Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

A force de crier "au loup !"...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 6]

76 Re: A force de crier "au loup !"... le Jeu 7 Fév 2013 - 23:31

« Oui, donc il a plus aucune raison de te croire à lui ou quoi que ce soit … Bien. »

Semblant pleinement satisfaite, la jeune femme lui pique un baiser sur le nez, faisant passer un de ses bras autour de la taille de la lycane.

« Un loupiot ? C'est pas si compliqué, ça marche aussi souvent comme ça chez les humains. C't'un problème que t'auras pas avec moi. »

Sur ce, elle lui dépose un baiser sur les lèvres, toute sourire.


« Alors, je vais continuer comme ça. Être belle, sourire, et les emmerder si on me taquine trop, c'est ça ? »

Voir le profil de l'utilisateur

77 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 11:38

Siobhan finit par se remettre à sourire.

- Exactement, ma belle. Tout le monde devrait être accueillant. Mais au cas où quelqu'un ne le serait pas -ou le serait trop-, tu es tout à fait à même de l'envoyer bouler, au moins en paroles. En théorie, personne ne te touchera dans un but agressif : ils ne connaissent pas ta résistance. *le regard qu'elle lui décoche est indéniablement fier* Mais si tu réponds à un plaisantin malavisé, tu mettras les rieurs de ton côté, et ça... C'est appréciable, chez nous. "La belle jeune femme qui sait se battre et à la langue bien pendue"... Tu pourrais faire une légende très intéressante.

La lycane pince l'arrière-train de Perséphone en ayant l'air de réfléchir.

- Je vais peut être te demander un autographe tant qu'il est encore temps.

Voir le profil de l'utilisateur

78 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 11:49

La tueuse se fend d'un sourire quasi moqueur, caressant délicatement le dos de son amante. Elle est toujours un peu surprise de voir Siobhan fière simplement parce qu'elle est résistante, mais a fini par s'y habituer. Sans doute une valeur rare chez les humains, ce qui ne peut que déplaire aux lycans, vu comment Siobhan apprécie leurs ébats.

- Tu n'y va pas SI fort. En tout cas, j'ai connu pire, et dans des circonstances beaucoup moins agréables.

Avec un petit rire, elle a un léger sursaut au pincement et vient mordiller la lèvre inférieur de son amante, bougonne.

- Te fous pas de moi ... je ferais ce qu'il faut pour devenir une légende sinon.

Voir le profil de l'utilisateur

79 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 12:13

Un grondement instinctif échappe à Siobhan. Elle sait -elle a payé pour le savoir- qu'on peut être trahi par son corps, trop faible pour se défendre. Et c'est toujours pour elle source d'énervement, voire de violence quand l'action est en cours. Mais qu'on touche à Perséphone, même autrefois... Eh bien c'est juste insupportable. La secouer un peu, oui. Lui faire mal, non.
La lycane coche mentalement la case : "retrouver qui lui a fait du mal et en faire de petits cubes, juste comme ça en passant"

Elle rit doucement, s'arrête pour embrasser longuement la jeune femme.

- Et tu t'y prendrais comment ?

Voir le profil de l'utilisateur

80 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 12:27

La jeune femme sourit, presque touchée par la réaction, apparemment instincte, de sa compagne, elle penche la tête sur le côté, la scrutant de ses grands yeux gris, interrogative.

- Ca t'énerve ? T'inquiètes pas, il doit être mort depuis, j'étais encore toute gamine.

Elle rend ensuite le baiser avec un enthousiasme débordant, passant une main dans les cheveux de son amante, finissant par venir appuyer sur sa nuque. En réponse, elle murmure doucement contre les lèvres de Siobhan.

- Eh bien ... pour commencer, il me faudrait mes robes de Rome ... mais j'ai peur de rendre les gens trop .. accueillants.

Grands yeux gris à l'innocence indubitable.

Voir le profil de l'utilisateur

81 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 13:43

Détournement de sujet.

- J'aime pas qu'on s'en prenne aux mômes. C'est nul.

A l'image mentale de Perséphone dans des robes "à la romaine", l'information monte au cerveau de Siobhan, bifurque, repart dans ses pieds, passe par ses oreilles et quand son organe de commandement reprend ses esprits, la romaineest déjà assise sur une branche, dos à un arbre, avec Siobhan qui lui dévore la bouche, une main dans son pourpoint et l'autre dans ses chausses, l'une et l'autre très actives.

- Je veux... une démonstration, quand on est rentrées, tu m'entends ?

Le murmure est étouffé parce que directement dit dans le cou, puis, aussi rapidement qu'elle a attaqué, la lycane s'éloigne en s'ébrouant, attendant Perséphone un peu plus loin, comme si elle n'était pas certaine de se contenir sinon.

- Rentrons. Le repas sera bientôt servi.

Voir le profil de l'utilisateur

82 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 8 Fév 2013 - 18:14

Pendant un bref moment de blanc, la jeune femme se contente e regarder Siobhan, qui semble avoir perdu pied. L'instant d'après, elle se sent brusquement soulevé de terre, et plaqué contre un arbre, assise sur une branche. Elle n'a pas le temps de protester que déjà les lèvres de son amante sont sur les siennes et qu'elle sent sa langue qui se faufile entre les siennes. Un gémissement lui échappe lorsqu'elle sent les mains de la jeune femme se glisser sous son plastron et ses chausses. Rendant avidement le baiser, elle tente d'attirer Siobhan à elle mais cette dernière s'est déjà défilée, après avoir lâché un ordre à propos de la robe.

La romaine pousse un grognement contrarié en réajustant son pourpoint, apparemment la perspective d'ébats sylvestres lui plaisait pas mal.

« J'en prends note, mes affaires devraient être arrivés quand on rentrera. »

A grands pas, elle vient rejoindre son amante, et lui dépose un baiser amusé sur la nuque, lui pinçant rapidement une fesse avant de reprendre le chemin du village, en se déhanchant sérieusement.

« Dépêchons en effet, on pourrait rater le repas. »

Voir le profil de l'utilisateur

83 Re: A force de crier "au loup !"... le Mar 12 Fév 2013 - 12:11

La lycane émet un grognement amusé, et suit sa compagne en louchant de façon éhontée sur sa croupe.

- Je sens que ça va être sportif.

***

Le début du repas se passa somme tout normalement :les tables avaient été dressées sous une tente montée pour l'occasion et sous laquelle il y avait de nombreux braseros dispensant une chaleur agréable. Il n'y avait pas à priori de "notation" parmi les tables, toutes semblant aussi importantes les unes que les autres. L'air était chargé de senteurs de nourriture.
Et sous la tente, il y avait bien 40 personnes qui se retournèrent toutes vers les deux arrivantes.

- Wow. Nous ne sommes pourtant pas en retard...
- Non. Ce sont tous des curieux.

Sköll considéra l'assemblée avec sévérité.

- Compte tenu du fait que tu es là aussi... Hm...
- Compte tenu du fait que je la connais de façon quasi intime, je ne me sens pas concerné par cette accusation.
- .. "Quasi intime", hein ? ...

Et hop. Dispute.

- Ils ne changeront jamais.

Finn, une jeune femme aux sourcils froncés vissée sous son bras.

- Cat, je voulais vous présenter ma femme, et mère de ma fille, Sharon.
- Enchantée.

Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que c'est faux, le regard qu'elle jette à Perséphone, puis à Siobhan est clinique, s'arrêtant sur leurs formes, puis elle resserre sa prise sur Finn, dont le sourire reste identique, comme vissé sur son visage.

Voir le profil de l'utilisateur

84 Re: A force de crier "au loup !"... le Mar 12 Fév 2013 - 12:45

La jeune femme pile net dès l'entrée de la tente, sentant distinctement 40 paires d'yeux qui la fixent curieusement. Cela change des réceptions mondaines auxquelles elle a déjà assistée, où personne ne s'intéresse véritablement à personne. Cette fois, tout le monde la regarde. Perséphone tente bien de se dissimuler derrière Siobhan mais celle-ci est déjà happée par une quelconque dispute avec son grand copain. Quant à elle, elle est de nouveau prise à partie par le type de tout à l'heure, et sa femme. Cette dernière lui jette un regard qui ne laisse que bien peu d'ambiguité sur ce qu'elle pense de la romaine, puis elle se tourne vers Siobhan, ce qui fait douter Perséphone. Simplement jalouse ou qui ne supporte pas une relation entre femme.

Sans faire de commentaire, la jeune femme incline doucement la tête, répondant avec toute la politesse et la courtoisie du monde.

- Enchantée de même, Madame.

Avec un sourire figé, son regard passe de Finn à sa femme, sans rien ajouter. Elle tend cependant le bras pour saisir Siobhan, l'attirant brusquement à elle et enroulant un bras autour de sa taille.

- On doit faire quoi ? Aller où ?

Voir le profil de l'utilisateur

85 Re: A force de crier "au loup !"... le Mer 13 Fév 2013 - 18:55

Siobhan est brusquement interrompue au moment où elle allait expliquer à Sköll quelle partie de son anatomie allait souffrir s'il regardait Perséphone, quand justement celle-ci l'attire à elle, en lui demandant d'une voix perceptiblement nerveuse :

- On doit faire quoi ? Aller où ?
- Qu'est ce que... ? Oh. Rebonjour Finn. Sharon. *le ton de Siobhan passe au ronronnant, elle entoure les épaules de la romaine d'un bras nonchalant* Je suis ravie que vous ayez pu venir... vraiment. ... Sharon. *elle regarde la compagne de Finn. Lentement. De haut en bas* Tu n'as pas changé. ... Ou à peine. Les hanches, peut être. ... *grand sourire à Perséphone* Allons nous asseoir.

Elle entraine Perséphone vers une des tables, y prend place.

- Désolée. Sharon est... probablement la personne la moins sympathique que tu auras à voir, promis.

Voir le profil de l'utilisateur

86 Re: A force de crier "au loup !"... le Mer 13 Fév 2013 - 20:09

Sans prêter grande attention à l'échange d'amabilité, qui, elle en était sûre, devait sous-entendre des dizaines voire centaines de choses beaucoup moins aimables, elle suivit son amante jusqu'à la table et y prit place avec un plaisir non dissimulé. Son regard gris curieux parcourait toute la salle, manifestement peu habitué à ce genre de dîner. D'autant que beaucoup lui rendait ce regard, à des degrés divers d'intérêts.

Elle finit par se tourner vers Siobhan, tâchant de s'afficher toujours parfaitement calme.


« Je te crois. Qu'est-ce que je lui ai fait ? Ou que tu lui as fait ? »

Elle termina sur un petit sourire, tentant de s'imaginer la raison de ce comportement. Peut-être que cette Shanon avait servie de prisonnière à Siobhan aussi, pendant un temps. A cette pensée, son sourire se tordit, ne sachant si elle devait s'amuser ou non. De la jalousie ?

Voir le profil de l'utilisateur

87 Re: A force de crier "au loup !"... le Jeu 14 Fév 2013 - 13:03

Indignée.

- Ce que je lui ai fait ? Mais... rien ! C'est elle qui a décroché la timbale, en la personne de Finn. Le fils du chef, tout ça. Mais elle est jalouse : elle n'a jamais capté que, même si Finn et moi avons été très proches et avons longtemps rêvé l'être plus... Il est à elle maintenant. Et elle est à lui. C'est comme ça. ... Tant pis pour eux.

Elle hausse les épaules.

- Je crois que des gens mieux disposés veulent nous parler.

Effectivement, un groupe de lycans affables vient parler avec elles et la soirée débute enfin tranquillement, dans une bonne humeur générale assez convaincante.

***

- Je te dis que si !
-Et moi je te dis qu'il n'en est pas question !!

Pour changer, Siobhan et Sköll se bouffent le nez.

Voir le profil de l'utilisateur

88 Re: A force de crier "au loup !"... le Sam 16 Fév 2013 - 13:45

Perséphone avait depuis longtemps appris comment à se comporter lors d'un dîner, mais elle n'avait jamais assisté à ce genre de festin, même dans les pays les plus lointains dans lesquels elle s'était rendue. Elle qui avait pris l'habitude de fréquenter la haute société, puisque la plupart de ses cibles en faisaient parties, elle devait bien admettre être un peu surprise parce ce à quoi elle assistait. Les gens se parlaient, fort et franchement, la bouche pleine ou en avalant une nouvelle gorgée de bière. Il y avait des insultes, des bagarres, mais tout semblait se faire dans la bonne humeur. Elle même avait discuté poliment avec quelques lycans qui s'étaient installés à côté d'elle, pendant que Siobhan retournait s'engueuler avec Sköll ; elle se semblait pas pouvoir s'en empêcher. Tout semblait donc destiné à se passer correctement, jusqu'à ce que :

- Vous vous amusez bien ?

Shanon, la jeune femme s'était enfin détachée de son Finn et arborait même un sourire, mais ce n'était pas un sourire gentil. Perséphone se contenta pourtant de lui répondre par un large sourire qui dévoila toute ses dents.

- Très bien et vous-même ?
- Oh, je m'amuse toujours dans ces conditions. Surtout quand l'ambiance commence à venir. Personne ne vous as encore testés ?

- Testée ?
- Oui, vous savez. On aime bien s'assurer de la … force du « conjoint ». Vous voyez ?

En effet, elle voyait plutôt bien, vu le nombre de petites bagarres qui avaient déjà éclatés depuis le début de la fête. Enfin, c'était de petites bagarres mais chez des humains, ce serait passé pour de véritables tentatives d'assassinat. Et à voir le sourire qu'arborait toujours la femme de Finn, elle comptait bien être la première à tester la nouvelle compagne de Siobhan. Perséphone la détailla longuement du regard ; plus petite qu'elle – mais toutes les femmes présentes étaient plus petites qu'elle ici, mais assez musclée. Le genre qui savait sans aucun doute se battre. A priori, elle ne devrait pas lui poser de problème, si elle avait été humaine, mais il était tout à fait possible qu'elle soit lycane. Néanmoins, la romaine aurait bien aimé se dégourdir un peu et … puisqu'il fallait en passer par là.

- Je vois bien oui, non, personne n'a encore osé je suppose.

Shanon ne fit qu'acquiescer, mais la romaine perçut son autre mouvement et se redressa d'un seul coup. La baffe ne fit qu'effleurer le haut de la chaise et Perséphone prit du recul par rapport à la table en une rapide pirouette. Déjà les lycans alentours s'écartaient largement pour leur laisser la place de combattre. La femme de Finn enchaîna aussitôt en constatant que sa proie lui avait échappée. Perséphone reculait sur chacun des coups, ou les esquivait en des mouvements souples et amples. Au bout d'un certain temps, elle donnait l'impression de danser, une très belle danse par ailleurs, et plutôt rapide. On la suivait essentiellement par le flamboiement de ses cheveux de feu.

Enfin, elle se décida à agir, après qu'un coup de poing lui ait effleuré d'un peu trop près la joue ; apparemment, cette Shanon n'était pas une lycane. Elle savait se battre mais n'avait ni la force ni la vitesse de Siobhan, ce serait donc assez simple. D'un rapide coup de coude, elle écarta un coup de pied qui aurait du l'atteindre à la gorge, mais son adversaire réagit aussitôt et tournoya pour enfoncer son poing dans le ventre de la romaine, sans que cette dernière ait eu le temps de réagir. Le coup la fit hoqueter, mais elle retient brutalement la main de Shanon, et un sourire se dessina lentement sur ses lèvres.

- Sio frappe plus fort que ça … et pas pour se battre.

La colère visible sur les traits de son adversaire quand les lycans se mirent à rire était tout ce qu'il fallait à Perséphone ; elle plongea brusquement et lança sa jambe dans les genoux de la jeune femme. La faisant trébucher, mais elle lui tenait toujours la main quand elle se releva, et l'attira brusquement vers elle, profitant de sa perte d'équilibre. Le prochain coup fut porté à la gorge, du tranchant de la main, et la femme de Finn hoqueta, cherchant son souffle, avant de s'effondrer.

Perséphone recula de plusieurs mètres ; elle n'avait pas frappé assez fort pour l’assommer, on ne pouvait donc pas savoir comment réagirait son adversaire.

Voir le profil de l'utilisateur

89 Re: A force de crier "au loup !"... le Lun 18 Fév 2013 - 13:10

Siobhan s'amuse beaucoup.
Elle ne regrette pas son choix d'être une "solitaire", mais parfois, comme ce soir, la proximité amicale de tant de gens lui semble infiniment désirable. Ce brouhaha plein de joutes verbales affectueuses lui a manqué, indéniablement. Même les bagarres lui ont manqué, et pourtant, elle fait partie des lycans les moins agressifs de sa génération.
Ah, une nouvelle baston, là bas. Elle tourne le regard dans la direction d'où proviennent les paris et sent son coeur manquer un battement : elle vient de reconnaitre l'étandard flamboyant qu'est la crinière de Cat, ce qui indique qu'elle est l'un des deux protagonistes de l'affaire. L'autre...

- Ah évidemment, ce ne pouvait être que cette grosse truie de Sharon. Je vais la défoncer.
- Tu rigoles ? Pas alors que ta copine va l'exploser, quand même ! En plus, tu vas te faire jeter. Enfin, tu fais ce que tu veux, hein.

La lycane jette un regard furibond à Sköll.

- Nan mais c'est sûr. Va lui piquer la victoire. Je sens que tu vas être bien accueillie.

Le grand Ahroun croise les bras sur son torse puissant et lui fait un sourire de commisération avant de pousser un glapissement indigné.

- Hey, le coup de pied dans le tibia, c'est très puéril !


***

Siobhan s'est rapprochée du lieu de la bagarre, un peu à son corps défendant. Elle connait la rapidité de Perséphone et connait plus ou moins ses états de service, donc elle sait qu'il y a de bonnes chances qu'elle l'emporte, en se créant un fan-club, en plus.
N'empêche... N'empêche qu'il va falloir plus que Finn et Guillaume pour que Sharon ne finisse pas à poil dans le lac avec un navet dans le... l'arrière-train, ce soir. Parce que merde.

- Sio frappe plus fort que ça … et pas pour se battre.

Siobhan hausse un sourcil amusé. Ah ? Elle sourit à l'éclat de rire général qui suit cette phrase, ainsi qu'aux tapes sur ses épaules qu'elle déclenche. Les lycans aiment les bagarres. Mais si en plus Perséphone les fait marrer, alors...
La jeune femme attend avec impatience la prochaine action de Sharon qui semble devoir être... Ah, le jet de bière au visage. Pas mal, salope. Qu'est ce sa Cat va répondre à ça ?

Voir le profil de l'utilisateur

90 Re: A force de crier "au loup !"... le Lun 18 Fév 2013 - 17:34

Malgré le mouvement de recul de dernier instant, la jeune femme se retrouve trempé, les cheveux dégoulinant de bière et les yeux un instant aveuglés. Cela ne l'empêche pas d'attraper au vol le poing de son adversaire, et lorsqu'elle rouvre les yeux, les pupilles grises brillent de colère. Elle projette d'un coup sec le bras de son ennemie en arrière, la déstabilisant juste assez pour enchaîner aussitôt avec une magistrale baffe. Le bruit produit par la paume de sa main contre la joue de Shanon retentit quelques secondes dans une tente qui semble presque silencieuse un moment. La femme de Finn chancelle et trébuche sous le choc, donnant l'occasion à son adversaire d'enchaîner a avec un coup de poing furieux en plein thorax.

« Je savais que vous aviez des coutumes différentes, mais tout de même, la bière, ça ne se sert pas comme ça. »

Avec un sourire mauvais, elle crochète les jambes de la jeune femme et l'amène à terre apparemment sans effort, s'installant à califourchon sur elle en lui tenant fermement les mains. Nouveau sourire, de toute ses dents celui-là.

« Alors, j'ai gagné ou bien on baise ? »

Nouvel éclat de rire dans la salle, Shanon tente de se débattre un peu.

Voir le profil de l'utilisateur

91 Re: A force de crier "au loup !"... le Mar 19 Fév 2013 - 10:55

Comme tout le monde, Siobhan a tressailli au moment de l'impact, mais son visage s'est aussitôt orné d'un sourire fier.
Quant au résultat du catfight, même s'il l'impressionne, elle n'en laisse rien paraitre, et c'est sur un ton volontairement trainant et blasé qu'elle répond à la place de Snaron :

- Hmmm... Tu fais comme tu veux, ma toute belle, mais il y a des gens dont je ne me satisfais pas des restes.

Sur cette pique adressée autant à la jeune femme vaincue qu'à son époux, elle tend une main vers Perséphone pour l'aider à se relever.

- Et oui, tu as gagné. Sans équivoque, je pense. ... Nous pouvons reprendre le fil du dîner, peut être ? Nous en étions aux douceurs sucrées, il me semble...

Son regard croise celui de Guillaume, presque au premier rang. Il reste un instant silencieux, puis se fend d'un sourire amusé :

- Bien sûr. Après un spectacle pareil, nous avons une faim de loup ! La suite !

Et il s'éloigne, retournant à sa table. Les autres lycans, après quelques bourrades, tapes dans le dos et félicitations, laissent retomber la pression autour des deux amantes.
Siobhan en profite pour embrasser le front collant de Perséphone.

- Va falloir te nettoyer, ma douce. ... Ce fut un très beau combat. ... Sauf que je ne t'ai jamais frappée. ... Tu en as conscience ? ... Ceci dit, tout ce négocie.

Voir le profil de l'utilisateur

92 Re: A force de crier "au loup !"... le Mar 19 Fév 2013 - 19:25

Se relevant souplement en saisissant la main de son amie, la jeune femme est restée étrangement silencieuse durant les quelques minutes qui ont suivies. Acceptant les bourrades et félicitations avec un sourire tranquille, elle attend, comme son amante apparemment, que les choses se calment, et accepte le baiser avec un grand sourire, passant machinalement une main dans ses cheveux pour les essuyer de nouveau.

- J'en ai conscience, ne t'en fais pas. Et je n'ai pas l'intention que ça change.

Avec un petit rire, elle enroule ses bras autour du cou de la jeune femme et lui pique un long baiser sur les lèvres.

- Mais je maintiens, tu déploie beaucoup plus de force qu'elle, et dans des circonstances autrement plus agréables.

Tournant sur elle-même, elle se défile aux attentions de son amante et va se faufiler jusqu'à la table qu'elle vient seulement de quitter, faisant mine d'y attendre le dessert avec impatience, un grand sourire aux lèvres.

Voir le profil de l'utilisateur

93 Re: A force de crier "au loup !"... le Mer 20 Fév 2013 - 16:43

- ... Sale gosse.

La lycane veut se déplacer vers Perséphone quand une main ferme sur son bras la retient.

- Ce que tu as dit n'était pas très élégant.
- Que veux-tu ? Certaines personnes ont tendance à faire ressortir le meilleur de moi-même. Sharon n'en fait pas partie.
- ... Viens.

Après un soupir théâtral et un regard rapide vers Perséphone qui fait la conquête de Guillaume, Siobhan suit Finn vers l'extérieur.

***

- ... C'est sérieux entre vous ?
- Ça fait un moment que ça dure et nous ne pensons pas à mettre fin à notre relation dans l'immédiat, si c'est ça ta question.
- C'est une femme.
- Oh, pitié. Tu ne vas pas me la jouer à la Sköll "mais... comment ça se fait deux femmes ensemble ?", je t'en prie !
- ... *Finn serre les dents* Les femmes, ça n'a jamais été trop ton truc.
- Les femmes sans doute. Elle, c'est mon truc.

Finn la saisit par les bras et la secoue, de rage.

- Bon sang, Sio ! Ce n'était pas la peine d'amener une femme pour éviter qu'on discute !
- Mais t'as pas encore compris que tout tourne pas autour de toi, bougre de crétin ?

Un bruit de brindilles qui se brisent fait tourner en même temps la tête aux deux lycans.

Voir le profil de l'utilisateur

94 Re: A force de crier "au loup !"... le Mer 20 Fév 2013 - 18:59

Cette fois-ci, la romaine s'est installé, de façon parfaitement consciente, juste à côté du doyen, et attend que celui-ci entame la conversation. Il le fera sans aucun doute, c'est le genre à vouloir tester la température pour sa fille, adoptée ou non, et c'est sans doute mieux pour cela que Siobhan aille dehors. Ce qui n'empêche pas Perséphone de la suivre du regard, curieuse de ce que pourrait bien avoir à lui dire Finn, qui semble le mettre de mauvaise humeur en plus.

- Vous vous intégrez plutôt bien, si je puis me permettre.

Grand sourire à Guillaume, se détournant de la sortie.

- Merci, je fais ce que je peux. Mais c'est un plaisir.
- Le concept de lycan a l'air de vous paraître presque familier, je suppose que Siobhan vous as habitué au fur et à mesure.
- Oh … eh bien disons qu'avec Siobhan, j'ai très vite eu d'autres problèmes en tête, ce n'est pas qui m'a … Marqué.

Elle rosit à peine, c'est au tour de Guillaume de se fendre d'un large sourire. Cependant, la jeune femme abrège la conversation, c'est qu'ils sont partis depuis quelques temps déjà. Elle va juste aller voir si tout va bien.

***

Elle n'a pas fait attention, ne jugeant pas cela nécessaire, et se retrouve avec deux lycans qui la fixe, alors que son pied est toujours posé sur la brindille. Pourtant, c'est elle qui leur offre un regard gris qui pourrait probablement foudroyer un petit rongeur, elle passe de l'un à l'autre, l'air de se demander qui elle doit frapper, avant de baisser les yeux sur la main de Finn qui tient toujours le bras de Siobhan.

- Tu devrais la lâcher … Elle n'est pas à toi.

Apparemment, elle ne se rend pas bien compte de ce qu'elle vient de dire, cherchant un moment confirmation dans le regard de Siobhan. Puis, elle se défile brusquement dans la tente, à pas rapide, et retourne s'asseoir. A la question de Guillaume, qui ne tarde pas, elle se contente de répondre.

- Je prenais juste un peu l'air, ça fait du bien … parfois.

Le vieil homme la regarde un instant, puis se décide à se lever, sans doute pour aller voir ce que ses gamins ont encore fait.

Voir le profil de l'utilisateur

95 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 22 Fév 2013 - 22:53

Quand Guillaume arrive, on peut avancer sans se tromper que la situation a un peu dégénéré. Siobhan est assise sur le dos de Finn et frotte le visage de celui-ci dans la terre meuble en vociférant des insultes à faire blêmir les putains du Rat Bourré. Le lycan semble avoir du mal à se défaire de la poigne de la jeune femme, et il ne doit son salut qu'à l'intervention de son père, qui récupère la furie par la ceinture et la dépose sans douceur un peu plus loin.
Reconnaissant le vieil homme, Siobhan interrompt son impulsion de lui sauter à la gorge, cependant, elle continue de gronder.

- Quelqu'un saurait m'expliquer ?
- ...
- Ce chien puant pense que ma vie tourne autour de sa queue, voilà le souci ! Il suppose que je n'ai amené Cat que pour montrer à quel point je l'ai oublié, alors que ça n'a rien à voir avec lui, bon sang ! ... Mais qu'est ce que j'ai fait aux dieux pour n'avoir sur mon chemin que des mâles abrutis qui pensent que ma vie doit ne dépendre que d'eux ? Tu penses pas que Vulk m'a suffi, hein, comme mec à problèmes ? Putain ! ... Vaut mieux que je me casse ou je vais être violente.

La lycane fait demi-tour et s'éloigne à grands pas.

- Elle est dans la tente.
- ... *Siobhan ralentit un peu* ... Merci.

***

Siobhan entre dans la tente, et repère rapidement Perséphone. Elle s'avance, hésite un peu, puis s'accroupit à ses pieds.

- Si tu veux, on s'en va ce soir.

Voir le profil de l'utilisateur

96 Re: A force de crier "au loup !"... le Ven 22 Fév 2013 - 23:11

De toute les réactions et possibilités que la jeune femme avait envisagées, celle-ci était sans aucun doute parmi les dernières de la liste, si elle l'avait mis sur la liste. Aussi, Perséphone reste un moment totalement interdite, ne sachant pas du tout comment réagir à la proposition. Elle sent rapidement les regards convergé vers elles et ne peut que se sentir un peu plus gêné de voir la lycane presque agenouillée devant elle. Elle finit cependant par reprendre contenance, repoussant sa chaise pour s'agenouiller face à son amante, passant une main douce sur sa joue, puis dans ses cheveux.

- Tu dois encore m'amener au lac, je te rappelle. On peut bien reste quelques temps.

Avec un petit sourire, étonnamment doux, elle vient lui piquer un baiser sur les lèvres. Un long baiser, qu'elle interrompt toutefois dès qu'elle n'arrive plus à le maintenir assez calme, c'est qu'elles sont en public tout de même. Et même si elle a finit par intégrer la notion d'ouverture des lycans, elle a toujours un peu de mal à se montrer si démonstrative devant tant de gens. Finalement, elle va murmurer à l'oreille de Siobhan.

- Tu voudrais pas qu'on en discute un peu ? A l'écart, au lac, où tu veux ?

Voir le profil de l'utilisateur

97 Re: A force de crier "au loup !"... le Sam 23 Fév 2013 - 16:24

Lorsque Perséphone s'est agenouillée devant elle, Siobhan s'est aperçue qu'elle avait jusque là retenu sa respiration. Et elle s'est jetée dans le baiser avec une intensité presque désespérée, totalement oublieuse des regards posés sur elles.

- Tu voudrais pas qu'on en discute un peu ? A l'écart, au lac, où tu veux ?
- Ou... Oui. Allons-y.

La lycane se lève souplement, sans lâcher la main de son amante, et elles se dirigent vers la sortie de la tente, sans regarder autour d'elles, affichant un visage de marbre.

***

Quelques centaines de mètres plus loin, elles arrivent à côté du lac. Siobhan entraîne Perséphone dans un repli de la colline qui le borde sur un de ses côtés, et l'y assied, tirant une couverture d'une anfractuosité de la roche.

- ... Je suis navrée. J'espérais vaguement qu'ils se tiendraient bien mais... C'est vraiment des gros lourds.

Au ton, elle ne leur en veut pas tant d'être des gros lourds que d'avoir contrarié Perséphone.

Voir le profil de l'utilisateur

98 Re: A force de crier "au loup !"... le Sam 23 Fév 2013 - 17:28

La jeune romaine s'est laissée entraîner jusqu'au lac sans rien dire, tâchant de comprendre ce que cachait le faciès inexpressif de son amante. Elle a à peine haussée un sourcil devant la couverture, ayant finalement intégré que les lycans étaient des obsédés de cet objet et s'arrangeaient pour en avoir toujours une à portée de main. Qui sait combien de caches de couvertures étaient éparpillées dans toute la Bretagne ?

Elle s'assied gracieusement, retournant son regard gris curieux vers la lycane.

- Ce n'est pas pour moi qu'ils sont le plus lourd, je crois ...

N'y tenant plus, elle attrape fermement la main de Siobhan entre les siennes, l'attirant un peu à elle, son ton se fait un peu moins confiant, et ses yeux cherchent ceux de la lycane avec une expression presque désespérée.

- Je ne suis pas un trophée, hein ? Tu ne m'as pas ramenée pour prouver quoi que ce soit, n'est-ce pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

99 Re: A force de crier "au loup !"... le Sam 23 Fév 2013 - 18:04

Siobhan écarquille les yeux, avant qu'ils ne brillent de colère.

- La peste soit de ce crétin de Finn, non ! Bien sûr que non ! ... *elle réfléchit* Je t'ai ramenée parce qu'ils sont ma famille et que... Eh bien c'est normal de... *long blanc* ... Enfin j'avais envie de te présenter, quoi. ... Mais bon, Sharon est un souci, et je n'avais pas compris que Finn s'était fait des idées. ... C'est sur que 5 ans, ça permet soit de résoudre un problème soit de le cristalliser et... moi, je l'ai résolu et lui, visiblement... non.

Elle attire Perséphone à elle en manquant de lui exploser quatre ou cinq côtes. Elle lui murmure à l'oreille :

- Tu n'es pas un trophée. Tu es mon assassin royal, la seule personne que j'ai tolérée dans ma couche plus de trois soirs d'affilée depuis des années. J'ai envie de te prendre dans mes bras, de te prendre tout court, de m'abandonner à toi. ... Par contre, bientôt je pleure, donc on va arrêter là les conneries, d'accord ?

Et effectivement, la voix de la lycane peut sembler... étranglée.

Voir le profil de l'utilisateur

100 Re: A force de crier "au loup !"... le Sam 23 Fév 2013 - 19:12

Totalement interloquée par la dernière phrase de Siobhan, la jeune femme reste figée un long moment, sans réagir. A vrai dire, elle ne sait même pas comment réagir face à une pareille révélation. Elle n'a pas pour habitude de faire pleurer les gens, et encore moins que cela ne touche elle. Mais elle ne tarde pas à réagir et enroule brusquement ses bras autour de la taille de son amante, sans avoir besoin de la serrer contre elle, étant donné que la lycane la tient déjà plus que fermement.

- Tu m'as déjà dans tes bras, tu peux me prendre, t'abandonner, faire ce que tu veux. D'accord ?

Sans attendre de réponse, elle recule la tête pour emprisonner presque aussitôt les lèvres de Siobhan entre les siennes, pour un baiser bien plus long que le dernier, et plus agressif aussi. Elle ne la lâche finalement que lorsque ses réserves d'air allaient tomber à zéro, et va carrer ses lèvres contre l'oreille de son amante.

- Je suis à toi, la seule personne à qui je peux et veux me donner.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum