Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Février 2013

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Février 2013 le Mer 6 Fév 2013 - 12:25

[15:51:05 04/02/13] Guilan : *le
jeune demi dieu apparait devant la porte d'adélice et frappe a la porte
avec un sourire, sa chemise portant encore des traces d'une soirée
fortement arrosée la nuit précédente et sa coupe de cheveux indique
clairement qu'il viens de se lever, probablement après avoir dormi dans
de la paille*

[15:54:43 04/02/13] Adélice : *
Après un petit temps d'attente, Adélice ouvre la porte. Un petit
sourire timide se dessine sur son visage quand elle aperçois le jeune
homme* Oh...salut Guilan. Ça va ? *rapide coup d'oeil vers l’intérieur
de la maison*

[15:55:58 04/02/13] Guilan : *grand sourire* ...oui ! oui ça va et vous ?
[15:58:14 04/02/13] Adélice : *l'attrape
par la main et l’entraîne à l’intérieur* Yangani est pas là
donc...vous...tombez bien. Elle pense toujours que je vous parle plus.

[15:58:57 04/02/13] Guilan : *se laisse entrainer, un peu surpris* ...ah...ah bon ? ... z'avez peur qu'elle se fâche ?
[16:00:40 04/02/13] Adélice : Oui.
Je lui parle pas alors elle se doute de quelque chose mais je veux rien
lui dire. Et puis elle peux pas me faire de mal, tant mieux. *hausse
les épaules* Je...suis contente de vous voir. *rougit*

[16:01:38 04/02/13] Guilan : ...moi aussi. *la regarde* ....vous allez faire quoi alors ? juste plus lui parler ?
[16:02:34 04/02/13] Adélice : Je sais pas trop, je vais réfléchir. Je réfléchie beaucoup en ce moment...*hausse les épaules*
[16:09:04 04/02/13] Guilan : ...ah...*approche
un peu* ...si vous avez b'soin d'aide je suis là. Parce que quand on
réfléchit trop tout seul des fois on est un peu perdu...

[16:12:11 04/02/13] Adélice : Mais
je suis perdue...*léger sourire* Mais moins qu'avant, alors ça va un
peu mieux. Vous inquiétez pas pour moi. *léger sourire*

[16:14:59 04/02/13] Guilan : ...d'...d'accord
*lui sourit* ...je sais que vous êtes forte, alors je m'inquiète pas
trop. Mais si ça va pas vous me dites. *disparait et réapparait*
...j'apparait ! *rit*

[16:16:31 04/02/13] Adélice : *lui sourit* En effet, c'est pratique. J'ai de la chance. Merci beaucoup.
[16:18:55 04/02/13] Guilan : *rit* de rien... vous êtes mon amie. *joli sourire*
[16:20:51 04/02/13] Adélice : Je sais. Vous êtes mon ami aussi...malgré le fait que j'ai souvent dit le contraire ces derniers temps...*léger rire*
[16:21:31 04/02/13] Guilan : ...c'est de ma faute, vous vous souv'niez pas. *baisse la tête, rire un peu géné*
[16:23:02 04/02/13] Adélice : Oh oui, ça c'est sur que c'était de votre faute. *s'approche de lui et lui prends la main* Mais c'est réglé maintenant.
[16:24:02 04/02/13] Guilan : *redresse la tête, sourire* ...oui, et je suis content que... vous m'en vouliez pas.
[16:25:31 04/02/13] Adélice : Oh
j'aimerai bien vous en vouloir un peu plus mais...*hausse les épaules*
je vous aime trop. Alors j'y arrive pas...*hausse les épaules avec un
sourire*

[16:26:16 04/02/13] Guilan : *rit un peu* ...je vous aime aussi. beaucoup beaucoup. *l'embrasse*
[16:30:14 04/02/13] Adélice : *lui
rends son baiser* C'est pour vous que je voulais pas mourir. Et ça faut
me promettre de jamais l'oublier...*se blottit contre lui*

[16:35:23 04/02/13] Guilan : *la serre contre lui* ...D'accord... promis.
***

[22:09:37 04/02/13] Perséphone : *après
avoir quitté la taverne, la jeune femme marche à pas tranquille vers
chez elle, vérifiant de temps en temps que le barde androgyne la suit
bien, elle ouvre la porte sans frapper* J'suis rentrée ma douce ! Et
j'ai un invité !
[22:12:13 04/02/13] Jehanne : *Suit Perséphone machinalement, l'alcool l'ayant un peu endormie, regarde autour d'elle, curieuse et silencieuse*[22:13:04 04/02/13] Cassandre : *bruits
de draps, Cassandre apparait, vêtue de ses robes de nuit* Heu... Oui,
d'accord. Bonsoir... *elle baille discrètement* Il faut préparer le
grenier ?

[22:15:01 04/02/13] Perséphone : Je m'en occupe, si ça ne vous dérange pas, bien sûr. ? C'est encore un musicien *grand sourire, elle invite Jehan à rentrer*
[22:17:31 04/02/13] Jehanne : *Passe
la porte, et s'avance vers Cassandre, inclinant la tête. Nullement
dérangé par sa tenue, ne semble pas réagir* Bonsoir ma dame, je vous
remercie de m'accueillir pour la nuit.

[22:19:56 04/02/13] Cassandre : C'est
naturel. Entre musiciens, il faut se serrer les coudes. ... Vous vous
appelez ? *n'a pas eu l'air de percuter qu'elle est demi-nue devant un
homme*

[22:22:04 04/02/13] Perséphone : *observe un instant Jehan, le laissant répondre, son regard s'égarant ensuite longuement sur Cassandre*
[22:22:50 04/02/13] Jehanne : *Relève
la tête avec un large sourire* Votre amie m'a dit que vous faisiez de
la musique également. Cela sera un plaisir de partager avec vous. *D'une
politesse extrême, son regard s'allumant à l'évocation de la musique et
non à cause de la tenue de Cassandre* Jehan.

[22:28:09 04/02/13] Cassandre : *
sourit un peu plus* Eh bien je suis toujours prête à parler musique.
Nous sommes fort peu de bardes dans les environs, et... *vire soudain au
carmin* Oh. Je... Une toute petite seconde. *disparait dans la partie
nuit, et revient porteuse d'une pelisse et l'air mortifiée* Je n'avais
pas compris. Excusez mon inconvenance.

[22:29:54 04/02/13] Jehanne : Je...
Je... *réalise que sa réaction aurait pu être mal interprétée, se met à
rougir violemment* Je ne... Je ne voulais pas.... Mais... *La regarde
de haut en bas et marmonne, les yeux bas* Je ne voulais pas vous mettre
mal à l'aise, je ne vous regardais pas, excusez moi.

[22:33:02 04/02/13] Perséphone : *léger
rire, très amusée, s'incline exagérement devant Cassandre* Pardonnez
moi, ma mie, j'aurais dû vous prévenir. *le ton est irrésistiblement
moqueur* Je vous montre vos quartiers, Jehan ? Maintenant que ceci est
réglé

[22:36:04 04/02/13] Cassandre : ...
*plus perplexe que peinée, se tourne vers le barde* La faute est...
mienne. JE suis aveugle, et n'ai pas réalisé exactement où vous vous
trouviez, ni que vous pouviez me voir. Mais je ferai attention. N'ayez
crainte. Bonne nuit.

[22:39:39 04/02/13] Jehanne : Bien... *Les regarde successivement un peu intriguée mais se tait. À Perséphone* Je vous suis.
[22:40:41 04/02/13] Perséphone : *réinstalle
rapidement la petite échelle qui mène jusqu'au grenier, et y grimpe
avec agilité, on l'entend farfouiller quelques trucs, le temps que Jehan
arrive et une literie fort convenable est installée au sol*

[22:43:13 04/02/13] Cassandre : *est retournée au lit, y est pour l'instant assise. Moloch, assis à côté du lit, a la tête sur ses genoux*
[22:43:33 04/02/13] Jehanne : *Monte
avec peine à l'échelle, pas très à l'aise. Sourit à Perséphone,
bienveillante, enlevant machinalement sa capuche qui dévoile son visage*
Je vous remercie encore infiniement de votre accueil.

[22:44:25 04/02/13] Perséphone : Pas
de soucis, remerciez surtout Cassandre, c'est principalement chez elle
*déplace quelques biblots* Bon ... C'est convenable non ?

[22:47:33 04/02/13] Cassandre : Dis, Mo. J'ai pas rêvé, c'était.... bizarre, non ?
[22:47:43 04/02/13] Jehanne : C'est
parfait. *Pose son sac sur le lit et enlève sa cape qu'elle pose
également dessus, laissant apparaître sa silhouette qui laisse davantage
planer l'ambiguité* Vous avez de la chance d'avoir une si bonne amie
chez qui loger. *Sourire innocent*

[22:51:28 04/02/13] Perséphone : Oui, sans aucun doute *l'inspecte du regard un moment puis:* Bon, j'vous laisse dormir du coup ?
[22:53:32 04/02/13] Cassandre : *le
chien se désintéresse des questions existencielles humaines, et la
jeune femme se couche en chien de fusil, tendant l'oreille*

[22:53:40 04/02/13] Jehanne : Oui. *S'assoit sur le lit, baillant, visiblement fatiguée* Je vous remercie encore. Passez une bonne nuit, ma dame.
[22:56:40 04/02/13] Perséphone : Vous
aussi. *saute à bas de l'échelle, refermant tout de même la trappe en
passant, elle court rejoindre la jeune grecque dans son lit*

[22:57:13 04/02/13] Cassandre : ... *avec précautions* Bonne soirée ?
[22:57:35 04/02/13] Jehanne : *S'enroule dans son grand manteau, recroquevillée sur le lit et ne tarde pas à sombrer dans un profond sommeil*
[22:58:33 04/02/13] Perséphone : Sympathique *enserre la jeune femme contre elle* Ca vous dérange pas hein ?
[22:59:32 04/02/13] Cassandre : Du
tout. J'ai été un peu surprise de me retrouver en petite tenue devant
un inconnu, mais je pense qu'il a été plus gêné que moi au final.

[23:00:09 04/02/13] Perséphone : Navrée, vraiment, j'étais trop occupée à regarder *sourire dans la voix* Et je suis sûre qu'il a été plus gêné en effet
[23:02:14 04/02/13] Cassandre : ...
*la situation semblant retourner à la normale, la jeune femme se
détend* ... Êtes vous d'humeur à batifoler ou bien... êtes vous fatiguée
de... votre soirée ?

[23:02:27 04/02/13] Cassandre : *s'aperçoit qu'elle ne sait rien de ladite soirée, en fait*
[23:02:54 04/02/13] Perséphone : ... Je suis toujours d'humeur à batifoler avec vous, ma douce *grand sourire cette fois, baiser sur la nuque*
[23:05:09 04/02/13] Cassandre : *se retourne sans quitter ses bras* Alors qu'attendons nous, au juste ? *baiser ardent et fondu au noir*

***

[21:18:09 05/02/13] Camille : *Assise
à une table, au fond de la salle du Rat bourré. Elle tiens un verre
mais regarde les autres clients. Etrangement elle est calme à cet
instant*
[21:20:55 05/02/13] Stène : *le
garçon entre dans la taverne, vétu d'une tunique beige simple mais de
qualité, l'air mi-curieux, mi-mal à l'aise (et re mi-curieux derrière ).
Posant son regard vif un peu partout, approchant du comptoir ou il
s'assoit, regardant autour puis le tavernier* ...Bonjour, je voudrais
boire quelque chose, comme du vin, parce que j'aime bien...après ça
dépend du vin, moi j'ai du vin de rome mais ça c'est chez moi, ici je
sais pas. Vous en avez ? vous connaissez Rome ? c'est une superbe ville.

[21:23:36 05/02/13] Camille : *Il
n'a fallut que quelques secondes a la jeune fille pour arriver derrière
le garçon. Léger sourire* Bonjour ! Je vous dérange pas ? Vous allez
bien ? *Le sourire est bienveillant*

[21:26:16 05/02/13] Stène : *se
retourne, cligne, surpris* ...oh, bonjour...c...ca...camille ? je crois
que c'est camille... vous...non vous ne me dérangez pas, c'est un lieu
public je pense pas qu'on puisse parler de déranger du coup. *sourire
timide, hausse les épaules* ...je demandais a ce monsieur s'il avait du
vin romain, mais il semble dubitatif... je me suis peut-être mal
exprimé. ou alors ce genre d'établissement ne sert que de la bière ? je
ne connais pas vraiment... vous me conseilleriez quelque chose vous ?
parce que je vous avouerais que je ne suis pas dans mon élément, ce qui
est plutot rare... *rire nerveux*

[21:28:35 05/02/13] Camille : *léger
sourire* Euh moi je vous conseil la bière. C'est un truc qui reste
toujours fidéle, c'est fiable...le plaisir est à chaque fois retrouvé,
elle nous déçoit rarement. C'est ma meilleure amie vous savez. *hausse
les épaules* Aprés ce n'est qu'un conseil.

[21:33:12 05/02/13] Stène : ...alors
je vais prendre une bière ! je...n'ai jamais...vraiment gouté. Alors
une bière, s'il vous plait *tend de l'or au patron, a peut près dix fois
ce que peux valoir une bière au rat bourré* ...je ne sais pas vraiment
combien ça coute... il y a assez ? les prix fluctuent beaucoup d'un
établissement a l'autre j'imagine, vous devriez penser a afficher les
tarifs,c'est très vendeur et ça rassure le client... enfin moi ça me
rassurerait. Après ça reste une question de point de vue. *se tourne
vers camille* ...vous...vous pensez pas ?

[21:34:35 05/02/13] Camille : Euh
je me suis jamais posé la question en fait. Je sais juste que vous
venez de donner beaucoup trop et que connaissant le patron, il vous
rendra pas la monnaie. *sourire amusé*

[21:37:22 05/02/13] Stène : ...ah...mince.
Je savais pas... il me la rendra pas même si je lui demande poliment ?
parfois la politesse ça débloque beaucoup de chose, moi je m'efforce
d'être poli avec les client et, ils aprécient, je pense *la regarde,
semblant presque intimidé puis se tourne vers le patron qui lui apporte
une bière qu'il regarde, perplexe et prend dans sa main* ...ça...se bois
comme du vin ?

[21:39:16 05/02/13] Camille : *léger
sourire* Ca se boit ...comme ça se boit. Vite et en grande quantité.
Allez y...*sourire rassurant* Et la politesse tout le monde s'en fou
ici, désolé. *hausse les épaules*

[21:41:27 05/02/13] Stène : ...ah
bon...*boit, vite, manquant de s'étouffer et grimace* ...c'est
amer...et...étrange et...ça monte a la tête...*cligne* ...vous...vous en
buvez beaucoup ? je veux dire... une bière c'est pas beaucoup pour
vous, si ?

[21:42:49 05/02/13] Camille : *léger
rire* Ba non pas trop...pour bien profiter du gout, il faudrait en
boire une heure sans s'arrêter. C'est là que ça deviens chouette.
*sourire rêveur*

[21:46:26 05/02/13] Stène : ...ah...bah...alors...*se
tourne vers le patron* ...vous pourriez nous donner de quoi boire
pendant une heure alors je... pour essayer hein... par exemple ...le
tonneau là...*se tourne vers Camille* ...ça suffit pour une heure ça ?
vous me dites si je dis des bétises...*pose a nouveau de l'or sur le
comptoir, regarde Camille une nouvelle fois* ...vous avez l'air de
connaitre beaucoup de chose sur la bière, moi je m'y connais beaucoup en
vins, surtout a cause de mes séjours a rome et de la période ou j'en
vendais beaucoup... peu après la faillite des vignobles du Sud de la
cité, les prix avaient beaucoup augmentés. Vous avez quel âge pour
savoir autant de chose sur la bière ? *semble presque impressioné*

[21:49:12 05/02/13] Camille : J'ai
18 ans, et j'en boit depuis que j'ai trois ans...enfin c'est les
premiers souvenirs que j'en ai en tout les cas. *regard étonné vers le
garçon* Vous voulez vraiment boire pendant une heure ? Vous êtes sur ?
*sourire*

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Février 2013 le Mer 6 Fév 2013 - 13:14

[13:11:40 04/02/13] Siobhan : *Quelque
chose se tend, dans la caverne servant de prison. Il y a encore eu des
morts à déplorer, et les prisonniers restants sont sur les nerfs. Le
groupe des lycans, lui, complote visiblement. Il sosnt eyx aussi tendus,
mais le vivent plutôt mieux... extérieurement. Siobhan s'approche du
groupe des prisonniers humains, ou coexistent soldats, pictes et même
byzantins. Elle s'exprime d'une voix calme* Salut. Je crois que nous
sommes tous d'accord sur le fait que si l'on ne fait rien, on va tous
crever ici. ... Voici ce que je vous propose. Quand ils viennent ouvrir
pour la nourriture, nous les submergeons sous la masse, et quelqu'un
doit ramasser une arme. Cette arme doit être ramenée en arrière pour
nous enlever ces colliers en argent. Ensuite... Vous attendrez d'être
sous le vent pour partir, que ce soit en nous suivant ou en prenant une
autre direction : ça se bat pas trop loin, vous l'avez entendu ?

[13:32:45 04/02/13] Rilath : *le
soldat se redresse et hôche la tête, écoutant sans vraiment montrer
d'enthousiasme* ...ouais. C'est une bonne idée. On fait ça au prochain
repas ?

[13:33:59 04/02/13] @ Scarlett : (Oh la chance, vous avez fait un calin groupé !)
[13:34:17 04/02/13] Siobhan : Oui. Ca laisse une heure ou deux pour se dégourdir les jambes. Ensuite... Que leurs dieux gardent ceux qui en ont.
[13:34:33 04/02/13] Siobhan : (*câlin à Scar en tendant les bras aux autres aussi*)
[13:35:19 04/02/13] Rilath : ( *calin* )
[13:35:43 04/02/13] Jehanne : (*se joint au câlin*)
[13:36:14 04/02/13] @ Scarlett : (Aaaah. Merci !)
[13:36:19 04/02/13] Jehanne : ( https://youtu.be/Xjv57gSE5gQ )
[13:37:31 04/02/13] Jehanne : (Tu peux mettre ça comme musique Riri sur la page d'accueil ... )
[13:37:45 04/02/13] Rilath : ...Bah...
je vais plutot compter sur moi que sur les dieux. *regarde Siobhan*
...Vous pensez pouvoir vaincre le dace si il revient ?

[13:38:13 04/02/13] Rilath : ( nan... Gareth ferait une attaque ^^ )
[13:39:10 04/02/13] Siobhan : Lui
oui. ... Elle.... C'est pourquoi il faut faire ça au plus tôt, profiter
du moment où ces créatures ne sont pas encore éveillées.

[13:41:11 04/02/13] Rilath : ...je
vois. Je suppose qu'une fois dehors c'est chacun pour soit. Essayez de
ne pas mourir. *regard neutre, s'échauffe un peu les bras*

[13:43:13 04/02/13] Siobhan : Pour
votre sécurité. Nous allons lâcher notre Bête et... Cela fait longtemps
que nous la contenons. Cela risque d'être assez moche.

[13:46:11 04/02/13] Rilath : ...*hausse les épaules* ...c'est la guerre. on est pas la pour voir des jolis choses. Vous faites pas de soucis pour moi.
[13:47:12 04/02/13] Siobhan : *la lycane retourne de son côté, et les éclaireurs commencent à s'activer en douceur.*
[13:47:15 04/02/13] Siobhan : ...
[13:47:53 04/02/13] Siobhan : *les heures passent, et les bruits caractéristiques des gardes pourvoyeurs de nourriture se fait entendre*
[13:49:44 04/02/13] Rilath : *le soldat s'adosse a un mur, fixant l'entrée, sans rien dire*
[13:51:50 04/02/13] Siobhan : *Le
deux hommes entrent, pendant que deux autres, armes au poing, se
postent dans l'entrée. Un cinquième est un peu plus loin, épée au clair
lui aussi. ... Sur un signe discret, les éclaireurs se jettent dans le
boyau, a priori pour choper en priorité l'homme le plus éloigné des
prisonniers*

[13:57:32 04/02/13] Rilath : *se décolle soudainement du mur pour venir plaquer sans ménagement les deux porteurs de nourriture*[14:01:01 04/02/13] Siobhan : *les
gardes du milieu ne voient rien venir : soudain, la retraite leur est
coupée (aussi surement que le thorax du garde derrière eux, au bruit, et
devant, les cantiniers sont roués de coups par des soldats furieux. Ils
tirent leurs épées*

[14:03:11 04/02/13] Rilath : *le
soldat empoigne le bras armé d'un cantinier et lui administre un
monumental coup de tête, saisissant l'arme pour frapper l'autre
cantinier a la gorge d'un large mouvement*
[14:06:46 04/02/13] Siobhan : Les
éclaireurs opèrent un massacre assez répugnant sur les gardes du
milieu. Tout particulièrement un qui a reussi à briser son collier et
est donc sous une forme de quadrupède déformé plutôt flippante.

[14:08:32 04/02/13] Rilath : *Rilath
attrape l'épée du second cantiniers tombé et fonce, une épée dans
chaque mains vers la petite fête improvisée a l'entrée de la caverne*


[13:33:23 06/02/13] Siobhan : Un
des éclaireurs parvient à se saisir de l'épée du garde qu'il attaquait
et pousse un hurlement de triomphe. Les gardes comprennent que c'est
vraiment mal parti pour eux et redoublent d'efforts. Les lycans
protègent l'homme maintenant armé, qui donne l'épée au plus fort de
lycans restants. Lequel utilise l'épée pour coupe le collier d'un des
leurs. Pendant ce temps, Siobhan crie des imprécations en une langue
bizarre, et le s éclaireurs achèvent de barbouiller les murs avec le
sang des gardes.*

[13:36:34 06/02/13] Rilath : *le soldat se déplace rapidement et se tourne vers SIobhan* ...votre collier ! *lève son épée*
[13:44:22 06/02/13] Siobhan : *la lycane s'avance vers lui, dégageant rapidement le collier du reste de sa tunique sale*
[13:47:58 06/02/13] Rilath : *d'un
coup de lame le soldat brise le collier et sourit, puis il se tourne
vers les autres humains* ...On est moins fort que les lycans mais on est
plus fort que n'importe quel hun, si on veut. On reste sur les flancs,
vous ramassez des armes sur les morts, si vous en trouvez pas vous
attrapez un ennemi et vous lui volez la sienne, il suffit d'éviter le
premier coup et de le frapper le plus fort possible ! *les hommes
aquiescent, inquiets. Le soldat se tourne vers Siobhan* ...c'est quoi la
suite ? on fonce ?

[13:52:57 06/02/13] Siobhan : *un
frémissement parcourt la lycane, qui semble avoir du mal à parler. Dans
le couloir, on entend des craquement et des froissements de tissu. Des
lueurs rouges réfléchissent la lumière avant de repartir vers le noir*
Comptez jusqu'à vingt une fois qu'on sera sortis, pour appliquer votre
tactique. Il est possible qu'ils tenten de nous poursuivre, auquel cas,
vous pourrez les prendre à revers. ... Bonne chance.
*le
temps qu'elle atteigne le couloir, ses vêtements lâchent, révélant une
peau qui se couvre de poils. Des hurlements se font entendre, puis le
silence se fait dans le couloir alors que, dehors, résonnent tambours de
guerre et hurlements de loups*

[13:56:41 06/02/13] Rilath : *hoche
la tête* ...Si je meurs, présentez mes excuses a la reine. *attend un
instant, faisant signe aux hommes de faire de même puis donne l'assaut,
épée en main, fonçant au dehors, venant abattre rapidements les huns que
les lycans ont dépassés, les hommes qui l'accompagnent ramassant les
armres des cadavres.* ...ne vous faites pas encercler ! *décapite un hun
d'un coup d'épée et ramasse un bouclier rond*

[14:02:05 06/02/13] Siobhan : *un
peu plus loin, les lycans, sous leur forme la plus cauchemardesque, se
livrent à un ballet endiablé à coups de crocs et de griffes, envoyant
valser tout ce qui traine sur leur passage, le mangeant parfois. Ils
laissent un sillage de désolation qui se dirige vers les troupes de la
coalition bretonne. Et pendant ce temps, un soleil sanglant se couche
derrière les collines*

[14:03:40 06/02/13] Rilath : *dans
leur sillage, les soldats humains piétinnent les morts et attaquent les
poursuivants. Ramassant casques, armes et boucliers, la petites troupe
fonce maintenant équipée dans la même direction, Rilath a leur tête*

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Février 2013 le Mer 6 Fév 2013 - 16:58

[14:22:44 06/02/13] Rilath : *près
du camp un soldat se présente, seul, sans armure, une épée a la main,
un bouclier fendu dans l'autre et quelques hectolitres de sang sur lui,
se présentant au premier garde présent* ...Soldat Rilath, infanterie. On
viens de s'échapper avec les éclaireurs lycans.

[14:25:30 06/02/13] Morgause : *le
garde en question le regarde avec un air de stupéfaction totale. Son
premier réflexe est de mettre un grand coup d'épée dans l'individu, mais
le second est d'appeler son capitaine. Lequel prévient plus haut, qui
prévint plus haut... Au final, Rilath est amené à la reine. Laquelle
écarquille les yeux en saisissant son pendentif*

[14:29:17 06/02/13] Rilath : *glisse
son épée a la ceinture et s'incline respectueusement* ...Majesté. La
mission est un échec, l'évasion un succès. Les pertes lycanes sont
minimes, Nous sommes trois humains survivants.

[14:31:32 06/02/13] Morgause : ... *semble vaguement en état de choc* ... Vivant. Vous êtes vivant !
[14:35:36 06/02/13] Rilath : *hausse un sourcil, hoche la tête* ...oui. Dois-je retourner me battre ?[14:37:04 06/02/13] Morgause : Non ! ... ... Vous êtes vous fait examiner ? A qui appartient tout ce sang ?
[14:38:33 06/02/13] Rilath : ...a
des Huns. *regarde sa tunique trempée de sang* ...je ne crois pas être
blessé. *la regarde, penche un peu la tête sur le coté*

[14:45:01 06/02/13] Morgause : ...
*fronce les sourcils* Vérifions d'abord et.. nous verrons ensuite ce
que vous ferez. ... Les lycans qui ont survécu... Vous avez leurs noms ?

[14:48:02 06/02/13] Rilath : ...si vous le désirez majesté *pose son bouclier, réfléchit* ...je ne connais que le nom de la femme, siobhan.[14:49:41 06/02/13] Morgause : ...
*elle a un sourire fugitif* Bien. Le chef de mes éclaireurs est sauf.
... Je m'étonne qu'ils ne soient pas là avec vous. *fronce les sourcils,
donne des ordres secs à un garde impliquant de surveiller le champ de
bataille et de lui signaler toute chose "étrange"*

[14:51:06 06/02/13] Rilath : ...il
était énervés, et transformés. Ils doivent être en train de tuer des
huns *hausse les épaules, sourit vaguement un infime instant*

[14:53:59 06/02/13] Morgause : J'imagine.
JE pense que n'envoyer aucun d'entre nous quelques temps, ou peut être
juste des archers pour les couvrir... Sinon, ce serait contre productif
de créer de potentiels problèmes. ... Pendant qu'on vous examine,
mangez. *un homme en noir entre et commence à dépouiller Rilath de ses
vêtements sanglants. La reine détourne le regard*

14:56:30 06/02/13] Rilath : *se
laisse faire sans rien dire* ...merci majesté. Mais je pense vraiment
ne pas être blessé *et pourtant le torse du soldat et couvert de bleus
et de coupures sans gravité*

[15:01:22 06/02/13] Siobhan : *Dans
un des coins du bordel organisé qu'est la ligne de front, le côté
"breton" semble l'emporter de façon assez sanglante. Quatre créatures de
forme humanoidoanimale, faisant entre deux et trois mètres, s'en
donnent à cœur joie. Les créatures sont un peu maigres, mais semblent
vouloir rattraper ça en se nourrissant sur la bête. L'une d'entre elles
est brune, avec une marque blanche sur le poitrail*

[15:09:49 06/02/13] Morgause : *le
médecin fait claquer sa langue "pas blessé, non. blessé sans gravité,
oui. ... Un repas correct, et en temps normal un jour de repos, et ce
sera bon. Là..."* Là, nous n'aurons sans doute pas de temps à perdre.
*elle se tourne, bloque un peu, puis détourne juste le regard pendant
qu'on amène de la nourriture au jeune homme*

[15:10:55 06/02/13] Gareth : *
Derrière la ligne de front, un son de cor bas et grave se fait entendre
tandis que le massacre fait rage. Par delà les huns et dans leurs dos,
de grandes clameurs surgissent des collines et de la brume. La hache à
la main, les tresses aux vents et le cri de guerre aux lèvres surgissent
les Bregonides. Pictes et vikings ceints de leurs peintures de guerre
rouges et parfois d'autres couleurs, sprintent à l'unisson dans la melée
joyeuse tandis que plus loin Gareth fait des moulinets avec son épée
sans se presser, marchant tranquillement jusqu'aux Huns terrorisés, un
rictus affamé aux lèvres. *

[15:11:27 06/02/13] Rilath : *regarde
le medecin* ...si c'est pas grave c'est pas une blessure. merci pour le
repas *prend la nourriture et mange, avec appétit, mine de rien*

[15:14:01 06/02/13] Siobhan : *les
lycans commencent par gronder -hurler même- contre ceux qui veulent
leur voler leurs jouets, mais ils se calment lentement, le temps pour
leur cerveau humain de reconnaitre des alliés et non des adversaires.
Ils reprennent donc avec frénésie leur avancée sanguinolente. L'un
d'eux ralentit et se laisse déporter vers les Bregonides. Le brun à
tache blanche, d'ailleurs*

[15:15:10 06/02/13] Morgause : *le
regarde manger en silence quelques secondes, se tourne vers un soldat*
Qu'on lui amène une cuirasse et des armes. Maintenant.

[15:16:38 06/02/13] Rilath : *la
regarde entre deux bouchées, la fixant un instant puis mange a nouveau*
...une épée et une masse si possible, et un bouclier rond....Merci.

[15:17:35 06/02/13] Gareth : *
Les Huns désemparés et désespérés ne peuvent que se battre jusqu’à la
mort, coincé dans cet étau fatal. Achevant peu après les derniers
survivants, les Bregonides se dispersent pour chercher des traces d’éventuels fuyard, le seigneur de guerre lui lève l'épée vers le ciel
en serrant la mâchoire, puis l'enfonce dans le sol. Le souffle court, il
regarde de loin le lycan brun à tache blanche, cille et esquisse un
sourire grimaçant de soulagement, une lueur dans le regard. *

[15:23:16 06/02/13] Morgause : Vous
avez entendu ? Rajoutez une masse. ... *elle s'assied* Vous avez
disparu deux semaines. Les éclaireurs, plus d'un mois. ... Nous tentions
d'y croire, puisque nos espions tenaient certains d'entre vous pour
vivants, mais... *soupir un rien tremblé* ... Ils vont payer.

[15:25:16 06/02/13] Rilath : ...ils payent déjà. Je...je remercie sa majesté de son inquiétude. *baisse un peu la tête*
[15:29:11 06/02/13] Siobhan : *l'animal
esquive un coup de masse, donne un coup de patte négligent à
l'importun, croque dans un casque et recrache ce qu'il y avait dedans et
finit par se pencher sur Gareth et le renifler sur le crâne. Comme un
genre de vérification. L'image se brouille, et Siobhan pas très habillée
se tient devant lui* ... Nous avons failli attendre.

[15:31:16 06/02/13] Gareth : Vous
savez bien que j'aime me faire attendre. * Comme presque habitué,
Gareth enlève son par dessus de cuir et le tends à Siobhan avant
d'esquisser un sourire brutal et amusé. * ... Alors, même pas un calin ?
[15:35:09 06/02/13] Morgause : *On
amène les armes. Avant qu'on les pose aux côtés de Rilath, Morgause les
intercepte et passe à plusieurs reprises ses mains sur les différents
objets. Rilath peut sentir la magie de la reine les envelopper et s'y
accrocher.* Voilà. Cela détournera les coups. A peine, ne vous y fiez
quand même pas.

[15:37:33 06/02/13] Siobhan : *Siobhan
pose le vêtement sur ses épaules avec emphase* Un câlin. ... ? Vous
vous êtes vraiment fait du souci, alors. *lui donne une longue accolade,
grâce à laquelle il peut percevoir qu'elle a beaucoup maigri*

[15:40:22 06/02/13] Gareth : *
La serre contre lui, posant son menton miné à la barbe tressé dans ses
cheveux, expirant longuement. Dans un soupir * ... Vous avez pas idée, je m’étais jamais autant fait de soucis de toute ma vie. * Ne semble pas
vouloir la lâcher dans l'instant. *

[15:45:46 06/02/13] Rilath : ...merci majesté. Regarde les armes puis ferme les yeux un instant, avec un très léger sourire* ...je...*hésite et se tait*[15:46:59 06/02/13] Siobhan : Contrairement
à un nombre certain de mes... nos frères, j'ai des raisons de rester en
vie. Et je suis coriace, comme toute mauvaise herbe. *on peut entendre
son sourire grinçant dans sa voix* ... Si vous nous donnez une ligne
directrice... Nous pourrons ravager la zone, histoire de nous calmer
avant d'aller faire nos rapports. *ne semble pas avoir envie de bouger
non plus*

[15:47:45 06/02/13] Morgause : ... Vous ? .. Parlez sans crainte : vous avez au moins gagné ce droit.
[15:49:12 06/02/13] Rilath : ...votre
magie, elle est rassurante, même si je ne comprend rien a la magie, et
que je n'ai pas peur. C'est quand même...rassurant. Merci *incline la
tête*

[15:49:47 06/02/13] Gareth : *
Reitrant doucement sa tête de son epaule, il passe une main seché et
rude sur la joue de Siobhan furtivement, plonge son regard dans le sien
en la contemplant, puis lui effleure le front des lèvres. * ... Je vous
donnerais que dalle, je veux qu'une chose, que vous et "Nos" frères
vous rentriez au camp des alliés, et que vous meritiez un putain de
repos. Les Huns en ont pas mal bavés aujourd'hui, nous avons enchainés
de belles victoires, je vous assure.

[15:55:35 06/02/13] Morgause : ..
*observe un moment l'homme, puis son armure maintenant enchantée, et
finit par un sourire qu'on pourrait qualifier de timide* Le... magie, ça
sert aussi à des choses bénéfiques. C'est comme toute arme. Tout
dépend de qui l'utilise. ... Prenez le temps qu'il faudra. *elle se lève
et sort de la pièce à vive allure*

[15:57:06 06/02/13] Siobhan : ...
Se... reposer. *regarde du côté du camp avec une sorte de crainte
révérencieuse* ... Qui sont nos alliés, Gareth. Qui la reine et vous
avez amenés à se battre ?

[15:57:49 06/02/13] Rilath : ...d'accord
*infime sourire, souffle un momet ,l'air un peu fatigué puis s'échauffe
un peu les bras* ...Majesté *incline la tête*

[15:58:34 06/02/13] Gareth : *
Fronce les sourcils, cherchant son regard * ... Que voulez-vous dire ?
Je parle de ceux qui sont venus, votre reine, les bretons et les
byzantins, et les autres. * air interrogatif *

[16:00:17 06/02/13] Siobhan : ...
*a vaguement tressailli pendant l'énumération de Gareth, mais rien de
significatif peut être* ... Ce la fait du monde. ... Avec vous vu les
Daces ?

[16:01:51 06/02/13] Gareth : *
Air sombre * Oui, j'en ai vu parmi les Huns, j'aurais souhaité n'avoir
rien vu dès lors. Quelle chienlit. Que font-ils avec les envahisseurs ?

[16:08:14 06/02/13] Siobhan : Ils
sont venus nous narguer dans les geoles. ... Il faudra que je fasse un
rapport. *soupire* Je vais au camp. Je laisse les autres s'amuser un
peu, pourrez vous vérifier qu'ils ne tombent pas endormis sur place une
fois qu'ils auront brulé toute leur énergie ?
[16:11:15 06/02/13] Gareth : Nous
les décapiterons un par un, ils regretteront d'être venu ici faire les
marioles. Peu importe qui ils sont. * Hoche de la tête * Très bien,
quant à moi je vais continuer ma lancée avec les Breg' et accompagner
ce faisant vos loupiots. Je prendrais soin d'eux. Siobhan... ? Vous
êtes dans mon cœur, et c'est bon de vous revoir. * la fixe. *

[16:19:14 06/02/13] Siobhan : *elle
lui fait un sourire fatigué, lui serre la main doucement* A moi aussi,
Gareth. Nous nous revoyons bientôt. ... Il faut que je vous rende votre
manteau. *léger sourire*

[16:22:17 06/02/13] Gareth : *
Serre sa main aussi, effleure son dos puis reprends son épée laissé
plantée au sol * ... Portez vous bien, vous avez intérêt. Et faites
une collection de mes manteaux, ce ne sera jamais que le centième. *
faible sourire, lui adresse un clin d’œil puis lève son épée en l'air
en criant quelque chose dans sa langue natale, des soldats se
rapprochant en vive clameur enjouée, enjoignant le pas de leurs
seigneur. *

[16:25:24 06/02/13] Siobhan : *les
regarde partir longuement, puis fait demi tour vers la zone de
commandement, espérant y trouver une couche et un peu de nourriture plus
humainement appréciable.*

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Février 2013 le Ven 8 Fév 2013 - 11:55

[17:03:27 06/02/13] Stène : *le garçon est pour le moment en train de vomir derrière une table, et se redresse un sourire un peu idiot sûr le visage* ...la bière c'est...oulà, hé...je crois que je suis saoul... parce que le vin tu comprend j'en bois mais pas beaucoup alors je vomi pas mais là.... c'est ça être saoul ? parce que sinon j'ai pût choper une...*cligne, manque de vomir a nouveau* ...un truc genre indigestion... ça arrive ce genre de truc dans les établissement ..c...comme celui ci...*rire alcoolisé, manque de trébucher, sourit a Camille* ...ouah...je te vois, mais deux fois...comme si t'étais deux. Oh...et je te tutoie, bizarre. Tu crois que c'est une forme de familiarité due a l'alcool ?

[17:08:03 06/02/13] Camille : J'en sais rien...surement ! Mais là ouais..t'es complétement saoul. Moi aussi d'ailleurs mais je vomie pas encore, en général il faut attendre un peu pour moi. *léger sourire* T'es plus drôle quand t'es bourré tu sais.

[17:11:28 06/02/13] Stène : *cligne* ...ah ? ...ah bon ? drôle ? *rit* ...c'est la première fois qu'on me dit que je suis drôle... bavard, ou chiant, ou ...gentil...des fois. C'est bizarre... mais c'est marrant, tu vois, comme quand ...bah j'sais pas...c'est marrant. Enfin ça doit être plus marrant quand on vomi pas. Comment tu fait pour pas vomir toi ? *attrape une bière sur une table et boit*

[17:14:17 06/02/13] Camille : Ba c'est l'entrainement je crois...*s'assoit sur une table* Y'en a qui disent que c'est parce que j'en ai trop dans mon sang alors mon ventre il s'est habitué. Mais aprés j'sais pas le détail tu vois. Mais quand j'étais plus petite je vomisais tout le temps. C'était un peu fatiguant à force...*léger sourire, presque nostalgique*

[17:17:45 06/02/13] Stène : ...aaah...ouais je vois. Moi je vomi quand je suis malade... mais là...c'est pas pareil *boit* ...c'est bon la bière ! au début..bon...*cligne*...c'est amer...mais après c'est l'amertume qui fait la saveur quand le palais s'habitude...s'habuti...s'haaa...bi...tue...*rit* ...Je me demande vraiment comment je vais réussir a marcher jusqu'a chez moi. Parce que regarde, si j'essaye de marcher...*avance d'un pas, tombe, se cognant a la table, se redresse vivement, secouant la tête* ...ça va j'ai rien ! *se masse le front* ...qu'est-ce que je disais ?

[17:19:48 06/02/13] Camille : *pouffe de rire* ...Tu parlais de rentrer chez toi mais si tu veux je pourrai t'aider, t'inquiète. Ou sinon tu dort sous une table jusqu'a ce que tu soit comme avant. Je fais ça parfois...*hausse les épaules*

[17:23:29 06/02/13] Stène : ...non non non ! demain j'ai une libraison...livraison ! ...ils me livrerons pas si je suis sous une table qui n'est pas au moins la table de chez moi. En plus je suis pas sûr qu'on dorme bien sous une table, ça doit causer des courbatures dans le dos le lendemain et moi il faut que je tire ma charette ! *boit* ...tu pourrais m'aider ? ce serait chouette parce que je me souviens ou j'habite mais je vais pas réussir a marcher tout seul là bas...

[17:25:32 06/02/13] Camille : *lève les yeux au ciel* C'est pas possible de se prendre la tête malgré ce que tu t'es tapé comme litres d'alcool...*soupire* T'es un champion toi. *se lève et grimace un peu, lui tends la main * Allez.

[17:27:35 06/02/13] Stène : *va pour prendre la main, la rate, retente et prend la main de la jeune femme* ...un champion ? comme ceux qui gagnent des tournois ? j'ai vu un tournoi une fois, y avait un type qui soulevait une épée énorme et qui as coupé un autre mec en deux. Moi j'ai essayé de soulever une grosse épée une fois, et bien c'est super dur a soulever. Toi tu as une hâche. C'est plus lourd qu'une épée ue hâche ?

[17:30:08 06/02/13] Camille : Bien sur que c'est plus lourd. Les épées c'est pour les guignols et les tapettes de nobles. Les hâches c'est pour les gens courageux, les vrais bonhomme qui ne connaissent pas la peur !! Comme moi. *l'entraine vers la sortie* Oh il fait moins chaud d'un coup. C'est par où chez toi ?

[17:31:43 06/02/13] Stène : ...t'es courageuse ? c'est classe... comme les gens dans les bouquins en fait ? J'ai lut un bouquin sûr une femme qui faisait la guerre. Tu vas a la guerre avec ta hâche toi ? *regarde autour* ...euh...par là...*tend un doigt en direction du quartier plus bourgeois du village*

[17:34:25 06/02/13] Camille : Ouais. Très souvent. J'étais la plus forte dans mon pays mais je suis partie pour vivre en solitaire et me consentrer sur mon amour pour le jus de raisins fermentés. *hausse les épaules et avance vers la direction indiqué* Aaah...t'habite chez les demis-tapettes.

[17:35:51 06/02/13] Stène : ...waho...c'est ou ton pays ? je connais peut-être, j'ai beaucoup voyagé, surtout dans le sud, parce qu'il fait chaud et qu'il ya des produit rare...*avance aussi d'un pas mal assuré* ...les demi-tapettes ?

[17:40:30 06/02/13] Camille : C'est un pays invisible. Seuls les plus grands peuvent le voir et y voyager. *sourire fière* Ouais...les trucs en dessous des nobles. Mais t'inquiète mon tonton il est un peu comme ça et je l'aime bien quand même.

[17:41:55 06/02/13] Stène : ...ah, les bourgeois...bah j'ai de l'argent tu sais...ma maison est plutot grande, d'ailleurs je pense la faire agrandir pour y mettre mon dépot parce que pour l'instant je dois marcher jusqu'au dépot a pied toutes les semaines pour contrôler les stocks.

[17:43:21 06/02/13] Camille : T'es riche ? Cool tu pourra m'offrir des trucs ! Enfin si tu veux. A moins que tu soit un gros radin...*coup d'oeil méfiant*

[17:45:02 06/02/13] Stène : ...j'suis pas radin, enfin j'aime bien mon argent...enfin je veux dire que c'est agréable mais... t'offrir des trucs ? p...pourquoi pas... t'aime quoi comme trucs parce que dans les trucs que je vend pas je pourrais t'en donner, il faudra que tu regarde. J'ai pas de bière par contre.

[17:46:43 06/02/13] Camille : J'en sais rien en fait...j'aimerai bien qu'on m'offre des cadeaux parce que j'en ai jamais eu. Mais j'ai envie de rien...et puis j'ai besoin de rien aussi. Pourquoi tu vie dans une grande maison alors que t'es tout seul ?

[17:48:50 06/02/13] Stène : ...elle est a mon père *hausse les épaules, rire nerveux* ...il est resté a rome avec son argent a lui, il vit dans une auberge de luxe avec des prostituées. Du coup j'ai repris le commerce et la maison. J'ai une chambre de libre si tu veux dormir chez moi. Enfin tu as peut-être..une maison a toi alors là ma proposition serait un peu déplacée, mais si tu habite loin par exemple ça peut te dépanner, tu me dis si c'est déplacé hein ?

[17:50:15 06/02/13] Camille : M'en fou que ça soit déplacé. *sourire triste* ...Ton papa est partie sans toi ? ...C'est triste non ?

[17:51:32 06/02/13] Stène : ...non, il fait ce qu'il veut *hausse les épaules, tique un peu* Et puis je sais me débrouiller, je suis un meilleur commerçant que lui. EN fait lui il avait surtout un bon réseau mais comme vendeur il avait du mal parce qu'il boit et qu'il est plutot vulgaire.

[17:52:51 06/02/13] Camille : Ah...d'accord. Mais moi je trouve ça quand même triste. Tu dis quand y'a ta maison.

[17:54:30 06/02/13] Stène : ...c'est celle là *montre une maison du doigt, une grande maison bourgeoise sur deux étages en bois solide renforcée de pierres, impeccable*

[17:55:19 06/02/13] Camille : *regarde la maison*...Waouh. Elle est belle...*léger sourire*

[17:58:33 06/02/13] Stène : ...merci, j'ai fais restaurer la façade qui commençait a être usée et j'ai changé la porte...*marche de travers jusqu'a la porte qu'il ouvre difficilement avec une petite clé* ...entre...je vais allumer les torches...Parce que bon..;dans le noir je risque de me cogner moi. *entre, bruit sec, visiblement il s'est cogné* ...ça va j'ai rien ! il faudrais inventer un moyen de faire d'allumer les torches a distance !

[18:00:07 06/02/13] Camille : Ouais...une sorte de tuyau magique qui enverrait les flammes sur les torches...*hoche la tête et entre, presque intimidée tout d'un coup*

[18:06:38 06/02/13] Stène : *les torches s'allument petit a petit au bruit des pas irrégulier du garçon qui se cogne régulièrement a un meuble, révélant une grande pièce a vivre avec une imposante cheminée, une table de bois massive et des étagères remplies d'objets exotiques, en argent, en or, en bois travaillé. Dans la pièce trône aussi un large bureau couvert de livres et de parchemins griffonés de chiffres. Une petite porte, ouverte, révèle une cuisine et un garde manger tout confort et bien rempli. Entre les deux pièces un large escalier de bois monte a l'étage. La maison est impeccable* ...Je...bienvenue...désolé c'est un peu le bazar, fait comme chez toi mais fait attention aux cornes de rinocéros sur la cheminée, elles son mal fixées... et les vases de chines, près du bureau sont fragiles, Là bas ils font de très beaux vases mais c'est pas comme les cruches en bois ou en terre, si ça tombe ça casse. Tu as faim ? il reste du moutons de ce matin, il est mariné dans des épices qui viennent d'asie aussi. ça coute cher mais c'est

[18:06:41 06/02/13] Stène : très bon.

[18:09:15 06/02/13] Camille : Euh...*observe la pièce avec un regard inquiet * Je...non merci. C'est...beau et...très grand. Et propre aussi. C'est fou. *Ne bouge pas d'un poil* J'ai peur de tout salir...

[18:12:08 06/02/13] Stène : *se retourne, s'appuyant sur la table pour tenir droit, sourire géné* ...oh non c'est pas grave, je laverais demain, je lave tous les jour de toute façon... le matin, en me levant. Et après avoir manger je fais la poussière, puis les comptes, puis mon stock, puis mes lettres a mes fournisseurs. Et après perfois je re-lave un peu. *rire nerveux* ...je suis un peu bizarre pour ça; *la regarde* ...ça va pas ?

[18:13:26 06/02/13] Camille : *hausse les épaules* J'ai pas l'habitude. C'est tout mais...ça va aller. Vous êtes tellement...étrange.

***

[20:33:34 06/02/13] Guilan : *le jeune voleur est dans les jardins du chateau, s'amusant a marcher en équilibre sur un petit muret, une bouteille de vin a la main en chantonnant un air a boire*

[20:33:48 06/02/13] Jehanne : (Mais, mais mais.... : ( Bon d'accord, le direct Assemblée Nationale est cool contre la solitude)

[20:35:01 06/02/13] Perséphone : (Bonsoir)

[20:35:54 06/02/13] Siobhan : (Et moins cher que le chat en direct avec des psychopathes de ta ville :p)

[20:36:05 06/02/13] Siobhan : (Et bonsoir Peeeeers)

[20:36:49 06/02/13] Jehanne : (Bonsoir Pers' ^^)

[20:39:14 06/02/13] Perséphone : (Comment cha va ?)

[20:39:43 06/02/13] @ Hyrion : * Un petit bruit se fait entendre, comme un couinement en bas sur le coté du muret. En effet on peux apercevoir Adara la dame du feu, assise dans les marches en train de se masser la cheville avec un petit rictus de douleur, ses beaux et longs cheveux noirs cascadant sur une partie de son visage plus pâme que d'habitude, alors que ses lèvres paraissent bleuies par le froid mordant, elle qui n'est couverte de rien sinon sa jolie robe ambre. *

[20:41:57 06/02/13] @ Hyrion : plus pâles *

[20:47:17 06/02/13] Guilan : *la remarque et hausse un sourcil curieux* ...oh coucou vous ! *apparait juste a coté d'elle et se penche* .ça va pas ?

[20:50:20 06/02/13] @ Hyrion : * Soulevant une mèche de cheveux d'un soupir entre ses lèvres, elle regarde par dessus son epaule et esquisse un frèle sourire * ... Ooooh, bonjour beau blond. Si je vais bien ? Je ne sais pas, regardez ... Je suis toute cassée, mes pouvoirs se font la malle. Je pense que la reine me manque, ou bien que quelque chose ne va pas dans le feu. C'est dur d'être une élémentaire parfois, vous savez . * malgré ca, lui adresse un charmant sourire, terminant de masser sa cheville, se redressant un peu. *

[20:58:20 06/02/13] Guilan : ...*s'agenouille près d'elle, l'air peiné* ...oooh...mince, vous...je sais pas soigner moi mais...si je peux faire un truc pour vous aider... vous êtes tombée ? vous voulez que je fasse du feu ? comme ça vous lui demandez ce qui va pas...

[21:06:57 06/02/13] @ Hyrion : Oui, je suis... Tombée. Ca ne m'arrive jamais, ca jamais. * air interrogatif, puis sourit l'instant d'après * Non, je n'ai besoin que de mon propre feu, et il s'en est allé loin en vadrouille semble t-il. Bah, il reviendra, en attendant il faut... Il faut que je me protège non ? * grand sourire * Je vais devoir me trouver un chaperon, un galantin . La dernière fois, un homme à voulu profiter de ma faiblesse, c'etait il y'a quatres-cents cinquantes ans. Le bougre voulait m'enfermer dans une lampe. * se mord la lèvre au souvenir *

[21:10:21 06/02/13] Guilan : ...c'est...mais c'est pas chouette ça ! c'est tout petit une lampe en plus...*air compatissant, lui tapote l'épaule avec un joli sourire plein de chaleur* ...moi je peux vous aider si vous voulez ! les dieu ça doit aider les gens alors même si je suis que demi je peux aider aussi !

[21:15:26 06/02/13] @ Hyrion : * Large sourire, pose sa main douce sur l'avant-bras de Guilan * C'est vrai, vous êtes si mignon ! Que feriez-vous, que dois-je faire ? Je ne veux pas me cacher ... Oh Guilan, je sais... Vous êtes bien le coursier le plus rapide du monde ? Vous pourriez déja faire une première chose : prévenir la reine. Lui dire que je n'ai pas la force de venir près d'elle si il se passe quelque chose, que je ne saurais pas la protèger. Vous voulez-bien ? * grands yeux, bat des cils *

[21:16:41 06/02/13] Guilan : ...oui ! oui ! je peux... je...tout de suite ?

[21:22:12 06/02/13] @ Hyrion : Oui, si vous le pouvez oui, ce serait inespéré ! * lui serre le bras en sautillant sur place *

[21:23:33 06/02/13] Guilan : *un peu surpris, le jeune homme sourit, * Alors je le fais ! je reviens vite *disparait*

[21:26:58 06/02/13] @ Hyrion : * Cligne des yeux, surpris et ravie. Frissonne, se rapprochant de la porte d'entrée. *

[21:28:09 06/02/13] Guilan : *une bonne vingtaine de minute passe et le jeune voleur apparait a nouveau, cherchant la dame du regard* ...c'est bon ! *sourire, approche* ...vous avez besoin d'autre chose. Vous avez l'air d'avoir froid.

[21:33:58 06/02/13] @ Hyrion : Oui, j'ai très froid. * sourit largement * Et je pense qu'a cela je vais y remedier, je vais aller tâcher de trouver un lit chaud avec un homme dedans. Ce doit-être une bonne idée, qu'en pensez-vous Guilan ?

[21:35:01 06/02/13] Guilan : ...oui, ça réchauffe c'est sûr ! ...vous...allez chercher ou ? au chateau ?

[21:36:40 06/02/13] @ Hyrion : Oh oui, au chateau. J'ai reperé légion d'hommes de la cour, du riche marchand au chevalier qui se disputait déja ma main plusieurs fois, je vais aller reconcilier ces messieurs. * petit sourire coquin *

[21:38:34 06/02/13] Guilan : ...oooh...*rit* ...c'est chouette une dame qui parle comme ça des galipettes ! si un jour vous voulez que je réchauffe votre lit vous me dites hein ! *grand sourire*

[21:41:07 06/02/13] @ Hyrion : * Prends un temps d'arret, se mord la lèvre et s'approche de lui, passant une main sur le col de tunique de Guilain, ses doigts allant delicatement en dessous du tissu. * ... Je.... N'y manquerais pas, beau blond. * elargit son sourire, restant quelques seconde respirer chaudement contre lui, ses lèvres effleurant presque les siennes, puis fait un pas sage en arrière. *

[21:44:09 06/02/13] Jehanne : (Quelle coquine la Adara !)

[21:53:21 06/02/13] Guilan : *sourit, puis cligne lorsqu'elle manque de lui effleurer les lèvres, visiblement le jeune voleur n'a pas l'habitude de ce genre d'approches*...ch...chouette alors !

[21:54:29 06/02/13] Guilan : ( re Scar )

[21:58:48 06/02/13] @ Hyrion : Oh oui, très chouette joli môme, très chouette. * le regarde de haut en bas d'un air goulu, puis ouvre la porte entrebaillé, glissant sa fine main de la tunique, la laissant retomber. Disparait avec un dernier regard à la lueur candelâtre vers le demi-dieu. *

[22:00:16 06/02/13] Guilan : *cligne a nouveau avec un sourire figé, la regardant jusqu'a ce qu'elle disparaisse* ...au revoir. *cligne puis secoue la tête, l'air un peu égaré*

***

[00:12:03 07/02/13] Viviane : *la forêt brûlée est aussi désolée que du temps où les vouivres y grouillaient. A l'endroit où, il y a des mois, deux puissants mages avaient combattu les créatures, une petite femme s'est installée en tailleur. Son visage tiré, ses yeux rougis, témoignent d'une grande fatigue ; elle a gagné quelques rides. D'un regard vide, elle fixe, dans la cendre, une minuscule pousse verte qui tente de se développer*

[00:14:17 07/02/13] Merlin : *des pas léger approchent, légers murmures sur les cendres tandis qu'une silouhette encapuchonnée avance derrière viviane, venant poser sa main sur son épaule avec un sourire peiné* ...Petite fée, quel endroit bien triste. Je peux te tenir compagnie ? ou est tu d'humeur a rester seule.

[00:16:33 07/02/13] Viviane : *la petite femme sourit à peine, comme si elle avait oublié comment on faisait. Sa main se pose sur celle de l'enchanteur, plus machinale qu'autre chose* Mon Merlin ... Je suis heureuse de te voir. Assieds-toi donc, la cendre est douce.On dirait de la neige. *

[00:16:51 07/02/13] Viviane : -* ~

[00:20:08 07/02/13] Merlin : *s'asseoit a coté d'elle et pose sa main sur la joue de lfée sans rien dire. La dame du lac peut sentir une chaleur lui revenir comme les premières trace de sa magie disparue qui se répandent en elle* ...voilà de quoi te rendre ton petit sourire, Viviane. Tu en aura plus quand nous aurons parlé. C'est une promesse. Et c'est vrai que la cendre et douce... Elle est vue par les humains comme le triste souvenirs des feux destructeur. Mais le feu est la nature autant que l'eau ou les arbres. Les cendres, c'est encore un peu l'arbre.

[00:21:57 07/02/13] Viviane : C'est ce à quoi je pensais ... *son sourire est déjà moins douloureux, elle ferme les yeux et frotte doucement sa joue contre sa main, dans un geste presque enfantin* ... Je pensais à vous en regardant tout cela, et j'étais sûre que vous en diriez quelque chose d'optimiste.

[00:25:30 07/02/13] Merlin : ...Je ne suis pas optimiste. Juste moins étroit d'esprit que les humains sur ces choses là. *viens lui glisser sa main dans les cheveux dans un geste étonnament affectif* ...tu fait une meilleur fée qu'humaine petite viviane. Mais es restée belle comme un coeur, et tu as tenu jusqu'au bout, je suis là pour te rendre ton lac et ta magie. *l'enchanteur rabat son capuchon, dégageant son visage et sa tête, il semble fatigué*

[00:28:27 07/02/13] Viviane : Je suis honorée de ta confiance, et de tes compliments. *son sourire vacille à nouveau, elle pose une main sur sa joue, par réflexe* Mon Merlin ... qu'as-tu ?...

[00:33:12 07/02/13] Merlin : ...*soupire un peu* ...je suis fatigué viviane, contenir ta magie et la purifier m'a épuisé physiquement mais j'ai plutot bien récupéré. Non je...*rire étrange, presque nerveux* ...Je vois devant moi de grand obstacles... et je vois venir le temps ou se monde se passera de Merlin. Ou il n'aura plus besoin d'un enchanteur. *hausse les épaules* ...oh dans cinq ou six siècles peut-être. Mais c'est maintenant un fait. Je ne suis pas un dieu et ne dépend pas de la foi des hommes. En cela ils m'envient peut-être. Mais Aujourd'hui je prend conscience qu'un jour je ne serais qu'un vieux magicien, pour l'éternité.

[00:38:30 07/02/13] Viviane : *le regarde un long moment, une moue d'enfant peignant ses traits tandis qu'elle médite sur ses paroles ; puis elle réplique avec une douceur et une spontanéité déconcertantes* Tu ne seras jamais un vieux magicien. Car d'ici cinq à six siècles, tu seras devenu un mythe. Et si le monde aura trouvé de nombreux moyens de se passer de magie, il aura toujours besoin des légendes. Partout, il y aura des hommes pour chanter tes louanges. La terre te remerciera éternellement. Et tant que le monde tournera, le monde connaîtra et respectera Merlin ... tu seras au-dessus des nécessités ; dans cinq à six siècles, on aura fait de toi une légende. Je le sais ... je l'ai vu.

[00:43:28 07/02/13] Merlin : *la serre un peu contre lui* ...merci Viviane. *sourire encore un peu triste* ...tu vois ou je ne vois pas. Et tu pour ça tu es unique, mon unique petite fée. Que pensera tu de ton vieux maitre quand il ne sera plus qu'un légendaire vieux magicien ? *rire, lui sourit*

[00:45:28 07/02/13] Viviane : Je l'aimerai plus que jamais ... car je l'aime un peu plus chaque jour. *rit et frotte son nez contre le sien* Moi, je ne t'abandonnerai pas ... je ne supporte pas de te voir triste.

[00:47:59 07/02/13] Merlin : ...je ne suis pas triste viviane, je me sens juste un peu en terre inconnue. Et je n'ai pas l'habitude. *lui sourit* ...Mais pour en revenir a ce qui est encore dans mes cordes, je vais te rendre ta magie, et te rendrais a ton lac. Les poissons m'insultent a chaque fois que je passe le surveiller. Ne leur a tu pas apris le respect ? *faussement grognon*

[00:51:03 07/02/13] Viviane : Oh, moi ils me respectent. *ton parfaitement innocent* Ils ne doivent pas supporter d'avoir perdu leur adorable Dame. *prend sa main* Te voir me rend déjà toute ma force ! Me rendras-tu plus souvent visite ?

[00:53:14 07/02/13] Merlin : ...autant que possible, mais si un de tes poissons me traite a nouveau de "vieux machin" j'en fais de la fritûre.

[00:54:26 07/02/13] Viviane : *fronce les sourcils* Il faudra d'abord me passer sur le corps ... *cache à peine le sous-entendu*

[00:55:56 07/02/13] Merlin : ...la chose n'est pas difficile *sourire amusé*

[00:57:16 07/02/13] Viviane : *retrouve aussitôt son légendaire sourire rayonnant et le serre fort contre elle* J'ai fait tous ces efforts pour toi. Maintenant ... je veux t'accompagner. T'aider dans tes missions. J'en aurais la puissance.

[01:04:21 07/02/13] Merlin : ...tu le fera alors. Lève toi, que je te rende ce qui te reviens. Et jure moi de l'utiliser avec sagesse Viviane. Je t'ai pardonné, parce que je t'aime * "je t'aime" n'étant pas une expression que le magicien lui adresse souvent* ...mais c'est la dernière fois.

[01:16:08 07/02/13] Viviane : *reste un moment coite, ayant conscience de la rarete de ce qu'elle vient d'entendre ; elle prend d'ailleurs le temps de le savourer avant de hocher la tete* Je ne te decevrai pas, mon Merlin ... Mais ... *semble hesiter* J'ai beaucoup reflechi de mon cote.

[01:18:50 07/02/13] Merlin : ...et qu'a tu tiré de tes reflexions ?

[01:24:06 07/02/13] Viviane : *se leve et leve courageusement les yeux vers lui* Ce que je vais te dire est delicat, mais je veux que tu saches : c'est murement reflechi. *sa main tient toujours la sienne* Je suis une fee. Ma nature-meme est chaotique. Si je reste trop longtemps dans le meme alignement magique, je finirai par basculer ... alors, j'ai pense composer avec cela. *se mord la levre inferieure* Beaucoup de traites parlent de magie grise ... tres peu de mages parviennent a la maitriser. Elle necessite un dosage d'orfevre entre magie noire et magie blanche ... mais je sais que j'en suis capable. J'y gagnerais en puissance, en stabilite. J'aimerais au moins essayer .... et au mieux, que tu me soutiennes

[01:29:03 07/02/13] Merlin : *semble sur le point d'entrer dans une colère noire puis soupire* ...on...on va essayer. Je conçois qu'il est complexe pour une fée de s'aligner sur les principes d'un magicien. Mais je te préviens Viviane, que si je sens filtrer la moindre escalade de magie noire en toi... je ne pourrais plus approcher. Et si tu deviens une sorcière noire alors je devrais te combattre, tu le sais n'est-ce pas ?

[01:32:55 07/02/13] Viviane : Puisque je te dis que j'ai beaucoup reflechi ... *a un sourire triste* C'est en effet un risque a prendre. Je veux que tu me promettes que si ça arrive, tu ne m'epargneras pas. *lui fait un clin d'oeil* Mais de toute façon ... ça ne peut pas arriver tant que je pense a toi. *baisse le regard, comme pour cacher une emotion importune* Je ne pensais pas que tu le prendraid si bien ... j'en suis touchee.

[01:34:57 07/02/13] Merlin : ...*marmonne un peu* ...j'en ai marre de toujours lutter quand tout fout le camp. Donc oui, on essayera la magie grise. Mais donne toi quelques jours, ou semaines, pour te réhabituer. Tiens Viviane, récupère ta magie *lui prend les mains, Viviane peut sentir sa magie revenir, chaleureuse et rassurante, plus pure de toute noirceur que jamais*

[01:40:34 07/02/13] Viviane : *laisse la magie l'envahir, l'illuminant d'une aura quasi-divine ; elle profite de cette douce sensation pour poser la tete contre le torse de l'enchanteur, les yeux fermes* Merci, mon Merlin. Moi aussi, je t'aime.

[01:42:58 07/02/13] Merlin : *lui tapote l'épaule, l'air encore un peu agacé* ...alors fait attention a toi, petite fée, toujours.

[01:44:02 07/02/13] Merlin : ( je vais pas tarder moi ^^)

[01:45:56 07/02/13] Viviane : Promis. Tu seras fier de moi. *a l'air parfaitement confiante, pour la premiere fois depuis des mois* Emprisonnee dans cette enveloppe humaine, la seule chose qui m'a permis de rester, c'etait que je devais faire mes preuves pour etre digne de tes enseignements. *leve a peine ses mains ; celles-ci crepitent, chargees a bloc d''energie* Et maintenant, je ferai ta fierte.

[01:46:44 07/02/13] Merlin : ...je l'espère, et je le souhaite. *lui prend la main sans craindre l'énergie qui en sort* ...allez, on rentre chez toi.

[01:49:17 07/02/13] Viviane : *sautille sur place comme une gamine, folle de joie* J'ai hate de revoir mon chateau ! *l'entraine dans les bois calcines* Tu resteras pour la nuit, hm ?

[01:50:17 07/02/13] Merlin : ...Si tu veux *léger sourire*

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Février 2013 le Mar 12 Fév 2013 - 15:24

[20:11:55 10/02/13] Lileas : * Le jeune homme ressemble à ça: http://illiweb.com/fa/pbucket.gif (*bave*...pardon). Il recule un peu et regarde son interlocuteur avec une certaine surprise. Il semble hésiter.* Cruel...c'est le mot. Heureux que vous vous en rendiez compte. *petit raclement de gorge* Beau discour... Vous savez parler à vos hommes. *regard un peu ailleurs*

[20:14:33 10/02/13] Gareth : * Le regarde un instant, puis eclate de rire * Je me doutais que tu me répondrais de cette manière Calédonien... Tu as le même détachement que ta petite soeur !

[20:15:40 10/02/13] Lileas : * fronce les sourcils, le fixe maintenant* ...pardon ?

[20:21:20 10/02/13] Gareth : Je ne me trompe rarement quand je vois qu'une personne ressemble autant à une autre, et que la fille que j'ai vu à Hengstone etait morte d'inquiètude pour sa famille, alors que je lui disais que son frère etait encore en vie, très loin. * sourit à demi, fixant le jeune homme d'un air songeur * Tu lui manque beaucoups, et ses prières pour Dieu doivent aller vers toi chaque jour je pense.

[20:24:25 10/02/13] Lileas : *petit soupire* Tout comme les miennes...elle est tous ce que qu'il me reste. Le reste, c'est vous qui me l'avait enlevé. *hausse les épaules* Pourquoi vous faites ça ? Je veux dire... pourquoi vous devenez...presque bienveillant à l'égard de vos ennemis ?

[20:30:01 10/02/13] Gareth : Je sais,et tu as le droit de me hair pour ca. Tu aura raison. * soupir, le regarde toujours sans sourciller * ... Parce que je me suis rendu compte avec les années que je faisais une grossière erreur, que je me trompais d'ennemi, mon veritable ennemi n'etait pas politique. Mais ceci est une autre histoire. Je sais que je ne pourrais rien te rendre, comme aux autres mais tu est un celte qui donne chaque jour son sang pour la Bretagne, comme je le vois. Tu etais mon ennemi hier, tu ne l'est plus ajourd'hui.

[20:33:13 10/02/13] Lileas : *léger sourire* Je donne mon sang pour ma terre. C'est ce que m'a toujours apprit mon père. Et....ce n'est pas vous que je hait. C'est ce que vous avez fait. *petit soupire* Ce qui est totalement différent. *croise les bras calmement*

[20:34:41 10/02/13] Jehanne : (Pardon, ma schizophrénie a pris le dessus et je suis partie. Pourquoi j'ai du sang sur les mains ?)

[20:35:06 10/02/13] Lileas : (...La madame elle fait peur.)

[20:36:33 10/02/13] Gareth : * Sourit un peu, amer * Oui, ce que j'en ai fait. J'ai fait des choses pas belles, pas belles du tout. Peux-tu me donner ton nom et celui de ton père ? * Le regarde intensèment, comme pris de réflexion mûre *

[20:36:55 10/02/13] Jehanne : (Erynn - ou moi, je ne sais plus - me fait dire qu'elle est totalement amoureuse du frère de Lil' ! : D)

[20:38:29 10/02/13] Lileas : (Moi aussi je suis amoureuse de lui...ça viens de son avatar je crois. C'est fatal...^^)

[20:39:06 10/02/13] Gareth : ( The King in The North ! )

[20:40:11 10/02/13] Jehanne : (Robb, Robb, Robb http://www.ruedusmil )

[20:41:24 10/02/13] Lileas : Flynn, fils de Kaloraan, seigneur de Calédonie et conseiller du roi Calogrenant. Anciennement....bien sur.*hausse un sourcils* Je ne vous imaginez pas curieux.

[20:47:04 10/02/13] Gareth : Flynn. Je ne suis pas du genre très curieux mais en revanche, j'ai de la bonne volonté. * S'eclaircit la gorge, semble peser ses mots * .... A la fin de l'invasion, si nous la gagnons : j'offrirais... Des terres à certaines personnes Calédonnienes. ... Toi et ta soeur en faites partis. J'en fait solennelement la promesse, je vous offrirais également un titre en Calédonie qui vous permettra de choisir les terres de votre choix ou les hommes de ma nation iront construire une maison pour vous.

[20:49:53 10/02/13] Lileas : Et bien... je ne m'attendais pas à tant de générosité à vrai dire. *regard songeur* J'en prends note mais je me réserve tout commentaire et impressions pour plus tard ...n'en soyez pas vexé.

[20:53:47 10/02/13] Gareth : Mes élans de générosités sont rare, mais je dois admettre que je vois ca comme un tir que je corrige. Ces terres et son titre vont sont dûs et je vous les donnerais. Hormis tout ca je ne demande pas maintenant de vous battre pour moi à la prochaine escarmouche.... Mais au moins battez-vous avec moi, non loin de moi. Votre bravoure fait état de nombreuses discussions parmis les alliés. * sourire entendu *

[20:59:15 10/02/13] Lileas : Oh je continuerais à me battre, avec vous oui... J'ai commencé cette guerre avec ces hommes, je la finirai avec eux. *regarde au loin* J'ai grandis ici, et que ce pays soit dirigé par vous ou par un autre, je mourrai pour lui si il le faut. *reste dans ces pensées quelques instant* Puis-je vous poser une question ?

[21:01:16 10/02/13] Gareth : * Regarde au loin dans la nuit claire aussi tandis qu'il parle, puis revient à lui * .... Oui, allez-y je vous ecoute ?

[21:02:44 10/02/13] Jehanne : (Trop dark, Gareth.)

[21:04:02 10/02/13] Gareth : ( Tu veux pas rp au lieu de commenter toi ? Smile )

[21:04:49 10/02/13] Lileas : Qu'est ce qui vous a poussé à nous faire la guerre, à conquérir ce royaume ? Je pose cette question pour comprendre les choses. Même si je ne suis qu'un sage soldat obéissant...j'aime comprendre. *La voix est grave, le ton sérieux et calme*

[21:06:08 10/02/13] Jehanne : (*Pose son pot de pop-corn* Bon, d'accord. Qui veut rp ? ^^)

[21:06:34 10/02/13] Jehanne : (Promis, je suis gentille. *cache ses mains couvertes de sang*)

[21:12:55 10/02/13] Gareth : C'est assez compliqué de le dire simplement et il faut remonter à des années pour comprendre ce conflit qui etait déja dormant auparavant. Bien avant la guerre du trône de Logres et les révoltes, votre Roi et moi nous nous detestions. Ce dernier etait convaincu que le roi pouvoir d'Arthur etait l'ultime force qui permettait la liberté de la Bretagne sur le reste du monde. Je conséderais Arthur comme un garcon faible et mièvre, qui faisait preuve d'une grande naiveté à accepter tout de tout le monde. Sa trop grande bonté à permis de choses nefastes de répandres, réligions, guildes, dogmes diverses...Enfin bref, quand j'ai mené la révolte et embarqué mes hommes aller fonder mon royaume vers le nord, Calogrenant à levé une armée et à stoppé mon avancée. Nous ne projetions pas de nous déclarer ouvertement la guerre à ce moment. Mais... Les choses ont empirés et ont pris des tournures dramatiques. J'ai forcé le passage, alors Calogrenant à contre-attaqué en chassant mes soutiens locaux les pictes de ses

[21:14:01 10/02/13] Gareth : terres... J'ai donc conquéris par la force ses terres et l'ai chassés avec la coalition des anciens soldats d'Arthur fidèles à moi-même et le peuple picte, et j'ai chassé votre roi. La suite, vous la conaissez. Bref, nous avons mutuellement fait evenimés les choses.

[21:14:42 10/02/13] Gareth : ( Nombreuses fautes d'inattention dans le texte, sorry. )

[21:17:40 10/02/13] Lileas : *hoche la tête doucement* Bien. Je m'efforce de prendre du recul sur cette affaire...et c'est ce qu'il faut faire. Mon point de vue ne pouvait être objectif en ayant pour père le conseiller du roi. Que ces histoires de pouvoir sont compliqués...*soupire* Merci de m'avoir répondu Seigneur Gareth.

[21:18:45 10/02/13] Lileas : (Je te pardonne, dans ma généreuse clémence.)

[21:22:11 10/02/13] Gareth : Mmh, je vous comprends. Sachez que bien qu'ayant vaincu votre roi je considère sincérement que cette guerre n'a fait aucun gagnant. Aucun. Merci d'avoir preté l'oreille, la Calédonie murmure parfois que je suis un guide, mais aussi un tyran. J'entends les choses que j'ai crée, et elles me font mal. Mais vous avez eu l'intelligence de prendre le recul dont vous parlez, vous êtes d'un esprit brillant dans ce marasme de guerriers sanguinaires. Votre épée est serré par une main claire, Flynn. Soyez à mes cotés à la prochaine bataille, ce serait une belle faveur. Vraiment. * le regarde pensivement *

[21:26:41 10/02/13] Lileas : Je le serait, avec plaisir et honneur, vous avez ma parole. Je n'ai pas l'habitude de questionner les gens de la sorte mais...est -ce que ma soeur se portait bien ? Je veux dire...la pensez vous heureuse ? *mine songeuse*

[21:31:48 10/02/13] Gareth : ... Je n'en ai pas la moindre idée, je n'ai pas pu deviné. Mais je pense que nous saurons quelle sera heureuse le jour ou vous la serrerez dans votre bras en rentrant avec vos deux jambes de la bataille. Flynn, donnez-tout ce que vous avez demain, et je vous promet que vous pourrez savoir si elle l'est. Vous êtes un sacré Calédonien, et elle le sait. Vous portez la force des Gallôglaich, les Portes Larmes des grandes plaines. Votre soeur sera constament fière de vous quand vous reviendrez. * hoche lentement la tête *

[21:32:19 10/02/13] Gareth : Portes-Lames *

[21:34:37 10/02/13] Lileas : *léger sourire* Je l’espère de tout coeur. Merci bien. *se redresse* Je ferai mieux d'aller me reposer un peu alors. Seigneur Gareth, a bientôt donc. Et merci pour votre écoute.

[21:35:59 10/02/13] Gareth : Je vais faire de même mon p'tit. * lui tapote l'epaule * A demain devant l'aube, avec le sang chaud ! * part de son coté *

[21:38:39 10/02/13] Lileas : * fronce un peu les sourcils, surement peu habitué au "mon p'tit" , puis reprend un air calme, sérieux et mystérieux et s'en va plus loin.*

***

[13:55:21 11/02/13] Jorékinn : *le grand jeune homme est assis en silence sur une caisse en bois devant la taverne du Rat Bourré, buvant un verre en regardant les gens passer de ses yeux gris clairs peu expressifs*

[13:57:40 11/02/13] Florimel : *la jeune voleuse vient dépenser quelques piécettes en attendant que son amoureux vienne la chercher après quelqu'expédition dont elle ne veut pas savoir le but. Elle s'arrête devant le jeun homme.* Oh !... On se connait, non ?

[14:01:57 11/02/13] Jorékinn : *la regarde, semble réfléchir puis sourit* ...oh oui, vous avez voulu me voler en forêt, mais je n'avait pas d'argent. VOus vous appelez.... je ne sais plus... mais c'est un joli nom...*sourit encore, la regarde sans ciller* ...comment allez vous ? *boit*

[14:05:20 11/02/13] Florimel : Bien, merci. Et vous ? Toujours en contemplation ?

[14:06:52 11/02/13] Jorékinn : ...en contemplation ? oh non, je discutais avec quelques type...*regarde autour* ...mais il sont rentré chez eux là...*hausse les épaules* ....mais je vais bien. Et vous avez effectivement l'air d'allez bien aussi. C'est agréable quand tout le monde va bien. *léger sourire*

[14:12:20 11/02/13] Florimel : ... Vous... faites quoi, au juste, dans la vie ? ... Vous avez pas une tête à être rémouleur ou... *courant d'air, elle frissonne* On entre ? Je vous paie le premier coup.

[14:14:24 11/02/13] Jorékinn : ...je veux bien merci *se lève et se dirige vers l'interieur, le froid ne semble pourtant pas le déranger vu qu'il est pied nu et qu'il ne porte qu'une fine tunique sous son manteau*

[14:23:19 11/02/13] Jorékinn : ( coucou ! )

[14:24:08 11/02/13] @ Scarlett : (COUCOU ! )

[14:24:30 11/02/13] Jorékinn : ( ...ça y est je suis sourd des yeux... t'aurais pas du crier a l'écrit...)

[14:24:52 11/02/13] Florimel : (... *sursaute* MALADE !)

[14:25:20 11/02/13] @ Scarlett : (Mais...c'est parce que je suis contente de vous "voir" ... Sad )

[14:25:31 11/02/13] Florimel : *se dirige vers le comptoir, où elle récupère deux bières* Venez, il reste de la place près du feu. ... Sisi, en tassant bien...

[14:25:36 11/02/13] Jorékinn : ( oooh... *calin* )

[14:25:39 11/02/13] Florimel : (Mwais.)

[14:25:51 11/02/13] Florimel : (http://www.ruedusmil)

[14:26:09 11/02/13] Jorékinn : ( si tu veux jouer on est a la taverne ! )

[14:26:45 11/02/13] @ Scarlett : ( Avec plaisir !)

[14:27:36 11/02/13] Jorékinn : ...sinon on peut toujours demander au gens de se pousser un peu. *regard indechiffrable, fin sourire* ...merci pour la bière, mais je ne bois pas d'alcool, je vous l'ait dit.

[14:28:13 11/02/13] Florimel : ... Vous buvez quoi alors ? Eau, lait ?

[14:28:28 11/02/13] Florimel : (Voui, viens ! )

[14:32:13 11/02/13] Jorékinn : ...l'un ou l'autre oui. Mais je ne sais pas si ils en servent ici. *pousse négligeamment un homme endormi de son tabouret et l'indique a Florimel avec un sourire* ...la place est libre.

[14:32:17 11/02/13] Camille : *Entre dans la taverne pas très discretement, adresse quelques bonjour puis observe l'assemblé d'un oeil curieux. Oh! Une Florimel là bas...chouette. Elle s'avance vers la table* Salut ! Ca va bien ? *pousse un mec et s'assoit prêt d'eux, se tapant gentiment l'incruste.*

[14:35:42 11/02/13] Florimel : Bien sûr, suffit de... *sourire à Camille* Salut ! Mon ami échangerait sa bière avec quelqu'un qui lui trouverait un verre de lait. Ca te dit ?

[14:40:06 11/02/13] Camille : *pouffe de rire* Echanger sa bière contre du lait ? Laisse moi...*coup d'oeil a l'ami en question. Petit raclement de gorge* Enfin...chacun son mode de vie aprés tout hein...

[14:41:26 11/02/13] Jorékinn : *regarde Camille arriver* ...Bonjour. Enchanté.... *lui sourit, tend sa bière* ...oui, chacun son mode de vie. Vous êtes une amie de...*regarde FLorimel* ...j'ai encore oublié votre nom...désolé.

[14:44:38 11/02/13] Florimel : Flora. Et elle c'est Camille. Et je savais que la proposition la tenterait. *grand sourire* Bienvenue !

[14:48:05 11/02/13] Camille : Oui c'est une amie. Enfin...quand elle y met du sien...*léger sourire, prends la bière et gueule* Du laaaaait ...s'il vous plait. *ton rassurant* Voila, ça va arriver.

[14:50:05 11/02/13] Jorékinn : ...merci, Camille. *la regarde un instant, souriant* ...je m'appelle Jorékinn... mais si vous trouvez ça trop long vous pouvez m'appeler Joré, ou Kinn... voilà...

[14:56:34 11/02/13] Camille : J'peux vous apeller Jojo ? Ca vous va bien. et puis c'est le nom du chien de l'éleveur de poule de la sortie du village. *boit à vive allure tant dis qu'on amène un verre de lait au Monsieur*

[14:58:56 11/02/13] Jorékinn : *prend le verre de lait et boit, lui répondant d'une voix douce* ...non... Joré, ou kinn...ou mon nom complet. *sourit* ...sinon je trouverais ça vexant.

[15:02:28 11/02/13] Florimel : *sirote sa bière en tendant les papattes vers le feu* Et donc, vous v'nez faire quoi ici, déjà ?

[15:03:25 11/02/13] Camille : Ah...d'accord. *un peu surprise, ne réplique pas, écoutant seulement...pour une fois.*

[15:08:33 11/02/13] Jorékinn : ...*regarde Florimel* ...oh il y a beaucoup de choses a faire par ici. non ? *sourire amusé, regarde Camille* ...mais il ne faut pas vous en vouloir d'avoir demander *rit un peu* ...on ne peut jamais savoir avant de demander *lève son verre* merci pour le lait. *boit avec un sourire, la regardant*

[15:10:55 11/02/13] Camille : Mais je ne m'en veux pas ! *presque outré* Vous avez pas vraiment répondu à ça question....mais peut etre que vous êtes là pour rien faire. Rien faire est il une actiivité en soi ? Mh...*finit son verre*

[15:13:12 11/02/13] Jorékinn : ...oh...je ...pensais que ma réponse...convenait. *hausse les épaules avec un sourire* ...tant mieux si vous ne vous en voulez pas. C'est tellement plus agréable quand tout le monde va bien. *sourit*

[15:20:18 11/02/13] Camille : Ouais surement...*hausse les épaules et adresse un sourire a Flo puis commande encore à boire *

[15:23:27 11/02/13] Jorékinn : *s'adosse au mur près de la table et son regard se perd un peu autour d'eux*

[15:24:02 11/02/13] Florimel : *regarde Jorekinn avec un peu de suspicion* ... Vous êtes marrant, vous répétez toujours les mêms trucs. On dirait une ritournelle.

[15:26:30 11/02/13] Jorékinn : ...*sourit a Florimel* ..ah bon ? *rit* ...pardon, je n'ai pas vu beaucoup de monde ces derniers temps alors bon... j'ai mes petites habitudes. *lève une de ses mains fines et lui tapote l'épaule avec un sourire*... j'y ferais attention maintenant.

[15:28:09 11/02/13] Camille : *relève la tête de sa bière* N'empêche vous êtes bizarre. Au delà du fait que vous buvez pas d'alcool...*hausse les épaules*

[15:38:49 11/02/13] Jorékinn : *tourne la tête vers Camille* ...bizarre ? *légère moue* ...ce n'est pas très sympa de me dire ça. Je suis... comme je suis. *boit, regarde son verre* ...Oh j'ai finit mon lait tiens. *sourit, relève la tête* ...je vais aller m'en chercher un autre. *va d'un pas lent commander un autre verre, ses pieds nus évitant habilement les débris divers sur le sol*

[15:40:49 11/02/13] Camille : *hausse les épaules et le regarde* Pourquoi il marche pieds nus lui ? *fronçe les sourcils et le suit* Justement c'était pas méchant. C'est super chouette d'être bizarre...

[15:42:28 11/02/13] Jorékinn : *se tourne vers elle, a mi chemin du bar, grand sourire* ...oh vraiment ? alors je m'excuse de ma mauvaise interpretation de vos propos. Vous êtes une fille sympathique.

[15:45:41 11/02/13] Camille : Merci, c'est sympa. Et oui vraiment, ça ferait chier si on étais tous pareil...donc ceux qui se démarque sont chouette. Enfin...j'pense.

[15:47:29 11/02/13] Jorékinn : ...possible. *va au bar prendre un verre de lait et reviens avec un bière pour camille dans l'autre main* ...tenez. Camille.

[15:49:13 11/02/13] Camille : Oh merci. Si je continue comme ça je vais finir dans le même état qu'hier...et qu'avant hier...et qu'avant avant hier aussi d'ailleurs...*hausse les épaules*

[15:52:26 11/02/13] Jorékinn : ...oh vous allez être saoule, c'est ça ? *sourire curieux*

[15:55:11 11/02/13] Camille : Ouais, je vais dire encore plus de connerie que d'habitude et je vais vomir partout ! *léger rire amusé*

[15:58:06 11/02/13] Jorékinn : ...je vois. Tout un programme alors, si j'y fait obstacle n'hésitez pas a ...m'envoyer balader. *sourit, boit son lait*

[16:00:36 11/02/13] Camille : Oh mais non pas du tout ! J'aime bien faire de nouvelles rencontre, c'est plutôt sympa. Non ?

[16:03:41 11/02/13] Jorékinn : ...oui, très sympa. Surtout que comme je le disais, ça faisait un moment que je n'avais pas croisé grand monde...

[16:05:22 11/02/13] Camille : Ah oui ? Pourtant c'est dificile de ne pas croiser de monde ici...vous etiez occupé alors ?

[16:06:50 11/02/13] Jorékinn : ...je n'étais pas par ici. Je suis arrivé il y a quelques jours seulement.

[16:10:23 11/02/13] Camille : Ah d'accord. Je me disais aussi, j'vous ai jamais vu.

[16:15:19 11/02/13] Jorékinn : ...je ne vous avais jamais vue non plus. Mais je suis content de faire des rencontres... *lui sourit, presque charmeur* ...agréables.

[16:17:52 11/02/13] Camille : *petit rire* Décidemment vous êtes gentil. Vous verrez ...cet endroit est parfait pour rencontrer des gens, ils y en a de toute sortes... j'aime bien cet endroit. *boit doucement*

[16:20:59 11/02/13] Jorékinn : ...je préfère l'extérieur mais cet endroit a certains interet. Bon...leur lait est plutot mauvais par contre.

[16:22:31 11/02/13] Camille : Ah surement, aprés je m'y connais pas en lait. Ils font des trucs dégueu ici mais je trouve que tout ça a du charme...*hausse les épaules*

[16:27:38 11/02/13] Jorékinn : ...c'est vrai. *son regard s'égare dans la pièce un moment et il semble se perdre dans ses pensées puis ses yeux gris clairs reviennent se poser sur camille et il sourit* ...je cherche un endroit ou dormir, votre amie m'a dit qu'il y a avait des chambres par ici... Vous me montreriez ou en trouver une ?

[16:34:27 11/02/13] Camille : Rien de terrible ici. Si vous avez les moyens, il y a celle de l'auberge de la place principale. Les plus petites ont un bon rapport euh...qualité prix. C'est bien comme ça qu'on dis ?

[16:37:47 11/02/13] Jorékinn : ...j'ai pas d'argent...enfin si...j'ai ça *glisse une main dans sa poche, en sortant quelques pièces* ... j'ai ramassé ça par terre....*sourit*

[16:40:53 11/02/13] Camille : Ah...*sourire amusée* Tenez...*lui donne quelques pièces* Avec tous ça vous pouvez demander au patron , qui est derrière le comptoir, ça meilleure chambre ...c'est pas le grand luxe, mais avec ça vous pouvez y rester bien quatres nuits.

[16:43:53 11/02/13] Jorékinn : *lui sourit, la fixant sans ciller* ...c'est très généreux de votre part. je ne sais comment vous remercier. mais merci.

[16:45:59 11/02/13] Camille : Oh ba de rien, je sais ce que c'est d'être dans la merde niveau argent. Vous en faites pas...*hausse les épaules*

[16:52:45 11/02/13] Jorékinn : ...je ne m'en fais pas. rassurez vous. *finit son verre de lait* ...je n'ai jamais vraiment eu d'argent.

***

[11:44:38 12/02/13] Rilath : *le soldat est assis près d'un petit feu de camp près de sa tente, en train de faire chauffer un bol de bouillon fumant*

[11:47:55 12/02/13] Siobhan : *la lycane, revenant visiblement d'un bain et porteuse d'un bout de pain d'où dépasse de la viande, vient s'asseoir à côté de lui, sans mot dire* .... *mâchouille*

[11:49:23 12/02/13] Rilath : *la regarde arrivé, inclinant poliment la tête* ...Bonjour. *fixe son bol*

[11:52:51 12/02/13] Siobhan : B'jour. ... Vous avez été basculé où ?

[12:00:06 12/02/13] Rilath : ...basculé ? *la regarde*

[12:01:28 12/02/13] Siobhan : Dans quelle compagnie ? La vôtre avait été bien... *juge que "décimée" pourrait choquer* touchée, par les huns, non ?

[12:02:50 12/02/13] Rilath : ...oui, mais elle était temporaire, je suis retourné a l'infanterie. Première ou deuxième ligne, ça dépend des stratégie des officiers. Et vous ?

[12:05:05 12/02/13] Rilath : ( je mange bientot, je re après pour continuer si tu es dans le coin )

[12:11:20 12/02/13] Jehanne : (Saluuuut.)

[12:13:23 12/02/13] Siobhan : Moi je fais... cavalier à peu près seul où on me dit d'aller. Nous n'avons jamais été nombreux. Et je ne compte pas transformer des gens pour recréer les éclaireurs tels que.

[12:13:29 12/02/13] Siobhan : (Hello ! ♥)

[13:08:20 12/02/13] Rilath : ...d'accord. Moi je préfère être devant. *prend son bol et boit un peu* ...merci, je ne me serais pas échappé sans vous.

[13:28:34 12/02/13] Siobhan : Je pense qu'à un moment donné tout le monde aurait craqué et leur serait tombé dessus. *elle hausse les épaules* Ils devenaient trop confiants

[13:29:54 12/02/13] @ Hyrion : ( Smile )

[13:30:23 12/02/13] Siobhan : (Helllo ! ♥)

[13:31:08 12/02/13] Rilath : ...ouais, mais si on avait été que des humains on aurait jamais franchis les lignes. Je ne tenais pas a mourir en captivité.

[13:32:20 12/02/13] Rilath : ( yo Hyrion )

[13:33:42 12/02/13] Gareth : * Une troupe de bruns tatoués et couverts de bandages véterans passent devant eux, echarpés mais repartant à la boucherie, la haine dans l'oeil et l'arme se balancant dans la main, Gareth fermant la marche en glissant un oeil pensif vers les deux près du bouillon. Le picte est sevèrement echarpé de bandages, lui aussi. *

[13:33:57 12/02/13] Gareth : ( Han, placement d'arrière-plan furtif d'ambiance. )

[13:34:00 12/02/13] Siobhan : Il faut bien que s'allier avec es créatures ait des avantages, non ? ... Sinon, une bonne partie des "simples humains" ne nous aurait jamais acceptés. ... *frissonne* JE n'y tenais pas non plus, pas plus qu'en combattant contre l'un d'entre vous.

[13:34:15 12/02/13] Siobhan : (^^)

[13:34:40 12/02/13] Siobhan : (Si tu veux faire l'arrivée d'Adara, Morgause est toute à toi, hein. ... Ou autre chose, du reste)

[13:36:03 12/02/13] Gareth : ( Oh bah ecoute, je suis en pause café. Je dis pas non. )

[13:36:41 12/02/13] Siobhan : (Tu veux faire quoi ?)

[13:38:18 12/02/13] @ Hyrion : ( Morg/Adara pour commencer ? )

[13:40:23 12/02/13] Morgause : (Je pose Morg si tu veux)

[13:40:33 12/02/13] @ Hyrion : ( Yep, teuplé. )

[13:40:48 12/02/13] Rilath : *hausse les épaules* ...bah, c'est finit. J'aurais au moins réussit mon évasion. *jette a peine un regard a la troupe et fixe a nouveau son bol* ...Sa Majesté a voulut que je reprenne des force et j'ai une armure neuve... je ne me ferais pas capturer a nouveau.

[13:43:03 12/02/13] Siobhan : HEu... Dit comme ça, ça sonne un peu comme "plutôt me laisser tomber sur mon épée que d'y retourner". Et ce n'est pas super rassurant.

[13:44:42 12/02/13] Morgause : *Après une énième mise au point stratégique -l'ennemi se déplaçant de façon trop léatoire pour que les plans fassent long feu- Morgause s'assied dans la tente de commandement, se demandant si elle aura assez de forces pour aller dormir ailleurs. Peut être qu'enlever cette armure aiderait ?*

[13:46:11 12/02/13] Rilath : ...*la regarde, hausse un sourcil* ...pas du tout. ça veux juste dire que je ne me ferais pas capturer une deuxième fois.

[13:47:05 12/02/13] Rilath : ( Rilaht est volontaire pour l'aider a enlever son armure *sort en ricanant* )

[13:50:26 12/02/13] @ Hyrion : * A l'exterieur de la tente, des bruits de chevaux, de roues et d'esieux craquants se font entendre alors que Morgause s'assoit. La tenture d'entrée se soulève pour laisser entrevoir le visage d'un soldat, avisant la reine. * ... Majesté ? Quelqu'un est là pour vous. La fais-je entrer ?

[13:51:29 12/02/13] Siobhan : (Va lui dire, tiens. Même pas cap. XD)

[13:52:09 12/02/13] Siobhan : Je comprends ça. ... Et je pense qu'ils faut les repousser, loin. Ils sont... trop dévoyés. Trop... malfaisants.

[13:53:02 12/02/13] Morgause : *relève la tête* Si c'est une carosse venant de Hengstone, oui. Sinon, demandez des précisions. *commence à dénouer les lacets de son armure*

[13:53:45 12/02/13] Rilath : ...alors il faut en tuer le plus possible, ne pas juste faire un plan pour qu'ils reculent... mais pour les décimer.

[13:55:58 12/02/13] @ Hyrion : C'est en effet un carosse, ma reine. * Regarde le sol, s'incline exprèssement et relève le bras plus haut pour laisser entrer une brune à la peau pâle et aux lèvres bleuies de froid, emmitoufflé dans des fourrures de bel apparat, tandis que ses yeux pourtant ardent se posent avec impatience sur la reine. Elle fait quelques pas que l'on dirait timide, vers Morgause. *

[13:56:52 12/02/13] Siobhan : Je pense que bon nombre de francs tireurs sont parvenus à cette solution. Et qu'elle s'impose clairement à nos dirigeants. ... J'ai oui parler d'un dragon...

[13:58:20 12/02/13] @ Hyrion : ( Faudra reussir à mettre un terme à l'event un de ces quatres, reussir surtout à tous à peu près être co' le même moment ... xD )

[13:58:26 12/02/13] Rilath : ...j'ai entendu parlé de rien du tout. J'écoute les ordres et pas les rumeurs. Pour l'instant on a pas de dragon.

[13:59:18 12/02/13] Morgause : *sourit à Adara, finit de se dépatouiller de son armure, apparaissant en robe molletonnée simple* Eh bien ma chère. LE messager m'a dit que vous étiez fatiguée, que vous étiez tombée... *la scrute, fronce les sourcils et s'approche* C'est vrai que vous avez l'air un peu... Venez près du feu. *lui passe un bras autour des épaules et la rapproche du brasero* Racontez-moi.

[13:59:55 12/02/13] Rilath : ( ouais... allez tout le monde sort son agenda et donne ses disponibilités ! on prend rendez vous avec la baston ! *grognement Stalonien* ^^ )

[14:04:08 12/02/13] Siobhan : *léger rire* Il faut écouter les deux mais n'obéir qu'aux ordres, en fait. ... Vous êtes soldat de métier, vous c'est ça ?

[14:04:12 12/02/13] @ Hyrion : * Esquisse un sourire las et se laisse accompagner près du feu. Sa voix douce et tiède enveloppe toujours par contre les lieux. Elle laisse tomber sa tête contre l'epaule de Morgause sans se soucier de son avis, sa cascade de cheveux de mélant à celle de la reine. Elle soupire * .... Je ne comprends pas, je n'ai pas eu la force de vous rejoindre de mes propres moyens. Le feu est mécontent de moi, il m'abandonne. Je me demande ce que j'ai bien pu faire ? Aurais-je du partir directement avec vous dès le début ? Peut-être etait-cela ? * bouge doucement sa tignasse pour regarder d'en dessous Morgause, sa joue s'ecrasant sur l'epaule de la jeune femme. *

[14:07:53 12/02/13] Rilath : *hoche la tête* ...oui. J'ai été garde aussi... mais je ne me souviens pas trop.... depuis le combat contre le troll.

[14:10:41 12/02/13] Morgause : Le feu, mécontent de vous ? *jette un regard noir au brasero* JE ne vois pas pourquoi. Vous êtes une excellente dame du feu. Et vous n'êtes pas venue parce que... Parce que... nous n'y avons pas pensé, c'est tout. *repousse doucement en arrière les cheveux de la Dame, pose une main sur son front... finit par rire de sa bêtise* Non, ça, ça ne va pas servir à grand chose, hein ? ... Voulez vous boire quelque chose ? Ou... une couverture ?

[14:15:31 12/02/13] Siobhan : Un combat avec un troll ? Vous en êtes sorti vivant ? ... Ben vous êtes pas manchot, dites donc.

[14:17:47 12/02/13] @ Hyrion : ... J'ai... J'ai l'impression d'être dans la peau de Viviane. Comme je la comprends maintenant. * Ferme les yeux en se pincant les lèvres, puis les rouvrent. * Non, non je ne veux rien. Morgause, vous devez m'écouter... Les dieux préparent quelque chose, c'est certain. La force magique qui est en moi m'a été restreinte, ou accaparé pour quelqu'un d'autre. Il va se passer quelque chose, c'est toujours ainsi que ca fonctionne. Je le sens en moi... Ils veulent vous passer un message. * Chuchote maintenant, une main venant s'accrocher doucement au col de la tenue de la reine. Triture le vétement en cillant des yeux. *

[14:18:13 12/02/13] Rilath : ...oui. Je ne me souviens pas du combat, juste d'une douleur a la tête. Et... *ne dit rien un instant* ...puis on m'a soigné.

[14:22:26 12/02/13] Morgause : *fronce les sourcils* D'accord. Je vais lancer mes sorciers sur cette piste. ... Et vous vous allez rester avec moi. *lui prend doucement la main* Allongez vous un petit peu, je reste là. *air contrarié* Vous êtes mon amie. Même les dieux ne peuvent pas vouloir me faire chier à ce point là.

[14:22:30 12/02/13] Morgause : (JE re !)

[14:28:52 12/02/13] @ Hyrion : * Murmure, esquissant un demi-sourire * ... Oui, je vais rester avec vous. Vous savez, je n'ai pas perdu tout mes pouvoirs, je suis un être lié au feu mais j'ai mes petits secrets... Je garde au fond de mon être les plus naturels de mes dons et les plus basiques. Je vous accompagnerais à la prochaine bataille, la protection que je vous offrirais les satisferont surement, ils ont du me gronder de ne pas être prèsente. Nous devons au moins tester ca, et quand bien même si cela ne marche, je serais même affaibli... Au niveau des plus redoutables sorciers. Et je n'aimerais pas qu'une mauvaise surprise vous arrive ma chérie. * fait glisser doucement ses ongles sur la joue de la reine, puis fait retomber ses doigts fins. *

[14:29:47 12/02/13] @ Hyrion : si cela ne marche pas, et que même si je reste affaibli... Je demeurerais au niveau des plus redoutables sorciers. * ( Meilleure tournure )

[14:40:38 12/02/13] Siobhan : (re ^^)

[14:41:51 12/02/13] Siobhan : Oh. Même si vous avez été blessé, contre un Troll, ça n'a rien de honteux. ... Et celui qui vous a soigné a fait du beau boulot, j'aurais pas dit que vus aviez pris un pète, tiens. ... Ceci dit, avec les guérisseurs présents à Hengstone...

[14:43:48 12/02/13] Rilath : ( je me souviens plus, Morgause a aidé aux soins de riri ou elle a carrément tout fait toute seule ? )

[14:45:18 12/02/13] Morgause : Hé bien voilà qui est parfait. On a toujours besoin de sorciers. *léger rire* Et je n'aimerais pas non plus une mauvaise surprise. Déjà que vous voir si fatiguée m'inquiète.... *allonge confortablement la Dame sur le lit mince* JE vais vous donner quelque chose de chaud. A boire, à manger ? Les deux ?

[14:45:44 12/02/13] Siobhan : (Elle a canalisé l'énergie de plein de sorciers pour que Riri n'ait que SA marque.)

[14:45:47 12/02/13] Siobhan : (A elle)

[14:45:52 12/02/13] Siobhan : (Namého)

[14:46:29 12/02/13] Rilath : ( trop dark ^^ ....et elle lui a dit qu'elle l'avait soigné ou pas ? je me souviens plus... )

[14:49:19 12/02/13] @ Hyrion : * Se laisse installer * Vous savez que boire et manger ne me restaure, je peux juste le faire par loisir. Non vraiment merci. Vous savez je suis contente de vous avoir rejoint, je n'etais pas très rassuré à Hengstone sans vous et sans mes veritables pouvoirs... Les hommes murmuraient de vouloir tenter des choses à mon égard et dans mon etat de faiblesse. Vos mâles sont des goujats. * esquisse un sourire *

[14:49:29 12/02/13] @ Hyrion : ne me restaure pas *

[14:51:11 12/02/13] Siobhan : (Elle pas vraiment. Les hommes en noir le lui ont martelé ^^, à mon avis. On n'en a pas discuté, mais ce serait logique non ?)

[14:52:13 12/02/13] Rilath : ( euh j'ai pas suivit...ce serait logique qu'il le sache ou qu'il le sache pas ? )

[14:53:10 12/02/13] Morgause : *fronce les sourcils* Vous me deonnerez des noms et ils subiront ma colère. On ne touche pas aux gens auxquels je tiens. ... Quelque chose vous ferait plaisir, du coup, si rien ne peut vous... restaurer ? Plus de feu ? De lumière ? Dites-moi.

[14:53:22 12/02/13] Morgause : (Il le sait. ^^)

[14:54:16 12/02/13] Rilath : ...j'ai pas été qu'un peu blessé, j'ai aussi perdu la mémoire. Et j'ai faillit y rester. *hausse les épaules* ...Et c'est Sa Majesté qui m'a soigné. *mange un peu et fixe le feu de camp*

[14:57:34 12/02/13] @ Hyrion : * Rit doucement * Voyons, c'est moi qui suis censé VOUS protèger. Chaque nom et chaque visage est gravé dans ma memoire, et je serais assez maligne pour me souvenir de passer les voirs quand je récupererais mes pleins pouvoirs. Mais, mais... Vous viendrez avec moi, ce sera plus drôle. * Pose sa main sur la cuisse de Morgause et secoue la tête * Je suis déja restauré de ma lumière, je viens d'arriver près de vous. Dans quelques heures, je sentirais déja un meilleur, je vous assure. Et j'accompagnerais et regarderais vos haut-faits à la guerre. Après tout, je vous couve. Ordre de la-haut. N'inversons pas les rôles. * agrandit un sourire amusé *

[14:57:39 12/02/13] Siobhan : Waw. Failli y rester ? ... Et soigné par la Reine ? ... *réfléchit, tentant de faire coincider ça avec sa vision de Morgause. Finit par hausser les épaules* Soit vous lui aviez rendu service avant, soit elle vous apprécie... soit elle pense que vous lui serez utile un jour. ... Les puissnts, c'est super compliqué à suivre.

[15:00:44 12/02/13] Morgause : *air un peu étonné* Restaurée de votre lumière ? De quoi parlez vous donc ? *pas plus que précédemment, Morgause, pourtant peu portée sur les contacts physiques, n'a tiqué. Comme si la Dame du Feu apaisait ses appréhensions à ce sujet* ... Bien. Si être ici vous suffit.. Restez allongée, je me fais porter du bouillon et je me poserai là pour relire les cartes. *indique un siège non loin du lit*

[15:01:13 12/02/13] Rilath : *hausse les épaules a nouveau* ...je ne me pose pas ce genre de questions. J'ai juste... fait mon travail. Je crois.

[15:01:36 12/02/13] Rilath : ( Sio avait pas discuté avec Rilath quand il était aux cachots ? )

[15:02:42 12/02/13] Siobhan : (Si, mais j'ai plus du tout la conversation en tête. Et Riri aaiat été moins causant chuis sure !!)

[15:04:17 12/02/13] Rilath : ( oui mais elle doit bien se souvenir qu'il a été prisonnier et condamné a l'exécution ( je parle des cachots de Hengstone hein ) )

[15:04:50 12/02/13] @ Hyrion : * Sourit, delaissant sa main pour la poser sur sa poitrine * ... Une lumière qui vous ne pouvez voir, mais c'est un lien qui nous uni. Je sais que cela est osbcur, mais ayez foi entre nous. Je suis la preuve des remerciements qui vont sont transmis pour avoir epanoui la puissance magique de la Bretagne. * Voix très douce, yeux à demi-plissés * ... Bien, n'oubliez pas de profiter. Car vous ne me verrez couvée et ronronnante près du feu qu'une fois. Ca reste entre nous hein. * Air taquin *

[15:05:05 12/02/13] @ Hyrion : sa propre poitrine *

[15:06:43 12/02/13] Siobhan : *léger sourire en coin* Faire son boulot correctement, c'est l'essentiel. *a cependant l'air de réfléchir à quelque chose*

[15:06:55 12/02/13] Siobhan : (Surtout qu'Arthéon l'a arrêté, hein)

[15:07:41 12/02/13] Rilath : ( ouaip... enfin niveau témoignage il a perdu en crédibilité depuis... Arthéon ^^ )

[15:08:09 12/02/13] Rilath : ...oui. C'est tout ce qui compte. *léger sourire*

[15:14:16 12/02/13] Siobhan : (Tsss. Mon fifils et moi nous comprenons.)

[15:16:37 12/02/13] Morgause : ... *air taquin tout autant, tout à fait incongru sur le visage de Morgause* N'ayez crainte : je profite. Et je garderai ça pour moi. .. *s'assied sur le siège susdit, prend les cartes, et tente de partager son attention entre celles ci et Adara, en attendant son bouillon*

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Février 2013 le Dim 24 Fév 2013 - 11:19

[11:30:08 23/02/13] Dremard : *la regarde, se gratte la barbe* ...bon...puissance ça va.... précision... on a vu mieux... maintenat refait la même chose, mais tu arrête le coup en milieu de mouvement et tu donne un coup horizontal... pour ça va falloir qu'tu utilise la vitesse de ton machin... si tu essaye juste de stopper la hache pour changer de mouvement tu va te bousiller les bras, le dos et les jambes, tac.... alors tu dois trouver l'bon mouvement pour passer de l'attaque qui te serre a couper du bois a celui qui t'servira a couper un connard en deux.

[11:32:24 23/02/13] Camille : *Tente de capter toutes ses informations, autant dire que son cerveau n'a pas l'habitude* Ok, ok... *se recule un peu, souffle un bon coup et tente l'exercice mais le geste est très irrégulier. Soupire puis recommence...c'est légèrement mieux.*

[11:35:49 23/02/13] Dremard : ...pas mal... enfin c'est naze, mais moins naze que prévu.... enfin t'as pigé. *approche* ...une hâche c'est lourd, une arme lourde ça s'arrête pas en plein mouvement, tu dois toujours savoir comment renvoyer ta putain de hâche dans la bonne direction si l'connard d'en face évite ton coup... Si ta hâche se balade au p'tit bonheur tu va finir par fendre que l'air et le gars d'en face va te zigouiller... tu pige ? ...avec ta hâche on pare les coups avec le manche ou les lames....tu sais parer ?

[11:36:49 23/02/13] Camille : *petit soupire* D'accord.... eux, non je crois pas que je sache.

[11:39:19 23/02/13] Dremard : ...les parades c'est simple... le coup vertical se pare a l'horizontal, le coup horizontal se pare a la verticale, le coup d'estoc se pare en balayant l'arme ou en esquivant.... les coup en diagonale se pare avec les obliques des deux première parades... *sourit* ...mais comme la causette ça a l'air de te casser un peux le cul on va passer a la pratique si t'as pas peur de te faire bobo. *tire son épée*

[11:41:31 23/02/13] Camille : *Sourit dés qu'il parle de passer à la pratique. * se redresse fièrement* Je n'ai peur de rien.

[11:42:29 23/02/13] Dremard : ....les coups font pas moins mal si on a pas peur. *ricane* ...allez...parade horizontale. *donne un coup verticale visant vaguement une épaule, le coup est rapide mais peut appuyé*

[11:45:17 23/02/13] Camille : *pare avec la manche de façon horizontal, c'était très bien ...malgré le temps de réaction.*

[11:50:00 23/02/13] Dremard : ...bien...vertical maintenant *sans pause il enchaine et attaque a l'horizontale, visant le bras droit*

[11:52:36 23/02/13] Camille : * s’exécute et pare avec la lame cette fois si, c'est pas parfait mais elle à mit moins de temps.* C'est dur...*se retient de soupirer et se redresse*

[11:54:46 23/02/13] Dremard : ...ouais....mais tu t'débrouille pas trop mal.... allez, tu pare et tu riposte avec une feinte horizontale pour frapper a la verticale. *attaque en diagonale, de nouveau vers l'épaule*

[11:57:15 23/02/13] Camille : *souffle un bon coup, pare à l'horizontal sans soucis et tente d’enchaîner sur la frappe avec maladresse*

[12:00:46 23/02/13] Dremard : ...trop lent, pas précis. *esquive le coup facilement et frappe camille aux côtes du plat de la lame, pas trop fort* ..;recommence. *attaque a nouveau*

[12:02:24 23/02/13] Camille : *soupire se remet en position et pare puis frappe de façon plus fluide vers l'épaule *


[12:05:21 23/02/13] Dremard : *esquive encore* ...trop prévisible... tu vise trop longtemps...mais tu progresseras.

***

[14:29:35 23/02/13] @ Leomyd : *le chevalier s'éloignait de sa tente, saluant ses officier de la main, l'air fatigué, fermé même. Jetant des coups d’œil aux troupes autour, se dirigeant vers les autres tentes du commandement*

[14:36:12 23/02/13] @ Constantin : *l'Empereur se trouve justement à l'entrée de la sienne, serrant la main d'un officier impérial en lui donnant congé, il est flanqué de sa garde du corps et s'apprête à rentrer dans sa tente quand il aperçoit le chef gaulois*

[14:37:54 23/02/13] @ Leomyd : *aperçois l'empereur et s'incline* ...Majesté impériale.

[14:39:23 23/02/13] @ Constantin : Chevalier Leomyd. Des nouvelles du front peut-être ?

[14:41:05 23/02/13] @ Leomyd : ...vaguement. On a un eclaireur qui a repéré un camp avancé mais on ne sait pas si il s'agit d'un campement d'une nuit ou d'un début de position fixe...*soupire* ...Et il y avait un dace, je n'ai donc pas put envoyer de troupe furtive. Et de votre coté ? on sait pour quand est prévu le prochain assaut ?

[14:43:50 23/02/13] @ Constantin : Non, aucune information à ce sujet. A priori j'aurais dis : dès demain à l'aube, parce que c'est bien le genre d'Attila, mais quant à savoir ce qu'ils visent ... *léger soupir*

[14:46:31 23/02/13] @ Leomyd : ...alors on risque de ne pas pouvoir élaborer un plan précis... *semble réfléchir, fronce les sourcil* ...on pourrait leur donner une cible. On serait ce qu'ils attaquent au moins.

[14:47:01 23/02/13] @ Constantin : Sauf s'ils comprennent que c'est un piège ... a quelle type de cible pensez-vous ?

[14:48:24 23/02/13] @ Leomyd : ...je...je n'ai pas d'idée précise. Une troupe ou un petit camp...fictif.

[14:49:37 23/02/13] @ Constantin : Humhum .. Il faudrait que cela ait une grosse importance stratégique

[14:51:37 23/02/13] @ Leomyd : ...on peut donner une importance a un lieu. ...quel partie des plaines attila aimerait prendre rapidement ?

[14:56:03 23/02/13] @ Constantin : ... Excellente question, il faudrait probablement demander au Seigneur Gareth, ou à la Reine, ils connaissent mieux le terrain que moi

[14:57:09 23/02/13] @ Leomyd : ...j'avouerais que je ne me suis pas non plus penché sur les questions.... de positions et de points d'importance... j'essaye surtout de trouver les bonnes passes pour ma cavalerie.

[14:59:43 23/02/13] @ Constantin : Ce n'est pas mon terrain non plus, et c'est la première fois que les Huns cherchent à vraiment s'installer quelque part. J'avoue donc mon ignorance

[15:03:37 23/02/13] @ Leomyd : ...c'est étrange quand même. En gaule nous avions eu des raids... mais jamais les huns n'avait cherché a s'installer. Ils brûlent, ils partent. Ils reviennent parfois. Je ne comprend pas ce qu'ils veulent.

[15:04:20 23/02/13] @ Constantin : *hausse les épaules* Il faudra le leur demander quand nous en aurons finis avec eux.

[15:06:15 23/02/13] @ Leomyd : ...oui. En esperant que cela arrive vite. *nouveau soupire, se passe une main sur le visage, fatigué*

[15:07:57 23/02/13] @ Constantin : Je suis sûr que cela ne tardera plus *petit sourire, semblant extrêmement las*

[15:11:54 23/02/13] @ Leomyd : ...*le regarde, ses yeux s'éclairant un peu* ...vraiment ? ...je...j'ai toujours peur d'être trop optimiste pour un chef de guerre...quand je me dis que ça va aller vite, marcher parfaitement... je suis parfois trop inquiet.

[15:13:36 23/02/13] @ Constantin : L'inquiétude n'a pas d'importance, ce qu'il faut, c'est ce qu'on affiche, et il faut avoir l'air sûr de nos hommes

[15:14:30 23/02/13] @ Leomyd : ...je suis sûr d'eux. La plupart...j'ai servi avec quand je faisais mes classes. Et ils le savent.

[15:15:04 23/02/13] @ Constantin : Alors il est certain que ça finira vite *petit sourire*

[15:18:06 23/02/13] @ Leomyd : ...je veux bien y croire. Une telle alliance...*regarde le camp*...le seigneur gareth, Hengstone, byzance et la gaule... qui sait combien les huns sont dangereux pour masser tellement d'ennemi en fasse d'eux;..

[15:19:05 23/02/13] @ Constantin : Tout le monde connaît Attila, personne ne veut prendre de risque avec lui

[15:19:56 23/02/13] @ Leomyd : ...il y a de quoi. Il n'a pas que son nom. Il a aussi ses guerriers, les daces aussi.... et ils sont si nombreux.

[15:20:18 23/02/13] @ Constantin : Et on ignore toujours pourquoi les Daces sont avec lui ...

[15:20:41 23/02/13] @ Leomyd : ...l'or ? ...les dace aiment ils l'or ?

[15:21:02 23/02/13] @ Constantin : Je ne pense pas qu'ils aient besoin d'Attila pour en obtenir, encore moins en se mettant en danger

[15:22:07 23/02/13] @ Leomyd : ...alors c'est un mystère... encore un. *soupire* ...j'aime pas ça...le mystère. C'est souvent tellement compliqué...

[15:27:28 23/02/13] @ Constantin : *petit rire* Personne n'aime dans de telles circonstances ... On trouvera ça aussi

[15:50:55 23/02/13] @ Leomyd : ...oui. j'ai confiance. *très fin sourire*

***

[17:12:06 23/02/13] @ Deidre : ... Petitpetitpetit ! Où tu es, sac à écailles ? ... Ces gosses me rendront dingues avec leur manie de se barrer sans prévenir. Faudra que je voie avec Mélusine à leur faire faire un collier avec des clochettes, tiens. A tous les trois. *elle soulève une planche, la laisse retomber dans un claquement sinistre. Puis, elle regarde autour d'elle* Et puis, au juste... Je suis où, moi ?

[17:16:06 23/02/13] Jorékinn : ...je crois qu'on enferme les prisonnier ici... il y a des cellules au bout du couloir *voix douce qui vient d'un coin de pénombre, le jeune homme s'en détache, pied nu sur le sol froid souriant a Deidre, la fixant de ses yeux gris* ...après...je ne connais pas bien cet endroit.

[17:20:25 23/02/13] @ Deidre : Les cachots ? Ah ben zut. C'est pénible pour en sortir, en général. ... Comment ça se fait que j'aie pas vu la queue d'un garde, moi ? Sont pas sensés sécuriser l'endroit ? .. Vous avez pas une tête de garde, vous.

[17:23:42 23/02/13] Jorékinn : ...je ne suis pas garde *sourit, hausse les épaules* ...j'ai vu un garde. Je crois que celui qui doit le remplacer est en retard *son regard se perd autour d'eux* ...vous avez peur des lieu sombre ?

[17:26:43 23/02/13] @ Deidre : Peur... Pas vraiment. Parfois, ils aident à se cacher. Et donc, c'est bien. Parfois... On ne sait pas ce qui s'y cache et... là oui, c'est stressant. ... Là, je dirais que pour des cachots, c'est un poil silencieux.


[17:28:44 23/02/13] Jorékinn : ...silencieux hein ? j'aime bien... l'air est frais ici *sourire amusé* ...vous vous ne vous baladez pas pour le plaisir ici n'est-ce pas ?

[17:31:38 23/02/13] @ Deidre : Non, je cherche un... Un animal de compagnie auquel je tiens beaucoup. Un truc exotique. ... Et vous ? C'est pas plaisir que vous êtes là ?

[17:32:29 23/02/13] Jorékinn : ...un animal de compagnie exotique ? ...vraiment ? *curieux, souriant* ...je ne connais rien d'exotique, je n'ai jamais quitté ce pays.

[17:33:42 23/02/13] @ Deidre : Comme beaucoup de gens. LEs grands voyageurs sont rares dans le coin. Vous faites quoi, ici ? *"quand j'ai une idée en tête, je l'ai pas ailleurs"*

[17:36:45 23/02/13] Jorékinn : ...c'est pour ça que je ne peux pas savoir a quoi ressemble un animal exotique. *la fixe un instant, hausse les épaule* ...je me suis égaré. Et l'air frais y est agréable.

[17:37:29 23/02/13] Perséphone : *a l'extérieur du château, la jeune romaine accompagne poliment un noble dont elle a oublié le nom, ce qu'elle compense par un large sourire et des "Monseigneur" à outrance, revêtue d'une robe beaucoup plus travaillée que sa tenue habituelle, elle salue une dernière fois poliment tandis qu'un cortège s'éloigne du château, ce n'est qu'une fois la chose assez loin qu'elle renvoie les deux gardes qui la flanquaient*

[17:39:15 23/02/13] @ Deidre : ... Vous voulez qu'on cherche une sortie tous les deux ? L4air frais, c'est bien, mais l'air humide, c'pas extraordinaire. ... Je pense que je ne retrouverai pas... Kiki ici. Il fait trop froid.

[17:40:00 23/02/13] Florimel : Mais en fait, vous êtes noble, ou non ? *la voix provient à priori d'un arbre voisin* J'aime bien votre robe.

[17:40:35 23/02/13] Jorékinn : ...je ne trouve pas qu'il fasse si froid. Mais je sais ou est la sortie. si vous voulez.

[17:42:46 23/02/13] Perséphone : Hm ? *se tourne vers l'arbre, fait quelques pas dans cette direction* Je bosse pour eux, on finit par choper quelques trucs, robes comprises *elle sourit en baissant un peu les yeux sur le tissu rouge qui la recouvre*

[17:44:11 23/02/13] @ Deidre : Vrai ? ... Oh oui, ce serait très gentil de me montrer le chemin, sinon j'en ai pour des heures et Sigurd va encore m'engueuler. Comme si c'était ma fgaute si...Kiki est encore parti, tiens. *elle s'approche de l'homme* Vous êtes qui, vous ?

[17:45:12 23/02/13] Jorékinn : ...Jorékinn...mais vous pouvez.... m'appeler comme vous voulez *hausse les épaules* ...et vous ?

[17:45:58 23/02/13] Florimel : Elle vous va bien. *saute de l'arbre, époussette ses propres vêtements, sourit à Perséphone* Vous avez fini, ou vous êtes toujours en service, que je sache si je dois fuir devant l'émissaire de la répression judiciaire, ou vous offrir à boire...

[17:46:53 23/02/13] @ Deidre : Je suis Deidre. *elle s'abstient de toute autre précision* Vous faites quoi, dans la vie ?

[17:47:15 23/02/13] Perséphone : Je ne suis plus en service *large sourire* J'accepterais volontiers un verre

[17:51:42 23/02/13] Florimel : *grand sourire* Allez. V'nez. ... Mais pas au Rat Bourré, les gars vont avoir un arrêt cardiaque à vous voir comme ça. Faut tabler plus haut.

[17:52:08 23/02/13] Perséphone : Je te suis *petit sourire* Oui, pas le Rat Bourré. Autre idée ?

[17:52:46 23/02/13] Jorékinn : ...oh je n'ai pas d'emploi... ni de titre. Je voyage un peu. Vous voyez ? *son regard se perd a nouveau puis reviens sur deidre* ...Deidre ? ...c'est un joli nom. Vous vivez au chateau ?

[17:56:19 23/02/13] Florimel : ... Le Poney Fringant ? Ca reste dans mes moyens, mais c'est plus classieux. Ca vous convient ?

[17:57:03 23/02/13] @ Deidre : MErci. Oui, je suis invitée. ... Enfin, surtout mon beau-père et mon mari, mais j'ai suivi parce que je suis du coin. Et vous, vous êtes d'où ?

[17:58:28 23/02/13] Perséphone : Ca m'ira très bien. Au pire, je te paye ton verre, t'inquiètes

[17:59:20 23/02/13] Jorékinn : ...oui, j'imagine, Deidre est un prénom breton. *sourit* ...je viens de bretagne. Un village très oubliable. Mais j'ai toujours voyagé alors... je suis un peu de partout, vous voyez ?

[18:01:45 23/02/13] Florimel : Vrai ? Chouette ? * se met en marche* ... Comment z'allez ? Vous étiez grognon, la dernière fois qu'on s'est vues.

[18:02:59 23/02/13] @ Deidre : Vous êtes un peu... comme la quintessence de la bretonnitude, c'est ça ? *éclate de rire* Ce doit pas être mal, ça. ... Et là, vous avez décidé de rester un peu à Hengstone ?

[18:05:28 23/02/13] Perséphone : Ah oui ? Ca va mieux alors *grand sourire* Et toi ? *suit à pas plutôt rapide étant donné sa robe*

[18:06:58 23/02/13] Florimel : Mmmmh... Moi faut que je remette à plat divers trucs qui me restent en travers du gosier. Mais la vie n'est pas si... difficile, quoi. *clin d'oeil* Il y a pas mal de passage dans la forêt en ce moment, et plutôt moins d'hommes d'armes que d'habitude.

[18:07:52 23/02/13] Perséphone : La plupart sont mobilisés je suppose, tu es plus tranquille, c'est sûr. ... Et c'est quoi qui te reste en travers du gosier ?

[18:14:42 23/02/13] Florimel : Ben, je pensais pouvoir supporter sans problème mes cornes qui raient les plafonds... Mais même en sachant que Leith m'aime... Ben c'est con, mais j'ai constamment envie de boxer des gens, en ce moment.

[18:15:30 23/02/13] Jorékinn : *la regarde, joli sourire* ...la quintessence de l a bretonnitude ? c'est amusant ça. *rit un peu* ...je ne sais pas, je vais rester un peu oui...je pense ...je ne sais pas.

[18:17:01 23/02/13] Perséphone : Ah ? Oui ... je suppose que ça doit faire cet effet ... En ce moment, parce que tu es dans ta mauvaise période ou en ce moment ; depuis quelques temps ?

[18:19:29 23/02/13] @ Deidre : Eh bien, si vous avez un endroit pour manger et dormir, d'jà, c'est bien. ... Et vous faites... quoi, à part vous promener ? Vous êtes poète ? Vous... vendez des trucs ?

[18:20:48 23/02/13] Florimel : Non, ça dure. Si c'était seulement par périodes, je lui aurai un peu crié dessus parce que ça défoule, il m'aurait fait un câlin et ça aurait été oublié. Là, ça dure, et ça m'emmerde. ... Je l'aime, il m'aime, ça devrait être simple, non ? *entre au Poney Fringant*

[18:21:33 23/02/13] Jorékinn : *secoue la tête* ...non. mais j'ai un endroit pour manger et dormir.

[18:22:49 23/02/13] Perséphone : Ben ... Je suppose, mais tout le monde a ... d'autres pulsions *petit sourire, désigne une table un peu éloignée du reste, l'endroit est assez vide cela dit*

[18:39:34 23/02/13] @ Deidre : ... C'est déjà ça. ... Et puis vous êtes presque... fréquentable, pour un vagabond. Ceux que j'ai croisés faisaient beaucoup plus peur que vous. ... *regard en coin* Vous sentez pas obligés de m'effrayer pour me donner tort, hein.

[18:41:24 23/02/13] Jorékinn : ...je ne cherche pas a vous donner tord. Et puis effrayer, c'est inutile *sourit*

[18:42:02 23/02/13] Florimel : *ton boudeur* Mais... J'essaie de lui... donner tout ce que je peux, moi... Je suis pas farouche, voyez ? ... Bon, il y a des trucs, je peux matériellement pas, c'est sur. *se laisse tomber à table le museau renfrogné dans les bras*

[18:43:45 23/02/13] Perséphone : Je ne dis pas le contraire, jeune fille *s'installe en face, petit sourire* Peut-être qu'il se calmera avec le temps. Tu devrais peut-être lui en reparler, non ?

[18:46:25 23/02/13] @ Deidre : Tant mieux. *rassérénée* .. On est où, là ?

[18:48:00 23/02/13] Florimel : Eh bien il va falloir. Parce que le prochain qui me dit "ton fiancé il est heu... par là mais, heu... repasse un peu plus tard", je l'ouvre du nombril au nez avec mon coutelas. *le ton est calme, et presque inquiétant... si elle ne semblait pas plus triste qu'agressive*

[18:50:37 23/02/13] Jorékinn : ...la bas a droite ça va vers l'entrée... si je me souviens bien... les autres chemins vont ailleurs, je suppose.

[18:51:13 23/02/13] Perséphone : Allons *décale subtilement sa chaise pour contourner la table et la rejoindre, passant une main sur ses bras, doucement* Tu verras, parle lui simplement. Remets les choses à plat

[18:52:55 23/02/13] Florimel : Mais... On avait discuté, d'abord. Je lui ai dit que ça ne me posait pas de problème. ... Je voudrais pas qu'il croie que j'ai menti c'est juste que.... c'est plus compliqué que prévu.

[18:54:56 23/02/13] Perséphone : Eh bien, explique lui cela, je ne pense pas qu'il t'accuserait immédiatement de mensonge, si ?

[18:57:07 23/02/13] @ Deidre : *léger sourire* Sans doute. *s'avance* Merci, alors. *farfouille dans sa bourse*

[18:58:09 23/02/13] Florimel : *réfléchit* Je ne pense pas. Je ne sais pas mentir. Enfin, pas trop. J'ai trop mauvais caractère. ... *geste de la main à l'aubergiste, qui s'approche* Un vin chaud. Et vous ?

[18:59:49 23/02/13] Perséphone : La même chose *attend que l'aubergiste soit reparti* Eh bien ? De quoi as-tu peur ?

[19:00:57 23/02/13] Jorékinn : ...de rien...je n'ai rien d'autre a faire.

[19:37:10 23/02/13] @ Deidre : Tenez. Un petit témoignage de reconnaissance. *lui donne un peu d'argent* J'espère que tout se passera bien pour vous.

[19:44:22 23/02/13] Jorékinn : *prend l'argent* ...merci. Tout ce passera bien pour moi. Au revoir, princesse. *s'éloigne d'un pas lent vers la sortie du chateau après un sourire et finit par ne plus être visible en passant un angle*

[20:02:39 23/02/13] @ Deidre : Au revoir ! *s'éloigne* ... Mais... Je lui ai dit quand qui j'étais moi ?

***

[02:50:37 24/02/13] Guilan : *le jeune voleur est debout sur une table de la taverne, une bouteille a la main, riant et chantant faux en dansant vaguement* ...en revenant de nantes ! de nante a ...lalalala...la digue, la digue... lalalalla....du cul ! *rit encore*

[02:56:04 24/02/13] Jehanne : *Sautille autour de la table, sa vièle à la main, jouant l'air sur lequel il chante, hilare, et visiblement alcoolisée. S'arrête et attrape sa chope de bière de laquelle elle boit une longue gorgée et la repose en la tapant sur la table* Guilan ! *Monte debout sur une chaise, puis le rejoint, debout sur la table* Mon... Montre nous... Tes vrais talents de danseur ! *Entame une danse celte populaire à la vièle et danse en même temps, l'incitant à suivre ses pas*

[02:57:43 24/02/13] Guilan : *danse, habilement, les jambes souples, riant, jonglant avec sa bouteille avec une facilité déconcertante* ...oh le barde ! avec sa...euh...vièle ! t'es chouette toi ! *lui passe un bras autour des épaules* ...danse aussi !

[03:00:47 24/02/13] Jehanne : *Rit avec lui et entame quelques pas habiles et gracieux jouant énergiquement, invitant les autres alcooliqu- clients à suivre leur danse endiablée*

[03:01:47 24/02/13] Guilan : *lui sourit* ...ouais ! c'est super. c'est quoi ton nom déjà ? un truc avec un J ! *rit, chante un peu*

[03:06:58 24/02/13] Jehanne : *Achève son air et ses pas de danse et se retourne vers lui. Essoufflée et hilare, s'appuie sur l'épaule de Guilan, manquant de tomber de la table dans un grand éclat de rire* ... Jehanne... Heu, non. Jehan. Enfin... Euh... C'pareil quoi. Presque. Et toi t'es Guilan ! *Large sourire, très très alcoolisée*

[03:08:42 24/02/13] Guilan : ...oui ! jehan...hanne ! *rit* ...pareil....*boit; lui tend sa bouteille, la retiens de tomber en posant une main contre son dos* ...hé...attention ! sourit, la regarde*

[03:13:08 24/02/13] Jehanne : *Attrape sa bouteille et boit une gorgée, puis la lève pour le saluer* A la santé... du grand danseur ! Et chanteur... ! Du Rat Bourré, sieur Guilan ! *Éclate de rire et lui rend. Entame un autre air, tout aussi festif. Malgré l'alcool, n'a pas perdu son talent musical et joue parfaitement, sans fausses notes, enivrant la joyeuse assemblée*

[03:14:08 24/02/13] Guilan : ....ouiii ! sieur guilan ! et a la musique...sieur Jehan ! *rit, se met face a jehanne et danse au ryhtme de la musique, lui soruiant*

[03:19:09 24/02/13] Jehanne : *Après de longues minutes de danse, de musique et de chant, repose enfin sa vièle, fatiguée mais riant toujours autant, lançant de larges sourires à Guilan. Rattrape sa chope de bière posée sur un coin de la table, boit une longue gorgée et passe un bras autour de ses épaules* Je t'aime bien, toi ! T'es drôle ! On peut danser ! Et chanter ! Et même qu'un jour tu seras un bon chanteur ! Et un bon musicien ! Je suis sûre ! Enfin... Sûr ! *Lui sourit*

[03:21:47 24/02/13] Guilan : ...ça serait chouette...t'es...*manque de tituber un peu, boit dans une bouteille sorti de nulle part* ...un type chouette *rit en lui souriant, fortement alcoolisé le jeune homme lui pose une main sur la joue* ....

[03:27:18 24/02/13] Jehanne : *Trinque avec sa chope contre sa bouteille, buvant une gorgée et tourne la tête vers lui au moment où il pose sa main sur sa joue. Lui lance un grand sourire jovial et naïf* Oui ! Je sais ! Et j'aime m'amuser avec d'autres types chouettes ! *Lui lance un clin d'oeil amusé, adorable d'innocence. Sa capuche tombée de sa tête, révélant des cheveux un peu plus long qu'à l'ordinaire et des traits jeunes et lumineux*

[03:29:14 24/02/13] Guilan : *la regarde, cligne un peu* ...j'ai...trop bute...trop but ! *rit* ...jehan...*rit, la regarde a nouveau, sourit et pose un instant ses lèvres contre les siennes, rire mi-géné, mi-amusé* ;..p...pardon...je fais pas ça aux garçons d'habitude *rit*

[03:34:03 24/02/13] Jehanne : *Ouvre de grands yeux, ahurie sur le coup. Cligne plusieurs fois des paupières, le regardant, silencieuse et intriguée puis, soudainement, éclate de rire* Je... Heu... Guilan... *Se retient une nouvelle fois à lui, titubant un peu*... Moi aussi... Moi aussi... J'ai trop bu... *Rit encore, un peu plus gênée cette fois* Je... J'ai... Quelque chose à te dire... Enfin... *Approche ses lèvres de ses oreilles, et chuchote sur le ton de la confidence, avec un sourire amusé, l'alcool parlant à la place de sa raison* Je m'appelle vraiment Jehanne.

[03:36:01 24/02/13] Guilan : ..*la regarde, cligne.* ..;tu veux dire que ...? ...tu es...*rit un peu, sourit, la regarde un instant, lui vole un nouveau baiser* ...c'est marrant. pardon..trop but...je...pardon...*sourire d'excuse*

[03:40:20 24/02/13] Jehanne : *Acquièsce, riant légèrement, ne se souviendra probablement pas de cet aveu le lendemain matin* Oui... Oui... Tu as tout compris. *Rit encore, rougissant à son nouveau baiser* Je... Heu... *Fais un pas en arrière avec un petit sourire embarrassé* T'es marrant... Mais... *Rougit encore plus* ... Tu devrais pas...

[03:41:44 24/02/13] Guilan : ...p...pourquoi ? t'aimes pas ? ....t'es...jolie...en fait. *penche la tête sur le coté en la regardant* ...t'aime pas les bisous ?

[03:48:41 24/02/13] Jehanne : *Nouveau rire, beaucoup plus gêné cette fois. Bafouille au compliment* Mer... Merci... Je... Non... Enfin... Si ! Si ! Beaucoup... Mais... *Baisse les yeux, cramoisie à présent*

[03:50:44 24/02/13] Guilan : *léger rire, lui pose une main contre la joue* ...hé...faut pas rougir...c'est amusant...c'est chouette. *attrape une autre bouteille, boit, lui tend* ...tiens, je l'dirais a personne...t'as l'air de pas vouloir le dire. Mais...si t'aime les bisous, faut pas rougir....d'ac ? *lui fait un joli sourire, les yeux embués par l'alcool*

[03:54:30 24/02/13] Jehanne : *Lui rend son sourire et attrape sa bouteille pour partager une gorgée. Lui rend, relevant les yeux vers lui avec un petit sourire timide* ... Tu es gentil. Merci... Surtout ne le répète pas, hein... *Semble un peu inquiète, comme si elle réalisait qu'elle venait de se trahir* ... J'aime bien les bisous... Mais... *Re-rougit, et rebaisse les yeux, marmonant très vite, honteuse* Personnenem'adéjàembrassé.

[03:57:02 24/02/13] Guilan : ...quoi ? mais...ooooh...personne ?! *hausse les sourcils, lui sourit gentiment* ...je dirais rien...du...tout...*hoche la tête* ...promis. Et...même si personne vous a embrassé...moi j'aime bien...*l'embrasse a nouveau, lui passant une main contre le cou*

[03:59:54 24/02/13] Jehanne : *Sursaute en sentant de nouveau ses lèvres contre les siennes, ne sachant que faire. Se détache un peu de lui, l'inspectant du regard, un peu perdue. Puis fébrilement, pose à son tour une main sur sa joue et va poser maladroitement ses lèvres sur les siennes, curieuse de cette nouvelle sensation*

[04:04:19 24/02/13] Guilan : *lui rend son baiser, indéferrent aux regard d'incompréhension des clients, lui caresse le coup et l'embrasse tendrement*

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Février 2013 le Ven 1 Mar 2013 - 21:35

[21:05:45 25/02/13] Jorékinn : ...non...non. Je n'ai pas le droit d'être là. Mais j'aime me balader...

[21:06:21 25/02/13] Lileas : Et...vous êtes qui ? ...*sourire timide* Excusez ma curiosité.

[21:08:45 25/02/13] Jorékinn : ...je vous l'ai dit. Jorékinn. mais vous pouvez m'appeler Joré, ou Kinn.

[21:10:01 25/02/13] Lileas : Non mais je veux dire...quel est votre..état. Voyageur, commerçant...*hausse les épaules*

[21:12:28 25/02/13] Jorékinn : ...je ne sais pas. Comment peut-on savoir ça ?

[21:13:36 25/02/13] Lileas : Euh je ne sais pas....c'est une notion souvent définie par ...nos activités.

[21:13:53 25/02/13] Jorékinn : ...alors je ne suis pas grand chose. Et vous ?

[21:15:22 25/02/13] Lileas : Euh...une jeune fille de la cour. Tout simplement. Ce n'est pas très... passionnant. *hausse les épaules*

[21:15:55 25/02/13] Jorékinn : ...et quelle...activité définie une jeune fille de la cour ?

[21:17:50 25/02/13] Lileas : Parler de choses inintéressantes, faire bonne figure, faire de la couture, se promener dans le parc...ce genre de chose.

[21:19:43 25/02/13] Jorékinn : ...aussi peu de choses que moi alors. *sourit, semble pensif un instant* ...vous aimez ce pays ?

[21:21:39 25/02/13] Lileas : Euh...oui beaucoup. Et j'aime cet endroit... malgré tout. *léger rire* Pourquoi vous ne l'aimez pas vous ?

[21:23:17 25/02/13] Jorékinn : ...si...si. Beaucoup. Enfin... j'aime cette terre. *une ombre semble passer un instant sur son visage, surement un effet de lumière des torches, il sourit* ...que connaissez vous de cette ile ?

[21:26:02 25/02/13] Lileas : Et bien...je connais ce château et...*coup d’œil sur le couloir* surtout la Calédonie...et ces grandes plaines, et ces lacs mystérieux. *infime sourire*

[21:28:21 25/02/13] Jorékinn : ...les lacs de Calédonie... ils sont beaux oui. Vous voulez voir... une partie de la Bretagne... que les gens ont oublié ?

[21:29:41 25/02/13] Lileas : *fronce les sourcils* De quelle partie parlez vous ?

[21:33:18 25/02/13] Jorékinn : ...oh, elle est présente un peu partout. Je pourrais vous montrer. Si marcher un peu la nuit ne vous dérange pas. *sourit, hausse les épaules, ferme les yeux un instant et respire lentement, les ouvre a nouveau avec un sourire doux* ...je ne suis pas un menteur. Et ce que je vous montrerais est digne d'attiser la curiosité d'une jeune femme de la cour.

[21:34:45 25/02/13] Lileas : Je ne suis pas curieuse...*recule un peu* Et je ne peux pas sortir la nuit sans savoir ou je vais.

[21:37:47 25/02/13] Jorékinn : *hausse un sourcil* ...si vous n'étiez pas curieuse. Vous auriez simplement dit non. non ? *penche la tête sur le coté* ... le lieu dont je parle se trouve dans le bois près de se château. près du lac en forme d’œuf, celui avec la petite cascade.

[21:38:42 25/02/13] Lileas : Vous...vous me promettez qu'il ne m'arrivera rien ?

[21:40:37 25/02/13] Jorékinn : *hoche la tête* ...je voyage beaucoup. Je sais comment rester sauf.

[21:41:21 25/02/13] Lileas : *fronce les sourcils* Alors c'est d'accord.

[21:42:17 25/02/13] Jorékinn : *sourit* ...Suivez moi. *s'éloigne d'un pas lent vers la sortie du château*

[21:43:39 25/02/13] Lileas : *Hésite un peu puis finit par le suivre sans rien dire, presque inquiète*

[21:46:36 25/02/13] Jorékinn : *continue a marcher de se même pas lent, cependant il peut sembler a Lileas qu'ils avance plutôt vite, dépassant le château puis le chemin menant aux bois. Jorékinn marche en silence, regardant parfois Lileas avec un sourire rassurant, ses yeux gris brillant du reflet de la lumière de la lune*

[21:49:13 25/02/13] Lileas : *le suit et lui adresse un jolie sourire* Vous êtes étrange Jorékinn.

[21:50:27 25/02/13] Jorékinn : ...pourquoi ça ? *continue d'avancer, quittant le chemin principal pour un petit sentier montant légèrement, on peut entendre une cascade couler dans les environs*

[21:52:12 25/02/13] Lileas : Vous rodez dans les couloirs et faites des promenades avec des inconnus.

[21:54:45 25/02/13] Jorékinn : ...et c'est étrange ça ? *le sentier monte un peu aux milieu des arbres et des racines, le bruit de la cascade deviens plus présent, le jeune homme respire de grande bouffées de l'air froid avec un fin sourire*

[21:56:07 25/02/13] Lileas : Et bien oui...je trouve. *croise les bras tout en avançant, observant autour d'elle, méfiante.*

[21:59:17 25/02/13] Jorékinn : ...d'accord. On approche. *aux milieu du bois les voici en haut de ce qui semble être une colline boisée, une partie ancienne du bois. la cascade coulant tout prêt. Le jeune homme s'arrête au milieu d'une toute petite clairière*

[22:00:31 25/02/13] Lileas : *s'arrête derrière le jeune homme* ...C'est joli. En effet.

[22:02:57 25/02/13] Jorékinn : ...ça l'a été beaucoup plus. approchez. *le jeune homme s'accroupit légèrement et commence a dégager un peu de terre du sol a l'aide d'une de ses mains fines*

[22:05:34 25/02/13] Lileas : *s'approche et regarde la scène avec curiosité* Qu'est ce que vous faites ?

[22:08:30 25/02/13] Jorékinn : ...un tour dans le passé. *sous la terre balayée par sa main une pierre claire apparait, gravée de courbes celtiques étranges et de langages très anciens, une toute petite portion est découverte mais la pierre semble loin d'être entièrement découverte, blanche a la lumière de la lune au milieu du sol noir*

[22:10:07 25/02/13] Lileas : *grands yeux * Mais c'est impossible...et dangereux. Ça ne me rassure pas....

[22:13:35 25/02/13] Jorékinn : ...non...rien de tout ça...ce n'est qu'une ruine. Ce n'est ni magique, ni dangereux. Juste un souvenir. ça ne célèbre...ni un dieu, ni un démon... c'est plus ancien que la plus ancienne des ruines celtes. ...C'était des mots et des images, gravé pour célébrer la terre bretonne. Avant les grands peuples et les pays.

[22:14:32 25/02/13] Lileas : *s'abaisse vers la pierre* ...Comment savez vous tout ça ?

[22:18:28 25/02/13] Jorékinn : *regarde la pierre un moment, la regarde ensuite, un vague souvenir de sourir sur son visage* ...Alors, ça vaut le déplacement, n'est-ce pas ?

[22:20:11 25/02/13] Lileas : *léger rire* Oui mais vous n'avez pas répondu a ma question. *touche légèrement la pierre du bout des doigts*

[22:24:41 25/02/13] Jorékinn : ...je sais. *se redresse* ...qu'est-ce que ça vous fait...de voir tout ça...oublié ici ? ...cette pierre... qui s'étend sur des dizaines de mètres. oublié là... si près d'un si grand château. N'est-ce pas triste ?

[22:26:15 25/02/13] Lileas : Et bien. *hausse les épaules* ...ça l'est même beaucoup.

[22:28:09 25/02/13] Jorékinn : ...*respire lentement* ...oui. beaucoup. heureux que vous soyez d'accord avec moi.

[22:29:29 25/02/13] Lileas : Heureux que vous en soyer heureux alors. *léger rire, se redresse*

[22:32:29 25/02/13] Jorékinn : ...c'est pour vous qu'il est heureux que vous soyez d'accord, il aurait été fâcheux que vous vous montriez indifférente a ça. *hausse les épaules* ...vous devriez rentrer.

[22:34:16 25/02/13] Lileas : Euh...oui c'st vrai. Bonsoir Monsieur. Portez vous bien.

[22:36:55 25/02/13] Jorékinn : ...bonsoir, Alenor. N'oubliez pas ce qu'il y a ici. *son visage est fermé et il fixe encore la pierre*

[22:37:40 25/02/13] Lileas : Oui...oui...*se tourne et s'éloigne*

[22:40:38 25/02/13] Jorékinn : *la regarde une dernière fois puis s'assoit par terre, sans expression visible*

***

[23:05:16 25/02/13] Adélice : *Adélice est derrière sa petite maison, assise sur le tas de bois, les yeux fixés sur les quelques maisons du village et sur les arbres, plus loin derrière. Elle ne semble pas souffrir du froid.*

[23:06:34 25/02/13] Guilan : ...Adélice ?! jolie adélice ?! *rire, la voix du jeune voleur vient de dans la maison* ;..vous jouez a cache-cache ?! *nouveau rire*

[23:07:44 25/02/13] Adélice : *un léger sourire se dessine sur son visage pensif* ...Je suis derrière la maison ! *petit rire suivit d'un soupire*

[23:08:28 25/02/13] Guilan : *apparait a coté d'elle* ...coucou ! je t'embête pas ? *joli sourire, baiser sur la joue*

[23:09:24 25/02/13] Adélice : Pas vraiment...*lui sourit* Je pensais. Mais je pourrai reprendre plus tard.

[23:10:57 25/02/13] Guilan : ...oh, d'accord. Vous êtes très très jolie quand vous pensez... mais vous êtes très très jolie tout le temps.

[23:12:41 25/02/13] Adélice : * fronce les sourcils* Soit vous avez quelque chose à vous faire pardonner, soit vous voulez me demander quelque chose.

[23:13:41 25/02/13] Guilan : ...j'ai...un truc a demander mais...je voulais aussi vous dire que vous êtes jolie...*le jeune homme semble sincère* ...vraiment. *sourit*

[23:15:41 25/02/13] Adélice : *léger rire, l'embrasse tendrement* Merci. Et je vous écoute.

[23:18:07 25/02/13] Guilan : ...y a ...euh...un...une barde...euh...jehanne, qui cherche un endroit pour loger. C'est la fille que j'ai embrassée, qui faut pas dire que c'est une fille. vous voyez ?

[23:19:12 25/02/13] Adélice : *fronce les sourcils* Et vous voulez qu'elle vienne ici ?

[23:21:06 25/02/13] Guilan : ...bah...comme yangani veut partir...elle est sympa, et elle joue très bien de la musique. Y aura plus personne dans la chambre. ...Mais si vous voulez pas c'est pas grave mais je demande quand même.

[23:21:39 25/02/13] Adélice : *soupire*...Je vais y réfléchir.

[23:23:14 25/02/13] Guilan : ...je...merci. Parce que... si ça vous embête tant pis, on trouvera une autre idée.

[23:24:56 25/02/13] Adélice : *hausse les épaules* J'ai dis que ça m'embêtais ? Non.

[23:28:04 25/02/13] Guilan : ...non. pardon. Mais...je... précisais...*ce mot semble nouveau dans son vocabulaire, rit*

[23:31:32 25/02/13] Adélice : Je sais bien, je sais bien...Est-ce que l'Adélice d'avant étais jalouse ? ...

[23:36:07 25/02/13] Guilan : ...euh non...je crois pas...parce que...comme y avait Arthéon et moi... c'était normal de...que y ait plusieurs personnes. Je sais pas si vous étiez jalouse. Moi j'étais pas jaloux.

[23:37:21 25/02/13] Adélice : Ah...d'accord. *petit soupire, regarde ses pieds sans rien ajouter*

[23:38:10 25/02/13] Guilan : *lui prend la main* ...ça a changé ?

[23:39:33 25/02/13] Adélice : Tout à changé Guilan. Qu'on le veuille ou non...

[23:40:27 25/02/13] Guilan : ...tout ? *regard inquiet, la regarde*

[23:41:45 25/02/13] Adélice : Oui....*lui caresse doucement la joue* Je crois.

[23:46:04 25/02/13] Guilan : ...mê...même...nous deux ? .*la regarde, ses grands yeux bleus brillant d'incompréhension*

[23:47:32 25/02/13] Adélice : Oui. Je ne vous aime pas comme avant....je vous aime plus. Comme si tout dépendais de vous. *baisse un peu la tête* Et ça me fait bizarre.

[23:48:18 25/02/13] Guilan : ...je...comprend pas trop...vous m'aimez plus qu'avant ? *cligne*

[23:48:49 25/02/13] Adélice : Et bien....oui. *hausse les épaules*

[23:50:47 25/02/13] Guilan : ...C'est pour ça que...vous êtes jalouse maintenant ?

[23:51:50 25/02/13] Adélice : Peut être. J'en sais rien. *soupire et croise les bras*

[23:55:07 25/02/13] Guilan : ...je...pourrais essayer.. de pas embrasser d'autres filles.

[23:56:39 25/02/13] Adélice : Non. Vous en faites pas. Je vais m'y faire....vous inquiétez pas pour ça. *pose sa tête contre son épaule* Restez vous même.

[23:57:43 25/02/13] Guilan : ...je peux rester moi même...Et faire des...efforts. *hausse les épaules* ...je peux essayer.

[23:58:34 25/02/13] Adélice : Non. Je ne veux pas être une contrainte pour vous. Je vous assure.

[00:00:11 26/02/13] Guilan : ...d.. d'accord. *lui passe une main dans les cheveux puis la serre contre lui*

[00:01:52 26/02/13] Adélice : Je vous aime fort...*se blottit contre lui et l'embrasse*

[00:03:59 26/02/13] Guilan : ...moi aussi je vous aime fort *lui rend son baiser puis semble pensif* ...on l'a jamais fait derrière votre maison...*air innocent*

[00:05:05 26/02/13] Adélice : *explose de rire* Euh...oui, c'est vrai. Je pense qu'il faudrait y remédier tout de suite. Non ?

[00:07:20 26/02/13] Guilan : *hoche la tête, glisse ses mains sous la robe de la jeune femme, l'embrassant dans le cou* ...oui oui oui ! *rit*

[00:10:16 26/02/13] Adélice : Chouette. *l'embrasse avec envie puis commence à le déshabiller*

[00:11:23 26/02/13] Guilan : *et la on censure parce que y a des p'tits yeux innocents sur cette cb*

***

[00:42:24 26/02/13] Camille : *Est assise devant sa maison, sa hache prêt d'elle. Elle sifflote tranquillement et regarde les gens passer avec un léger sourire aux lèvres*

[00:45:36 26/02/13] Dremard : *arrive devant la maison* ...a t'es là, t'es pas encore en train d't'échauffer ? ...on a entrainement... j'ai pas envie qu'tu bouge comme une grosse truie paralysée du cul.

[00:46:38 26/02/13] Camille : *long soupire* Rooo ça va....tu vois pas que je suis occupé là. *se lève et s'étire*

[00:49:25 26/02/13] Dremard : ...a rien foutre ? *ricane* ...allez... si tu bouge pas assez vite au combat tu va te retrouver avec un morceau en moi.

[00:50:58 26/02/13] Camille : Je foutais par rien !! Et je bougerai a la vitesse que je veux. *prends sa hache*

[00:52:18 26/02/13] Dremard : ...c'est ça...garde tes histoires pour la taverne. *se dirige vers sa cabane a la sortie du village*

[00:54:44 26/02/13] Camille : *le suit* Tu pourrait pas être moins méchant avec moi, non ? *fronce les sourcils*

[00:58:34 26/02/13] Dremard : ...j'suis pas méchant. *hausse les épaules, rit*

[00:59:53 26/02/13] Camille : Bien sur que si. En tout les cas vous n'êtes pas gentil. Ça c'est certain...

[01:02:33 26/02/13] Dremard : ...j't'apprend a te battre... puis j'ai pas l'occasion d'être gentil c'est tout *hausse les épaules* ...ça sert a rien d'être gentil tout le temps.

[01:04:12 26/02/13] Camille : *soupire* Oui, oui...c'est ça. Tu as raison. Je suis bête. Voila.

[01:07:56 26/02/13] Dremard : ...mais non. t'es pas bête. *arrive devant chez lui, lui sourit* ...mais j'ai raison. Met toi en garde et travaille un peu les attaques diagonales pour t'échauffer.

[01:10:24 26/02/13] Camille : Bien sur que je ne suis pas bête...*se met en position et commence les échauffements, plus ou moins concentrée* ....je suis pleine de ressources et d'esprit. Il m'arrive même de réfléchir. Et je suis drôle aussi. Est ce que l'humour rends moins bêtes ? Moi je pense que oui. Tu en penses quoi toi ? ...

[01:13:32 26/02/13] Dremard : ...j'pense que chacun devrait s'occuper de son cul, et arrêter dire qui est bête ou pas. Espace un peu plus tes pieds...

[01:14:11 26/02/13] Camille : *soupire* On peu pas discuter avec toi. *se replace* Je me posais juste la question comme ça...c'est tout.

[01:16:19 26/02/13] Dremard : ...je sais. J'suis comme ça. tant pis pour moi. *ricane* ...tu t'es entrainée chez toi ?

[01:17:26 26/02/13] Camille : C'est dommage. Moi j't'aime bien mais si on peu pas parler. *hausse les épaules* Oui, hier matin.

[01:18:44 26/02/13] Dremard : ...bien. Je cause trop quand je discute. Et je raconte pas des trucs qui doivent se raconter. *tire son épée* ...et tu pense être a la hauteur d'un combat d'entrainement ?

[01:20:02 26/02/13] Camille : *petit raclement de gorge* Bien sur !

[01:21:29 26/02/13] Dremard : *se met en garde, attaque rapidement avec un coup vertical visant l'épaule*

[01:22:39 26/02/13] Camille : *pare à l'horizontal avec la lame sans trop de problème*

[01:25:43 26/02/13] Dremard : *enchaine directement avec un coup horizontal vers les côtes*

[01:27:43 26/02/13] Camille : *pare a la vertical et tente une attaque en diagonal vers l'épaule*

[01:29:22 26/02/13] Dremard : *esquive sans difficulté et sa jambe viens faucher celle de camille* ...laisse pas trainer tes pattes. *léger rire*

[01:31:55 26/02/13] Camille : *manque de tomber et se rattrape en marmonnant, poursuit avec un coup horizontal vers les côtes *

[01:37:25 26/02/13] Dremard : *pare, détourne la hache et frappe au niveau de la cuisse*

[01:39:03 26/02/13] Camille : *N'as pas le temps de parer, grimace*...aïe.

[01:41:35 26/02/13] Dremard : *arrête le mouvement, la regarde* ...tu aurait du parer avec le bas du manche... ça va ? pas trop mal ?

[01:44:42 26/02/13] Camille : *ferme les yeux en grimaçant* Tout va bien.

[01:47:46 26/02/13] Dremard : ...t'es sûr ?...fait voir...*fronce les sourcil*

[01:48:32 26/02/13] Camille : C'est bon j'te dis ! *soupire, recule un peu et se remet en place* Vas-y.

[01:50:29 26/02/13] Dremard : ...d'ac...*attaque a nouveau, d'estoc, cette fois, visant le ventre sans trop appuyer le coup*

[01:53:41 26/02/13] Camille : *balaye l'arme et attaque en diagonale vers l'épaule*

[01:54:29 26/02/13] Dremard : *pare, feinte a la verticale et attaque son bras a l'horizontale*

[01:56:44 26/02/13] Camille : Tu dis...*pare à la vertical* quand c'est la pause. *attaque vertical, toujours vers l'épaule*

[01:58:39 26/02/13] Dremard : ...ne...*esquive*...pense pas a la pause...*d'un large pas, passe derrière elle et plaque son épée contre son cou* ...sinon tu va me perdre des yeux. *sourire amusé*

[02:00:51 26/02/13] Camille : *soupire* Tu m’énerves... *léger rire*

[02:06:10 26/02/13] Dremard : ...parce que je te bas ? alors tu as raison d'être énervée...*se remet face a elle* ...dernière passe, on enchaine les coups jusqu’à ce que je dise stop, je ne veux pas te voir t'arrêter si tu pare un coup, je ne veux pas te voir t'arrêter si tu prend un coup, et... même si y a autant de chance que ça arrive que de me voir pousser des pommes a la place des burnes... tu ne t'arrête pas non plus si tu me touche. *ricane* ...attaque.

[02:07:00 26/02/13] Camille : *hoche la tête, attaque à l'horizontal vers la taille*

[02:11:52 26/02/13] Dremard : *dévie le coup et attaque vers la poitrine, verticalement*

[02:13:38 26/02/13] Camille : *pare avec la lame à l'horizontal puis attaque en diagonale vers le bras*

[02:18:26 26/02/13] Dremard : *pare, renvoyant la hache vers le bas, attaquant a l'horizontale vers l'épaule*

[02:21:10 26/02/13] Camille : *pare juste à temps avec le manche et tente une attaque horizontal vers les cotes*

[02:22:12 26/02/13] Dremard : *esquive en arrière, avance d'un pas et frappe a l'horizontale vers le ventre, feintant de viser sa cuisse*

[02:25:26 26/02/13] Camille : *pare vite avec le manche mais un peu trop tard, recule un peu en grimaçant, puis donne un coup vertical puissant en direction de l'épaule*

[02:29:20 26/02/13] Dremard : *pousse un grognement et dévie le coup avec force, passe sous la garde de la jeune femme et balaye a nouveau ses jambe avec la sienne, plaquant son épée près du visage de Camille* ...stop...

[02:30:44 26/02/13] Camille : * essoufflée*...merci.

[02:31:22 26/02/13] Dremard : *sourit* ...de rien. tu t'es bien débrouillée.

[02:33:41 26/02/13] Camille : J'ai un prof' pas mal....je crois. *hausse les épaules avec un sourire*

[02:35:14 26/02/13] Dremard : ...*hausse les épaules* ...je me débrouille aussi. *léger rire*

[02:36:16 26/02/13] Camille : Bon...et bien je vais y aller. A...une prochaine fois !

[02:37:54 26/02/13] Dremard : ...c'est ça, file. Et entraine toi ! a Plus... t'façon si j'te cherche suffit que j'fasse le tour des tavernes *ricane*

[02:38:57 26/02/13] Camille : *soupire* ....ne te moque pas de moi. Un jour, je pourrai bien te battre en combat...et tu ne devra arrêter de m'embêter.

[02:44:34 26/02/13] Dremard : ...tu pourrais avoir la force d'un de ces connard de troll que ça m’empêcherait pas d't'embêter ! *rit* ...mais tu peux toujours essayer

[02:46:49 26/02/13] Camille : Alors je te combattrai et te couperai la langue. *ton très sérieux* Prends soin de toi l'ours...*léger rire, porte sa hache sur l'épaule et s'éloigne*

[02:48:56 26/02/13] Dremard : ...*grogne* ...merdeuse, c'est ta langue a toi qu'il faudrait couper... tu l'use trop *ricane, se dirige vers sa cabane, ramassant sa gourde de vin, boit*

***

[18:20:28 01/03/13] Jorékinn : *dans les jardins du château, le jeune homme est assis sur un banc en pierre, fixant le château puis la forêt, l'air pensif, les mains dans les poches, ses pieds nus remuant un peu la neige sur le sol*

[18:22:20 01/03/13] Lileas : Vous me donnez vraiment froid....*Elle s'est approché de lui , calmement, sous un long manteau; les joues rougit par le froid.*

[18:25:04 01/03/13] Jorékinn : ...*la regarde, sourit* ...bonjour. Si je vous donne froid alors ne me regardez pas. On peut vite oublier ce qu'on ne voit pas. J'ai froid aux pieds vous savez, c'est juste que ça ne me dérange pas.

[18:26:03 01/03/13] Lileas : Et si j'ai envie de vous regarder ? *léger sourire* Je comprends...enfin...j'essaye plutôt.

[18:36:50 01/03/13] Jorékinn : ...alors vous faites comme vous voulez *sourire amusé* ...c'est bien d'essayer de comprendre... mais parfois ça ne suffit pas. Vous n'avez pas froid vous... avec ce manteau.

[18:42:27 01/03/13] Lileas : Non, pas du tout. Je supporte pas bien le froid...mais encore moins le chaud. *léger rire* En fait je ne supporte pas grand chose .... malheureusement.

[18:46:50 01/03/13] Jorékinn : ...ce n'est pas en portant des gros manteaux que vous le supporterez vous savez ? *rit* ça parait idiot... mais... je supporterais toujours le froid, vous n'aurez peut-être pas toujours de manteau. *la regarde, sourit*

[18:48:10 01/03/13] Lileas : *s'assoit prêt de lui* C'est très juste. Mais pas tellement idiot...*sourit*

[18:54:01 01/03/13] Jorékinn : ...idiot...j'ai dit idiot ? c'était probablement pour la forme *hausse les épaules* ...il parait que je suis bizarre *petit sourire, regarde le chateau un moment*

[18:56:10 01/03/13] Lileas : Vous l'êtes surement. Beaucoup de gens le sont ici. Pour équilibrer, j'essaye d'être normale...mais du coup ça me rend aussi bizarre. Enfin bref...*hausse les épaules*

[18:59:56 01/03/13] Jorékinn : ...Pourquoi cherchez vous a équilibrer ?

[19:02:14 01/03/13] Lileas : Euh...bonne question. "in medio stat virtus" ....*léger sourire*

[20:08:02 01/03/13] Jorékinn : *hausse un sourcil* ...du latin ? ...Qu'on fait les romains pour que leurs phrases fassent office de réponse ? *soupire*

[20:10:38 01/03/13] Lileas : Ça répondait bien à la question. Et je trouve que c'était une réponse ...assez vraie.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum