Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Janvier 2013

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Janvier 2013 le Mer 2 Jan 2013 - 10:50

BONNE ANNÉE !!!

***

[21:22:14 30/12/12] Camille : *assise
sur un petit tabouret, derrière le comptoir de la boutique d'armements.
A l'air sincèrement de se faire chier, après avoir était envahit par un
engouements de jeunes gens venues réparer armures et acheter de
nouvelles armes. Là tout est calme, pas un chat. Même tonton à disparu,
les bouteilles de vins avec lui.*

[21:26:10 30/12/12] Gareth : *
Peu de temps après le songe d'ennui de Camille, la porte s'ouvre
doucement sur un nouveau visiteur et potentiel client. Ce dernier n'a
pas du tout l'air breton, bien au contraire. Homme de taille moyenne aux
cheveux propres et courts, il s'avance vers le comptoir tout vétu d'une
armure blanche latine polie d'airain et porte sous elle une etoffe de
tunique bleuté très soignée. Il adrese un sourire poli et chaleureux à
Camille, essayant * ... Vous parlez un peu latin, me comprennez-vous ?

[21:31:08 30/12/12] Camille : UN
CLIENT ! ...*regarde l'homme et lui adresse un sourire d'excuse* Euh
désolé...vous...*se lève* vous êtes romain non ? Dommage, je parle pas
le latin, grand-mère a essayé de m'apprendre voyez vous mais j'étais
nulle...*hausse les épaules* Vous ne comprenez pas ce que je dit là ?
*petit rire* Marrant. Enfin non, pas tellement, parce que je vais du
coup mettre pas mal de temps à comprendre ce que vous voulez, et puis là
de toute façons je parle déjà beaucoup trop donc...vous allez partir en
courant et allez voir la concurrence. Mais vous feriez une grossière
erreur monsieur. *grand sourire rayonnent*

[21:36:58 30/12/12] Gareth : *
L'écoutant en froncant les sourcils, il lui adresse un souriré très
amusé après coup et lui réponds dans un breton très correct voir
exemplaire * ... Vous avez l'air d'une sacrée vendeuse, mademoiselle.
Votre grand-mère devait avoir du mal avec une enfant aussi surexcitée.
Je n'irais pas à la concurrence, vous m'êtes sympathique. * sourit
simplement. *

[21:41:59 30/12/12] Camille : *grimace*
Euh ah ouais...vous parlez parfaitement la langue...*soupire tragique*
Heureusement que je me suis tut alors...Oh, et si un jour, vous croisez
le gérant de cette boutique, un vieux grincheux, dites lui ce que vous
venez de me dire...*s'approche de l'homme et dit tout bas* ça pourrait
m'être très utile. D'habitude je fais fuir les clients. *un peu désolée*
et euh...du coup vous cherchez quelque chose en particulier ?

[21:47:06 30/12/12] Gareth : Et
bien j'y songerais, le tenancier de cette boutique devrait reconnaitre
votre energie à sa juste valeur, hein ? * sourit toujours amusé par
Camille * Bon, oui donc... Je voudrais passer une commande plus ou
moins importante. Je précise d'avance que je ne fais pas partie du
gouvernement de Hengstone ni de son corps d'armée. Je crois que ca se
voit n'est-ce pas ? * grimace * Ma commande est faite en privée, je
souhaiterais à peu près une dizaine d'armures de cuirs complète, c'est à
dire des bottes cloutés jusqu'aux epaulières tannées et renforcés. Ne
teignez pas le cuir, peu m'importe la couleur. Je voudrais aussi une
caisse entière d'armes d'entrainement. Epée en bois, en fer
arrondis...Comme vous voulez. * semble chercher * ... C'est à peu près
tout.

[21:54:25 30/12/12] Camille : Cool.
Vous venez de changer votre vie, je vous félicite, vous devriez même en
prendre plus mais après c'est personnel, je vais pas vous mettre un
couteau sous la...Il vaux mieux que je note tout ça avant d'oublier.
*semble fouiller dans les tiroirs du comptoir* Une minute hein... je
cherche le truc ou on note les commandes....et je crois qu'en vérité ce
truc là n'existe pas. Oui, je sais, gros problème
d'organisation...*soupire* que voulez vous. *finit par sortir un bout de
parchemin et de quoi écrire* Alors, vous m'avez dit...dizaine armures
en cuirs, complètes...*commence à écrire et relève la tête, embêtée*
Euh, désolé de vous demander ça mais...vous pourriez l'écrire, je...j'ai
peur de faire des fautes après, parce que je suis pas bien douée en
écriture. Et si c'est le cas, je me ferait gronder. Très fort. *yeux de
chatons*

[21:59:02 30/12/12] Gareth : *
Eclate de rire soudainement * Bon ! Vous êtes très surprenante, vous
alors. Les bretons m'ettonneront toujours. * mi-voix, tandis qu'il
prends le callepin et la plume, ratifiant la commande d'une main précise
et sûre. Lui tends le feuillet * Dites, j'espère qu'il vous traite
bien au moins ? Je n'aime pas que l"on maltraite les jeunes gens.

[22:02:29 30/12/12] Camille : Surprenante
pour quoi ? *hausse un sourcil. Prends le papier avec un sourire* Merci
beaucoup...et rassurez vous, c'est mon oncle, il est sympa. Bon, il
m'engueule souvent et me tape aussi, parfois, mais je suis pas parfaite
non plus. Je rentre toujours tard et je vomis dans la maison parce que
je boit trop alors...*petit raclement de gorge* C'était pas très classe
comme remarque à faire à un inconnu. *petit sourire* Désolé...

[22:04:22 30/12/12] Siobhan : (*s'étrangle avec son pop corn*)
[22:06:20 30/12/12] Gareth : Bah,
vous êtes jeune, vous aimez vous amusez vous les jeunes. Mais votre
oncle devrait avoir la main un peu moins lourde. Il vaut mieux avoir une
pupille de sa famille desordonnée, que pas de pupille du tout. Il à de
la chance d'avoir de la famille, croyez-moi. Faites-le lui savoir, ou je
le ferais. * petit sourire sombre, puis reprends un air legèr * Ne
vous excusez pas, allons. Vous êtes chez vous, hein.

[22:08:50 30/12/12] Camille : Ouais,
il le sait vous inquiétez pas...sinon il m'aurait laisser et je serait
pas venu avec lui, ici. *lui sourit C'est vrai que le vin de rome est
trop bon ? *yeux brillants de curiosité*

[22:09:00 30/12/12] Camille : (tout vas bien Sio ? :p )
[22:11:23 30/12/12] Gareth : Le
meilleur du monde mademoiselle. Tenez, vous me donnez une idée. Je
mettrais de coté pour vous une bouteille de vin romain dans un coin
quand je repasserais prendre la commande d'accord ? Ce sera notre petit
secret. * clin d'oeil, sourit *

[22:15:34 30/12/12] Camille : C'est
vrai ?! C'est gentil d'être aussi...gentil. *hausse les épaules avec un
sourire* Si j'vous demande votre prénom vous allez me dire que ça
m'regarde pas ?

[22:20:36 30/12/12] Gareth : Si
ca ne vous regarde pas ? Voyons, je m'en fiche bien. Je suis le Légatus
Legio Magister Militum Meridius. Mais comme en Bretagne vous divisez
le nom de la fonction, je me permettrais juste de me présenter en tant
que Meridius, et je suis Légat gouvernemental maitre-militaire. ... Et
vous ?

[22:23:09 30/12/12] Camille : *fronçe
les sourcils* Vous êtes pas un noble rassurez moi ? Légat gouvern-je
sais pas quoi c'est soldat...mais qui commande un peu ? C'est ça
?....*lui tends la main* Camille, rien du tout. Bientôt conteuse au rat
bourré, c'est en négociation. *très fière* est vendeuse ici quand ...le
vieux a trop de boulot.

[22:24:20 30/12/12] Siobhan : (Félicitations pour ton nouveau job Camille ! ^^)
[22:28:10 30/12/12] Gareth : C'est
ca oui, qui commande un peu... Noble ? Pas vraiment, je me suis fait
tout seul en tant que tribun du peuple avant d'intègrer la légion avec
cette fonction. Je suis commandant de carrière. * lui serre la main *
... Le rat bourré ? Charmant, c'est ...une maison de passe ? ... Une
distillerie populaire ? Un théatre public ?

[22:30:43 30/12/12] Camille : Mais...*
fronce les sourcils* C'est la taverne la plus cool du village ! On peut
pas la louper, c'est le meilleure endroit du monde...avant l'auberge
des trois renards qui est pas mal...mais j'ai trop de dettes là bas et
le patron ne m'a pas à la bonne. *le regarde, presque craintive* Vous ne
connaissiez pas le Rat bourré ?

[22:30:54 30/12/12] Camille : (Merci, merci ^^)
[22:34:27 30/12/12] Gareth : *
Semble se retenir de grimacer, balbutiant entre ses dents * ... Nooon,
je ne connais pas, je n'ai pas cette chance en tout cas. * regarde vers
la porte de sortie une fraction de seconde, semblant l'envisager *

[22:35:53 30/12/12] Camille : *
fronce les sourcils* Vous avez l'air bizarre tout d'un coup... J'ai dit
un truc qui fallait pas ? *grands yeux tristes* Dé...désolé si c'est le
cas...

[22:37:24 30/12/12] Gareth : Hein ? Oh non non non non, ca à l'air d'être un endroit super ! Vous...Vous m'inviterez si vous voulez. * hoche de la tête *
[22:39:08 30/12/12] Camille : Ah...c'est
parce que vous voulez partir c'est ça ? Désolé si je vous ai
retenus...c'est que...j'aime bien rencontrer des gens et vous êtes sympa
du coup j'ai tendance à...*vague mouvement de la main* Désolé...

[22:42:13 30/12/12] Gareth : Je
suis tellement navré, effectivement je dois partir, je dois parler à
ceux dont j'ai la charge, essayer d'obtenir un rendez-vous auprès de mon
empereur, et...Enfin, je suis desolé moi aussi. * maigre sourire,
penche la tête * .. Vous êtes très gentille, je promet de vous mettre de
coté une ou deux jarres de vins romains. Je m'en souviendrais c'est
promis.

[22:44:28 30/12/12] Camille : Ah...*baisse
la tête, hausse les épaules* Pas grave je comprends...j'ai du mal à me
mettre dans le crâne que des gens ont des choses à faire de leurs vies.
Au..revoir. *demi sourire, un peu triste*

[22:46:14 30/12/12] Gareth : *
Fait un pas en arrière mais s'arrète, la regardant en grimacant * ...
Nan mais la je peux pas me barrer comme ca quoi, vous avez votre tête ?
J'ai l'impression de passer pour un connard. Allez, donnez moi un
sourire un vrai ?

[22:46:24 30/12/12] Gareth : vous avez vue *
[22:48:05 30/12/12] Camille : ...mais non...vous inquiétez pas...*il a le droit à trois quart de sourire, pas plus, pas moins*
[22:49:09 30/12/12] Gareth : * Sourit à son tour, levant machinalement la paume * A plus tard alors, au revoir mademoiselle. * sort tranquillement *
[22:50:28 30/12/12] Camille : *petit soupire et part à la recherche des bouteilles disparues*
***

[19:51:24 01/01/13] Camille : *Aujourd'hui,
Camille à l'air très sage, non, elle n'a pas mit de robe, mais elle
fait le tour des échoppes de marchands, un petit panier à la main. Elle à
l'air douloureusement agacée et pourtant, elle sourit. Oui, oui...comme
si elle essayait de faire bonne figure. Et elle n'a pas amenée sa
hache.*

[20:04:08 01/01/13] Dremard : ( re )
[20:05:05 01/01/13] Camille : (re!)
[20:08:16 01/01/13] Dremard : *le
bandit est exceptionnellement en ville, hors d'une taverne, en train de
parler fort a l'étal d'un armurier* ...aaah mais par les cul des saints
j'm'en tape les noix de tes profits, ton couteau a beurre pour vingt
pièces d'or c'est du vol, alors ton glaive tu va te l'enduire de miel et
te le mettre ou je pense ! ...trou du cul...*grogne*

[20:12:24 01/01/13] Camille : *Hausse
subitement un sourcil et finit par sourire, amusée. Elle se retourne et
se poste juste derrière Dremard* Vous avez raison de gueuler, ce genre
de chose, c'est une insulte au client. *L'armurier adresse un geste pas
très polie a Camille qui lui répond par un sourire éclatant.* Qu'il est
charmant.

[20:13:57 01/01/13] Dremard : ...et
soit poli avec les gonzesses ! c'est pas comme ça que tu va les
troncher... non mais *regarde camille* ...t'y connais quelque chose en
vente d'arme toi ?

[20:15:54 01/01/13] Camille : *lève
les yeux au ciel* J'habite dans une boutique d'armes et mon tonton
fabrique les meilleures armures de la région. *hausse les épaules* Après
tout dépend ce que tu entends par "connaitre quelque chose".

[20:18:00 01/01/13] Dremard : ...bah
du genre se rendre contre que le crétin là il vendrais même pas un cure
dent avec les prix pourri qu'il demande *regarde l'homme* ...tire pas
cette gueule, c'est bien de toi que je cause...*ricane*

[20:19:42 01/01/13] Siobhan : (pouiiiiic !)
[20:20:19 01/01/13] Camille : Oh
mais il est en faillite le pauvre...laissez le donc. Il est têtue comme
une mule; et bête aussi...très bête.*petit soupire* pauvre homme.
*léger sourire*

[20:20:34 01/01/13] Camille : (Ah que coucou :p)
[20:22:22 01/01/13] Siobhan : (Chava ?)
[20:22:34 01/01/13] Dremard : ( coucou ! ça va et toi ? )
[20:23:08 01/01/13] Camille : (bien et toi ?)
[20:23:48 01/01/13] Perséphone : (Hoy ^^)
[20:23:48 01/01/13] Dremard : ...nan,
si il est en faillit il fait comme tout le monde... il se ruine et
meurt de faim. *ricane a nouveau* ...tu vois la petite dame elle est
gentille avec toi, alors qu'il faudrait pas être gentil avec les crétins
de ton genre... pas foutu de vendre une épée.

[20:26:16 01/01/13] Camille : Oh mais vous pourriez pas insulter les gens plus gentiment ! *petit soupire* C'est pas possible.
[20:26:23 01/01/13] Camille : (Hey!)
[20:29:52 01/01/13] Dremard : ...du
genre ? ...oooh monseigneur gros conard je vous demandrais de bien
allez gentiment vous carrer votre marchandise dans le fondement ?

[20:31:30 01/01/13] Camille : *rit doucement* Ouais, voila par exemple. C'est très euh...comment on dis ?...raffiné, voila.
[20:38:43 01/01/13] Dremard : ...raffiné ! voilà que je parle comme ces taré de bourge qui se poudre de la gueule au cul pour sentir la fleur ! *rit*
[20:41:08 01/01/13] Camille : Ah, ferme la...j'vais vomir si tu continue...*léger rire* Dit, tu me payes un verre ? ...* sourire plein de dents*
[20:52:59 01/01/13] Dremard : *la regarde, la jaugeant du regard* ...et en quel honneur ?
[20:56:08 01/01/13] Camille : En
honneur que ça serait sympa...de faire ça. S'il te plait, soit pas
radin. J'ai utilisé tout l'argent que j'avais pour faire les courses de
mon oncle...et...*petit soupire* et puis laisse tomber, je suis certaine
que tu vas dire non.*hausse les épaules*

[21:03:27 01/01/13] Dremard : ...bah
allez...amène toi petite. Picoler seul c'est chiant et a cette heure là
mes potes son tous ivres mort ! le museau dans leur gerbe. *ricane*

[21:06:37 01/01/13] Camille : *sautille
de joie* Aaaah ! Merci, je savez qu'on pouvait pas résister à une
telle...proposition. *petit rire, se dirige d'un pas vif jusqu’à la
taverne la plus proche* Tu es un brave type.

[21:09:50 01/01/13] Dremard : ...nan,
les brave types y en a plein dans les maisons, partout, avec leurs
bonnes femmes. Moi j'suis moi, commence pas a dire des conneries.
*avance, soupirant* ...tu parle beaucoup.

[21:12:05 01/01/13] Camille : Ça
va...j'ai dis ça comme ça...* fronce les sourcils* Désolé...*rentre
dans une taverne et choisit une table, mois enjouée que tout a l'heure*

[21:13:56 01/01/13] Dremard : ...roooh fais pas la gueule, je t'ais pas engueulé, j'ai expliqué ! *ricane, s'assoit aussi*...tu bois quoi ?
[21:15:51 01/01/13] Camille : Ba
oui mais quand t'explique, on dirait que t'engueule. Et arrête de tout
le temps dire que je fais la gueule. *demi sourire* De la bière, s'il te
plait Monsieur Dremard.

[21:18:27 01/01/13] Dremard : ...dremard...
et j'explique sur le ton que j'veux. *fait signe a la serveuse* ...fait
péter une bière pas trop crade pour la petite là et du vin pour moi.
...vite, je suis méchant quand je bois pas *rire moqueur*

[21:20:08 01/01/13] Camille : ...et vu que tu boit tout le temps. *petit rire* Pardon. Et merci pour...la bière. *lui sourit*
[21:24:05 01/01/13] Dremard : *sourit*
...ouais, t'as tout pigé. *rit* ...Donc ton tonton il vend des armes
hein ? *curieux,la serveuse leur apporte leur boisson, boit*

[21:25:39 01/01/13] Camille : Ouais,
il est doué et ça marche bien. Je crois que c'est le seul menbre de ma
famille qui à de l'argent et qui sait faire des trucs. Mon papa était
doué pour ce qu'il faisait mais bon...il filait la trouille a tout le
monde. *hausse les épaules en buvant*

[21:27:15 01/01/13] Dremard : ...il f'sait quoi ?
[21:28:43 01/01/13] Camille : *petit rire* Euh...bourreau...mais il étais très gentil...une fois rentré à la maison.
[21:34:57 01/01/13] Dremard : ...arf...faut bien vivre hein... j'vais pas critiquer, j'suis bandit.
[21:36:55 01/01/13] Camille : Ouais
mais tu passe pas ta journée a tuer des gens...*hausse les épaules*
Enfin...il était quand même cool, ça me rends triste quand je repense à
lui...*boit*

[21:40:31 01/01/13] Dremard : ...il est mort ? *bois*
[21:41:58 01/01/13] Camille : Ouais, quand j'avais sept ans. *hausse les épaules* t'es curieux en fait...*demi sourire*
[21:43:29 01/01/13] Dremard : ...pourquoi
je le serais pas ? *hausse les sourcils* ...pas parce que je me gène
pas pour traiter le tout v'nant de grosses tapettes ou de bouffeurs de
cul que j'suis pas comme n'importe quel bestiau du coin...*rit un peu*

[21:45:39 01/01/13] Camille : Oui mais je pensais que tu étais ce genre de type qui se fiche de tout...et surtout de la vie des petite filles. *léger rire*
[21:54:29 01/01/13] Dremard : ...ya
pleins de trucs qui m'interessent..*hausse les épaules* ...après j'aime
bien q'on me lâche les noyaux quand il faut parce que trop de monde
tout le temps ça finit par me foutre en rogne, mais faut pas rester tout
seul sinon tu finis par péter un tuyau dans la boite a penser p'is tu
finis barjo avant d'arriver a 40 balais.

[21:58:49 01/01/13] Camille : Mh...je
comprends. Moi je me risque jamais a poser des questions aux gens, ils
ont tendance a me répondre que je suis qu'une qu'une chieuse de gamine.
Ce qui est vrai alors je leur pardonne gentiment, sauf quand je suis
vraiment bourré, là je les insultes. Et pourtant j'aime bien les gens,
ils y en a des drôles...*demi sourire, finit sa bière*

[22:01:40 01/01/13] Dremard : ...ouais,
mais ya des gros connards aussi. mais toi ça va...t'es pas trop chiante
puis t'es canon a reluquer pendant qu'on cause... *ricane un peu, pas
méchamment, boit*

[22:04:49 01/01/13] Camille : Et
! J'te permet pas...mais...*sourire fier* je sais. Hier, un mec n'a
parlé que à mes seins, c'est limite si il a était surpris de voir un
visage au dessus d'eux...il était ivre mort. *grimace* pauvre
type...*léger rire*

[22:08:16 01/01/13] Dremard : ...son
bien tes seins, mais t'as un joli minois aussi. Enfin c'est vrai que
les gars beurrés adore matter les belles colline que vous avez là *rit*
...et puis je m'fiche que tu me permette ou pas, moi je me permet
*sourire taquin*

[22:11:16 01/01/13] Camille : Vous
êtes un emmerdeur...*demi sourire* mais vous avez un bon fonds, c'est
Florimel qui me l'a dit. Je la crois...*le regarde en haussant les
épaules*

[22:13:39 01/01/13] Dremard : ...ouais,
la gamine aime bien causer aussi...dire des connerie. J'ai pas un bond
fond, je bute des gens depuis que j'ai l'age de me faire appeler
monsieur... on a pas besoin d'un bon fond pour avoir des potes ou pas
être un connard.

[22:17:01 01/01/13] Camille : Arrête
de me contredire tout le temps... déjà. Et oui, elle dit beaucoup de
conneries, j'l'aime bien. *léger sourire* Toi aussi t'en dit beaucoup et
je t'aime bien aussi. *hausse les épaules* J'ai de bon gouts.

[22:18:23 01/01/13] Dremard : ...merci...tu veux une autre bière ?
[22:20:30 01/01/13] Camille : Non, j'voudrais pas abuser de ta subite gentillesse....*léger rire*...mais...mais si tu veux oui, une...ça fait pas de mal.
[22:22:13 01/01/13] Dremard : ...bah alors, dis le..*fait signe a la serveuse* ...et toi, tu bosse avec ton oncle ou tu glande et tu picole ?
[22:23:33 01/01/13] Camille : Je
l'aide quand il a beaucoup de commande, je tiens à la boutique, je suis
une gentille vendeuse...*léger rire* Oh et...je vais surement faire
conteuse au rat bourré...c'est bien hein ? *léger sourire*

[22:25:25 01/01/13] Dremard : (re ! )
[22:25:32 01/01/13] Siobhan : (re ^^)
[22:25:51 01/01/13] Dremard : ...conteuse ? tu va raconter quoi ? l'état dans l'quel tu fini quand tu picoles ? *rit*
[22:26:20 01/01/13] Camille : (re!)
[22:27:31 01/01/13] Camille : *léger
rire* T'es con...non, non...je vais raconter...plein de trucs. Si ça
marche, je pourrais rembourser ce que je dois et payer des verres au
lieu de se les faire payer...

[22:28:48 01/01/13] Dremard : ...pas con *rit* ...mais j'préfére banditiser les couillons moi.
[22:31:23 01/01/13] Camille : Et puis j'aime bien raconter des trucs...tu viendra m'écouter ? *demi sourire*
[22:31:46 01/01/13] Dremard : *la regarde, taquin puis fixe son verre* ...peut-être *rit*
[22:33:49 01/01/13] Camille : Allez ! J'me vexerai même pas si tu dort, et puis t'as le droit de boire quand tu m'écoute...c'est pas la mort.
[22:38:43 01/01/13] Dremard : ...d'ac ! j'viendrais, pas la peine de gueuler.
[22:39:39 01/01/13] Camille : ...mais...mais j'ai pas gueuler. *soupire* J'ferai mieux d'y aller...
[22:43:01 01/01/13] Dremard : ...pourquoi, t'as des trucs urgent a faire ? *rit*
[22:44:25 01/01/13] Camille : ...Ba...non
en fait. *hausse les épaules* J'ai rarement des trucs urgent à
faire...*réflechit* sauf quand je vais pisser *hausse un sourcil* et
encore...

[22:46:24 01/01/13] Dremard : ...bah alors. on rigole bien non ? *sourire amusé*
[22:48:33 01/01/13] Camille : *demi sourire* Parle pour toi, moi je me fait chier ...Et je rigole, pas la peine de brailler.
[22:52:42 01/01/13] Dremard : ...j'sais
bien ! bon ...*a la serveuse* ...du rhum ! *se penche vers Camille*
...je me pinte la gueule et après je provoque une bagard avec les
connard d'irlandais au fond là bas. *nouveau rire*


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Janvier 2013 le Jeu 3 Jan 2013 - 14:14

[20:59:57 02/01/13] Jehanne : *Dégoulinante
de pluie, Jehanne entra dans une auberge. Elle venait de passer ces
derniers jours à voyager à travers l'île pour rejoindre les alentours du
chateau. Le voyage fut rûde et semé d'embuches. La jeune voyageuse posa
ses affaires sur une table à proximité de l'âtre, au fond de la salle.
Elle commanda un hydromel, réajusta sa capuche sur son visage.
L'ambiance était lourde, la plupart des clients bien alcoolisés. Elle
sortit sa vièle de son sac et entreprit de la sêcher pour l'accorder. La
mine basse, la voyageuse se faisait discrète*

[22:12:11 02/01/13] Gareth : *
Parmis les bruits de discussions et de rires gras voletant dans l'air
de la taverne, il en est un qui devient de plus en plus présent. Celui
de chevaux dehors, hennissant et martelant le sol de l'exterieur de
leurs trots puissants. Hors de la taverne, de grands voix s'elèvent
entres elles, dans un langage rarement utilisé. Entre-temps, plusieurs
pochtrons de la taverne tourne les epaules de leurs comptoirs entres
eux, d'un air semble t-il déconfis et mécontent, répétants à chacun *
... Des pictes, ouaip. Des pictes... * quelques secondes après, la
porte de l'auberge s'ouvre sur quelques grands hommes penètrant les
lieux, trempés jusqu'aux os. Ces derniers ont le visage farouche et le
physique altier des grands cavaliers sauvages du nord, de longs cheveux
bruns serrés en nattes posés sur leurs epaules ceintures de peaux
d'animaux, tandis que defiers tatouages tribaux défilents sur leurs
chairs visibles. Ils entrent et provoquent une ambiance de discussion un
peu différentre entre les
pochtrons,
qui parlent à voix basse et d'autres sujets. Mais les grands guerriers
étrangers regardent vers la sortie comme pour attendre un retardataire
de l'un des leurs. Mais tout les cavaliers ne semblent blâmer l'entrée
en dernier du tardif, ils attendent avec une sorte de mutisme
respectueux. *

[22:20:11 02/01/13] Jehanne : *Était
en train d'accorder sa vièle à l'autre bout de la pièce, chantonnant
doucement pour elle même en sirrotant son hydromel. Ignore les
conversations autour d'elle, occupée que par sa musique et son
instrument. Néanmoins, fronce les sourcils en entendant le tappage à
l'extérieur et sursaute vivement en voyant les cavaliers entrer. Les
fixe du regard, l'air suspicieux, pas très rassurée*
[22:27:27 02/01/13] Gareth : *
Peu après entre le dernier des cavaliers, et c'est à ce moment que les
bretons pourtant saouls de la taverne saluent le dernier venu d'un
menton baissé ou bien detournent les yeux. L'homme entrant dans la pièce
ressemble aux autres pictes sinon qu'il y parait être de plus haute
prestrance, une unique longue nattes de cheveux gris se balladant dans
son dos, un visage marqué par l'âge et burriné par la guerre mais
néammoins capable de charme viril. Son regard est dur et brutal, il
donne l'impression d'être un vieux lion dans la force de son règne
implacable sur les siens. Main posé sur le pommeau de son épée large et
sculpté celte, il avance dans la pièce et adresse un regard au tavernier
derrière le comptoir. Celui-ci hésite, acquièsce puis tapote l'epaule
d'un pochtron " dit, tu peux laisser ta place que le seigneur de
Breggon puisse s'assoir mon vieux ? " Le breton saoul sur le tabouret
ne se fait pas prier et s'en va maladroitement. Le nommé seigneur lève
une de ses jambes recouverte de

[22:28:13 02/01/13] Gareth : terre
par la chevauchée, enjambe le tabouret et s'assoit lourdement. Le
tavernier lui donne une bouteille entière de vin ainsi qu'un gobelet de
la viande. Les autres pictes s'installent de par et d'autre dans la
salle. *

[22:37:35 02/01/13] Jehanne : *Fixe
le nouvel arrivant du regard, sans ciller* "Le seigneur de Breggon..."
*Jehanne avait ouÏe dire au cours de ses pérégrinations l'avènement d'un
nouveau seigneur. Mais que diantre fichait un seigneur ici ? Cette
question l'interloquait au plus haut point. Elle débarrassa son sac pour
laisser passer un cavalier picte accompagnant son seigneur, baissant
les yeux. Secouant légèrement la tête elle décida de retourner à son
occupation principale. Sa vièle à présent accordée, elle réfléchissait à
un air à chantonner afin de réchauffer son coeur et de récolter
quelques piécettes. Elle se prit à doucement sourire, penseuse naÏve,
rêvant d'un lit chaud et d'un toit sec où passer la nuit. Peut être même
que le tavernier lui offrirait une nuit ici si son art plaisait à ses
oreilles et à ses clients*

[22:43:09 02/01/13] Gareth : *
Le seigneur de guerre mangeant tranquillement contre le comptoir, tout
observateur pourra remarquer ses mains nues striés de contusions et de
sang seché depuis longtemps,ainsi que de petites coupures. Ce dernier
boit son vin puis entends les derniers accordement de la barde non loin,
c'est alors qu'il se tourne, appuyant son coude contre le bar et
regarde vers l'inconnue androgyne mysterieuse. Le picte aux yeux
grisâtres plante son regard sur la vièle puis son instrumentiste, tandis
que le tavernier regarde vers Jehanne l'air de dire " .. Pinaise, mais
joue un truc, joue un truc petit tu vois pas qu'il te regarde ?! " .
*

[22:51:58 02/01/13] Jehanne : *Se
lève, son instrument dans les mains, et vient se mettre au milieu de la
salle. Les conversations se taisent peu à peu, les pochtrons et autres
clients se retournant sur elle. Attend patiemment que tout le monde se
taise, droite et immobile que tout le monde cesse de parler, son aura
mystérieuse et son apparence imposant une autorité naturelle. Quelques
marmonnements moqueurs fusent dans la salle à propos de son apparence.
Ferme les yeux et porte l'instrument contre sa joue, entamant quelques
notes mélancoliques. Puis, tout à coup sa voix s'élève et fend la salle,
d'une pureté éclatante, aux accents désabusés* Je la remire la belle...
De bon vouloir sans mentir. Mon coeur ne s'en peut partir nuit et jour,
voierement d'elle... *Continue sa longue complainte, envoutante, le
visage fermé, elle semble voyager et vivre l'histoire qu'elle raconte.
Sa voix est tantôt douce et discrète et tantôt s'élève magistralement,
laissant l'auditoire muet, voire envouté*

[22:57:24 02/01/13] Gareth : *
Jettant un regard de défi à quiconque se moque tantôt de la barde s'en
venant chanter, le seigneur de guerre se retourne complètement vers elle
et s'en penche en avant, un large godet de vin posé sur un genou, le
visage concentré et muet devant tant de beauté tandis que la barde
entonne sa belle mélodie . Les autres pictes ne regardent pas Jehanne
mais semblent ne plus bouger, écoutant la complainte avec transe
silencieuse. Plus Jehanne chante, plus le seigneur de guerre semble se
penchant en avant pour l'écouter et ouvrir un peu sa bouche, buvant les
mots et la complainte. Celui-ci adoucit son regard, se perdant dans le
chant. *

[23:07:38 02/01/13] Jehanne : *Continue
son chant, voyageant au gré des couplets, laissant des fois la vièle
seule gémir dans la nuit, puis contant l'histoire de cet amour
millénaire* Car elle est la bonté même, exempte de cruauté... Ce qui me
fait proclamer : je la remire la belle, de bon vouloir, sans mentir. Car
c’est elle, en vérité, qui peut me récompenser. En la servant sans
menrir, je dirais certes pour elle ; je la remire la belle, de bon
voloir sans mentir. Mon coeur ne s'en peut partir, nuit et jour,
voirement d'elle. *Achève son chant sur quelques douces notes et laisse
le silence retomber. Baisse la tête vers le seigneur pour le remercier
de l'avoir écouté*

[23:15:00 02/01/13] Gareth : *
Le seigneur se lève de son tabouret et incline le menton honorablement à
son tour; litterallement subjugé. Geste surprenant en soi, car les
pictes l'accompagnant semblent surpris à voir leurs guide s'incliner
devant quelqu'un. Le chef de guerre quant à lui semble chercher dans sa
ceinture et en retire trois pièces d'or ternis mais bien belles, prends
l'une des mains de la barde et les posent dans le creux de cette
dernière. Ce faisant il parle à voix haute, d'une voix grave et rauque *
... Trois pièces d'or ! Pour le labeur mais le plus beau des loisirs.
Si dorénavant toute mes rencontres dans ce royaume pouvait avoir une
vièle entre les mains et non un couteau, alors je donnerais le boire et
le manger à chaque rencontre, à tout passant qui se présentera ! * Puis
à voix basse au barde * ... Argent amplement merité mon petit, tu
t'offrira la nuit dans cette auberge, la nouriturre à emporter une place
dans une charette à voyage. * Les gens présents parlent entre eux
certains semblent soulagés de
la
bonne humeur de Gareth ce qui semble être un fait trèèès rassurant pour
leurs survie. Les pictes ecoutant eux ne disent rien et se contentent
de se restaurer en silence. Le tavernier lui s'essuit le front et semble
fier et bienheureux. L'ambiance change nettement, et Gareth plante son
regard dans celui-ci de la barde, figeant un sourire sur son visage si
brutal et impérieux. *

[23:25:50 02/01/13] Jehanne : *Referme
sa main aux doigts fins et efféminés sur les pièces, l'air un peu
surprise de recevoir tant d'argent pour une si petite prestation.
S'incline bien pas, touchée, bredouillant quelques mots* Merci, votre
seigneurie pour votre générosité. Je suis la plus heureus-x *se mord la
lèvre de sa gaffe, espérant que celle-ci passera inaperçue* d'avoir
égayé votre repas et emporté votre âme loin de la mort et du sang. *Se
redresse et se retrouve un peu hypnotisée par son regard. Ses traits
sont délicats, révélant sa grande jeunesse,et ses yeux brillent sous la
grande capuche qui plonge dans l'ombre une grande partie de son visage*
Je suis à votre service, si votre seigneur désire encore se divertir.
*Recule lentement, baissant de nouveau la tête pour le saluer et le
remercier*
[23:34:26 02/01/13] Gareth : *
La fixant longuement, transporté dans son regard, il murmure de sa voix
monocorde, basse et viril de vieux guerrier * ... La mort et le sang,
oui. Je venais m'en dépètrer ici pour quelques instants, avant de devoir
y retourner. Mais vous y etiez, et je viens de faire la plus agréable
des rencontre depuis des lustres. Merci d'avoir chanté, barde. J'aime
tant cette voix,à celles des cris et des hurlements. * Sourit
pensivement, puis coule un regard vers un des pictes, qui s'empresse de
passer une très epaisse cape pourpre sur ses epaules, surélevés de peaux
de bêtes chaudes. Le seigneur adresse un salut vif à Jahenne, puis
salut le taverner qui s'incline profondèment. Disparaissant dehors, un
des pictes encore à l'interieur vient près de Jehanne, posant une main
sur l'epaule de l'androgyne * ... Felicitation barde, vous venez de
vous faire attribuer une invitation directe pour venir chanter à
Breggon, notre citadelle. Le tavernier vous parlera de cet endroit loin
au nord.

[23:47:02 02/01/13] Jehanne : *Suit
le seigneur des yeux, baissant humblement la tête sur son passage. Se
retourne vers le picte qui vient de lui adresser la parole, écarquillant
les yeux à l'entendre. Bredouille d'autant plus* Mais... Je... "C'est
pour la reine Morgause que je suis venue ici chanter..." *Se ressaisit
et secoue la tête, ne pouvant laisser passer une telle opportunité même
si celle-ci va à l'encontre de sa volonté. Ce grand seigneur, malgré ses
paroles bienveillantes l'a quelque peu effrayé* Bien... Bien sûr. Cela
sera avec joie, si mon chant plaît à votre roi. Quand dois-je parvenir à
sa cour ? *Sa voix naïve rompait avec son regard déterminé. Un sourire
commença à se dessiner sur ses lèvres. Un nouveau voyage l'attendait.*

[23:50:54 02/01/13] Gareth : *
Le picte lui réponds du tac au tac en allant vers la sortie sans se
retourner * ... Quand bon vous semblera, ou quand le destin vous y
aménera car à moins que je ne me trompe vous allez au sud-est et pas au
nord ! Adieu barde, souvenez-vous de l'invitation, vous n'aurez pas
cette chance deux fois ! * il s'en va à grandes enjambés, attrapant en
passant un sac de voyage posé dehors. Des bruits de chevaux, des
hennissement se font entendre, puis de grands galops furieux et
puissant, à l'image du peuple sauvage. *

[00:01:09 03/01/13] Jehanne : *Reste
plantée au milieu de la pièce, un peu abasourdie, le regard songeur
fixant la sortie. Puis elle se retourna vers le tavernier, un immense
sourire illuminant à présent son visage* Puis-je rejoindre ma chambre,
brave homme ? *Le tavernier interloqué, acquiesca sans dire un mot et
lui pria de la suivre. La jeune réccupéra ses affaires au passage, et
monta à sa suite les escaliers qui la conduisait vers un repos bien
mérité. Le tavernier ouvra une porte et l'invita à pénétrer dans la
chambre la plus douillette de son établissement* -- Voilà jeun' homme.
Si vous avez besoin de quoi'qu'ce soit... -- Je vous remercie. -- Bon,
eh bien... Si j'avais su qu'un jeune homme comme... vous- -- Oui, merci,
désolée, j'ai besoin de repos maintenant. *Le tavernier s'inclina en
refermant la porte, sans l'importuner davantage. Jehanna posa ses
instruments sur son lit, enlevant sa grande cape qui dissimulait son
corps et se jeta sur le lit en éclatant de rire, le coeur léger, prête à
voguer dans un sommeil paisible.*

***

[00:06:38 03/01/13] Rilath : *des
pas résonnent dans la grotte et quelques ordres sont lachés sèchement,
la silouhette d'un homme en tenue de soldat est poussée vers Siobhan.
l'homme pousse un léger cri étouffé et regarde autour de lui, sans dire
un mot. Il ne semble pas bien blessé si ce n'est une plaie vers sa tempe
rougie, ainsi que le sang séché qui a coulé sur son visage impassible
et dur*
[00:09:06 03/01/13] Siobhan : *devant
lui, une geôle du genre puant, avec des gens visiblement sonnés. Au vu
de leurs vêtements, il s'agit de soldats de Hengstone. Rilath sent une
présence derrière lui, un bras musclé autour de sa gorge* Qui est-tu ?
D'où est-tu ? ... Réponds !

[00:10:54 03/01/13] Rilath : *léger sursaut, ton calme, presque las* ...Non, je ne réponds qu'a mes supérieur. Vous êtes peut-être un espion.
[00:18:11 03/01/13] Siobhan : *l'étau
autour de sa gorge se resser quand une voix exaspérée se fait entendre*
Mais fouille le donc, plutôt. Ou utilise ton odorat, bordel ! *Siobhan
apparait dans la lueur de la torche, clairement amochée* Nous ne pouvons
plus nous transformer. Le reste fonctionne toujours. ... Ta tête de
joyeux drille me rappelle quelque chose, soldat.

[00:22:09 03/01/13] Rilath : *serre
les dents quand le bras se resserre, puis regarde Siobhan* ...je vous
connais. Vous êtes une lycane. Je suis bien soldat, Je faisais parti de
la garde de la reine et j'ai été détaché pour combattre les huns. Et je
ne répondrais pas aux questions de celui qui me tiens.

[00:26:09 03/01/13] Siobhan : *Siobhan
sourit de façon fataliste* C'est lui qui te tient parce que j'aurais du
mal à le faire, et c'est sur mon ordre. Daffydd, lâche le. *l'homme
s'exécute. Lui, ce n'est pas un éclaireur, il est beaucoup trop carré
pour ça. A bien y regarder, la dizaine de personnes présentes est
constituée soit de culturistes -comme Daffydd- soit de lycans*

[00:29:20 03/01/13] Rilath : *se
masse le cou, fixe l'homme un instant puis Siobhan* ...vous êtes
beaucoup. *va s'assoir dans un coin* ...tous du même régiment ?
[00:43:10 03/01/13] Siobhan : Nous
étions plus nombreux. *son visage reflète du désarroi une fraction de
seconde* Non. Il y a des éclaireurs, des gens du coin, des soldats de
Breggon... On avait un Picte jusqu'à hier. ... Hengstone envoie des
troupes ?

[00:45:18 03/01/13] Rilath : *hoche
la tête* ...On devait percer leur ligne et prendre un de leurs
campements avancés. On a été attaqué par des cavaliers en traversant une
plaine, j'ai été assomé. *regarde autour* ...Les autres, surement tués.
*Il semble le déplorer, mais pas touché*

00:52:15 03/01/13] Siobhan : *une
voix s'élève d'un coin "T'inquiète, ça ne tardera pas."* ... J'espère
que tu sais te servir d'une épée de façon... intelligente. *elle
soupire* A priori, c'est une armée d'invasion ET de colonisation.
[00:55:22 03/01/13] Rilath : ...je ne sais pas ce que ça signifie. Et je manie très bien l'épée. Combien sont ils ici ?
[01:02:04 03/01/13] Siobhan : Beaucoup.
Beaucoup trop. Leur arrivée est prévue depuis longtemps, à mon avis.
... Une armée de colonisation, ça veut dire qu'ils sont venus avec
femmes et enfants et qu'ils posent leurs paysans à la place des nôtres.
Et que nous nous battons entre nous chaque soir pour le plaisir de leurs
chefs. Je pense que si nos forces ne sont pas très unies dans très peu
de temps... Tout sera bientôt fini pour nos peuples.

[01:09:09 03/01/13] Rilath : *semble écouter, pourtant la première partie ne retiens pas on attention* ...nous nous battons entre nous ?
[01:09:55 03/01/13] Siobhan : *grondement général* ... Oui.[01:12:03 03/01/13] Rilath : ...qu'arrive t'il a celui qui perd ?
[01:13:01 03/01/13] Siobhan : Ce sont bien entendu des combats à mort. On n'est pas dans le subtil. Ce sont des Huns.
01:21:26 03/01/13] Rilath : ...alors
ne tombez pas contre moi. *toujours adossé a un mur, son regard presque
désolé se pose sur eux* ... parce que je ne peux pas obeir aux ordres
si je perds.

[01:24:56 03/01/13] Siobhan : On en est tous là, mon grand. Assieds toi, bois un verre d'eau. Et attends.
***

[00:35:27 03/01/13] Artheon : *laissé
seul à la maison, le dragonnet aux écailles vertes s'est installé tout
prêt de la cheminée, presque DANS la cheminée en fait, ses écailles
semblant refléter les flammes en d'étranges nuances irisées*

[00:38:49 03/01/13] Adélice : *Arrive
comme une fleur dans la maison, se dirigeant avec un léger sourire vers
la cheminée pour ensuite s’asseoir devant.* C'est très jolie le reflet
que donne le feu à vos écailles...Oh, et bonjour.

[00:41:20 03/01/13] Artheon : *la
bête redresse la tête, la tournant sur le côté en plantant ses yeux
d'or sur le visage d'Adélice, semblant curieuse, elle finit par se
redresser d'un seul coup sur ses pattes avec un grondement joyeux*

[00:43:38 03/01/13] Adélice : *léger
rire* Je vous savez tout seul alors je me suis permit d'entrer, pour
tenir compagnie...*hausse les épaules avec un sourire*

[00:46:40 03/01/13] Artheon : *se dresse un peu sur ses pattes arrières avec un petit cri strident, étendant ses deux ailes membraneuses*
[00:49:56 03/01/13] Adélice : Ça...veux
dire que vous êtes content ? *hausse un sourcil* Vous voulez que je
vous raconte ma journée ? *demi sourire* J'ai bien peur que ce ne soit
pas passionnant mais bon....et est-ce que vous avez faim ? Ca c'est une
bonne question ? * fronce un peu les sourcils*

[00:56:08 03/01/13] Artheon : *acquiesce de la tête avec conviction, et un nouveau grondement, qui pourrait sembler affamé*
[00:59:52 03/01/13] Adélice : ...Ah.
Et vous mangez quoi ? De la viande je suppose...*petit soupire*
Bon..*se lève et semble fouiller dans des placards. Elle revient
quelques minutes après avec une assiette rempli de morceaux de viande
crue * Ça va là ou...il faut faire cuire ?

[01:11:01 03/01/13] Artheon : *le
petit dragon se saisit aussitôt du plus gros morceau de viande
disponible, avant de le jeter brusquement dans le feu, surveillant la
cuisson de tous ses yeux*

[01:12:54 03/01/13] Adélice : Ah d'accord. *le regarde faire sans un bruit avec un sourire affectueux*
[01:13:54 03/01/13] Artheon : *finit
par dévorer son morceau de viande, avant de se retourner tranquillement
vers Adélice, lui dévoilant toutes ses dents dans un semblant de
sourire*

[01:16:18 03/01/13] Adélice : Voila qui est mieux. *lui sourit* Vous êtes un très beau dragon.... mais je n'en ai pas vu beaucoup dans ma vie.
[01:18:46 03/01/13] Artheon : *a un petit grondement, s'approchant à petit pas*
[01:21:14 03/01/13] Adélice : *petit soupire* Je ne peux pas m'empêcher de me demander si...si vous vous souvenez de moi. Mais...je crois que oui.
[01:27:19 03/01/13] Artheon : *acquiesce vivement, nouveau grondement*
[01:29:37 03/01/13] Adélice : Chouette....*approche
son doigts du dragon tout doucement, lui caressant le crâne doucement*
Dans quelques mois je ne me souviendrait peut être plus de vous mais
cela sera temporaire j'en suis sur...*léger sourire*
[01:31:31 03/01/13] Artheon : *léger cri qui ressemble à un "kwak" étranglé, le dragon lui mordille le doigt*
[01:32:53 03/01/13] Adélice : *petit sursaute, recule un peu* Désolé...j'ai..j'ai fait quelque chose de mal ?
[01:34:12 03/01/13] Artheon : *le dragon penche la tête, l'interrogeant de nouveau de son regard doré*
[01:36:26 03/01/13] Adélice : Désolé,
je sais jamais comment réagir...d'habitude c'est facile avec l'esprit
des gens et tout...mais là...*hausse les épaules* Il va falloir que je
m'habitue.

[01:38:43 03/01/13] Artheon : *la
bête s'assoit tranquillement, posant son regard doré interrogatif sur
les yeux de la jeune femme, semblant attendre une explication*

[01:44:51 03/01/13] Adélice : Quoi
? * fronce les sourcils* Vous...*soupire* Si vous vous vous posez des
questions sur mon prochain trou de mémoire, je vous rapelle que c'est à
cause...à cause du "transfert" d'âme que je doit faire avec Melior, vous
vous souvenez ? Si c'est pour le reste et bien dite vous que je suis
habitué a avoir une aide précieuse pour cerner les gens et que là, avec
les dragons, ça ne marche pas...je n'ai pas l'habitude alors je manque
de...discernement.

[01:46:15 03/01/13] Artheon : *le
petit dragon semble mettre plusieurs secondes à saisir parfaitement ce
que la jeune femme lui dit, il finit par avoir un grondement qui va en
decrescendo, baissant la tête en signe d'excuse*

[01:48:13 03/01/13] Adélice : *léger
rire* Qu'est ce que veux dire cette tête de dragon battu ? ....Vous
savez, je suis contente d'être là et de me dire que vous êtes toujours
là. Infiniment contente....c'est l'essentiel n'est-ce pas ?

[01:50:40 03/01/13] Artheon : *relève un peu les yeux, son grondement indécis se terminant en une sorte de jappement affirmatif*
[01:53:05 03/01/13] Adélice : *léger
sourire* ...Vous savez que les arbres ont acceptés de défendre l'ile
face au Huns ? J'en suis satisfaite...*petit rire* Je suis aller voir la
reine cette aprés-midi pour lui dire, et je me suis sentie utile.
Sentiment qui...me faisait défaut depuis quelque temps...*demi sourire,
baisse un peu la tête*

[01:57:50 03/01/13] Artheon : *le dragon a un petit cri interrogatif, se rapprochant de nouveau à pas rapide*

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Janvier 2013 le Mar 15 Jan 2013 - 9:56


[20:40:11 14/01/13] PNJ-01 : *La rue devant la maison d'Enyo, aux petites heures du matin. Une silhouette dégingandée se glisse le long du mur jusqu'à la porte et se met à forcer la serrure avec une lame très fine et très pointue. Oui, genre stylet. Le tout dans un silence qui fait honneur à toute la profession.*
[20:42:04 14/01/13] Gareth : ( Qui que c'est, Bevan ? )
[20:42:10 14/01/13] Perséphone : *dans la maison, une jeune femme sort de la chambre habituellement réservée au petit garçon, elle fait tranquillement le tour de la maison, dans un silence qui n'est pas moins impressionnant, et s'arrête brusquement devant la porte, tendant l'oreille un bref instant, avant de se glisser derrière un fauteuil*
[20:43:48 14/01/13] Enyo : (a walking corpse xD c'est l'ancien mac d'Enyo, qui est revenu dans le coin et s'est mis en tête de la récupérer. Il a failli tuer Ewan (le mari d'Enyo, hein ;p))
[20:45:08 14/01/13] Gareth : ( Noté, vous voulez que je fasse entrer un de mes persos ou vous zouez entre vous ? )
[20:47:48 14/01/13] Gareth : ( Ou bien si somebody à un double navi' ou une idée... )
[20:47:49 14/01/13] Enyo : (ben Hyrionne peut viender )
[20:49:48 14/01/13] Gareth : ( Oh bah oui, Enyo est une de ses fétiches. )
[20:53:28 14/01/13] PNJ-01 : *La porte s'ouvre avec à peine un cliquetis et la silhouette se faufile à l'intérieur avant de refermer. A pas de loup, elle va ouvrir une première porte : la chambre d'Ewen, vide donc. Il y farfouille un moment puis revient dans la pièce principale et se dirige vers une autre porte, celle de la chambre où dorment Enyo, Ewan et Ewen...*
[20:54:52 14/01/13] Perséphone : *une main se referme brusquement sur celle qui tient le stylet, une silhouette noire, toute engoncée dans une tenue de la même couleur, est apparue derrière Bevan et il ne tarde pas à sentir une lame contre sa gorge*
[20:57:22 14/01/13] PNJ-01 : *s'immobilise aussitôt puis lâche un soupir, limite agacé. Chuchote :* Si tu es là pour vider la baraque, sers-toi, je t'en empêcherai pas.
[20:57:32 14/01/13] Jehanne : (Bonsouar.)
[20:57:39 14/01/13] Gareth : ( Bonsoir Jehanne )
[20:57:43 14/01/13] PNJ-01 : (salut !)
[20:58:28 14/01/13] Perséphone : *un sourire est perceptible dans la voix, les doigts se resserrent sur le poignet, voulant manifestement lui faire lâcher le stylet, la voix qui retentit à l'oreille du jeune homme est incontestablement féminine* Je ne suis pas là pour ça.
[21:00:52 14/01/13] PNJ-01 : *demi-sourire* Tu serais pas la gonzesse qui a mis une pile à je sais plus combien de types à la taverne ? Et qu'est-ce que tu fous là, donc ? *Pour l'instant, l'homme arrive à maintenir sa prise sur son arme*
[21:01:15 14/01/13] Jehanne : (Oh wi. Encore du sang.)
[21:01:39 14/01/13] Perséphone : Je t'empêche de faire ce que toi, tu fous là *les doigts se serrent encore, tordant même le poignet*
[21:03:22 14/01/13] PNJ-01 : *Court glapissement de douleur, le stylet tombe. Ce qui fait deux bruits capables de réveiller tout le monde. Reprend son souffle :* Pourquoi ?
[21:04:41 14/01/13] Perséphone : Paraît-il que vous avez faillit tuer quelqu'un, c'est très mal ça, vous savez ? *petit sourire, l'acier sous la gorge disparaît mais la jeune femme pivote pour lui attraper l'autre main*
[21:07:07 14/01/13] PNJ-01 : (elle est toujours derrière ou elle est passée devant ?)
[21:07:31 14/01/13] Perséphone : (Devant ^^)
[21:07:46 14/01/13] Enyo : *Mouvements dans la chambre : froissement de draps puis pieds nus approchant de la porte, prudents.*
[21:08:48 14/01/13] PNJ-01 : *sourire plein de dents* On danse, chérie ? Tu m'as l'air d'une redresseuse de torts, ouais.
[21:10:02 14/01/13] Perséphone : On peut dire ça comme ça, oui *son pied jaillit brusquement, visant l'entrejambe avec précision*
[21:12:26 14/01/13] PNJ-01 : *se prend le coup de pied pile dans les roubignolles et s'effondre, petit tas blotti autour de sa douleur.* Gaaaarce ! *là, c'est sûr, tout le monde est réveillé*
[21:13:21 14/01/13] Perséphone : Tu n'es pas le premier *le coup suivant est porté de la paume et visant la tempe avec autant de précision*
[21:13:56 14/01/13] PNJ-01 : *K.O. pour le compte*
[21:15:05 14/01/13] Enyo : *Chuchotis dans la chambre, Enyo finit par entrouvrir la porte et pointe un minois angoissé. Soulagement en reconnaissant Perséphone dans la personne debout, et Bevan dans celle complètement H.S.* .... Ca va ?
[21:17:06 14/01/13] Perséphone : En pleine forme et vous ? Navrée vous avoir réveillé, mais j'ai besoin que quelqu'un aille chercher la garde *petit sourire*
[21:20:14 14/01/13] Enyo : (navrée, je vais PNJiser un instant Ewan)
[21:22:16 14/01/13] Enyo : *"J'y vais", fait la voix d'Ewan de l'intérieur de la chambre. On l'entend qui s'habille en quatrième vitesse, pendant qu'Enyo quitte la protection de la porte et avance dans la pièce. Quelques secondes plus tard le jeune homme traverse la pièce principale et rejoint la rue, non sans adresser un regard reconnaissant à Perséphone. Et se cogner la hanche dans la table au passage.*
[21:23:36 14/01/13] Perséphone : Bien ... *se tourne vers Enyo* Il faudra qu'Ewan et vous témoigniez de ce qu'il a tenté de faire. J'ignore encore comment fonctionne les lois bretonnes, mais il me semble que la punition sera assez importante ...

[21:27:38 14/01/13] Enyo : *s'avance et file un petit coup de pied à l'homme à terre, ce qui n'est pas très fair-play mais lui fait apparemment beaucoup de bien.* Il ne devrait pas faire de vieux os.
[21:28:17 14/01/13] Perséphone : On peut l'espérer oui *sa main a machinalement repris son arme et la fait tournoyer entre ses doigts*

[21:31:50 14/01/13] Enyo : *De son côté, ramasse le stylet d'un air dégoûté et, le tenant au bout de deux doigts, va le jeter dans la cheminée où rougeoient encore quelques braises.* Je vous ai déjà dit que vous pourrez nous demander n'importe quoi pour ce que vous venez de faire ?
[21:32:22 14/01/13] Perséphone : 5 ou 6 fois, il me semble *léger rire* Votre gamin ne s'est pas réveillé ?
[21:33:07 14/01/13] Enyo : *Léger sourire* A peine. Je l'ai rassuré et il s'est tout de suite rendormi.
[21:34:43 14/01/13] Perséphone : Tant mieux *son regard gris passe lentement sur la jeune femme, revenant aussi souvent que possible sur l'homme à terre*

[21:41:41 14/01/13] PNJ-01 : *bouge et grogne. Réveil imminent ?*
[21:43:23 14/01/13] Perséphone : *prépare manifestement un nouveau coup, faisant signe à Enyo de se reculer, juste au cas où*
[21:43:26 14/01/13] Enyo : *fait aussitôt trois pas en arrière pour s'éloigner de l'homme. Courageuse mais pas téméraire...*

[21:49:26 14/01/13] PNJ-01 : *secoue la tête et tente de se redresser sur un coude*
[21:52:25 14/01/13] Perséphone : *lui appuie sur le dos, pointant la dague sous son nez* Reste tranquille
[21:53:58 14/01/13] PNJ-01 : *reste donc tranquille... cille à plusieurs reprises pour éclaircir sa vision puis avise Enyo et lui décoche un sourire mauvais.*

[21:58:12 14/01/13] Enyo : *recule encore un peu. En fait, jusqu'à ce que son dos rencontre le mur.*

[22:01:33 14/01/13] Perséphone : *reste patiemment appuyé sur l'homme, attendant la garde*

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Janvier 2013 le Mar 15 Jan 2013 - 9:57


[21:24:48 14/01/13] Jehanne : *Une charette tirée par un cheval s'approche tranquillement de la citadelle de Breggon. A sa tête un marchand, traversant le pays vers les contrées du nord. La charette s'arrête tout à coup au bord du chemin, le marchand descend de son attelage et va réveiller Jehanne qui s'était endormie à l'arrière.* -- Hé, bonhomme.-- *Secoue la barde endormie sans ménagement* -- On est arrivé, descend maintenant.-- *La barde se lève avec peine, toute ensommeillée.* M... Merci, brave homme. *Fouille dans ses poches, baillant à s'en décrocher les machoires, et glisse quelques pièces dans les mains du marchand qui remonte dans sa charette pour repartir, la saluant* --Bon courage, bonhomme.-- *Le salue également et se retourne vers les prés verdoyants qui s'étendent à perte de vue, reconnaissant au loin un début les constructions de bois, prémisses de la citadelle. Charge ses affaires sur son dos, et commence à marcher le long du sentier. S'éveille avec plaisir grâce à l'air frais et les gouttes de pluies qui commencent à
[21:24:53 14/01/13] Jehanne : s'abattre sur son visage.*
[21:27:38 14/01/13] Enyo : *s'avance et file un petit coup de pied à l'homme à terre, ce qui n'est pas très fair-play mais lui fait apparemment beaucoup de bien.* Il ne devrait pas faire de vieux os.
[21:28:17 14/01/13] Perséphone : On peut l'espérer oui *sa main a machinalement repris son arme et la fait tournoyer entre ses doigts*
[21:30:13 14/01/13] Gareth : * Ce et là des gens passent sur le sentier, des hommes et des femmes faisant affaire ou travaillant. La plupart ont en communs leurs habits couleurs chocolat, ainsi que leurs tatouages sur plusieurs partis du corps de formes concentriques. Parfois, un cavalier sur son grand destrier toise du regard la barde en passant, puis criant quelque chose au loin à l'adresse d'un autre grand cavalier brun qui lui réponds. Les fondations du grand mur d'enceinte emettent derrière le bruit des ouvriers dans leurs labeurs, tandis que parfois des visages plus etrangers se font voir, des nordiques : des vikings de la côte. De la foule produit un flux incessant au travers de la grande porte à moitié construite, des ânes et des boeufs ainsi que leurs maitres bousculant la barde sans ménagement. *
[21:31:50 14/01/13] Enyo : *De son côté, ramasse le stylet d'un air dégoûté et, le tenant au bout de deux doigts, va le jeter dans la cheminée où rougeoient encore quelques braises.* Je vous ai déjà dit que vous pourrez nous demander n'importe quoi pour ce que vous venez de faire ?
[21:32:22 14/01/13] Perséphone : 5 ou 6 fois, il me semble *léger rire* Votre gamin ne s'est pas réveillé ?
[21:33:07 14/01/13] Enyo : *Léger sourire* A peine. Je l'ai rassuré et il s'est tout de suite rendormi.
[21:34:43 14/01/13] Perséphone : Tant mieux *son regard gris passe lentement sur la jeune femme, revenant aussi souvent que possible sur l'homme à terre*
[21:39:00 14/01/13] Jehanne : *Jehanne tente tant bien que mal de se frayer un passage au milieu de la cohue humaine et animale. Regarde inlassablement tout autour d'elle à la fois curieuse et fascinée par tout cette vie. Les yeux en l'air, percute de plein fouet, par maladresse à un grand gaillard à la longue chevelure blonde, imposant. Remet avec hâte son capuchon qui était tombé sous le choc, afin de ne pas être reconnue et commence à bafouiller des excuses. L'homme de toute sa hauteur la toise de haut en bas. Son visage devient rouge et il commence à débiter un flot de paroles totalement incompréhensibles, faisant de grands gestes en s'approchant de la barde. Jehanne prend peur et lève ses deux mains devant elle* Non... Non... Mais je... Je comprends pas. Pardon. Je m'excuse. Je vous avais pas vu et je... *L'homme continue ce qu'il semble être des insultes dans un jargon étranger, la foule intriguée s'amasse autour de la scène du grand homme terrorisant la petite androgyne.*
[21:41:41 14/01/13] PNJ-01 : *bouge et grogne. Réveil imminent ?*
[21:43:23 14/01/13] Perséphone : *prépare manifestement un nouveau coup, faisant signe à Enyo de se reculer, juste au cas où*
[21:43:26 14/01/13] Enyo : *fait aussitôt trois pas en arrière pour s'éloigner de l'homme. Courageuse mais pas téméraire...*
[21:48:57 14/01/13] Gareth : ...Thu urchaich cloch sibh iomrall, duine an dréidh tuath. ! * La foule se calme et se concerte en entendant la phrase pronnoncé par quelqu'un non loin, et ne tarde pas à se taire en reconaissant celui qui la pronnonce, qui s'avance d'ailleurs entre les gens. Gareth se fends un passage et pose une main sur le plastron du viking fermement, imitant de le faire reculer. Le seigneur de guerre ne regarde même pas le norvègien, qui d'ailleurs ne bouge pas. Enfin, le chef de guerre pose son regard sur l'androgyne une seconde, puis commence à sourire curieusement, avant de murmurer * ... A peine arrivé chez moi, vous faites déja faire des valses à mes habitants. Vous êtes décidèment très talent...ueux. Ou un peu desordonné.
[21:49:26 14/01/13] PNJ-01 : *secoue la tête et tente de se redresser sur un coude*
[21:52:25 14/01/13] Perséphone : *lui appuie sur le dos, pointant la dague sous son nez* Reste tranquille
[21:53:58 14/01/13] PNJ-01 : *reste donc tranquille... cille à plusieurs reprises pour éclaircir sa vision puis avise Enyo et lui décoche un sourire mauvais.*
[21:57:47 14/01/13] Jehanne : *Souffle de soulagement en entendant Gareth arriver. Un sourire d'abord timide puis franc naît sur son visage, inclinant légèrement la tête pour le saluer et le remercie de la sortir d'une situation délicate. Se prend au ton de la plaisanterie.* Se faire remarquer des foules est une qualité à laquelle tout- barde doit exceller. *Lève ses yeux vers lui, croisant son regard et les rebaisse aussitôt, laissant son visage dans l'ombre*
[21:58:12 14/01/13] Enyo : *recule encore un peu. En fait, jusqu'à ce que son dos rencontre le mur.*
[22:00:40 14/01/13] Gareth : ...Ah ! Bien répondu . * Esquissant un sourire, la prends par le bras et l'entraine à travers la foule dans l'entrée pour la mener à la cour extérieure, les gens s'ecartant poliment maintenant que le seigneur est ici. Le viking lui, secoue la tête, grogne quelque chose en norrois et retourne au travail. Gareth, marchant, regarde de coté la barde * ... Allez, venez, venez. Quel est votre nom déja, et d'ou venez-vous ?
[22:01:33 14/01/13] Perséphone : *reste patiemment appuyé sur l'homme, attendant la garde*
[22:04:10 14/01/13] Jehanne : *Le suit docilement, faisant à présent attention où elle met les pieds. Un peu impressionnée.* Je m'appelle Jehann- *Se mord la lèvre et déglutit* Jehan, mon seigneur. Je viens... de très loin à vrai dire. *Son sourire disparaît de son visage, semble tout à coup mélancolique* Je viens du Languedoc.
[22:04:50 14/01/13] Enyo : (la suite au prochain épisode : "la pendaison de Bevan")
[22:08:57 14/01/13] Artheon : *perché sur l'épaule de Calliopé, le petit dragon s'agite un peu, criant de temps à autre, son regard doré parcours longuement la forêt*
[22:10:14 14/01/13] Gareth : * Montant une sorte d'estrade très large ou sont disposés des tables epaisses, le seigneur se penche vers Jehanne pour l'écouter, tandis que la foule présente semble regarder tous vers leur chef et la barde, avec curiosité. * ... Jehan ? Bien. * S'eclaircissant la voix, il lève une main * ... Ecoutez, ecoutez mes frères et soeurs, Breggonides ! Nous recevons aujourd'hui le celèbre barde Jehan du Languedoc, qui nous fera l'honneur ce soir de comptine et chants à nos table, la musique et sa superbe voix resonnera dans le hall ! * Les gens sifflent et applaudissent somme toute de contentement, offrant un tonnère poussiéreux de bienvenu enjoué pour la barde . *
[22:10:35 14/01/13] Calliopé : *sourit* Doucement, frangin, tu me griffes l'épaule. *marche de son pas vif à travers les arbres, puis regarde le dragonneau :* Tu veux aller voir la rivière ?
[22:11:26 14/01/13] Artheon : *la bête tourne sa tête triangulaire vers elle, semblant tâcher de comprendre, avant d'acquiescer avec un nouvel hurlement joyeux*
[22:14:57 14/01/13] Calliopé : *léger rire* Je me demande pourquoi on s'embête avec ce langage articulé. On se comprend très bien sans. *prend le chemin de la rivière* De toute façon, les dragons peuvent parler, non ? Les grands, je veux dire.
[22:15:56 14/01/13] Artheon : *nouveau croassement affirmatif, le petit dragon agite ses ailes, sans pour autant lâcher la jeune femme*
[22:18:45 14/01/13] Calliopé : Tu crois que tu vas parler, un jour ? *hausse une épaule, celle qui ne soutient pas le dragonneau.* Je suis bête. Bien sûr que oui. Et tu seras grand comment, tu crois ? Comme Hengstone ?
[22:19:41 14/01/13] Artheon : *le petit dragon se contente d'étendre encore un peu ses ailes et de crier, pour toute réponse*
[22:21:24 14/01/13] Jehanne : *Regarde autour d'elle les gens attablés et les acclamations après la présentation de Gareth, le regard un peu perdu elle reprend rapidement ses esprits, se sentant dans son élément. Un large sourire illumine son visage. La barde s'avance au milieu des tables, s'inclinant plusieurs fois pour saluer les convives. Elle pose ses affaires sur le sol, ouvrant son sac pour attraper sa vièle qu'elle porte à son épaule. Son attitude change, de maladroite et discrète, elle devient une personne aux gestes gracieux, assurés, imposant le silence et le respect. Elle prend quelques temps pour accorder son instrument, l'air concentré. Sa timidité l'empêchant de s'exprimer en public autrement qu'en chantant elle entame un petit air simple à la vièle pour saluer son auditoire.*
[22:21:33 14/01/13] Calliopé : *tourne la tête pour l'examiner :* Il me semble que tu as un peu grandi depuis hier. Si si. *léger soupir* Tu es bien dans ce corps ? Je veux dire, tu ne regrettes pas... avant ?
[22:22:22 14/01/13] Artheon : *le petit dragon laisse retomber ses ailes, poussant une sorte de roucoulement long, les yeux dorés marquent l'incompréhension*
[22:24:39 14/01/13] Calliopé : ... D'accord, laisse tomber. *grand sourire.* Eeeeet... Attention prépare-toi... La... rivière ! *débouche en effet sur la grève et écarte les mains pour désigner le paysage. Malgré les arbres dépouillés de leurs feuilles, les glaçons qui flottent dans le courant et la lumière blafarde, la vue est saisissante.* Un p'tit bain ? *taquine*
[22:25:38 14/01/13] Artheon : *le dragonneau ne l'a pas attendu et s'est déjà élancé depuis son perchoir, étendant ses ailes pour planer maladroitement jusqu'au flot et s'y plonger tout entier*
[22:26:36 14/01/13] Gareth : * Peu à peu et tandis que la barde prends ses marques, de nombreuses personnes s'installent confortablement ou pas, parmis les briques empilés ou les petites chaises de tables. Ca et là on apporte à boire, et Gareth pourtant seigneur de l'endroit ne semble pas disposer d'un quelconque trône ni même d'un siège attitré. Fait etrange donc, il s'assoit tout près de la barde en joignant ses mains et se penchant en avant, les yeux à demis-clos mais rivés sur Jehanne. Parfois, il jette un coup d'oeil contenté à son peuple qu'il sent satisfait de la musique, fier qu'il est d'avoir pris l'intention d'inviter une telle barde. Les ouvriers travaillants sur les murs font parfois de petites pauses, s'appuyant contre le parapet pour mieux ecouter le delice auditif procuré par l'hypnotisant androgyne. *
[22:28:09 14/01/13] Calliopé : *s'approche du bord, appuyant ses mains sur ses genoux :* Tu vas faire bouillir l'eau. *amusée*
[22:28:43 14/01/13] Artheon : *le reptile ressort finalement, s'installant sur un rocher, il ouvre la gueule, mais ne crache que quelques ronds de fumée*
[22:29:30 14/01/13] Jehanne : *Jehanne se révèle être plus une véritable musicienne de talentqu'une conteuse d'histoire, enchaînant morceau sur morceau avec agilité et talent, ses doigts semblant se ballader sur l'instrument avec facilité
[22:29:52 14/01/13] Jehanne : *
[22:31:35 14/01/13] Calliopé : *s'installe près du rocher, jambes étendues, dos appuyé contre la pierre.* Joli. Tu peux faire des triangles ?
[22:33:30 14/01/13] Artheon : *le petit dragon se tourne vers elle avec un air qu'on dirait presque outré, il finit par tendre le cou pour boire un peu d'eau à la rivière*
[22:38:22 14/01/13] Calliopé : Roooo, ça vaaaa, si on peut plus rigoler... *rit tout de même et renverse la tête pour regarder le ciel.* Ils sont pas trop pénibles avec toi, les louveteaux ?
[22:39:55 14/01/13] Gareth : * La soirée se passe semble t-il agréablement pour les habitants, les tonalités de la musique englobant leurs coeurs ouvriers, tandis que les guerriers et leurs chef eux profitent gouluement de la performance, buvant et levant leurs verres aux belles notes et aux bonnes rimes. A un moment, Gareth profite d'une pause orale de la barde pour lui demander * ... Jouerez-vous pour moi uniquement plus tard, aurais-je ce plaisir ? * Se lève, semblant s'inconforter un peu. *
[22:40:49 14/01/13] Artheon : *léger cri, la tête fait non, le regard doré semble captiver un moment par un mouvement dans les remous*
[22:45:14 14/01/13] Calliopé : Ils t'aiment, tu sais. C'est pour ça qu'ils te chahutent tout le temps.
[22:46:13 14/01/13] Jehanne : ... *Surprise qu'il lui pose la question, aurait plutôt imaginé un ordre de sa part* Bien sûr, mon seigneur. Si tel est votre désir. *Un doux sourire éclaire son visage. Remet sa vièle en place sur son épaule, certains convives s'impatientant de ce silence et entame un air entraînant, propice à la danse. S'éloignant de Gareth, emportée et envoutée par ses propres notes, son corps se mettant à bouger gracieusement, jouant d'autant plus d'ambiguité avec sa silhouette androgyne*
[22:47:54 14/01/13] Artheon : *acquiesce vaguement de la tête, le regard d'or finit par se détacher de l'eau pour se tourner vers Calliopé, il acquiesçe plus vivement*
[22:50:47 14/01/13] Calliopé : ... Finalement, c'est pas si facile que ça, sans parole. *tend un doigt et gratouille l'échine du dragonneau.* Même en humain, tu n'étais pas très bavard, de toute façon.
[22:51:04 14/01/13] Gareth : * Regardant faire l'androgyne, le seigneur fronce ostensiblement les sourcils et devient pensif tandis que la musicienne joue de son air. Pendant ce temps, les ouvriers sourient à l'air, ceux relayant leurs pauses tapant dans leurs mains " vous mettez du coeur à l'ouvrage garcon ! " " oui, encore de l'energie, encore ! " . Mais tandis de cela, le seigneur se lève tranquillement, prenant sa chope et s'eloigne, rentrant à l'intérieur de la citadelle à pas lents. *
[22:53:04 14/01/13] Artheon : *gazouillement de contentement, il gonfle le dos, étendant doucement ses ailes*
[22:58:19 14/01/13] Calliopé : *reste silencieuse et souriante, regardant la rivière et gratouillant son frangin*
[22:58:50 14/01/13] Jehanne : *Bien plus tard dans la soirée, alors que les ventres sont repus et que l'alcool a fini de couler sur les tablées, Jehanne est assise dans un coin. La barde joue un air calme, l'air presque grave, les dernières notes de sa berceuse marquant la fin de la soirée. Un silence empli alors l'atmosphère, beaucoup de personnes roupillant déjà. L'androgyne se relève et s'étire, satisfaite d'avoir pu jouer sans discontinuer tout le long de la soirée. Se souvenant alors de la demande de Gareth elle rassemble ses affaires et se dirige, hasardeuse, vers l'intérieur de la citadelle.*
[23:00:20 14/01/13] Artheon : *le petit dragon finit par retourner sa tête vers sa soeur, lui mordillant doucement les doigts, les ailes s'agitant*
[23:07:23 14/01/13] Calliopé : Hmmm ? *le regarde avec un vague sourire* Tu veux rentrer ?
[23:08:30 14/01/13] Artheon : *interrompt ses mordillements, poussant un petit glapissement en tendant le cou dans une autre direction*
[23:10:24 14/01/13] Gareth : * Apparait soudainement de derrière un larger pilier Gareth, qui coince contre un mur la barde en posant ses mains de part et d'autres sur la pierre, enjeolant l'androygne alors qu'il l'observe. Sentant l'alcool mais très stable et concentré * ... Vous êtes du genre particulier vous, ou particulière hein ? Entre nous, qu'êtes vous... Un homme, ou une femme ? Il y'aurait qu'un moyen de le savoir. * sourire grimacant *
[23:12:57 14/01/13] Calliopé : (au viol !)
[23:13:39 14/01/13] Calliopé : Oh. Tu veux aller par là. Pas de problème. *se lève, tend le bras pour que le dragonneau y grimpe*
[23:14:21 14/01/13] Artheon : *grimpe aussi doucement que ses griffes le lui permettent et vient s'accrocher à l'épaule de la lycane*
[23:17:01 14/01/13] Jehanne : *Pousse un léger cri de surprise en se sentant plaquée contre le mur. Lève de grands yeux interloqués vers Gareth, commence à sentir la peur monter, un frisson parcourant son corps* Que... Lâchez moi. *Sa voix tremble. Une ombre effrayée traverse son regard qui se fait suppliant. Ne reconnait plus celui qui l'avait aidé quelques heures auparavant. Tente de se débattre légèrement, son capuchon glissant, découvrant les traits fins de son visage paniqué, ses cheveux fraichement coupés courts*
[23:21:08 14/01/13] Calliopé : *prend la direction indiquée. Curieuse :* Qu'est-ce qu'il y a, par là ? Je me demande... Quelque chose ? Quelqu'un ?
[23:22:37 14/01/13] Artheon : *pousse un petit cri à la deuxième question
[23:24:52 14/01/13] Calliopé : Ahah. Mais oui, que je suis bête. Par là, c'est chez Leith et Florimel. J'ai bon ?
[23:25:21 14/01/13] Artheon : *couinement joyeux, le dragon étend ses petites ailes*
[23:25:41 14/01/13] Gareth : * Defformant une grimace sombre sur son visage dur, il cherche dans son regard affolé quelque chose, puis détourne le sien vers le coté, avant de revenir à celui de Jehanne. Se contenant de quelque chose, il déglutit puis parle d'une voix achuré, ne laissant tomber qu'une seule main contre lui. * ... Votre voix, c'est de la magie, c'est de la sorcellerie. Je gage que vous devriez avoir un quelconque pouvoir...Vous... Ca charme, ca me charme... Je n'aime pas ca, sorcière, avouez vos pouvoirs maintenant !
[23:30:01 14/01/13] Calliopé : *arrivée devant la petite maison, frappe avec entrain à la porte.*
[23:31:24 14/01/13] Leith : *Le barde ouvre avec tout autant d'entrain. Sourire éclatant.* Oh ! Mon dragon préféré et sa charmante soeur. Entrez, je vous en prie.
[23:32:32 14/01/13] Artheon : *pousse un cri strident et étend ses ailes, planant jusqu'à Leith, il s'accroche maladroitement à sa tunique, manquant tomber*
[23:33:03 14/01/13] Jehanne : *Laisse un profond silence s'installer, sa peur retombant peu à peu. Le dévisage longuement, en silence, ne sachant que répondre de peur de ne pas être comprise. Murmure au bout d'un moment* Vous... Vous croyez réellement que ma voix ait un pouvoir quelconque... ? *Sa voix est alors plus calme, presque songeuse* Je n'use pas... de ma voix comme un sortilège... *Plonge son regard dans le sien, la sincérité de ses propos s'en trouvant renforcé par son air fragile et innocent*
[23:36:20 14/01/13] Gareth : Mais pourtant cela à l'effet escompté ! Et, et cette apparence... Que cachez-vous reèllement ? Vous n'êtês pas un homme. Il suffit de voir ces hanches, et cette taille. * glisse un regard sur son physique avec un rictus, murmurant aussi * ... Je le crois, elle en à en effet un. Et même si vous ne le saviez pas vous même, je ne peux pas me permettre de vous garder ici plus longtemps, ce serait vraiment...Vraiment très dangereux. * La fixe, sourcils froncés . *
[23:41:05 14/01/13] Calliopé : *sourit et fait un signe de main.* Je repasserai te prendre dans un moment, d'accord ? *au barde :* Bonne journée, saluez Florimel pour moi. *rebrousse chemin*
[23:42:27 14/01/13] Leith : *rattrape le dragonneau in extremis* Hééé ! Ma chemise... *légèrement surpris, salue Calliopé :* Heu... Oui. A plus tard, alors. *Au dragon :* Elle ne m'aime pas ?
[23:43:25 14/01/13] Artheon : *gazouille un moment, puis tourne son cou en direction de Calliopé, lui adressant un petit cri, sans résultat, avant de se retourner vers Leith, les yeux dorés brillants d'ignorance*
[23:45:16 14/01/13] Jehanne : *Baisse la tête, évitant son regard, regrettant tristement que son véritable sexe soit découvert. Déglutit difficilement, ses paroles lui rappelant les raisons de son exil. Laisse un sentiment de colère et d'amertume naître en elle. Relève brusquement la tête, défiant son regard* Vous m'accusez de sorcellerie car je suis une femme. Voilà la seule et unique raison pour laquelle vous ne voulez plus de moi ici. Que mes chants ou... ou que ma voix vous plaise, voilà qui n'est pas de ma faute mais de la votre. Co... Comment pouvez-vous penser que j'ai essayé d'abuser d'un quelconque pouvoir sur vous. Vous m'aviez offert une opportunité et je n'ai fait que l'honnorer, vous respectant. Et voilà à présent la façon dont vous me jetter dehors. *Reprend son souffle, n'en revenant pas elle-même de son propre affront*
[23:46:39 14/01/13] Leith : *finit par hausser les épaules* Bah. Je lui demanderai. *entre avec le dragon dans les bras.* Mais dites-moi, vous avez presque volé, à l'instant ? Bravo. Vous progressez très vite. Un verre de quelque chose ?
[23:47:49 14/01/13] Gareth : * Eclate d'un rire soudain
[23:47:53 14/01/13] Gareth : ( youps )
[23:48:00 14/01/13] Artheon : *petit cri interrogatif, étendant une aile tout en cherchant le regard du jeune homme de ses yeux dorés*
[23:48:09 14/01/13] Jehanne : (Haha)
[23:49:47 14/01/13] Leith : De l'eau ? Du vin ? De la cervoise ? J'ai aussi des alcools plus corsés mais je ne suis pas sûr que ce soit très indiqué pour les dragonneaux... Ah, et du lait de chèvre, bien sûr.
[23:50:46 14/01/13] Artheon : *si la bête n'a que peu réagit à l'énoncé des breuvages, elle finit par un glapissement joyeux en entendant parler du lait*
[23:51:50 14/01/13] Gareth : * Eclate d'un rire soudain, secouant la tête franchement à ses dires * Parce que vous êtes une femme ? Mais vous êtes chez les pictes espèce de petite idiote, ici il n'y a pas de penis et de hanches qui se défient à qui est dans son bon droit de mieux vivre que l'autre. Nous sommes des guerriers, frères et soeurs. Et nos mères martelait la tête de nos pères à coup de piolet pour leurs rappeler leurs fragilité d'ivrogne ! Et notre peuple eu plus de reines que de rois. Vos excuse ne me disent rien à mes oreilles. Je vous accuse de sorcellerie car en faire acte volontairement ou non contre un individu de mon rang relève de la haute défiance, ainsi que pour la facon dont vous venez me parler, BARDE. Cepandant, je ne vous jetterais pas dehors, non. * semble réfléchir, songeur * ...
[23:52:19 14/01/13] Leith : *petit rire* Du lait. Tout de suite, mon prince. *dépose délicatement le dragon sur la table et va chercher le breuvage, qu'il verse dans une écuelle tout en l'observant.* Vous avez l'air en forme. Tout va bien ? Vous êtes content ?
[23:53:38 14/01/13] Artheon : *nouveau gazouillement tandis qu'il lappe le lait dans l'écuelle, il se recule ensuite pour étendre ses ailes, qui ont en effet grandies depuis sa naissance, les yeux d'or brillent de malice, puis se font interrogatif, la bête étendant le cou vers Leith*
[23:56:10 14/01/13] Leith : *réfléchit* Est-ce que je vous trouve beau ? C'est ça ? Magnifique. *sourire dans les yeux*
[23:57:50 14/01/13] Artheon : *les prunelles fendues se lèvent vers le plafond, signifiant l'évidence, puis le petit dragon penche à nouveau la tête, toujours interrogatif*
[23:59:00 14/01/13] Jehanne : *Déglutit difficilement, regrettant immédiatement de s'être emportée et de l'avoir accusé de torts injustifiés, ayant fait ressurgir sur ses menaces des réminiscences de son propre passé qui la tourmente. Murmure très bas, presque plaintive* Je n'ai pas fait acte de sorcellerie. Vous d- *Lève les yeux et soupire, presque honteuse* Pardonnez moi, mon seigneur, de m'être emportée contre vous mais-... *baisse les yeux et préfère se taire, attendant son verdict*
[00:01:37 15/01/13] Leith : ... Si moi, je vais bien ? Oui. Très bien. *se sert aussi un verre de lait, du coup, et le vide d'un trait* Vous me manquez, quand même.
[00:02:09 15/01/13] Artheon : *baisse un peu plus la tête, avec un grondement plaintif*
[00:05:10 15/01/13] Gareth : ... Puissiez-vous en retour être capable de me pardonner de vous avoir fait peur. Il fallait que j'en ai le coeur net. A présent, je sais qu'un don sommeille en vous Jehan, qui peux être exploiter pour vous même ou les autres, pour vous défendre ou tout autre chose. J'appris à comprendre il y'a bien longtemps les forces en nous même et celle de la nature, auprès de Merlin et de Uther Pendragon. Ces noms ne vous sont surement pas inconnus n'est-ce pas ? Je souhaiterais que vous me donniez l'occasion de me prouver que je puisse ne plus craindre les mauvaises surprises. Restez un peu parmis nous, et apprenons vite à comprendre quel est ce pouvoir enfoui sous tout ses vètements amples. ( Nouvelle quète ! Un Pouvoir Enfoui . Accepter ? / Refuser ? )
[00:06:30 15/01/13] Leith : Je n'ai pas dit que c'était de votre faute. *marmonne presque pour lui-même* Je n'ai jamais pu encadrer cette brute albinos, de toute façon. Sans doute une bouffée de prescience.
[00:07:18 15/01/13] Artheon : *le dragon gronde à nouveau, découvrant ses dents cette fois, son corps semble pourtant trembler*
[00:08:51 15/01/13] Leith : *se penche* Je vous fais penser à des choses désagréables. Je suis un rustre. Câlin ? *ouvre les bras*
[00:09:47 15/01/13] Artheon : *cri, apparemment de joie, tandis que le dragon se dresse sur ses pattes arrières en étendant ses ailes d'écailles vertes, avant de se précipiter dans les bras offerts*
[00:10:54 15/01/13] Jehanne : Jehanne. *Le regarde, plissant les yeux, ne comprenant pas très bien où il veut en venir. S'apprête à lui rétorquer qu'elle n'a aucun pouvoir et qu'il est en train de délirer mais, heureusement pour elle, s'abstient* J'ai la conviction profonde que vous faites erreur sur mon sort. Mais... Puisque vous m'offrez l'hospitalité, je ne peux qu'accepter. Peut-être réussiriez-vous à me prouver vos certitudes, tandis que je vous montrerai que la musique n'a rien de magique...
[00:14:12 15/01/13] Gareth : La musique peux être pas, mais la vôtre si . * Air convaincu, une lueur etrange dans le regard. * ... Considèrez que vous êtes requisitionné en chanson pour deux jours ici ! * se recule, agitant un doigt * ... On commencera ce petit approfondissement demain ! Et accordez votre machin ! ... Et montrez-vous un peu, vous avez belle geule ma p'tite !
[00:15:26 15/01/13] Leith : *referme ses bras sur le petit reptile scintillant en prenant garde aux ailes.* Je suis... content que vous ayez encore envie de me voir. Vous et moi, ce n'était pas que pour le sexe, finalement, hein ? *lueur taquine dans les yeux*
[00:16:35 15/01/13] Artheon : *petit cri confirmatif, fourre son nez contre le torse du jeune homme, les ailes se repliant comme le reste du corps, formant une boule aux reflets verts irrisés*
[00:20:43 15/01/13] Jehanne : *Hausse les sourcils en le regardant s'éloigner, ne pouvant retenir un léger sourire à la fois perplexe et amusé. Puis tout à coup, fronce le nez, l'air embarassé* S'il vous plait, mon seigneur... Ne révélez à personne que je suis une femme. *Semble hautement préoccupée par ce détail*
[00:21:53 15/01/13] Leith : *va s'asseoir avec son précieux chargement et profite du câlin sans rien dire, souriant dans le vague, pendant de longues minutes*
[00:22:14 15/01/13] Gareth : * S'éloignant * ... Fort bien, je ne le dirais à personne ! A condition que vous ecriviez de bonne chansons sur moi ! * eclate d'un rire rauque, disparaissant *

[00:26:02 15/01/13] Jehanne : *Grimace à sa remarque et s'éloigne dans l'autre sens, sans but précis, espérant trouvant un coin paisible où se reposer.*

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Janvier 2013 le Jeu 17 Jan 2013 - 17:11

J-01 : *malgré
la clameur qui monte des rangs Huns, les guerriers reculent ; la vision
de 10 000 femmes leur fonçant dessus, toutes habillées de la même
façon, tous avec la même tête, se ruant sur eux, semblent les
destabiliser légèrement. Jusqu'à ce qu'un nouveau cri retentisse, de
nouveaux guerriers s'avancent dans la mélée, peu nombreux, mais les
dégats qu'ils font sont conséquents ; l'un d'eux, de près de Sept-pieds,
se saisit d'un cheval comme d'un vulgaire rocher, avec sa cavalière,
pour le relancer dans la mélée*
[21:09:08 16/01/13] @ Scarlett : (Gaga je t'emmerde. et désolé d'etre vulgaire ! et j'aime bien le coton...)
[21:09:29 16/01/13] Gareth : ( ... * Hoquète et fond en larmes * )
[21:10:46 16/01/13] Rilath : ( *lui tend un mouchoir noir avec des flamme dessus* ..;tiens, essuie tes larme avec ça, c'est trop coton ! )
[21:10:58 16/01/13] @ Scarlett : (Désolé Gaga ... mais en même temps, tu me pousse a bout ! :p )
[21:11:19 16/01/13] Gareth : ( Dites, c'est quoi le rp qui commence, mais c'est qui aussi Pnj ? )
[21:12:13 16/01/13] @ Melior : (le PNJ c'est Const', et c'est un combat au front ^^)
[21:12:18 16/01/13] Rilath : ( yeah, Scarlett contre attaque ! la revanche de scarlett ! scarlett fait de la résistance ! Mais qui as
[21:12:49 16/01/13] Rilath : tué pamela rose ? ... merde je m'égare...)
[21:14:56 16/01/13] @ Scarlett : ( Riri il en a fumé de la bonne ! Wesh !)
[21:15:22 16/01/13] Rilath : ( pas encore ^^ )
[21:15:23 16/01/13] @ Melior : *Les
cavalières serpentes contournent les nouveaux venus, piétinant à mort
les Huns normaux qui refluent. Le début de panique est rapidement
endigué par une voix qui claironne :* Stryges !!! *La générale devient
alors reconnaissable au milieu de toutes ses filles.*

[21:15:36 16/01/13] Jehanne : (Du sang. Des morts. Du sang. Des Huns. *pom pom girl mode*)
[21:15:50 16/01/13] Rilath : ( Buuuuulia ! )
[21:18:25 16/01/13] @ Scarlett : (pas encore ...? Je t'ai sous-estimer alors...)
[21:20:00 16/01/13] Rilath : ( oh oui ^^ )
[21:20:05 16/01/13] PNJ-01 : *les
Daces se déplacent à pied, mais n'hésite pas à s'attaquer directement
aux cavaliers, à mains nues pour certains, ne craignant manifestement
pas les coups, le plus grand d'entre eux perce les rangs, distribuant
des mandales d'une force titanesque. Pendant ce temps, une jeune femme à
l'air tout ce qu'il y a de plus menue, juché sur un cheval mort à demi
décomposé, murmure des ordres qui se répercutent sur tout le contingent*

[21:20:21 16/01/13] Rilath : ( oh je peux envoyer Leomyd et ses gaulois aussi moi a la baston ? )
[21:21:55 16/01/13] @ Scarlett : ( le "oh oui" ne me rassure pas du tout ^^ m'enfin !)
[21:28:47 16/01/13] @ Melior : *Manifestement
briefées à l'avance, les serpentes n'ont plus qu'une tactique : elles
tentent de décapiter les Daces. Etant donné qu'elles sont dix mille,
forcément, certaines y parviennent. Les rangs des vampires
s'éclaircissent légèrement. Melior manoeuvre pour rester en face du
géant et de la petite bonne femme.*

[21:30:41 16/01/13] PNJ-01 : *Les
rangs vampiriques continuent toutefois de s'avancer, tandis que les
Huns en profitent pour se replier et se reformer, le Géant écrase une
serpente sous son talon, attrapant son arme et commençant à trancher
tout ce qui passe à portée, la petite femme aux longs cheveux d'argent
s'avance lentement vers la mélée*

[21:30:48 16/01/13] PNJ-01 : (Aucun prob avec Leo pour ma part ^^)
[21:31:28 16/01/13] @ Melior : (pareil ^^)
[21:31:31 16/01/13] Rilath : ( ya un plan de bataille ? un lieu précis ? une forêt ? un ruisseau ? )
[21:32:53 16/01/13] @ Melior : (en plaine, c'est de la bataille rangée ça)
[21:33:02 16/01/13] @ Scarlett : (un buisson ? une flaque d'eau ? ....pardon. )
[21:33:11 16/01/13] @ Leomyd : ( d'ac ! baston ! )
[21:34:10 16/01/13] @ Melior : *éperonne
son cheval, assure sa prise sur son épée, se recommande à ses dieux et
charge le géant avec un sifflement reptilien du plus bel effet*

[21:34:19 16/01/13] @ Leomyd : ( les portes noires du mordor ? un volcan en arrière plan ? : P )
[21:35:58 16/01/13] Gareth : ( Quand Sio/Deidre sera plus disposée, on en finira avec cet event )
[21:37:03 16/01/13] @ Leomyd : *une
charge de cavaliers en large ovale dévale une pente par la droite pour
fendre l'un des flan de la masse de l'armée huns, un chevalier en armure
bretonne a leur tête, plus loin derrière eux se dresse une quelques
lignes d'archer et une petite armée de fantassins en armure gauloise,
avançant plus lentement*

[21:37:13 16/01/13] PNJ-01 : *l'homme
se retourne vers elle en l'entendant arriver, brandissant la petite
épée, qui ressemble à un cure-dent entre ses mains, qu'il a arraché à la
fille de Melior*

[21:37:19 16/01/13] @ Leomyd : ( j'ai l'impression de jouer a Médiéval Totale War ^^ )
[21:37:45 16/01/13] PNJ-01 : (En finir ? En une fois ? Ne faudrait-il pas en discuter avant ?)
[21:38:42 16/01/13] Gareth : (
En une fois pas vraiment, mais couper le cordon qui permettra à l'event
de l'invasion de se disloquer, la défaite net d'Attila quoi. )

[21:38:56 16/01/13] @ Melior : *Le
cheval de Melior, habituellement aussi obéissant qu'une partie de son
corps, freine des quatre fers avant d'arriver sur le géant, puis se
cabre. La serpente tente de diriger les sabots de l'animal affolé sur le
visage du Dace.*

[21:39:06 16/01/13] Gareth : ( Bien sûr qu'on peux en discuter )
[21:39:58 16/01/13] @ Leomyd : (
ouais, parce que du coté des prisonnier elle voudrait peut-être jouer
l'évasion, la libération, tout ça, mais c'est vrai qu'on peut y faire
une avancée majeur avec cette bataille... d'ailleurs si Ad veux envoyer
un régiment de sapins XD*fuit*)

[21:40:38 16/01/13] @ Leomyd : ( après rien n'emècherais de jouer des batailles plus isolés, des raids pour assurer la victoire, tout-ci tout-ça ^^)
[21:40:42 16/01/13] @ Scarlett : (.....t'as un problème contre les sapins toi ? ...)
[21:40:56 16/01/13] PNJ-01 : *l'homme
se plit vaguement, réussissant à encaisser un coup de sabot en plein
torse, il fait tourner l'épée pour trancher la patte incriminée*

[21:41:41 16/01/13] PNJ-01 : *les
rangs Huns sont forcés de se tourner vers les nouveaux arrivants,
quelques vampires se tournant eux-aussi dans cette direction, certains
attrapant le premier guerrier venu pour se repaître*

[21:41:55 16/01/13] @ Leomyd : (
je sais pas pourquoi mais j'ai un mélange de scène de bataille du
seigneur des anneaux... j'ai trop regardé les films... par contre Melior
en armure d'Aragorn ça vend du rêve... dans ma tête ^^)

[21:42:00 16/01/13] Gareth : (
Ah non mais Léomyd je parlais de quand Sio sera disposée hein, pas
avant. J'en ai discuté avec elle, de la cloture de l'event, qu'il va
falloir se mettre au bout, mais on le fera pas avant de tout règler
chronologiquement. )

[21:45:04 16/01/13] @ Leomyd : *les
robuste cavalier tranche les enemmis sur leur passage, sans cesser de
combattre tandis que certains sont fauchés par les daces. Leomyd, a leur
tête, décapite un premier dace de son épée, plus longue que les glaives
gaulois. Pivotant pour donner des ordres en gaulois d'une voix forte*
..Ne les laissez pas approcher, utilisez vos lances et vos javelots !

[21:45:32 16/01/13] @ Leomyd : ( d'ac )
[21:46:55 16/01/13] @ Melior : (d'Aragorn ? ^^)
[21:48:02 16/01/13] @ Leomyd : ( ouaip, l'armur trop stylée qu'il a a la fin du retour du roi. ...Enfin une version moins virile... ^^)
[21:48:22 16/01/13] @ Melior : *Le
cheval s'écroule sur trois pattes et un moignon ; Melior en saute
souplement avant de se retrouver empêtrée et fait face, levant sa longue
épée.*

[21:49:20 16/01/13] @ Melior : (haaa celle avec l'arbre dessus ?)
[21:49:32 16/01/13] @ Leomyd : ( ouais ! )
[21:50:26 16/01/13] @ Melior : (non Mel elle a ça : http://getasword.com/3783-large/scale-armor.jpg :p)
[21:50:36 16/01/13] @ Scarlett : (c'est sa gueule qui est trop stylé, et son sourire aussi, et sa ptite barbe de trois jours....héhé....)
[21:50:37 16/01/13] PNJ-01 : *le
géant a encore la marque du sabot sur son armure, apparemment faite de
simple cuir, quand il abat sa courte épée sur celle de la générale*

[21:50:46 16/01/13] @ Leomyd : ( Disco l'armure ! ^^)
[21:50:59 16/01/13] @ Leomyd : ( Scar: l'est pas blond ^^ )
[21:51:08 16/01/13] PNJ-01 : (En même temps, pour l'époque, c'était sûrement ce qu'il y avait de mieux :p)
[21:51:28 16/01/13] @ Scarlett : (M'en fiche, j'aime plus les blonds.)
[21:51:48 16/01/13] PNJ-01 : *finalement
le cheval putréfié se retourne doucement vers les rangs gaulois, et la
vampire adolescente donne des ordres pour que la contre-attaque se mène
de ce côté là*

[21:53:18 16/01/13] @ Melior : *Visiblement,
la serpente sait se battre - elle a eu le temps d'apprendre, en même
temps - ; visiblement aussi, sa force est plus qu'humaine, mais
largement inférieure à celle du Dace. Elle pare donc sans mal et se
fend, espérant transpercer l'abdomen de la créature. Pendant ce temps,
cinq ou six cavalières serpentes prennent le géant à revers.*

[21:54:37 16/01/13] @ Leomyd : *plus
lentement, la masse gauloise se déplace dans une large bande, plus
défensive qu'auparavant, continuant néanmoins de faucher les huns, les
flancs rongés par les attaques daces.*

[21:54:42 16/01/13] PNJ-01 : *l'épée
transperce bel et bien la créature, mais sans lui faire plus de mal que
cela, le géant se retourne même pour faucher brusquement la cavalière
la plus proche, avant de lancer son épée sur la suivante, essayant
ensuite de frapper Melior à mains nues*

[21:55:11 16/01/13] PNJ-01 : *la
petite femme finit par descendre de son cheval, s'avançant à travers
les rangs Daces, tous s'écartent prudemment devant elle*

[21:56:37 16/01/13] @ Melior : *Là,
elle est dans son élément : l'esquive... On la voit à peine bouger mais
les mains de la créature ne parviennent pas à la saisir. Voyant une
ouverture, elle tente à nouveau de frapper, de taille, en direction du
cou. Il y a toujours des cavalières autour qui essaient de lui trancher
la tête.*

[21:58:28 16/01/13] PNJ-01 : *se
baisse pour éviter le coup d'une cavalière, mais la rapière de la
général touche son cou, y pénétrant de trois bons centimètres, sans
parvenir à détacher sa tête, le géant pousse un grognement contrarié et
frappe plus brutalement encore*

[22:00:48 16/01/13] @ Leomyd : *le
groupe de tête fend les rangs pour avancer et frapper les daces avant
qu'ils n'atteignent le gros de la cavalerie, le combat se faisant plus
rude face a de tels ennemis*

[22:01:11 16/01/13] @ Scarlett : (Bon moi je crois que je vais vous laisser, bon rp' !)
[22:01:40 16/01/13] PNJ-01 : (Bonne soiréé ^^)
[22:02:10 16/01/13] @ Melior : (byou Scar !)
[22:02:19 16/01/13] PNJ-01 : *Les
rangs Daces commencent à reculer, mais lentement, permettant ainsi à
l'infanterie Huns, ainsi que la cavalerie, de se replier vers leur camp*

[22:02:29 16/01/13] @ Leomyd : ( neunuit ! )
[22:03:41 16/01/13] @ Melior : *Seconde
de panique, le temps d'arriver à retirer l'épée de la plaie pour tenter
un nouveau coup. Heureusement, ceux de la créature ne sont pas plus
précis et elle continue d'esquiver.*

[22:04:36 16/01/13] PNJ-01 : *après
plusieurs coup, la tête du monstre finit par se détacher, le corps
retombant aussitôt à côté, signant la fin de l'assaut Dace, qui se
mettent à reculer, les Huns étant clairement à l'abris maintenant*

[22:04:40 16/01/13] @ Scarlett : (En fait j'ai le droit a 10 mn de plus ...victoire !...)
[22:05:31 16/01/13] @ Leomyd : ( yeaaah ! quelle rebelle ! c'est trop métal ! )
[22:06:10 16/01/13] @ Melior : *profond
soupir qui mêle soulagement et inquiétude. Puis la serpente se reprend,
crie des ordres et reforme le contingent échidné pour compter les
victimes.*

[22:06:19 16/01/13] @ Melior : (coton, Leo)
[22:06:34 16/01/13] @ Scarlett : (Parce que je suis une élève agréable, sympathique, serviable drôle et que j'ai fait mon regard de chatoooon. )
[22:06:37 16/01/13] Jehanne : /flashback/
*Tôt un matin à la citadelle de Breggon, Jehanne était assise sur un
lit dans une chambre qu'elle avait découverte pour passer la nuit. La
jeune fille composait un nouvel air sur une viole - instrument qu'il lui
avait été offert par un luthier lors de son voyage vers le pays de
Gareth -. Venant à peine de se réveiller elle n'était revêtue que d'une
fine tunique blanche, dévoilant pleinement sa féminité. Les notes
mélancoliques de l'archer sur les cordes retentissaient à l'extérieur de
la pièce, dans le couloir. Concentrée, la tête baissée sur son
instrument, la jeune barde semblait emportée dans un autre monde,
n'entendant aucunement les autres bruits de la vie dans la citadelle.*

[22:06:39 16/01/13] @ Leomyd : *les
archers gaulois tirent sur les fuyard tandis que la cavalerie se
ressert avec le soutien de l'infanterie tout juste arrivée pour lancer
une nouvelle charge.*

[22:07:01 16/01/13] @ Leomyd : ( c'est trop cotont ! *solo de ukulélé* )
[22:07:38 16/01/13] @ Leomyd : ( Scar: avoue que tu les payes avec de la cocaine pour rester plus longtemps ! )
[22:09:20 16/01/13] PNJ-01 : *il
reste cependant une silhouette face à l'armée gauloise, une toute
petite femme qui sort lentement une épée courte, fine et blanche comme
la mort, elle s'avance simplement face aux guerriers, et disparaît
brusquement, lorsqu'elle reparaît, trois têtes sont au sol et plusieurs
soldats ont les membres découpés*

[22:09:27 16/01/13] @ Scarlett : ( C'est pas loin de la vérité ...mais non. ^^)
[22:09:49 16/01/13] Gareth : *
... Mais tout attention sourde d'artiste ne saurait faire entrave sur
un bruit battant, un tambour lourd et sinistre provenant de la fenêtre
vers le bas dans la cour de la citadelle. Lent et régulier, le bruit de
plus en plus fort envelloppe maintenant la chambre à cause de la fenêtre
ouverte de la chambre. *

[22:10:25 16/01/13] @ Leomyd : *affolement
parmis une partie des cavalier, le chevalier a leur tête tentand de
suivre la dace des yeux* ...Soyez attentifs ! c'est une dace.

[22:11:42 16/01/13] @ Scarlett : (Du coup, j'ai le temps d'envoyer mes sapins ^^)
[22:13:29 16/01/13] @ Melior : *De
son côté, Melior a fini de reformer les rangs, et avisant une grosse
perturbation à l'avant des troupes gauloises, elle lance les siennes
dans cette direction*

[22:15:12 16/01/13] @ Leomyd : ( yeah ! coton ! )
[22:15:19 16/01/13] PNJ-01 : *la
jeune femme recule à son tour, puisqu'il n'y a plus personne avec elle,
mais elle reste d'un calme consternant, son épée faisant mouche à
chaque coup*

[22:15:59 16/01/13] Jehanne : *Jehanne
fronce les sourcils en entendant le bruit sourd, sortant de sa rêverie,
déconcentrée dans sa pratique. Maugréant, la barde se lève dans
l'intention de fermer la fenêtre pour reprendre son air. Mais piquée par
la curiosité, elle s'approche doucement pour jeter un coup d'oeil dans
la cour, furtivement, pour ne pas être vue d'en bas....*

[22:16:50 16/01/13] @ Leomyd : *l'avant
de la troupe tire des arcs, visant les positions de la dace. Leomyd
approchant avecle reste de la troupe, son épée tirée, attentif. SOn
bouclier lever pour se défendre*

[22:18:06 16/01/13] @ Scarlett : (En fait non, pas le temps... bonne nuit Sad )
[22:18:35 16/01/13] PNJ-01 : (Bonne nuit ! ^^)
[22:18:52 16/01/13] Jehanne : (Bonne nuit ! ^^)
[22:19:00 16/01/13] @ Melior : (bonne nuit !)
[22:19:23 16/01/13] @ Leomyd : ( neunuit ! )
[22:20:48 16/01/13] @ Melior : *fait
la jonction avec les troupes de Leomyd et s'approche de lui sur son
cheval "emprunté" à une de ses filles.* Les flèches ne lui feront aucun
mal, cessez le tir, vous risquez juste d'atteindre vos hommes. *pause*
Si vous me permettez.

[22:21:18 16/01/13] Gareth : *
... Dans la cour de la forteresse inachevée, uniquement des guerriers
rassemblés. Et tous regardent silencieux vers le centre de l'endroit, ou
est agenouille un homme torse nu les yeux fermés, une longue peinture
bleuatre en forme de colonne vertebrale recouvrant tout son torse, mais
allant jusqu'a son menton et piquant de sa pointe peinte le début de ses
lèvres. Enchainés des pieds et des mains, le seigneur de guerre Gareth
est derrière lui et à une main posé sur sa tête, l'air sombre, sinistre
et très grave. Portant une lourde cape de fourrure relié à ses epaules
par une chaine ainsi qu'une armure de cuir tanné, il détient posé sur le
sol une lourde épée large à deux qu'il garde en equilibre parfait à la
verticale jusqu'a sa paumme. Les tambours continuent quelques instant
sur le même rythme, puis s'arrète net. Un silence de cimetière tombe sur
l'assemblée martiale. *

[22:21:54 16/01/13] @ Leomyd : *hoche la tête* ...Je peux la battre ? *lance des regards vers ses troupes* ...elle décime mes hommes.
[22:22:41 16/01/13] PNJ-01 : (One of us ! One of us ! One of us !)
[22:22:59 16/01/13] @ Melior : Il faut la décapiter, c'est le seul moyen.
[22:23:24 16/01/13] PNJ-01 : *la
Dace esquive de toute façon toutes les flèches, se déplaçant à une
vitesse incroyable, mais sans jamais s'avancer dans les rangs gaulois,
attendant toujours qu'on vienne à elle*

[22:24:47 16/01/13] @ Leomyd : ...enlever la tête, ok *hoche la tête a nouveau* ...merci. *avance a cheval vers la dace*
[22:24:52 16/01/13] Gareth : à deux mains *
[22:25:51 16/01/13] @ Melior : *hoche la tête et fait avancer ses serpentes au même niveau que les Gaulois.*
[22:28:24 16/01/13] PNJ-01 : *la
créature se retourne doucement, constatant qu'elle a accompli son
objectif, elle a un sourire doux, qu'elle arbore en se tournant un
instant vers ses adversaires, ses yeux rouges semblant fixer Melior puis
Leomyd, avant qu'elle ne s'en aille, toujours extrêmement vite, en
direction du camp Huns*

[22:29:39 16/01/13] @ Leomyd : *stoppe son cheval, haussant un sourcil et ordonne du bras une dernière volée de flèche vers la dace*
[22:31:20 16/01/13] Jehanne : *Captivée
par la scène, la jeune barde s'est approchée de sa fenêtre, la bouche
bée, les écarquillés. Figée de terreur, la voilà aux yeux de tous dans
l'encadrure de la fenêtre. Lorsque la sentence tombe elle referme
vivement la fenêtre, la faisant claquer, prise de spasme de dégout, elle
se recroqueville toute tremblante contre le mur. Très choquée par la
violence de sa vision elle rattrape sa viole et entame un nouveau
morceau, sombre et triste comme l'atmosphère ambiante. Seule la musique
parvient à la calmer de sa frayeur*

[22:34:33 16/01/13] @ Melior : *s'arrête
aussi, regarde la Dace s'enfuir puis regarde Leomyd sans rien dire,
pour ne pas fiche en l'air le moral des troupes. Mais son regard
signifie clairement "Eh ben c'est pas gagné..."*

[22:36:10 16/01/13] PNJ-01 : *elle n'encaisse pas un seul tir, et disparaît rapidement, la totalité de l'armée survivante s'étant repliée sur le camp*
[22:37:00 16/01/13] @ Leomyd : *soupire et se tourne vers la générale* ...Si seulement nous pouvions les ralentirs.
[22:38:03 16/01/13] Gareth : *
Abattant sa lourde épée sur la nuque de son prisonnier, le seigneur de
guerre la plante dans la terre humide dans un bruit sec, donne un coup
de pied sur le dos du corps du decapité qui tombe mollement à terre. A
ce moment, tout les pictes crachent au sol puis crient en même temps *
... Feallthoir easonora ! Feallthoirei ! * A ces moments, le chef
de guerre hoche gravement la tête vers l'assemblée, puis relève le nez
jusqu'a voir la fenêtre ou se trouvait la barde, fixant le point exact
comme si il avait pu la fixer de loin. Ce faisant il entre à grand pas
dans la hall, avant de monter les escaliers dans les couloirs. *

[22:38:53 16/01/13] Gareth : A ces mots *
[22:41:46 16/01/13] Jehanne : *Adossée
contre le mur près de la fenêtre et appuyée contre son instrument,
Jehanne joue lentement, l'air est funèbre, sans espoir. Ses doigts
tremblent sur les cordes mais le son reste limpide, comme si elle
tentait d'exorcicer sa vision et d'apaiser la peine du mort par son art*

[22:43:59 16/01/13] Gareth : *
Bientôt, on frappe à la porte de la chambre. Mais sans attendre de
réponse, celle-ci s'ouvre lentement dans un bruit de loquet et Gareth
penètre l'endroit de quelques pas, cherchant du regard la barde avant de
l'apercevoir. Il prends un air neutre, l'écoute une seconde jouer,
puis * ... Bonjour, avez-vous bien dormie Jehanne ?

[22:45:04 16/01/13] @ Melior : Retournons
au camp et réfléchissons-y, seigneur Leomyd. La bataille d'aujourd'hui
semble terminée. *lève une main et fait faire volte-face à son cheval,
fend la troupe de ses serpentes qui se reforme derrière elle et la suit*

[22:49:37 16/01/13] Jehanne : *Sursaute
vivement en entendant une voix l'interpeller, lâchant son archer, les
mains encore fébriles. Plante son regard dans celui de Gareth, laissant
un silence pesant s'installer, son corps en partie caché derrière sa
viole à laquelle elle semble s'agripper. Une ombre de tristesse et
d'incompréhension recouvre son visage*

[22:49:44 16/01/13] PNJ-01 : (Et sur ce, je vous laisse ^^)
[22:49:50 16/01/13] PNJ-01 : (Bonne nui à tous !)
[22:50:02 16/01/13] @ Melior : (neunuit !)
[22:50:06 16/01/13] Jehanne : (Bonne nuit !)
[22:50:33 16/01/13] @ Leomyd : ( bonne nuit ! )
[22:50:58 16/01/13] @ Leomyd : *fait de même avec sa troupe, l'air fermé*
[22:57:00 16/01/13] Gareth : *
Froncant les sourcils, le seigneur lève une main vers elle en faisant
un pas en avant * ... Eh, mais qu'avez-vous, vous sentez-vous bien ? Qui
y'a t-il ? !

[23:01:17 16/01/13] Jehanne : *Murmure*
Mais vous... *Prend une grande inspiration pour reprendre contenance et
calmer ses tremblements. Pose sa viole contre son lit et attrape un
grand manteau dans lequel elle s'enveloppe pour cacher sa tenue de nuit.
Reste immobile au milieu de la pièce, saisie de tremblements. Continue
de fixer Gareth* Mais vous... Et ça vous... *Regarde Gareth de haut en
bas, sidérée par son impassibilité* Mais pourquoi...

[23:06:12 16/01/13] Gareth : *
La regardant un instant, il jette un coup d'oeil à la fenêtre
fraichement fermé, puis vient s'approcher de Jehanne en posant une main
sur son epaule tremblante, les sourcils toujours froncés * ... Allons,
alllons, allons. Vous n'auriez jamais du voir ca. ... C'etait un
traitre, et il l'a payé de sa vie d'un souhait collectif. ... Le monde
dans lequel nous vivons, vous ne semblez pas en avoir vu grand chose je
me trompe ? * air indécis quoique ironique *

[23:12:19 16/01/13] Jehanne : *Acquièsce
lentement, venant d'assister à sa première exécution. L'air un peu
hagard, prise d'une nouvelle série de tremblements en sentant sa main
sur son épaule.* Et... Et donc... Vous les tuez. *Ferme les yeux,
dégoutée. Sa naïveté et son innocence éclatant plus que jamais*

[23:16:12 16/01/13] Gareth : ...
Oui, je les tuent. C'est notre loi, et vous devez comprendre que c'est
un mal necessaire, une décision que je n'apprécie mais quoi doit être
prise. * Cherche son regard, convaincu et convaincant. * ... Jehanne,
Jehanne, cet homme à causé la mort de plusieurs des siens, il devait le
payer en conséquence.

[23:17:07 16/01/13] Gareth : que je n'apprécie pas mais qui doit être *
[23:20:16 16/01/13] Jehanne : *Continue
d'acquiescer mécaniquement, se calmant peu à peu* Je... Je comprends.
Enfin... J'imagine. *Croise son regard, semble un peu apaisée par ses
paroles* Cela reste... assez traumatisant comme vision... Et votre
attitude... si froide... *Cherche à verbaliser ce qu'elle vient de
vivre* Mais... Mais je comprends.

[23:24:55 16/01/13] @ Leomyd : ( si quelq'un a un deuxième navigateur )
[23:25:12 16/01/13] Gareth : *
Acquièsce * ... Je sais, c'est monstrueux en soi, et je ne puis
qu'executer cette funeste tâche en fermant mon esprit, et me
refroidissant de devoir. Mais l'important reste que vous puissiez
comprendre. Vous n'auriez pas du avoir la fenêtre ouverte à ce moment et
vous trouver aussi proche de la cour... Pas cette chambre. * soupir *
Jehanne, il va falloir que je vous demande quelque chose qui peut vous
paraitre pénible.

[23:28:16 16/01/13] Jehanne : *Ses
tremblements ayant à présent disparu, son visage blême commence à
reprendre des couleurs et sa voix se fait plus assurée* Que me- Que
voulez vous ?

[23:30:34 16/01/13] Gareth : *
Semble trouver décue et penible chacun de ses mots à présent, le visage
dur et la machoire serré * ... Il va falloir que repartiez, vers le sud
de préference. Et ceci au plus vite, dès que vous serez prète et que
vous aurez mangée un bout. * retire sa main, croisant les bras *

[23:34:30 16/01/13] Jehanne : Mais...
*Le regarde, perplexe, sans comprendre* Vous m'aviez dit que je pouvais
rester ici quelques temps ! Enfin de... Je ne sais plus très bien ce
que vous vouliez me montrer mais... *Laisse une pause, le fixant un
instant* ... Que se passe-t-il ?

[23:38:13 16/01/13] Gareth : *
Cille lentement, l'air blasé, il secoue la tête * ... Mes contacts dans
le nord de mon royaume viennent de me prévenir de quelque chose de
très, très grave. Tant que je puis vous prévenir à l'avance, je le fais
Jehanne, car... Je ne sais pas, j'ai senti de devoir le faire. Il faut
que partiez ! ... Une immense armée à franchi les cols d'Orcanie et
longée les côtes, ils seront bientôt à nos portes. Ils envahissent la
Bretagne, et la première porte à laquelle ils viennent frapper... C'est
la mienne. * regarde autour de lui, commencant à repèrer ou se
trouvent les petites affaires de la barde. *

[23:44:25 16/01/13] Jehanne : *Laisse
une pause, ne semblant pas plus impressionnée que ça, ne réalisant pas*
Vous voulez que je parte maintenant ? *Remarque son air un peu
empressé* Vous voulez dire qu'ils sont en train d'arriver, là,
maintenant ?... Et... Et vos gens qui vivent dans votre domaine, le
savent-ils aussi ? *Commence peu à peu à réaliser l'urgence de la
situation, devenant de plus en plus fébrile* Mais je n'ai aucun moyen
pour partir !

[23:48:32 16/01/13] Gareth : *
Commencant à ranger les petites affaires de la barde * ... Ils vont
être prévenus, mais d'une manière spécifique pour eviter la panique, ce
seront les druides qui leurs parleront, et ils les méneront tous dans
les forêts sombres ou nous sommes les maitres. Les guerriers couvriront
leur exil temporaire. * marque bien ce mot * .... Vous aurez un moyen !
* commence à serrer le sac de la barde * Je vous donne Saryg, mon
propre cheval pour chevaucher sans vous retourner jusqu'a Hengstone.
Ses flancs portent des vivres et des couvertures. Il est le plus rapide
des destriers que je possède sur ces terres. Faites-moi confiance. *
hoche de la tête *

[00:01:52 17/01/13] Jehanne : *S'habille
à toute vitesse au fur et à mesure qu'il parle, rangeant ses
instruments. Ses gestes sont fébriles et empressés. L'adrénaline de la
situation l'empêchant de véritablement paniquer.* Je... Je ne sais pas
comment vous remercier. *Rabat son grand capuchon sur sa tête et enfile
ses affaires sur son dos. Attrape sa viole. Reste un instant immobile,
pensive, réalisant qu'elle n'a pas de place pour prendre son instrument.
Se sent dépossédée d'une partie d'elle et la pose avec amertume sur le
lit. S'approche de Gareth, plongeant longuement son regard dans le sien.
Puis, prise d'une pulsion se hisse sur la pointe de pieds pour passer
ses bras autour de son cou et le serrer un instant contre elle. Murmure*
Vous êtes trop bon avec moi. Je... *répète* Je ne sais pas comment vous
remercier mais je prierais pour votre vie.

[00:08:29 17/01/13] Gareth : *
Laissant tomber le sac de voyage tandis quelle se serre contre lui.
Dans un petit bruit de chaines et de ses lourds vètement de seigneur, il
reste pourtant immobile quelque seconde... Puis fini par poser
doucement ses mains sur le dos de la jeune femme et la serrer, avant de
déposer un baiser sur son front . Il souffle puis ferme les yeux * ...
Je cacherais votre instrument dans la plus éloigné des salles de
Breggon, dans son plus epais coffre scellé. Si le chateau venait à
tomber, ils ne la trouveront surement pas. Et alors j'irais reprendre ma
citadelle, et je vous rendrais votre objet. Quant à moi, je veux que
vous comprenniez comment ce monde pourri et rarement buccolique
fonctionne : j'ai glissé un long couteau de la meilleure facture, ainsi
qu'une courte épée dans les sacoches de Saryg. Vous n'avez plus
beaucoups de temps ma chère Jehanne. * sourire triste * Je vais vous
regarder partir, et vous ne devrez pas courir.

[00:16:21 17/01/13] Jehanne : *Se
détache de lui et recule de quelques pas, ramassant son sac au passage.
Le regarde, acquiescant lentement d'un signe de tête. La gorge trop
nouée pour parler, essaye de sourire malgré elle, pour le remercier. Se
dirige à reculon vers la porte sans le quitter du regard. Se détourne
dans un silence pesant et ouvre la porte pour sortir de la pièce
lentement. Ses pas sont lourds et elle se dirige, le plus calmement
possible, vers l'écurie de la citadelle*

[00:21:48 17/01/13] Gareth : *
Delaissant ses bras pour la voir reculer, il lui adresse un maigre
sourire se voulant confiant envers l'avenir. La fixant tout du long
jusqu'a ce quelle quitte la pièce. Se faisant il appui sur deux poings
sur la table près de la fenètre, fixe le vide. Un long frisson parcours
son échine. Parcourant la pièce d'un regard circulaire, il s'arrète sur
l'intrustement laissé par la barde... Et tends la main vers l'objet. *

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Janvier 2013 le Mer 23 Jan 2013 - 11:24

[21:14:50 22/01/13] @ Constantin : *dans
la tente de commandement Byzantine, l'Empereur examine une immense
carte qu'il a manifestement faite faire pour l'occasion, quelques pièces
de bois figurant les armées en place, il se tient toujours dans son
armure semblant faite d'or, une large cape pourpre recouvrant le tout,
sa garde du corps se tient à sa droite, sans plus d'armure qu'un
vêtement de cuir sombre, et à sa gauche se tient le meneur de ses
cavaliers, les deux restent extrêmement silencieux*

[21:17:38 22/01/13] @ Melior : *Melior
entre, dans la tenue sombre et masculine qu'on a pris l'habitude de lui
voir quand elle ne porte pas son armure glitter. Ses cheveux sont
sobrement rassemblés en une longue natte. Seul un vague insigne épinglé à
son col indique un éventuel grade. Elle s'incline.* Votre Majesté a
demandé à me voir ?

[21:23:39 22/01/13] @ Constantin : En
effet. *le ton est calme, l'Empereur relève le nez de sa carte,
tournant son regard vers le Général* Belisaire, laissez-nous je vous
prie. *l'homme s'incline, passant devant Melior et s'inclinant
également, avant de sortir* Asseyez-vous, je vous en prie. *il tend la
main vers un siège installé face à lui*

[21:31:05 22/01/13] @ Melior : Général.
*répond à la courbette de Bélisaire puis s'assied et croise les mains
sur ses genoux, son regard ouvertement curieux suit l'homme qui sort
puis revient sur la garde du corps.* Bonsoir, Jade.
[21:33:18 22/01/13] @ Constantin : "Bonsoir,
Générale" *l'Empereur s'installe tranquillement, ses yeux bleus se
concentrant sur Melior* Nous n'avons pas eu beaucoup l'occasion de
parler depuis votre retour, et malgré les nombreuses lettres que j'ai
reçues, je brûlais de vous entendre, à propos de la Lydie

[21:37:48 22/01/13] @ Melior : *a
un petit sourire en entendant parler de sa patrie.* Que vous dirais-je
que vous ignorez ? Mon seul regret est de ne pas avoir pu accueillir
convenablement notre nouveau gouverneur. Heureusement, j'ai encore
quelques filles point trop sottes qui sauront me remplacer auprès de
lui.

[21:39:40 22/01/13] @ Constantin : Et
votre soeur ? Les rapports se sont montrés très ... imprécis, à ce
sujet. *l'Empereur sourit* Je sais beaucoup de choses, mais il arrive
que de grandes différences surviennent entre un rapport, et la réalité
vue.

[21:44:35 22/01/13] @ Melior : *hausse
très légèrement les épaules* Ma soeur a une grande qualité : aucune
émotion ne vient parasiter son raisonnement. Elle n'a donc fait aucune
difficulté pour admettre, d'une, que les serpentes me sont plus fidèles
qu'à elle, y compris ses filles... de deux, que pour les changements qui
s'annoncent, j'étais la plus apte. Une toute petite partie de ses
descendantes l'a suivie dans le désert libyen.

[21:48:36 22/01/13] @ Constantin : Un
acte difficile, se séparer de son propre sang ... *le regard bleu se
détourne un moment pour fixer un point sur la carte* Dommage, nous avons
toujours besoin de gens raisonnable, même jusqu'à l'excès *il relève
les yeux, de nouveau tranquille* J'ai fais changer quelques lois, depuis
la Bretagne, mais je vais sans doute devoir en abroger beaucoup, et en
créer de nouvelles. La Lydie signe un grand changement

[21:53:40 22/01/13] @ Melior : Raisonnable...
n'est pas exactement le mot que j'emploierais, s'agissant de ma soeur.
Elle aurait pu rester et s'adapter, mais elle n'a pas accepté de...
changer de régime alimentaire. *hausse à nouveau les épaules* C'est
pourtant, à mon avis, une bien maigre concession, au regard de ce
qu'elle va nous apporter. Oh, à propos... Les troupes que j'ai amenées
sont officiellement sous votre commandement. Donc sous celui du général
Bélisaire, je suppose.

[21:59:17 22/01/13] @ Constantin : *a
un rire amusé* Il sera bien étonné d'avoir des femmes sous son
Commandement, ce n'est normalement pas autorisé. Heureusement, une loi
est déjà en vote, qui devrait vous autoriser à porter les armes ... mais
aussi vous obliger à faire le service militaire de tout citoyen.
*semble se rappeler soudainement quelque chose* Oh, à propos, j'ai reçu
une lettre ... amusante. D'une certaine *il saisit une bout de papier
déposé sur la table, lisant attentivement* Reine Penthésilée *son regard
bleu fixe les pupilles de Melior* Des Amazones, vous connaissez
peut-être ?

[22:01:58 22/01/13] @ Melior : *fronce
un sourcil aux mots "service militaire" :* Nos mâles n'y seront pas
astreints, j'ose espérer ? *Ses yeux pétillent d'amusement au nom de la
reine des Amazones.* Cette chère vieille Penthésilée. Une ennemie
intime, si je puis dire. S'étonne-t-elle du fait que les enlèvements ont
cessé à ses frontières ?

[22:05:35 22/01/13] @ Constantin : Non,
pas vos mâles. Question d'équilibre *petit sourire* Non, elle s'étonne
que je vous accorde la citoyenneté sans leur offrir à elles. Elle se
propose de rejoindre l'Empire, à la seule conditions que ses ... filles ?
- j'espère que toutes ses guerrières ne sont pas ses enfants. -
puissent continuer de combattre. Elle se propose aussi de répudier ses
trois époux et de devenir ma femme. Probablement la plus romantique
demande que j'ai reçue.

[22:09:49 22/01/13] @ Melior : *Très
large sourire* Damnation, j'aurais dû y penser avant elle.
*Manifestement, elle plaisante, et elle n'imagine pas une seconde que
l'empereur puisse répondre positivement à la demande de l'Amazone. Elle
demande toutefois :* Les noces sont prévues pour quand ? Je vous
préviens que je serai mortellement offensée si vous ne m'invitez pas.

[22:12:20 22/01/13] @ Constantin : Oh,
elle tient autant à cette union que moi, et le propose simplement pour
me donner l'impression que je peux refuser une partie de ses exigences
*léger sourire, yeux bleus pétillants un instant* Et qu'ainsi, je serais
plus rapide à consentir ce qu'elle veut vraiment. Que pouvez-vous me
dire sur elle et ses guerrières ?

[22:15:27 22/01/13] @ Melior : Elles
tuent leurs enfants mâles ou les rendent aveugles ou boiteux, pour
ensuite les utiliser comme serviteurs. Quant aux femmes, elles coupent
leur sein droit pour faciliter le tir à l'arc. Pour assurer la
perpétuation de leur civilisation, elles s'unissent une fois par an avec
les hommes des peuplades voisines. Sauf la mienne, évidemment.

[22:18:30 22/01/13] @ Constantin : Eh
bien ... Elle fait mention de quelques ajustements dans sa lettre, je
suppose que je vais devoir être plus précis quand à leur nature .. Si
nous les rattachons officiellement, j'offrirais certainement le même
droit à leurs femmes qu'aux vôtres ... Les femmes de l'Empire vont finir
par se demander si elles ne pourraient pas avoir les mêmes *semble ne
plaisanter qu'à demi, il relit la lettre, puis la tend à Jade qui la
jette dans l'âtre du feu, derrière lui*
[22:18:41 22/01/13] @ Constantin : *quant
[22:22:11 22/01/13] @ Melior : *demi-sourire*
Vous savez que vous risquez de donner des idées à nos mâles,
inversement ? *redevient plus sérieuse* Les Amazones sont d'excellentes
combattantes. Des archères montées... mais elles se débrouillent très
bien à la lance, également. De plus, elles n'ont pas notre... petit
problème de frilosité. Vous faites une affaire.

[22:25:18 22/01/13] @ Constantin : Si
j'arrive à leur faire accepter mes conditions .. et j'y arriverais, ce
sera sans aucun doute un bon mouvement. Remarquez qu'elles aussi, les
Perses ne sont pas si loin de vos terres, à toutes deux.

[22:28:14 22/01/13] @ Melior : *petite
moue méprisante* Les Perses... sont très superstitieux. Heureusement
pour nous. Nous nous sommes montrées suffisamment souvent à eux sous
forme hybride pour leur donner une furieuse envie de contourner la
Lydie.

[22:33:31 22/01/13] @ Constantin : Possible
... Avec un peu de chance, cela les dissuadera de s'attaquer à l'Empire
désormais *rire amer, il n'y croit manifestement pas* Eh bien ... il
semblerait que tout aille bien pour nous désormais. Même les Huns
semblent décider à attaquer le Nord plutôt que le Sud

[22:36:59 22/01/13] @ Melior : *serre les mâchoires, soucieuse* Les Huns. Ce ne serait rien s'ils n'avaient pas cette troupe de stryges avec eux.
[22:39:23 22/01/13] @ Constantin : Les
Daces ... je ne m'attendais pas à les trouver là ... et je ne sais même
pas s'il est possible de négocier avec eux. Au moins, avec Attila, nous
sommes fixés depuis le début mais eux ...

[22:43:10 22/01/13] @ Melior : *hoche
la tête* Je ne crois pas que la négociation soit possible. Malgré tout,
vous ne perdriez rien à essayer... Sauf votre messager, probablement.

[22:44:08 22/01/13] @ Constantin : Si seulement je savais à qui m'adresser. Ont-ils seulement un chef ?
[22:45:55 22/01/13] @ Melior : Oui.
Manifestement cette femme menue aux cheveux argentés. Elle a
l'apparence d'une adolescente mais c'est, sans conteste, la plus
puissante d'entre eux.

[22:47:36 22/01/13] @ Constantin : Je vois .... Il me faudrait savoir comment l'approcher, mais nous ignorons presque tout de leur structure
[22:53:54 22/01/13] @ Melior : C'est vrai. Je pourrais envoyer mes espionnes.
[22:55:04 22/01/13] @ Constantin : Je ne sais pas si ce serait très prudent, je doute qu'elles passent inaperçues
[22:58:41 22/01/13] @ Melior : Sous forme de serpent ? Ce serait tout de même plus discret que tout autre moyen, vous ne croyez pas ?
[22:59:17 22/01/13] @ Constantin : ... peut-être. Quoique les Huns savent que vous êtes là, je ne suis pas sûr qu'un serpent puisse passer si inaperçu que cela
[23:02:46 22/01/13] @ Melior : C'est
la guerre, non ? S'il n'y avait aucun danger, nous serions tous déjà
chez nous, au coin du feu. *petit sourire d'excuse* Si elles se font
prendre... Ce sera une perte acceptable.

[23:05:57 22/01/13] @ Constantin : *léger soupir* Je croirais entendre Bélisaire .. Très bien, nous enverrons des espionnes
[23:07:17 22/01/13] @ Melior : *léger
sourire, se lève* Je vais donner les ordres. *se tape le front de la
paume, théâtrale.* Mais non, suis-je bête. Je vais poliment demander au
général Bélisaire s'il est d'accord pour que j'envoie des espionnes
choisies parmi SES troupes. *air innocent*

[23:11:33 22/01/13] @ Constantin : Prenez
garde à ne pas le faire à cette heure, vous seriez retenue toute la
nuit pour lui expliquer chaque points qui concernent votre armée, enfin,
ses nouvelles troupes *sourire amusé, mais tendre*
[23:14:46 22/01/13] @ Melior : *lent
sourire* Comme nous ne sommes pas au printemps, ce n'est pas une
perspective qui me ravit. J'attendrai donc le matin. *s'incline*
Majesté. Je vous souhaite une excellente nuit.

[23:16:49 22/01/13] @ Constantin : A
vous aussi, Générale Melior. *se relève, déplaçant négligemment les
pièces de bois pour replier la carte* Une dure journée nous attends
demain, et le surlendemain


_________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum