelet complet ?
[01:39:38 09/06/14] Siobhan : Il est une petit peu moins complet, là. Mais il en reste suffisamment pour que tu me fasses une danse des sept voiles si tu en bois la moitié, mauresque.

[16:10:40 10/06/14] Capitaine Noun : *La pirate rit et fait un peu tourner le tonnelet.* Je ne peux rien te promettre, ça ferait mauvais genre, tu ne penses pas ? *Elle se glisse contre Siobhan.* Pourquoi un si gros tonnelet pour toi toute seule ?
[16:15:54 10/06/14] Siobhan : J'aime bien moi, quand tu as mauvais genre. *elle prend la jeune femme par la taille et l'embrasse dans le cou. Visiblement, elle est un peu grise... ce qui peut s'expliquer par la présence d'un second tonnelet, vide celui ci, planqué derrière un des pans du tissu* L'occasion fait le larron : on les a oubliés à cet étage. Et il en faut bien plus qu'un -voire- deux tonnelets de vin rouge pour me souler durablement.

[16:19:31 10/06/14] Capitaine Noun : Moi aussi, mais pas au château, avec des invités. *La pirate se laisse faire et tire un peu sur le tissu de sa tunique pour offrir plus de terrain à Siobhan.* Pourquoi te saouler ?
[16:24:41 10/06/14] Siobhan : *grignote le cou sans se faire prier* Mmmmmh... M'ennuie. Suis pas vraiment de service... Mais me dois d'être là... Se passe rien... Préfèrerais être à la maison, ou chez toi, ou... Enfin, tu saisis l'idée : pas ici.
[16:27:30 10/06/14] Capitaine Noun : *Noun tourne la tête et essaye de voler un baiser à la lycane.* Je comprends. Morgause me voulait là, ait fait mon numéro. J'espérais te trouver.
[16:30:25 10/06/14] Siobhan : *fronce les sourcils* Elle "te voulait, là" ? Je vais devoir aller grogner sur la Reine ? ... c4est un peu gênant, ça. ... C'est quoi ton.. *se laisse attraper pour un baiser* numéro ?

[16:34:00 10/06/14] Capitaine Noun : *La pirate ne répond pas avant d'avoir correctement profité des lèvres de l'autre femme.* Je l'amuse, je crois. Je suis venu, j'ai joué un peu, compliments, courbettes... Il se pourrait que je la courtise un peu. J'ai fait pareil avec quelques autres invités... comme tu l'as vu. Puis je suis partie. Te chercher.
[16:39:37 10/06/14] Siobhan : ... *léger grognement, mais du genre non accompagné de terreur* Elle joue à quoi, cette fois-ci ? Elle a l'esprit tellement retors, des fois... Moui. Tu es venue me chercher en sentant plein de parfum. Va falloir m'enlever tout ça pour que je distingue ton odeur sous toutes ces couches successives. *une main part en exploration sous le pourpoint impeccable*

[16:43:26 10/06/14] Capitaine Noun : Je ne sais pas. *Elle sourit.* Mais ça ne me dérange pas pour l'instant. *La pirate frémit mais n'empêche pas la main de poursuivre.* Je savais que ça ne te plairait pas... *Le ton passe de mutin à carrément amusé.* Je me demande parfois ce que toutes ses nobles filles penseraient si elles savaient ce qui se cache sous le pourpoint.

[16:48:58 10/06/14] Siobhan : *grommelle* C'est pas que ça me plait pas... Tu fais ce que tu veux... *grognement agacé* ... Boarf. Certaines se trouveraient mal, d'autres seraient tentées... Tu aurais des demandes de duels si certaines parlent... Mais la plupart ne diraient rien : elles seraient obligées d'expliquer comment elles sont au courant. ... Morgause sait, au fait ?
[16:50:59 10/06/14] Capitaine Noun : Oh. Je fais aussi ça pour t'embêter. *Le sourire devient moqueur.* Si cela ne sert à rien... *La pirate redevient un peu sérieuse.* Je ne crois pas. Elle n'en a jamais fait mention en tout cas. Il y aurait une raison ?

[16:54:55 10/06/14] Siobhan : Non. Sauf si tu le lui avais dit. ... *elle attire brusquement la pirate à elle, lui faisant plier la nuque, elle la mord.. fermement, puis le relâche et lui parle dans le cou* Ca m'embête. MAIS tu es libre. ... Libre d'avoir plein de soucis une prochaine fois où nous aurons du temps devant nous. Par exemple. *elle la repousse doucement* Tu veux boire quelque chose ?
[16:56:42 10/06/14] Capitaine Noun : *Isis grogne à peine à la morsure et elle se laisse repousser avec un petit gémissement déçu.* Tu sais comme j'aime les soucis que tu me donne... *Elle se redresse sur son siège.* Fais-moi goûter un peu de ton vin.
[17:00:26 10/06/14] Siobhan : *petit rire satisfait* On se voit quand alors ? J'ai des femmes dans chaque port à te faire oublier, cap'tain. ... *elle plonge un gobelet dans le tonnelet, puis le tend à Isis* Voilà. ... Ton voyage s'est bien passé ?
[17:00:45 10/06/14] Siobhan : (Garth ! Un de ces soirs, Morg voudrait voir son Maitre d'Armes ^^)
[17:03:42 10/06/14] Capitaine Noun : Je vais rester à terre quelques semaines. Il se pourrait qu'on s'installe définitivement dans le coin alors il y a de mes hommes qui veulent avoir un pied à terre autre que la taverne. Je vais aider à organiser ça. *Elle saisit le gobelet et en avale une bonne rasade.* Superbe et fructueux. Comme on les aime
[17:07:32 10/06/14] Siobhan : Houlà. C'est du sérieux, alors. Vous vous installez.*elle semble réfléchir* Ils sont normaux, tes marins ? Parce qu'avec la guerre, il y a pas mal de veuves. ... Mais je voudrais pas de mecs excessivement violents, tu vois ?
[17:10:09 10/06/14] Capitaine Noun : Dépends lesquels. Il y a du bourrin comme il y a du calme, mais ils savent tous manier un truc pointu, ou lourd, ou mortel... *Elle réfléchit à son tour.* Ceux qui veulent s'installer sont les moins cons, ils parlent déjà la langue.
[17:12:40 10/06/14] Siobhan : Nan mais qu'ils sachent se battre, c'est plutôt un plus. Ce qui serait chiant c'est qu'ils tabassent trop leur femme parce qu'elle a pris l'habitude de mener sa barque depuis la guerre. ... Il y en a qui ont un peu de bien, tu vois ?
[17:20:52 10/06/14] Capitaine Noun : Ouais je vois. Je les connais pas à ce point, la plupart ne prennent pas de femmes régulières depuis un moment. Je te dirais les pires dont il faut se méfier. *Il hausse les épaules.* Je m'en occuperai s'il y a un problème. Mes hommes, ma punition.
[17:33:21 10/06/14] Siobhan : Ca marche. Et puis je ferai un premier tri. J'en repère pas mal, de ces corniauds. *sourire plein de dents* J'ai du flair, pour ça. ... Tu comptes t'esquiver ce soir, ou tu vas aller te remontrer ?
[17:35:25 10/06/14] Capitaine Noun : Tu as du flair pour tout. *Elle se fend d'un sourire et l'embrasse à nouveau.* Pas de raison que j'y retourne.
[17:38:23 10/06/14] Siobhan : *grand sourire* Tu me tiens un peu compagnie, puis je te ramène ?


[00:29:25 11/06/14] Capitaine Noun : Ca marche ! *La corsaire se redresse contre Siobhan, l'oeil unique brillant un peu.* On peut aussi passer par la fête, tu as le droit d'y aller non ? *Elle se penche avec un grand sourire.* Tu pourrais danser.
[00:35:27 11/06/14] Siobhan : *s'étrangle à demi* Danser ? Je suis la capitaine des éclaireurs, moi ! Pas une débutante de l'année ! ... /elle se lève néanmoins* Nous y allons ensemble ou séparément ? Que je sache si je devrai me chercher un cavalier pour ne pas danser pendant que tu te frotteras à tout ce qui porte jupon ?
[00:37:30 11/06/14] Capitaine Noun : *La pirate éclate de rire et se lève à sa suite.* On cache les tonnelets là. On y va ensemble, on pille le buffet pendant que les gens dansent et on revient ici. Qu'en penses-tu ? *Noun a l'air particulièrement fière de son plan.* Et je te sers d'excuse si on vient te demander de danser.
[00:43:49 11/06/14] Siobhan : ... *temps de réflexion* Ce me va. *grand sourire* Je ne t'ai pas choisie que pour ton physique, au final. *elle prend le bras de Noun et l'entraine vers la salle de réception avec un grand sourire amusé*
[00:45:44 11/06/14] Capitaine Noun : Cela t'aurait été difficile : tu ne le connaissais pas à la base. *La pirate se laisse entraîner par Siobhan et recompose correctement son déguisement juste à temps pour leur entrée. Son pourpoint bien en place, elle n'est que le Capitaine Noun et son habituel visage androgyne à moitié dissimulé sous le bandeau.*
[00:47:34 11/06/14] Siobhan : Il était facile de voir que vos proportions étaient plutôt harmonieuses, très cher. ... Oh, le buffet vient d'être rempli ! *elle trottine dans cette direction*

[00:50:20 11/06/14] @ Eliam : *hop, un duc dans le passage, visiblement il n'en est pas a son premier verre de vin mais il tiens bien* ...et vous allez le vider comme un... Loup affamé ? *rire taquin* je ne vous savait pas criante de ce genre festivité *il se moque mais en même temps observe la salle ou il ne passe paradoxalement pas inaperçue vu que sa tunique noire brodée d'argent doit valoir a elle seule le prix d'une petite maison*
[01:01:31 11/06/14] Siobhan : *se saisit d'un feuilleté avant de se retourner* La dernière fois que je suis venue dans un truc de ce genre... c'était... Il y a bien longtemps. Et avec vous. Donc ça remonte à un bail, oui. *elle tend la main vers Noun* Eliam, permettez moi de vous présenter le Capitaine Noun. Noun, voici sa cultissime brillance le duc Eliam.
[01:04:41 11/06/14] Capitaine Noun : *Le capitaine se retourne à son tour, un verre de vin miraculeusement apparu dans sa main. Il sourit et tend poliment son verre comme pour un toast.* Duc Eliam, enchanté. J'ai beaucoup entendu parler de vous.
[01:15:17 11/06/14] @ Eliam : *incline poliment la tête et sourit* et moi de même capitaine *regarde siobhan* présente a une fête et présentant des hommes a ses amis *approche son visage du siens, amusé, faussement scrutateur* ... Qui êtes vous et qu'avez vous fait de siobhan *se redresse et regarde noun* pas d'offense, je plaisante bien sur... Je préfère préciser... Une comtesse a essayé de me poignarder avec une cuisse de poulet pour la dernière blague que j'ai raconté ce soir... Ce n'est pas de ma faute si ça robe avait la même couleur que les porcelets grillés... Et la même odeur. *regard en direction de la foule* ...et son mari qui es déjà parti avec une servante *soupire exagéré* que d'aventures ce soir
[01:19:24 11/06/14] Siobhan : "des" hommes à ses amis ? ... Mmmmh. Si on considère que Noun et vous êtes à la fois des mâles et mes amis, oui, cela fonctionne. ... *feint de le mordre quand il se rapproche pour la scruter* Désolée. Réflexe. Mais faites attention, j'aurais pu vous arracher un bout, rien de vital, mais tout de même... *léger rire*Vous avez dit ça ? Et elle n'a tenté que le poulet, alors qu'il y a des piques à brochettes disponibles ? ... Elle mérite sa disgrâce. ... Où diable avez vous mis votre fiancée, que je la présente ?
[01:21:29 11/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate pouffe de rire et dissimule son sourire dans son verre avant de suivre le regard d'Eliam à la recherche de la robe de porcelets.* C'est tout la noblesse ça, jamais le bon réflexe. Les piques sont pourtant bien affutés, mais peut-être qu'elle ne voulait pas vraiment vous faire mal, Monsieur.
[01:29:15 11/06/14] @ Eliam : Sûrement par peur de s'embrocher elle même plutôt... Ce qui aurait ajouté de l'ironie à la situation, remarquez *rit, a siobhan* oh oui mais avec moi vous ne causez pas dans les fêtes de riches en riant et en prévoyant larcins de nourriture, ivrogneries et... Danse *immense sourire, tapote les lèvres de la lycane du bout des doigts* je n'ai pas votre ouïe, mais j'ai une bonne vue *a noun, souriant* encore une fois... Pas d'offense *indique le bandeau* ..je suis sur que l'autre n'en est que plus vif *attrape une carafe sur un plateau porté par un serviteur et rempli son verre qu'il vide* ma fiancée ? Elle a croisée une jeune amie la fille du baron...de... Peu importe *agite la main* elle sont allées prendre l'air sur un balcon et discuter un peu au calme
[01:33:41 11/06/14] Siobhan : *le sourire prend quelques degrés* Vous ne m'avez jamais invitée à danser, vous avez bien trop peur que... *elle semble stupéfaite par le contact des doigts du duc contre ses lèvres... ce qui vaut à celui ci la joie de les garder intacts* ... Ne me cherchez pas trop, Eliam. *sourire torve* Ma vengeance pourrait être terrible.
[01:35:55 11/06/14] Capitaine Noun : Pas d'offense prise. *La corsaire sourit de toutes ses dents, puis suit le manège entre les deux autres en silence et une moue un peu... jalouse ?* Ca veut dire que je pourrais t'inviter à danser, en fait ?
[01:43:40 11/06/14] @ Eliam : ... Je ne l'ai jamais fait en effet *vide un autre verre* ...par peur que vous succombiez a mon charme ! *rit, plaisantant visiblement, puis la regarde, amusé* ...je vous imaginais refusé une telle proposition si j'avais eu a la faire, ne serais je pas aussi brillant qu'on le dit ? *nouveau rire*...il faut bien avoir quelques défauts, et pour ce qui est de votre vengeance je vous vois mal me mettre en pièce ou faire pire que me jeter dans la marre devant toute la garde *rit, puis a noun* oh oui, faites cela, et moi je vais chercher un peintre pour immortaliser le moment, vous voulez une tiare et une robe de bal, dame louve ? *sourire taquin a siobhan*
[01:47:11 11/06/14] Siobhan : *voix douce* J'ai déjà mis une robe pour vous faire plaisir une fois, Eliam. Mais j'apprends de mes erreurs. *elle sourit à Noun, apparemment étonnée par le passage au tutoiement... mais pas tant* Oui, tu peux m'inviter. Et il est possible que je dise oui. ... Mais si vous permettez... *elle s'esquive*
[01:49:48 11/06/14] Capitaine Noun : Oh, et dire que je n'étais pas là à l'époque. *Le capitaine soupire exagérément.* Je regrette de ne pas avoir fait voile vers ici plus tôt. *Il regarde Siobhan pendant qu'elle s'éloigne.* Navré duc... *Il prend le ton de la confidence.* Je crois qu'elle fait ça pour échapper à votre peintre.
[01:55:57 11/06/14] @ Eliam : ...oh non elle sait que je plaisante, elle va revenir *sourit* nous nous sommes déjà rencontré capitaine vous savez, l'acheteur potentiel sur les quais, j'étais bien moins noblement vêtu, je cherchait des denrées rares et un possible cadeau pour ma fiancée
[01:57:32 11/06/14] Capitaine Noun : Oh vraiment ? *Il fronce le sourcil en essayant de se rappeler.* Vous avez sûrement raison mais on voit passer tellement de gens. Désolé si je ne vous ai pas reconnu. En aviez vous trouvé, du coup ?
[01:59:19 11/06/14] @ Eliam : Je n'avais pas trouvé le temps de repasser par votre bateau... J'ai des journées assez remplies *hausse les epaules et se ressert en vin* comment avez vous rencontrez siobhan ?
[02:01:16 11/06/14] Capitaine Noun : Ah, je comprends. *Il rit et termine son verre de vin.* Eh bien, nous organisons aussi des jeux sur mes navires, certains soirs. Et il arrive que je participe. La capitaine de la garde s'est retrouvé à ma table et comme mes hommes tiennent bien moins l'alcool que nous deux... Nous avons dû discuter seuls.
[02:02:42 11/06/14] @ Eliam : ... Ah je vois *rit* l'alcool, toujours *sourire curieux* j'ai appris que vous collaboriez avec notre gouvernement a présent
[02:04:06 11/06/14] Capitaine Noun : Rien d'exceptionnel, je suis navré. *Le corsaire sourit de toutes ses dents et se resserre.* Oui, tous les pays ont besoin de marchands et je dispose d'une belle flotte sans vouloir me vanter.
[02:13:11 11/06/14] @ Eliam : ...nous pourrions conclure des accords vous est moi, mon duché est au sud du pays de galles, sur la côte ... Je produit principalement des ressources agricoles, et quelques bois d'artisanats, plus que de menuiserie... Je suppose que je peux faire confiance a un ami de siobhan... Si j'étais capable de faire confiance a un marchand *sourire taquin*
[02:14:57 11/06/14] Capitaine Noun : *Noun se fend d'un sourire.* Faites moi confiance : vous ne devez jamais faire confiance à un marchand, fut-il votre meilleur ami. *Il prend une rincée de vin.* Ce n'est pas exactement notre spécialité mais j'enverrai un de mes navires jeter un coup d'oeil à cette marchandise, qu'en dites-vous ?
[02:17:39 11/06/14] @ Eliam : Oui, il aura sûrement à faire aux conseillers financiers de ma sœur, de bons gars, et puis nous en reparlerons quand je n'aurais pas bu l'équivalent de mon poids en vin *rit*
[02:18:45 11/06/14] Capitaine Noun : Et voilà exactement... *Il appuie bien sur ce mot.* ... pourquoi je suis un excellent marchand. *Il lève son verre.* Je tiens très bien le vin.
[02:41:46 11/06/14] @ Eliam : Et moi je suis un très bon duc car je ne donne pas l'air de bien tenir le vin *large sourire*
[02:42:43 11/06/14] Capitaine Noun : Du moment que vos conseillers financiers ne le tiennent pas. *Il rit grassement et s'appuie sur la table, le regard tourné sur son verre de vin.* Et vous, vous l'avez rencontré comment, Siobhan ?
[02:46:50 11/06/14] @ Eliam : ...dans les bois *amusé* par curiosité et par... Goût sur risque *rit*
[02:48:08 11/06/14] Capitaine Noun : Oui, les bois semblent la meilleure option. *Il rit un peu, fait tourner son verre.* Le risque... dois-je en conclure que ça s'est mal passé ?
[02:51:51 11/06/14] @ Eliam : Ça aurait pût *hausse les epaules* mais siobhan est quelqu'un de bien, et j'ai appris a connaître les lycans, a la connaître elle... Et c'est une amie très chère, et je n'ai pas beaucoup d'amis *malgré l'alcool et le ton calme et aimable ça sonne très légèrement comme une mise en garde*
[02:54:22 11/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate se contente de répondre à la mise en garde par un petit sourire en coin.* Oui je comprends, il faut toujours prendre soin de ses amis, c'est important.
(A suivre...)


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Juin 2014 le Mer 11 Juin 2014 - 13:55

Firefox :


[13:44:48 11/06/14] Freiya : *Le feu commence à se calmer puisqu'il n'a plus rien à brûler, même la viande ayant vite disparue dans l'estomac des deux lycanes. Freiya grignote pensivement un morceau de cerf.* Je suis... réservée. C'est tout. Je ne suis pas trop une louve de meute, tu vois ?
[13:50:25 11/06/14] PNJ-01 : *petit rire* Nous ne sommes pas tous enclins à vivre les uns sur les autres. Notre village à proprement parler est composé de celui ci... Du village "humain" plus bas vers la mer, et de tous ceux qui ont essaimé en Logres suffisamment près pour qu'on puisse courir vers eux en cas de souci. ... Siobhan fait toujours partie du village : on ne peut pas dire qu'on l'étouffe, je crois. ... Si ? Même ça, ça te semblerait trop ?
[13:53:34 11/06/14] Freiya : Si ça me semblerait trop, crois-tu que je me serais installé si près d'elle ? *La lycane sourit et avale un dernier morceau de viande.* Je comprends le principe, ça devrait m'aller parfaitement. Normalement.
[13:56:13 11/06/14] PNJ-01 : *sourire en biais* Je sens bien que tu es du genre prise de tête, sous tes airs directs, toi. Ca a du être chaud, quand tu étais une petite louve. Tes parents successifs ont du en chier.
[13:59:09 11/06/14] Freiya : *Freiya se tourne vers la jeune fille et sourit de toutes ses dents.* Demande ça à Finn, il se fera un plaisir de te répondre. *Elle se penche un peu.* Et je pense que tu sais reconnaître ça parce que... tes parents en chient aussi ?
[14:03:12 11/06/14] PNJ-01 : *écarquille les yeux* MOI ? Pas du tout. Je suis une adorable jeune fille. Je rentre dormir à la maison, j'aide à l'auberge, je suis recrutée pour des missions avec les loups confirmés... Je suis parfaite ! ... Savoir s'ils confirmeraient, c'est autre chose. *léger rire* Mais cherche pas à détourner la conversation...
[14:05:09 11/06/14] Freiya : Je n'ai rien détourné ! Je t'ai même orienté exactement vers qui aller pour obtenir des réponses, ne suis-je pas la meilleure cible du monde pour les espions ? *Elle pouffe de rire.* Et je ne suis pas du tout du genre prise de tête.
[14:08:38 11/06/14] PNJ-01 : Tu n'as pas été facile-facile à suivre. Mais je me suis bien amusée en le faisant. Ne serait ce que pour l'escalade du château. ... Elle a l'air un peu... gourdiflette la petite rousse, non ? ... Sans vouloir t'offenser. ... Quant au reste... Je demande des preuves : j'ai compris exactement le contraire, moi.
[14:13:55 11/06/14] Freiya : Elle n'est pas habituée... *La lycane réfléchit un peu.* Et peut-être pas fait pour ça... *Avec un bout de bois, elle titille les restes du feu.* L'accusé est innocent jusqu'à preuve du contraire, prouve-moi donc que je suis prise de tête ? *Elle se fend d'un sourire moqueur.*
[14:16:56 11/06/14] PNJ-01 : Tes raisons d'avoir peur de transformer ta copine étaient tendancieuses. Genre "maiiiis.. si ça se trouve, elle sera plus forte que moi !" ... Et quand bien même ? *visiblement, elle s'est approchée bien plus près que prévu...* Si c'est juste le côté fragile qui te plait, tu en prendras une autre, si c'est elle... qu'elle soit moins soumise doit pas pser de souci non ? ... Prise de tête.
[14:19:44 11/06/14] Freiya : Ah non. *Elle la défie du regard.* Pas du tout tendancieux, c'est l'inexpérience qui parlait et rien d'autre : je n'ai jamais fait ça avec une autre lycane. Je me méfiais, c'est tout. *Elle se fend d'un grand sourire absolument pas sincère.*
[14:23:01 11/06/14] PNJ-01 : Tsss. Notre force c'est d'être humains et loup. C'est l'intérêt. *elle réfléchit* Faudra que je tente avec des non-lycans, un jour. ... Mais j'aurais ptêt peur de les blesser. C'est pas trop dur de ne pas se lâcher complètement ? ... Ou alors, c'est peut être ça qui te dérange ? Le fait de se lâcher ? *elle bat des cils* ... Prise de têêêêête !
[14:26:20 11/06/14] Freiya : J'ai passé ma vie à me contrôler. Pas prise de tête. *Elle sourit.* Le contrôle, ça peut faire partie du plaisir, parce qu'il y a toujours une forme de contrôle, quand on s'amuse. *Elle sourit.*
[14:28:29 11/06/14] PNJ-01 : Si tu as jamais essayé avec un loup, tu peux pas voir la différence, c'est tout. *elle secoue la tête* Passer du simple désir à la morsure en une fraction de seconde... tout en étant sure que ton partenaire va au pire survvre, au mieux prendre son pied... ... Je crois que j'aimerais tordre le cou de personne, au pieu, en fait. Ou alors, faudrait que ce soit dans le cadre d'une mission.
[14:33:07 11/06/14] Freiya : Tu peux mordre aussi avec des humains tu sais ? Juste... *Elle agite la main.* Moins fort... beaucoup moins fort. Ca dépend de l'humain en question. Et je serais ravie de mordre très fort dans une lycane. *Elle sourit de toutes ses dents.* Mais il m'en faut une.
[14:36:26 11/06/14] PNJ-01 : ... *dévisage Freiya avec attention un instant, puis secoue la tête* Heu... Hm. ... Tu... tu devrais ne pas avoir de mal à trouver : tu es un genre de ...célébrite.
[14:38:45 11/06/14] Freiya : *Elle se tourne vers Brodwyn avec un petit sourire en coin.* Je ne suis pas vraiment une célébrité dans le bon sens du terme. Et tant qu'à faire, je préférerais éviter que ça soit juste pour ça. *Elle réfléchit une seconde.* Ca... D'accord, sur ça je suis prise de tête.
[14:41:13 11/06/14] PNJ-01 : *elle lui tapote maladroitement le genou* Au pire, au lit on s'attend à plus de... sauvagerie. Pas à ce que tu étripes à tout va, tu sais ? ... Bon. Pour les mecs, ils auraient plus de circonspection pour la plupart. Mais côté filles, ça peut avoir de l'attrait. Je... pense. *elle rosit*
[14:45:05 11/06/14] Freiya : *Elle rit et attire Brodwyn à elle en lui passant un bras autour des épaules.* Vraiment ? Tu m'as l'air bien informée sur le sujet. *Elle se fend d'un sourire moqueur.* Pourquoi les mecs seraient-ils circonspects ?
[14:48:42 11/06/14] PNJ-01 : *elle cille* Heu... Je crois qu'ils apprécient peu d'être moins sauvages que leurs femelles. Pour les filles, l'égalité est bien plus importante, et elles savent que parfois, "perdre" peut se révéler agréable... ... Enfin, si on suit ce raisonnement, tu es un mâle.
[14:50:24 11/06/14] Freiya : *La lycane pouffe de rire et penche vers la tête vers le visage de la jeune fille.* Vraiment ? J'ai l'air d'un mâle pour toi ?
[14:51:30 11/06/14] PNJ-01 : *se mordille les lèvres, voix un peu étouffée* N-non, indubitablement, tu... es assez... féminine, de ce que... j'ai vu...
[14:55:05 11/06/14] Freiya : De ce que tu as vu ? *Le ton de Freiya change sensiblement, elle a l'air de s'amuser.* Tu es une espionne, tu devrais en avoir vu largement assez, non ? Nooon ?
[14:57:10 11/06/14] PNJ-01 : *blush* ... Heu... Je... Ca ne faisait pas partie de... Enfin... Nul n'a de doutes sur...
[15:00:03 11/06/14] Freiya : Oh... *D'une pichenette, elle retire une attache de sa cape.* Je dois en conclure que tu n'en as pas vu assez ? *Avec une nouvelle pichenette, la cape vole de ses épaules.*
[15:03:42 11/06/14] PNJ-01 : Mais si j'en ai vu assez ! *elle est d'un joli vermillon* ... *elle tilte soudain, recule un peu* ... En fait... Tute moques, ou tu... cherches à tester avec une groupie lycane ? *le ton est entre le gêné et le méfiant*
[15:06:10 11/06/14] Freiya : *Freiya se contient de rire et adresse à la jeune femme un grand sourire.* Je me moque, principalement. Je ne te connais pas encore assez pour savoir si tu es une groupie, ou si tu es plus... intéressante que ça. Sans offense hein, mon instinct me dit que c'est plutôt la deuxième option.
[15:11:00 11/06/14] PNJ-01 : *elle rosit à nouveau, de colère cette fois. Secouant ses épaules, elle s'éloigne un peu* C'est très vilain de se moquer. Je mettrai ça sur ton manque d'habitude des rapports humains. *tirage de langue*
[15:12:50 11/06/14] Freiya : Oh, désolée *La lycane se relève avec un grand sourire.* La prochaine fois que je fais un strip-tease, ce ne sera pas pour me moquer, promis.
[15:19:08 11/06/14] PNJ-01 : *elle la foudroie du regard* ... Tu as juste enlevé ta cape, hein. En termes de stip-tease, j'ai vu des pucelles qui étaient plus dénudées. *elle croise les bras* Enfin. C'est normal que tu n'aies pas envie, quoi. ... *elle reprend un visage plus calme*
[15:21:20 11/06/14] Freiya : Oh sur moi ça n'avait l'air de rien, mais à voir tes joues on aurait dit que j'étais déjà à poil. *Elle éclate de rire puis fais le pas qui la sépare de la jeune fille.* Pourquoi" normal que je n'ai pas envie" ?
[15:26:14 11/06/14] PNJ-01 : *elle s'empourpre à nouveau* Ce n'est pas vrai ! Enfin... C'est pas... tes vêtements qui faisaient ça. ... *elle esquisse le geste d'interposer une main entre elle et Freiya, puis l'interrompt* ... C'est normal parce que je t'ai suivie, et espionnée. Je pense pas que ça donne très envie.
[15:27:40 11/06/14] Freiya : *Elle a une moue peu convaincue.* Si tu le dis... *Elle ne bouge pas, souriant de nouveau.* Mais donc... qu'est-ce qui faisait ça ?
[15:31:12 11/06/14] PNJ-01 : ... Ca ne te trouble pas, toi, quand on est... frôleur avec toi ? ... Enfin. Quand la personne n'est pas... déplaisante par ailleurs. ... Si ça ne te fait rien, il faut vraiment que tu lâches du lest niveau contrôle. *même gênée, elle semble décidée à ne rien lâcher*
[15:35:51 11/06/14] Freiya : Oh, c'est parce que tu te contrôle mal alors, je comprends. *Le sourire moqueur revient.* Je deviens de plus en plus curieuse... *Elle se recule d'un pas.* On reprend la route ?
[15:41:10 11/06/14] PNJ-01 : Je ne me contrôle pas m... *elle grogne et se détourne* Ah et puis merde. Oui. Allons-y. *elle se dirige vers les restes du cerf pour les récupérer* Les cuistots vont être contents.
[15:42:14 11/06/14] Freiya : *La lycane éclate de rire, puis se tourne vers la jeune fille avec un sourire désolé.* Je me moque encore, ce n'est pas bien. Tu passes devant ?
[15:45:20 11/06/14] PNJ-01 : Je m'en f... ... *grommellement* C'est pas grave. Les vieux font tout le temps ça. *grand sourire plein de dents pendant qu'elle prend le cerf sur son dos* Allons-y. *elle part en trottinant*
[15:47:44 11/06/14] Freiya : *Elle lève les yeux au ciel avec un rire.* Alors, on est repartir sur l'âge ? On aura fait le tour d'ici le retour au village. Je te suis. *Elle éteint définitivement le feu et disperse les restes avant d'emboîter le pas à la jeune fille.*

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Juin 2014 le Jeu 12 Juin 2014 - 15:05

[11:29:39 12/06/14] Morgause : *la porte du bureau s'ouvre après deux coups secs, et un soldats cont la livrée indique le cecl très fermé de le Garde Royale ouvre la Porte, laissant passer Morgause... et c'est tout. Il referme derrière lui et disparait* Bonjour, Garth.* le ton est aimable, le regard, aigu* Je suis bien aise de vous voir rentré.

[11:35:22 12/06/14] Garth : * Se levant de son siège au^moment ou elle entre dans le bureau, il incline le menton, voix grave et concerné. * ... Ma reine. * Une fine cicatrice claire parsème sa joue droite. Ses mèches de cheveux grisonnantes balai son regard noisette alors qu'il joint ses mains dans son dos, à disposition. * ... Moi aussi, le chateau m'avait manqué. Les chevaliers également. * coup d'oeil appuyé à la garde royale, ces derniers hochant discrètement la tête pour confirmer les dires de leur "modèle" . Garth revient à la reine * Je décèle une affaire à discuter, n'est-ce pas ? Je vous écoute madame.

[11:42:04 12/06/14] Morgause : Oui. *sur un regard, tous sortent, sauf un vétéran. Qui va garder la porte. La reine vient s'asseoir, puis fait signe à son Maître d'Armes d'en faire autant* Oui. Quelque chose... que d'aucuns trouveraient peu important, mais qui, je pense, vous concerne. ... *elle prend une inspiration* Caelin est au château.

[11:45:19 12/06/14] Garth : * S'asseyant, son regard brille un instant et il s'affaisse dans une position très Tywin Lannisteresque, se taisant un instant * ... * Bougeant les yeux * ... J'étais au courant, à vrai dire. Je ne ferais pas l'insulte de vous divulger comment, Majesté. * Air humble *

[11:49:19 12/06/14] Morgause : ... *soupire* En théorie les espions espionnent les gens de l'autre bord, Garth. Pas les affaires privées de votre souveraine... *soupir* Vous savez quoi, au juste, que je comble les trous... s'il y en a.

[11:54:47 12/06/14] Garth : ... En théorie, je n'ai pas utilisé d'espion. Vous m'offenez madame, je sais me tenir du coté du bord que je me tiens. Je suis un homme de bataille, pas un homme de l'ombre. J'ai utilisé mon flair, et mon flair m'a fait sentir l'odeur de ma soeur sur les habits de votre capitaine corsaire. Ce que j'ai su, c'est que des deux derniers jours relevant cette information, Noun n'avait pas effectué d'aller retour, seulement une entrée au chateau, un passage chez le peau-rouge à suffit pour que je sente une odeur que je connais bien. Je detecte le sang de ma famille, sa présence, madame. l'intuition à fait le reste. Ne soyez pas décue, j'ai su involontairement une information qui m'étais caché pendant des jours, dans les affaires privés de ma souveraine. * ton de retorque, c'est à lui de soupirer. Il fixe Morgause longuement. *
[11:56:37 12/06/14] Garth : m'offensez *

[12:10:06 12/06/14] Morgause : .. J'étais sortie, une nuit. Je venais de finir... *geste impatient* de finir. Et je n'avais pas entendu les gobelins. Elle m'a défendue. Puis je l'ai défendue. Et nous avons tenté de rejoindre le chateau par les souterrains, mais des Stryges nous ont pourchassées, elle a à nouveau pris des risques pour moi, et a été blessée. ... Evidemment, je l'ai amenée à Howakan pour qu'il la soigne, mais le venin de ces abominations l'a affectée. ... Il semble qu'elle ait perdu la mémoire.

[12:12:37 12/06/14] Garth : ... * Il cille cette fois-ci, se redressant * Per... Perdu la MEMOIRE ? * Passe une main sur son visage comme si il souhaitait qu'elle fût une éponge pour se lessiver. *

[12:16:31 12/06/14] Morgause : Oui. Elle souhaite porter des robes, pour vous donner l'étendue du problème. *hésite* Elle aimerait aussi... que son grand frère vienne la voir. ... Sa présence est pour le moment celée. Et il est évident que les poursuites à son égard sont levées, si ça vous inquiète : même si je ne sais pas pourquoi, elle m'a par deux fois protégée.

[12:20:27 12/06/14] Garth : * Regardant dans le vide, perdu dans ses pensées, il relève le menton et fini par acquièscer. * ... J'irais la voir. Merci de décider de la grâcier, madame. Je vous en suis reconaissant. * Réfléchi * Caelin à toujours été influencé par ses propres décisions, ces derniers temps. Si elle à perdu la mémoire, alors personne ne saura pourquoi elle vous à protégé. Ca restera un mystère, car Caelin n'avait ni allié, ni amis. A cause de moi, d'ailleurs : je voulais limiter l'impact de désordre quelle pouvait emettre avec une bande de hors-la-loi, pour garantir la paix de nos rues.

[12:24:43 12/06/14] Morgause : *voix douce* Elle se sent du reste un peu seule. J'essaie de passer mais... elle est curieusement impressionnée par mon titre. ... C'est surprenant. ... Vous serez gentil, j'espère. *elle fronce les sourcils*

[12:27:14 12/06/14] Garth : J'ai fais ce qu'il fallait pour protéger l'ancienne Caelin, et juger de faire certaines choses qui devaient être faites, pour son bien. J'en ferais de même avec la nouvelle... Je... * Petit sourire * ... Je serais gentil, oui oui.

[12:33:51 12/06/14] Morgause : *léger sourire* Parfait. ... Ce n'est pas que je voulais vous cacher quelque chose, Garth. Je voulais être sûre qu'elle survive.

[12:38:10 12/06/14] Garth : Ce qui est fait est fait. * regarde le vétéran gardant la porte, puis la reine. * ... Ne doutez pas de moi Madame, je m'en voudrais de ne pas faire un assez bon intendant quand vous serez à Constantinople.

[12:41:45 12/06/14] Morgause : *elle se penche, tapote la main de l'homme* Je ne doute pas de vous : je suis pleinement consciente de vos capacités en tant qu'administrateur et guerrier...et de votre caractère de cochon. Et j'essaie de ne pas laisser les uns me cacher les autres. *elle se lève* Les éclaireurs ont ramené deux Stryges. Morts. Les alchimistes se battent pour les étudier, il faut que j'aille régler cela.

[12:46:31 12/06/14] Garth : * petit rire géné au "caractère de cochon"", il se lève quand la reine se lève * ... Des stryges, hein ? Dommage qu'ils soient morts, j'aurais aimé "discuter" avec eux. On dis que les stryges sont connectés entres eux, comme une ruche. J'aurais aimé faire passer un message à leurs patron à travers leurs yeux. * soupir décu * .. Allez-y majesté, je vous accompagne et je m'en vais inspecter les troupes.

[12:49:40 12/06/14] Morgause : Hé bien je crois qu'ils ont trouvé plus ou moins un moyen de les débusquer... Quelque chose de plus sur que ce que notentions jusque là. Vous pourrez avoir accès à leurs notes. ... Il n'y a eu qu'une blessée, et elle était plus furieuse qu'autre chose. *le soldat ouvre la porte*

[12:53:18 12/06/14] Garth : Je ne manquerais pas de passer voir nos rats de laboratoires. Qui est la bléssée ? * rassemble des lettres sur son bureau, prépare une besace. *

[12:56:05 12/06/14] Morgause : Siobhan, qui d'autre ? *soupir blasé* Elle a fait les tests pour la première créature apparemment, et ils n'avaient pas pris assez de marge. La seconde a été abattue sans coup férir. ... Nous y allons ? *sort*

[12:59:25 12/06/14] Garth : Ouais, qui d'autre. * grogne, puis acquièsce * ... Après-vous ma Reine. * signe de main, la suivant *


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Juin 2014 le Jeu 12 Juin 2014 - 15:06

[13:11:40 12/06/14] Siobhan : *dans la cette fois bien nommée salle de repos, Siobhan est assise sur le rebord de la fenêtre. Si de dos, rien dans don maintien ne laisse supposer quoi que ce fut, de face on peut constater un bras en écharpe supportant un bras curieusement décharné, et une cicatrice courte barrant son oeil droit. L'oeil en lui même est rouge sang, et la blessure semble inflammée. Siobhan en elle-même semble... exaspérée*


[13:15:44 12/06/14] Garth : * La porte s'ouvre derrière Siobhan, voix grave habituel. * ... Je sais ce que ca fais, ce gout amèr en bouche, de se prendre une branlée même si nous n'avons pas perdu. On est pas des mortels, mais on se sent intensèment fragile à ce moment précis, presque de chiffon par rapport aux nouveaux ennemis que nous ont concoctés nos anciens ennemis. Capitaine ?


[13:19:28 12/06/14] Siobhan : *elle se retourne à demi, du côté de l'oeil valide* ... Ca faisait longtemps que je n'avais plus été... aussi touchée. Depuis la guerre, en fait. *elle retourne à se contemplation maussade* tout ça pour une différence de quelques pieds... *soupir* J'ai bien fait de tester moi même, cependant. ... *légère hésitation* Vous, ça va ? J'ai appris que vous aviez été envoyé en mission.


[13:24:43 12/06/14] Garth : * S'approche de quelques pas, bras croisés, yeux tournés vers le sol * ... Oui ca va, tout du moins pour le moment. L'armée gobeline progresse, ils accumulent du materiel et remplissent les cages à trolls. J'aurais fort à faire, quand vous serez à Byzance, tous. Je saurais conjurer cette armée de peau-verte. J'en ai fais la promesse à la reine. Il n'atteindront jamais Hengstone. Je retourne en mission pour une semaine, demain.


[13:32:28 12/06/14] Siobhan : Oh. ... Il y a des choses à faire, ici ? Renforcement des murs, ce genre de choses ? ... Vous emmenez certains de mes hommes avec vous ? Ce peut être utile, pour la... détection. *elle se retourne, exposant ses infirmités temporaires au Maitre d'Armes sans y prendre garde* Pendant que nous ne serons pas là, Artheon pourra vous aider aussi. *hésite* Vous devriez aller lui en parler.


[13:36:24 12/06/14] Garth : J'ai soumis à la reine et au conseil de guerre un plan général de défense. Cela comprends changements effectifs, materiels et batimentaires. Elle l'approuvera avant son départ et je prendrais les dispositions qui s'imposent en tant que futur Régent. Les eclaireurs de votre services sont très utiles, et j'en prendrais grand soin capitaine. * hoche de la tête pour confirmation, puis fronce les sourcils en s'approchant malgré lui de Siobhan, regardant les blessures en serrant les dents avec une demi-seconde d'enervement protecteur dans le regard * ... Vous... Vous êtes allé voir Peau-rouge hein ?


[13:42:26 12/06/14] Siobhan : Oui. Il prétend que je devrais être borgne. *curieusement, l'étincelle d'agacement de Garth fait sourire la lycane, fugitivement* Il m'a aussi interdit de bouger. ... *indignée* INTERDIT ! ... Tout ça parce que j'ai des étourdissements. Le venin est passé trop près du cerveau, ça rend vraiment malade, je suppose. Et ça... *elle bouge les doigts blessés, mais à peine* Je sens que ça guérit, mais bordel, c'est long ! ... Je sais que vous ferez attention à mes hommes. ... Et personne ne m'appelle par mon grade, vous savez ? Vous n'êtes pas obligé de le faire juste parce que nous... ne sommes plus que collègues.


[13:46:55 12/06/14] Garth : * Regardant les maintes blessures et l'explication de Siobhan * ... Il se pourrait que je parte deux semaines en mission finalement. Moitié gobelin la première, moitié vampire la deuxième. * Voix basse , mettant un genou à terre pour lui parler à son niveau, expirant * ... Je vais les ecrasers, Siobhan. Je suis en train de former une unité d'élite spécialement entrainé à traumatiser du stryge. Je vous préterais mes nouveaux jouets à votre retour, d'accord ? * sourire malsain, tapote le genou de la lycanne. *


[13:51:19 12/06/14] Siobhan : *sourire tout aussi malsain* Vraiment ? *elle semble savourer la nouvelle* Il n'y a pas grand chose que vous puissiez m'annoncer qui me ferait plus plaisir. ... Vous faites attention, quand même, hein ? Regardez ce que ça donne quand on fait des tests. *son regard s'assombrit* Et je n'aime pas quand vous êtes blessé. ... *ton plus léger* Vous êtes déjà passé chez Howakan, depuis votre retour ?


[13:54:35 12/06/14] Garth : * Posant ses deux coudes légérement sur les genoux de Siobhan, toujours à genoux. * ... Non, mais la reine m'a tout raconté. Je ne sais pas ce que je supporterais le plus, qu'elle me regarde avec haine, ou maintenant comme un inconnu. Les stryges s'en sont pris à vous et à ma soeur. Je crois que je prendrais trois semaines de mission finalement. * se redresse. *


[13:58:43 12/06/14] Siobhan : *le retient* Garth... Je vous l'ai déjà dit, je crois, mais je le répète : la haine n'était qu'un masque. Le pire qu'elle vous ait reproché devant moi était de... de vous intéresser plsu à moi qu'à elle. ... On est plus dans le chagrin d'enfant que dans la haine viscérale, non ? ... Je sais que... *elle hésite* que vous avez un peu de mal avec ça... mais hésitez pas à lui montrer votre affection. ... Et si vous le permettez, je passerai la voir moi aussi. C'est une gosse sympathique. Et Howakan prétend qu'elle porte des robes, ce que je demande à voir.


[14:02:10 12/06/14] Garth : J'aurais du m'occuper d'elle comme un père l'aurait fait. Je n'en serais pas à ma première erreur, Siobhan. * petit sourire chagrin * Ah, des robes ? Définitevement, elle s'est cogné la tête. Il faut que je m'y fasse, c'est.... C'est peut-être l'occasion de rattraper le temps perdu. * air pensif, sourire sur les lèvres, lointain *


[14:07:33 12/06/14] Siobhan : Ce serait bien non ? ... Comme ça, quan d la mémoire lui reviendra, elle se souviendra AUSSI de vous comme... comme la personne aimante que je sais que vous pouvez être. ... Comment vous savez que je partirai, pour Byzance ? Je n'en suis même pas certaine moi même...


[14:10:24 12/06/14] Garth : Parce que qu'arrivera t-il si ni Siobhan ni Garth ne seront près de la Reine, au bout du monde ? Vous devez y aller. Morgause est une tête couronné, la personne la plus surveillé du nord du monde.


[14:15:54 12/06/14] Siobhan : *léger rire* Elle a d'autres protecteurs, vous savez. ... Bon : pas aussi dangereux que nous. Mais quand même. ... *tente* Je suis contente de pouvoir parler comme ça avec vous. Ca me manquait.


[14:20:13 12/06/14] Garth : Il faut que les gens de byzance sachent que Morgause possède des gens dangereux. Le premier apercu doit être le bon, moi je vous veux à ses cotés. C'est essentiel. * Petit silence à la dernière phrase de Siobhan, il hoche lentement de la tête * ... Je suis toujours à disposition pour discuter avec une collègue, Siobhan. Il n'y a pas de problème. * incline la tête * ... Pas de bêtises, suivez les conseils du toubib.


[14:24:12 12/06/14] Siobhan : ... *Soupir* Faites chier. *elle se retourne, repassant ses jambes du "mauvais" côté de la fenêtre* Et oui, j'obéis au Peau-Rouge. Un vrai loup domestique.


[14:29:02 12/06/14] Garth : * Ton neutre * ... Parfait. A plus tard. * incline la tête hativement et s'en va à grandes enjambés, parfaitement calme cependant. Surprenant là ou auparavant cette situation l'aurait rendu toujours aussi furax. Il referme la porte tranquillement. *


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Juin 2014 le Lun 16 Juin 2014 - 14:58

Désolé, il manque des morceaux


[22:03:29 12/06/14] Mad' : Oh euh ... C'est gentil mais je ne sais pas si je suis fais pour ça. Me battre et tout ... Mais c'est gentil
[22:05:10 12/06/14] Florimel : *lui caresse doucement les cheveux* Juste un peu. Au cas où. ... Si vous ne voulez pas tenter l'arc, choisissez autre chose. ... Soyez chic.
[22:08:19 12/06/14] Mad' : *penche la tête en arrière jusqu'à pouvoir regarder Florimel, se mordille la lèvre* D'accord. D'accord. Nous pourrons essayer l'arc.
[22:14:05 12/06/14] Florimel : *grand sourire* Merci ! J'aime pas savoir les dens que j'aime bien... *léger blanc* que j'aime bien taquiner pouvoir se faire égorger comme des poulets. ... *ton dégagé*
[22:19:57 12/06/14] Mad' : Ah bon. *petit sourire* C'est très... considéré de votre part. *petit rire* Pourquoi croyez-vous que je vais me faire égorger ?
[22:23:49 12/06/14] Florimel : Les gobelins. Et je connais votre tendance à vous trouver au mauvais endroit au mauvais moment. *elle cesse son massage, revient devant Mad et se laisse tomber sur le sofa* Vous êtes une proie tellement facile que... *ton mi-sérieux, mi amusé*
[22:31:01 12/06/14] Mad' : *regarde partout autour d'elle, manifestement à la recherche d'un coussin à envoyer au visage de son amie* Vilaine ! *en désespoir de cause, elle croise les bras avec une mine boudeuse* Je suis pas une proie facile.
[22:42:34 12/06/14] Florimel : On parie quoi que je vous immobilise en quelques secondes ? Et je suis une fille, même pas spécialiste du combat. En plus, vous êtes mignonne et respirez la... la... la choupitude ! Il y a "mangez-moi" inscrit en lettres lumineuses au dessus de votre tête. C'est pour ça : si vous vous défendez, les gens seront encore plus surpris !
[22:45:18 12/06/14] Mad' : Non, on parie pas. *sa mine boudeuse s'accentue encore, rosit un peu* Je suis pas "choupi" d'abord. Je suis.... Bon. L'arc ce sera vraiment utile ? Si les gens sont trop proches ? *fronce un peu les sourcils* Vous trouvez vraiment que je dis "Mangez-moi" ?
[22:51:05 12/06/14] Florimel : L'arc sera utile de loin. J'aimerais pouvoir vous apprendre des trucs à la dague, mais je ne suis pas suffisamment bonne pour vous apprendre sans que l'une d'entre nous ne soit blessée. ... *léger rire, elle se penche et trace des lettres sur le front de Mad, comme si elle déchiffrait* M A N G E Z... Man... gez... *éclate de rire*
[22:55:45 12/06/14] Mad' : D'accord je les conserverai loin alors *petit rire nerveux, fronce le nez quand Florimel la touche* Même pas vrai d'abord *museau retroussé mais yeux brillants d'amusement*
[22:58:49 12/06/14] Florimel : Ben quand même. Je vous attaque. Freiya voulait vous attaquer. Votre maîtresse vous croque. Coïncidences ? Je ne crois pas. *elle se renfonce dans le sofa, posa les pieds sur une chaise non loin, l'ai satisfaite*
[23:00:58 12/06/14] Mad' : Madame Melior ne... *rougit et fronce encore plus le nez, croisant de nouveau les bras* Vous êtes vilaine, vous et votre partenaire, c'est tout.
[23:05:18 12/06/14] Florimel : *elle la pousse du pied* Hé. Ma copine est gentille. Je vous permets pas d'en douter. ... Et elle vous fait quoi, la reine, si elle ne vous croque pas ? ... Elle ne vous mord pas le cou, sans doute ? Ni... quoi que ce fut d'autre ? *ses yeux brillent d'amusement*
[23:06:26 12/06/14] Mad' : Mais, mais, mais !*au bord de l'autocombustion, baisse les yeux pour grogner entre ses dents* Vous êtes vilaine, c'est sûr en tout cas.










[22:03:35 12/06/14] Garth : * La jeune femme se retourne et regarde Noun avec hostilité d'abord, les sourcils froncés, puis calme distance. Ton aimable, jaugeant le corsaire * ... Monsieur. Vous m'avez... Faites sursauter. * Caelin detourne le regard un instant, son beau visage emasculé par les coups et les cicatrices recu par son combat fatal de sa vie antérieure. *
[22:07:24 12/06/14] Capitaine Noun : *Sous le coup de la surprise, la pirate n'a pas répondu immédiatement, l'oeil écarquillé. Il met encore plusieurs secondes à retrouver ses esprits et se penche un peu vers la jeune noble.* Ca... Caelin ? Mais... vous allez mieux ? Et vous êtes... *Il la regarde de haut en bas.* en robe ?
[22:13:30 12/06/14] Howahkan : * Refaisant les lits des patients, l'indien chantonne tranquillement dans sa petite salle médicale, sa pipe coincé dans le bec. Quelque chose tombe de sous les draps qu'il soulève pour aérer et changer. Son corbeau croâsse et Howahkan, trop affairé pour remarquer l'objet tombé par terre, se retourne vers l'animal * ... Et ben, Mugo, qu'a t'u ? * Le corbeau s'envole, et attéri sur le sol, il caquete et fait cogner son bec à coté d'un petit medaillon. L'indien fronce les sourcils, enlevant sa pipe * ... Allons bon, c'est à la petite picte ca ? Il faudra lui redonner. * Il se penche pour attrapper l'objet et le porte à ses yeux. * .... * Le chaman ecarquille les yeux. Le médaillon représente une tête de mort effrayant aux canines longues. L'indien à la main qui tremble et souffle sa fumée de coté. Le crâne de vampire sértie sur le medaillon vibrerait presque. L'indien roule des yeux d'experts et s'empresse de ranger ca entre les pages d'un livre au hasard, qu'il range dans son étagère à une vitesse folle.*
[22:15:18 12/06/14] Garth : * Faisant un pas lent arrière, la jeune dame laisse tomber ses mains contre son corps alors qu'elle cesse d'effleurer les fleurs. * ... On se connait ? * Fronce les sourcils * Qui êtes-vous ?
[22:16:44 12/06/14] @ Leomyd : *on frappe a la porte et le trouver, le champion passant la tête par l'ouverture* Doc ? Vous êtes la ? ...oh bonjour, je ne dérange pas ? *avance d'un pas pour entrer dans la pièce et lance comme a son habitude un regard circulaire qui s'attarde un instant sur le corbeau*... Vous m'aviez dis de repasser pour refaire les réserves de potion *léger sourire*
[22:18:27 12/06/14] Capitaine Noun : Je suis... *Il fixe toujours avec insistance la jeune femme, totalement perplexe, mais décide finalement de faire une révérence un peu exagérée.* Capitaine Noun, pour vous servir. Vous ne vous souvenez pas ?
[22:19:07 12/06/14] Howahkan : * L'indien encore tout chamboulé acceuille le chevalier en se frottant les mains * Oh, oui oui Messire Léomyd, entrez-donc, j'arrive hein ! * Il referme la petite porte de la chambre de repos, apparaissant dans le laboratoire, sourire forcé * ... Aloooors, ce sommeil, ou en est-on ? * Tapote le dos du gaulois pour l'inviter à s'assoir. *
[22:20:56 12/06/14] Garth : * Caelin baisse les yeux un instant, puis les relèves avec un air mi-amusé mi-pensive * ... Peau-rouge m'avait dis que je ne me souviendrais de personne. Je... Je suppose euh... Capitaine Noun c'est ca ? Je suppose que nous etions amis ?
[22:23:53 12/06/14] @ Leomyd : *s'assoit* il y a du mieux... Et j'ai pu prendre un jour de repos, mais... Enfin j'ai encore ... Quelques difficultés parfois *hausse les epaules* mais vos conseils sont bons
[22:23:57 12/06/14] Capitaine Noun : Oh. *Il reste sans voix une seconde puis fait un petit pas vers l'avant.* Je suis terriblement désolé... mais soulagé aussi, que vous alliez bien. *Il relève le nez avec un sourire mutin.* C'était un peu plus compliqué que ça, que savez vous exactement... eh bien d'avant ?
[22:28:45 12/06/14] Howahkan : * L'indien bourre sa pipe d'herbe-qui-fais-rigouler et l'allume à la bougie penché. Reposant la chandelle, expire une bouffée interminable * Moouiiiiii.... Il faut que vous continuez le traitement de tout facon, nous ne pourrons voir la différence que sur quelques bons mois. A cela je vais vous rajouter une solution à boire le matin. Ce sont des herbes bouillies en infusion, pour le petit déjeuner. Vous remplacerez votre lait de chèvre habituel par ca. * fouille avec une gestuelle approximative dans ses étagères. Sur une chaise à l'entrée, il y'a du linge taché de sang, des habits de cuir et de fourrures, ainsi qu'une petite dague de style celte, brisée. Caelin portait ce genre de tenue guérrière. *
[22:30:33 12/06/14] Garth : * Secouant lentement la tête * ... Je suis navré monsieur, je ne me souviens de rien, hormis ce que m'a dis sa Majesté. * Tout sourire * ... Vous êtes un ami de sa Majesté ?
[22:32:02 12/06/14] Capitaine Noun : *Noun lui offre un sourire bienveillant.* Je travaille pour sa Majesté, je ne pense pas qu'on puisse dire que nous sommes amis mais nous sommes en très bon termes. Que vous a-t-elle dit, si je puis demander ?
[22:33:40 12/06/14] Garth : * Tapotant ses lèvres d'un doigt, elle semble réfléchir * Oh, et bien... Que j'étais une aventurière qui lui avait sauvé la vie.
[22:35:12 12/06/14] @ Leomyd : *le chevalier repère les vêtements et la dague et fronce les sourcils, se levant de sa chaise pour se pencher vers la dague*... J'ai... Déjà vu ça...*se redresse et de tourne vers howakhan, pointant la dague du doigt* a qui est-ce, doc ?
[22:38:38 12/06/14] Capitaine Noun : Oh, c'est donc ainsi que vous avez été blessée *Il sourit puis pose son index sur ses lèvres pleines.* Je vous ai vu chez le médecin, quand vous étiez alité, mais je n'en avais pas le droit alors n'en dites rien.
[22:39:15 12/06/14] Howahkan : * Peau-rouge se retourne et bug littérallement quand Léomyd lui pose la question. D'une lenteur iréelle, il réponds * ...Euh.... Euh....Ca.... Et bien à .... * Le corbeau passe en crôassant au dessus d'eux " Crôaaaelin, Caaaelin ! " L'indien tente d'attraper le corbeau parlant * ... Veux-tu te taire, vil traitre d'animal !
[22:40:52 12/06/14] @ Leomyd : *hausse un sourcil* caelin ? *avanxe vers le médecin* il est arrivé quelque chose ? Répondez moi, doc... C'est un ordre *le ton est calme mais ferme*
[22:42:04 12/06/14] Garth : Oh...D'accord, c'est un secret ? Moi je ne sais pas si j'avais le droit de dire que j'avais sauvé la reine. On partage un secret alors ? * sourit pleinement. Sans peinture ni dureté guérrière, son visage est vraiment magnifique, que peu de personnes ont pu voir auparavant, la fraiche innocence dansant dans ses grands yeux verts-feuille *
[22:43:58 12/06/14] Howahkan : * Le médecin recule en balbutiant, pris d'une légère peur devant le champion * Mais, sire, je... je n'obeis qu'a à la Reine.
[22:47:09 12/06/14] Capitaine Noun : *Le visage androgyne se fend d'un sourire un peu troublé de découvrir la jeune femme ainsi.* Je veux bien.Je n'en dirais rien. *Il fait mine de clore sa bouche et d'en jeter la clef.* Considérez que nous avons été... amis.
[22:48:12 12/06/14] @ Leomyd : ...je suis le champion royal, je crois que j'en fais assez pour de temps en temps avoir le droit a une réponse, surtout si ça concerne caelin et qu'il lui es arrivé quelque chose.
[22:53:33 12/06/14] Garth : * Elle rit clairement et imite le geste de Noun. * ... Et voilà mon ami, c'est scéllé. * Elle chuchote * Y'a plein de gens qui me surveillent, tout à l'heure encore un monsieur bien habillé et tout, me suivait de loin. Et puis après il y'avait ce garcon de la garde qui m'accompagnait sans rien dire. C'est bizarre... Je crois que je vais rentrer chez Peau-rouge, monsieur Noun.
[22:55:08 12/06/14] Howahkan : * L'indien soupire, puis hésitant * Promettez-moi que la Reine ne condamnera pas pour vous en avoir parlé.
[22:59:14 12/06/14] @ Leomyd : *agite la main* je dirais que je vous ai menacé, allez.. Vous faites pas de soucis
[22:59:17 12/06/14] Capitaine Noun : Je comprends, Mademoiselle. *Il s'incline poliment, toujours un peu sous le choc.* Vous avez sûrement besoin de repos. J'espère vous revoir au plus tôt. Et en pleine forme.
[23:01:34 12/06/14] Garth : * S'inclinant de même, Caelin lui adresse un grand sourire * ... A bientôt, je suis ravie et bien de... De vous avoir re-rencontré ? A bientôt capitaine. * joli sourire, le non moins joli-minoi monte les marches et rentre à l'intérieur de la citadelle. *
[23:04:00 12/06/14] Howahkan : Et bien il y'a cette nuit, la reine et Elle sont arrivées, la fille était donnée pour morte, et la reine était bien mal en point.... La fille à sauvé notre Reine, elle... Elle n'est pas morte, mais...
[23:04:28 12/06/14] Capitaine Noun : A bientôt Caelin. *Le pirate reste bouche-bée de longues secondes après le départ de la jeune fille, manquant faire tomber sa broche d'or. Il finit par secouer la tête pour reprendre ses esprits et sa route par la même occasion.*
[23:08:12 12/06/14] @ Leomyd : ....*ecarquille les yeux* mais quoi ?!
[23:13:22 12/06/14] Garth : * Voix derrière Léomyd * ... Oncle Howahkan, tout va bien ? * Derrière le gaulois, la caélin meconnaissable en robe noir et argent à une main fine posé contre l'encadrement de la porte, inquiète. Son visage naturelle emasculé de petite cicatrices se déforme par un demi-sourire courtois devant l'inconnu. Sa longue natte brune soignée tombe sur sa poitrine. *
[23:23:53 12/06/14] @ Leomyd : *se retourne, la bouche entrouverte, sans rien dire un instant* Caelin vous... Vous allez bien ? Je..*se tourne vers howakhan puis vers Caelin a nouveau*... J'ai appris ce qui vous était arrivé...*le chevalier semble a la fois inquiet, soulagé, surpris et stupéfait*
[23:30:15 12/06/14] Garth : * L'indien s'esquive sans rien dire devant la scène. Caelin regarde Léomyd comme si, une minuscule seconde elle se souvenait de lui. Mais ce n'est qu'une ombre fugitive dans le regard, et la jeune femme contourne le chevalier en froncant les sourcils * ... Qui etes-vous monsieur ? * L'indien, avant de s'en aller dehors d'une voix douce * ... Caelin, c'est le seigneur Léomyd. Champion de la Reine. Un chevalier, c'est un ami, n'ai pas peur. * A Léomyd, aquièscant * ... J'ai bossé vos potions sur mon bureau, messire. * Il sort. Caelin regarde Howahkan partir, puis regarde Léomyd * ... P... Pourquoi il sort ? * Elle regarde Léomyd, le visage légerement baissé, respectueuse. * ... Vous êtes une personne importante de la reine, vous êtes un ami alors ? Comment mon oncle à dis que vous vous appeliez, déja ? * Elle s'approche lentement, detaillant l'homme comme si c'était la première fois. *
[23:33:11 12/06/14] @ Leomyd : *semble comprendre, restant sans voix, le regard plein d'inquiétude, la dévisageant* Leomyd... Et je... Oui je suis un ami, vous... Avez été mon écuyère un petit moment. *leve légèrement une main comme pour venir la poser sur le bras de la jeune femme mais interrompt son geste* j'ai eu peur que vous soyez.. Blessée ou... Pire
[23:44:14 12/06/14] Garth : * Elle regarde le gaulois, puis sourit hésitante * ... C'est... C'est la première fois. C'est la première fois que votre visage m'evoque quelque chose, j'veux dire...Vous êtes la première personne qui me semble familière. Je n'ai pas peur de vous, j'ai l'impression de vous connaitre, monsieur Léomyd. * Elle rit presque de bonheur * ... Je vais... Je vais bien, peu importe que je ne me souvienne plus qui vous êtes, si vous etiez inquiet pour moi. J'vais bien. * sourire hésitant, elle s'approche encore un peu, detaillant le gaulois, persuadée de s'en souvenir. *
[23:47:54 12/06/14] @ Leomyd : *sourire encore soucieux mais les yeux brillant de soulagement*... Oui vous allez bien et... C'est bon signe si je vous évoque quelque chose *rit un peu nerveusement*.. Appelez moi juste leomyd, ça ira
[23:56:30 12/06/14] Garth : D'accord, Léomyd. Moi c'est Caelin, mais vous le savez déja. * sourire géné, yeux rieurs, elle regarde autour d'elle * Je...Je vais me changer et m'allonger, je suis encore un peu faible. Et puis les robes sont pas si confortables. * petit sourire *
[23:58:41 12/06/14] @ Leomyd : Vous..voulez que je vous laisse vous reposer ? Je...ne veux pas déranger *rit un peu* vous devez plus avoir l'habitude des fourrures oui *sourire*
[00:07:22 13/06/14] Garth : Je veux que vous reveniez, Léomyd. Pour me raconter avant. Ca ne vous dérange pas ? * Elle ouvre la porte de la chambre de repos * ... Vous reviendrez, hein ?
[00:09:00 13/06/14] @ Leomyd : *hoche la tête* oui... Bien sur * lui sourit, rassurant* je vous le promet
[00:10:52 13/06/14] Garth : * Fait quelques pas vers lui, et l'embrasse sur la joue. * ... Alors c'est promis. * Lui sourit, signe de main et entre dans la chambre avant un regard gentil pour le chevalier *
[00:19:27 13/06/14] @ Leomyd : *sourit* prenez... Soin de vous, reposez vous *lui sourit, gardant une once d'inquiétude, regardant s'éloigner puis se laisse tomber un instant sur la chaise, se passant une main sur le visage*

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Juin 2014 le Lun 16 Juin 2014 - 15:03

[13:22:20 13/06/14] Garth : * Sous le beau soleil de ce début d'été, le Maitre d'Armes s'entraine dans la cour du chateau. Torse nu et uniquement vétu d'une braie, il enchaine les coups d'épées sur une structure en bois particulièrement souffrante des attaques agressives du picte. Des copeaux de bois volent en tout sens, certains passant s'attardent, d'autres passent leurs chemin. * ... Ruaaaaaah ! * Garthl plante son épée au sol et eventre d'un coup de point la base du pantin. Posant ses mains sur ses hanches, il reprends sa respiration en balancant sa tête en arrière, perlé de gouttes de sueurs. Un ecuyer vient ramasser les dégats. *
[13:25:49 13/06/14] PNJ-01 : *applaudissement enthousiaste. Un olibrius aux cheveux tressés de façon extravagante, coiffé d'un chapeau de paille ombrageant son visage pâle et vêtu de pourpre et de rouge sang darde sur le Maître d'Armes un regard vert admiratif. ... Très admiratif. Ton enthousiaste* Je crois que j'ai rarement vu plus bel exemple de force brute messire ! *pas d'arme visible si ce n'est un minuscule surin, une voix éduquée... Un aristo du Sud devenu "artiste", peut être*
[10:05:13 14/06/14] Garth : * L'ecuyer vient remettre l'épée en s'agenouillant devant le maitre, il lui passe également son pourpoint de cuir, que le picte tâche de remettre tout en se tournant vers son interlocuteur. Air peu avenant mais cordial * Mouais, merci madaaaa....MONsieur ? Monsieur. * Garth detaille le nouveau venu qu'il n'a encore jamais vu, il se râcle la gorge * ... Si c'est pour l'académie des bardes ou des préstations de chansons, j'ai déja refusé plusieurs fois. On à même pas d'hymne, à Hengstone. Si c'est pour être chroniqueur, bienvenu. Le nôtre s'est fait ecartelé par un troll y'a trois semaines. * Sourire mauvais, presque nostalgique du souvenir. Les narines de Garth bougent, il detaile l'aura et le parfum de l'éphèbe. *
[10:38:34 14/06/14] PNJ-01 : Non non ! Je viens ici en simple spectateur et par pur hasard : j'avais des pupis à livrer au seigneur Eliam et j'ai été... *large sourire franc et regard qui glisse* attiré par votre prestation. Vous êtes... ? A part un homme dangereux, à priori ? Je m'appelle Random, pour ma par, messire.
[10:45:59 14/06/14] Garth : * Hochant de la tête nonchalament * Le seigneur Eliam, hein ? * se fait déja un film sur un duc qui bien trop soin de lui pour être viril et un jeune fruit dans son lit, Garth s'approche et tends son bras qu'il attends être serré par l'avant-bras, non la main, à la manière des militaires du monde antique. * .... Je suis Garth, Roi des Septs Clans Pictes, Conquérant de Calédonie, Chef des Tueurs de Légion, Bannière de Breggon, Maitres d'Armes d'Hengstone et Intendant de sa Majesté la Reine. Enchanté, Random.
[10:58:19 14/06/14] PNJ-01 : *ses yeux s'aggrandissent au fur et à mesure de l'énumération alors que sans réfléchir il saisit l'avant bras de Garth de façon conforme à ce qu'il y a lieu de faire* waaaaw. Vous êtes un homme... Intéressant c'est définitif... Puis-je vous proposer un rafraîchissement ?,
[11:02:29 14/06/14] Garth : J'ai eu du temps pour faire des tas de choses intéréssantes, mon garcon. * Fermant son pourpoint, il acquièsce * Volontiers ! Je vous suis.
[11:14:33 14/06/14] PNJ-01 : *le personnage coloré se dirige d'un bon pas vers les cuisines, comme un habitué des lieux, saluant tout le monde avec une égale bonne humeur. Les gens qui ne semblent pas le connaitre le saluent toutefois de même, et ils arrivent sans encombre à la cuisine où le roux prend d'autorité cruchon de vin et timbales, et investit un coin de table* ... Racontez moi. *les yeux verts ingénus se fixent dans ceux d'or pâle (je crois) du Maître d'Armes. Indubitablement, celui ci peut sentir que l'androgyne est en phase de dans de séduction*
[11:21:41 14/06/14] Garth : * Au fur et à mesure qu'il le suit et voit évoluer Random, Garth fini par presque regretter l'invitation. Froncant les sourcils, il prends un verre * ... Euhm, ce serait trop long et je manque de temps en journée, l'ami. Racontez-moi plutôt qui vous êtes et comment vous avez rencontré Eliam ?










[00:27:20 15/06/14] Freiya : *Rajustant sa cape verte derrière son épaule, Freiya jaillit de sa cachette pour s'accrocher à une branche d'un arbre en hauteur, son regard toujours fixé sur un jeune sanglier venu s'abreuver dans une flaque d'eau. Elle porte la main à son carquois pour encocher sa flèche, lentement et en silence.*
[00:28:44 15/06/14] @ Leomyd : *sur un chemin proche un cheval et son cavalier passe au trot, suffise ment bruyamment pour faire fuir l'animal*
[00:33:15 15/06/14] Freiya : *La lycane tente de tirer aussi vite que possible dès qu'elle entend le cheval approcher. La flèche siffle et vient se planter au sol là où se trouvait l'animal.* Rah putain ! *La lycane saute au sol pour suivre la piste.*
[00:39:39 15/06/14] @ Leomyd : *au son de la voix le cavalier s'arrête, sur la piste le champion vêtu de son armure, son épée a la ceinture et son arc dans le dos se tourne vers l'origine des bruits, scrutant les bois*
[00:43:54 15/06/14] Freiya : *Freiya tourne la tête dans la direction du cheval en l'entendant s'arrêter. Elle grogne et range son arc, récupérant sa flèche au sol pour se diriger vers le sentier et évaluer le gêneur du regard.*
[00:50:42 15/06/14] @ Leomyd : *le chevalier vois arriver la lycane et pose calmement sa main sur la poignée de son épée* bonjour *incline brièvement la tête* un soucis ?
[00:54:50 15/06/14] Freiya : Aucun Sir. *Elle pose le regard sur l'épée et sur l'armure mais n'incline pas la tête. Elle fait tourner sa flèche entre ses doigts. La chasseuse est revêtue d'une armure sombre de cuir surmontée d'une longue cape verte, son arc de nouveau accroché dans son dos.* Je ne faisais que chasser.
[00:57:43 15/06/14] @ Leomyd : *regarde autour et semble réfléchir* oh... Pas de soucis alors, il me semble que cette zone n'est pas un territoire de chasse de seigneur... J'espère ne pas avoir dérangé
[01:05:03 15/06/14] Freiya : *La lycane se fend d'un sourire un brin moqueur.* En fait si, Sir. Mais ce n'est pas grave, je le rattraperai bien. *Elle renifle l'air et se met à avancer sur le chemin.*
[01:11:08 15/06/14] @ Leomyd : *hausse un sourcil* a l'odeur ?
[01:12:10 15/06/14] Freiya : *Le sourire de Freiya s'agrandit pour dévoiler toute ses dents.* Parfaitement Sir.
[01:15:30 15/06/14] @ Leomyd : *semble un peu mal a l'aise un instant puis sourit légèrement* vous êtes une lycane ?
[01:18:24 15/06/14] Freiya : *Cette fois la lycane fait une petite révérence polie, elle n'est plus qu'à deux mètres du chevalier.* Oui, Sir. Freiya, du clan Fianna.
[01:19:41 15/06/14] @ Leomyd : Clan fianna ? Ce nom me dis quelque chose... *reflechit* je ne vous ai jamais vu parmi les éclaireurs pourtant
[01:21:55 15/06/14] Freiya : C'est celui de la capitaine des éclaireurs, oui. Mais cela ne veut pas dire que je dois en faire partie. *Elle sourit de nouveau.* Je suis arrivée récemment, qui plus est
[01:30:08 15/06/14] @ Leomyd : Oh le clan de siobhan oui *sourit un peu plus*...Bienvenue a hengstone alors, je suis Leomyd, champion royal.
[01:31:56 15/06/14] Freiya : Enchantée, Sir Leomyd. *Elle regarde autour d'elle, puis le cheval du champion.* Un champion qui se balade en forêt sans escorte ?
[01:38:56 15/06/14] @ Leomyd : Si j'avais besoin d'une escorte je ne serais sûrement pas champion vous savez... Et puis... J'aime bien profiter de la forêt seul pendant mes rondes, c'est un peu comme de petites vacances. *sourire presque triste qui disparaît vite pour un air un peu plus serieux*
[01:43:04 15/06/14] Freiya : *Elle hausse les épaules.* J'en sais rien, Sir, mais d'habitude les gens du château se balade pas sans escorte... ou presque. *Elle a un petit sourire, presque nostalgique.* Des vacances ? *Son regard contemple la forêt.* Vous devez vraiment pas la voir souvent...
[01:50:10 15/06/14] @ Leomyd : ... Ils n'y a pas de gens du châteaux, ils y a les nobles qui sortent escortés parce qu'ils ont peur, ceux qui le font parce qu'ils le doivent, et ceux qui n'en ont tellement pas besoin que vous ne remarqueriez même pas qu'ils viennent du château *petit sourire* ...oh je la voix très souvent, a diriger une troupe au travers, a y mener des combats, y chasser des bandits... Vous savez un endroit peut être très différent si on y est avec un...*cherche le mot* état d'esprit ? Un état d'esprit différent...
[01:52:27 15/06/14] Freiya : *Elle a un étrange sourire à la remarque.* Oui, je comprends. Je ne devrais pas vous embêter dans ce cas. *Elle ne fait même pas mine de s'éloigner.* Vous n'êtes pas breton à l'origine, n'est-ce pas ?
[01:58:04 15/06/14] @ Leomyd : Vous ne m'embêter pas...vous n'êtes ni une troupe, ni un combat, ni un bandit, alors ça fait de vous une personne avec qui je peux discuter un moment *sourire* je suis gaulois.
[01:59:08 15/06/14] Freiya : C'est une façon de voir les choses... intéressante. *Elle rit un peu.* Je me disais bien. Et vous êtes devenus champion en Bretagne, ce doit être toute une aventure.
[02:09:04 15/06/14] @ Leomyd : ... J'ai d'abord été chevalier, mon père était chef de clan pensais la quête du graal comme une des plus importantes, et il est mort peu après la venue au pouvoir d'Arthur... Et puis j'ai été banni de mon clan et je suis venu ici en Bretagne... Il s'est passé... Énormément de chose... J'ai récupéré mon clan que ma mère dirige maintenant... Et je suis devenu champion quand morgause a pris le pouvoir. *se court récit, malgré le ton calme, semble par moment le rendre nostalgique, a d'autres mal a l'aise, il finit par hausser les épaules*... Je me bas un peu pour un monde qui va plus vite que moi *rit*
[02:10:57 15/06/14] Freiya : C'est ce que nous faisons tous, chevalier. *Le sourire qu'elle lui adresse pourrait presque paraître compatissant.* A différents niveaux bien sûr.
[02:17:50 15/06/14] @ Leomyd : ...bien sur *lui sourit*... Et vous ? Qu'est ce qui vous amène ici ? Si ce n'est pas... Impoli de le demander
[02:19:41 15/06/14] Freiya : *Elle hausse les épaules.* Le retour au pays. Je ne suis pas une femelle de meute mais il faut bien garder contact, Hengstone est parfait pour cela. Il y a beaucoup de Fianna mais ce n'est pas encore le village lycan.
[02:51:31 15/06/14] @ Leomyd : ...oui je comprend. Vous connaissez du monde dans le coin ? Je veux dire... Hormis siobhan.. Je suppose qu'étant du même clan vous vous connaissez
[02:52:55 15/06/14] Freiya : Oui, nous nous connaissons depuis longtemps. *Elle hausse encore les épaules.* Je connais quelques autres lycans et j'ai fait des connaissances. *Manifestement, elle élude volontairement.*

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Juin 2014 le Lun 16 Juin 2014 - 15:05

[20:31:08 15/06/14] Morgause : *sans se presser, la reine se rend chez son guérisseur personnel. Les ragots veulent que seules les décoctions qu'il lui préparent lui permettent d'enquiller journées de 18h après journées de 18h depuis des mois. Elle frappe* ...
[20:33:04 15/06/14] Howahkan : * On ouvre peu de temps après, Peau-rouge semble d'humeur moins sereine que d'habitude. * .... Majesté ? Entrez, entre. * L'invite d'un signe de main *
[20:33:12 15/06/14] Howahkan : entrez *
[20:36:46 15/06/14] Morgause : *elle s'exécute, referme derrière elle* ... Je venais aux nouvelles. Pour Caelin. ... Vous allez bien ?
[20:42:36 15/06/14] Howahkan : Elle semble s'adapter. * Par habitude maintenant, Howahkan execute une approche médicale complète de Morgause. Le peau-rouge tâte le front de la reine, puis son poignet, enfin il regarde son iris. * ... Je vais bien Majesté, vous en revanche, m'inquietez. Je ne suis pas magicien mais mon savoir n'est pas moins grand : la magie consomme. Il y'a des micros-taches de nuisance sur votre iris, vous depensez trop de ressources aux barrières. * Soupir, l'air inquiet, il fixe Morgause un instant. *
[20:47:21 15/06/14] Morgause : ... *la reine s'assied* Je... compte déléguer un peu plus. J4ai pris un Intendant, vous savez ? ... Le temps de mettre au point diverses choses avec lui et je serai délivrée d'une partie des devoirs temporels qui sont actuellement à ma charge. ... Pour les magiques, je recrute. Mais... Hengstone m'est relié. Les nodes aussi. Je ne sais si d'autres pourront les remplir et... quelque chose semble les siphonner. ... *elle se passe une main sur le visage*
[20:51:46 15/06/14] Howahkan : * S'assoit en face d'elle, l'air sage et doux, ce qui le caractèrise hautement. Howahkan posséde un don pour se confier et relâcher. Il joint ses dix doigts entres-eux, les massants * ... J'ai l'impressions que les personnes que je serts sont au bord de l'epuisement et ne consentent guère à distribuer plus sainement leur rôle au sein du royaume. Votre Champion est dans un état de surmenage tel que vous. Il ne manque qu'une visite du loup-blanc pour compléter le tableau, sauf qu'il n'y consentira jamais. * petit rire triste * .... Je me dois de trouver une solution pour vous tous, ca ne peux pas durer ainsi.
[20:57:21 15/06/14] Morgause : Leomyd ? ... Je l'enverrai en Gaule avec sa femme pour porter une lettre en son clan. Et je dirai à la princesse de ralentir l'expédition. ... Il faut me parler de ce types de choses, Howakan. Je ne peux pas manipuler les gens pour qu'ils agissent dans leur propre intérêt si j'ignore des choses à leur sujet. *son sourire explique combien elle plaisante* Quant à Garth... Il s'arrêtera une fois mort. Et encore, je ne le parierai pas. *elle fait rouler sa tête sur ses épaules* ... Avez-vous eu vent de rumeurs intéressantes colportées par les persones venant vous voir ?
[21:04:16 15/06/14] Howahkan : Majesté, je suis tenu au secret médical * Air faussement outré, puis haussant les epaules en tirant une bouffée de sa pipe * pffhhhhhh.... Mais compte tenu de mon statut envers vous Majesté. * Marque un temps de pause * ... J'entends toute sortes de choses, encore faut-il qu'elle vous soient utile, sinon à votre curiosité. Je n'ai rien de bien croustillant, si ce n'est qu'une chose nouvelle : Seingeur Léomyd est au courant pour Caelin. Son changement radical n'apparence n'aura pas suffit à eveiller les soupcons de notre champion, ce dernier à remarqué des choses appartenant à Caelin ici. Il à l'oeil, je me demande à quel point ils étaient proches ? Mieux encore, la petite à eu un air que n'ont pas les amnésiques quand ils croisent une personne dont ils ne se souviennent pas. Caelin à passé une mauvaise nuit, elle m'a confié vouloir en savoir plus sur Léomyd car elle m'a dit ressentir une souvenance pour le chevalier. Intéréssante faculté de reprise cérébrale. * Pour lui même . *
[21:04:51 15/06/14] Howahkan : pas suffit à endormir les soupcons *
[21:10:11 15/06/14] Morgause : C'était son écuyère et... elle est jeune et jolie, il est beau et preux. Lequel des deux aura rougi en regardant l'autre, je ne sais, mais je comptais plus ou moins là dessus en confiant la jeune fille à mon champion. Je pensais qu'elle resterait plus longtemps que si je la confiais à un autre seigneur. ... Et ça a marché, au moins un peu. *son sourire est à la fois paisible et inquiétant* ... Elle n'est pas resée bien sur, mais nous étions passés d'un "je veux tuer Morgause et renverser Hengstone" à "je sauve Morgause". Même si j'ignore pourquoi, les avancées étaient là, et j'avais de grands espoirs pour cette jeune fille. ... Pourra t-elle à présent correspondre à mes attentes ?
[21:16:47 15/06/14] Howahkan : Mmmh, je comprends mieux certaines choses maintenant. Vous sous entendez que le seigneur Léomyd aurait pacifié l'esprit de Caelin ? Moi, je trouve cela plausible, il ne faut jamais sous-estimé l'influence des sentiments sur un destin, même sur celui autrefois aussi rebelle que celui de Caelin. Je suis allé l'accompagner sortir et voir un peu du chateau, la nuit dernière. Elle à voulu aller à la salle d'entrainement, oh vous auriez vu cela Majesté... * rit doucement * ... Je ne savais pas qu'elle avait d'aussi bonnes capacités et d'aussi vifs réflèxes ! Certaines choses que j'ai vus depassaient l'agilité d'une simple guérrière de son âge. Etes-vous sûre quelle fait partie des mortels ? * Devient soudain plus sérieux *
[21:22:06 15/06/14] Morgause : Nous sommes en Logres. *comme si ça expliquait tout* Il y a... des sorciers, des lycans, des Daces, des dragons... Il y a des gens qui savent soigner mieux qu'ailleurs... Il y a de simples humains qui rendent les gens meilleurs. ... Et Caelin a toujours été intéressante. ... De plus, son frère dispose de certaines capacités. Peut être la petite a t-elle été exposée à la même... source ?
[21:29:10 15/06/14] Howahkan : Ceci explique celà. Mais pouvez-vous expliquer ce que j'ai trouvé dans ses affaires ? * Sort de la poche de son manteau une pochette de lin blanc, enroulant une babiole semble t-il. Il défait le noeud, et dévoile non sans apréhenssion l'amulette sértie d'un crâne aux longues canines, trouvé deux jours plus tôt. Le corbeau d'Howahkan s'excite en croassant, et s'envole. Howahkan regarde un instant la porte bien refermée de son labo, et se penche vers Morgause, voix basse. * ... Béni soit Merlin d'avoir laissé ses grimoires ici, j'ai trouvé une correspondance de ce genre de talismans. Cette amulette était donnés aux plus anciens Sang-pur vampires aux siècles dernier. A notre siècle, ce genre de médaille n'est arboré que part les derniers des plus puissants de leurs dynastie, et encore. Dois-je... Dois-je m'inquiéter pour Caelin d'être devenue encore plus intéréssante pour vous, Majesté ?

[13:41:30 17/06/14] Morgause : *soulèvement hautain de sourcils* Et pourquoi seriez-vous "inquiet" pour Caelin à cause de mon intérêt évidemment grandissant, maître guérisseur ? ... Ne devriez vous pas plutôt être inquiet pour Logres, si ce que vous dites est vrai. ... J'aurai besoin des grimoires dans lesquels vous avez trouvé vos renseignements, et de temps pour les étudier, mais en attendant, faites-moi un résumé
[13:58:44 17/06/14] Howahkan : Pour résumé, , c'est une haute distinction Dace qui ne peut qu'être soit arraché du coup de son porteur, soit être donné volontairement par un maitre-vampire à celui ou celle qu'il désigne. Entre outre, ce genre de médaillon CHOISI son porteur. Il est maléfique, ses pouvoirs sont à la fois dangereux et fascinants. Il est dans les grimoires - que je vous donnerais Majesté - que le medaillon Crâne donne à son porteur le pouvoir de soumettre, voir de faire fuir toute créature vampirique inférieur à un Maitre-vampire. Avec ce genre de talisman, son porteur serait capable de faire fuir une nuée de Stryges ainsi que soummettre une bande de Daces sans aucun effort. Encore faut-il trouver COMMENT faire. * Regarde son altesse, lourd de sous-entendus. *
[13:58:59 17/06/14] Howahkan : il est dit *
[14:05:43 17/06/14] Morgause : ... *son regard devient de plus en plus intéressé au fur et à mesure du déroulé du Peau-Rouge* ... Confiez-le moi un instant, que je voie s'il me rappelle quelque chose, je vous prie. ... Et pour cela, je chercherai : nous aurions bien besoin de ce type d'artefact. *elle tend la main*
[14:17:47 17/06/14] Howahkan : Certainement. * Pose le medaillon enveloppé de tissu dans les mains de la souveraine. Peau-Rouge à un air averti * ... J'ai tenté de l'étudier, mais il ne s'est pas laissé faire. Cet objet est intelligent, et il m'a fatigué comme après une longue aventure à pieds. Comprennez qu'il en va de votre intérét Majesté de ne pas prolonger cette mauvaise expérience, c'est une arme redoutable qui choisi ce quelle veut ou ne veut pas faire.
[14:33:00 17/06/14] Morgause : *elle le considère un instant, puis défait le tissu lentement. Son regard ardoise observe calmement l'artefact inquiétant, puis Howakan peut sentir la Reine tendre sa volonté vers l'objet* C'est... étrangement épuisant...
[14:38:55 17/06/14] Howahkan : N'est-ce pas ? C'est impressionnant, cette magie remonte à temps imémoriaux. * Elle se penche vers elle * ... Une dernière chose, Il n'a vibré qu'a l'approche d'une seule personne. Caelin. Quand la petite dormait, j'ai posé le medaillon dans le creux de sa main. * Air fataliste * Les joyaux de ses yeux ont brillés d'une lueur rougéatre * indique les cristaux sur les encoches du crâne * ... Caelin ne connait pas cet objet, elle ne l'a jamais vue de sa vie, et ne sait pas non plus comment il à attéri dans sa poche. Elle à été choisi, le talisman l'a choisi, Majesté. Si on se refèrent au grimoire, il est certifié qu'on ne peux obtenir ce talisman qu'en l'arrachant à son illustre propriétaire vampire, ou bien étant légué de bon gré par ce dernier. Les deux options sont aussi farfelues les unes que les autres, à moins que votre protégée ne cache bien son jeu. * secoue la tête *
[14:42:47 17/06/14] Morgause : Hé bien... La Caelin pré-amnésie était sans doute assez forte et téméraire pour tenter de voler cet objet à son propriétaire, ça oui. ... Ou il me revient que les Stryges ont tendance à s'attaquer aussi à Garth. Alors peut être qu'ils... *son regard devient songeur* Vous pensez qu'elle saurait feindre l'amnésie ? Non. Elle se serait inquiétée de la perte de son bijou .
[14:47:30 17/06/14] Howahkan : Majesté, nous ne parlons pas des chefs de bandes vampires qui sillonnent la Bretagne toute les nuits. Nous parlons d'un médaillon ayant pour propriétaire habituel des dynastes de la nation vampire, des reines abeilles qui ne sortent jamais et qu'on ne peux debusquer qu'en se frayant un chemin parmis les milles abeilles qui sont dans la ruche, entre Caelin et le dynaste. C'est physiquement impossible, on ne peux aussi bien cacher son jeu. * fronce les sourcils * Cette petite est trop honnète pour fieindre quoi que ce soit depuis quelle est ici. Elle n'a pas été inquiète d'avoir perdu quelque chose d'aussi précieux.
[14:53:12 17/06/14] Howahkan : http://wfiles.brothersoft.com/u/underworld-bill-nighy_116105-1280x800.jpg
[14:59:03 17/06/14] Morgause : ... Donc. Quelle raison ce type de personne pourrait avoir de donner ça à cette enfant ? Si ce pendentif est.. réversible, la manipuler. Sinon... Je ne sais pas. *son regard expectatif montre qu'elle a cependant une idée potentielle... qui ne lui plait pas*
[15:01:52 17/06/14] Howahkan : Je n'en sais rien Majesté. * soupir impuissant, regardant de coté le medaillon l'oeil sombre. * Mais dans d'autre mains que celle de son porteur officiel, cette... arme est inutilisable. * Hésitant, peu amène à imaginer les plans de la reine * C'est une idée que d'imaginer un tel medaillon faire fuir ou faire se soumettre une armée entière de stryges en furie... Nous... Nous devrions cacher ca, non ? Si c'est inutilisable.
[15:05:40 17/06/14] Morgause : Oui. En cherchant comment l'utiliser au plus vite : si cette amulette a tant de pouvoir, elle reviendra à Caelin, quoi que nous fassions. ... Il faut nous assurer de cette enfant... Et comprendre comment cet objet fonctionne... Et nous tenir prêts au cas où elle... retournerait sa veste, même à son insu.
[15:10:22 17/06/14] Howahkan : En effet. Je consacrerais une partie de mon temps à rechercher des informations avec toute les données que possédait Merlin ici. Nous devrions... Nous devrions charger quelqu'un de trouver une personne s'y connaissant en vampire. * Se lève doucement *
[16:53:30 17/06/14] Morgause : Vous avez une idée ? Le Comte Kält n'est plus en nos murs, quant aux autres... "spécialistes", s'ils existent ils ne se sont pas manifestés durant la guerre. Pourquoi le feraient ils maintenant ?











[00:07:21 16/06/14] Florimel : *la toute nouvelle instructrice des archers de moins de 8 ans de l'armée de Hengstone (sisi) a son jour de congé. Elle a donc décidé d'aller chasser un lapin et de faire une surprise à Freiya en lui cuisinant un bon petit plat et en débarquant à l'improviste*
[00:08:45 16/06/14] Dremard : *mais plutôt que des gazouillis et des bruits de lapins dans les buisson c'est un lourd raclement qu'elle peut commencer a distinguer, comme si quelqu'un trainait quelque chose de très lourd sur le sol*
[00:10:13 16/06/14] Florimel : *une flèche encochée, la jeune fille se dirige à pas de loup vers ce bruit incongru*
[00:17:33 16/06/14] Dremard : ...bordel de putasse d'angelot cocu... Même morte tu me fais chier... Si je pouvais choper le cul du saint qui me chie dans les bottes a chaque fois que je réussis un truc... *un étrange spectacle émerge des buissons sur un sentier minuscule, un homme aux cheveux et a la barbe plus longs et sales que jamais vêtue du deux tiers d'une armure dont le reste est littéralement cramé par larges morceaux et mâchouillé par endroit traine avec deux grosses sangle de cuir ce qui semble être un crâne de vouivre gigantesque faisant à peu près la taille d'un cheval adulte et demi.* aller salope ! Encore trois kilomètre et je te fais clouer sur le toit de cette putain de... *tire comme un boeuf* taverne ! Et je me bourré la gueule comme on bourré une vierge ! Et le premier qui te touche je le viole avec son propre bras ! Avance !
[00:19:09 16/06/14] Florimel : ... D-Dremard ? *il est virtuellement impossible que qui que ce soit ait entendu tant le son de la voix de la rouquine est étouffé. Elle répète donc, à peine plus fort* Dremard ?
[00:30:49 16/06/14] Dremard : *lache les sangles et tire son épée dont la lame est brisé à sa moitié* ... Quoi ?! Qui?! *regarde autour* ouais ?! Qui le demande ?! Si vous êtes une sorte de fils de pute de soldat je vous préviens les couilles ça se coupe plus vite que les tête de vouivre !
[00:34:34 16/06/14] Florimel : *elle en lâcherait presque son arc mais finit par se mettre à courir en direction du bandit, passant l'arme en bandoulière, et sans faire attention à l'arme de l'homme. Elle finit par lui sauter au cou et lui faire un énorme smack avant de la faire un câlin. Elle ronchonne cependant* Vous puez comme une famille de moufettes mortes.
[00:41:39 16/06/14] Dremard : *ecarquille les yeux, lâche son épée quand elle lui saute au coup et contre toute attente ressert ses bras autour d'elle restant silencieux un instant puis ricane*... Et toi t'as l'air d'être encore plus chiante qu'avant, gamine *rit, lui tapotant le dos*
[00:44:13 16/06/14] Florimel : C'est rien de le dire. *semble voulir rester accrochée, mais le relâche à regret, lui tenant quand même le bras sans discussion. Elle jette un regard à la tête de la créature et se tait un instant* ... Waw. Je savais que vous pouviez le fairE. Je le savais. *frétille*
[00:51:41 16/06/14] Dremard : ...bah bien sur bordel ! *va donner un coup de pied dans le crâne de la bestiole en ricanant puis crache dessus* des semaines de voyage, des putains de mois de traque a me planquer et a poser des questions a des pécores cons comme leur cul et après ça des combats, du feu, des combats. Fuite, combats, combats.... Raaah cette petite m'a fait traverser la moitié de la partie Nord de ce putain de pays de dégénérés, et au prix de deux rubis gros comme des couilles de trolls mais la... La ! La je suis...*semble essouflé, se tait un instant et se passe une main sur le visage*... La je me sens très fatigué, mais j'ai fais ce que j'avais a faire, bordel... Trente-six hommes.. Vengés...*se laisse tomber assis au sol* ... Après presque dix ans... Gamine... Alors bien sur que j'allais le faire. *souffle de fatigue, cherche a sa ceinture une gourde de vin qui ne s'y trouve pas, soupire* ...forcément elle était sur mon cheval... *nouveau soupire*

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Juin 2014 le Ven 20 Juin 2014 - 9:08

[14:49:50 16/06/14] @ William : *est installé au bord de la rivière, torse nu, et des cadavres de lapins posés un peu plus loin, William a apporté tout le matériel nécessaire pour se laver et apparemment il ressort à peine de l'eau car ses chausses sont humides, il tient un bac contre lui et un rasoir dans l'autre main, un peu de sang coule jusqu'à l'eau*
[14:52:10 16/06/14] Siobhan : Je vois que le coin lavoir est occupé. Vous sied il de le partager, ou je repasse plus tard ? *chemise légère, chausses et bottes, c'est une Siobhan curieusement balafrée qui contemple l'ex soldat. La blessure semble nouvelle, et est encore inflammée, en tous cas. On peut noter aussi que sa main droite tremble*
[14:55:05 16/06/14] @ William : *se retourne doucement vers elle pour la fixer de son regard vert* Bonjour Siobhan. Je préfère ici, c'est plus calme. Mais installez-vous, je vous en prie. *a la moitié inférieur du visage recouverte de mousse blanche, il passe le rasoir lentement contre son cou* Vous êtes blessée ?
[15:04:30 16/06/14] Siobhan : Oui. Des Stryges. On avait une idée... mais il nous manquait unedonnée, et nous nous sommes basés sur des trucs un peu courts. J'en ai fait les frais, mais maintenant, ça marche bien. ... Vous avez décidé d'oublier le mode "homme des bois" ? *ne pose pas sa musette trop près, laissant à l'homme tout l'espace personnel dont il aurait besoin. Elle commence à se déshabiller à gestes lents*
[15:07:52 16/06/14] @ William : Des Stryges ? *grogne quelque chose qu'il vaut mieux ne pas retranscrire* Saloperies ... *détourne le regard pour continuer son manège* Oui, la barbe commençait à m'emmerder.
[15:10:16 16/06/14] Siobhan : Et ça annonce d'autres changements ? *elle a du mal à se dépêtrer de sa chemise, et laisse apparaitre une cicatrice boursouflée sur l'épaule droite, curieusement symétrique à celle qu'elle a à gauche, puis entre dans l'eau* Vous allez vous mettre à la poésie, peut être ?
[15:12:22 16/06/14] @ William : *jette un coup d'oeil rapide* Elles vous ont pas ratés. *sourire mauvais* Ouais, et je vais aller chanter dans les tavernes aussi, mon cul. *termine son rasage et penche la tête pour se rincer le visage* Ah. Voilà
[15:12:31 16/06/14] @ William : ( http://www.cosplayisland.co.uk/files/costumes/358/53464/jaime-lannister-1024.jpg )
[15:15:40 16/06/14] Siobhan : Rajoutez pas de sel sur la plaie, je vous prie. *digne* Je suis persuadée que vous avez de beaux jours de chansonnier devant vous. ... *tilte* Vous comptez participer au blind date, c'est ça ?
[15:17:27 16/06/14] @ William : *ricane une seconde, fronce les sourcils* Au quoi ?
[15:23:21 16/06/14] Siobhan : Blind date. ... Parait qu'il n'y a plus assez de mâles pour engrosser les femmes de Logres. A cause de la guerre. Donc, on va faire venir des gens d'ailleurs. Vikings, les marins du sud... vous peut être, et il va y avoir des bals, ce genre de choses. Le but étant de faire des couples et des bébés dans 9 mois. *regard à William* Vous risquez gros, sans votre nid à puces collé au menton.
[15:26:06 16/06/14] @ William : *lève les yeux au ciel* Une belle connerie. *se frotte le menton comme s'il le redécouvrait* Hors de question que j'y aille.
[15:26:32 16/06/14] @ William : Et à propos de nid à puces, je rappelle que je suis celui de nous deux qui ne transforme PAS en boule de poil.
[15:28:39 16/06/14] Siobhan : *regard torve* Ca, ça peut changer, alors me cherchez pas alors que je suis de mauvais... poil. ... *ton offensé* Boule de muscles éventuellement. JE suis pas un chien de manchon, moi, môssieur ! ... Pour en revenir aux mariages... C'est qu'il n'y a plus de bras pour les moissons. La récolte s'annonce pas mal, mais encore faut il pouvoir la faire.
[15:31:24 16/06/14] @ William : Boule de muscles et de poils si vous voulez. *moqueur, il se relève et boitille jusqu'à ses affaires* Donc ils font venir des Vikings en espérant qu'ils ne brûlent rien en repartant ?
[15:36:35 16/06/14] Siobhan : Nous sommes alliés. Non mais vous suivez la politique locale, ou vous vous contentez de manger du lapin en descendant de l'eau de vie ? *elle l'observe de façon curieuse* Vous n'avez pas envie d'une femme pour réchauffer vos draps ? Cet hiver ne vous a pas dégoûté de la solitude ?
[15:39:26 16/06/14] @ William : Je sais qu'on est alliés ... mais c'est quand même des Vikings. *se tourne vers elle à la question et hausse les épaules* Pourquoi pas. Mais les bals m'intéressent pas
[15:45:08 16/06/14] Siobhan : Il n'y aura pas que ça, de mémoire. Mais vu que je ne suis pas très... fiestas de ce genre, je n'ai pas écouté plus que ça. Il y aura surement de la bouffe, ça vous changera des lapins. *sourire un rien moqueur* ... J'ai vaguement cru que vous étiez mort, en fait. Vous avez hiberné ?
[15:48:34 16/06/14] @ William : Non. J'ai fait un tour chez moi. Enfin, ce qu'il en reste. *ton froid* Là-bas, la récolte sera pas fameuse. *enfile une tunique courte* Vous participerez pas à ce truc non plus alors ?
[16:08:34 16/06/14] Siobhan : ... *refroidie* ... Navrée. ... Non. Ce que j'ai à labourer ne requiert pas quelqu'un à demeure. *s'il en était besoin, le sourire éluciderait ce que la phrase aurait de cryptique*
[16:18:55 16/06/14] @ William : *lève les yeux au ciel mais a quand même un petit sourire* Tant mieux pour vous alors. C'est le château qui fait ça ?
[16:22:56 16/06/14] Siobhan : Oui msieur. Besoin de bras, tout ça. ... Enfin. JE dis que j'y serais pas. *blasée* Je surveillerai sans doute. Des fois que certains confondent "rendez vous" avec "viol".
[16:27:36 16/06/14] @ William : *léger rire* Ouais, il vaut mieux que quelqu'un surveille, c'est sûr. Autant que ce soit vous, non ?
[16:36:52 16/06/14] Siobhan : Hey ! Pourquoi ça ? J'aurais pu utiliser ce temps à faire plein d'autres trucs intéressants ! *boudeuse* Enfiin. Rien ne dit que je m'y collerai moi-même, hein. JE suis sure que mes hommes feraient ça très b... Oh misère. ... Ils vont vouloir participer. *se laisse couler de désespoir*
[16:38:38 16/06/14] @ William : *sourire moqueur* Voilà pourquoi. Si vous n'avez pas envie de participer, vous êtes l'idéale pour surveiller. Et je doute qu'il y en ait beaucoup qui ne voudront pas participer.
[16:41:43 16/06/14] Siobhan : *regard noir tout en se savonnant les cheveux* ... Ouais. Ben je me demande si je vais pas participer, en fait. Juste pour éviter de surveiller officiellement. Ca av être un tel chantier...
[16:43:03 16/06/14] @ William : *rire amusé, vient s'installer sur une souche* Je plains les participants.
[16:45:11 16/06/14] Siobhan : *plonge, remonte. Expectative* Pourquoi ?
[16:47:11 16/06/14] @ William : Bah si vous êtes de la partie également ... *léger sourire*
[16:49:34 16/06/14] Siobhan : ... Vous prouvez préciser votre pensée ? *un sourire joueur... mais mauvais joueur, hein, apparait sur ses lèvres alors qu'elle se dirige vers la berge*
[16:51:05 16/06/14] @ William : En ais-je réellement besoin ? *sourit toujours* Je dis juste qu'ils vont devoir faire gaffe, rien de plus
[16:52:23 16/06/14] Siobhan : Vous devriez faire pareil, vous. *elle récupère sa tunique et s'essuie vigoureusement avec* Je pourrais décider de vérifier si je puis toujours vaincre un ours à mains nues.
[16:53:38 16/06/14] @ William : Comme si vous doutiez une seconde de pouvoir battre un vétéran handicapé *sourire mauvais* Je fais très attention à moi
[16:57:51 16/06/14] Siobhan : Sous cette forme et avec mon bras dans cet état, il y aurait presque du challenge. Et puis, vétéran... Ca va. Vous êtes pas Guetenoc, non plus. ... Ouais. Enfin. Vous vous moquez d'un loup de mauvais poil alors qu'il y a du sang répandu pas loin... Vous avez de la chance que je sois terriblement civilisée.
[17:00:45 16/06/14] @ William : Sinon quoi ? Vous m'auriez égorgé ? *le ton est toujours moqueur, si l'ancien soldat est toujours un peu froid, il a retrouvé du poil de la bête, comme qui dirait*
[17:02:59 16/06/14] Siobhan : Tss. Genre. ... Non, je vous aurais sauté dessus pour une baston d'anthologie et pour vous piquer vos lapins. Une fois que j'aurais gagné, je vous aurais rendu vos bestiaux, et on serait allés soigner nos bleus. Enfin, surout vous. *fouille son sac et en tire des vêtements propres*
[17:05:20 16/06/14] @ William : *encore un peu et il lui tirerait la langue* On ne touche pas à mes lapins, surtout que ceux-là je sais que c'est pas un de vous qui les as déposés.
[17:08:42 16/06/14] Siobhan : *le regarde d'un air soupçonneux et hume l'air* ... Et vous avez même pas bu. Le respect du à la terreur se perd, c'est définitif. *elle enfile sa tunique en grommelant* Nan, on vous met plus rien, vous faites des crises, sinon. ... *ricane* Mais il arrive à Julian d'inciter très fermement à des lapins d'aller se suicider dans vos collets.
[17:11:00 16/06/14] @ William : *lève les yeux au ciel avec un léger grondement* Vous savez que vous avez pas besoin de faire ça.
[17:15:17 16/06/14] Siobhan : C'estpasmoic'estlep'tit. *elle lève les mains avec fatalisme* Je crains qu'il ne vous ait adopté. De loin parce qu'il respecte vos souhaits, mais bon. *termine de se rhabiller, s'étire* Une bonne chose de faite. Et sans bagarre.
[17:16:28 16/06/14] @ William : *pousse un soupir et reprend ses affaires, attachant les lapins à la ceinture* Dites-lui de passer à la maison, tantôt. Histoire de manger un peu de ses lapins.
[17:23:32 16/06/14] Siobhan : Hey. Croyez pas qu'il passe ses journées à ça non plus, William. Ces bestiaux, la plupart sont les vôtres. *sourire amical* Mais je lui dirai.
[17:28:41 16/06/14] @ William : *sourire léger* Je sais bien Siobhan. Mais quand même.









[19:08:41] @ Constantin : *au milieu du village de Hengstone, un individu bien singulier se balade, vêtu d'une toge couleur de sable, il regarde partout avec curiosité mais se dirige résolumment vers la forêt*
[19:11:30 16/06/14] Florimel : *des yeux bleude Prusse curieux le suivent, et leur propriétaire emboîte le pas de l'étranger*
[19:12:29 16/06/14] @ Constantin : *ne se retourne pas mais ralentit visiblement le pas au moment d'entrer dans la lisière de la forêt*
[19:14:04 16/06/14] Florimel : *Florimel ratentit puis, estimant que sa filature a du être éventée, rattrape plutôt l'intrigant personnage* Bonjour !
[19:16:39 16/06/14] @ Constantin : *tourne la tête et ses yeux bruns vers la jeune femme, luii adressant un sourire aimable* Bonjour jeune fille *son breton est correct mais avec un fort accent du sud*
[19:26:46 16/06/14] Florimel : *sourire à fossettes* Bonjour monsieur ! ... Je voulais vous signaler que c'est presque le soir. Et que c'est pas recommendé recommendé de se retrouver en forêt seul la nuit.
[19:31:11 16/06/14] @ Constantin : Ah oui ? *sourire amusé* Ah oui, c'est vrai. Les Stryges. Très aimable de votre part mais je saurais me débrouiller.
[19:34:12 16/06/14] Florimel : *air de doute* Msieur, les Stryges, on les combat pas tout seul, sauf si on est un dragon. *doute* Zêtes un dragon ?
[19:35:23 16/06/14] @ Constantin : *rit doucement et lui sourit de toutes ses dents* Presque en fait; Je ne m'en fais pas, simplement.
[19:37:48 16/06/14] Florimel : Presque ? *doute, renfrogne le museau* Vous vous moquez. *doute de son doute* Si vous êtes pas un dragon, zêtes quoi ?
[19:40:51 16/06/14] @ Constantin : Juste un peu. *rit de nouveau puis s'arrête pour réfléchir* Je crois que l'on parle de lycan chez vous, c'est cela ?
[19:43:42 16/06/14] Florimel : Oui. ... *semble ne pas avoir de préjugés puisqu'elle enchaîne* Vous venez d'où ?


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Juin 2014 le Ven 20 Juin 2014 - 9:11

[23:48:13 17/06/14] Camille : *Camille entre dans la taverne avec un sourire paisible. Elle salut le patron et file s’asseoir à sa table favorite, prêt de la cheminée. Elle scrute l'assemblée qui l'entoure avec curiosité.*
[23:53:38 17/06/14] Freiya : *La lycane entre quelques temps plus tard et commence par se diriger vers le comptoir pour commander sa bière, elle renifle alors et tourne le regard vers la table de Camille. Elle lui adresse un sourire et commence à traverser la salle dans sa direction.*
[23:55:30 17/06/14] Camille : *Léger sourire* Bonsoir. *Commande une bière, tourne son regard vers la lycane.* Tu vas bien ?
[23:59:22 17/06/14] Freiya : *Elle tire une chaise et s'installe face à la jeune femme en posant son verre sur la table.* Très bien et toi ?
[00:01:30 18/06/14] Dremard : *entre le deux un homme traverse en trombe, projeté vers la porte par un second homme vêtu d'une tunique brune usée, a la barbe et aux cheveux mal peignés et mal rasés* je l'ai buté je te dis ! Tu m'entends trou du cul de harpie ?! Une moitié d'épée dans sa tronche de lézard de fosse septique infernale ! *le deuxième type bote le cul du premier qui est définitivement envoyé hors de la taverne* la plus grosse vouivre que t'es jamais vue ! Remet ça en doute et je trouve la famille que t'aurais si t'étais pas un connard de clodo pour y foutre le feu ! *grognement, jette sa chope vide sur l'homme* ...reviens demain avec des putains d'excuse bordel ou je te transforme en brochette de connard ! *crache par terre*... Pas me faire chier... Bordel *sourit a une prostituée à côté de lui* hey... Tu veux voir une épée dont il reste pas que la moitié ? *rire gras*
[00:01:43 18/06/14] Dremard : Entre les deux*
[00:06:24 18/06/14] Camille : Pas trop ma...*s'arrête de parler, ouvre la bouche, fronce les sourcils* Ce fils de pute...Attends, je reviens. *La jeune fille semble partagé entre la surprise et la joie. Elle s'avance vers Dremard puis s'arrête derrière lui en croisant les bras.* Bonsoir.
[00:10:10 18/06/14] Freiya : *La lycane hausse un sourcil surpris et récupère sa chope qui tanguait dangereusement vers le bord de la table avec tout ce remue-ménage, elle se relève et s'approche de quelque pas, juste pour voir.*
[00:44:47 18/06/14] Dremard : *se retourne, hausse un sourcil* oh ! Bordel de sainte branleuse, l'aut' gamine ! Hé bah la barbare en herbe ! *ricane* ...comment vont tes petits bras d'agiteuse de hache ? Qu'est ce tu deviens ? *sourire*... T'as buté personne ? T'as pas chopé de marmot ? Tu picole toujours autant ?
[00:56:55 18/06/14] Camille : J'ai buté plein de monde ! Mais j'ai rien chopé non. *Le fixe quelques secondes et finit par sourire* Je suis contente que tu soit revenu.
[01:02:51 18/06/14] Dremard : ... T'as autant tué que j'ai fais du camping a la plage *rire moqueur* t'as pas changé ! Et tant mieux si t'as rien chopé, les gosses ça craint... Imagine t'en chope un et il devient comme moi ! Ou pire... Il devient curé ou comptable, ou scribe ! *lui tapote le bras avec un sourire plus franc* bah ouais moi aussi va me fais plaisir de te revoir ! C'est pas le cas de tous les autres connard de ce bled... Tous des cons *a sa droite un homme lui jette un regard noir, dremard tourne la tête vers lui* surtout toi, Herik, t'es le roi des abrutis *sourire a Camille* ...et ta carrière de viking/barbare/tueuse/aventurière... Ça donne quoi ?
[01:07:50 18/06/14] Camille : J'ai tué plein de gobelins. Et j'ai tué un mec une fois en raid...il était vieux et tenait plus en l'air mais quand même. *léger sourire. Dremard s’apercevra surement que la jeune fille est plus fine et plus musclé qu'avant et qu'elle à l'air un peu plus grande que lors de son départ* Ma carrière va...bien. Même si elle n'a pas toujours tout mon intérêt. *Camille se force à ne pas trop sourire, il ne s'agit pas d'afficher devant tout le monde le fait qu'elle est super heureuse de le voir.* Et toi, tu as finit par tuer ton truc ?
[01:13:56 18/06/14] Dremard : *hoche la tête* ouais ! Je l'ai démontée comme une catin après des vacances ! Ça m'as pris une semaine rien que pour la faire saigner cette salope... Mais ça y est ! *la regarde avec un grand sourire* des Gobelins et un type ? Bah y a du mieux, petite... Enfin pas si petite, t'as grandis, et t'as un peu perdu le gras que t'avais sur le miches *ricane, visiblement lui aussi compte éviter les effusions d'émotion*... Je t'aurais bien emmené, ça aurait été plus rigolo a deux mais... J'avais pas envie de te voir finir en steak de mioche *lui tapote la tête*
[01:17:14 18/06/14] Camille : *Le pousse gentiment pour avoir fait mention de gras et de miches. Baisse un peu la tête.* Je t'ai détesté. Quand tu es parti. J'avais envie de te retrouver et de te tuer. *glisse un léger regard vers Freiya, juste pour vérifier si elle est bien toujours là.*
[01:19:24 18/06/14] Dremard : ...bah, t'aura pas été la première, et je t'aurais botté les fesses si t'avais essayé *faux regard noir vachement bien imité* ...
[01:20:52 18/06/14] Freiya : *La lycane capte le regard de la jeune femme et lui sourit en levant son verre, sans faire un seul pas dans leur direction.*
[01:24:16 18/06/14] Camille : *soupire* Tu m'avais dis que viendrai avec toi, que j'allais être ton acolyte. Dans toutes les histoires, le personnage principal a un acolyte qui l'accompagne ! M'enfin....je vais essayer de te pardonner. *Regarde Freiya et l'invite à venir du regard.*
[01:25:08 18/06/14] Dremard : *soupire* je sais... Je voulais juste pas te voir te faire blesser, ou pire, tu piges ?
[01:28:17 18/06/14] Camille : Et moi j'voulais pas te laisser partir seul pour que tu ne reviennes, peut être jamais. *léger sourire*
[01:28:31 18/06/14] Freiya : *Freiya sourit et termine d'abord sa chope, la posant sur la table avec un regard aux alentours pour signaler que l'endroit est réservé, puis elle rejoint les deux acolytes en quelques pas et adresse un sourire aimable à l'homme.* Bonjour. Dremard, c'est ça ? On m'a beaucoup parler de vous. *Elle lui tend la main.*
[01:34:45 18/06/14] Dremard : ...je suis la, plus de raisons de ressasser toutes ces conneries *hausse un sourcil, regarde freiya* salut... *regarde sa main et la serre*...ah ouais ? Les gens parlent vraiment de n'importe quoi a leur amis... *ricane* c'est une pote a toi, la môme ? Je sais pas encore si elle est sympa par contre elle est pas trop mal foutu *sourire, ricane un peu* ...du coup bah moi c'est dremard, bandit, putain de poète a mes heures, champion des catins de tout les rades a pochtrons du coin et violeur de vouivre ! Enchanté de croiser quelqu'un d'autre que du clodo qui pue *nouveau regard a un des habitués*... Ouais ouais je sais c'est insultant, mais le jour ou tu sera plus un clodo et que tu puera plus on en reparlera *sourire a freiya* c'est quoi ton nom ?
[01:39:16 18/06/14] Camille : *léger sourire amusé* C'est Freiya. Ma...mon...amie. *adresse un sourire à la lycane*
[01:40:42 18/06/14] Freiya : Voilà. Je suis Freiya, du clan Fianna. Chasseuse de profession et... *Elle tourne son regard vers Camille un instant et opine légèrement de la tête pour dire "C'est ton ami, c'est toi qui choisi ce que je lui dis"* ...une amie de Camille.
[01:48:55 18/06/14] Dremard : ...*hoche la tête* freiya, pigé, amie, pigé... Donc pas de remarque sur vos miches ou le reste de votre anatomie...,paraît que j'suis vulgaire alors j'm'entraine a pas vexer tout le monde... *ricane* 'fin sauf les cons... Et du coup chasseuse hein ? Bah vous seriez intéressée de voir ce que j'ai ramené de vacance parce que j'peux vous dire que c'est pas un crâne de lapin... *rit*
[01:53:13 18/06/14] Camille : *Fixe Freiya d'un regard qui pourrait dire "T'es bien marrante toi, mais je suis censé le dire comment moi ?" ; retourne à Dremard.* Pas de remarques, non. On s'en passera. *faux sourire*
[01:55:27 18/06/14] Freiya : *La lycane se contente de répondre par un sourire moqueur puis revient à Dremard.* J'ai entendu oui, je suis curieuse de la voir. Ce doit être une belle pièce. *Le ton est franc et la lueur d'intérêt aux fond des yeux réelle.* Vous voulez vous installer ? On a une table réservée et des bières qui arrivent.
[02:01:32 18/06/14] Dremard : ... Avec plaisir ! Mais je vous préviens j'ai pas picolé depuis des mois alors si dans deux heures je suis debout sur le toit en train de pisser sur les mecs a qui je viens de péter la gueule c'est normal, pas d'inquiétude, c'est une façon de célébrer ! *ricane et commence a se diriger vers la table, a camille* sympa ta copine, content de voir que tu traine pas avec des rabats joie et des trous du cul *lui tapote l'épaule* et puis si des gens veulent se bastonner, ça sert toujours d'avoir une lycane a la table *rit*
[02:05:09 18/06/14] Camille : Pas picolé depuis des mois ? *regard horrifié* ...Oui elle est très sympa. *sourire gêné, s'assoit à la table*
[02:07:51 18/06/14] Freiya : Bien sûr que je suis sympa. *Le ton est enjoué, voir un peu moqueur vis à vis de Camille mais elle ne lui fait pas plus de remarque et va s'installer à la table, levant la main pour commander une nouvelle bière.* Si baston il doit y avoir, je doute que vous avez besoin de moi l'un comme l'autre.
[02:10:22 18/06/14] Dremard : ... Ouais mais c'est plus convivial ! Tu vas pas nous regarder faire et attendre, t'en mange un devant ses potes et comme ça on rigole ! *plaisante visiblement, se penche vers la table d'avoir côté et y pique une bière a un client distrait avant de la vider du trait et de la reposer a côté du même homme*
[02:11:53 18/06/14] Camille : *boit sa bière en silence, glissant quelques regard vers la lycane, l'air un peu vexée par son ton moqueur.*
[02:14:53 18/06/14] Freiya : *Freiya sourit à ses deux interlocuteurs et pour se faire pardonner, ou presque, sa jambe se glisse contre celle de Camille en profitant du couvert de la table.* Oh bien sûr, je participerai. *Elle attrape une bière que le tavernier apporte et en boit quelques gorgées.* Alors, racontez-nous. Cette bête, vous l'avez eu à l'usure ?
[02:23:01 18/06/14] Dremard : ...nan, ça s'épuise pas... Enfin pas celle la, l'idée c'est que c'est gros comme un putain de dragon, con comme un lapin mais vicelard comme un serpent... Ça se pose pas, ça crame tout, ça te chope et ça te balance depuis le ciel... Mais surtout ça aime les gemmes... J'ai passé des années pour trouver des rubis assez gros pour la faire sortir de sa caverne en hauteur et l'amenée au dessus d'une petite Valérie que j'avais passé des mois a remplir de caches au sol... Partout ! Des putains de trous pour éviter les flammes et les griffes, des saloperies de trous de terre, des mottes de terres et de caillasse pour me planquer et des lance sagaies géant planqués dans les arbres... Des mois de préparation. Quand elle a débarqué j'ai passé plusieurs jour a courir de planque en planque avec les rubis dans ma sacoche et puis un jour enfin j'ai réussi a planter une des lances dans l'articulation de son aile... Elle est tombée et après trois jours de combat, deux épées cassée, mon armure à moitié brûlée e
[02:24:33 18/06/14] Dremard : Et trois putains de griffures longues comme un avant bras je me suis a moitié enfourné dans sa bouche et le je lui ai ouvert de cerveau par le palais jusqu'à la grogne, ses mâchoires on claqué et j'ai perdu un doigt de pied... Mais cette salope a crevée en quelque seconde et j'ai mis deux heures a sortir de ses mâchoires...
[02:25:40 18/06/14] Dremard : *jurant moins, dremard semble alors parler comme un soldat de métier, plus sérieux et plus calme qu'à l'accoutumée *
[02:26:12 18/06/14] Dremard : Vallée*
[02:28:48 18/06/14] Camille : *Rougit presque au geste de la lycane. Elle écoute avec attention le récit de son ami, complètement captivée.* Waouh... Je pourrais raconter ton histoire demain, à la taverne ?
[02:31:24 18/06/14] Freiya : *La jambe de la lycane ne s'éloigne pas, bien au contraire, mais Freiya semble donner toute son attention à Dremard dans le même temps, écoutant avec la curiosité de la chasseresse.* Je suppose que c'est à peu près la seule stratégie qui pourrait fonctionner contre une bestiole pareille. Impressionnant. *Elle sourit et se tourne un peu vers Camille.* C'est vrai que ce serait une très belle histoire à raconter ici. Surtout par elle.
[02:37:55 18/06/14] Dremard : ...bah du moment que la victoire est pour moi l'histoire est a tout le monde, par contre si y en a un qui te traite de menteuse met lui ta hache entre les deux yeux, pigé ? *ricane, regarde freiya* ...contre un truc aussi mobile et aussi gros ouais, parce que même le meilleur archer du monde tuera pas une vouivre de cette taille avec une flèche, parce qu'on parle pas de ces gros lézards ailes qu'on trouve dans les collines près d'ici... Je parle de cette même foutue bestiole qu'il y a dix ans, un crâne gros comme deux chevaux et des dents de la taille de mon avant bras...*pique une autre bière a la volée et la vide* ... Mais je devais y arriver alors j'avais qu'à serrer le fesse et sauter dans le tas comme on dis... Bilan: j'suis la... Elle est crevée... Je peux finir alcoolique et crevé d'une future vérole en paix *rit grassement et cherche une autre bière a voler*
[02:38:41 18/06/14] Dremard : Les fesses*
[02:41:09 18/06/14] Camille : *Regarde la fin de sa bière en silence, Camille semble étonnamment en pleine réflexion. Elle glisse un regard furtif vers Dremard et revient sur sa bière qu'elle ne finit pas.*
[02:43:49 18/06/14] Freiya : Ce serait bête de finir tuer par la vérole alors que vous pourriez profiter de votre victoire éclatante justement, non ? *Elle sourit et termine sa propre bière avant de se tourner vers Camille. Elle repose sa chope et cesse de bouger la jambe, avec un regard un peu inquiet elle pose sa main sur l'épaule de la jeune femme.* Eh, ça va ?
[02:48:26 18/06/14] Dremard : ...bah c'est de l'humour, enfin a peu près... Enfin je verrais... Quand je serais bourré, puis sobre, puis rebourré vingt minutes plus tard *rit, puis regarde camille* ...hey, c'est vrai ça... Je crois pas t'avoir déjà vu calé devant une bière... T'es malade ?
[02:51:38 18/06/14] Camille : *fronce les sourcils* Je cale pas ! Je...je ferai mieux de rentrer chez moi. Je suis un peu fatiguée. Bonne fin de soirée. *Laisse sa bière sur la table, se lève, dépose une pièce sur le comptoir et sort rapidement de la taverne.*
[02:54:12 18/06/14] Freiya : *La lycane s'est déjà levé et amorce le mouvement de la suivre mais ralentit en contournant la table et finit par s'arrêter pour se rasseoir à la place que Camille vient de laisser. Elle pousse un soupir.* Je crois qu'elle préfère être seule un petit peu.
[03:00:46 18/06/14] Dremard : *fronce les sourcils,suis Camille du regard et grommelle* ...hé ?! *soupire, vole la bière de Camille et la termine, regardant freiya* y a une raison précise ou c'est parce que j'ai pas pris de bain depuis plusieurs mois ? *ricane sans joie*
[03:02:41 18/06/14] Freiya : Je ne sais pas. *La lycane récupère une autre chope mais ne l'entame même pas.* Je suppose que c'est la joie de vous revoir mêlé à l'envie d'être partie avec vous ? *Elle hausse les épaules mais n'arrive pas totalement à dissimuler son inquiétude.* Il faudra lui demander.
[03:06:23 18/06/14] Dremard : ...qu'est ce que j'aurais du faire hein ? Risquer ça vie pour lui faire plaisir ? Rester la pour pas l'inquiéter et rater le seul but qui me restait dans la mienne ? *soupire* bordel... *nouveau soupire* ... Elle est pleine de volonté et rêve d'aventure mais ce qui c'est passé la bas... C'est surtout classe a raconter, pas a vivre... *retire sa tunique sans pudeur, une cicatrice barrant sa poitrine de l'épaule droite a la hanche gauche, fixe sa bière* j'en ai deux comme ça dans le dos... *remet sa tunique*... Elle doit comprendre que certains s'inquiète plus pour elle qu'elle ne le fait
[03:09:43 18/06/14] Freiya : *Freiya lève une main apaisante.* Je n'ai pas dit que vous aviez eu tort hein. J'essaie de comprendre c'est tout. *Elle jette un rapide regard à la blessure.* Je me trompe peut-être, il se pourrait que ce soit autre chose, j'en sais rien.
[03:12:16 18/06/14] Dremard : ...bah, je suis pas doué pour ses conneries de compréhension de l'autre... En général je gueule ou je me moque... Ou je dis que je trouve ça con comme des couilles de Gobelins... 'Fin j'y vais pas dans la finesse... Du coup jsuis pas l'mien placer pour piger quel soucis a la gamine, mais vous vous y arriverez sûrement hein ? *hausse les épaules*
[03:14:57 18/06/14] Freiya : *La lycane fait tourner sa chope entre ses mains.* Je ne sais pas. Mais je vais essayer c'est sûr. *Elle jette de fréquents coup d'oeil vers la sortie de la taverne.*
[03:17:19 18/06/14] Dremard : ...tenez moi au courant si vous y arrivez... Ça le fait chier de la voir comme ça, je sais qu'elle a parfois un caractère a la con mais ça veut pas dire qu'elle a pas de soucis... Après je sais pas, je débarque... Comme un con... Elle a eu des soucis ? Des gens qui lui cassent les couilles ? Des histoire a la con avec un bonhomme ?
[03:20:23 18/06/14] Freiya : *Freiya se retient difficilement de pouffer de rire pour n'afficher qu'un demi-sourire amusé.* Non, pas que je sache dernièrement. On a pas mal discuté, elle a évoqué quelques souci mais plutôt à propos de l'absence de gens qu'autre chose...
[03:20:57 18/06/14] Dremard : ...l'absence de gens ?
[03:24:32 18/06/14] Freiya : Vous, entre autre. Mais aussi sa famille, elle n'a que son oncle ici et... *Elle avale sa bière cul sec.* Enfin c'est privé tout ça.
[03:26:48 18/06/14] Dremard : ...privé.. Privé.. Ouais j'pige... J'vais le mêler de mes oignons... Hein ? Z'auriez pas une pièce pour de la bière ?
[03:27:49 18/06/14] Freiya : Je ne sais pas ce que j'ai le droit de dire, vous lui demanderez à l'occasion. *Elle sourit et se relève soudain en jetant une pièce sur la table.* Ca devrait le faire. Je vais y aller moi. Racontez votre histoire, vous aurez des bières gratuites jusqu'à tomber par terre.
[03:31:20 18/06/14] Dremard : ...je dois l'équivalent d'un an de taxe au patron et la plupart des connards ici me prennent pour un menteur, je préfère leur broyer les noix pour en avoir une que faire appelle à leur foutue générosité *ricane, prend la pièce* merci, freiya, rentrez bien, et m'en voulez pas si je vous mate la façade arrière quand vous sortez *grand sourire taquin, se dirige vers le bar et y pousse un type ivre mort pour s'y accouder* et machin ! Donne voir une bière avant que je provoque une autre bagarre générale !
[03:33:01 18/06/14] Freiya : *La lycane se fend d'un sourire.* Au revoir Dremard. *Elle ne fait pas de remarque sur sa façade arrière et se dirige à pas rapides vers la sortie de la taverne.*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Juin 2014 le Ven 20 Juin 2014 - 9:12

[14:49:26 19/06/14] Freiya : *Traversant les couloirs du château, la lycane peine à se repérer mais finit par trouver l'endroit qu'on lui a indiqué. Sans prêter la moindre attention aux possibles gardes, elle s'avance jusqu'à la porte et frappe.*
[14:50:33 19/06/14] Siobhan : *grognement peu amène* Entre.
[14:52:07 19/06/14] Freiya : *Elle ouvre la porte et referme après être entrée.* Salut Siobhan. *Elle lui adresse déjà un sourire et vient s'asseoir face à elle.* Je ne te dérange pas j'espère ?
[14:57:30 19/06/14] Siobhan : Si. ... Nan. *Siobhan est en train d'écrire très lentement, et s'arrête, frictionnant sa main avec énergie* Je vais lentement, à cause de ma patte folle. *elle fait un sourire à Freiya* Assieds toi.
[15:00:58 19/06/14] Freiya : Oui, j'ai entendu dire que tu t'étais blessée. *Le ton est plus moqueur que compatissant, elle s'installe confortablement.* Ce sera pas long, je venais prendre des nouvelles et en donner. *Elle fait une signe de tête vers la main.* Tu sais combien de temps ça prendra pour guérir ?
[15:07:53 19/06/14] Siobhan : Nan. Ca fait déjà plusieurs jours. La main, ça va... Mais l'oeil... J'y vois trouble, c'est chiant. ... Si tu te moques, je te fais arrêter pour outrage, au fait. *grand sourire dentu* ... Des nouvelles de quel type ?
[15:11:14 19/06/14] Freiya : Je ne prévoyais pas de me moquer. *Elle sourit cependant de toutes ses dents.* A propos de Camille tout d'abord : elle ne veut plus devenir une lycane.
[15:15:08 19/06/14] Siobhan : *soupir de soulagement* ... Tant mieux. M'en veux pas, mais je la trouvais un peu trop.. *elle fait un geste de la main évoquant des vagues* ... enfin, le genre à monter vite en pression, tu vois ? ... Donc, du coup, ton coup de stress est passé ?
[15:18:33 19/06/14] Freiya : *Elle hausse les épaules avec un petit sourire.* Oui, je pense. L'important, c'est qu'elle ait fait son choix. Elle aurait fait une bonne Ahroun, en fait. *La lycane a un sourire amusé et il est difficile de voir si elle plaisante ou non.*
[15:20:58 19/06/14] Siobhan : Heu.... *tic nerveux* Pas dans ma circonspection, merci. Je gère déjà Sköll, ça va bien aller. ... Autre chose ? *farfouille dans ses tiroirs, en sort d'autres plumes, un canif, de la corde fine, un foulard chiffoné... un saucisson ! Elle le coupe en deux et en tend la moitié à Feiya*
[15:22:25 19/06/14] Freiya : Ouais. *Elle prend la charcuterie et mord dedans avant de reprendre d'un ton trop détendu pour être honnête.* Tu as entendu parler d'un artefact qui transforme en loup dans le coin ?
[15:23:33 19/06/14] Siobhan : *léger blanc* Au moins d'un oui. Une ceinture qu'un... *ombre de sourire triste* un ami m'a donnée. Et que j'ai donnée à un ami. ... Pourquoi ? Tu es tombée sur un truc du genre ?
[15:28:46 19/06/14] Freiya : Oui. *Elle termine sa bouchée.* Une ceinture justement. J'étais surprise qu'une telle chose puisse exister.
[15:30:44 19/06/14] Siobhan : ... Mon ami était un sorcier. Dans une guerre contre les lycans il a... trouvé... *elle hésite* desbouts de peau, des poils... Une queue, aussi. ... Et il en a fait une ceinture, pour venir se promener avec moi. ... Il se transformait en serpent.
[15:33:49 19/06/14] Freiya : *La lycane fronce les sourcils.* En utilisant cette ceinture ? On peut l'utiliser pour n'importe quel animal ?
[15:35:57 19/06/14] Siobhan : Non. Il se transformait en serpent tout seul. Avec celle là, il se transformait en loup. Ou en semi homme.
[15:38:48 19/06/14] Freiya : D'accord. Je vois. *Elle sourit et se redresse un peu sur sa chaise.* Je voulais juste... être sûre que ce soit connu de nous. Et tant qu'elle est entre des mains amies
[15:47:33 19/06/14] Siobhan : Oui, oui. Eliam est -contrairement aux apparences- quelqu'un de sûr. *bref sourire* Et un magnifique spécimen de chieur. ... Tu as vu cet engin en quelles circonstances ? ... La cinture, bien sur.
[15:52:26 19/06/14] Freiya : *La lycane laisse passer un bref silence.* J'aidais une amie, dans des circonstances spéciales qui n'appeleront pas de poursuites.
[15:56:55 19/06/14] Siobhan : De... poursuites ? ... Gaïa... Dans quoi tu t'es fourrée, tête brûlée ? Il n'y a pas eu de blessés ?
[16:01:22 19/06/14] Freiya : *Freiya se contente de répondre par un sourire.* Non, pas de blessé ne t'inquiète pas. Même pas le Duc Eliam pourtant ce n'est pas l'envie qui m'en manquait. Affaire classée depuis.
[16:05:04 19/06/14] Siobhan : *elle lève les yeux au ciel* Ne fais pas quelque chose de durable à Eliam ou je devrai me fâcher. ... Un grand coup de stress ou une rouste, ça passe encore. *elle réfléchit* Encore que, avec tout ce à quoi il carbure, il doit être presque un intéressant challenge.
[16:12:53 19/06/14] Freiya : Oui, je pense. *Elle hausse les épaules et commence à se lever.* Je n'ai pas l'intention de l'embêter.
[16:16:59 19/06/14] Siobhan : C'toi qui vois. Il est amusant à embêter. ... C'est tout ? Quand passes-tu à la maison pour manger ?
[16:17:24 19/06/14] Siobhan : Tu peux emmener... des gens, si tu veux.
[16:19:12 19/06/14] Freiya : J'ai d'autres gens à embêter. *Elle sourit de toutes ses dents.* Cette semaine peut-être ? *Elle hausse les épaules.* Je demanderai s'il y a des intéressés et je te tiens au courant
[16:22:25 19/06/14] Siobhan : Pas de problème. ... Ca s'est passé comment, ton séjour au village ?
[16:24:07 19/06/14] Freiya : Plutôt bien. *Elle sourit.* Je commence à faire partie du décor, j'ai croisé quelques personnes.
[16:25:32 19/06/14] Siobhan : Bien ! *son sourire s'agrandit* Quand ils se la jouent pas chauvins, ils sont plutôt sympas. Tu as vu Finn je suppose ?
[16:30:21 19/06/14] Freiya : Bien sûr, c'est mon père. C'est toujours lui que je vais voir en premier.
[16:40:35 19/06/14] Siobhan : *yeux au ciel* Ce que tu es vieux jeu... On dirait moi il y a 30 ans. *sourire plein de dents* Et comment va t-il ?
[16:43:25 19/06/14] Freiya : J'ai un faible pour le cérémoniel. *Elle se fend d'un rire amusé.* Il m'a l'air en forme.
[16:50:35 19/06/14] Siobhan : Manquerait plus que ça. Et sa délicieuse épouse ? Et le Conseil ? Et Melvin, l'aubergiste , et sa gamine ?
[17:00:21 19/06/14] Freiya : Je n'ai pas vu le conseil, mais j'ai été à l'auberge. Melvin semble bien se porter et sa gamine encore mieux, nous avons été à la chasse ensemble.
[17:07:34 19/06/14] Siobhan : Avec Brod ? Elle est sympa. Sa famille est agréable, du reste, c'est des gens de confiance... et très fidèles à Finn. *sourire en coin* Et tu t'es trouvé des passe-temps là bas, ou je dois considérer Camille comme faisant partie de la famille ?
[17:28:16 19/06/14] Freiya : Oui, Brodwyn est plutôt sympa. Je passerai sûrement la voir si j'y retourne. *Elle pouffe de rire.* Pas de passe-temps, non, mais tu n'es pas obligée de sauter aux conclusions comme ça


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Juin 2014 le Mar 24 Juin 2014 - 14:50

[14:49:26 19/06/14] Freiya : *Traversant les couloirs du château, la lycane peine à se repérer mais finit par trouver l'endroit qu'on lui a indiqué. Sans prêter la moindre attention aux possibles gardes, elle s'avance jusqu'à la porte et frappe.*


[14:50:33 19/06/14] Siobhan : *grognement peu amène* Entre.


[14:52:07 19/06/14] Freiya : *Elle ouvre la porte et referme après être entrée.* Salut Siobhan. *Elle lui adresse déjà un sourire et vient s'asseoir face à elle.* Je ne te dérange pas j'espère ?


[14:57:30 19/06/14] Siobhan : Si. ... Nan. *Siobhan est en train d'écrire très lentement, et s'arrête, frictionnant sa main avec énergie* Je vais lentement, à cause de ma patte folle. *elle fait un sourire à Freiya* Assieds toi.


[15:00:58 19/06/14] Freiya : Oui, j'ai entendu dire que tu t'étais blessée. *Le ton est plus moqueur que compatissant, elle s'installe confortablement.* Ce sera pas long, je venais prendre des nouvelles et en donner. *Elle fait une signe de tête vers la main.* Tu sais combien de temps ça prendra pour guérir ?
[15:07:53 19/06/14] Siobhan : Nan. Ca fait déjà plusieurs jours. La main, ça va... Mais l'oeil... J'y vois trouble, c'est chiant. ... Si tu te moques, je te fais arrêter pour outrage, au fait. *grand sourire dentu* ... Des nouvelles de quel type ?


[15:11:14 19/06/14] Freiya : Je ne prévoyais pas de me moquer. *Elle sourit cependant de toutes ses dents.* A propos de Camille tout d'abord : elle ne veut plus devenir une lycane.


[15:15:08 19/06/14] Siobhan : *soupir de soulagement* ... Tant mieux. M'en veux pas, mais je la trouvais un peu trop.. *elle fait un geste de la main évoquant des vagues* ... enfin, le genre à monter vite en pression, tu vois ? ... Donc, du coup, ton coup de stress est passé ?


[15:18:33 19/06/14] Freiya : *Elle hausse les épaules avec un petit sourire.* Oui, je pense. L'important, c'est qu'elle ait fait son choix. Elle aurait fait une bonne Ahroun, en fait. *La lycane a un sourire amusé et il est difficile de voir si elle plaisante ou non.*


[15:20:58 19/06/14] Siobhan : Heu.... *tic nerveux* Pas dans ma circonspection, merci. Je gère déjà Sköll, ça va bien aller. ... Autre chose ? *farfouille dans ses tiroirs, en sort d'autres plumes, un canif, de la corde fine, un foulard chiffoné... un saucisson ! Elle le coupe en deux et en tend la moitié à Feiya*


[15:22:25 19/06/14] Freiya : Ouais. *Elle prend la charcuterie et mord dedans avant de reprendre d'un ton trop détendu pour être honnête.* Tu as entendu parler d'un artefact qui transforme en loup dans le coin ?


[15:23:33 19/06/14] Siobhan : *léger blanc* Au moins d'un oui. Une ceinture qu'un... *ombre de sourire triste* un ami m'a donnée. Et que j'ai donnée à un ami. ... Pourquoi ? Tu es tombée sur un truc du genre ?


[15:28:46 19/06/14] Freiya : Oui. *Elle termine sa bouchée.* Une ceinture justement. J'étais surprise qu'une telle chose puisse exister.


[15:30:44 19/06/14] Siobhan : ... Mon ami était un sorcier. Dans une guerre contre les lycans il a... trouvé... *elle hésite* desbouts de peau, des poils... Une queue, aussi. ... Et il en a fait une ceinture, pour venir se promener avec moi. ... Il se transformait en serpent.


[15:33:49 19/06/14] Freiya : *La lycane fronce les sourcils.* En utilisant cette ceinture ? On peut l'utiliser pour n'importe quel animal ?


[15:35:57 19/06/14] Siobhan : Non. Il se transformait en serpent tout seul. Avec celle là, il se transformait en loup. Ou en semi homme.


[15:38:48 19/06/14] Freiya : D'accord. Je vois. *Elle sourit et se redresse un peu sur sa chaise.* Je voulais juste... être sûre que ce soit connu de nous. Et tant qu'elle est entre des mains amies


[15:47:33 19/06/14] Siobhan : Oui, oui. Eliam est -contrairement aux apparences- quelqu'un de sûr. *bref sourire* Et un magnifique spécimen de chieur. ... Tu as vu cet engin en quelles circonstances ? ... La ceinture, bien sur.


[15:52:26 19/06/14] Freiya : *La lycane laisse passer un bref silence.* J'aidais une amie, dans des circonstances spéciales qui n'appeleront pas de poursuites.


[15:56:55 19/06/14] Siobhan : De... poursuites ? ... Gaïa... Dans quoi tu t'es fourrée, tête brûlée ? Il n'y a pas eu de blessés ?


[16:01:22 19/06/14] Freiya : *Freiya se contente de répondre par un sourire.* Non, pas de blessé ne t'inquiète pas. Même pas le Duc Eliam pourtant ce n'est pas l'envie qui m'en manquait. Affaire classée depuis.


[16:05:04 19/06/14] Siobhan : *elle lève les yeux au ciel* Ne fais pas quelque chose de durable à Eliam ou je devrai me fâcher. ... Un grand coup de stress ou une rouste, ça passe encore. *elle réfléchit* Encore que, avec tout ce à quoi il carbure, il doit être presque un intéressant challenge.


[16:12:53 19/06/14] Freiya : Oui, je pense. *Elle hausse les épaules et commence à se lever.* Je n'ai pas l'intention de l'embêter.


[16:16:59 19/06/14] Siobhan : C'toi qui vois. Il est amusant à embêter. ... C'est tout ? Quand passes-tu à la maison pour manger ? Tu peux emmener... des gens, si tu veux.


[16:19:12 19/06/14] Freiya : J'ai d'autres gens à embêter. *Elle sourit de toutes ses dents.* Cette semaine peut-être ? *Elle hausse les épaules.* Je demanderai s'il y a des intéressés et je te tiens au courant


[16:22:25 19/06/14] Siobhan : Pas de problème. ... Ca s'est passé comment, ton séjour au village ?


[16:24:07 19/06/14] Freiya : Plutôt bien. *Elle sourit.* Je commence à faire partie du décor, j'ai croisé quelques personnes.


[16:25:32 19/06/14] Siobhan : Bien ! *son sourire s'agrandit* Quand ils se la jouent pas chauvins, ils sont plutôt sympas. Tu as vu Finn je suppose ?

[16:30:21 19/06/14] Freiya : Bien sûr, c'est mon père. C'est toujours lui que je vais voir en premier.

[16:40:35 19/06/14] Siobhan : *yeux au ciel* Ce que tu es vieux jeu... On dirait moi il y a 30 ans. *sourire plein de dents* Et comment va t-il ?


[16:43:25 19/06/14] Freiya : J'ai un faible pour le cérémoniel. *Elle se fend d'un rire amusé.* Il m'a l'air en forme.


[16:50:35 19/06/14] Siobhan : Manquerait plus que ça. Et sa délicieuse épouse ? Et le Conseil ? Et Melvin, l'aubergiste , et sa gamine ?


[17:00:21 19/06/14] Freiya : Je n'ai pas vu le conseil, mais j'ai été à l'auberge. Melvin semble bien se porter et sa gamine encore mieux, nous avons été à la chasse ensemble.


[17:07:34 19/06/14] Siobhan : Avec Brod ? Elle est sympa. Sa famille est agréable, du reste, c'est des gens de confiance... et très fidèles à Finn. *sourire en coin* Et tu t'es trouvé des passe-temps là bas, ou je dois considérer Camille comme faisant partie de la famille ?


[17:28:16 19/06/14] Freiya : Oui, Brodwyn est plutôt sympa. Je passerai sûrement la voir si j'y retourne. *Elle pouffe de rire.* Pas de passe-temps, non, mais tu n'es pas obligée de sauter aux conclusions comme ça


***

[23:45:47 20/06/14] Capitaine Noun : *Au retour d'un autre voyage, le capitaine corsaire a récupéré les denrées rares récupérées et est venu, comme à son habitude, s'installer au château dans la grande salle de repos, pour en proposer aux nobliaux. Il conclut en ce moment une vente avec une duchesse forte mais rougissant aux compliments du pirate.*


[23:56:32 20/06/14] @ Melior : *C'est alors que la reine-serpente fait son entrée, en robe à la grecque taillée dans une soie scandaleusement translucide, flanquée de deux guerrières échidnes aux joues toutes roses. Globalement, les nobliaux réagissent comme devant quelqu'un qui leur fait une peur assez mortelle, qu'ils jalousent et qu'ils rêveraient d'étrangler lentement, mais sans oser. D'où les grands sourires crispés.* Duchesse. Que voilà fort seyante parure, qui sied à votre teint de lys et de roses. *Teint, actuellement, plutôt verdâtre.*


[00:01:26 21/06/14] Capitaine Noun : *Le corsaire tourne la tête à l'entrée de la serpente et l'inspecte aussitôt de son oeil unique. Il ne tarde pas à se fendre d'un sourire pour enchaîner.* N'est-ce pas votre Majesté ? Duchesse, ce bijou ne pourrait rendre mieux sur personne, croyez-en mon expérience. *Il empoche la monnaie et se tourne à nouveau la reine pour s'incliner.* Madame, je crois n'avoir jamais eu l'honneur de votre visite mais je comprends pourquoi, nuls bijoux ne saurait mettre plus en valeur ce qui est déjà parfait.*


[00:08:17 21/06/14] @ Melior : *Un grand sourire teinté d'amusement.* Majesté ? Non. Générale, si vous tenez aux titres. *Elle s'assoit nonchalamment à la place que la duchesse vient de déserter, scrutant le pirate avec curiosité.* Melior. Je m'étonne de ne pas vous avoir remarqué plus tôt, vous êtes fort remarquable.


[00:11:54 21/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate passe devant son étalage de bijou pour faire face à la générale, sans prendre garde aux deux echidnaes.* Oh pardon, générale. Le titre m'est venu spontanément aux lèvres, je ne voyais rien d'autre pour vous qualifier. *Il sourit et incline de la tête.* Je vous remercie, je ne passe pas souvent au château, cela doit être ça.


[00:20:48 21/06/14] @ Melior : Et je le quitte rarement. Ce doit être ça. *déplie un éventail, l'agite lentement, toujours scrutant Noun.* Vous êtes un fieffé séducteur, n'est-ce pas ?


[00:23:22 21/06/14] Capitaine Noun : Vous trouvez ? *Il va se servir un peu de vin dans une coupe d'or.* Je ne suis qu'un modeste marchand qui dit ce qu'il pense, je n'ai séduit personne en ce château et l'on peut en témoigner pour moi. *Plusieurs nobles se concertent du regard : malgré ses flatteries nombreuses à l'égard des femmes, il n'a jamais été vue en compagnie de quelqu'un d'autre que la reine et la capitaine des éclaireurs.*


[00:31:07 21/06/14] @ Melior : *Haussement d'épaules indifférent* Ce n'était pas une accusation, vous savez. Plutôt un compliment. *se penche en avant pour chuchoter :* Pas au château, certes. Après tout elle n'y vit pas, même si elle y travaille. *se radosse à son fauteuil, sourit innocemment et s'évente.*


[00:33:28 21/06/14] Capitaine Noun : Oh, dans ce cas... *Il sourit et boit quelques gorgées de son vin en écoutant Melior, sans répondre à ses chuchotements.* Si c'est un compliment, considérez-moi comme le plus grand fieffé séducteur du château. *Il sourit de toutes ses dents.*


[00:39:26 21/06/14] @ Melior : *Lent sourire amusé* Vous auriez de la concurrence, à commencer par moi. Il y avait bien le duc Eliam, et ce petit barde qui adorait les hommes, mais ils se sont bien assagis. Heureusement que vous êtes là. *Plus bas :* Siobhan est-elle très possessive avec vous, ou puis-je vous emprunter un moment ?


[00:42:11 21/06/14] Capitaine Noun : Vraiment ? Je suis curieux de connaître vos méthodes, générale. *Cette fois-ci, il se penche pour l'écouter et lui répondre.* Siobhan est très possessive... mais elle est aussi d'accord pour que je sois emprunté.


[00:44:30 21/06/14] @ Melior : *Hausse un sourcil intéressé.* Vraiment ? C'est un amour. Et vous, seriez-vous d'accord pour être emprunté ? *Un peu plus fort, avec un sourire provocateur :* Mais j'en use en ce moment même.


[00:47:50 21/06/14] Capitaine Noun : C'est ce que je crois comprendre. *Plus bas, le pirate ne semble plus si sûr de lui, limite hésitant.* Eh bien, tout de suite ? Ehm... *Il se souvient du jeu qu'il est en train de jouer et sourit, avec un peu moins de conviction.* Bien sûr.


[01:08:03 21/06/14] @ Melior : *Continue à s'éventer en regardant le pirate avec presque de la compassion.* Pas forcément tout de suite, d'autant que si nous sortons ensemble de cette pièce, j'en vois deux ou trois qui vont s'évanouir. *sourire innocent* Disons dans une heure, en mes appartements ?


[01:09:50 21/06/14] Capitaine Noun : *Le corsaire sourit de toutes ses dents et acquiesce de la tête, son oeil unique parcourant la salle du regard.* Une heure, vos appartements, Madame. *Il se redresse et retourne à ses bijoux.* Je suppose que je ne pourrais pas vous intéresser à mes marchandises ?


[01:22:35 21/06/14] @ Melior : Cela dépend. Vous avez des émeraudes ? *sourire rêveur* J'aime assez offrir, aussi. Vous m'apporterez tout cela ? *se lève et tend la main.* C'était un plaisir, monsieur... Tiens, j'ai omis de demander votre nom.


[01:25:21 21/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate éclate de rire et s'incline à nouveau, bien bas cette fois.* Je ne manquerai pas de vous apporter ces émeraudes, Madame. Et je suis Noun, capitaine Noun. *Il lui prend la main pour la baiser.* Ce fut, c'est et ce sera un plaisir. A dans une heure.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Juin 2014 le Mar 24 Juin 2014 - 14:57

[21:09:06 22/06/14] Garth : * Caelin franchit les portes de la citadelle et marche à pas lents vers le village et sa grande place, encore en activité en été. La jeune femme regarde le monde qu'elle à connu autrefois et qu'elle ne reconnait plus désormais. Les yeux divaguant entre les étals du marchés et les gens discutant, la belle brune en robe et cape sombre tourne autour d'elle pour se repérer, et voir le chateau. Les yeux verts regardent vers l'entrée avec apréhension que l'on parte à sa recherche, comme le ferait des infirmiers pour un patient malade en vadrouille. Elle souffle, rien ne vient des portes, aucun son de cavalier. La jeune femme est constamment surveillé, mais au delà de la citadelle, elle n'est plus la protégée de la reine, ni même la soeur du bras droit de sa majesté. L'idée la soulageant, elle se retourne pour profiter de son escapade mais se bouscule contre un passant. Elle sursaute, les mains devant elle . *


[21:16:43 22/06/14] Dremard : *bousculé, le bandit qui ressemble plus a un clodo avec sa tunique brune grogne en s'arrêtant* ah putain de ...cul...de ...catin lépreuse...de *l'homme se masse l'épaule en fusillant caelin du regard* ... On t'as greffé des couilles de Gobelins a la place des yeux ?


[21:23:22 22/06/14] Garth : * Battant des cils, Caelin recule d'un pas et se fends d'un demi-sourire, petite voix * ... Et bien... Comme vous ressembliez à un gobelin, je venais rendre vos couilles qu'on m'avait gréffés. * N'est pas sûr d'en sortir vivante, de celle-là. La jeune femme, degluttit mais ne se désarme pas son sourire géné *


[21:27:01 22/06/14] Dremard : ...je ressemble a un quoi ? Non mais tu te fou de ma gueule ? *toujours une main sur l'épaule* ...regarde ou tu vas ! On vous apprend pas la politesse dans ton château ? *grimace*... J'avais presque plus mal, espèce de tarée... Je devrais te couper en rondelle et me faire un collier avec et l'envoyer a ta famille !


[21:32:18 22/06/14] Garth : Mais... Mais... * Tente de l'ouvrir dans la beuglante du gaillard * ... Mais je suis pas du chateau, je suis de passage au chateau, j'étais bléssée ! * Caelin désigne le haut de sa poitrine visible ou on apercoit une longue cicatrice bleu bien connu des gens aujourd'hui, une blessure infligé de stryge. La jeune femme pose doucement la main sur celle de l'homme * ... Moi en revanche, j'ai toujours mal, vous pourriez enlever votre main s'ilsvouplait monsieur ?

[21:54:45 22/06/14] Dremard : *dremard, absent pendant ces dernier mois, regarde la cicatrice en haussant les epaules* j'en ai le triple des coupures comme ça... *enlève sa main* ...ça te donne pas le droit de me rentrer dedans et de le traiter de Gobelins, merdeuse, peut importe d'où tu vienne et peut importe que ce foutu château se soit changé en infirmerie pour pleureuse pendant mes vacances.. *ricane*


[21:58:15 22/06/14] Garth : * Caelin s'empourpre. Dremard aurait pu tomber sur une fille froide et hautaine, mais il à eu l'avantage de tomber sur une emotive facile. Les yeux froncés et les joues rougies, la jeune femme retient sa hargne, regarde le sol, puis regarde ailleurs * ... Ben dis-donc, vous avez sacrément du en baver dans votre vie pour en vouloir à la terre entière. J'aimerais pas être comme vous.


[22:03:48 22/06/14] Dremard : *gromelle* nan, la vie dans l'ensemble c'était sympa, les dix dernières année vachement moins... *tend son doigt juste sous le nez de caelin* ... Mais j'en veux a personne, et j'apprécie beaucoup de monde... Je suis en colère parce que t'as pas été foutu de dire pardon ! *soupire, ricane* puis t'inquiète pas, gamine, vu ton caractère t'as de forte chances de finir comme moi... *nouveau grognement de douleur*... Raaah putain... Tu sais pas ou y a un soigneur dans le coin ? Rend toi utile un peu...


[22:07:40 22/06/14] Garth : * Louche sur le doigt, froncant les sourcils * Si ce n'est que ca, alors pardon. * Sourit * J'ai appris pas mal de techniques de soin auprès d'un grand toubib. Mais ca coutera de ne plus m'appeler gamine, et de me raconter un peu votre vie. Moi j'en ai pas, de vie. Alors j'aime bien entendre les souvenirs des autres. Marché conclu ? * plus grand sourire *


[22:22:24 22/06/14] Dremard : ... Je suis pas conteur, et j'ai rien de joyeux a raconter... *long soupire*... Pourquoi est ce que je peux jamais avoir la paix bordel... *hausse un sourcil* pas de vie ?


[22:27:35 22/06/14] Garth : M'en fiche, moi je connais pas d'histoires. Asseyez-vous, montrez moi cette blessure * L'invite à se mettre sur un banc de taverne plein-air déserté. * .... Oui, pas d'vie J'suis amnésique.

[22:37:23 22/06/14] Dremard : ... Ça craint comme de servir de tabouret a un troll... *s'assoit, retire sa tunique, une grande griffure part de l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite, la partie haute de la cicatrice est rouverte et recommence a saigner*...hé merde....

[22:43:36 22/06/14] Garth : Whoaw, c'est une vilaine blessure. * Caelin déchire un pan de sa robe sans hésiter et compresse avec le tissu. De son autre main, elle retire une aiguille coincé dans son chignon et la carre dans sa bouche. Plonge sa main ensuite au niveau de sa poitrine et en sort une plate bobine de fil. * Recoudre, c'est tout un art, que ne maitrise pas la personne qui vous l'a fait. * lui sourit, petit clin d'oeil charmant *


[22:49:41 22/06/14] Dremard : ...j'ai fais ça moi même *grogne*... Et j'avais autre chose a foutre que de faire dans l'artistique... Je venais de buter une vouivre grosse comme un dragon...*soupire* ...tssss... Tu as toujours l'air aussi joyeuse de vivre ? C'est agaçant


[22:53:31 22/06/14] Garth : * Haussant les epaules, s'occupant de le recoudre. * Vous êtes la première personne que je rencontre en dehors du chateau. Vous êtes vachement gentil, voilà pourquoi j'suis joyeuse. * coupe le fil avec les dents, ses grands yeux verts regardant par en dessous le bandit * ... Vous vous appelez Dremard.


[22:57:53 22/06/14] Dremard : ...vachement gentil ? Est-ce qu'on t'as collé des morceaux de chiffons sales a la place de tes oreilles ? Quand je jure pas c'est que l'agacement que tu suscite chez moi me coupe toute imagination ! *grogne quand elle le recoud mais semble plutôt bien vivre la chose de manière générale*...comment tu connais mon nom ?


[23:02:08 22/06/14] Garth : J'en sais rien. Ca arrive parfois, je sais des choses d'un coup. * Lui tapote l'epaule * .... C'est remis, monsieur le méchant. Je suis pas impressionnée par les sales caractères vous savez ? Il vous est arrivé quoi Dremard ? * s'assoit, le regardant * J'veux dire, ou en est vous arrivé là ? Vous le savez ?


[23:07:52 22/06/14] Dremard : .,. Bah faites pas ça trop souvent, c'est pas saint... *grogne* merci... Et mon caractère t'emmerde...*la regarde*... Il m'est arrivé quoi a quel niveau ? Pourquoi je me retrouve avec une cicatrice a la con ? Ou pourquoi je suis malpoli et que j'ai un caractère de merde ?


[23:10:11 22/06/14] Garth : * Elle penche la tête de coté * ... Pourquoi votre coeur suinte l'alcool et la haine ?


[23:20:10 22/06/14] Dremard : ...*la regarde un instant, fronçant les sourcils puis éclate de rire*.. Hé, petite, te lance pas dans la psycho truc de gonzesse... J'ai presque rien bu depuis 6 mois et tu confond haine et vulgarité parce qu'à ton âge le fait de m'entendre jurer et ronchonner veux forcément dire que j'en veux a des gens ou des choses, mais laisse moi t'expliquer un truc qui te servira toute ta vie, la seule chose a laquelle j'en veux est morte de mes mais et plus je traite les gens de sous merde de harpie galeuse. Plus ils comprennent que je les aiment quand je leur sourit gentiment, ça m'évite de m'étendre en affection et ça marche même si mon sourire est caché derrière une barbe de clodo... Pigé ?


[23:24:28 22/06/14] Garth : * Ramène ses jambes sur elle même, hochant lentement de la tête * ... Pigé. * Pose son menton sur ses genoux * Alors c'est tout ? Moi je croyais que c'était un truc classe, je préférais la partie avec la vuivre. * petit sourire voilé *


[23:31:05 22/06/14] Dremard : ...mais nan c'est pas tout...*soupire*... Cette bestiole a massacré mon régiment y a dix ans, en moins d'une heure... Et je devais les venger, alors je suis devenu bandit et j'ai frôlé la mort pour ça... Pendant plusieurs années...*son regard s'égare un instant*... Mais j'étais vulgaire et alcoolique avant tout ça, ça c'est la partir réellement décevante... Mais j'étais soldat surtout, alors je sais me tenir... Les gens pensent toujours que je suis un fumier parce qu'il a du m'arriver une couille, mais c'est juste parce que c'est plus simple, bordel... Et plus drôle


[23:43:57 22/06/14] Garth : ... Vous etiez soldat, je me disais bien. Vous autres les soldats avaient une allure bien distincte. J'ai rencontré mon frère, c'est un soldat. * Lève les yeux * ... Et il à envoyé des soldats me chercher, finalement. * En effet au delà de la porte, toute une escouade part à la rencontre de Caelin et Dremard, torches à la main. Caelin se lève en prenant son temps, epoussette sa robe. Elle se tourne vers Dremard, sourire desarmant * ... Je suis entouré d'soldats, en fait, ou que j'aille ? Mais vous, vous êtes gentil Dremard. * Le capitaine de l'escouade passe une main respectueuse dans le dos de Caelin pour l'inviter à s'éloigner du "clodo". La jeune femme murmure à Dremard en riant * A l'aaaaaaide...


[23:50:49 22/06/14] Dremard : *très long soupire, l'ancien bandit se lève et approche du capitaine* elle a pas envie de venir avec toi... Alors a moins qu'elle ai commis un crime tu range tes bougies et ta brochette de danseuses et tu va faire des rond autour de la place pour voir si y a pas des trous du cul qui enfreigne la loi hein ?

[00:00:05 23/06/14] Garth : * Le capitaine de l'escouade passe la main à son épée, ses soldats faisant de même. " Dégage, saoulard ! Cette personne est sous haute protection de la reine, et nous venons la ramener à la citadelle. Circule, si tu veux pas qu'on lâche les chiens ! " Caelin lève une main * Hey, je ne veux pas causer d'ennuis, les mâles. On va rentrer tranquillement d'accord ? * Sourire, vers Dremard * ... Et vous êtes serviable et protecteur, vous maintenant ? Craquant.


[00:05:01 23/06/14] Dremard : ...ces types ont probablement autre chose a foutre que d'emmerder des gamines qui veulent prendre l'air, genre être des soldats *gromelle* ...bah si tu veux qu'ils te ramène vas y *regard noir au capitaine* et toi évite de me croiser quand t'es tout seul sans ta collection de ballerine et tes clébards, parce que le saoulard il te prend sans arme et il te mettra une correction assez forte pour que ta mère ai besoin de te trouver une prénom féminin pour coller avec ta nouvelle plastique génitale, pigé ? ...*ton amer* toi si il arrivait quelque chose aux guignols qui t'accompagne tu passerais le reste de ta vie a chialer ou a te convaincre que tu peux vivre avec, branleur...

[00:14:10 23/06/14] Garth : * Le capitaine ordonne un cercle autour de Caelin et laisse s'éloigner l'escouade, il regarde Dremard, ton froid et méprisant " Tu ferais mieux de ne pas intérferer dans les affaires de Garth, camarade. Ni d'la reine. Si l'un ou 'l'autre te tombe sur la geule, on te ramassera à la petite cuillère. "


[00:20:49 23/06/14] Dremard : *crache au sol*... Si ils ont les burnes pour venir me le dire eux même je veux bien fournir la cuillère... Connard. J'ai pas fait tout ça pour tolérer qu'on m'emmerde, rentre comme un bon chien vu que visiblement c'est le titre qui va avec ton boulot...


[00:24:36 23/06/14] Garth : * Le capitaine tout à fait professionnel " Un jour tu paieras ton insolence. De nous deux je préfère être un chien toiletté et propre. Sac à puces. " Ironique et froid, le capitaine salue Dremard militairement et ferme la marche. Caelin regarde par dessus l'escouade, l'air de faire comprendre qu'elle veux le revoir. *


[00:30:08 23/06/14] Dremard : *salue caelin d'un hochement de tête, l'air de rien du tout mais pour montrer qu'il a compris et jette un regard noir au capitaine*... Trou du cul *tourne les talons et se dirige loin de la troupe*

***

[13:58:20 23/06/14] Siobhan : *Dès que Freiya a fini de l'enquiquiner, Siobhan s'est remise à travailler à un rythme d'escargot. Fréquemment, elle se passe un linge humide sur l’œil, et grimace : la douleur semble n'être pas passée*


[13:59:24 23/06/14] Capitaine Noun : *Et il semble qu'on n'ait pas fini de l'embêter car une odeur bien connue se fait sentir quelques temps avant qu'on ne frappe de nouveau à la porte.*


[14:00:30 23/06/14] Siobhan : *soupir. Elle pose son calame, et répond d'une voix calme* Entrez.


[14:04:43 23/06/14] Capitaine Noun : *La porte s'ouvre sur le pas joyeux d'un corsaire.* Bonjour ! *Le capitaine referme derrière lui et vient se poster devant le bureau.* Comment ça va ?


[14:06:28 23/06/14] Siobhan : *sourire aimable* Très bien, capitaine., Très bien. Et vous même ? Quid novi ?


[14:08:53 23/06/14] Capitaine Noun : Oh rien de spécial. Je peux ? *Il prend la chaise sans attendre de réponse.* Je reste à terre quelques temps pour superviser l'installation de mes hommes ici. Et j'ai entendu dire que vous tentiez de me ressembler alors je suis venu voir. *Il se fend d'un grand sourire moqueur en fixant l'oeil blessé de Siobhan.*


[14:12:25 23/06/14] Siobhan : *blasée* Je me demandais combien de temps vous alliez tenir sans vous moquer. Vous avez dépassé mes suppositions.


[14:14:35 23/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate pouffe de rire avec un air très vaguement coupable.* Vous me connaissez, je ne peux pas laisser passer ça. *Il se penche en avant.* Je peux voir ?


[14:17:12 23/06/14] Siobhan : Je vous en prie. *elle décale sa chaise de côté, de façon à ce qu'on puiss s'approcher d'elle sans grimper sur la bureau, puis tire ses cheveux vers l'arrière en levant la tête. La cicatrice est en voie de disparition, mais l'oeil est toujours légèrement injecté de sang, et la cicatrice boursouflée et rouge*


[14:18:25 23/06/14] Capitaine Noun : *Le corsaire se lève et contourne le bureau pour rejoindre la lycane, il penche la tête sur la blessure avec une petite moue désolée.* Ma pauvre. Ca fait mal ?


[14:27:11 23/06/14] Siobhan : Moins que ce la ne l'a fait. Le vrai souci, c'est que j'y vois trouble. *Siobhan pose ses mains au niveau des genoux de la pirate, et remonte doucement* La brûlure consécutive au venin, elle, diminue.


[14:29:23 23/06/14] Capitaine Noun : Ah, je vois. *Noun sourit et fait comme si de rien n'était, il dépose simplement un baiser dans les cheveux de la lycane.* Cela va guérir lentement alors ?


[14:38:59 23/06/14] Siobhan : Oui. Visiblement, ces saloperies arrivent presque à nous blesser durablement : j'aurais pu perdre un œil pour de bon, histoire de copier totalement. *elle l'attire contre elle, pose son nez sur le ventre de Noun pour un câlin fatigué*


[14:41:38 23/06/14] Capitaine Noun : Heureusement que ce n'est pas arrivé. *La corsaire passe ses mains dans les cheveux et sur la nuque de la lycane pour l'attirer contre elle.* Et tu es là à travailler, au lieu de te reposer...


[14:44:45 23/06/14] Siobhan : *elle attire Noun sur ses genoux, fourre son nez dans le cou doré* ... J'ai eu... un problème au bras aussi. J'écris lentement. Mais les rapports se feront pas seuls. Donc.... ... Au fait... Parait que c'est sur votre bateau qu'on va aller à Byzance ?

[14:50:01 23/06/14] Capitaine Noun : *La pirate en profite pour fourrer son nez et ses lèvres dans les cheveux de Siobhan.* J'aimerais bien t'aider mais je ne sais pas écrire le breton. *Elle sourit ensuite.* Oui, c'est une proposition. Si vous comptez prendre beaucoup de gens, ce serait en effet pratique.

[14:59:47 23/06/14] Siobhan : ... Tu sais que je suis du voyage ? *la présence proche de la pirate semble induire le passage au tutoiement . Mordillage de cou* ... Tu comptes la mettre sur quel navire, la Reine ?


[15:01:13 23/06/14] Capitaine Noun : Ah oui ? *Au sourire, elle a l'air au courant mais ce pourrait aussi bien être à cause du frisson qui la parcoure.* Ce n'est pas moi qui organise mais... le mien serait pas mal si on aménage un peu la cale en cabine.


[15:05:29 23/06/14] Siobhan : J'aimerais bien que tu aménages. *la main glisse sur l'intérieur de la cuiss* Parce que je suis sensée rester non loin d'elle. ... Toi et moi dans un endroit clos... tu ne pourrais pas fuir... Ne serait ce pas amusant ?


[15:08:37 23/06/14] Capitaine Noun : *Le corps de la corsaire se surélève un peu pour échapper temporairement à la main fureteuse.* Oh si mais ce serait... insoutenable pour la durée du voyage. *Elle se mord la lèvre.* J'en parlerai à la reine.

[15:27:15 23/06/14] Siobhan : *ronronne presque* Rho... Insoutenable... Je sais me tenir... Il suffirait d'établir un modus vivendi dès le départ. Et puis, j'aurai des choses officielles à faire, aussi. Tu ne m'aurais pas sur le dos en permanence. Et puis tu n'as qu'à apprendre à te contrôler, non mais. *maintient la corsaire sur ses genoux d'une main de fer, sa main passant de l'aine au ventre sans aucunement s'approcher de zones interdites*

[15:30:36 23/06/14] Capitaine Noun : *La corsaire se détend et se laisse couler contre Siobhan pour lui embrasser le front, une main posée sur sa nuque.*D'accord, on se débrouillera. *Puis elle murmure.* Je me contrôle très bien.

[15:39:36 23/06/14] Siobhan : Voilà une bonne nouvelle. *sourire découvrant ses canines* Vraiment ? Ce sera à vérifier, ça. juste histoire de. Parce que je doute, tu imagines bien.


[15:41:45 23/06/14] Capitaine Noun : Évidemment. *Elle sourit et se penche pour embrasser la lycane un long moment, puis murmure.* Je devrais peut-être te laisser travailler...


[15:50:09 23/06/14] Siobhan : *soupire longuement* Oui. ... Cependant, si tu ne fais rien plus tard.. Il me serait agréable de vérifier ta capacité au contrôle. Ce soir ?


[15:53:03 23/06/14] Capitaine Noun : *La corsaire hésite... et arrive à le prétendre pendant 10 secondes avant de craquer.* Ce soir. Chez toi ou chez moi ?


[15:57:00 23/06/14] Siobhan : *sourire victorieux* Chez moi. Au cas où ton contrôle aurait besoin d'une petite amélioration. *baiser sur le nez*


[15:59:13 23/06/14] Capitaine Noun : Tu es... affreuse. *Elle l'embrasse un nouvelle fois avant de détendre les jambes pour demander l'autorisation de se détacher d'elle.*


[16:09:21 23/06/14] Siobhan : *la relâche lentement* J'aurais pu tester ici et maintenant. Souviens-toi ce que ça a donné la dernière fois. *ricanement* Je suis une adorable jeune femme. ... A plus tard, Capitaine. Réfléchissez bien aux aménagements à faire sur le Rê.


[16:11:24 23/06/14] Capitaine Noun : *Le capitaine se relève et rajuste tout son déguisement avec un sourire, les joues légèrement rosissantes.* Je me souviens. A plus tard, capitaine. Je proposerai un plan à la reine dans la semaine. *Il se retire à pas lents avec un dernier sourire avant de refermer la porte.*

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Juin 2014 le Mar 24 Juin 2014 - 14:59

[21:37:29 23/06/14] Camille : *Camille est dans la forêt. Elle s'en prend à un pauvre arbre innocent en lui donnant de virulents coup de hache. L’arbre est déjà bien amoché. La jeune fille semblerai presque en colère.*


[21:40:47 23/06/14] Freiya : *Une grande ombre se rapproche rapidement et Freiya ne tarde pas à rejoindre la jeune femme, ralentissant à quelques mètres derrière elle. Elle parle doucement.* Ma belle ? Qu'est-ce qui t'arrive ?


[21:42:49 23/06/14] Camille : *Elle ne s'arrête pas, léger soupire* ... Moi ? Rien. Justement, il ne m'arrive jamais rien. Rien. *Chacun de ses mots est entrecoupé par un nouveau coup.*


[21:48:20 23/06/14] Freiya : *La lycane a un sourire compatissant et s'approche à petit pas.* Tu plaisante ? *Elle sourit gentiment.* Tu n'es pas parti en raid dernièrement ?


[21:52:23 23/06/14] Camille : Ça compte pas ! *lâche son arme par terre* C'est bien les raids...mais je suis rien comparé à ceux que j'accompagne. *regarde ses pieds* Il m'avait dit que j'irai avec lui. Il me l'avait dit !


[21:53:44 23/06/14] Freiya : *Elle se rapproche encore, jusqu'à pouvoir enlacer la jeune femme.* Ne dis pas ça. Il faut bien commencer quelque part, avec tes raids. *Elle essaye de lui relever le menton en lui souriant.* Il voulait te protéger.


[21:56:46 23/06/14] Camille : Non. Il a juste pensé que je ne ferai pas l'affaire. Que je serai trop faible. Il me prend pour une gamine qui est juste bonne à rêver. Tout le monde pense comme lui. Et ça m’énerve. *croise ses bras et ferme les yeux comme pour tenter de se calmer.*


[21:58:31 23/06/14] Freiya : Non, c'est faux. *La lycane lui caresse les bras et fait remonter lentement ses doigts aux épaules.* Je ne pense pas ça. Je pense pas qu'il pense comme ça. Et ceux qui t'emmène en raid ne doivent pas penser ça.


[22:01:29 23/06/14] Camille : Alors pourquoi je m’énerve tout le temps ? Je suis toujours en colère, je me trouve nulle et je suis plus chiante que jamais. J'étais pas comme ça avant d'arriver ici... *Elle lui sert la main, la colère semblant faire place à une vague de tristesse.*


[22:06:37 23/06/14] Freiya : *Freiya lui prend la main et l'amène contre elle, avant de la serrer entre ses deux mains.* C'est toi je dirais. *Elle lui embrasse le front.* Tu attends tellement de toi-même que tu te sous-estime... et tu as tort de le faire.


[22:09:41 23/06/14] Camille : Et tu as surement raison. *hausse les épaules* Ça m'a vraiment rendu triste quand il est parti, et là il arrive comme une fleur... *sourire triste* Enfin c'est pas bien grave.


[22:11:25 23/06/14] Freiya : *Elle sourit et amène la main de Camille à ses lèvres.* Ce qui compte, c'est qu'il soit revenu, non ? Et en un seul morceau on dirait.


[22:12:35 23/06/14] Camille : Ouais...*lui sourit* Il ne t'a pas trop embêté j’espère ? Il peut être vraiment lourd parfois.


[22:14:43 23/06/14] Freiya : *La lycane a un sourire compatissant, puis pouffe de rire.* Non pas de problème. On a juste un peu discuté.


[22:17:41 23/06/14] Camille : Mouais... n'empêche que si il continue à te regarder comme il le fait, je vais finir par lui foutre une baffe. *sourire amusé*


[22:20:32 23/06/14] Freiya : *Freiya a un rire amusé puis embrasse la jeune femme, pour murmurer contre elle.* Je te préfère comme ça... Et qui sait, ça pourrait être drôle.


[22:22:31 23/06/14] Camille : *lui rend son baiser, sourire espiègle* En même temps je le comprends. *se mord la lèvre* J'ai de la chance. *nouveau baiser*


[22:26:03 23/06/14] Freiya : *La lycane sourit et attire un peu plus la jeune femme à elle avec un sourire mutin.* La chance n'a rien à voir avec ça. *Elle lui mordille la lèvre supérieure.* J'ai de la chance aussi.


[22:27:08 23/06/14] Camille : *enroule ses bras autour de son cou* Je ne vois pas de quoi tu parles. Vraiment. *grand sourire*


[22:28:13 23/06/14] Freiya : Je parle de toi. *Elle soulève un peu Camille par les hanches et en profite pour l'embrasser dans le cou.* Peut-être que tu devrais lui dire, si tu ne veux pas qu'il fasse ce genre de remarque.


[22:29:39 23/06/14] Camille : *tend le cou sous les baisers* Ouais...ouais...je sais bien. Mais je sais pas trop comment en fait.


[22:36:19 23/06/14] Freiya : Moui, c'est compliqué. *La lycane commence à mordiller puis s'interrompt et relève la tête pour fixer Camille dans les yeux.* La prochaine fois qu'il fait ce genre de remarque, tu n'as que le regarder droit dans les yeux... et lui dire que je suis à toi.


[22:39:56 23/06/14] Camille : Mh d'accord. *sourire gêné* Je devrais pouvoir le faire. *la regarde* ... *finit par simplement par sourire*


[22:42:30 23/06/14] Freiya : Bien sûr, tu ne pense pas ? *La lycane sourit de toutes ses dents.* Dans les yeux, assurées et en une fois. Ce sera clair.


[22:44:38 23/06/14] Camille : Oui, oui,bien sur. Très clair même. Tu es à moi. *sourire amusé*


[22:50:13 23/06/14] Freiya : Parfait. *Elle embrasse de nouveau Camille, apparemment sans comprendre ce qui l'amuse tant.* On rentre ?


[22:52:02 23/06/14] Camille : Oui. Oui. *ramasse sa hache et commence à marcher en direction de la lisière.*


[22:53:30 23/06/14] Freiya : *La lycane rajuste son habit et lui emboîte le pas.* Chez toi ? Je peux passer la nuit ?


[22:54:50 23/06/14] Camille : *léger sourire* Bien sur ! Tu es toujours la bienvenue enfin.


[22:55:38 23/06/14] Freiya : Génial. Je te laisse passer devant. *Elle lui sourit et se met à la suivre.*

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Juin 2014 le Jeu 26 Juin 2014 - 12:14

[22:58:09 25/06/14] Garth : * A l'orée de la forêt, Caelin longe le sentier menant aux chemins boisés hors du village. Au loin luit les lumières de la ville et de la citadelle sur son promontoir rocheux. La jeune femme, prise dans ses pensées lors de sa promenade, ne s'était pas rendu compte, en plus de ne rien connaitre du pays, qu'elle s'était éloigné un peu trop du foyer, de la surveillance du peau-rouge, du loup-blanc, et de la reine. S'arrétant un instant, elle réalise sa situation et regarde par dessus son épaule avec un frisson. Le dernier passant qu'elle avait croisée était un fermier rentrant chez lui, il y'a une demi-heure... Et il faisait encore jour. Un peu inquiète de s'être perdue, Caelin cherche du regard un quelconque point de repère, une lumière, une torche dans la nuit, quelque chose... Elle voit une maison entre les arbres, il y'a de la lumière. Elle s'approche precautionneusement, ne sachant ni elle vient de mettre les pieds, ni quelles créatures la regardent en ce moment même avec des yeux malveillants. *
[22:59:03 25/06/14] Garth : * La nuit tombant sur ses epaules, elle se frictionne les bras de froid, vétue de sa simple robe noire. Elle approche de la terasse au plancher de bois. Ce dernier craque son ses pas, prends son courage à deux mains et frappe à la porte. * ...


[23:04:34 25/06/14] @ William : *de la maison émane un parfum de viande en train de cuire, on ne tarde pas à venir ouvrir la porte* ... *le propriétaire est un homme de bonne taille, à la carrure d'un ancien soldat, il plante ses iris vertes intenses sur le visage de la jeune femme, puis regarde derrière elle, ne voyant personne il retourne à la jeune femme* Euh ... Ouais ?


[23:08:13 25/06/14] Garth : * Reculant de reflexe quand la porte s'ouvre, la jeune brune detaille son hôte un instant et hésite, un peu impressionné d'adresser la parole à quelqu'un d'autre que les rares personnes qu'elles à vu de sa "rennaissance". * ... Je... Je... * Cligne des yeux * C'est un peu bête, et je ne veux pas vous déranger, mais je ne sais comment revenir au ch... Au village, je me suis perdue et il fait nuit. Puis-je solliciter votre aide ? * Elle se penche en hauteur * A... A moins que vous n'ayez une famille à vous occuper ?
[23:08:32 25/06/14] Garth : je ne sais pas *


[23:10:48 25/06/14] @ William : *pousse un soupir et détaille la jeune femme de haut en bas, cherchant à la reconnaître* J'vous ai jamais vu au village. *simple constatation, il se décale un peu de la porte, sans l'inviter à entrer* Non, il y a personne ici.


[23:12:57 25/06/14] Garth : * Soupir de soulagement, avant d'accepter l'invitation d'un hochement de tête * C'est parce que... Je n'ai jamais vécu dans le coin, à vrai dire. Je viens de débarquer, comme qui dirait. * Passe timidement à coté de l'homme, ses grands yeux non moins verts que ceux de William, croisant son regard par en bas. Voix mi etteinte * ... Merci.


[23:16:57 25/06/14] @ William : J'ai encore rien dit. *soupir à nouveau et rentre plus avant, dans la pièce centrale une petite table est dressée, le feu dans la cheminée vient juste d'être alimentée et la marmite au-dessus est la source de l'odeur de ragoût* Bon. Je vous ramène ? C'est dangereux de nuit même à deux... *réfléchit tout en parlant* 'feriez mieux de rester ici.


[23:22:13 25/06/14] Garth : * Les mains jointes devant elle nerveusement, elle se tient au centre de la pièce en observant le decor, revenant à William, essayant de ne pas paraitre trop larguée quelle ne l'est déja en voyant certains ustensiles oubliés de son esprit. L'odeur du ragout lui montant au nez, Caelin hoche vivement de la tête à la phrase concluante du vétéran. * Oh oui, je crois que je préfère rester ici, quelqu'un m'a dit que ca ne me portait jamais chance, les vadrouilles de nuit. * Tente un trait d'humour qui pour le coup parait incompréhensible dit devant un étranger à son cas. Caelin se tait et baisse les yeux vers autre chose *


[23:27:04 25/06/14] @ William : *s'approche de la marmite pour remuer l'intérieur, relève ensuite le nez vers elle* Euh ... Ouais. *se redresse pour fouiller des tiroirs* Tu a mangé ?


[23:31:36 25/06/14] Garth : * Fait non de la tête * ... Je suppose que "Toi" non plus ? On pourrait manger ensemble, * Elle se retourne vers l'ameublement * ... As-tu quelque chose de chaud à mettre ? Je grelote ici. * deccroche enfin un sourire aimable, très charmant sur un si beau visage encadré par ses longs cheveux noirs ondulés. *


[23:36:40 25/06/14] @ William : Oui, c'est pour ça que je demandais. *vague sourire amusé, sort deux assiettes qu'il pose sur la table* J'vais te chercher un truc. *sort de la pièce et revient rapidement avec un manteau de cuir, doublé grossièrement de fourrure* Ca devrait te tenir assez chaud. Installe-toi. *malgré le ton poli, William n'a toujours pas décoché de véritable sourire*


[23:44:52 25/06/14] Garth : * Prenant le manteau qu'elle s'empresse d'enfiler avec un frisson, elle s'installe comme demandé par l'homme et se rapproche un peu du feu. Se voutant, elle regarde son hôte s'affairer et sourit vaguement * ... Tu te rase comme le font les officiers, ou les chevaliers. Tu n'est donc un paysan, je vois que tu as du bon materiel solide de chasse, à l'exterieur. * Tourne la tête vers lui, relevant un peu les yeux * ... Tu es le genre d'homme qui à trop cotoyé les ennuis ou le devoir pour ne plus vouloir affaire à qui que ce soit, c'est ca ?
[23:45:06 25/06/14] Garth : donc pas *


[23:49:04 25/06/14] @ William : *surpris par l'audace de la jeune femme, se passe pensivement la main sur les joues puis sourit* Oui, on peut dire ça ... *traverse la salle pour prendre une chaise et s'installer près du feu, on peut noter à cette occasion qu'il boitille* C'est bientôt prêt. *remue le ragoût* J'espère que tu aime le lapin.


[23:57:57 25/06/14] Garth : * Remarquant peu après le boitement, elle esquisse un sourire, mi-voix * Encore un soldat... * Sortant de son songe * J'adore le lapin, en fait j'aimerais tout je crois. Je suis affamée. * Se rapprochant de son assiette, elle relève son interminable chevelure noire pour la lacer sagement en chignon hâtif. On apercevoir son cou fin ou débute ce qui semblerait être une de ces fameuses cicatrices bleus maudites des Stryges, faisant la plupart du temps pas de survivants de leurs attaques. La blessure part du cou et descend dans les tréfonds agréables de son décolleté. *


[00:00:37 26/06/14] @ William : Ex-soldat. Mais oui ... *s'apprête à ajouter quelque chose mais s'interrompt en aperçevant la cicatrice, il commence à tendre la main mais s'interrompt* Scuse moi mais ... qui t'as fait ça ?


[00:09:26 26/06/14] Garth : * Long silence, comme si elle cherchait une bonne formulation pour ne pas le prendre pour quelqu'un de stupide, ni même trop lui mentir * Moi seule. J'ai eu la stupidité de me retrouver au milieu de la bataille qui fait rage chaque nuit entre Crinos et Stryges. Lycans et vampires envoient s'écraser leurs forces toute les nuits, on raconte. J'ai voulu voir ca de plus près. Je me suis pris un coup perdu * Ne le regarde pas dans les yeux, souriant simplement d'un air géné * Oh, tu peux toucher. Ca me brule encore, que l'ont y passe la main ou non.


[00:10:58 26/06/14] @ William : Je vois. *effleure la cicatrice du bout des doigts, mais écarte rapidement sa main* Tu as eu de la chance d'en sortir en vie. Peu peuvent s'en vanter.


[00:12:23 26/06/14] Garth : * Perds son sourire un peu, d'un air triste. * ... Je ne sais pas si j'ai de la chance, ni même si je peux m'en vanter. * déglutissant * ... Je suis amnésique, depuis.


[00:13:48 26/06/14] @ William : *fronce les sourcils* Je suis désolé. J'ignorais que cela pouvait avoir ce genre d'effet. *baisse les yeux sur la marmite* Tu te souviens de ton nom ?


[00:15:58 26/06/14] Garth : Tu ne pouvais pas savoir, personne ne le savait jusqu'a ce qu'ils découvrent que les stryges condamnaient leurs proies de bien des manières, dont celle-ci. Heureusement, je suis tombé sur de braves gens qui m'ont tout raconté. * Aquièsce * ... Je m'appelle Caelin. Et toi ?


[00:20:45 26/06/14] @ William : Tu as eu un peu de chance alors. *sourit légrement* William. *se tourne vers la marmite* Prêt. *calme le feu, la salle devient plus sombre et il prend une large cuillère, tendant la main vers elle* Ton assiette ?


[00:24:24 26/06/14] Garth : * Se mordant les lèvres d'un air plaisantin * Je t'en prie, ne baisse pas trop la lumière. J'ai peur du noir, pour l'instant. * Elle tends son auge gouluement *


[00:25:25 26/06/14] @ William : Deux minutes. *sourit et sert la jeune femme, plutôt généreusement, avant de s'offrir une part, puis il retire la marmite et la pose plus loin, avant de raviver les flammes* Bon appétit.


[00:32:11 26/06/14] Garth : * Elle acquièsce et mange donc avec appetit. Attentive à n'importe quel bruit qu'emet la maison ou bien l'exterieur, ses grands lui donnent des airs de chat sur le qui-vive surveillant du coin de l'oeil son environnement pendant que l'animal mange. Repoussant son assiette, elle s'emmitouffle dans le manteau de fourrure, un sourire gentil se faisant voir, alors quelle recouvre une partie de son visage jusqu'au nez avec la fourrure. * ... C'est vraiment gentil à toi, William. Même si on ne se connait pas, je suis contente de pouvoir compter sur quelqu'un comme toi.


[00:39:02 26/06/14] @ William : *sourit et mange, plus lentement que la jeune femme, restant calme tout au long du repas* Ce n'est rien. Je n'ai pas grand chose à offrir mais quand je peux... *repousse son assiette une fois terminée* On m'a enseigné à le faire.


[00:42:29 26/06/14] Garth : ... Et ceux qui t'ont formés ont bien fait. J'avais peur de tomber sur un clodo barbu au mauvais caractère. * Sourit, les yeux à demi-clos, ronronnant presque *


[00:44:18 26/06/14] @ William : J'étais barbu il y a encore peu de temps. *pendant une seconde, il peut sembler vexé, mais sourit ensuite* Et je n'ai pas bon caractère. *récupère les deux assiettes pour les poser près de la marmite*

[00:51:42 26/06/14] Garth : ... Oups. * Rit discrètement * Il y'a quelque temps j'aurais un peu plus douté de ta bonne volonté. Je sais que c'est stupide, il ne faut pas se fier aux apparences. Ca m'apprendra, pour la prochaine fois. * Le regarde faire, pus hésite * ... Je suppose que tu n'a qu'un lit ? Je vais dormir sur le fauteuil.


[00:53:16 26/06/14] @ William : *hausse les épaules* Une barbe, ce n'est presque rien. *se retourne vers elle* Tu prendras le lit. Je garde le fauteuil.


[00:57:55 26/06/14] Garth : * Hausse les epaules * Comme tu voudras, c'est chez toi tu sais. Tu n'a pas à dormir dans un fauteuil, je peux me faire toute petite. * se lève * ... Je vais me changer.


[00:59:21 26/06/14] @ William : Te changer ? *fronce les sourcils, curieux* Tu te feras toute petite dans le lit si tu veux.


[01:03:11 26/06/14] Garth : Ben oui, me changer. Cette robe, c'est un.... un cadeau d'une amie, j'veux pas la froisser. * petit sourire, allant dans la pièce à coté *


[01:04:18 26/06/14] @ William : Va donc. *la salle d'à côté se réduit à un lit, assez grand, et une large armoire, il ne reste que la place pour marcher entre les deux meubles*


[01:08:23 26/06/14] Garth : * Bruit de vétements, silence, un corp nu passe derrière la partie visible de l'entrebaillement de la porte; La tête de Caelin apparait, ne laissant pas depasser le reste. * ... Merci pour tout William, vraiment. Tu me reveillera demain matin, dis ?


[01:10:39 26/06/14] @ William : *acquièsce doucement* Il y a de la fourrure dans le dernier tirroir de l'armoire, si tu as froid pendant la nuit. Dors. *se dirige vers son fauteuil*


[01:19:00 26/06/14] Garth : * Caelin acquièsce à son tour, un sourire de gratitude au visage, elle ferme la porte sans la clencher. *

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Juin 2014 le Jeu 26 Juin 2014 - 12:16

[10:09:22 26/06/14] Leith : *En parfaite fée du logis, Leith est en train de balayer le plancher de sa maisonnette, tout en fredonnant de son agréable baryton une vieille ballade où la compagne d'un brigand attend dans l'angoisse le retour de l'aimée.*
[10:09:37 26/06/14] Leith : (sans e, l'aimé.)


[10:12:24 26/06/14] Artheon : *une ombre descend du ciel en piqué et se stabilise à quelques mètres de la maison pour finalement se poser devant, le dragon vert renifle autour de lui, encore légèrement circonspect, il s'avance cependant jusqu'à la porte, où il hésite quelques minutes avant de finalement lever la patte pour gratter doucement*


[10:14:57 26/06/14] Leith : *Leith interrompt son balayage et pose son outil sans cesser de fredonner, pour aller ouvrir. Son sourire accueillant se fige de surprise, puis revient de plus belle.* Oh, bon sang. Ca faisait si longtemps. *Sans plus de façon, entoure l'encolure du dragon de ses bras et le serre contre lui en tapotant son échine.*


[10:17:54 26/06/14] Artheon : *la gueule du dragon s'ouvre en une sort e de sourire et il acceuille avec bienveillance* Leith .... Ca faisait longtemps oui. Je suis content de vous revoir


[10:21:13 26/06/14] Leith : *Evalue d'un regard la taille actuelle de son ami puis fait un large geste du bras vers l'intérieur.* Entrez donc ! Qu'est-ce que je peux vous servir ? Heu... Un quartier de viande crue, ça ira ?


[10:23:12 26/06/14] Artheon : *examine attentivement la porte* Euh ... Je ne sais pas si je peux. *avance tout de même, passant prudemment la tête et l'avant du corps, puis replie soigneusement les ailes qui frottent tout de même contre les murs, mais il finit par rentrer complètement, sans rien casser* Oh oui mais ne vous donnez pas cette peine, je ne viens pas piller vos réserves.


[10:26:15 26/06/14] Leith : Mais non, mais non. Ca m'arrange : on a dû tuer notre vieille vache qui ne donnait plus de lait, et on avait le choix entre se gorger de barbaque pendant une semaine ou bien laisser la moitié se gâter. *va dans la resserre et en revient avec un bon quart de vache sur l'épaule.* Mais je bavarde, je bavarde... Racontez-moi un peu. Qu'est-ce que vous avez fait de beau, tout ce temps ?


[10:28:14 26/06/14] Artheon : *se déplace très doucement dans la maison, de peur de renverser quelque chose et en effet, ses ailes surtout prennent un volume assez important* Oh ... grandir essentiellement. Et réapprendre à parler. Ce genre de chose.


[10:31:13 26/06/14] Leith : *pose son chargement sur la table avec un grand sourire.* Vous y avez superbement réussi. La dernière fois, vous étiez grand comme ça... *écarte les mains d'une trentaine de centimètres* et vous en étiez aux sifflements. Est-ce que vous vous êtes trouvé une dragonne ?


[10:39:41 26/06/14] Artheon : Oui,je me souviens de ce temps *a un genre de sourire et vient renifler le quartier de viande, les yeux d'or brillants* Hem ... Non, pas encore. Mais j'ai du temps devant moi ...


[10:41:34 26/06/14] Leith : Des siècles, je suppose ? Il paraît que les dragons vivent très longtemps. *petit soupir* Je ne serai qu'une étincelle trop vite éteinte dans votre longue existence, grand sage.


[10:44:06 26/06/14] Artheon : Des siècles, oui ... *pousse un soupir et baisse les yeux* Ne dites pas ça *se tourne doucement vers lui* Et vous ? Que vous est-il arrivé depuis le temps ?


[10:47:44 26/06/14] Leith : *réfléchit un moment puis sourit* Je crois que l'événement le plus important, c'est que je suis devenu un mari fidèle. Moi, vous imaginez ? C'est un peu comme si un jeune lycan blond d'une beauté folle devenait dragon. *grimace comique*


[10:51:10 26/06/14] Artheon : Un mari fidèle ? *étend son cou pour venir poser son museau contre le torse du jeune homme* Que vous est-il arrivé ?


[10:56:10 26/06/14] Leith : *écarte théâtralement les bras* L'amour, mon cher ! L'amour. Je voyais bien que ça contrariait ma petite fée, mes incartades. Alors je me suis demandé ce que je préférais : la petite fée ou les incartades. *silence* Cela dit, heureusement que vous ne me plaisez pas autant qu'avant sous votre forme reptilienne, sinon ça se serait encore terminé au lit, cette affaire.


[10:58:16 26/06/14] Artheon : *grondement amusé, le dragon penche doucement la tête sur le côté* Voilà sûrement une bonne décision. Si votre petite fée en est satisfaite *se retourne à demi vers la table* Vous ne mangez pas ?


[11:01:46 26/06/14] Leith : Moi ? J'ai mangé ce matin. *se pince le flanc entre deux doigts* Et puis je dois surveiller ma ligne. *On se demande un peu pourquoi, vu que le barde n'a pas un poil de graisse et qu'il reste joliment sculpté.*


[11:03:51 26/06/14] Artheon : *l'observe attentivement de haut en bas avant de dévoiler tous ses crocs en un sourire reptilien* Je ne crois pas que vous en ayez besoin, moi.


[11:07:37 26/06/14] Leith : Ah, l'effort ne se voit pas ! C'est très bien. *clin d'oeil* C'est que je suis bien plus âgé que ma femme, moi, très cher. Alors si en plus des rides j'attrape un ventre à bière... *soupir dramatique. Notons qu'il n'a pas de rides non plus. Ou alors de minuscules au coin des yeux quand il sourit.*


[11:10:50 26/06/14] Artheon : *de nouveau, il tend le cou pour regarder de plus près le barde et sourit* Non, je ne vois rien. Vous avez encore du temps devant vous.


[11:21:34 26/06/14] Leith : *sourire tendre au dragon* Pas autant que vous, mais je m'en contenterai. Au fait ! Est-ce que vous revenez vivre ici, ou n'est-ce qu'une visite, comme ça, en passant, depuis vos lointaines contrées ?


[11:24:08 26/06/14] Artheon : Je suis déjà venue une fois voir votre tendre épouse mais vous n'étiez pas là *sourit de toutes ses dents* Je suis déjà installé ici, dans la colline qui surplombe la forêt, à l'est.


[11:29:54 26/06/14] Leith : Ah, voilà une bonne nouvelle ! On vous verra plus souvent. Et vous allez pouvoir nous aider à manger cette vache. *clin d'oeil*


[11:31:11 26/06/14] Artheon : Oui ... Je devrais commencer d'ailleurs. *se retourne vers la table et le quartier de viande* Merci encore.


[11:36:39 26/06/14] Leith : Un plaisir. *pose le menton dans sa main et regarde manger son ami, un sourire béat aux lèvres.*


[11:39:19 26/06/14] Artheon : *retiens la viande d'une patte et commence à arracher des gros morceaux de viande pour les manger, relevant de temps en temps les yeux vers le barde*

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Juin 2014 le Jeu 26 Juin 2014 - 13:25

[13:30:46 26/06/14] Artheon : *revenant d'un long survol de la forêt, le dragon descend vers sa grotte favorite et salut les deux echidnes installées près de l'entrée avant de venir se reposer contre l'or qu'il garde, vérifiant d'un rapide coup d'oeil que rien n'a disparu*


[13:42:15 26/06/14] Garth : * Peu après, on entre dans la salle du coffre. Deux chevaliers ouvrent les portes pour laisser passer le Maitre qui s'avance vers le dragon. Garth est vétue de son habituel pourpoint brun et de ses vétements sombres et delavés. Le second de la reine à un instant de pensée en regardant le trésor, puis le relève son regard d'acier vers le dragon, voix haute, plaisantant * ... Arthéon, la richesse du royaume est bien gardé ! Nous ne risquons pas la faillite avec un soutien de cette taille. Je n'ai pas encore le temps de voir ca par moi-même... Un dragon pour garder Son trésor, c'est plutôt steréotypé vous ne trouvez pas ?


[13:47:15 26/06/14] Artheon : *se redresse lentement et s'avance un peu vers le maître d'arme, son ton est calme mais pas particulièrement plaisantant* Oui. Je suppose, Garth. Les vieilles habitudes, peut-être ?


[13:55:40 26/06/14] Garth : Oui, peut-être. C'est tout à fait dans l'esprit breton. * Marche dans la salle, posant ses mains sur le pommeau de son épée. * Pendant l'absence de la Reine, certaines vont changer. Je souhaite que sa Majesté retrouve son royaume dans l'état dans lequel elle l'avait quittée. Malheureusement, des rapports nous indiquent qu'au Nord, des coalitions obscures menant des bandes de gobelins et de trolls organisées planifient déja de faire tomber les murs de la citadelle. Cela n'arrivera pas, pas sous mon intendance. Vous aurez aussi votre rôle à jouer, nous savons qu'avoir un dragon dans nos rangs assure une présence morale pour les défenseurs, ainsi que de la fraiyeur envers nos assaillants. Je sais que vous n'êtes pas adulte, mais il vous suffirait de rugir dans le ciel et passer comme une ombre dans les nuages pour faire douter nos ennemis, j'en suis persuadé. Qu'en dites-vous ?
[13:55:50 26/06/14] Garth : certaines choses *


[13:59:05 26/06/14] Artheon : *suit le maître d'arme du regard sans bouger plus avant, il réfléchit pendant un moment* Je n'ai rien contre. Je pourrais faire plus que de simplement passer, vous le savez ?


[14:05:50 26/06/14] Garth : * Il croise les bras et hoche de la tête * La magie de la reine ne sera plus là. Si vous pouviez faire votre maximum, je vous en serais gré.


[14:08:23 26/06/14] Artheon : *acquiesce lentement avec un vague sourire* Je ferais tout ce que je peux, prévenez-moi simplement quand vous aurez besoin d'une intervention


[14:33:20 26/06/14] Garth : * Il hoche de la tête à son tour * Je suis content de l'apprendre, la reine le sera également. Votre rang militaire et votre nom de code pour mes plans de défense sera... * Il réfléchi, souriant * ... Gardien. Ca vous plait ? Je trouvais gros-lézard un peu reducteur et raciste. * Tapote les écailles de la bête *


[14:35:05 26/06/14] Artheon : *la bête en question étrécit ses yeux d'or pour les tourner vers Garth* Cela aurait surtout été un peu évident, comme nom de code. Gardien m'ira très bien. *la voix est toujours calme, limite froide en vérité*


[14:39:13 26/06/14] Garth : * Le picte fronce les sourcils * ... Echauffez-vous la machoire et les ailes, Gardien. La tempète arrive bientôt, on fera tout pour limiter les dégats. * incline la tête et se dirige vers la sortie *


[14:43:33 26/06/14] Artheon : *en réponse, le dragon étend justement légèrement ses ailes* C'est ce que je ferai, Maiître d'arme. Nous verrons comment le pays la supportera. *commence à se retourner vers Son trésor*

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Juin 2014 le Sam 28 Juin 2014 - 7:39

[22:24:51 27/06/14] Capitaine Noun : *Une heure après sa rencontre avec une certaine générale, le capitaine corsaire se rend à l'étage des chambres avec un petit sac à la main. Un sourire perpétuel au visage, le pirate au visage androgyne salue les échidnées qu'il rencontre et se fait annoncer, avant d'entrer dans la chambre de Melior.*


[22:28:06 27/06/14] @ Melior : *alanguie dans un sofa, en tenue encore plus translucide qu'une heure auparavant, Melior congédie ses servantes et adresse un lent sourire au capitaine.* Entrez, mon cher, entrez, et mettez-vous à l'aise. *Elle tapote le sofa juste à côté d'elle.*


[22:29:49 27/06/14] Capitaine Noun : Vous me faites trop d'honneur Madame. *Il suit du regard les servantes qui s'en vont puis s'en revient à Melior qu'il ne manque pas de détailler sans discrétion.* Je vous ai apporté quelques émeraudes. *Il s'installe sur le sofa et se tourne au plus près de l'échidnée.*


[22:33:40 27/06/14] @ Melior : Voyons cela. *se redresse légèrement pour regarder, ce qui, par un malencontreux hasard, amène ses cheveux à caresser la joue du pirate.*


[22:36:34 27/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate ne s'en formalise pas et se redresse à son tour au contraire, il ouvre le petit sac et étale devant lui un diadème d'or serti d'une émeraude de belle taille, puis deux bracelets d'argents, provenant de deux cultures différentes au vu des parures, tous deux sertis de pierre plus modeste.* Il semble que les émeraudes soient rares ces temps-ci, Madame. C'est tout ce que j'ai amené, en plus de moi.


[22:52:44 27/06/14] @ Melior : *examine les bijoux en les levant à la lumière, puis glisse un coup d’œil amusé au capitaine.* C'est déjà beaucoup. Je vous les achète tous, vous me direz votre prix plus tard. Voulez-vous du vin ?


[22:53:56 27/06/14] Capitaine Noun : *Noun écarquille l'oeil et en profite pour en jeter un nouveau coup, de l'oeil, à Melior.* Oh, bien sûr. Avec plaisir, générale.


[23:12:08 27/06/14] @ Melior : *se penche par-dessus Noun pour attraper la bouteille et un verre, occasion de contacts tout à fait fortuits. Sourire taquin.* Pardon ! *sert son invité, mais pas elle-même.*


[23:14:52 27/06/14] Capitaine Noun : Oh ce n'est rien. *Le pirate avait déjà passé un bras autour de la générale pour favoriser le contact mais il la laisse reprendre sa place, sans bouger son bras.* Vous ne buvez pas ? *Lui ne se gêne pas pour prendre une gorgée de vin.*


[23:34:04 27/06/14] @ Melior : *tâche de prendre un ton d'excuse :* Je ne bois pas... de vin. *sourire innocent, s'appuie contre l'épaule du pirate.* Vous adorez raconter comment vous avez perdu votre oeil, ou bien c'est très indiscret ?


[23:38:16 27/06/14] Capitaine Noun : *Le pirate sourit de toutes ses dents et prends le temps de boire une nouvelle gorgée puis repose sa coupe et prends un ton très sérieux, gonflant sa voix.* C'était par une nuit noire, la lune était pleine et les étoiles... *Sa voix redevient vite normal et il rit avant de reprendre plus simplement.* J'ai eu la mauvaise idée d'attaquer un bateau esclavagiste alors que je n'étais pas assez expérimenté, j'y ai récolté une leçon et un souvenir.


[23:40:35 27/06/14] @ Melior : Un bateau esclavagiste, tiens donc. Vous êtes un redresseur de torts ? *tout à fait comme si elle n'avait pas d'esclaves chez elle, en Lydie, l'ex-reine ouvre de grands yeux admiratifs.*


[23:42:05 27/06/14] Capitaine Noun : *Le corsaire pouffe de rire et rapproche un peu l'échidnée de lui.* Presque, je dirais. Je suis un ancien esclave, je suis du genre... sensible.


[23:43:14 27/06/14] @ Melior : *frotte son nez contre celui du capitaine puis lui colle un petit baiser sur les lèvres.* Comme ça tombe bien, j'adore les grands sensibles.


[23:45:30 27/06/14] Capitaine Noun : *Noun tourne la tête pour prendre un autre baiser à l'ex-reine.* Quelle chance. *Une lueur d'hésitation bat dans ses yeux et son sourire se fait un peu gêné.* Mais... j'ai peur de vous faire une mauvaise surprise, Madame.


[23:58:10 27/06/14] @ Melior : *hausse les sourcils tout en laissant se balader ses mains.* Vraiment ? Ooh. Vous n'avez donc pas perdu que votre oeil en attaquant ces esclavagistes ?


[23:59:50 27/06/14] Capitaine Noun : *Ledit oeil s'écarquille de nouveau puis le pirate éclate de rire.* Non ! Non, non ce n'est pas ça. *Noun semble trop amusé pour s'inquiéter encore.* Voulez-vous que je vous montre ou vous préférez déballer vous-même ?


[00:05:42 28/06/14] @ Melior : *fait semblant d'hésiter puis sourit :* J'adore déballer mes cadeaux moi-même. *en serpente civilisée, elle commence par la chemise. Observe sans rien dire le corset et ce qu'il y a dessous. Puis, un rire léger.* Ca alors. Vous êtes très douée. Jusqu'à cacher votre odeur sous celle d'une lycane. C'était fait exprès, ça ? *passe un index rêveur le long du décolleté.* Mais ça n'a rien d'une mauvaise surprise. Ce que je vois est très joli.


[00:10:04 28/06/14] Capitaine Noun : *La corsaire a un soupir de soulagement, mêlé au frisson provoqué par les doigts de Melior.* Oh, eh bien si cela vous plaît aussi. *Elle sourit de toutes ses dents.* Ce n'est pas voulu. Mais Siobhan a tendance à me laisser pas mal de marque, alors ça ne m'étonne pas. *En effet, ce que Melior peut voir de ses seins est couvert de trace de griffure et de morsure, comme le cou dévoilé de l'égyptienne. Sur son épaule droite, une autre morsure, beaucoup plus vilaine, est presque cicatrisé.* C'est une bonne surprise pour moi... *Son oeil détaille encore Melior, et sa main sur le même chemin sur le dos de l'échidnée.*


[00:20:13 28/06/14] @ Melior : *est tirée de sa béatitude par la vilaine morsure de l'épaule, et fronce les sourcils.* Ts -ts. Celle-là, ce n'est pas Siobhan qui vous l'a faite, quand même ? Je sais qu'elle peut être assez sauvage, mais à ce point-là...


[00:23:17 28/06/14] Capitaine Noun : *La question interrompt le mouvement de la main de Noun juste au-dessus des reins de l'échidnée.* Si... *La pirate sourit.* Elle n'était pas dans son état normal, ça va mieux depuis. *Elle penche un peu la tête.* Dites-moi. Si je n'avais pas son odeur sur moi, vous auriez été capable de savoir sans que je me déshabille, c'est ça ?


[00:26:27 28/06/14] @ Melior : *sourit* Oui, sans grande peine. Mon odorat n'est pas aussi développé que celui des lycans, mais je me débrouille. *se colle un peu plus à la pirate en cherchant l'ouverture du corset.* Vous savez ce que je suis, au moins ?


[00:29:52 28/06/14] Capitaine Noun : Bien sûr, vous êtes plutôt célèbre. *La corsaire se glisse contre l'ex-reine sans complexe, cherchant elle aussi à retirer ce si transparent vêtement.* Je suis curieuse : est-ce que toutes vos soldates savent aussi pour mon secret du coup ? Et surtout... *Elle se redresse à la recherche des lèvres de Melior pour un nouveau baiser, puis murmure.* Dois-je m'attendre à autant de bleu qu'avec une lycane ?


[00:45:07 28/06/14] @ Melior : *se soulève légèrement pour aider au déshabillage.* Toutes mes soldates ? *semble interloquée* Nooon. Nous ne sommes pas télépathes. Bon, évidemment, si vous passez tout près de l'une d'elles sans fleurer la lycane, elle pourrait se douter de quelque chose, mais... il est probable qu'elle n'en aura rien à faire. *sourit tout en délaçant le corset.* Je suis absolument désolée, ma chère, mais je ne pratique guère la violence au lit. Pas trop déçue ?


[00:47:58 28/06/14] Capitaine Noun : Du moment qu'elles gardent le silence, cela me suffit. *Elle interrompt son déshabillage pour prendre une grande inspiration une fois son corset desserré, puis reprend et fait glisser le vêtement transparent sur les épaules de l'échidnée, ses mains suivent le même chemin.* Pas du tout, Majesté.


[01:00:13 28/06/14] @ Melior : Cependant, je dois avouer que j'aime bien... conduire les opérations. *sourire plein de dents suivi d'un baiser.*


[01:04:36 28/06/14] Capitaine Noun : Ah, intéressant... *Elle lui rend le baiser et le poursuit de mordillements, ses mains glissent sur la peau d'ivoire en la débarrassant du tissu.* Dois-je vous laisser faire ? *Elle remonte en griffonnant vers la poitrine semi-divine.* Ou me défendre un peu ?


[01:05:18 28/06/14] @ Melior : *petit rire* Défendez-vous un peu, pour voir ? Je suis ouverte à toutes les expériences.
[01:05:47 28/06/14] @ Melior : *et c'est là que la caméra se braque pudiquement sur la fenêtre, non ? ^^*


_________________________________________________


"Vita Scientia Est"
Constantin ~ Just so curious

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Juin 2014 le Sam 28 Juin 2014 - 15:57

[10:52:18 28/06/14] Mad' : *comme à son habitude, la jeune servante revient des cuisines de bon matin avec un plateau chargé de pâtisserie, ouvrant la porte de la chambre de Melior du pied pour entrer doucement* Bonjour Madame ! *sa voix baisse quand elle aperçoit la deuxième forme sous les draps* Monsieur. *avance à petits pas pour déposer le plateau sur la commode la plus proche de Melior* Je vous laisse ça Madame, et je vous laisse *se recule à petits pas, lentement vers la porte*

[10:55:49 28/06/14] @ Melior : *émerge de sous les couvertures, repousse en arrière ses lourdes mèches noires et sourit à Mad.* Bonjour, trésor. *soulève la couverture pour identifier le deuxième dormeur :* C'est bien "monsieur". Dites, jeune homme... J'ai oublié votre nom, désolée. Vous n'êtes pas censé vous présenter à votre supérieur aux aurores ? *L'amant d'un soir bondit hors du lit, saute dans sa tunique et part en courant, en marmonnant des adieux stressés. Il arbore la musculature et les cicatrices d'un guerrier ; dix-neuf ans à tout casser.*

[10:59:29 28/06/14] Mad' : *s'écarte prudemment pour le laisser passer, avec un sourire poli* Au revoir Jon, bonne journée. *le suit du regard un moment* C'est le petit cousin d'une amie de mon oncle, Madame Agathe. *ne recule plus vers la porte* Quelle robe dois-je préparer, Madame ?

[11:00:34 28/06/14] @ Melior : *se redresse assise, peu soucieuse de sa nudité, et tapote le lit près d'elle.* Venez là et discutons un peu, avant, voulez-vous ?

[11:01:23 28/06/14] Mad' : *se glisse rapidement sur le lit, sans froisser sa belle robe verte, une nouvelle plus adaptée à l'été* Bien sûr Madame.

[11:02:52 28/06/14] @ Melior : Jon... C'est facile à retenir, pourtant ! *soupir dramatique.* Enfin, je crois qu'il restera dans la catégorie des amants dont je ne retiens jamais le nom. *farfouille sous les oreillers et en tire un jeu de cordelettes de soie rouge. Sourire carnassier/candide.* Vous, c'est Mad', non ?

[11:04:38 28/06/14] Mad' : Oh ... *rosit immédiatement et cache la tête dans son cou* Voui, Madame mais ... vous m'appelez comme vous voulez.

[11:12:34 28/06/14] @ Melior : *se penche, attrape doucement le menton de sa suivante et lui relève la tête.* J'espère que votre nuit ne vous a pas trop assouvie. Sauf tout le respect dû à... Jon, la mienne m'a laissée sur ma faim.

[11:16:23 28/06/14] Mad' : *rougit encore plus et se mord la lèvre inférieure* Oh non Madame, je dormais avec ... *s'interrompt, puis plus bas :* Si vous avez besoin, alors ... *se glisse tout contre la serpente*

[11:19:41 28/06/14] @ Melior : *divers gloussements et soupirs plus tard :* Avec quiiii ?

[11:21:11 28/06/14] Mad' : *baisse un peu la tête* Avec Briséis, elle dort toujours puisqu'elle n'est pas de garde aujourd'hui.

[11:22:01 28/06/14] @ Melior : Oh, ma pauvre. Mes serpentes ne doivent pas être très torrides, en ce moment. Donnez-moi ces jolis poignets, que je les entrave un peu.

[11:23:25 28/06/14] Mad' : *rougit intensément et lui tend docilement les mains déjà collées l'une à l'autre* Non mais elles se repose, je suppose

[11:33:40 28/06/14] @ Melior : *entrave les poignets tendus puis lie la corde à une ferrure de la tête de lit.* Elles... incubent. La grande fête du printemps est terminée, pour les hommes et les lesbiennes de Hengstone. *curieuse* Ils ne sont pas trop tristes ?

[11:36:00 28/06/14] Mad' : *lève docilement les bras pour suivre le mouvement de Melior et se laisse glisser sur le lit* Les hommes ? Euh ... je ne crois pas. Vous êtes là depuis quelques années, ils ont peut-être ... pris le rythme ?

[11:40:04 28/06/14] @ Melior : *sourire mitigé* Mais ce serait presque vexant. Cela dit, je préfère. Les hommes amoureux de mes serpentes créent des problèmes. Vous n'étiez pas là, il y a cinq ans ? Trois suicides, une tentative de meurtre, cinq procès pour adultère... *soupir nostalgique*

[11:40:52 28/06/14] @ Melior : *Pendant ce temps, glisse en bas du lit pour entraver les chevilles de la jolie rousse.*

[11:41:38 28/06/14] Mad' : Non, je n'étais pas là, je suis arrivée l'année dernière *écarquille les yeux mais ne réagit qu'en suivant du regard la serpente* Je ... Madame, si la grande fête est finie, pourquoi vous ... enfin vous ... Continuez ?

[11:46:54 28/06/14] @ Melior : Moi ? Oh, j'ai demandé à ma sœur de me fournir de cette potion si pratique... Celle qui nous donne les désirs d'une femme ordinaire tout au long de l'année. *ayant terminé son ligotage, elle se penche avec gourmandise sur le corps étendu.*

[11:49:51 28/06/14] Mad' : *frissonne et hésite un moment avant de reprendre son souffle* Oh ... C'est très pratique, Madame.

[11:51:27 28/06/14] @ Melior : N'est-ce pas ? *pique des baisers à divers endroits.* Je ne suis pas encore très au point sur le dosage, il est très possible que j'en aie trop pris. *sourire plein de dents.* Dites... Vous m'accompagnerez à Byzance ?

[11:53:23 28/06/14] Mad' : C'est très dommage ... *frémit et soupir à chaque baiser, son corps se couvrant de chair de poule, relève tout de même le nez à la question, rougissante* Si vous le voulez ... ce sera un plaisir.

[11:54:56 28/06/14] @ Melior : *un vrai sourire tout heureux* Oh ! Je ne saurais plus me passer de vous, belle enfant. Cap sur Byzance, alors ! Mais vous reverrez vos pommiers, ma belle, je compte revenir. Après tout, la coupe d'Hygie n'a toujours pas été retrouvée. *quant à ce qu'elle fait en parlant : censuré*

[11:58:36 28/06/14] Mad' : Magnifique ... *la suite est inintelligible et noyée dans une série de soupir et de gémissements, alors qu'elle essaye de demander la date du départ*

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Juin 2014 le Sam 28 Juin 2014 - 15:58

[15:59:09 28/06/14] @ William : *le lendemain de la visite de Caelin, l'ancien soldat s'est réveillé aux aurores mais a attendu d'avoir fini de préparer le petit déjeûner, très frugale, avant de venir frapper doucement à la porte*

[16:03:07 28/06/14] Garth : * On ne réponds pas de suite, mais il s'entends que Caelin à fait un bond du lit et marche en faisant craquer le plancher. Bruits de vétements, de couvertures, puis on ouvre la porte lentement. La jeune femme, ses longs cheveux tombant sur sa poitrine, à les yeux bien ouvert et cherche un instant sa raison d"être ici. Il fixe William, puis eclaircit son visage * .. Oooh, c'est vrai. J'ai dormi chez toi. William, c'est ca ? * ouvre la porte en grand *

[16:07:21 28/06/14] @ William : *ne bouge pas, son regard suivant un instant la descente des cheveux puis revenant aux yeux de la jeune femme* Oui, c'est ça. *commence à se tourner pour la laisser passer* Le petit déjeûner est servi.

[16:12:07 28/06/14] Garth : ... Oh, charmant. Merci. * passe devant en acquièscant et vient s'assoir à la table. Elle regarde un instant par la fenêtre * ... On dors bien chez toi. Je navais pas remarqué qu'il était si tard. Tu n'a pas eu trop de mal, sur le fauteuil ? * sourire géné *

[16:14:36 28/06/14] @ William : Non, ça va. J'ai l'habitude de dormir assis, et dans des conditions bien pire. *vient s'asseoir face à elle et commence à se servir, une grosse tranche de pain, agrémenté de charcuterie frâiche, le tout arrosé sagement d'eau* Tu veux que je te ramène au village, ce matin ? Je dois y aller pour vendre quelques trucs.

[16:18:47 28/06/14] Garth : Oui, ce serait un grand service que tu me rendrais. Je ne connais pas la route, je ne me souviens ni du chemin en venant, ni d'ou se trouve le village. * Elle mache son déjeuner un instant, puis ferme les yeux et passe discrétement sa main sur son ventre, grimacant de douleur une fraction de seconde. * ... Je n'ai pas très faim en fait, je vais boire de l'eau, surtout.

[16:20:03 28/06/14] @ William : *fronce les sourcils et se redresse au-dessus de la table* C'est ta blessure ?

[16:21:54 28/06/14] Garth : Moui. Je ne vais pas nous couper l'appetit en te la montrant, elle est la plus vilaine, celle sur mon ventre. * déglutit ce qu'elle mâche et se sert de l'eau, tente un sourire courageux. * Je devrais être reconnaissante d'être en vie, je ne dois pas me plaindre.

[16:24:55 28/06/14] @ William : Il ne faut pas que ça t'empêche de manger. *tourne les yeux pour réfléchir* Je peux attendre si ça doit se calmer.

[16:27:43 28/06/14] Garth : Non, ca ne se calmera pas. Je dois attendre... Mon oncle m'a fait comprendre que je mettrais plus de deux mois à m'en remettre. * soupir * Je ne suis pas maline, j'ai aggravé mon cas en allant ... En allant crapahuter dans une salle d'entrainement. * repousse son assiette à demi-terminé. *

[16:30:00 28/06/14] @ William : Bon. *se relève et contourne la table* En effet, ce n'était pas malin. *pose une main compatissante sur son épaule puis se détourne pour aller rassembler quelques affaires* Un vieux réflexe peut-être ?

[16:33:35 28/06/14] Garth : * Acquièsce, se levant de sa chaise également * J'étais du genre à m'entrainer à l'aube, à chasser l'après-midi et à me battre dans les tavernes le soir, à ce qu'on m'a fait comprendre. * petit sourire * ... Je ne m'en souviens pas, mais ces choses arrivent à me manquer. Cette energie, en tout cas. Ce... * Elle stoppe un instant, detaillant l'homme * ... Ca ne te manque pas, toi ?

[16:37:49 28/06/14] @ William : *se retourne lentement vers elle* Non. Cette énergie, je la dépense autrement. Je cultive mes légumes le matin, je chasse l'après-midi. Je ne peux plus me battre ... pas correctement en tout cas *petit sourire* J'étais bon pourtant.

[16:40:56 28/06/14] Garth : * Sur un ton et un sourire égal * Je suis sûr que tu le pourrait encore. Tu pourrais te battre autrement. Tu sais, mon oncle est alchimiste... Il... Il pourrait peut-être quelque chose pour toi, invente plein de choses miraculeuses. Laisse-moi te rendre un service, comme tu as été gentil avec moi. * sourire d'espoir *

[16:43:50 28/06/14] @ William : *la considère un moment de son regard vert avant de lâcher simplement* Non, j'ai déjà vu assez de docteur. Ca va aller, pas besoin. *jette un sac de légume sur son épaule* Tu es prête à partir ?

[16:50:22 28/06/14] Garth : * Baisse les yeux, reprimant un air un peu refroidi, ton neutre * ... Oui, je suis prête à partir. J'ai pas d'affaire de tout facon. Je te suis, le chasseur.

[16:53:06 28/06/14] @ William : Alors on est parti. *ouvre la porte et fait quelques pas, avant de reprendre d'une voix calme* C'est pas contre ton oncle hein ? J'ai juste pas envie de me faire dire une fois de plus que ça ne sert à rien.

[16:57:52 28/06/14] Garth : * Hochant de la tête * Je comprends. Mais il ne faut pas le sous-estimer, il m'a sauvé dans les morts, alors que je n'avais aucune chance. Et puis il fait des miracles au chateau, mon oncle. * Avance dans le chemin, l'attendant un instant *

[16:58:13 28/06/14] Garth : il m'a ramené du monde des morts *

[16:59:36 28/06/14] @ William : *boitille à sa suite sur le chemin et lui indique la suite de la route* Peut-être qu'un jour ... Tu vis au château ?

[17:02:04 28/06/14] Garth : * Inspire * Je ne voulais pas avoir ton mépris, ou des a-priori avant que tu ne m'hébèrge. Oui, je vis au chateau, mon oncle est l'alchimiste personnel de la Reine. * Moue d'appréhension *

[17:04:15 28/06/14] @ William : *hausse les épaules* Je vois, il doit être plutôt doué alors *ne fait aucune remarque à la jeune fille sur sa provenance*

[17:19:12 28/06/14] Garth : * Arrivant à l'entrée du village, elle se retourne vers lui * Il l'est, je te conjure d'au moins réfléchir à ma proposition. Nous sommes amis, hein ?

[17:21:02 28/06/14] @ William : *hausse un sourcil, un peu surpris, mais il s'arrête en même temps qu'elle pour acquiescer lentement* Je vais y réfléchir.

[17:28:41 28/06/14] Garth : * Soulagée * Merci. * Au pied du chateau, des gardes renfrognés s'approchent comme pour venir chercher Caelin. Cette dernière, d'un ton hâtif * C'est ici que nos chemins se séparent. Je reviendrais te revoir, j'éspère !

[17:30:54 28/06/14] @ William : *avise les gardes d'un regard froid et se contente de reculer un peu* Si tu veux. Bonne journée, Caelin. Et bonne chance. *se retourne pour revenir au village*

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum